Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 "Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10604
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: "Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)   Dim 10 Fév 2013 - 21:46

Je suis bien contente que tu aies aimé Cat, j'avais adoré ce roman lors de ma lecture suite à l'adaptation française Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23871
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: "Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)   Dim 10 Fév 2013 - 23:42

Pour moi ça a été un vrai coup de coeur, que j'ai eu envie de partager. Je suis loin de connaître tout Dickens, mais là ça m'a vraiment donné envie de continuer à découvrir son univers. sunny

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5612
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: "Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)   Ven 8 Juin 2018 - 23:24

Et voilà ! Cinq ans plus tard ce topic va être réactivé, car nous avons décrété, Dame Petit-Faucon et moi-même, que pour notre été victorien nous allions mener ensemble la lecture de Dombey et fils. Elle en anglais et moi en français.

La lecture des trois pages précédentes de ce sujet est tout à fait encourageante, et j'ai appris, outre le nombre de pages du livre pale qu'il y avait une adaptation ou deux à rechercher éventuellement... Mais je ferai peut-être ça après la lecture pour garder le plaisir de la découverte.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7136
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: "Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)   Sam 9 Juin 2018 - 18:09

Et oui ! Dame Selenh cette séductrice m'a embarqué dans cette lecture Wink
Je viens d'aller chercher le livre à la médiathèque et j'ai éclaté de rire en voyant les 980 pages !!!!
Donc je vais m'y mettre sans tarder pour en venir à bout dans un délai raisonnable. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 15975
Age : 21
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: "Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)   Sam 9 Juin 2018 - 18:15

Je lirai vos avis avec grand intérêt, les filles cheers
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5612
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: "Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)   Dim 10 Juin 2018 - 14:09

Tu l'as déjà lu, Juliette ?
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 15975
Age : 21
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: "Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)   Dim 10 Juin 2018 - 18:34

Non, mais si vos commentaires sont élogieux, cela me conduira peut-être à l'acheter Razz
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5612
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: "Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)   Lun 11 Juin 2018 - 20:37

Tu peux le trouver gratuitement en ebook, il est dans le domaine public.
Revenir en haut Aller en bas
Marganne
Lioness of Brittany
avatar

Nombre de messages : 2604
Age : 49
Localisation : Aboard the Charlotte Rhodes
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: "Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)   Mar 12 Juin 2018 - 7:25

Cela me fait penser que je l'ai commencé et lu à presque la moitié il y a moins d'un an, avant de faire une pause qui dure, qui dure Smile

Je le finirai peut-être cette année, j'avais besoin de reprendre mon souffle Smile
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7136
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: "Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)   Mar 12 Juin 2018 - 13:17

Si tu veux te joindre à nous, Marganne, nous en serions ravies !
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23871
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: "Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)   Mar 12 Juin 2018 - 16:20

J'ai adoré ce livre, qui m'a réconciliée avec Dickens. Je me réjouis de lire vos avis. cheers

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7136
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: "Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)   Ven 22 Juin 2018 - 17:54

J'ai lu les 7 premiers chapitres, et pour l'instant je m'accroche.
J'ai un peu perdu l'habitude des romans à longues descriptions et digressions diverses, plus ardues en vo qu'en français, donc mon rythme de lecture n'est pas très rapide.
Cependant j'ai été frappée aussi par le ton caustique ou ironique des premiers chapitres, et le personnage de M. Dombey est particulièrement antipathique pour le moment : non seulement il est froid, mais en plus il ne supporte pas que l'on soit chaleureux avec son fils, ce qui est à la limite de la perversion, je trouve.
Je continue ma lecture, et je viendrai refaire un petit point d'étape la semaine prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 15975
Age : 21
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: "Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)   Ven 22 Juin 2018 - 18:19

Merci pour tes premières impressions, Petit Faucon ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23871
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: "Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)   Lun 25 Juin 2018 - 16:13

Petit Faucon a écrit:
Je continue ma lecture, et je viendrai refaire un petit point d'étape la semaine prochaine.

Je me réjouis de te lire, Petit Faucon. cheers

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7136
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: "Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)   Lun 25 Juin 2018 - 16:32

Merci ! j'ai lu tes impressions ci-dessus avec grand intérêt sunny
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5612
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: "Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)   Sam 30 Juin 2018 - 15:38

Moi aussi j'ai beaucoup aimé ton post, Cat, à quelques détails près j'ai le même ressenti.

Pour le moment j'apprécie beaucoup ce personnage de Florence enfant, qui a un tel besoin d'aimer et d'être aimée et appréciée que je ne m'étonne pas de son dévouement et de sa soumission absolus plus tard. Son fonctionnement de dominée est bien décrit quand elle est, disons détournée (qu'est-ce que j'ai eu peur soudain de me retrouver dans les angoisses d'Oliver Twist !) le jour de l'expédition chez la nourrice.

D'ailleurs pour le moment les portraits de femmes, alternativement très fins ou joyeuseme caricaturaux, sont le premier régal de ces premiers chapitres (j'ai lu les six premiers). La cruauté sociale ordinaire vis-à-vis de la nourrice, en particulier me rappelle combien Dickens malgré tous ses défauts était un homme rare en son  temps quand à sa considération des femmes et des misérables.

La bonne, Suzanne, qui incite d'assez bonne foi les autres à prendre des risques qu'elle  n'envisagerait certainement pas affronter elle-même, m'a paru sur ce point d'une grande justesse psychologique (j'ai déjà vu ça !) alors que jusque-là je trouvais le traitement du personnage plutôt sur le versant caricatural.

Un petit bonbon de citation ? :
 

Little Hawk, ma tendre amie, je crains que ton Dombey... ne soit que le premier tome, le nombre de page correspond à la moitié du mien, et de celui annoncé par quelqu'un dans ce topic, à moins que ton édition ne soit imprimée très petit ?
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7136
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: "Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)   Lun 2 Juil 2018 - 13:41

Chère Selenh, ta sollicitude me touche I love you  ; le livre est en un seul tome, il comporte 62 chapitre dont le dernier s'intitule "Final", donc j'ai bon espoir d'être en possession de l'intégralité de la prose de Dombey et Fils Wink  ; mais, en effet c'est écrit très petit, et je progresse avec lenteur ; j'en ai lu le tiers, 300 pages environ, et je suis arrivée au chapitre 21 "New faces" et je viens de rencontrer Mme Edith.

Jusqu'à présent je trouve qu'il y a beaucoup de laideur et de dureté dans ce livre : les maisons sont noires, froides, mal éclairées, que ce soit celle de Mr Dombey dans laquelle cette pauvre Florence s'étiole, ou celle de l'avare Mrs Pipchin dans laquelle le petit Paul et Florence souffrent de l'adversité et coulent des jours tristes, ou celle du Dr Blimber, avec cette horloge effrayante. Ces enfants sont tristes, ils sont adultes avant l'âge, on dirait des singes savants (les conversations entre Mr Toots et Paul sont surréalistes), les paysages sont noirs de suie, c'est vraiment la révolution industrielle dans toute son horreur.
Les caractères des enfants sont bien rendus, avec pour Paul cette espèce de sagesse hors d'âge qui est peut-être la prescience de sa fin prématurée, et ces remarques qu'on lui fait en le traitant de "old-fashioned" (terme qu'il n'arrive pas à appréhender), pour Florence cette résignation de tout accepter.
Je me demande ce qui peut induire des individus (Mr Dombey, Mrs Pipchin, Miss Blimber) à penser qu'être tendre et affectueux avec un enfant diminue l'ascendant éducatif qu'on peut avoir sur lui ; comme ce trait est pour l'instant répandu chez chacune des personnes ayant autorité sur des enfants, j'en conclus qu'il s'agit d'un code moral social de cette époque ; mais je ne sais si les racines en sont chez la religion ou est-ce une perversion générale de la société de cette époque : répondre à une demande d'affection par de la froideur, de la méchanceté, du mépris ... c'est assez pénible à lire je trouve.

Dombey père est un chef d'oeuvre de mépris de classe, d'égoïsme, et même si son chagrin d'avoir perdu son fils est sincère, il ne peut supporter les marques de sympathie ou d'empathie, tant il est handicapé du coeur.
Exemple, au chapitre 20 : (Mr Dombey songe à sa rencontre avec Mr Toodle) "... everyone set up some claim or other to a share in his dead boy, and was a bidder against him !"
J'en viendrais presque à me réjouir de son malheur.

Voilà l'état de mes réflexions à ce stade.


Dernière édition par Petit Faucon le Jeu 5 Juil 2018 - 13:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23871
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: "Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)   Lun 2 Juil 2018 - 15:06

Petit Faucon a écrit:
Je me demande ce qui peut induire des individus (Mr Dombey, Mrs Pichpin, Miss Blimber) à penser qu'être tendre et affectueux avec un enfant diminue l'ascendant éducatif qu'on peut avoir sur lui ; comme ce trait est pour l'instant répandu chez chacune des personnes ayant autorité sur des enfants, j'en conclus qu'il s'agit d'un code moral social de cette époque ; mais je ne sais si les racines en sont chez la religion ou est-ce une perversion générale de la société de cette époque : répondre à une demande d'affection par de la froideur, de la méchanceté, du mépris ... c'est assez pénible à lire je trouve.

Quand tu y vois un code moral social de cette époque, je pense que tu n'es pas loin de la vérité, malheureusement. A ce sujet, voir les livres d'Alice Miller consacrée à la "pédagogie noire", en particulier C'est pour ton bien : Racines de la violence dans l'éducation de l'enfant ainsi que L'enfant sous terreur - L'ignorance de l'adulte et son prix qui abordent ce point avec pertinence.

Les vertus de l'éducation positives sont encore loin d'être reconnues de nos jours, alors au XIXe siècle... silent

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5612
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: "Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)   Lun 2 Juil 2018 - 15:20

(oups je saute par-dessus la très intéressante note bibliographique de Cat et je m'exprime après ton post Petit Faucon)

Réflexions tout à fait identiques aux miennes... Le code d'éducation est tout simplement celui de l'époque, un peu caricaturé, bref l'éducation selon le puritanisme victorien. 

C'est parce que Dickens en a été la victime dans son enfance, semble-t-il, qu'il le poursuit, le pourfend et le caricature dans son œuvre. Il est sensibilisé à ce qui est fragile chez l'enfant, facile à étouffer et que l'on devrait faire éclore. L'excès de rigueur religieuse semble effectivement être à l'origine des principes éducatifs victoriens, avec l'idée que l'enfant est un jeune animal immoral en quête de plaisir, qu'il faut dresser à la vertu. Ce qui se produit ensuite, selon les diverses conceptions qui peuvent être celle de la vertu des uns et des autres. Et la vertu a également bon dos quand il s'agit pour les Tartuffes de se favoriser aux dépens d'autres, plus faibles. C'est ainsi que l'Angleterre s'est retrouvée avec l'éducation et la marine les plus cruelles du monde. Les châtiments corporels les plus odieux se retrouvant dans l'une et dans l'autre, et toutes deux étant considérées comme particulièrement efficaces.

Le fanatisme qui donne aux perversions personnelles la justification d'être agréables au Dieu Tout-Puissant on ne l'a pas inventé d'hier. Dickens est remarquable dans son temps pour cette raison aussi qu'il est un humaniste, et qu'il a pitié de la femme,  de l'enfant et du pauvre.
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23871
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: "Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)   Lun 2 Juil 2018 - 15:32

Selenh a écrit:
Dickens est remarquable dans son temps pour cette raison aussi qu'il est un humaniste et qu'il a pitié de la femme,  de l'enfant et du pauvre.

Pour la femme, je me permettrai de mettre un petit bémol, Selenh! rabbit   Il a peut-être pitié d'elles, mais il ne semble pas trop réfléchir sur les causes de leur condition. Voir sa vie personnelle et les personnages féminins de ses romans, pas souvent des femmes fortes et autonomes.

Du coup tu me donnes envie de m'attaquer à sa bio par Claire Tomalin, qui est dans ma PAL. Ensuite je reviens avec des arguments plus concrets.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7136
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: "Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)   Lun 2 Juil 2018 - 17:09

Tout à fait en accord avec vous deux !

Je note les titres des livres d'Alice Miller, que je n'ai jamais lus encore (bien que déjà cotoyés).

Oui je sais tout cela, mais pourquoi une telle violence contre les enfants, je trouve que c'est sadique ; il me semble qu'il est dit lors de la présentation du personnage de Mrs Pipchin que son programme pédagogique est le suivant : donner à un enfant le contraire de ce qu'il demande et de ce qu'il attend.
Finalement je pense que je serai peut-être plus intéressée par la personnalité de Dickens, et donc par la lecture de la bio de C Tomalin par exemple (que tu mentionnes Cat), que par la lecture de ses oeuvres.
Ce Dickens est mon 2e, après une lecture désastreuse de Oliver Twist faite dans ma jeunesse, et je ne suis pas emballée, même si je reconnais au livre une galerie de personnages touchants, comme Carker Junior par exemple, ou truculents comme Ned Cuttle (le roi de la gaffe).
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7136
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: "Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)   Jeu 5 Juil 2018 - 13:55

Je double poste car j'ai progressé, j'ai lu 28 chapitres sur 62 (bientôt la moitié Cool Rolling Eyes ).
A ce stade, le livre me plait plus, peut-être parce qu'il est moins question de l'enfance malheureuse et maltraitée ... enfin, bref, le personnage d'Edith est entré en scène avec la savoureuse Cleopatra sa mère, et Carker Junior ainsi que le major Bagstock forment un trio de caricature assez réjouissant.
Edith a une personnalité assez atypique, son discours au chapitre 27 sur le futur matrimonial que lui propose sa mère est terrible, elle se compare à une esclave vendue.
Je ne sais pas si c'est parce que je ne suis pas soulevée d'enthousiasme par l'histoire, mais je trouve la construction du livre un peu laborieuse, on progresse 1 chapitre sur 3 avec différents personnages : Dombey et Carker/Bagstock/Edith/Mrs Skewton, puis Florence/Susan et autres, puis Le Midshipman avec le capitaine Cuttle, Oncle Sol et le petit Rob. Je trouve que la trame du livre est un peu visible (mais je suis peut-être un peu tatillonne sur ce point).
Revenir en haut Aller en bas
Marganne
Lioness of Brittany
avatar

Nombre de messages : 2604
Age : 49
Localisation : Aboard the Charlotte Rhodes
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: "Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)   Jeu 5 Juil 2018 - 15:59

Merci de nous faire partager tes avis et impressions Petit Faucon Very Happy

Personnellement, j'ai mis le roman de côté pour l'instant après en avoir lu environ la moitié. Il ne me passionne pas comme l'ont fait Bleak House et L'ami commun par exemple I love you
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5612
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: "Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)   Jeu 5 Juil 2018 - 16:47

C'est vrai que je n'ai pas non plus le ressenti d'un Dickens essentiel.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7136
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: "Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)   Lun 23 Juil 2018 - 17:46

Me voilà enfin venue à  bout de Dombey et fils ... qui aurait pu s'appeler "La fille méconnue du fier Dombey" car il y est question quand même plutôt de Florence Dombey.
Dans l'ensemble j'ai plutôt trainé la patte pendant cette lecture.
J'ai trouvé le roman long, très long, et les péripéties voulues par la publication en feuilleton m'ont souvent parues superflues, ou n'apportant pas réellement d'avancées à l'histoire ...
Spoiler:
 
J'ai trouvé les personnages plutôt caricaturaux, Edith n'est pas tellement crédible, Alice aurait pu avoir bien plus de relief, mais elles sont toutes les deux très conventionnelles, Florence est très conventionnelle aussi ; Carker est un méchant de comédie, seule sa mort est un vrai morceau de littérature. 
On peut faire ce reproche à Dumas aussi, mais au moins l'intrigue est haletante, tandis qu'ici c'était un peu languissant. Carker Junior et Harriet ne sont pas vraiment exploités, ni Mr Morfin.
Les personnages qui s'en sortent bien sont le Capitaine Cuttle, Mr Toots, Susan, et Diogene bien sûr.

Au final je suis plutôt mitigée et pour tout dire assez déçue.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Maison Dombais et fils" (Dombey &Son)
» Boîte à musique en bois "Maison de Noël"
» QUI A VU "HAUTOT PERE ET FILS" de Guy de Maupassan
» Pâte à tartiner "maison"
» Battlestar Maison (sispéo : "il l'a fait !")

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XIXème siècle et antérieurs) :: Charles Dickens-
Sauter vers: