Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Tristan et Yseult

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Elinor
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1116
Age : 27
Localisation : in Neverland...
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Tristan et Yseult   Mar 10 Juil 2007 - 22:29

Voilà j'ouvre ce topic pour parler de ma légende préférée et des plus belles histoire d'amour, bien plus ancienne que Roméo et Juliette, celle de

Tristan et Yseult





Pour commencer, voilà un poème de Baudelaire qui leurs est consacré :

LA MORT DES AMANTS

Nous aurons des lits plein d'odeurs légères,
Des divans profonds comme des tombeaux,
Et d'étranges fleurs sur des étagères,
Écloses pour nous sous des cieux plus beaux.

Usant à l'envi leurs chaleurs dernières,
Nos deux coeurs seront deux vastes flambeaux,
Qui réfléchiront leurs troubles lumières
Dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux.

Un soir fait de rose et de bleu mystique,
Nous échangerons un éclair unique,
Comme un long sanglot, tout chargé d'adieux ;

Et plus tard un Ange, entr'ouvrant les portes,
Viendra ranimer, fidèle et joyeux,
Les miroirs ternis et les flammes mortes.


Charles BAUDELAIRE, Les Fleurs du Mal.


Les origines :

Les origines celtiques des personnages :

Tristan
Il est né, selon Thomas d'Angleterre, en Léonois qui serait situé d'après les chercheurs soit en Bretagne, soit en Ecosse. Des éléments de son histoire sont tirés de Triades galloises (courts récits épiques), dans lesquelles Tristan se nomme Drystan.

Yseult
Son nom est d'origine irlandaise : "sell" ("œil" en français) a donné "Sillid" ce qui signifie "magicienne", dans le sens d'une femme qui pratique la ruse. En effet Yseult a hérité de sa mère des dons de guérison et la science des philtres.

Marc
C'est un nom d'origine celte. Dans toutes les langues celtiques, "March" signifie "cheval" et Marc possède effectivement des oreilles de cheval. Il tue le nain qui révèle ce secret.
La similitude avec l'histoire du Roi Midas et de son coiffeur en fait une anecdote très répandue dans toute l'Europe dès l'Antiquité .
Certains personnages celtiques lui ressemblent, comme Conomor ou Finn. Ces derniers étaient tous les deux très durs avec leur épouse.

Arthur
Outre une étymologie celtique, "arz" signifie "ours" (symbole de la royauté chez les Celtes), la présence du Roi Arthur inscrit Tristan et Yseult dans le cycle arthurien.

Les origines celtiques des lieux :

Pour inscrire Tristan et Yseult dans le cycle arthurien, l'action devait se passer dans l'île de Bretagne (Angleterre actuelle). De plus, le lieu de naissance de Tristan était en pays celtique (Bretagne ou Ecosse actuelles).
En outre Tintagel , lieu de résidence du Roi Marc et cadre d'action principal des rencontres entre Tristan et le Roi Marc, est également celui de la naissance du Roi Arthur d'après Le Roman de Merlin de Geoffroy de Monmouth.

La symbolique celtique :

La mer : elle est la porte vers l'au-delà des Celtes. C'est pourquoi Tristan se laisse voguer sur la Mer d'Irlande, en espérant revenir guéri de sa blessure infligée par le Morholt, comme c'était alors la tradition.

J’ai laissé de côté les similitudes qu’il existe avec les héros grecs.


Tristan et Yseult : un amour courtois :

Les romans courtois se caractérisent par la présence d’un héros qui allie force, adresse et loyauté envers son suzerain : Tristan correspond à cet archétype, en affrontant mille dangers et en débarrassant son oncle et son beau-père de leurs ennemis.
L’amour entre Tristan et Yseult relève de l’amour courtois : la fidélité de Tristan est à toute épreuve ; même une fois marié avec Yseult aux blanches mains, il ne consomme pas le mariage. Leur amour traverse tous les obstacles sans jamais s’atténuer ; au contraire, il se renforce dans l’adultère et subsiste après la mort des amants.


L'amour fatal :

Au-delà du désir des deux amants, la fatalité les conduit à s’aimer par delà la mort. Le philtre matérialise cet amour fatal et obsessionnel. Alors que l’amour courtois recherche le bonheur comme récompense des épreuves endurées, Tristan et Yseult souffrent et pleurent de leur séparation et de leurs retrouvailles douloureuses : jamais ils ne se réjouissent d’avoir bu le philtre.
Le philtre serait une métaphore du coup de foudre amoureux, que l’on ne peut guérir ou discipliner. Des nuances sentimentales viennent ancrer cette fatalité : l’amour devient indestructible, et par la même destructeur, puisqu’il causera leur perte.
La fatalité de leur amour est universelle : ce ne sont pas seulement les nobles qui voient une hyperbole de leur jeu amoureux, c’est aussi la foule qui demeure admirative devant les deux amants (dans l’histoire, elle est représentée par le peuple qui crie "Grâce" au Roi Marc de libérer Yseult).
Toutes les classes sociales s’identifient à l’histoire et s’attristent du malheureux destin des amoureux défunts.


Leur histoire :

Difficile de la raconter car elle a différentes versions, dont les célèbres versions de Béroul et de Thomas d'Angleterre, certaines ont été malheureusement perdus comme celle de Chrétien de Troyes, aucune de celles qui nous sont parvenus ne sont intégraux.
J'ai eu du mal à trouver un bon résumé, donc voilà une grosse synthèse de la légende, en revanche pas de dragon dans celle là !!!

En des temps très lointains, le roi Marc régnait sur la Cornouailles. Lors d’une guerre contre un de ses ennemis, il reçut l’aide du roi de Loonois, Rivalen. Pour le remercier de son secours, le roi Marc offrit à Rivalen, sa sœur Blanche-Fleur pour épouse. Le jeune couple ne tarda pas à célébrer le mariage, mais peu de temps après Rivalen dut repartir à la guerre pour ne jamais revenir. Comme elle apprenait la mort de son époux, Blanche-Fleur découvrit qu’elle portait un enfant. La reine se laissa alors dépérir jusqu’à la naissance de son fils qu’elle appela Tristan pour exprimer toute la douleur qu’elle ressentait alors et elle mourut.
Bien des années plus tard, Tristan retrouva son oncle Marc en Cornouailles. À cette époque le roi d’Irlande exigeait du roi de Cornouailles un tribut annuel. Pour mettre fin à cette pratique, Tristan décida de se rendre en Irlande pour affronter le Morholt, le frère du roi d’Irlande qui était un immense géant. Après une rude bataille où Tristan fut blessé par l’épée enduite de poison, le Morholt fut tué mais avant de mourir, il avoua à Tristan que seule Iseult, la fille du roi d’Irlande, pourrait guérir sa blessure empoisonnée. Il se rendit donc auprès d’elle et elle le soigna sans savoir qu’elle avait affaire à l’assassin de son oncle. Une fois guéri, Tristan retourna en Cornouailles.

À l’arrivée de Tristan en Cornouailles, il apprit que son oncle avait l’intention d’en faire son successeur mais plusieurs noble s’objectèrent à ce projet. Le roi Marc déclara alors qu’il épouserait seulement la jeune fille à qui appartenait le cheveu doré qu’un oiseau lui avait apporté. En voyant le cheveu, Tristan se rappela la princesse Iseult et proposa à son oncle d’aller conquérir la main de la jeune fille pour lui.
Tristan se déguisa alors en marchand et vogua jusqu’en Irlande. Arrivé là-bas, il apprit qu’un dragon terrorisait le pays. Il se dit alors qu’en terrassant le dragon, ses chances de gagner Iseult seraient sûrement plus grande. Tristan affronta donc la terrible bête et le tua. Malheureusement, la blessure que le dragon avait infligée à Tristan le laissa sans connaissance et un imposteur prétendit qu’il était responsable de la mort de la bête. Toutefois, Iseult et sa mère ne furent pas dupes de ces mensonges et découvrirent Tristan qui était blessé. Elles entreprirent de le soigner mais c’est alors qu’Iseult remarqua que l’épée de Tristan était ébréchée et que le morceau manquant correspondait parfaitement à celui trouvé dans la tête de son oncle, le Morholt. Iseult voulu d’abord venger son oncle en tuant Tristant mais elle ne put se résigner à donner la mort à un si beau chevalier.

Lorsque Tristan fut rétabli, il demanda au roi d’Irlande la main d’Iseult au nom du roi Marc. Le père d’Iseult accepta immédiatement en espérant que ce mariage améliorerait les relations entre la Cornouailles et l’Irlande. Iseult fut profondément blessée que l’homme qu’elle avait épargné la dédaigne au point de la donner à un autre homme. Malgré tout, elle dut s’embarquer pour la Cornouailles.

Toutefois, pendant le périple qui devait les conduire en Cornouailles, Tristan fut pris d'une soif irrésistible. Par erreur, il but le filtre d'amour et en offrit à Iseult. Le jeune couple devint alors éperdument amoureux.
Malheureusement, un jour arriva où le roi Marc découvrit la liaison qui unissait son épouse et son neveu. En effet, il trouva les deux amants endormis l'un à côté de l'autre, séparés seulement par l'épée de Tristan. Au lieu de tuer le couple adultère, Marc échangea son épée contre celle de Tristan et partit sans les réveiller. À leur éveil, Tristan et Iseult comprirent que le roi Marc savait tout. Touchés par la pitié du roi et honteux de leur conduite, les amants décidèrent de se séparer et Tristan partit pour la Bretagne.

Pendant son exil, Tristan souffrait beaucoup de l'absence d'Iseult. Il épousa donc une noble dame de Bretagne, mais cela ne lui apportât aucune joie. En certaines occasions, il retourna en Cornouailles pour voir Iseult en secret mais les nombreuses guerres de cette époque, lui laissaient peu d'occasion. C'est au cour de l'une de ces batailles que Tristan fut sévèrement blessé. Il envoya donc chercher Iseult, sachant que c'était la seule personne au monde capable de le guérir. Il demanda également qu'une voile blanche soit hissée au mât du bateau si Iseult acceptait de venir en Bretagne.

Lorsqu'elle apprit que son amant était mortellement blessé, Iseult accepta tout de suite d'embarquer sur le bateau qui la conduirait en Bretagne. Les marins hissèrent donc la voile blanche. Toutefois, lorsque le bateau fut à proximité des côtes bretonnes, la nouvelle épouse de Tristan, par jalousie, lui affirma que la voile était noire.

Cette nouvelle fit perdre à Tristan la volonté de vivre et il se tua avec son épée en croyant que Iseult avait refusé de venir à son secours. Lorsque Iseult arriva au chevet de Tristan et apprit sa mort, elle fut si triste qu'elle ne tarda pas à aller rejoindre son amant dans l'autre monde.

La légende dit que lorsque le roi Marc apprit la mort du couple, il partit pour la Bretagne afin de ramener les corps de son épouse et de son neveu. Il les fit enterrer dans deux cercueils séparés. On dit toutefois que pendant la nuit, une ronce verte et feuillue jaillit de la tombe de Tristan et s'enfonça dans la tombe d'Iseult. On eut beau couper la ronce, elle repoussa la nuit suivante. Le roi Marc interdit donc de couper la ronce à l'avenir.



L'Opéra de Wagner :

Tristan et Isolde (en allemand Tristan und Isolde) est un opéra en trois actes de Richard Wagner, composé entre 1857 et 1859, créé le 10 juin 1865 au Théâtre royal de la Cour de Bavière à Munich et souvent considéré comme l'un des sommets de l'opéra occidental. "Tristan et Isolde" a aussi été perçu souvent comme le symbole de l'amour impossible entre Wagner et Mathilde Wesendonck.

Extrait de l'acte II :

So stürben wir,
um ungetrennt,
ewig einig
ohne End',
ohn' Erwachen,
ohn' Erbangen,
namenlos
in Lieb' umfangen,
ganz uns selbst gegeben,
der Liebe nur zu leben !

(traduction) Ainsi nous mourrions
pour n'être plus séparés,
éternellement unis,
sans fin,
sans réveils,
sans crainte,
oubliant nos noms,
embrassés dans l'amour,
donnés entièrement l'un à l'autre
pour ne plus vivre que l'amour !



Le film - Tristan & Yseult :



Film de Kevin Reynolds, avec James Franco , Sophia Myles et Rufus Sewell dans les rôles principaux.
J'ai beaucoup aimé le film, dans l'ensemble il est assez fidèle à la légende, mais le philtre d'amour a disparu. La légende étant aussi très vague, le film lui ne l'est pas et se situe entre 1150 et 1200.
Voilà je ne ferais pas de critique, il vaut mieux que vous le regardiez, mais je dirais quand même ^^ que ç'est un très bon film (j'ai eu les larmes aux yeux à la fin) et puis le réalisateur a déjà fait de très bon film ("Danse avec les loups", "Robin des Bois, prince des voleurs" ou encore "La vengeance de Monte-Cristo") et puis il y a James Franco...

Je crois qu'il y a d'autres adaptations mais je ne les ai pas vu !





Voilà j'espère ne pas vous avoir trop ennuyer, mais j'avais vraiment envi de parler de cette légende (Mon histoire préféré, bien mieux que "Roméo et Juliette") !!!


Dernière édition par le Jeu 12 Juil 2007 - 9:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tiff
Romancière anglaise


Nombre de messages : 1754
Age : 29
Localisation : Kervignac - Morbihan
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: Tristan et Yseult   Mer 11 Juil 2007 - 23:42

merci Elinor! je ne connaissais pas bien la légende Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://fanromantique.cabanova.fr/
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory


Nombre de messages : 11979
Age : 31
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Tristan et Yseult   Jeu 12 Juil 2007 - 8:56

moi j'ai vu l'éternel retour de Cocteau avec Jean Marais. ça je le conseille... bon sinon, comme il y a Rufus sewell dans le film, je crois que mimidd avait donné son avis dans ce topic et qu'il y a peut être une petite discussion ... mais a part ruru, elle avait pas super aimé le film! mais son avis est tres drole!
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
Angealyn
Passionate Heart


Nombre de messages : 6901
Age : 36
Localisation : Lost in Derbyshire
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Tristan et Yseult   Jeu 12 Juil 2007 - 9:20

Il y avait longtemps que j'avais entendu parler de cette adaptation, étant moi aussi une fan de cette légende, mais je ne voyais pas le film pointer le bout du nez au ciné...

J'avais un peu abandonné en me disant que de toutes façons Tristant et Yseult n'étant pas un titre qui m'échapperai je finirais par le voir...

Et puis un jour je suis tombée sur un DVD dont la jaquette m'a attirée, The Red Sword, je regarde, je vois James Franco (je me dit "mmmm ça peut être sympa), je lis le résumé et je me rends compte qu'il s'agit du film que j'ai entendu si longtemps si la légende de Tristant et Yseult...

J'ai bien aimé ce film, j'avais un peu peur d'un traitement à la roi arthur, mais en fait non, tout allait bien pour moi et j'ai vraiment pu apprécier.

Je le recommande
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars


Nombre de messages : 16734
Age : 43
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Tristan et Yseult   Jeu 12 Juil 2007 - 10:15

Superbe présentation Elinor.

J'ai étudié la version de Bédier en 1ère, ainsi que plusieurs textes de Chrétien de Troie. Le thème étudié pour le bac de français étant "la passion amoureuse à travers les âges". Je me souviens de discussions épiques que nous avions une amie et moi, elle fondait littéralement devant le romantisme de ce couple ou de celui de la Princesse de Clèves (je sais aucun rapport). Et moi absolument pas.

Je crois en avoir parlé une fois dans un post sur le film Arthur. Je n'ai jamais trop aimé cette histoire, j'appréciais beaucoup le roi Marc par contre.
Et quand je vois que c'est Ruru qui l'interprête, je me dis que c'était prédestiné lol!

Je n'ai pas vu le film deKevin Reynold, mais seulement une version française de 1990 que tu n'as pas cité, un film avec Bernard-Pierre Donnadieu Connemara
Citation :
Loup, neveu de Marc, seigneur des Basses Terres, est chargé de ramener Sedrid la rousse, future épouse de Marc. Loup enlève Sedrid, mais les deux jeunes gens tombent follement amoureux l'un de l'autre. Marc épouse Sedrid et accepte la situation que Loup ne supporte pas. Une adaptation de la fameuse légende médiévale "Tristan et Iseult".

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Elinor
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1116
Age : 27
Localisation : in Neverland...
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Tristan et Yseult   Jeu 12 Juil 2007 - 20:01

ekaterin64 a écrit:
Superbe présentation Elinor.

Merci beaucoup ekaterin Very Happy . Tu as aimé Connemara ? C'était bien et fidèle à la légende ?

Camille a écrit:
je crois que mimidd avait donné son avis dans ce topic et qu'il y a peut être une petite discussion ...

J'ai lu la critique de Mimidd qui est drôle Laughing , mais je ne suis pas vraiment d'accord. J'ai bien aimé le film, même si le film n'est pas spécialement fidèle à la légende (au niveau du philtre et de la fin), mais je pense que ç'est fait exprés pour que cela paraisse peut-être plus réel et pour que l'on puisse plus facilement s'identifier aux personnages. J'ai trouvé aussi les acteurs principaux très bien (en particulier James Franco). Mais je comprend qu'il ne plaise pas à tout le monde et puis je ne suis peut-être pas difficile... Il y a des ratés mais ils sont très bien compensé par l'ensemble du film.
Franchement j'ai passé un bon moment devant ce film et il fait maintenant partie des dvd que j'ai aimé, donc acheté.


Dernière édition par le Jeu 12 Juil 2007 - 23:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars


Nombre de messages : 16734
Age : 43
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Tristan et Yseult   Jeu 12 Juil 2007 - 23:01

Elinor a écrit:

Merci beaucoup ekaterin Very Happy . Tu as aimé Connemara ? C'était bien et fidèle à la légende ?
Je l'ai vu il y a longtemps, je ne me rappelle plus trop. Bernard-Pierre Donnadieu jouait le rôle de Marc. C'était un film à petit budget, qui je crois me souvenir dépeignait un Moyen Age assez rude, loin je pense de la version de Kevin Reynold. Il me semble qu'elle était assez fidèle à l'histoire

Je trouve ton entousiasme communicatif, il faudrait un de ses jours que je la voie cette version

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora


Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Tristan et Yseult   Ven 13 Juil 2007 - 23:13

Vi, effectivement, j'avais donné mon avis sur le film de Reynolds dans le topic à Ruru, et je n'avais pas trop aimé ... mais je trouve ca bien qu'il y ait un avis différent du mien Wink


En fait, je crois que ce qui m'a le plus insupporté, c'est que le film a transformé la légende de Tristan & Iseult en une sorte de Romeo & Juliette bis, et comme je l'ai déjà dit, je n'aime pas du tout R&J, contrairement à Tristan et Iseult ... premier point, très très personnel, je le reconnais. Et je n'aime pas les histoires d'amour qui dégoulinent de grands sentiments. Mais cela n'engage que moi, rappelez-vous, je suis la fille qui déteste Roméo & Juliette, et qui n'aime pas Titanic lol!
Ensuite, ce n'est pas tant le principe de la modernisation qui m'a dérangée, mais plutôt la facon dont ca a été fait : je n'ai absolument rien contre l'historicisation de la légende (et je n'avais aucune crainte ou a priori puisque je n'ai pas vu Le roi Arthur). Au contraire, je trouve ca super interessant Very Happy . Mais le fait est que dans ce film, ca part vraiment en live. Peut être est ce dû au fait que je fais des études d'histoire, et qu'inconsciemment, mon attention se porte plus sur ces "détails", mais le film m'a vraiment mise mal à l'aise en commettant des anachronismes vraiment grossiers, en faisant des amalgames de périodes etc. Et pour un film qui semble vouloir mettre en avant l'histoire plutôt que la légende, ca la fiche assez mal, je trouve scratch .
Je ne vais pas refaire ma critique ici, il y a également d'autres choses qui m'ont déplu ...
Alors, effectivement, il y a aussi des points supers positifs dans le film, mais pour moi, ils ne compensent pas les ratés et le manque de rythme Rolling Eyes . Ca n'a fait qu'ajouter à ma perplexité. Je suis bien incapable de déterminer si The red sword est un film à voir ou pas scratch
Il faudrait sans doute que je le revoie, si j'en ai le courage ... mais bon Rolling Eyes

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
Elinor
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1116
Age : 27
Localisation : in Neverland...
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Tristan et Yseult   Ven 13 Juil 2007 - 23:57

mimidd a écrit:
Et je n'aime pas les histoires d'amour qui dégoulinent de grands sentiments. Mais cela n'engage que moi, rappelez-vous, je suis la fille qui déteste Roméo & Juliette, et qui n'aime pas Titanic lol!

J'ai bien aimé le film (j'aime aussi Roméo et Juliette) mais je n'ai pas trouvé leur histoire d'amour dégoulinante de sentiments (pour R et J un peu oui). En revanche tu n'es pas la seule à ne pas avoir aimé Titanic, j'ai vu plusieurs fois le film et je n'ai jamais pu accroché !!!




EDIT : Il y a eu d'autres adaptations, est-ce que quelqu'un les a vu ?

* 1911 : Tristan et Yseult de Albert Capellani,
* 1972 : Tristan et Iseult d’Yvan Lagrange (durée 1 heure)
* 2002 : Tristan et Iseut, film d'animation de Thierry Schiel
* 2006 : Tristan + Yseult de Kevin Reynolds

J'ai entraperçut le film d'animation quand il est passé à la télé, mais je l'ai trouvé assez mauvais, et pas très beau visuellement !
Revenir en haut Aller en bas
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory


Nombre de messages : 11979
Age : 31
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Tristan et Yseult   Lun 16 Juil 2007 - 22:36

il y a aussi L'eternel retour de cocteau comme adaptation... c'est plus une réécriture cinématographique mais c'est un super film
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46739
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Tristan et Yseult   Lun 16 Juil 2007 - 23:34

Camille a écrit:
il y a aussi L'eternel retour de cocteau comme adaptation... c'est plus une réécriture cinématographique mais c'est un super film

Jean Marais, son pull jackar, son chien-loup, mais aussi madeleine sologne et le nain Pierral, toute une époque !!
Revenir en haut Aller en bas
petitefadette
Lady à la rescousse


Nombre de messages : 308
Age : 24
Localisation : Au pays imaginaire
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Tristan et Yseult   Ven 2 Jan 2009 - 20:48

J'ai adoré le film Very Happy Les acteurs sont tous très bon , James Franco est à tomber , la musique est magnifique , & l'esprit du roman est respecté ( malgré la modifications de certains détails ) . Je le conseille à toutes les âmes romantiques drunken
Revenir en haut Aller en bas
L_Alex
Delicate Romantic Spirit


Nombre de messages : 6041
Age : 40
Localisation : sur le quai de la gare avec Mr Thornton !
Date d'inscription : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Tristan et Yseult   Sam 3 Jan 2009 - 11:16

Une des premieres histoires qu'on m'ait racontée très jeune ... c'est magnifique !

La seule adaptation que j'en ai vu c'est "l'Eternel retour " avec Jean Marais ...

Par contre j'aimerais assez voir "The red Sword" on ne m'en a dit que du bien !
Revenir en haut Aller en bas
pausilippe
Pauvre gouvernante


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 30/05/2009

MessageSujet: merci pour cette légende magnifique   Sam 30 Mai 2009 - 18:33

Autant j'adore les versions filmées, théâtralisées, lyriques autant je reconnais que la tradition orale nous permet de suivre aussi les personnages dans leur univers. Dans la tradition orale le conteur ou la conteuse poursuit la tradition càd raconte. Bien entendu l'univers créé par cet artiste est basé sur l'écoute. Aucun visuel, juste la musique des mots
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tristan et Yseult   Jeu 2 Juil 2009 - 12:06

Ohhh je suis une fan de Tristan et d'Yseult, l'histoire et le film. J'adore le film !!!
Il est très différent de la vraie histoire et je préfère cette version : ce n'est pas un philtre d'amour qui les a liés, mais un vrai amour, qui ne peut être brisé après des années. De plus, Tristan et Yseult se rencontrent bien avant que Mark ne demande la main d'Yseult, et donc, leur douleur n'en est que renforcée quand Tristan combat pour obtenir la main d'Yseult (sans savoir que c'est elle, puisqu'elle ne lui a pas donné son vrai nom !)
C'est un film romantique, épique, surtout centré sur le personnage de Tristan. (Le sous titre "The red sword" montre bien qu'il parle surtout de Tristan et son talent pour l'épée, son courage.) Son enfance, la perte de ses parents, comment il grandit auprès de Mark, ses combats.. Tristan est un véritable héros : il luttera pendant tout le film contre son amour avec Yseult, puisqu'il est fidèle à Mark et le considère comme son père. Il se sacrifie pour Mark et pour l'empire naissant d'Angleterre. Magnifique ! C'est un film terrible (trio amoureux, douelur forte) mais j'aime beaucoup ce genre de films !

Une comédie musicale a été crée en 2006 mais n'a pas rencontré beaucoup de succès. Voici une vidéo magnifique : vidéos du film et chanson de la comédie Musicale, "Je peux mourir pour être à toi"



PS : James Franco est troooo beauuuu (mais c'est un jugement subjectif, ce n'est pas pour cette raison que j'adore le film. Les acteurs sont tous très bien choisis !)
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora


Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Tristan et Yseult   Jeu 2 Juil 2009 - 13:09

Marianne de la Pichetery a écrit:
Tristan est un véritable héros : il luttera pendant tout le film contre son amour avec Yseult, puisqu'il est fidèle à Mark
J'ai l'impression qu'on n'a pas dû voir le même film lol!
Cela dit, c'est bien de lire des avis divergents Very Happy

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
Elissia
Riche célibataire


Nombre de messages : 108
Age : 26
Localisation : between the pages of Pride and Prejudice
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Tristan et Yseult   Jeu 2 Juil 2009 - 15:22

J'aime beaucoup ce mythe ^^ J'en ai même fait mon sujet de TPE l'année dernière !
En plus de la version de Béroul, je vous conseille de lire celle de Thomas (vous trouverez d'ailleurs la plupart des versions de ce mythe dans la collection Livre de Poche-Lettres Gothiques avec les versions en ancien français)

Pour ce qui est du film, je l'ai bien aimé mais je ne le trouve pas très très fidèle, enfin ce n'est que mon avis perso !
Par contre en plus de James Franco, C'est Henri Cavill qui me met en émoi ^^ (il joue également dans les Tudors)
Revenir en haut Aller en bas
Ellea
Lady à la rescousse


Nombre de messages : 316
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Tristan et Yseult   Jeu 2 Juil 2009 - 16:59

J'avoue que pour moi dans cette histoire c'est justement le filtre d'amour qui me pose un problème, ça m'a toujours chiffonné car cela m'a toujours donné l'impression que sans le filtre il n'y aurait rien eu, je me trompe peut-être mais c'est l'impression laissée!

Pour ce qui est du film, j'avais bien aimé mais sans plus.
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars


Nombre de messages : 16734
Age : 43
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Tristan et Yseult   Jeu 2 Juil 2009 - 17:12

ellea a écrit:
dans cette histoire c'est justement le filtre d'amour qui me pose un problème
Je suis du même avis. je n'ai jamais été touchée par leur histoire et je le redis, j'ai toujours été du côté de ce pauvre Marc.

Quand j'ai étudié ce livre au lycée, ma prof nous a fait lire différentes versions. Dans l'une d'elle, Yseult buvait intentionnellement le philtre d'amour. Le destin ou la fatalité, cela dépend du point de vue que l'on se place, n'y était alors pour rien.

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Ellea
Lady à la rescousse


Nombre de messages : 316
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Tristan et Yseult   Jeu 2 Juil 2009 - 17:22

Je me sens moins seule! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Elissia
Riche célibataire


Nombre de messages : 108
Age : 26
Localisation : between the pages of Pride and Prejudice
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Tristan et Yseult   Jeu 2 Juil 2009 - 20:18

Dans les premières versions, Tristan et Iseult boivent le philtre non intentionnellement et puis une fois l'effet du philtre dissipé, il ne faut pas oublier qu'ils s'aiment encore. Donc même si au départ, ils ne se sont pas aimés de façon "naturelle", le philtre est en quelque sorte un coup de pouce dans leur amour et je crois profondément que les auteurs médiévaux ont "mis" cette histoire de philtre pour garder la pureté des deux amants. Car en effet, Iseult bafoue les lois du mariage, Tristan celles de loyauté et de respect envers son seigneur (qui plus est son protecteur) ; tous deux vivent dans le péché. Je crois que le philtre est un moyen de dédouaner Tristan et Iseult, de les placer en victimes plutôt qu'en responsable de la tragédie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tristan et Yseult   Lun 6 Juil 2009 - 14:38

mimidd, on a pas du voir le même film !
Quel film as-tu vu ?
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Tristan et Yseult   Lun 6 Juil 2009 - 18:54

Vous avez sûrement dû voir le même film, Mimidd et toi, vu que tu parles de James Franco et que c'est cette version que Mimidd ne porte pas trop dans son coeur (tout comme moi, d'ailleurs lol! ). Elle pourra sûrement t'en dire plus mais en attendant, tu trouveras son commentaire en page 1 du topic de Rufus Sewell. Arrow . Je sais, je sais, il n'est pas toujours facile de se retrouver dans le dédale de l'auberge mais il se trouve que le topic de Ruru III existait bien avant celui de Tristan et Yseult, allez savoir pour quoi. scratch scratch scratch lol!

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa


Dernière édition par cat47 le Lun 6 Juil 2009 - 19:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora


Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Tristan et Yseult   Lun 6 Juil 2009 - 19:14

Parce qu'il le vaut bien

Sinon, oui, je confirme, je parle bien de la version avec James Franco Rufuuuuus, que je ne porte effectivement pas dans mon coeur (la version, pas Rufus Razz ).
Tant mieux si d'autres ont aimé Very Happy , mais personnellement, j'ai trouvé ce film plat Sleep , et son "héros" encore plus, alors que j'adore l'histoire originelle No . Je précise que j'ai énormément aimé James Franco dans Milk, mais dans The Red Sword, çà ne passe vraiment pas ...

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tristan et Yseult   Mar 7 Juil 2009 - 17:26

ok c'était bien le même film.. et bien chacun ses goûts ! Je peux pas faire aimer ce film par tous ceux du forum !^^ heureusement !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tristan et Yseult   Aujourd'hui à 18:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Tristan et Yseult
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tristan et Yseult
» Tristan et Yseult
» Tristan et Yseult
» Rufus Sewell
» Tristan et Iseult

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: