Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Lady Helen, Le club des mauvais jours, trilogie signée Alison Goodman

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6335
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Lady Helen, Le club des mauvais jours, trilogie signée Alison Goodman   Ven 6 Juil 2018 - 21:26

Comme plusieurs membres m’ont fait part de leur intérêt dans le topic Que lisez-vous en ce moment ?, j’ouvre un topic à la saga Lady Helen.  cheers Elle est suffisamment lambtonienne pour qu’on s’y intéresse ici. Ma présentation est sans spoilers, j’ai essayé d’en dire le moins possible ! Lady Helen est une trilogie, dont seuls les deux premiers tomes sont sortis pour le moment. Le troisième sort cet automne en version anglaise, la traduction française devrait attendre encore.

Je ne connaissais pas l’auteure, Alison Goodman, je sais simplement qu’elle est australienne et qu’elle a déjà écrit d’autres romans par le passé. Par ici Arrow son site internet pour en savoir plus. Elle y donne a priori de nombreuses informations sur la documentation utilisée pour Lady Helen.

Vous verrez que j’ai quelques réserves sur ce livre, mais au bout du compte, le plaisir de lire l’a emporté. Je me suis laissé prendre au jeu, et j’ai retrouvé le plaisir que j’avais quand j’étais jeune à lire cette littérature jeunesse, simple, enlevée, pas du tout parfaite mais chaleureuse. J’ai donc développé une affection particulière pour Lady Helen.I love you


Mon résumé a écrit:
Le roman se place à l’époque de la Régence (début XIXème siècle donc). L’héroïne est Lady Helen Wrexhall, fille de comte, tout juste dix-huit ans, qui va faire ses débuts à la Cour avec une solide dot de 40 000 livres (l’habitude de Jane Austen nous dit que c’est vraiment bien !). Elle est très grande, toute maigre, se juge moyennement jolie, et elle est intellectuellement très vive et curieuse (décrite comme telle, ET ressentie comme telle par la lectrice que je suis, ce qui est un soulagement, et ce qui est rare Razz).

Lady Helen est très heureuse de la vie qu’elle mène auprès de son oncle (misogyne et sévère) et sa tante (bienveillante), même si sa réputation souffre un peu de celle de sa mère (décédée quand elle avait huit ans, après s’être mal comportée, en particulier pour une femme). Mais Helen est accomplie comme il faut, et désireuse de réussir ses débuts, donc tout va pour le mieux. Attention quand même, elle lit un peu trop pour une femme, et elle est un peu trop cartésienne. Et depuis quelques temps, elle a un peu trop d’énergie à revendre pour que ce soit vraiment normal… Twisted Evil

Le roman se déroule sur une durée d’un mois, qui va bouleverser la vie d’Helen. Le jour de sa présentation à la Cour, elle rencontre un cousin éloigné, le jeune comte de Carlston, qui vient de rentrer en Angleterre, et qui a bien mauvaise réputation (pensez-vous, il aurait tué sa première femme Shocked Laughing). Ledit comte s’intéresse un peu trop à Helen à son goût (d’autant qu’elle ne le trouve pas très aimable), et détonne, dans la haute société policée, par sa franchise, son physique athlétique, et son apparente indifférence au qu’en-dira-t-on.

A partir de là, Lady Helen apprend que le monde n’est pas tel qu’elle le pensait. Nous empruntons les chemins d’un univers surnaturel. L’ambiance est un peu Lockwood pendant la Régence, ou Orgueil, préjugés et Zombies. Je ne parle pas de Jonathan Strange & Mr Norrell (qui de mémoire est bien plus sérieux, et n’a rien à voir en terme de précision et de niveau de lecture), même si l’époque est la même. L’ambiance générale est un peu « occultisme version époque victorienne », même s’il n’y a ni fantômes, ni séances de spiritisme.

La population mondiale est infiltrée par des créatures répugnantes, appelées Abuseurs (Deceiver en Anglais), qui possèdent les corps humains (ces créatures ne sont pas reconnaissables à l’œil nu, et se fondent dans la population, sans qu’on puisse les distinguer des vrais humains – le Doctor n’aurait pas renié ce problème). Les Abuseurs se nourrissent des passions humaines (pouvoir, luxure…), et s’en servent à des fins personnelles. Ce sont des créatures repoussantes et obscènes.  cyclops Il est probable d'après l'auteure, par exemple, que Napoléon Bonaparte soit lui-même un Abuseur suprême.Laughing

Helen est entrainée malgré elle sur les traces de ces Abuseurs, confrontée peu à peu aux passions humaines et aux misères de la population, guidée par Lord Carlston… mais toujours bridée par les convenances de l’époque. Very Happy

study Et maintenant, mon avis ! D'abord les points positifs !

On retrouve tous les codes de l’époque, que l’auteure a voulu respecter avec beaucoup de soin (les règles de bienséance en particulier – aucune facilité de ce côté-là, c’est à saluer, l’auteure a veillé à ce que son héroïne reste crédible, et soit autant que possible respectueuse des carcans de l’époque). Elle a intégré des personnages historiques (Beau Brummell, et Lord Byron par exemple), respecté certaines règles (lors des bals, les danseurs se rangent en colonne, suivant l’ordre de leur rang, ce que j’ignorais), et respecté certains événements réels (une soirée chez untel par exemple).

J’ai trouvé très intéressante la peinture de la situation des femmes à l’époque. Quand on lit Jane Austen, on le devine et on l’accepte. Mais quand on se retrouve face à des questions de vie ou de mort, et que l’héroïne reste coincée par les convenances, ça devient révoltant sombrement idiot. Suspect Tout est compliqué, on se pose les questions de : comment discuter seule à seule avec un homme ? Comment correspondre avec un homme ? Comment se rendre discrètement sur un lieu de rendez-vous ? Comment se procurer un livre pas très catholique ? Que peut dire une jeune fille comme il faut ? Quelle excuse trouver pour sortir de chez soi ? Autant de choses que l’auteure évoque au passage (en exagérant peut-être), qui éclairent d’un jour étouffant l’époque Régence. C’est une vraie originalité du roman, qui ne tombe pas dans les travers de considérer qu’on a toujours vécu comme au XXIème siècle, et qu’on peut tranquillement être une femme libre.

J’ai bien aimé les personnages principaux. Helen n’a rien d’original (elle est peut-être trop parfaite ?), mais elle a le mérite d’être intelligente, de ne pas se prendre trop la tête, et de ne pas non plus être complètement héroïque. En somme, c’est un personnage attachant I love you et qui tient la route. Même quand elle se laisse courtiser par le (très parfait et très beau et très charmant et très gentil  Sleep MAIS un peu paternaliste) duc de Selburn, on est indulgent. Laughing

Lord Carlston… comment dire ? Je ne veux pas le survendre, parce qu’on le connaît peu. Il rappelle un peu Lockwood, en moins flamboyant, ou Thorn de La passe-miroir en moins intense. Mais il reste très bien. J’ai aimé que l’auteure ne le définisse pas, et laisse le lecteur le juger par ses actes. Parce que Lord Carlston est avant tout un homme d’action, qui par la force des choses s’embarrasse peu des convenances, sans que cela ne choque. Il est vif, réservé, intelligent, autoritaire, parfois égoïste, parfois vulnérable, et a un bon jugement (en particulier vis-à-vis d’Helen qu’il est amené à respecter). Auprès de ce personnage, Helen et le lecteur gagnent progressivement leur liberté, absolue. Et donc, vous devinez, je l'aime beaucoup...

Que dire de plus ? Ah si, que j’ai beaucoup aimé la sensualité discrète qui se dégage du roman ! sunny La jeune héroïne est confrontée aux passions dans ce qu’elles peuvent avoir de troublant, voire dégradant, et c’est l’incursion d’éléments de chair, de corps, de brutalité, dans son univers très rangé. Ce n’est pas raconté avec de jolis mots, c’est donc très dommage (j’y reviendrai). Mais ça reste assez intéressant et pour moi c’est un point réussi.

Ainsi donc, l’histoire se déroule gentiment, et chaque baisse de rythme est rapidement compensée par un nouvel élément. Les meilleures scènes sont celles avec William Lord Carlston (heureusement, on le voit plus que Thorn). Je n’ai donc pas pu lâcher le roman, et j’ai une envie dévorante de lire la suite. Very Happy

study Et les points négatifs !

Clairement, un gros point noir pour moi est la qualité moyenne de la traduction. Je ne peux pas parler de l’écriture de l’auteure, mais je peux dire que j’ai trouvé la version française mauvaise, peu fluide, pas toujours élégante, avec parfois quelques coquilles ou fautes d’orthographe, et des obsessions comme traduire "His Lordship" par "Sa Seigneurerie" (c’est mon expérience de Downton Abbey qui me souffle que ça doit être "Lordship" en VO, mais autant "Lordship" ne me choque pas en anglais, autant j'ai trouvé "Seigneurerie" très artificiel scratch). Ça ne doit pas décourager l’envie de lire, mais à mon avis, il faut garder en tête que dans le genre, on a vu mieux écrit (voir les excellentes traductions de Jean Esch pour Jonathan Stroud par exemple).

Autre point négatif, le manque d’approfondissement de l’univers. On tourne beaucoup en rond autour des mêmes sujets (la miniature de la mère d’Helen), la découverte des Abuseurs est très (trop ?) progressive, et au fond, j’ai eu un fort sentiment d’inachevé. En particulier quand on pense à d’autres univers magiques de la littérature jeunesse, bien plus riches ou plus précis. Là, c'est vraiment trois grands traits, un peu grossiers (même si on peut supposer que la suite affinera le sujet). L'auteure s'est peut-être plus concentrée sur la reconstitution de l'époque qu'autre chose.

study Et le bilan ? Vous l'aurez compris, j'ai pris la peine d'écrire un long post, c'est aussi parce que j'ai aimé. Vraiment, je le répète, dans le genre il y a mieux. Lockwood par exemple, a bien plus de raffinement, de britishitude (l'humour en prime). Et le couple de personnages est certainement dépassé par la force d'un Ophélie-Thorn de La Passe-miroir. Mais tout de même, je ne crois pas que ce soient des raisons pour bouder Lady Helen, qui a du charme.

Et franchement, je ne peux pas mentir. J'ai commencé ce livre, et impossible de le lâcher. lol!


Dernière édition par Annwvyn le Sam 7 Juil 2018 - 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
Cassandre
Sweet Indian Princess
avatar

Nombre de messages : 29747
Age : 56
Localisation : entre deux livres
Date d'inscription : 22/08/2009

MessageSujet: Re: Lady Helen, Le club des mauvais jours, trilogie signée Alison Goodman   Sam 7 Juil 2018 - 7:40

Merci Annwyn pour l'ouverture du topic et ton avis très intéressant cheers

J'ai déjà mis les deux tomes de Lady Helen dans ma liseuse bounce et je n'ai pas encore lu Lockwood & Co Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6335
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Lady Helen, Le club des mauvais jours, trilogie signée Alison Goodman   Sam 7 Juil 2018 - 8:06

J'attendrai ton avis avec impatience, Cassandre ! cheers
Quant à Lockwood, c'est un bon divertissement, je te le confirme (mais le cinquième et dernier tome n'est pas encore sorti en France, donc tu as le temps Razz).


Dernière édition par Annwvyn le Sam 7 Juil 2018 - 11:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
Cassandre
Sweet Indian Princess
avatar

Nombre de messages : 29747
Age : 56
Localisation : entre deux livres
Date d'inscription : 22/08/2009

MessageSujet: Re: Lady Helen, Le club des mauvais jours, trilogie signée Alison Goodman   Sam 7 Juil 2018 - 10:48

Ce ne sera pas pour tout de suite, ma chérie No Une amie du forum m'a prêté deux livres de Kazuo Ishiguro et un de Louis Bromfield, et je vais lire la biographie de la reine Victoria avec Ysabelle, mon été est bien occupé drunken sunny study
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 15687
Age : 21
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Lady Helen, Le club des mauvais jours, trilogie signée Alison Goodman   Sam 7 Juil 2018 - 17:53

Merci pour cette présentation très intéressante, Annwvyn ! Ton avis m'a définitivement convaincue de découvrir cette trilogie bounce sunny
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6335
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Lady Helen, Le club des mauvais jours, trilogie signée Alison Goodman   Dim 8 Juil 2018 - 11:10

Je viens d'acheter le tome 2 que je n'ai pu m'empêcher de feuilleter ! affraid lol! Je crois que je vais le lire tout de suite avant de savoir tout ce qu'il me réserve !

Juliette, j'espère que tu auras bientôt l'occasion de lire ces romans !
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
Elianor
Eclectic spirit
avatar

Nombre de messages : 4029
Localisation : Ici ou là-bas, un livre dans les mains...
Date d'inscription : 28/05/2011

MessageSujet: Re: Lady Helen, Le club des mauvais jours, trilogie signée Alison Goodman   Dim 8 Juil 2018 - 14:46

Merci pour l'ouverture de ce topic Annwvyn J'avais repéré ces couvertures en librairie, je vais sans doute me laisser tenter un de ces jours Wink
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 7885
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Lady Helen, Le club des mauvais jours, trilogie signée Alison Goodman   Lun 9 Juil 2018 - 11:13

Merci pour cette présentation Annwvyn ! J'avais déjà croisé quelques avis sur ce livre et le tien confirme mon envie de m'y mettre un de ces quatre. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 15687
Age : 21
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Lady Helen, Le club des mauvais jours, trilogie signée Alison Goodman   Mar 10 Juil 2018 - 17:36

Lady Helen est disponible à la bibliothèque ! cheers J'essaierai de l'emprunter, même si ma PAL de cet été est déjà bien remplie lol!
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre
Sweet Indian Princess
avatar

Nombre de messages : 29747
Age : 56
Localisation : entre deux livres
Date d'inscription : 22/08/2009

MessageSujet: Re: Lady Helen, Le club des mauvais jours, trilogie signée Alison Goodman   Mar 10 Juil 2018 - 17:48

J'en ai acheté deux pour ma liseuse, Juliette, je peux te les prêter cheers
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 15687
Age : 21
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Lady Helen, Le club des mauvais jours, trilogie signée Alison Goodman   Mar 10 Juil 2018 - 18:46

C'est gentil ma Cassandre, mais je n'ai pas de liseuse No Mais je pense céder à la tentation et me le procurer à la bibliothèque Razz
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre
Sweet Indian Princess
avatar

Nombre de messages : 29747
Age : 56
Localisation : entre deux livres
Date d'inscription : 22/08/2009

MessageSujet: Re: Lady Helen, Le club des mauvais jours, trilogie signée Alison Goodman   Mar 10 Juil 2018 - 20:22

Juliette laisse-toi tenter lol! J'attends ton avis avec impatience drunken
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6335
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Lady Helen, Le club des mauvais jours, trilogie signée Alison Goodman   Mer 18 Juil 2018 - 10:18

Je viens de finir le tome 2. Impossible de m'arrêter, je l'ai donc achevé au travail. Embarassed Excellent moment que cette lecture, le tome est du même niveau que le premier, qualités comme défauts.

Sans m'étendre, je dirais que ce sont surtout les interactions entre les personnages principaux qui ont retenu mon attention : Helen, Carlston et dans une certaine mesure également, le duc de Selburn. J'ai trouvé Helen intéressante, en ce qu'elle prend de nombreuses décisions avec sa tête alors que le coeur ou la confiance pourraient la conduire dans d'autres directions. C'est assez rare chez les héroïnes pour être souligné. Very Happy Du côté de Carlston, j'ai été touchée par sa complexité, sa froideur alliée à une grande vulnérabilité et une grande tendresse (il n'est pas un héros dur par défaut, il est devenu dur par l'expérience vécue, et j'ai trouvé que son portrait était bien dressé). Selburn enfin est le gentleman charmant par excellence, mais dont on découvre de plus en plus l'autorité tranquille mais inflexible voire redoutable... Ses relations avec Helen ont une dynamique différente de celles qu'elle a avec Carlston, et c'est vraiment intéressant... et j'ai l'intuition qu'on n'est pas au bout de nos peines du côté de Selburn. tongue

Côté Régence, l'auteur prend sans doute plus de liberté avec les moeurs de l'époque... encore que vu les événements traversés, cela peut tout à fait se concevoir qu'on n'ait plus tellement la tête aux conventions. Et puis, il y a un twist décisif en particulier qui est tout à fait cohérent, et qui est une excellente utilisation de la bienséance. Twisted Evil

En revanche, je déplore toujours la légèreté de l'ensemble, comme un manque d'aboutissement : qualité d'écriture que je ne trouve pas folle (mais encore une fois, c'est peut-être la traduction), manque de précisions sur le contenu "magique" de l'univers raconté (qui peut faire penser à une improvisation), voire maladresse dans l'évocation des éléments historiques (qui fait un peu : j'ai bien fait mes recherches). Je parle là d'une impression d'ensemble, comme un travail qui serait honorable, mais dont il manquerait des finitions.

Néanmoins, ne boudez pas votre plaisir. Mon coeur a vraiment beaucoup battu dans ce roman. Cela faisait très longtemps que je n'avais pas aimé un héros comme j'aime Lord Carlston, et il a quelques très jolies scènes, avec une sensualité discrète qui est délicieuse. Il y a une belle émotion par moments, de l'amour et du chagrin, c'est assez touchant. J'ai donc les deux héros dans le coeur, et je laisse ma lecture à regret, ce qui n'arrive pas si souvent.

Maintenant... longue patience en vue. Le tome 3 ne sort que cet automne, et en anglais.

EDIT : et j'ai oublié de dire que quasiment tout le livre se passe à Brighton ! lol! C'est très intéressant de découvrir cette ville, sa promenade et ses cabines de baignade, mais également ses bas quartiers, que l'auteure raconte avec rigueur. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 15687
Age : 21
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Lady Helen, Le club des mauvais jours, trilogie signée Alison Goodman   Mer 18 Juil 2018 - 18:25

Merci pour ton avis sur le tome 2, Annwvyn ! Tu me donnes encore plus envie de découvrir cette saga ! Je crois que je ne vais pas tarder à faire un tour à la bibliothèque lol!
Revenir en haut Aller en bas
Elianor
Eclectic spirit
avatar

Nombre de messages : 4029
Localisation : Ici ou là-bas, un livre dans les mains...
Date d'inscription : 28/05/2011

MessageSujet: Re: Lady Helen, Le club des mauvais jours, trilogie signée Alison Goodman   Mer 18 Juil 2018 - 19:21

Juliette2a a écrit:
Merci pour ton avis sur le tome 2, Annwvyn ! Tu me donnes encore plus envie de découvrir cette saga ! Je crois que je ne vais pas tarder à faire un tour à la bibliothèque lol!
tout à fait d'accord avec toi Juliette Ton avis m'intrigue et j'ai envie d'en savoir plus Annwvyn Wink
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre
Sweet Indian Princess
avatar

Nombre de messages : 29747
Age : 56
Localisation : entre deux livres
Date d'inscription : 22/08/2009

MessageSujet: Re: Lady Helen, Le club des mauvais jours, trilogie signée Alison Goodman   Mer 18 Juil 2018 - 19:36

Je suis comme vous, Annwyn sait bien vendre le produit
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6335
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Lady Helen, Le club des mauvais jours, trilogie signée Alison Goodman   Mer 18 Juil 2018 - 19:46

lol! Ravie de pouvoir bientôt en parler avec vous ! Même si vous ne trouvez pas le livre génial, ce sera forcément distrayant.

Ce qui est sûr, c'est que Lord Carlston me manque ce soir !
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
Cassandre
Sweet Indian Princess
avatar

Nombre de messages : 29747
Age : 56
Localisation : entre deux livres
Date d'inscription : 22/08/2009

MessageSujet: Re: Lady Helen, Le club des mauvais jours, trilogie signée Alison Goodman   Jeu 19 Juil 2018 - 6:59

Courage, Annwyn, le troisième opus sort bientôt cheers si tu le lis en anglais confused

J'ai oublié de te dire hier que j'ai bien ri en lisant que tu avais terminé ton livre au travail lol!
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5548
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Lady Helen, Le club des mauvais jours, trilogie signée Alison Goodman   Jeu 19 Juil 2018 - 20:58

Cassandre a écrit:
J'en ai acheté deux pour ma liseuse, Juliette, je peux te les prêter cheers

Et moi, et moi, et moi, Cassandre, je peux profiter de ta proposition s'il te plaît ?
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre
Sweet Indian Princess
avatar

Nombre de messages : 29747
Age : 56
Localisation : entre deux livres
Date d'inscription : 22/08/2009

MessageSujet: Re: Lady Helen, Le club des mauvais jours, trilogie signée Alison Goodman   Ven 20 Juil 2018 - 6:27

Bien sûr, ma Selenh, je te les envoie cheers
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5548
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Lady Helen, Le club des mauvais jours, trilogie signée Alison Goodman   Ven 20 Juil 2018 - 12:55

Ça y est je les ai ! merci Cassandre !
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6335
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Lady Helen, Le club des mauvais jours, trilogie signée Alison Goodman   Ven 20 Juil 2018 - 13:25

C'est formidable ! cheers J'ai hâte d'en discuter avec vous, je me pose des questions sur le duc de Selburn. Twisted Evil lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 15687
Age : 21
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Lady Helen, Le club des mauvais jours, trilogie signée Alison Goodman   Ven 20 Juil 2018 - 16:53

Ça y est, j'ai emprunté les deux premiers tomes à la bibliothèque cheers Ce sera ma prochaine lecture ! bounce

Ton lobbying a marché, Annwvyn ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6335
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Lady Helen, Le club des mauvais jours, trilogie signée Alison Goodman   Ven 20 Juil 2018 - 21:51

Je suis bien contente, Juliette ! bounce J'espère que tu passeras un bon moment. Les romans sont parfois crus, parfois sombres, mais l'héroïne garde simplicité et courage, et les messieurs ne sont pas en reste. Vive la régence !
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 15687
Age : 21
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Lady Helen, Le club des mauvais jours, trilogie signée Alison Goodman   Sam 21 Juil 2018 - 16:34

Merci ! I love you Je suis sûre que les romans vont me plaire ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lady Helen, Le club des mauvais jours, trilogie signée Alison Goodman   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lady Helen, Le club des mauvais jours, trilogie signée Alison Goodman
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le baladeur des mauvais jours
» Calais Seamen's Club
» The lady luck club
» 3096 JOURS de Natascha Kampusch
» LA TRILOGIE DU MAGICIEN NOIR (Tome 1) LA GUILDE DES MAGICIENS de Trudi Canavan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles)-
Sauter vers: