Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Marcel Pagnol (1895-1974)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 33
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Marcel Pagnol (1895-1974)   Mer 13 Juin 2007 - 0:13

l'accent je l'ai senti forcé aussi mais en même temps jamais vraiment en place. Celui qu'on entendait dans les films d'Yves Robert était plus présent et beaucoup plus chantant...

C'est vrai que les 2 "Augustine" sont assez différentes. Celle-ci est plus vive, peut-être légèrement moins douce et introvertie que la précèdente...
Il faudrait que je relise les livres pour me refaire une opinion à propos de ce personnage.
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
mimidd
Aki no Hoshizora


Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Marcel Pagnol (1895-1974)   Mer 13 Juin 2007 - 0:22

Citation :
Alors à mon goût, on l'entend souvent trop cet accent made in "Canebière" et il paraît bien forcé. Notre accent , c'est une pointe d'aïl, pas la gousse toute entière! lol!
A mon avis, l'accent du début du XXe siècle devait être beaucoup beaucoup beaucoup plus marqué que celui d'aujourd'hui, Séli Wink
Mais je rejoins Emjy, j'ai trouvé que l'alternance entre accent "normal" Razz (je plaisante, Séli ^^) et accent du Sud faisait assez étrange ... Et pis il ne faisait pas naturel ...
Dans l'ensemble, moi j'ai bien aimé, et contrairement à Séli, j'ai également bien aimé l'interprétation d'Armelle Deutsch Very Happy . Mais je suis loin d'être une spécialiste de Marcel Pagnol, et ce n'est que mon humble avis de beauceronne qui a émigré dans le Dauphiné Wink

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory


Nombre de messages : 11979
Age : 31
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Marcel Pagnol (1895-1974)   Mer 13 Juin 2007 - 0:55

Je suis d'accord avec mimidd pour l'accent! bon moi je vais parler de l'accent ch'ti que j'ai eu la chance de ne jamai avoir, mais je me souviens de l'arrière-grand tante de ma cousine, ben c'était pas facile à comprendre...

pareil pour l'accent et le patois de mon village en Italie, les vieux l'ont, les jeune beaucoup moins... et je sais que mes arrières grands parents parlaient une langue encore plus lointaine de l'italien!
mais bon j'ai de la chance, grace à mon dialecte je comprend les erasmus italiens quand ils font des blagues pour que je comprenne pas! parler l'argot ça sert!

sinon, avant de me faire taper, je vois pas pourquoi cette version ne plairait qu'aux parisiens... déjà mimidd, elle est viennoise et elle a aimé... franchement j'en ai un peu marre de ces vieilles rengaines " parisien vs le reste"... faudrait qu'on songe à passer au niveau supérieur! ça ne sert qu'à donner une mauvaise image des deux côtés!

pource qui est de l'interpretation de la mère, je vais parler sans avoir vu le film mais en tant que fille qui a fait un chouillat de théatre et qui aime le cinéma... et puis ça fait echo à nos discussions sur les interpretes de darcy.

La version d'Yves Robert est la référence dans cette discussion et dans le paysage audiovisuel des adaptations de Pagnol. Donc forcemment, on juge par rapport à ça, ce qui est positif puisque ça veux dire que la version est très très bien! On se sert rarement de reference quand le film est mauvais. Armelle Deutch est actrice, ça ne veux pas dire qu'elle fait ce qu'elle veut! déjà le metteur en scène la dirige, et si elle a été choisie, c'est parce qu'elle representait ce que le realisateur voulait! c'est pas non plus une star qui allait forcemment apporté de l'audiance, surtout que le telefilm sur l'affaire villemin n'a pas eu une audiance spectaculaire...

Je pense qu'elle a essayé d'interpreter le personnage d'une autre façon que dans la première version et c'est tout à fait louable, parce que l'autre est tellement dans l'inconscient collectif que c'est dur de s'en détacher
On va donc la critiquer en disant qu'elle dénature le personnage blablabla, comme MMF a pu être critiqué, à tord selon moi.
Si elle avait joué le rôle d'Augustine d'une façon plus proche de la première version, on aurait dit qu'elle arrive mal à se démarquer du jeu de la première actrice blablabla, et donc que c'est une mauvaise actrice blablabla...

Maintenant voilà mon avis : la mère de PAgnol est morte il y a bien longtemps donc c'est pas facile de savoir comment elle éta vraiment vu qu'aucune caméra ne la suivait 24h/24... et puis les bouquins de PAgnol sont quand même vachement romancé, tout se fini bien ( c'est aussi pourça que j'aime bien), c'est une ode à sa jeunesse, aux gens simples et heureux, à son père laïc et athé à un moment où ce merveilleux principe commençait à être appliqué en france... c'est un bouquin sur les joies de l'enfance, pas un truc sombre sur la douleur de perdre sa mère quand on est encore jeune...
donc si Armelle l'a joué d'une façon un peu moins fragile, c'est peut être pas trop mal!


enfin vos posts me donnent vraiment envie de voir le film, parce que moi j'suis une fille de la ville qui aime les histoires de la ville et de la campagne! et vu que vivre à paris j'aimerai bien, si c'est un telefilm pour Parisien, on va dire que je prend des cours pour ma vie future!lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
séli
Countryside Lady


Nombre de messages : 2237
Age : 60
Localisation : Au pied de la Chaîne de l'Etoile...
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: Marcel Pagnol (1895-1974)   Mer 13 Juin 2007 - 10:56

Emjy, je suis tout à fait d'accord avec toi. Cet accent était forcé, il ne sonnait pas naturel à mes oreilles de provençale. "L'assent", moi je l'entends tous les jours et c'est pas celui là! Le notre on y entend les cigales... lol!
Mimidd, je suis d'accord avec toi également, c'est vrai que l'accent était plus marqué naguère, et celà, quelque soit la région.
Et comme vous deux, j'ai remarqué une alternance avec et sans accent qui était bizarre. Un peu comme si par moment les acteurs avaient "oublié" leur accent et puis s'en souvenait tout d'un coup!

Pour les filles du Nord (pour les Marseillais c'est, dernière limite, au dessus d'Avignon lol! ) qui l'ignorent, un film "pour Parisiengs" c'est un film qui sonne faux pour les Provençaux. Par Parisiens ont entend tous ceux qui ne sont pas du Midi, les Bretons, les Alsaciens et tous les autres.

Il faut arrêter de dramatiser Camille. Il n'y a pas de guerre "Paris" contre le reste de la France. Surtout que je suis mal placée, je suis née à Paris XVIIème! C'est juste qu'on a parfois l'impression que les Parisiens nous voit d'une façon bizarre...
Je ne jugerai jamais un accent "ch'ti" car je ne le connais pas, mais je vis en Provence depuis 1967 et je peux t'assurer qu'hier, l'accent provençal, il sonnait pas très juste.
Pour Augustine, chacune son avis. Je ne suis pas une disciple de Pierre Dac! lol! Marcel Pagnol a écrit des livres sur les joies de l'enfance, certes, mais aussi et surtout sur la vie qui passe et les malheurs qu'elle entraîne. Tous ses livres sont nostalgiques et il y raconte le chagrin d'avoir perdu sa maman si jeune.
Avant-dernier chapitre du Château de ma Mère : " Le temps passe et il fait tourner la roue de la vie comme l'eau celle des moulins.
Cinq ans plus tard, je marchais derrière une voiture noire, dont les roues étaient si hautes que je voyais les sabots des chevaux. J'étais vêtu de noir, et la main du petit Paul serrait la mienne de toutes ses forces. On emportait notre mère pour toujours... " Je te laisse le soin de lire la suite et de te rendre compte à quel point les livres de Marcel Pagnol ne sont pas que le récit d'une enfance heureuse et insouciante.

Séli
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8233
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Marcel Pagnol (1895-1974)   Mer 13 Juin 2007 - 11:41

Je vois que je ne suis pas la seule à avoir eu un problème avec les accents, donc je ne reviendrai pas dessus, si ce n'est pour dire que dans la scène avec les grand-parents, je me suis fait la réflexion (à tort peut-être, je suis originaire du sud mais pas de Marseille), qu'à l'époque les gens roulaient les "r" ... et cela aurait peut-être dû être rendu dans l'interprétation des "anciens" scratch

C'est là que je rejoins un peu celles qui parlent de films pour "Parisiens" fait par des Parisiens (avec toutes les précautions reprises par Séli). Le casting aurait gagné à être plus local, au moins pour les enfants .... car Lili qui perd son accent à tout bout de phrase c'est moyen ...

Si mes souvenirs sont exacts, dans la version "Gloire de mon Père" / "Chateau de ma Mère" le casting était plus local .... et l'interprétation de l'Oncle Jules été parée d'un accent bien rocailleux typique du personnage (ou alors ma mémoire a enjolivé ).

Sinon, j'ai été surprise par une réplique quand l'Oncle Jules offre à Marcel un Jules Verne et qu'il l'appelle "mon filleul". Vous qui connaissez visiblement mieux l'oeuvre de Pagnol que moi (ça date trop dans ma mémoire .. je ne l'ai pas relu depuis la petite enfance), l'Oncle Jules est-il le parrain de Marcel dans les livres ? Je ne crois pas scratch puisque dans "La Gloire de mon Père", Marcel relate la période où la tante Rose est courtisée par cet homme, qui devient l'Oncle Jules....

Autre réflexion en passant ... quid de l'enfant de l'Oncle Jules et de la tante Rose ? (ils avaient bien eu un enfant ??)

Bref, j'ai trouvé le téléfilm inégal (surtout les parties autour de la famille d'Isabelle Rolling Eyes ) mais c'est plutôt logique car j'avais trouvé "Le Temps des Secrets" et "Le Temps des Amours" très en dessous des deux premiers opus des souvenirs de jeunesse de Marcel Pagnol ...

J'ajoute que j'attendais un peu les acteurs au virage (surtout celui qui joue Joseph et dont le nom m'échappe) et je trouve qu'ils s'en sortent plutôt bien !
Revenir en haut Aller en bas
séli
Countryside Lady


Nombre de messages : 2237
Age : 60
Localisation : Au pied de la Chaîne de l'Etoile...
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: Marcel Pagnol (1895-1974)   Mer 13 Juin 2007 - 12:12

janebennett a écrit:
Je vois que je ne suis pas la seule à avoir eu un problème avec les accents, donc je ne reviendrai pas dessus, si ce n'est pour dire que dans la scène avec les grand-parents, je me suis fait la réflexion (à tort peut-être, je suis originaire du sud mais pas de Marseille), qu'à l'époque les gens roulaient les "r" ... et cela aurait peut-être dû être rendu dans l'interprétation des "anciens" scratch

C'est là que je rejoins un peu celles qui parlent de films pour "Parisiens" fait par des Parisiens (avec toutes les précautions reprises par Séli). Le casting aurait gagné à être plus local, au moins pour les enfants .... car Lili qui perd son accent à tout bout de phrase c'est moyen ...

Si mes souvenirs sont exacts, dans la version "Gloire de mon Père" / "Chateau de ma Mère" le casting était plus local .... et l'interprétation de l'Oncle Jules été parée d'un accent bien rocailleux typique du personnage (ou alors ma mémoire a enjolivé ).

Sinon, j'ai été surprise par une réplique quand l'Oncle Jules offre à Marcel un Jules Verne et qu'il l'appelle "mon filleul". Vous qui connaissez visiblement mieux l'oeuvre de Pagnol que moi (ça date trop dans ma mémoire .. je ne l'ai pas relu depuis la petite enfance), l'Oncle Jules est-il le parrain de Marcel dans les livres ? Je ne crois pas scratch puisque dans "La Gloire de mon Père", Marcel relate la période où la tante Rose est courtisée par cet homme, qui devient l'Oncle Jules....

Autre réflexion en passant ... quid de l'enfant de l'Oncle Jules et de la tante Rose ? (ils avaient bien eu un enfant ??)

Bref, j'ai trouvé le téléfilm inégal (surtout les parties autour de la famille d'Isabelle Rolling Eyes ) mais c'est plutôt logique car j'avais trouvé "Le Temps des Secrets" et "Le Temps des Amours" très en dessous des deux premiers opus des souvenirs de jeunesse de Marcel Pagnol ...

J'ajoute que j'attendais un peu les acteurs au virage (surtout celui qui joue Joseph et dont le nom m'échappe) et je trouve qu'ils s'en sortent plutôt bien !

Merci JaneBennett d'avoir compris ce que je voulais dire au sujet de l'"accent". Je ne sais pas si les gens "roulaient " les R au début du XXème siècle scratch , par contre, pour ce qui est de l'Oncle Jules, lui les roulait naturellement, étant originaire du Roussillon. Une particularité qui faisait la joie et l'admiration de Marcel qui s'amusait à imiter le parler catalan de son oncle. Cela a disparu de l'adaptation vue hier soir.

Tu as tout à fait raison, Jules ne pouvait en aucun cas être le parrain de Marcel (ça m'a choquée ça aussi hier) puisque lui et la Tante Rose se sont rencontrés au Parc Borély lorsque Marcel avait 6 ans. Et le petit cousin Pierre a bel et bien disparu! Suspect Ca fait pas mal d'omissions ou d'inexactitudes!
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora


Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Marcel Pagnol (1895-1974)   Mer 13 Juin 2007 - 12:19

séli a écrit:
Ca fait pas mal d'omissions ou d'inexactitudes!
Ce ne sont pas des omissions ou des inexactitudes, ce sont des partis pris Wink . On ne peut pas adapter mot pour mot un roman (et de toute façon, je trouverais çà totalement inutile), il faut faire des choix, tout simplement



Moi j'aime pas qu'on m'appelle parisienne tongue

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno


Nombre de messages : 5405
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Marcel Pagnol (1895-1974)   Mer 13 Juin 2007 - 12:21

affraid Ca c'est tout moi... J'ai oublié de regarder le téléfilm hier soir No Bon, à vous lire, ce n'était pas génialissime, mais c'est dommage.

Sinon, Séli, tu cites tous mes passages préférés du Château de ma mère Wink
Citation :

" Le temps passe et il fait tourner la roue de la vie comme l'eau celle des moulins.
Cinq ans plus tard, je marchais derrière une voiture noire, dont les roues étaient si hautes que je voyais les sabots des chevaux. J'étais vêtu de noir, et la main du petit Paul serrait la mienne de toutes ses forces. On emportait notre mère pour toujours... "

Ce passage, j'entends encore la voix du film le prononcer (avec les images exactes), alors que je ne l'ai pas vu depuis la primaire. Et dans le livre, j'adore le relire I love you
Revenir en haut Aller en bas
séli
Countryside Lady


Nombre de messages : 2237
Age : 60
Localisation : Au pied de la Chaîne de l'Etoile...
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: Marcel Pagnol (1895-1974)   Mer 13 Juin 2007 - 12:26

Et c'est quoi cette histoire avec la boulangère??? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Mr Damien Tilney
The Knight of Irony


Nombre de messages : 3466
Age : 33
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Marcel Pagnol (1895-1974)   Mer 13 Juin 2007 - 12:53

Je n'ai pas encore eu la chance de lire les souvenirs de Pagnol (ils vont rejoindre ma pile pour les vacances), je ne me souviens plus des films La Gloire de mon père et Le Château de ma mère, et en plus j'étudie à Paris. J'imagine que tout ça ne fait pas de moi un bon candidat pour la critique.

J'ai passé un très bon moment en famille hier soir. Pour moi c'est surtout ça qui comptait. Nous avons tous rit devant certaines scènes (notamment celle où ma petite fille se fait raser). Nous avions bien envie de partir en vacances dans ces belles régions (les paysages étaient magnifiques).

J'ai trouvé que c'était un bon téléfilm. Evidement il ne faut pas un très bon film avec un casting local.

Je ne connais pas bien les accents mais j'ai bien entendu que de temps en temps il partait et que de temps en temps il n'était très naturel.

J'ai trouvé l'interprétation de la mère très juste.

Je me suis posé la même question qu'Emjy pour Albert Cohen.

La seule chose qui m'a mis mal à l'aise c'est la manière insistante dont le téléfilm semblait dire que l'école était mieux avant. Je suis certainement paranoïaque mais je trouvais que ça faisait beaucoup (Les élèves se rangent bien, ils se lèvent quand quelqu'un arrive dans la classe, ils font du latin...).

Les derniers téléfilms que l'on a pu voir me réjouissent. Enfin la télévision renoue avec notre patrimoine français et littéraire. C'est vrai que le niveau n'est pas encore celui de la BBC et qu'il y a pleins de petits défauts dans ses productions (surtout au niveau du jeu des acteurs) mais le tout est sur la bonne voie. Ces téléfilms ont du succès et France 2 en prépare d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8233
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Marcel Pagnol (1895-1974)   Mer 13 Juin 2007 - 13:32

séli a écrit:
Et c'est quoi cette histoire avec la boulangère??? scratch

Ah oui, ça aussi, c'était dans le livre ?

@ Misshoneychurch : nous avons peut-être un peu trop focalisé sur les critiques Embarassed , mais globalement c'était un divertissement agréable, il ne faut pas bouder son plaisir No

@ Emjy : bien vu pour Albert Cohen Wink (j'ai entendu Cohen, mais pas Albert, donc je n'avais pas fait le lien)

@ Damien Tilney :

Citation :
C'est vrai que le niveau n'est pas encore celui de la BBC et qu'il y a pleins de petits défauts dans ses productions (surtout au niveau du jeu des acteurs) mais le tout est sur la bonne voie.

Est-ce que ce n'est pas typiquement français de dénigrer la qualité de nos productions et d'encenser souvent le niveau BBC ? (c'est une "vrai question" que je pose là).

Personnellement, je trouve qu'il n'y a pas forcément une si grande différence que cela au niveau des productions de qualité (je ne parle pas de Navarro, Julie Lescaut etc ...).

Cf exemple récent des adaptations de Maupassant "Chez Maupassant" (que vous avez certainement discutées sur le forum, mais à l'époque je n'étais pas des vôtres) ainsi que des adaptations plus anciennes ("L'ami Maupassant") qui ont une quinzaine voire vingtaine d'années !
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora


Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Marcel Pagnol (1895-1974)   Mer 13 Juin 2007 - 13:52

janebennett a écrit:


Est-ce que ce n'est pas typiquement français de dénigrer la qualité de nos productions et d'encenser souvent le niveau BBC ? (c'est une "vrai question" que je pose là).
Non, je ne pense pas que ce soit typiquement français, à mon avis, c'est une simple réalité, qui est constatée non seulement par de nombreux télespectateurs, mais par également les professionnels. Par exemple, Gerard Jourd'hui, le producteur de "Chez Maupassant", a bien rappelé l'influence des adaptations de la BBC sur son projet.
Je pense que souligner la supériorité de la BBC en matière d'adaptation littéraire ne dénigre en rien ce que l'on peut faire en France, mais il est clair que le budget n'est pas le même, ni la qualité de l'interprétation (y'a pas à dire, les acteurs et actrices anglaises, c'est la crème de la crème, mais c'est seulement une question de formation)
Mais comme le dit Mr Damien Tilney, ca commence à bouger en France cheers

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
Mr Damien Tilney
The Knight of Irony


Nombre de messages : 3466
Age : 33
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Marcel Pagnol (1895-1974)   Mer 13 Juin 2007 - 14:10

Justement JaneBennett, j'ai défendu toutes les productions françaises sur ce forum. Je ne fais pas exprès de dire que les productions de la BBC sont meilleurs.

Je pense comme Mimidd. C'est un vrai constat que je fais. Les acteurs anglais sont bien meilleurs (surtout les acteurs principaux). C'est le jeu qui me pose problème en France. Il y a souvent trop de théâtralité dans le jeu des acteurs.

Pour le Clan Pasquier au contraire, j'ai trouvé que les acteurs étaient tous très bons et que cette production était très belle.

Il faut quand même bien avouer que ça fait quelques années qu'il n'y a pas eu d'adaptations littéraires en France à la télévision. Le phénomène sur France 2 a pris clairement modèle sur la BBC.

Si je dis que la BBC fait de meilleures productions à l'heure actuelle, c'est surtout par rapport à l'achat du dvd. Les productions françaises sont bonnes. Je passe de bons moments mais je n'ai pas envie d'acheter le dvd. Les dernières productions BBC au contraire me donne l'envie irrépressible de me jeter sur les dvds. Voilà mon principal critère de qualité.

Je ne dis pas que les Français sont nuls partout et qu'ils ne tiennent pas la comparaison. Bien au contraire je suis avide d'adaptations littéraires françaises faites par des Français. Mon coup cœur pour l'instant cette année est Molière de Tirard. Je n'ai pas vu Ne Touchez pas à la hache (adaptation d'un roman de Balzac), ni Une Vieille Maîtresse (adaptation de Barbey d'Aurevilly) mais je compte bien les voir.
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8233
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Marcel Pagnol (1895-1974)   Mer 13 Juin 2007 - 14:23

Mr Damien Tilney a écrit:
Justement JaneBennett, j'ai défendu toutes les productions françaises sur ce forum. Je ne fais pas exprès de dire que les productions de la BBC sont meilleurs.

Oui, j'avais compris, mais la question que je me posais c'était de savoir si ce sentiment était objectif ou assez subjectif parce qu'on l'entend assez fréquemment (pas sûre d'être claire scratch mais bon en gros nous aurions intériorisé le fait que les Français font moins bien).

Mais j'ai inconsciemment ouvert un débat qui est hors sujet Embarassed Sorry !

En tout cas, j'ai lu vos deux posts avec intérêt Wink (et Damien si tu vas voir le film de Breillat, ton avis sera intéressant car apparemment le jeu des acteurs semble assez contesté scratch )

Je referme là mon hors sujet et je retourne à Marcel Pagnol, vivement ce soir, la suite de ce téléfilm Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
séli
Countryside Lady


Nombre de messages : 2237
Age : 60
Localisation : Au pied de la Chaîne de l'Etoile...
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: Marcel Pagnol (1895-1974)   Mer 13 Juin 2007 - 14:35

Mr Damien Tilney a écrit:
Je n'ai pas encore eu la chance de lire les souvenirs de Pagnol (ils vont rejoindre ma pile pour les vacances), je ne me souviens plus des films La Gloire de mon père et Le Château de ma mère, et en plus j'étudie à Paris. J'imagine que tout ça ne fait pas de moi un bon candidat pour la critique.

J'ai passé un très bon moment en famille hier soir. Pour moi c'est surtout ça qui comptait. Nous avons tous rit devant certaines scènes (notamment celle où ma petite fille se fait raser). Nous avions bien envie de partir en vacances dans ces belles régions (les paysages étaient magnifiques).

J'ai trouvé que c'était un bon téléfilm. Evidement il ne faut pas un très bon film avec un casting local.

Je ne connais pas bien les accents mais j'ai bien entendu que de temps en temps il partait et que de temps en temps il n'était très naturel.

J'ai trouvé l'interprétation de la mère très juste.

Je me suis posé la même question qu'Emjy pour Albert Cohen.

La seule chose qui m'a mis mal à l'aise c'est la manière insistante dont le téléfilm semblait dire que l'école était mieux avant. Je suis certainement paranoïaque mais je trouvais que ça faisait beaucoup (Les élèves se rangent bien, ils se lèvent quand quelqu'un arrive dans la classe, ils font du latin...).

Les derniers téléfilms que l'on a pu voir me réjouissent. Enfin la télévision renoue avec notre patrimoine français et littéraire. C'est vrai que le niveau n'est pas encore celui de la BBC et qu'il y a pleins de petits défauts dans ses productions (surtout au niveau du jeu des acteurs) mais le tout est sur la bonne voie. Ces téléfilms ont du succès et France 2 en prépare d'autres.

Mr Damien Tilney, si j'ai un seul conseil à te donner c'est : VIENS! cheers Tu verras comme la Provence est belle, celle des petites routes et des petits villages. Chacun aime sa région et c'est bien normal et je te remercie d'avoir apprécié la mienne.

Quant à l'école, mon mari (54 ans) et moi (50) nous en faisions la réflexion hier soir : elle a plus changé de notre génération à celle de notre fille que de la notre à celle de nos grands-parents.
Je suis allée à l'Ecole Publique et à quelques détails près, c'était celle qu'on a pu voir hier soir. Les écoles n'étaient pas mixtes, tous les élèves portaient une blouse (pas un sarrau comme hier), nous nous rangions tout seuls, nous restions debouts jusqu'à ce que la maîtresse nous dise de nous asseoir, nous nous levions quand un adulte quelqu'il soit entrait dans notre classe. Je crois qu'un peu de discipline ne fait de mal à personne et pour avoir vu la différence avec les classes où est passé ma fille, je dois dire (comme Cabrel! lol! ) que c'était mieux avant. Pas d'incivilités, pas de manque de respect envers les maîtres et pourtant nous étions très heureuses (sans doute plus que les enfants de maintenant qui me semblent, pour le moins, un peu désorientés scratch ).
Quant au Latin... c'est vrai qu'à l'époque, il servait de détermination entre les meilleurs élèves et les autres. Je suis entrée au Lycée en 6ème, à l'époque le lycée c'était de la 6ème à la Terminale, en 6èmeA comme Marcel. Les A étant les Classiques (Latin) et les B les Modernes (pas de Latin).

Voilà c'était la minute préhistorique de mamy Séli. lol!
Revenir en haut Aller en bas
tiff
Romancière anglaise


Nombre de messages : 1754
Age : 29
Localisation : Kervignac - Morbihan
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: Marcel Pagnol (1895-1974)   Mer 13 Juin 2007 - 14:47

séli a écrit:
Quant à l'école, mon mari (54 ans) et moi (50) nous en faisions la réflexion hier soir : elle a plus changé de notre génération à celle de notre fille que de la notre à celle de nos grands-parents.
Je suis allée à l'Ecole Publique et à quelques détails près, c'était celle qu'on a pu voir hier soir. Les écoles n'étaient pas mixtes, tous les élèves portaient une blouse (pas un sarrau comme hier), nous nous rangions tout seuls, nous restions debouts jusqu'à ce que la maîtresse nous dise de nous asseoir, nous nous levions quand un adulte quelqu'il soit entrait dans notre classe. Je crois qu'un peu de discipline ne fait de mal à personne et pour avoir vu la différence avec les classes où est passé ma fille, je dois dire (comme Cabrel! lol! ) que c'était mieux avant. Pas d'incivilités, pas de manque de respect envers les maîtres et pourtant nous étions très heureuses (sans doute plus que les enfants de maintenant qui me semblent, pour le moins, un peu désorientés scratch ).

je suis d'accord avec toi séli. il faudrait donner aux jeunes des limites, qu'ils n'ont plus bien souvent, sans pourtant les enfermer dans une discipline impartial. les bases de l'éducation sont pour moi la politesse et le respect, tout simplement.

dsl pour le HS
Revenir en haut Aller en bas
http://fanromantique.cabanova.fr/
Mr Damien Tilney
The Knight of Irony


Nombre de messages : 3466
Age : 33
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Marcel Pagnol (1895-1974)   Mer 13 Juin 2007 - 14:56

Ne t'inquiète pas JaneBennett. Tu as posé une question très intéressante Very Happy.

Pour ma part, je ne pense pas que dans ce domaine je pense inconsciemment que nous sommes inférieurs. Je trouve que les téléfilms qui sont passés ces derniers temps étaient un peu décevants par rapport à ce que fais la BBC.

Chez Maupassant était pas mal (J'ai adoré Toine mais j'ai été particulièrement déçu par La Parure) mais le jeu des acteurs étaient inégales.

Je ne sais pas si vous avez regardé Topiques amères sur France 3. Le sujet était passionnant : la traite des esclaves en Martinique. Le téléfilm était en plusieurs parties. Les costumes étaient très réussis. C'était donc une super production. Malheureusement le jeu des acteurs étaient une catastrophe. L'actrice principale jouait très bien mais les acteurs secondaires récitaient leur texte sans le jouer vraiment.

Pour en revenir à Pagnol. Je trouve que le jeu des acteurs posait aussi parfois problème. La petite fille qui incarnait Isabelle n'était pas toujours juste. Par contre le petit garçon qui faisait Marcel était très bien.

J'ai lu dans mon magazine télé que les deux acteurs principaux étaient Marseillais. Pour eux c’était un honneur d'incarner des personnages de Pagnol.

Je vous retranscris une interview entre télé star et Armelle Deutsh.
TS : Comment a réagi la Marseillaise que vous êtes à l'idée d'incarner Augustine ?
AD : J'étais ravie ! Son univers m'est vraiment très proche. J'avais adoré La Gloire de mon père et Le Château de ma mère.
TS : Il existe peu d'informations sur elle. Comment avez-vous travaillé le personnage ?
AD : Marcel Pagnol est resté très pudique par rapport à elle, donc j'ai dû m'inspirer de ma propre mère. (Elle rit). Une vraie Méditerranéenne qui adore materner ses enfants. D'après ce que j'ai pu lire, Augustine était assez comme ça.
TS : Vous ne vous êtes pas inspirée des films d'Yves Robert ?
AD : Pas trop, car j'avais envie de rendre Augustine plus concrète que dans ses films. Elle était magnifique mais effacée. Je voulais la rendre plus vraie, lui laisser douceur et fragilité, tout en démontrant qu'au sein du foyer, c'était elle la patronne.

Edit : Je suis entièrement d'accord avec toi Séli. La discipline est primordiale pour que la classe se déroule bien.
J'ai fait du latin du collège au l'université et je sais à quel point c'est important.
J'ai trouvé que le téléfilm insistait peur être un peu trop sur le côté discipline. Je me trompe peut être.
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8233
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Marcel Pagnol (1895-1974)   Mer 13 Juin 2007 - 15:01

Mr Damien Tilney a écrit:

Je ne sais pas si vous avez regardé Topiques amères sur France 3. Le sujet était passionnant : la traite des esclaves en Martinique. Le téléfilm était en plusieurs parties. Les costumes étaient très réussis. C'était donc une super production. Malheureusement le jeu des acteurs étaient une catastrophe. L'actrice principale jouait très bien mais les acteurs secondaires récitaient leur texte sans le jouer vraiment.

Malheureusement, je l'ai raté, les critiques étaient bonnes mais je trouve que ce téléfilm a manqué de publicité de la part de la chaîne No
Revenir en haut Aller en bas
séli
Countryside Lady


Nombre de messages : 2237
Age : 60
Localisation : Au pied de la Chaîne de l'Etoile...
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: Marcel Pagnol (1895-1974)   Mer 13 Juin 2007 - 15:17

La deuxième partie c'est ce soir alors pour ceux que ça intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
tiff
Romancière anglaise


Nombre de messages : 1754
Age : 29
Localisation : Kervignac - Morbihan
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: Marcel Pagnol (1895-1974)   Mer 13 Juin 2007 - 15:35

oui séli tout le monde est en HS et moi avec Embarassed Embarassed Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://fanromantique.cabanova.fr/
séli
Countryside Lady


Nombre de messages : 2237
Age : 60
Localisation : Au pied de la Chaîne de l'Etoile...
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: Marcel Pagnol (1895-1974)   Mer 13 Juin 2007 - 15:41

tiff a écrit:
oui séli tout le monde est en HS et moi avec Embarassed Embarassed Embarassed

Oh non Tiff, c'est pas pour "recentrer " le débat, je suis moi-même la Reine du Hors Sujet Embarassed (Pas mal hein? Reine... sujet... pas grave, laissez tomber lol! ). C'était juste pour renseigner Janebennett qui regrettait de ne pas avoir vu la 1ère partie hier.
Revenir en haut Aller en bas
tiff
Romancière anglaise


Nombre de messages : 1754
Age : 29
Localisation : Kervignac - Morbihan
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: Marcel Pagnol (1895-1974)   Mer 13 Juin 2007 - 15:48

ok Embarassed Embarassed Embarassed je suis complètement drunken lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://fanromantique.cabanova.fr/
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8233
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Marcel Pagnol (1895-1974)   Mer 13 Juin 2007 - 16:09

séli a écrit:
C'était juste pour renseigner Janebennett qui regrettait de ne pas avoir vu la 1ère partie hier.

Je répondais à Damien et parlais de la série Tropiques Amères ... et c'était totalement hors sujet Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Marcel Pagnol (1895-1974)   Mer 13 Juin 2007 - 17:27

Et comme Séli ne recentrait pas le sujet, c'était pas grave! Very Happy

Allez les jeunes, on y revient, au sujet, maintenant, d'accord? lol!

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8233
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Marcel Pagnol (1895-1974)   Jeu 14 Juin 2007 - 10:56

Bon alors ? Pas d'analyses sur la seconde partie ?

Dans l'ensemble c'était légèrement mieux, bien que souffrant des mêmes défauts que la première partie (accents, interprétation hasardeuse de certains comédiens -interprétant notamment le jeune Lagneau et la jeune voisine danseuse amoureuse de Marcel).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marcel Pagnol (1895-1974)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marcel Pagnol (1895-1974)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Marcel Pagnol (1895-1974)
» La balade de Marcel Pagnol
» La promenade de Marcel Pagnol
» la trilogie marseillaise de Marcel Pagnol adapté par Daniel Auteuil.
» Marius - Marcel Pagnol

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: