Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Graham Swift

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8477
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Graham Swift   Mar 10 Jan 2017 - 12:48

J'ouvre un topic à un écrivain anglais méconnu en France selon les critiques (il est comparé à d'autres écrivains de sa génération Ian McEwan et Jonathan Coe par exemple).

Graham Swift est né à Londres en 1949, il est l'auteur de 10 romans et 3 recueils de nouvelles. En 1996, il a obtenu le Booker prize pour "La Dernière Tournée" ("Last Orders").

Son dernier roman "Le Dimanche des mères" est sorti en janvier 2017 et est présenté comme un court roman dans l'esprit de Downton Abbey (personnellement ce genre de comparaison m'agace un peu Rolling Eyes ). C'est un court roman de 144 pages qui pourrait intéresser les lambtoniennes  Very Happy

Gallimard a écrit:
Angleterre, 30 mars 1924. Comme chaque année, les aristocrates donnent congé à leurs domestiques pour qu’ils aillent rendre visite à leur mère le temps d’un dimanche. Jane, la jeune femme de chambre des Niven, est orpheline et se trouve donc désœuvrée. Va-t-elle passer la journée à lire? Va-t-elle parcourir la campagne à bicyclette en cette magnifique journée? Jusqu’à ce que Paul Sheringham, un jeune homme de bonne famille et son amant de longue date, lui propose de le retrouver dans sa demeure désertée. Tous deux goûtent pour la dernière fois à leurs rendez-vous secrets, car Paul doit épouser la riche héritière Emma Hobday. Pour la première – et dernière – fois, Jane découvre la chambre de son amant ainsi que le reste de la maison. Elle la parcourt, nue, tandis que Paul part rejoindre sa fiancée. Ce dimanche des mères 1924 changera à jamais le cours de sa vie.
Graham Swift dépeint avec sensualité et subtilité une aristocratie déclinante, qui porte les stigmates de la Première Guerre – les fils ont disparu, les voitures ont remplacé les chevaux, la domesticité s’est réduite… Il parvient à insuffler à ce court roman une rare intensité, et célèbre le plaisir de la lecture et l’art de l’écriture.

Dans l'attente de lire un jour ce roman, je me suis procuré ses deux recueils de nouvelles "La leçon de natation et autres nouvelles" (1995 pour la traduction) et "England and other stories" (2014) study
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9455
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Graham Swift   Mer 11 Jan 2017 - 8:50


Merci pour la présentation de ce romancier que tu me fais découvrir Serendipity. Suis intéressée aussi par Le dimanche des mères  Smile  tout en me méfiant de la comparaison avec Downton Abbey qui semble revenir souvent. Cela dit au vu du descriptif la comparaison pourrait s'avérer justifiée. La taille du roman est un atout supplémentaire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9455
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Graham Swift   Mar 25 Avr 2017 - 13:56


J'ai lu il y a peu Le dimanche des mères. Impression mitigée : le récit se lit facilement, est bien écrit, mais je ne comprends pas les critiques très positives qu'il a récolté, parce que je reste avec un sentiment de relative fadeur. Je n'ai pas beaucoup accroché. En outre la comparaison avec Downton Abbey n'est pas justifiée, en-dehors du fait que l'héroïne peut évoquer certains personnages de la série comme Daisy ou Ivy. On la suit le temps d'une journée déterminante. Pour être plus intéressant il aurait peut-être fallu que le récit se poursuive, que la suite de sa vie et la carrière qui sera la sienne (qu'on devine importante) soient davantage développées.

Je serais curieuse de lire d'autres retours Wink .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8477
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Graham Swift   Ven 28 Avr 2017 - 17:31

Merci pour ton retour Tatiana. Je crois me souvenir que zoju l'a lu et qu'elle a eu le même ressenti que toi Wink

Si elle nous lit, elle passera certainement confirmer Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Graham Swift   

Revenir en haut Aller en bas
 
Graham Swift
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Graham tourbillograph trigger habana.
» Masterton Graham - Manitou - Le cycle de Manitou T1
» Masterton Graham - Le démon des morts [Lecture commune]
» [Masterton, Graham] Magie Vaudou
» Portrait de Taylor Swift

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles)-
Sauter vers: