Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le retour au pays natal (The return of the native)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15736
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Le retour au pays natal (The return of the native)   Lun 16 Juil 2007 - 20:27

Petite halte dans mon exploration de l'oeuvre de Thomas Hardy, pour vous parler de ce roman, que j'ai dévoré d'une seule traite Very Happy


Comment résumer l'histoire scratch


Un étrange jeune homme avance dans la lande déserte, en direction de Blooms End, où habite Mrs Yeobright. L'homme au rouge, ainsi nommé en raison de la teinte pourpre de ses habits, de sa roulotte et de sa peau (il fournit les fermiers en craie rouge pour marquer les moutons) s'appelle Diggory Venn, et transporte dans sa roulotte une jeune fille désespérée : Thomasine "Tamsine" Yeobright. Une fois confiée à sa tante, qui l'a élevée, la jeune fille révèle la raison de sa détresse et de sa fuite sur la lande : son mariage avec Damon Wildeve, jeune aubergiste autrefois ingénieur à la ville (et accessoirement bourreau des coeurs), a été remis à plus tard suite à un contre temps fâcheux ... Contre temps qui apparait comme un signe du ciel à Eustacia Vye, la maîtresse délaissée de Wildeve, une jeune beauté sombre et mélancolique qui se sent étouffer sur la lande, et qui rêve de découvrir le monde.
C'est sur ces entrefaites que revient au pays le fils prodige de Mrs Yeobright, Clement "Clym" Yeobright, auréolé de sa carrière parisienne chez un grand joaillier. Contre toute attente, le jeune homme a décidé de rentrer définitivement au pays, afin de se lancer dans une nouvelle carrière infiniment plus modeste, mais ô combien plus conforme à ses aspirations.
Cette décision inattendue va bouleverser à jamais la vie de six personnes ...



Il s'agit du sixième roman de Thomas Hardy, publié sous forme de feuilleton en 1878. The return of the native est composé de 6 livres, malgré le projet initial de Thomas Hardy de n'en faire que 5, mais il a du se soumettre à la pression des lecteurs qui voulaient un happy end.
Longtemps déprécié car jugé trop français (influences de Flaubert - Mme Bovary, et d'Hugo), et trop immoral par les thèmes abordés (la remise en cause du mariage, l'adultère etc), le roman a été "redécouvert" au cours du XXeme siècle .



Amoureux de la lande, ce roman est pour vous ! cheers The return of the native s'ouvre sur une magnifique description de la lande du Wessex, cadre imaginaire des romans hardyens. Petit extrait (incipit) :

Citation :
Un samedi après-midi, en novembre, l’heure du crépuscule approchait et la vaste étendue libre et sauvage, connue sous le nom de lande d’Egdon, allait s’assombrissant de minute en minute. Une mince couche de nuages, d’un blanc indécis, cachait le ciel, se déployait comme une tente qui aurait eu la lande entière pour sol.
La ligne de rencontre de cieux ainsi voilés par cet écran pâle et d’une terre que couvrait la plus foncée des végétations était très nettement marquée à l’horizon. D’où un effet de contraste tel que la nuit semblait avoir commencé de régner sur la lande avant que son heure astronomique ne fût venue : l’obscurité s’installait sous un ciel où le jour continuait son existence propre. Levant la tête, un coupeur d’ajoncs eût été tenté de poursuivre son travail ; regardant à ses pieds, il eût décidé d’achever son fagot et de regagner son logis. Ainsi, les bords lointains et accolés de la terre et du ciel paraissaient diviser le temps aussi bien que la matière. Par son teint brun, le visage de la lande ajoutait, en effet, aux soirs une demi-heure ; il possédait également le pouvoir de retarder l’aube, d’attrister midi, d’exprimer à l’avance la menace de tempêtes à peine en formation et d’augmenter l’opacité d’un minuit sans lune jusqu’à provoquer le tremblement et l’épouvante.
En vérité, c’était précisément en cet instant transitoire, qui préludait à son abandon aux ténèbres nocturnes, que la région d’Egdon commençait à se révéler dans toute sa grande et particulière gloire, et celui qui ne l’avait pas fréquentée à pareille heure ne pouvait prétendre la comprendre. C’était quand on la distinguait le moins qu’on la pénétrait le mieux. C’était aux crépuscules, puis durant les heures qui se succédaient jusqu’aux aubes, que son charme s’imposait, prenait toute sa signification. Alors, et seulement alors, la lande était vraiment la lande. Un lien d’étroite parenté unissait cet endroit et la nuit, une tendance à graviter ensemble qui, dès la tombée du jour, se manifestait dans les ombres et le paysage : la sombre étendue de tertres et de creux semblait se lever pour accueillir, en pure sympathie, les gris mélancoliques du soir ; la lande exhalait l’obscurité, aussi rapidement que le ciel la déversait. Et, ainsi, l’obscurité de l’air et celle du sol se fondaient en une noire étreinte fraternelle, chacune ayant fait vers l’autre la moitié du chemin.

Loin d'être un simple cadre, la lande d'Egdon apparait comme un personnage central du roman: elle est de toutes les rencontres, de tous les secrets, de toutes les déceptions, de toutes les attentes, de toutes les joies et de tous les malheurs ...

Quant aux autres personnages : C'est un véritable tour de force de la part de Thomas Hardy de nous faire aimer tous les personnages, malgré leurs actes terribles, malgré leurs défauts ...
Il n'y a pas vraiment de personnage principal, tous participent pareillement à la construction de l'intrigue. Certes, à première vue, Clym Yeobright semble bien être le "native" éponyme, mais rien n'est aussi simple dans l'univers d'Hardy Wink

Pour ma part, j'avoue un petit faible pour Diggory Venn, personnage atypique et solitaire, considéré comme le croque mitaine du coin à cause de sa teinte "rouge sinistre", mais qui joue le rôle de l'ange gardien, usant parfois de méthodes peu ... conventionnelles ^^


En lisant le roman, on pense tout de suite "tragédie" ... Tragédie au sens commun du terme (Bah oui, Hardy, ce n'est jamais très gai Wink ) . Mais pas seulement. Tragédie également au sens shakespearien : la lande qui voit errer des sorcières ou des femmes considérées comme telles, le destin implacable, les sentiments exacerbés (la rage et le désespoir de Clym ) ... Tragédie encore, au sens classique/antique : des personnages secondaires, principalement les paysans de la lande, commentent l'intrigue à la manière des choeurs antiques ; le projet initial de 5 livres, à l'image des tragédies grecques en 5 actes ...



Tout ca pour dire que Le retour au pays natal, c'est vachement bien. Pas aussi bien que Les Forestiers, mais vachement bien quand même cheers

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
Muezza
Almost Unearthly Thing
avatar

Nombre de messages : 3230
Age : 43
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Le retour au pays natal (The return of the native)   Lun 16 Juil 2007 - 20:33

Merci Mimmid, je l'ai sur ma PAL et c'est le prochain sur ma liste. Je te ferai part de mes sentiments bientôt j'espère !
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15736
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Le retour au pays natal (The return of the native)   Lun 16 Juil 2007 - 20:47

chouette ! cheers



J'avais oublié d'ajouter quelque chose dans mon premier post : la 6eme partie, et plus particulièrement le dernier chapitre se distingue vraiment du reste du roman scratch. Pour être honnête, ca fait plus penser à du Georges Sand (que j'aime beaucoup !) qu'à du Hardy ... D'un côté, je suis vraiment contente du "happy end", mais d'un autre côté, j'aurais bien aimé pouvoir lire la fin que l'auteur avait tout d'abord prévue, elle aurait parfaitement collée avec le personnage en question Very Happy

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
toxicangel
Snails Huntress
avatar

Nombre de messages : 6230
Age : 40
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Le retour au pays natal (The return of the native)   Lun 16 Juil 2007 - 21:45

Attention post constructif :

Si je ne m'abuse il existe une adaptation de The return of the native avec Clive Owen dedans.

Moi je dis ça en motiverait certaines à la lecture (qui a dit moi ? Embarassed ).
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15736
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Le retour au pays natal (The return of the native)   Lun 16 Juil 2007 - 22:10

lol! Pourquoi étais je persuadée que c'était toi qui allait parler de l'adaptation ^^ ?
D'ailleurs il s'agit de la seule et unique adaptation de ce roman scratch avec :

- Clive Owen dans le rôle du bourreau des coeurs, alias Wildeve
- Catherine Zeta Jones : Eustacia Vye
- Ray Stevenson : Clym Yeobright
- Steven Mackintosh : Diggory Venn
- Claire Skinner : Thomasine
- Joan Plowright : Mrs. Yeobright

J'ai regardé les photos des acteurs (au naturel malheureusement), et je dois dire que physiquement, ils correspondent assez bien à ce que j'avais imaginé, excepté en ce qui concerne Clive Owen et Joan Plowright. Mais dans ma grande magnanimité, je suis prête à laisser sa chance à Mr "belle gueule" Wink

Par contre, je crois que cette adaptation de 94 n'existe qu'en dvd zone 1

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
KittKat
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1660
Age : 36
Localisation : In the Whoniverse
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Le retour au pays natal (The return of the native)   Lun 16 Juil 2007 - 22:13

Je continue dans la constructivité en ajoutant que Catherine Zeta-Jones joue également dans cette adaptation, qui date de 1994.
EDIT : bin voila ce que c'est de poster en même temps, une jolie petite double-info ^^'''

Je l'ai vue il y a un bout de temps et je dois bien avouer que je ne m'en souviens pas des masses... m'enfin, il me semble que j'avais apprécié ? scratch (En tout cas, si j'avais détesté je m'en souviendrais !! lol! )

La présentation de Mimidd m'a bien donnée envie de lire le livre et la motivation "clive owenesque" n'y est peut-être pas étrangère non plus Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Muezza
Almost Unearthly Thing
avatar

Nombre de messages : 3230
Age : 43
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Le retour au pays natal (The return of the native)   Lun 16 Juil 2007 - 22:25

lol! Je z'yeute le DVD depuis un certain temps mais il est indisponible Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
toxicangel
Snails Huntress
avatar

Nombre de messages : 6230
Age : 40
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Le retour au pays natal (The return of the native)   Lun 16 Juil 2007 - 23:09

Trop dure la vie !
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
Muezza
Almost Unearthly Thing
avatar

Nombre de messages : 3230
Age : 43
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Le retour au pays natal (The return of the native)   Lun 16 Juil 2007 - 23:13

toxicangel a écrit:
Trop dure la vie !
Tellement dure que je viens de commander le DVD zone 1 via marketplace sur Amazon UK... un peu moins de 10£ et tout neuf... lol! lol!

Moi, j'vous'ldis, si j'avais fait ma fanvid sur ce "Return of the native", j'aai comme l'impression qu'elle aurait eu plus de succès que celle de "Far from the madding crowd" ...et pas à cause de Catherine Zeta-Jones Razz
Revenir en haut Aller en bas
Muezza
Almost Unearthly Thing
avatar

Nombre de messages : 3230
Age : 43
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Le retour au pays natal (The return of the native)   Jeu 26 Juil 2007 - 22:30

J'ai donc vu deux fois l'adaptation de "The Return of the Native" faite par la TV anglaise en 1994... (il faut toujours le voir 2 fois quand on n'a pas lu le livre et qu'il n'y a pas de sous-titres...)
Je viens de commencer le livre donc je ne peux pas vraiment dire si cette adaptation retranscrit l'esprit du livre. J'ai trouvé que c'était une honnête adaptation mais sans doute trop courte. J'aurais aimé comprendre mieux la psychologie de Eustacia notamment.
Mais c'est néanmoins un joli moment à passer malgré des qualités cinématogrpahique très moyenne (à laquelle s'ajoute une piètre image DVD). J'ai beaucoup aimé la musique qui donnait le souffle manquant aux images- quoique très envahissante tout de même - et la cène de l'orage à la rivière reste sans doute ma préférée...
Zeta-Jones est pas mal du tout (même si elle a drôle d'accent... gallois ?). Il faut se faire à la tête de Clive lol! . En revanche Ray Machinchose est aussi charismatique qu'une huître Rolling Eyes Joan Plowright est pas mal en Mrs Yeobright. Stephen Mackintosh est très bon en Diggory Wenn Wink

Avant de vous donner uneanalyse plus précise par rapport au roman, voici des captures avec notament Clive Owen mesdames...

Une ouverture sur la lande (comme dans le roman) avec la silhouette d'Eustacia...

Thomasine et Damon Wildeve


Clym rencontre Eustacia... vision ?...


Catherine et Clive nous la jouent danse champêtre ...et Diggory a abusé du fard à joues:lol!:


Des flirts ???... et un bel orage...


Allez, bonne lecture maintenant
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15736
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Le retour au pays natal (The return of the native)   Ven 27 Juil 2007 - 1:10

Merci pour les caps Muezza Very Happy

Muezza a écrit:
En revanche Ray Machinchose est aussi charismatique qu'une huître Rolling Eyes
Mince No pauvre Clym, il ne méritait pas ca !

Citation :
Clym rencontre Eustacia... vision ?...
Question : S'agit-il de leur première rencontre ? Parce que je ne me rappelle pas d'une telle scène dans le roman scratch


En tout cas, les caps confirment bien que je ne voyais pas du tout le personnage de Wildeve comme çà lol!

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
Muezza
Almost Unearthly Thing
avatar

Nombre de messages : 3230
Age : 43
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Le retour au pays natal (The return of the native)   Ven 27 Juil 2007 - 1:13

mimidd a écrit:
Merci pour les caps Muezza Very Happy

Muezza a écrit:
En revanche Ray Machinchose est aussi charismatique qu'une huître Rolling Eyes
Mince No pauvre Clym, il ne méritait pas ca !
Bon, je crois que j'y suis quand même allée un peu fort lol! . Mais je trouve l'acteur sans relief... ou alors, Clym tout simplement... Et dans ce cas, il serait éloigné - à mon goût - du roman vu la tendresse que tu lui témoignes Wink

Quant aux caps, c'est en effet la première rencontre d'Eustacia et Clym dans l'adaptation. etant donné que j'en suis dans le livre au retour de Clym; je n'ai pas encore pu comparer avec la réalité du roman... Dans l'adaptation, il y a un côté symbolique : Eustacia, sorcière... ou fée???
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15736
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Le retour au pays natal (The return of the native)   Ven 27 Juil 2007 - 8:57

Razz C'est vrai que je l'aime bien, Clym, même si mon personnage préféré reste Diggory Venn. Dans le roman, je ne trouve pas que Clym soit sans relief, c'est un des personnages central, c'est le plus fouillé psychologiquement, et il passe par divers états d'esprit du début à la fin du roman. C'est vrai que du point de vue d'Eustacia, il est un peu "mou du genou", mais vu de l'intérieur Rolling Eyes ... J'imagine que ce n'est pas évident à traduire dans une adaptation, et si en plus Ray "Machinchose" n'y met pas un peu du sien Evil or Very Mad Wink
bon j'attends que tu aies fini de lire, pour savoir si l'adaptation le met vraiment à mal ou bien si c'est moi qui m'attache à des personnages sans relief parce qu'il ont des surnoms sympas lol!

Citation :
Quant aux caps, c'est en effet la première rencontre d'Eustacia et Clym dans l'adaptation. etant donné que j'en suis dans le livre au retour de Clym; je n'ai pas encore pu comparer avec la réalité du roman... Dans l'adaptation, il y a un côté symbolique : Eustacia, sorcière... ou fée???
merci pour la précision Very Happy ... effectivement, ca ne se passe pas du tout comme ca dans le roman, mais j'imagine que ca aurait pris trop de temps dans l'adaptation ^^

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
Muezza
Almost Unearthly Thing
avatar

Nombre de messages : 3230
Age : 43
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Le retour au pays natal (The return of the native)   Ven 27 Juil 2007 - 9:59

Citation :
effectivement, ca ne se passe pas du tout comme ca dans le roman, mais j'imagine que ca aurait pris trop de temps dans l'adaptation ^^
En fait, dans l'adaptation,
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15736
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Le retour au pays natal (The return of the native)   Ven 27 Juil 2007 - 10:07

Spoiler:
 

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
Muezza
Almost Unearthly Thing
avatar

Nombre de messages : 3230
Age : 43
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Le retour au pays natal (The return of the native)   Mar 31 Juil 2007 - 10:23

Un nouveau message de lobbying pour vous signaler que j'ai posté une Music Video de l'adaptation ici
Revenir en haut Aller en bas
C de Villemer
Intendante de Pemberley
avatar

Nombre de messages : 525
Age : 59
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Re: Le retour au pays natal (The return of the native)   Mar 31 Juil 2007 - 13:17

@ Muezza,

C'est bon, j'ai reçu mon DVD hier soir en rentrant du travail mais small Hic : pas eu le temps de le voir, ce soir je suis de permanence donc coincée au bureau jusqu'à demain soir alors visionnage jeudi ou vendredi scratch

Ayant trouvé tes conseils excellents, je vais acheté ce livre que je n'avais qu'emprunté... et d'autres relectures s'imposeront Laughing

Et comme cela a l'air contagieux je vais me laisser tenter par ce" retour au pays natal" quand ma PAL aura un peu fondu...
Revenir en haut Aller en bas
kary
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 32
Localisation : perdue dans ma bibliohèque
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Le retour au pays natal (The return of the native)   Ven 11 Juin 2010 - 21:58

Remontage de topic en force !!!!!

Par ailleurs, c'est normal que je n'arrive pas à dérouler les messages spoilers ? scratch

J'ai lu/fini/dévoré le roman de Hardy que je viens de refermer à l'instant. J'ai bien mis 5 minutes pour me sortir de la phase "aaaah ce que c'était bien !!!"

Comme Mimidd a tout dit dans sa présentation, je ne ferai que plussoyer. Il n'y a que sur un seul point où je ne suis pas vraiment d'accord : je l'ai préféré aux Forestiers !

Comme toi Mimidd j'ai beaucoup aimé le personnage de Diggory Venn. Il ressemble un peu à l'ange gardien des personnages : il est toujours là pour veiller sur eux d'une certaine façon et on sait qu'il va toujours sauver la situation. J'aime bien quand même cette happy-end, il la méritait !!

J'ai beaucoup aimé l'audace d'Eustacia au début. C'est un personnage féminin fort et déterminé, ça nous change des autres héroïnes hardyennes ! J'ai pas réussi à détester les personnages même après leurs actes plus ou moins pardonnables. Sa fin est tragique, et on ne saura jamais vraiment si
Spoiler:
 

Clym Yeobright est un personnage que j'ai aussi beaucoup apprécié. Tant de tendresse et de gentillesse réuni dans ce personnage, c'est à se demander pourquoi il est resté attaché à Eustacia.

La mère de Clym m'a beaucoup émue... J'ai adoré les passages qui décrivent son attachement si fort pour son fils et vice versa, Hardy fait passer les sentiments des personnages avec une telle délicatesse et sobriété !! Je trouve que c'est le personnage le plus admirable du roman (j'ai failli dire "de la pièce" mais j'y reviendrai).

Et enfin Wildeve... bon là par contre j'ai quelques réserves. Il me faisait penser à Alec d'Urberville de Tess, ça devait un peu être son portrait avant l'heure. C'est un personnage souvent agaçant mais finalement il a juste eu le défaut de toujours vouloir ce qu'il ne possédait pas...

Oups j'ai failli oublier la (trop) gentille Thomasine. Personnage un peu aux antipodes d'Eustacia ce qui n'est évidemment pas un hasard.

Pour moi, il s'agit encore d'un autre chef-d'oeuvre de Thomas Hardy. La construction du roman est en effet basée sur le modèle de la tragédie, j'ai trouvé ça vraiment très intéressant. Mais même au niveau de la narration, les chapitres, les scènes sont souvent décrites comme si elles devaient être jouées au théâtre (on place bien le décor, les personnages, la foule, les accessoires...) Et on retrouve encore les petites superstitions hardyennes.

Avec Le maire de Casterbridge, ce roman est en passe de devenir un de mes préférés de Hardy !

Je suis curieuse de voir ce que donne l'adaptation en tout cas !! Je m'étais d'ailleurs faite un casting maison en lisant le roman, et aucun des acteurs ne ressemblent à ceux auxquels je pensais ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Séverine
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1172
Age : 37
Localisation : Belfort
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Le retour au pays natal (The return of the native)   Ven 11 Juin 2010 - 23:39

Pour les spoilers, je pense que c'est momentané et que c'est un bug du forum, ça devrait revenir à la normale assez vite.
Et merci pour ta critique, qui donne vraiment envie de lire ce livre, je vais voir comment me le procurer.
Revenir en haut Aller en bas
http://leslivresdeseverine.over-blog.com/
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15736
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Le retour au pays natal (The return of the native)   Dim 13 Juin 2010 - 19:07

Je suis ravie que tu aies apprécié The Return of the Native, Kary cheers . Tu me donnes envie de relire le roman drunken , et pourquoi pas, d'enchaîner avec l'adaptation qui traine dans ma PAV depuis trop longtemps Embarassed Laughing

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
kary
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 32
Localisation : perdue dans ma bibliohèque
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Le retour au pays natal (The return of the native)   Dim 13 Juin 2010 - 23:38

J'ai aussi vu l'adaptation et dans l'ensemble, je l'ai trouvée fidèle et plutôt pas mal. Le seul problème est que c'est une adaptation qui a beaucoup vieilli

En tout cas je ne sais pas si c'était l'intention du réalisateur mais parfois j'étais écroulée de rire, il y a un côté ringard et "petite maison dans la prairie", en plus de la qualité plus que médiocre du DVD qui renforce le côté téléfilm de l'après-midi sur M6... lol!

Catherine Zeta-Jones m'a plutôt plu en Eustacia. Vive, fougueuse, impertinente. Un peu trop maquillée peut-être ! (Tout comme Thomasine d'ailleurs.) Celle-ci est jouée par la Mrs John Dashwood 2008, ça fait bizarre de la voir avec 15 ans de moins ! En tout cas, on voit très peu Thomasine, donc elle n'a pas eu l'occasion de la rendre trop niaise, ce que je craignais avec ce personnage.

Dommage aussi qu'on ne voit pas plus Damon Wildeve (Clive Owen). J'aime bien cet acteur, mais sa perruque l'enlaidit un peu à vrai dire ! J'aurai peut-être voulu plus de fougue et de passion de sa part envers Eustacia.

Mrs Yeobright était bien aussi. Je me répète, mais dommage qu'on ne s'attarde pas plus sur sa douleur et son amour pour son fils.

J'ai trouvé l'acteur qui faisait Diggory un peu âgé pour son rôle, mais bon, on ne le voit pas beaucoup. Je l'imaginais un peu plus charmant tout de même.

Et enfin, j'ai gardé le meilleur pour la fin : Clym Yeobright ! Surprised Alors, excusez-moi, je vais peut-être paraître dure mais qu'est-ce que je l'ai trouvé niais !!!!! affraid En plus de n'avoir aucun charisme comme ça a été dit plus haut, l'acteur a transformé le personnage en benêt de service !!! C'est lui qui m'a fait le plus rire dans l'adaptation !! Et dieu sait que chez Hardy on ne rit que très peu, voire pas du tout ! Smile Mais bon, en fait là ils me faisaient rire malgré eux, bien sûr (les scènes d'Eustacia et Clym).

Et sinon c'est vrai que c'est un peu court 1h40 pour une intrigue pareille, je trouvais que ça passait jusqu'aux scènes finales !!! Quelle maladresse de passer si vite
Spoiler:
 

Enfin, dans l'ensemble je trouve l'histoire assez bien restituée et cela reste une adaptation moyenne mais sympathique.

Je ne serai cependant pas contre une nouvelle adaptation !!! Si la BBC pouvait m'entendre ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Holly.O
Préceptrice
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 31
Localisation : Nord
Date d'inscription : 05/04/2015

MessageSujet: Re: Le retour au pays natal (The return of the native)   Mer 20 Mai 2015 - 23:18

Petit message adressé à manuelagc, afin de finir notre hors-sujet dans le topic Jane Eyre concernant Thomas Hardy :
Effectivement, ton résumé me donne envie et si tu me dis que le personnage masculin va me plaire (étant fan de Rochester), je te crois sur parole ! Cela dit, petite question "spoiler" : le roman finit-il en tragédie ou en eau de boudin ?! Parce que, vraiment, c'est ce qui me fait peur chez cet auteur...

En tout cas, merci pour le conseil, je vais peut-être me laisser tenter ! Wink

Et, merci pour ma bannière ; j'ai un faible pour les traits taillés à la serpe et bien masculins... muh ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le retour au pays natal (The return of the native)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le retour au pays natal (The return of the native)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le retour au pays natal (The return of the native)
» Extrait de « Cahier d’un retour au pays natal » d’Aimé CESAIRE
» CAHIER D'UN RETOUR AU PAYS NATAL d'Aimé Césaire
» [Jeu Vidéo] Alice : Retour au Pays de la Folie
» HOBB Robin - Retour au pays

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XIXème siècle et antérieurs) :: Thomas Hardy-
Sauter vers: