Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 EM FORSTER et James Ivory

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory
avatar

Nombre de messages : 11979
Age : 32
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: EM FORSTER et James Ivory   Ven 17 Fév 2006 - 19:04

Chambre avec vue :


Voilà un autre film britanique que j'aime beaucoup, enfin d'inspiration britanique, car James Ivory est né aux USA mais c'est "le plus anglais des réalisateurs américains"
Le film est très léger et Helena Boham Carter lumineuse dans son premier grand rôle au cinéma! on a peine à croire qu'il ai déjà 20 ans!
Daniel Day Lewis campe un parfait Cecil... son rôle devait être joué par Ruppert Everett qui déclina la proposition...

J'adore!
j'ai aussi Maurice, même auteur, même réalisateurs... mais je ne l'ai pas encore regardé en entier et l'histoire semble moins légère! je pense que certains d'entre vous doivent connaître Chambre avec vue!

en tous cas je suis une fan des productions merchant ivory, et je suis bien triste qu' Ismail Merchant soit mort l'année dernière, le lendemain de mon anniversaire qui plus est...

camille
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf
avatar

Nombre de messages : 3011
Age : 37
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: EM FORSTER et James Ivory   Lun 27 Fév 2006 - 14:00

Je viens de terminer la lecture de "Avec vue sur l'Arno", l'ouvrage d'E-M Forster (et attention, c'est bien Forster et non Foster Very Happy ) qui a été adapté dans "Chambre avec vue".
J'en recommande la lecture à tout le monde! Il y a bien longtemps que j'ai vu le film de James Ivory mais je me souviens tout particulièrement de l'impression de douce folie et de personnages un peu déjantés qu'il m'avait laissé. Je pensais que cela venait de l'adaptation de James Ivory. Il n'en est rien! On retrouve bien ces impressions dans l'écriture de Forster et c'est si drôle! Laughing George et Lucy sont tout autant attachants, même s'ils sont très différents, que Darcy et Elizabeth!
Quelqu'un aurait-il lu (et vu) Howards End?
Revenir en haut Aller en bas
Nelly8
Crimson Rose of Hamley
avatar

Nombre de messages : 2245
Age : 71
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 17/02/2006

MessageSujet: Re: EM FORSTER et James Ivory   Lun 27 Fév 2006 - 15:04

Moi aussi j'ai lu Avec vue sur l'Arno, après avoir vu le magnifique film que James yvory en a tiré.

J'avais adoré le film, tout y est beau, les paysages à couper le souffle, la musique ( ah la scène du baiser dans les champs de coquelicots avec cette merveilleuse musique et chanson, que j'écoute très souvent) enfin tout m'a plu et je le revois souvent avec un même bonheur.

Retour à Howards end, j'ai la cassette, c'est un très bon film le couple Emma thompson et Anthony Hopkins fonctionne très bien, tout comme il avait déjà superbement fonctionné dans les vestiges du jour.

De Forter E.M. tu as également la route des indes dont une très belle adaptation a été tirée.
Revenir en haut Aller en bas
Muezza
Almost Unearthly Thing
avatar

Nombre de messages : 3230
Age : 43
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: EM FORSTER et James Ivory   Lun 27 Fév 2006 - 15:16

J'ai lu il y a longtemps "A room with a view" en anglais? Ce doit être le premier livre en anglais que j'ai lu, et je suppose que c'est pour cela que j'en ai gardé une impression mitigée : je pense que j'ai peiné dessus et que je n'en ia pas compris la moitié alors.

J'avais vu "Chambre avec vue" avec ma mère un dimanche soir en deuxième partie de soirée, mais tout à fait par hasard. Je n'ai pas réussi à décrocher alors que j'avais école le lendemain. J'étais fan et ma mère ne m'a pas envoyée me coucher (alors qu'on aurait pu l'enregistere I love you ). Tout est délicat, ravissant, les acteurs sont formidables (mention spéciale à Daniel Day Lewis, inénarrable en Cecil).
L'image que je préfère dans le film n'a rien à voir avec les héros. C'est celle de la jeune paysanne qu'"abandonne" le cocher (le jour des coquelicots) à la demande de nos anglais parce qu'ils flirtent un peu trop à leur goût (et Lucie ne doit absolument pas assister à cela !). L'actrice qui joue la paysanne a alors droit à un gros plan et on la croirait sortie d'un tableau. Et lorsqu'elle se retourne, on voit le détail de sa coiffure : son chignon est en forme de rose. C'est une image très romantique qui m'a fort marquée

Citation :
avec cette merveilleuse musique et chanson
Ahhhhhh Puccini chanté par Kiri Te Kanawa (ce n'est pas toujours de belles voix malheuresuement qui sont utilisées dans les films. Ici c'est top !). Les 2 airs n'ont pas été choisis au hasard. La passionnée d'opéra se fait un petit plaisir ici rendeer
Celui du baiser dans les champs ("Chi'l bel sogno di Doretta") est extrait de "L'Hirondelle" (La Rondine) : Magda évoque le rêve d'une jeune fille, Doretta, qui vit son premier baiser volé par un étudiant. Et ce baiser fut une révélétation, ce fut la passion...
Et l'air qui sert de générique est "O mio babbino caro"(o mon petit papa chéri) extrait de "Gianni Schicchi" : Loretta supplie son père d'accepter qu'elle épouse son amoureux Ruggero (elle lui demande d'aller acheter l'anneau de fiançailles). Sans quoi elle se jettera dans l'Arno !" De circonstance non ?

Si vous voulez (et même si vous ne voulez pas tongue ), je peux vous poster les paroles et la traduction ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Nelly8
Crimson Rose of Hamley
avatar

Nombre de messages : 2245
Age : 71
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 17/02/2006

MessageSujet: Re: EM FORSTER et James Ivory   Lun 27 Fév 2006 - 15:24

Je ne dis pas non, car ces deux extraits sont parmi ceux que j'écoute le plus et me donnent la chair de poule pale

Il est vrai que la musique me touche beaucoup, je ne peux vivre sans elle et je crois que je pourrais pleurer Crying or Very sad lorsqu'elle est très prenante
Revenir en haut Aller en bas
Muezza
Almost Unearthly Thing
avatar

Nombre de messages : 3230
Age : 43
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: EM FORSTER et James Ivory   Lun 27 Fév 2006 - 15:28

Ok, je tâcherai de la poster ce soir. Tu verras, c'est vraiment très très bien choisi : le film s'adapte à l'air de Magda de manière tr-s précise dans le tempo !

Et ces deux airs de Puccini - celui de Magda en tête pour moi - sont de véritables petits chefs-d'oeuvre adorables sunny
Revenir en haut Aller en bas
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory
avatar

Nombre de messages : 11979
Age : 32
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: EM FORSTER et James Ivory   Lun 27 Fév 2006 - 17:35

Moi moi moi j'ai vu Howards end aussi et j'adore! c'est trop bien, enfin je préfère Chambre avec vue, parce que c'est frais et léger et vive Daniel Day Lewis!
j'aime beaucoup Helena Bonham Carter (la cousine du divin Crispin) et j'ai toujours pensé qu'elle aurait fait une magnifique Lizzie, avec un petit air effronté , ainsi qu'une épatante Marianne Dashwood!

j'ai aussi Maurice, il serait temps que je le regarde, Hugh Grant aux césars m'a donné envie...

Camille


Dernière édition par Camille Mc Avoy le Lun 24 Mar 2008 - 9:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
Muezza
Almost Unearthly Thing
avatar

Nombre de messages : 3230
Age : 43
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: EM FORSTER et James Ivory   Lun 27 Fév 2006 - 20:51

J'ai bien aimé le film "Howard's end" mais je trouve que c'est à partir de ce film qu'Ivory est tombé dans le péché du longuet... Ce n'est que mon avis. Je trouve cela également un peu trop "gris", je ne m'attache pas aux personnages en fait. Cela manque de fraîcheur


Comme promis voici les 2 extraits de Puccini que l'on entend dans le film "Chambre avec vue". De quoi voir que même la musqiue est recherchée...

extrait de l'opéra "Gianni Schicchi" dont l'action se passe à Florence (générique)

O mio babbino caro
mi piace, è bello bello;
vo' andare in Porta Rossa a comperar l'anello !
Si, si, ci voglio andare !
E se l'amassi indarno, andrei sul Ponte Vecchio,
ma per butarmi in Arno !
Mi struggo e mi tormento !
O Dio, vorrei morir !
Babbo, pietà, pietà !...


en français, cela donne :
O mon cher petit papa,
je l'aime, il est beau, si beau !
Je veux aller à Porta Rossa acheter mon anneau !
Oui, oui, je veux y aller
et si je l'aimais en vain, j'irais sur le Ponte Vecchio,
mais pour me jeter dans l'Arno !
Je me consume et je souffre.
O mon Dieu, je voudrais mourir !
Pitié Papa, pitié !


extrait de l'opéra "La Rondine" (baiser volé dans le film... celui en Italie)
Chi il bel sogno di Doretta potè indovinar ?
Il suo mister come mai fini ?
Ahimé ! un giorno uno studente in bocca la bacio
e fu quel bacio rivelazione : fu la passione !
Folle amore ! Folle ebrezza !
Chi la sottil carezzza d'un bacio cosi ardente mai ridir potrà ?
Ah ! mio sogno ?...Ah!... mia vita !
- Che importa la ricchezza se alfine è rifiorita la felicità !
O sogno d'or poter amar cosi !


en français :
Qui a pu deviner le beau rêve de Doretta ?
Son mystère, comment s'est-il achevé ?
Hélas ! Un jour, un étudiant l'a embrassée sur la bouche
et ce baiser ce fut une révélation : ce fut la passion !
Fol amour ! Folle ivresse !
Qui pourra jamais décrire la caresse subtile d'un baiser aussi ardent ?
Ah, mon rêve ! Ah, ma vie !
Qu'importe la richesse si enfin refleurit le bonheur !
O rêve d'or de pouvoir aimer ainsi !


Il ne manque plus que les images
Revenir en haut Aller en bas
Nelly8
Crimson Rose of Hamley
avatar

Nombre de messages : 2245
Age : 71
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 17/02/2006

MessageSujet: Re: EM FORSTER et James Ivory   Lun 27 Fév 2006 - 21:56

Merci c'est sublime, je vais les enregistrer et de ce pas avant d'aller dormir les réécouter avec la traduction, merci
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: EM FORSTER et James Ivory   Mar 28 Fév 2006 - 0:11

J'ai beaucoup aimé A Room with a View, tant le livre que le film, mais malheureusement, les souvenirs se sont pas mal estompés. Il faut que je rafraîchisse tout cela. En tout cas Muezza, merci pour ces paroles magiques. Il faudra qu'on parle de Puccini dans le topic "opéra", c'est mon préféré (Puccini donc, pas le topic!, mais le topic est bien aussi).

Howard's End est certainement beaucoup plus sombre, mais c'est tout de même un film magnifique.

Et je ne sais pas si d'autres que Nelly ont vu (ou lu) A Passage to India (le film a été réalisé par David Lean) : à conseiller pour les amateurs de Forster, de l'Inde et de beaux films en costumes.
Revenir en haut Aller en bas
Muezza
Almost Unearthly Thing
avatar

Nombre de messages : 3230
Age : 43
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: EM FORSTER et James Ivory   Mer 1 Mar 2006 - 19:38

Je suis en trzin de feuilleter les Annees Laser. Malheureusement pas d'info sur le DVD d'Orgueil et Préjugés. En revanche, un coffret James Ivory de 6 DVD est annoncé le 5 avril avec plein de bonus (scenes coupees, docu, entretiens avec réalisateurs & acteurs...) et les films suivants :
- enfin "Chambre avec vue"
- "Howard's end"
- "Maurice"
- pas d'infos sur les autres films... No
Revenir en haut Aller en bas
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory
avatar

Nombre de messages : 11979
Age : 32
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: EM FORSTER et James Ivory   Mer 1 Mar 2006 - 20:23

le 5 avril: génial!!! et avec des scènes coupées, des commentaires et une vf de Maurice (j'ai raté sa diffusion sur france 4 au printemps dernier!

ah je veux ce coffret! mon anniversaire tombe en mai... voilà un super cadeau!
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory
avatar

Nombre de messages : 11979
Age : 32
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: EM FORSTER et James Ivory   Sam 11 Mar 2006 - 21:53



voilà un montage photo des Vestiges du Jour avec la parfaite Emma Thompson
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
Cécile
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 736
Age : 27
Localisation : Gif sur Yvette région parisienne
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: EM FORSTER et James Ivory   Sam 11 Mar 2006 - 22:40

Ah oui! Il y a la bande-annonce de ce film sur leDVD de S&S.
Revenir en haut Aller en bas
http://cecilou.blogs-de-voyage.fr
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory
avatar

Nombre de messages : 11979
Age : 32
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: EM FORSTER et James Ivory   Jeu 6 Avr 2006 - 21:30

ouaou avis à tous les fans d'emma thompson!
le coffret est sorti et aussi un autre film: les vestiges du jour, à rpix doux 12 euros!
avec des commentaires audio d'emma thompson!
j'avais trouvé ce film sur la mule quand il n'étais pas encore en dvd mais là je veux les commentaires d'emma thompson! c'est plus fort que moi il me les faut!
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
toxicangel
Snails Huntress
avatar

Nombre de messages : 6230
Age : 40
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: EM FORSTER et James Ivory   Sam 22 Avr 2006 - 19:08

Je me suis achetée le coffret et j'ai regardé Maurice hier (que j'avais vu il y a très très longtemps, je sais même plus dire quand) et mon dieu quelle claque!
C'est simple, à côté de ce succulent film, Le Secret de Brokeback Mountain fait figure de plat surgelé réchauffé au micro-ondes (je précise que j'avais beaucoup aimé Brokeback néanmoins).

Les acteurs, l'histoire et ça finit bien (c'est mon côté midinette, j'aime les happy-ends), c'est vraiment extraordinaire. cheers cheers cheers cheers
En tout cas si vous aimez ce genre de films (je connais Chambre avec vue par coeur par contre je n'ai jamais vu Retour à Howards End), je vous conseille réellement l'achat (c'est pas donné quand même).
Les suppléments sont aussi très riches et m'ont réellement donné envie de me plonger la tête la première dans l'oeuvre d'E.M.Forster. study study study study

La littérature et le cinéma britannique regorgent décidément de pépites.
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: EM FORSTER et James Ivory   Sam 22 Avr 2006 - 19:14

Merci pour ces commentaires, toxic (puis-je utiliser un diminutif?), j'en ai l'eau à la bouche. . Peux-tu nous donner un peu plus de détails sur le contenu du coffret (Muezza n'était pas sûre des détails dans son premier post). J'ai envie de l'acheter, mais il n'est malheureusement pas sorti en Suisse, je crois (en tous cas, je ne l'ai pas vu). Mon mari allant à Paris la semaine prochaine, j'aimerais savoir si cela vaut la peine de le lui faire ramener.
Revenir en haut Aller en bas
toxicangel
Snails Huntress
avatar

Nombre de messages : 6230
Age : 40
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: EM FORSTER et James Ivory   Dim 23 Avr 2006 - 19:23

Bon alors, je reprends mon beau coffret (enfin faut voir, le rose fluo sur la couverture, c’est quand même très moche) :

Pour Chambre avec vue :
Interview de Daniel Day Lewis sur son personnage (4’)
Histoire du succès de Chambre avec vue (3’)
Portrait de E.M.Forster (26’)
Oups, c’est le plus faible en suppléments… Razz

Pour Howard’s end :
Genèse du film : entretien avec James Ivory et Ismail Merchant (20’)
2 créatrices, rencontre avec Jenny Beavan (costumes) et Luciana Arrighi (décors) (20’)
Interview illustrée de croquis de production (8’)

Pour Maurice :
Genèse du film : rencontre avec James Ivory, Ismail Merchant et Richard Robbins (12’)
Interview du scénariste et des 3 acteurs principaux : James Wilby, Hugh Grant et Rupert Graves (30’)
Scènes coupées commentées par James Ivory (39’)
C’est le plus riche en suppléments, j’avais pas vu que les 2 autres n’étaient pas du même niveau. En tout cas pour celui là les bonus sont vraiment très intéressants (je les ai regardés ceux-là), en particulier les interviews qui ne datent que de 2004, ce qui permet d’avoir du recul sur le film.

Après c’est vous qui voyez… Wink

Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: EM FORSTER et James Ivory   Sam 27 Mai 2006 - 11:10

Andrew Davies frappe encore, et cette fois pour le compte de ITV. Une adaptation de A Room with a View dont il sera le scénariste est actuellement en chantier, voir ici.

Par ailleurs, Davies travaille également pour le compte de la BBC sur des adpatations de Little Dorit de Dickens et de Sense and Sensibility d'Austen (déjà mentionné dans le forum de Jane).
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: EM FORSTER et James Ivory   Jeu 13 Juil 2006 - 10:54

Helen Mirren, Rupert Graves et Helena Bonham Carter, tout pour plaire dans la distribution de Where the angels fear to trend et c’est d’ailleurs pour cela que je l’avais commandé, en plus du fait qu’il s’agit d’une adaptations d’un roman de Forster (et qu’il était en soldes au moment où j’ai commandé P&P)!

Le thème principal du film, identique à celui de deux autres adaptations de Forster au cinéma (A Room with a View et A Passage to India) est la rencontre, pas toujours exempte de tensions, entre deux mentalités, celle des Anglais qui voyagent et celle des locaux. Illustrée en deux temps : après son veuvage, Lila Herriton (Helen Mirren), encouragée par son beau-frère Philip (Rupert Graves), décide de voyager en Italie en compagnie de Caroline Abbott (Helena Bonham-Carter) et y trouve bientôt le grand amour avec un Italien beaucoup plus jeune qu’elle et de famille relativement modeste. Elle l’épouse malgré le voyage de Philip pour essayer de l‘en dissuader. Son adaptation aux mœurs locales ne se passe pas sans heurts. Des évènements dramatiques contraindront Philip et sa sœur Harriet, ainsi que Caroline, à retourner en Italie. A leur tours, ils subissent chacun à leur manière, les effets de cette confrontation avec un monde différent.

Mes sentiments sur ce film sont partagés. Beaucoup d’éléments agréables : très belle photographies, magnifique musique, excellents acteurs, bons dialogues, à la base tout est réuni pour une parfaite réussite. Le problème réside à mon avis dans le scénario : l’histoire est très surprenante, j’imagine que dans le livre, que je n’ai pas lu, les motivations des personnages doivent être exposées en détail car leurs actions ne sont pas toujours très claires. Malheureusement, l’adaptation ne nous permet pas de les cerner suffisamment, en particulier celles de Caroline Abbott . Ce qui fait qu’on a de la peine à voir dans quelle direction va l’histoire. Impression encore accentuée par le fait qu’on a deux parties relativement indépendantes l’un de l’autre et à mon avis pas très bien équilibrées, mais j’ai de la peine à expliquer pourquoi. Toujours est-il qu’après le tournant principal, qui arrive d’ailleurs comme un cheveu sur la soupe, le puzzle se met en place pour donner une deuxième partie beaucoup mieux traitée, peut-être parce que le réalisateur prend plus de temps. Mais là encore, l’évolution des sentiments est traitée un peu "à la hache" . Autres points faibles, l’acteur qui joue le jeune Italien, pas tout à fait à la hauteur, et le personnage de Harriet, légèrement caricatural.

Rupert Graves est très bon dans le rôle de Philip, amoureux de l’Italie et de ses richesses artistiques, qui comprend plus tard le vrai charme du pays. Il campe avec conviction un homme superficiel et conformiste, toujours désireux d’éviter les ennuis, mais incapable de prendre une décision et surtout de l’appliquer.

Petite anecdote : ce film comporte une des déclarations d’amour les plus surprenantes que j’aie vues, et très bien filmée en plus! C’est le meilleur moment du film, mais qui arrive un peu tard, malheureusement.

Et le bonus pour Toxic, quelques captures :




Alors, Toxic, tu préfères le serre-tête et les bouclettes, ou le melon et les lorgons?
Revenir en haut Aller en bas
toxicangel
Snails Huntress
avatar

Nombre de messages : 6230
Age : 40
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: EM FORSTER et James Ivory   Jeu 13 Juil 2006 - 19:10

Cat je ne doute pas un seul instant que c’était pour voir celles qui suivaient Laughing mais tu t’es plantée de topic : Where angels fear to tread est une adaptation de Forster et non de Henry James (tu le dis d’ailleurs toi même dans ton post Rolling Eyes ).

Concernant ta question à 100 euros, j’hésite mais il a quand même l’air mimi tout plein avec sa petite moustache et pour une fois qu’il ne joue pas un psychopathe… Twisted Evil

Je vais me planifier moi aussi ma séance de visionnage dans les prochains jours et je te dirai ce que j'en pense. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: EM FORSTER et James Ivory   Jeu 13 Juil 2006 - 19:20

Oups, désolée, qu'est-ce que je fais chez Henry, moi? Je déplace. rendeer

C'est mon insconscient qui m'a fait faire cette erreur! En écrivant mon post, j'étais en train de penser que Henry James traitait de thèmes semblables, par exemple dans Daisy Miller. Mais je vois que tu suis, toxic, bravo et merci.
Revenir en haut Aller en bas
toxicangel
Snails Huntress
avatar

Nombre de messages : 6230
Age : 40
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: EM FORSTER et James Ivory   Jeu 20 Juil 2006 - 20:03

Sous l’impulsion de Cat, j’ai donc regardé ce week end Where angels fear to tread. cheers
Même si je n’ai pas tout compris (ma compréhension orale est limitée Embarassed , surtout quand on parle à la vitesse de la lumière comme Miss Helena), je pense avoir néanmoins saisi l’essentiel de cette histoire.

Mes impressions sur le film sont quant à elles mitigées Suspect . L’ouverture sur ces paysages d’Italie est magnifique, la musique envoûtante… sauf qu’à la longue, ces mêmes paysages et cette même musique deviennent sérieusement gonflants Mad . Par ailleurs, il faudrait interdire l’Italie aux réalisateurs car ce sont à chaque fois les mêmes clichés et le même soleil qui reviennent, pitié Evil or Very Mad !

Dommage car l’histoire a de quoi passionner. Encore une fois chez Forster, féroce critique de la bourgeoise anglaise, choc des cultures, personnages complexes mais personne n’est néanmoins ni tout blanc ni tout noir dans cette histoire Evil or Very Mad Twisted Evil .

Je suis cependant d’accord avec Cat, le personnage d’Harriet est caricatural et l’interprétation qu’en fait Judy Davis l’est encore plus. J’ai également trouvé Helena Bonham Carter un peu en retrait par rapport à d’autres prestations que j’ai vues d’elles mais bon…à sa décharge, le personnage de Miss Albott est difficilement cernable. Helen Mirren est quant à elle parfaite dans ce rôle de femme qui trouve enfin le bonheur… à moins que…
Et Rupert alors ? lol!
Méconnaissable avec sa petite moustache, son accent distingué et sa petite voix fluette. N’étant pas du tout impartiale en ce qui le concerne, je ne ferai pas une critique détaillée de sa prestation mais je dirai tout de même qu’il joue très justement le personnage de Philip, en insistant sur son côté humain alors que d’autres auraient pu en faire un personnage ridicule.

A ce sujet, j’avais lu quelque part que Forster voyait Philip comme une incarnation de lui même, un homme qui reste en retrait, toujours.

"Some people are born not to do things and I’m one of them".

Après tout ça peut se comprendre.

Donc pas du niveau des adaptations d’Ivory, c’est clair. Néanmoins les dernières minutes de ce film valent le détour et quelques scènes sortent également de l’ordinaire. Un film qui m’a donnée envie de découvrir le livre en tout cas. Peut être que dedans se trouvera la réponse à cette question qui me turlupine depuis lors : mais qu’est-ce qu’elles lui trouvent toutes à Gino ? Question Question Question

Dans tous les cas sur cette photo ne cherchez pas...

le bouquet : il est pour moi ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5527
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: EM FORSTER et James Ivory   Sam 2 Sep 2006 - 17:42

Qu'est-ce que ce "Where angels fear to tread" ? J'adore Forster, mais je n'ai lu que "Avec vue sur l'arno", "Maurice" et "Howards End". Les autres sont indisponibles en ce moment (j'ai pas de chance, décidément !!!). Y a t-il une version française ? Dans le film "Chambre avec vue", Charlotte Bartlett et Miss Lavish parlent d'une femme qui a épousé un italien "qui lui rendait vingt ans", est-ce cette histoire ? Je trouve aussi Rupert très craquant, même si je ne l'ai vu que dans le rôle de Freddy ... S'il est aussi bon acteur dans "Where angels fear to tread", je dois absolument le voir !!!
Revenir en haut Aller en bas
toxicangel
Snails Huntress
avatar

Nombre de messages : 6230
Age : 40
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: EM FORSTER et James Ivory   Sam 2 Sep 2006 - 20:12

misshoneychurch a écrit:
Je trouve aussi Rupert très craquant, même si je ne l'ai vu que dans le rôle de Freddy ... S'il est aussi bon acteur dans "Where angels fear to tread", je dois absolument le voir !!!
Mon dieu ça y est, j'ai trouvé une compagne de jeu
Alors là vous n'êtes pas sorties de l'auberge Twisted Evil ... c'est le cas de le dire lol!

On en reparle très très bientôt, promis, là faut que je me restaure avant d'aller au cinoche
__________________________________________

EDIT : Me voilà donc de retour du cinéma. lol!

Alors Where Angels Fear to tread est si je ne m’abuse le premier roman de Forster et à ma connaissance, il n’existe pas en version française (je l’ai acheté dernièrement lors de mon voyage en Angleterre mais pas encore lu).
Concernant le film, il n’est disponible qu’en DVD import UK (sans sous-titre) et s’il reste intéressant et comporte quelques scènes très réussies (quasi toutes sur la fin), ce n’est pas non plus un chef d’œuvre en péril et la réalisation est trop planplan Suspect .
Mais Rupert y joue très bien, dans un rôle néanmoins très différent de celui de l’exubérant Freddy Honeychurch.

En revanche, si tu apprécies Forster et Rupert Graves, je ne peux que te conseiller Maurice : mon film préféré de James Ivory et en fait un de mes films préférés tout court.
Il est dispo soit dans le coffret Chambre avec vue / Maurice / Retour à Howards End ; soit en solo.
C’est une adaptation très fidèle du roman de Forster (que j’ai fini mardi soir et adoré) mais à laquelle Ivory a su néanmoins insuffler une intensité très moderne et ce malgré le fait que le film a été sévèrement coupé au montage (40 minutes de scènes en moins Sad ).
Même s’il peut paraître à première vue un peu moins « méchant » que le livre de Forster (où la majorité de l’histoire se passe dans la tête des personnages), il conserve néanmoins toute la saveur de cette intrigue à la fois féroce et romantique. L’interprétation est également géniale avec le tandem Hugh Grant / James Wilby (tous 2 récompensés à la Mostra de Venise) et Rupert Graves, qui n’apparaît que dans le dernier quart mais dont la présence est néanmoins déterminante dans le film.

Allez, rien que pour le plaisir, quelques petites caps savoureuses :

"Your body it’s His temple. You will never, ever, pollute this temple !"


"5 shillings is not enough for you ? You only accept gold ?"


"I wish I knew the girl's name."


"- I do begin to see what you mean.
- Well, with an haircut..."



"England has always been disinclined to accept human nature."


"- Who taught you to talk like this?
- You, if anyone."


Oh ça me donne encore envie de regarder ce film, c’est pas possible c’te histoire ! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EM FORSTER et James Ivory   

Revenir en haut Aller en bas
 
EM FORSTER et James Ivory
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 11Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles) :: E.M. Forster-
Sauter vers: