Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Giorgio Bassani, "Le Jardin des Finzi-Contini"

Aller en bas 
AuteurMessage
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 8151
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Giorgio Bassani, "Le Jardin des Finzi-Contini"   Mar 3 Juil 2018 - 13:20

En pleine période d'engouement mondial pour Elena Ferrante, et un mois avant mes vacances en Italie, cela me semble le bon moment pour redonner un peu de place aux auteurs italiens sur le forum. Razz

Je viens donc évoquer ici ma lecture récente du roman le plus célèbre de Giorgio Bassani, Le Jardin des Finzi-Contini, également connu pour son adaptation cinéma réalisée par Vittorio de Sica.


Combien d'années s'est-il écoulé depuis ce lointain après-midi de juin ? Plus de trente. Pourtant, si je ferme les yeux, Micòl Finzi-Contini est toujours là, accoudée au mur d'enceinte de son jardin, me regardant et me parlant. En 1929, elle n'était guère plus qu'une enfant, une fillette de treize ans maigre et blonde avec de grands yeux clairs, magnétiques. Et moi, j'étais un jeune garçon en culotte courte, très bourgeois et très vaniteux, qu'un petit ennui scolaire suffisait à jeter dans le désespoir le plus puéril. Nous nous regardions fixement l'un l'autre. Au-dessus d'elle, le ciel était bleu et compact, un ciel chaud et déjà estival, sans le moindre nuage. Rien ne pourrait le changer, ce ciel, et rien, effectivement, ne l'a changé, du moins dans le souvenir.

Wiki a écrit:
Giorgio Bassani naît à Bologne mais c'est à la ville de Ferrare qu'est liée son existence, ville où il passe son enfance et sa jeunesse. En 1939, il sort lauréat de la faculté des lettres de Bologne. Juif, il est victime des lois raciales de 1938, et il est obligé de publier en 1940 son premier livre Una città di pianura sous le pseudonyme de Giacomo Marchi. Militant antifasciste, il est incarcéré en 1943.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, il part pour Rome où il tente sa chance au cinéma comme scénariste, mais également comme acteur. Il adhère à cette époque au Parti socialiste italien (il sera élu conseiller municipal apparenté PSI en 1962 et restera proche de ce parti jusqu'en 1966, date à laquelle il adhère au Parti républicain). C'est aussi à partir de cette époque, dans les années 1950 et 1960, que sa production littéraire, plus importante, paraît à un rythme soutenu.

Plusieurs de ses ouvrages reçoivent des prix littéraires et sont adaptés au cinéma. Les principales œuvres appartiennent au cycle du Roman de Ferrare (Il Romanzo di Ferrara).

Giorgio Bassani a aussi été professeur d'histoire à l'Académie nationale d'art dramatique, journaliste, vice-président de la RAI (de 1964 à 1966), rédacteur en chef de la revue littéraire Boteghe Oscure et directeur éditorial des éditions Feltrinelli.

Babelio a écrit:
Comme dans Les lunettes d'or et autres histoires de Ferrare, c'est encore de la société provinciale italienne que Giorgio Bassani nous donne, autour d'une énigmatique figure de jeune fille, un tableau minutieux et concret, mais en même temps voilé de brume. Quand le livre s'achève, tout a été dit. Cependant, pour le lecteur comme pour le narrateur, se posent des questions sans réponse, et l'on se rend compte que c'est une visite au royaume des morts que l'on vient de faire; la mélancolie vient assombrir le décor d'un passé irrémédiablement perdu.
Le Jardin des Finzi-Contini est un roman singulièrement envoûtant, car c'est surtout celui des relations humaines complexes qui finalement demeurent en suspens : celles qui lient le narrateur à l'insaisissable Micol, celle-ci à son frère Alberto, l'amitié trouble d'Alberto pour le Milanais Malnate, ou celle difficile du protagoniste pour ces deux jeunes gens.
Et tout autour d'eux, il y a , extraordinairement vivant, le microcosme de la Ferrare bassanienne, dont se détache, aristocratique et solitaire, la famille Finzi-Contini, séparée du monde par les murs de son immense jardin planté d'essences rares. L'assaut des discriminations raciales et des persécutions, dont on voit lentement se resserrer l'étau, semble un instant devoir combler le fossé qui s'ouvre entre elle et ses compagnons de malheur, mais il ne fait en réalité que le creuser davantage ; comme si , depuis toujours, les Finzi-Contini avaient attendu ce tragique signe d'élection, comme si tout leur orgueil n'avait été que celui de s'acheminer, les yeux grands ouverts, tête haute, vers le brasier qui réduit en cendres une époque. Et finalement, vue à travers la poésie de Bassani, la communauté israélite de Ferrare devient le symbole de la société humaine.

J'ai trouvé ce texte très beau, empreint d'une grande mélancolie, assez érudit. On éprouve une certaine fascination pour la famille des Finzi-Contini, quasiment cloîtrée dans son domaine, ces jeunes gens d'un monde privilégié qui ne l'est plus pour longtemps. J'ai regardé le film dans la foulée, qui m'a moins marquée même si c'est une très bonne adaptation. Je retiens surtout l'incroyable Dominique Sanda, qui m'avait aussi fait une forte impression dans 1900 de Bertolucci.
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 54402
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Giorgio Bassani, "Le Jardin des Finzi-Contini"   Mar 3 Juil 2018 - 13:51

Plus trop de souvenir de ma lecture,mais j'ai beaucoup aimé le film !! cheers
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9340
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Giorgio Bassani, "Le Jardin des Finzi-Contini"   Mar 3 Juil 2018 - 14:21

esperluette a écrit:
En pleine période d'engouement mondial pour Elena Ferrante, et un mois avant mes vacances en Italie, cela me semble le bon moment pour redonner un peu de place aux auteurs italiens sur le forum. Razz

Excellente initiative esperluette, merci Cool

Le film a longtemps figuré dans mon top 10 et je crains de le revoir un jour de peur de l'aimer moins Embarassed

C'est grâce à ce film que je suis allée passer une journée à Ferrare il y a quelques années et cette ville est absolument charmante (mais chut, on ne le dit pas trop, aucune envie de la revoir un jour saturée de touristes lol! )

Je n'ai pas lu le livre, j'avoue que je suis un peu effrayée par la réputation très littéraire de Giorgio Bassani Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7431
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Giorgio Bassani, "Le Jardin des Finzi-Contini"   Mar 3 Juil 2018 - 18:25

Quelle belle présentation, esperluette !

Je suis contente d'en savoir plus sur Bassani, que j'imaginais plus ancien, fin XIXe 1ère moitié du XXe.
Finalement c'est un contemporain de Primo Levi, avec un parcours et une sensibilité très différente.

Comme clinchamps et serendipity je n'ai vu que le film, il y a très longtemps, et dont je garde un souvenir mélancolique.

Je suis intéressée par les autres livres de Bassani que tu as cités, et je comprends mieux pourquoi tu n'as pas accroché à La tâche de Roth, ces deux univers littéraires sont à l'opposé Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 16596
Age : 22
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Giorgio Bassani, "Le Jardin des Finzi-Contini"   Mar 3 Juil 2018 - 18:40

Merci pour cette présentation très intéressante, Esperluette ! I love you Je suis tentée par le livre et le film bounce
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5681
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Giorgio Bassani, "Le Jardin des Finzi-Contini"   Mar 3 Juil 2018 - 21:00

Petit Faucon a écrit:
Je suis intéressée par les autres livres de Bassani que tu as cités, et je comprends mieux pourquoi tu n'as pas accroché à La tâche de Roth, ces deux univers littéraires sont à l'opposé Wink.

Des univers différents, oui, fondamentalement... pas forcément ; mais à l'opposé l'un de l'autre, carrément ? je ne crois pas. Dans les deux par exemple il y a justement la tache essentielle qui est tue. 
J'aime beaucoup les deux mais en tant qu' univers global le roman de Ferrare tout entier, au-delà du Jardin... Un cycle à lire absolument si l'on a commencé par aimer l'un de ses composants.
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
avatar

Nombre de messages : 21306
Age : 57
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Giorgio Bassani, "Le Jardin des Finzi-Contini"   Mar 3 Juil 2018 - 23:08

Belle et attractive présentation de cet auteur qu'il y a quelques heures, je ne connaissais pas. Je ne me souviens pas non plus avoir vu l'adaptation. Merci donc pour ces deux découvertes, Esperluette, que je ne manquerai pas de mettre dans mes projets. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 8151
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Giorgio Bassani, "Le Jardin des Finzi-Contini"   Mer 4 Juil 2018 - 14:12

serendipity a écrit:
C'est grâce à ce film que je suis allée passer une journée à Ferrare il y a quelques années et cette ville est absolument charmante (mais chut, on ne le dit pas trop, aucune envie de la revoir un jour saturée de touristes lol! )

Je note tout de même. Razz

serendipity a écrit:
Je n'ai pas lu le livre, j'avoue que je suis un peu effrayée par la réputation très littéraire de Giorgio Bassani Embarassed

J'ai trouvé l'écriture (en traduction) assez élégante, et on sent en effet que Bassani est lettré. Mais cela n'est pas rebutant du tout, je n'ai pas trouvé que son érudition alourdissait le texte, même si bien sûr j'ai raté des références et des subtilités !

Petit Faucon a écrit:
Comme clinchamps et serendipity je n'ai vu que le film, il y a très longtemps, et dont je garde un souvenir mélancolique.

Je crois que ce livre et ce film sont à eux seuls une définition de la mélancolie. Wink

Petit Faucon a écrit:
Je suis intéressée par les autres livres de Bassani que tu as cités, et je comprends mieux pourquoi tu n'as pas accroché à La tâche de Roth, ces deux univers littéraires sont à l'opposé Wink.

Pour Roth, ce n'est pas tellement une question d'univers auquel je n'accroche pas, plus une question de moment et puis surtout, j'ai commencé trop haut avec Portnoy et je crois que tout ce que je vais lire de lui maintenant me décevra un peu. Embarassed Laughing

Selenh a écrit:
J'aime beaucoup les deux mais en tant qu' univers global le roman de Ferrare tout entier, au-delà du Jardin... Un cycle à lire absolument si l'on a commencé par aimer l'un de ses composants.

Voilà qui m'encourage à creuser l'oeuvre de Bassani. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Poiesis
Coléoptère d'Afrique
avatar

Nombre de messages : 272
Age : 25
Date d'inscription : 27/02/2018

MessageSujet: Re: Giorgio Bassani, "Le Jardin des Finzi-Contini"   Jeu 5 Juil 2018 - 6:43

Ce livre me tente beaucoup depuis un moment et le lire pendant l'été me semble juste idéal ! Merci Esperluette pour cette présentation enrichissante.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Giorgio Bassani, "Le Jardin des Finzi-Contini"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Giorgio Bassani, "Le Jardin des Finzi-Contini"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le jardin de Claude Monet à Giverny
» COMOLO GIORGIO
» Les Cèdres de Beau-Jardin, de Belva Plain
» [Morton, Kate] Le jardin des secrets
» Il y avait un jardin , qu'on appelait la terre ..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers)-
Sauter vers: