Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Marcus Malte, "Le Garçon"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 7675
Age : 26
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Marcus Malte, "Le Garçon"   Dim 18 Déc 2016 - 19:52

J'ouvre un topic pour un auteur que j'ai découvert récemment avec son roman Le Garçon, qui a eu cette année le prix Femina et qui est absolument sublime, à mon humble avis.  Very Happy  

Sa biographie, d'après son site, est courte et efficace : Razz

Je suis né en 1967 à La Seyne-sur-Mer, et j'y suis resté. Devant la mer.
J'ai fait des études de cinéma, mais ça n'a pas trop marché.
J'ai fait un peu le musicien, mais ça n'a pas trop marché.
Aujourd'hui j'essaie d'écrire des histoires. On verra.


(Je vous aurais bien mis le lien vers le site, mais étant donné que je ne poste plus depuis un moment, je ne sais plus comment on fait, je reviendrai quand j'aurais retrouvé la manip Laughing ).

Cet auteur essentiellement connu pour ses policiers (mais qui écrit aussi pour la jeunesse) a donc publié à la rentrée un magnifique roman, ambitieux, inclassable, et superbement écrit, publié chez Zulma (qui pourrait me faire acheter n'importe quoi de toute façon, j'adore le graphisme de leurs couvs, et la qualité de leurs bouquins).

En voici le résumé :

Citation :
Il n’a pas de nom. Il ne parle pas. Le garçon est un être quasi sauvage, né dans une contrée aride du sud de la France. Du monde, il ne connaît que sa mère et les alentours de leur cabane. Nous sommes en 1908 quand il se met en chemin – d’instinct.
Alors commence la rencontre avec les hommes : les habitants d’un hameau perdu, Brabek l’ogre des Carpates, philosophe et lutteur de foire, l’amour combien charnel avec Emma, mélomane lumineuse, à la fois sœur, amante, mère. « C’est un temps où le garçon commence à entrevoir de quoi pourrait bien être, hélas, constituée l’existence : nombre de ravages et quelques ravissements. » Puis la guerre, l’effroyable carnage, paroxysme de la folie des hommes et de ce que l’on nomme la civilisation.
Itinéraire d’une âme neuve qui s’éveille à la conscience au gré du hasard et de quelques nécessités, ponctué des petits et grands soubresauts de l’Histoire, Le Garçon est à sa façon singulière, radicale, drôle, grave, l’immense roman de l’épreuve du monde.

Et quelques-uns des avis dithyrambiques publiés dans la presse et ailleurs :

Citation :
« Ce roman est  une météorite tombée dans les plates-bandes du monde littéraire. » Mona Ozouf, Présidente du jury du Prix Femina

« De ce roman on sort époustouflé (...) Marcus Malte est décidément un auteur étonnant, oscillant entre poésie, roman noir et épopée, il a l’art de surprendre et c’est un délice pour le lecteur. » Alexandra Schwartzbrod, Libération

« Marcus Malte a du culot et une ambition bien placée. Son écriture ne cesse de changer selon les circonstances du roman, tantôt poétique et roulante, tantôt âpre et violente. L’auteur ouvre mille pistes et ne les referme jamais pour nous parler des chaos du monde et de son humanité effrayante. » Christine Ferniot, Lire

« Le Garçon est un récit du ressenti, de l’émotion, une réflexion sur l’homme, le rapport au temps, à l’autre, au civilisé. Comment naît-on; comment devient-on; comment demeure-t-on homme ? Avec ses personnages qu’un souffle arrache, le conte d’apprentissage se fait histoire hypnotique, mélange hasardeux de philosophie, de poésie, de burlesque, de tragique, pour un exil au bout du monde et de soi-même, tout de demi-ton, à la fois lyrique et comme en sourdine. » Julie Coutu, Le Matricule des Anges

Je vais donc me répéter, mais c'est un roman magnifique. A travers l'itinéraire de ce personnage qui découvre la société, l'amour, la guerre, sans jamais prononcer un mot, Marcus Malte esquisse une réflexion passionnante sur l'homme. La langue est vraiment sublime, il y avait longtemps que je n'avais pas été séduite à ce point par une écriture. Ce roman aurait facilement pu sombrer dans un livre prétentieux ou verbeux mais ce n'est absolument le cas. C'est un livre audacieux, qui détonnait un peu dans le paysage de la rentrée littéraire, mais vraiment beau comme un classique. Offrez-le à Noël, ou faites-le vous offrir !
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8652
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Marcus Malte, "Le Garçon"   Dim 18 Déc 2016 - 21:39

Merci de nous faire partager ton coup de coeur Esperluette, le bouche à oreille semble bien fonctionner et ce livre devrait se trouver aux pieds de quelques sapins cette année santa

Même si ce roman ne m'attire pas dans l'immédiat, je garde à l'esprit que c'est un de tes coups de coeur Wink
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
avatar

Nombre de messages : 16594
Age : 55
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Marcus Malte, "Le Garçon"   Dim 18 Déc 2016 - 22:17

Présentation très alléchante et auteur sympathique et plein de ressources. Les avis et critiques sont élogieux.A noter donc, car il a l'air de bien valoir un essai. Merci Esperluette Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 6331
Age : 52
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Marcus Malte, "Le Garçon"   Lun 19 Déc 2016 - 9:02

Merci esperluette, le livre et l'auteur semblent très intéressants I love you
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6137
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Marcus Malte, "Le Garçon"   Mar 20 Déc 2016 - 11:14

Merci bien pour ta présentation, Esperluette. Je sais que tu as beaucoup aimé ce livre... mais j'ai un peu de mal à être tentée. En fait, je n'arrive pas du tout à comprendre de quoi ça parle ! Laughing Y-a-t'il une histoire ? Ou bien le lecteur est-il dans les pensées du garçon, et le livre ne parle-t-il que de ce qu'il ressent au fur et à mesure de sa vie ? Est-ce juste une succession de petites pastilles de sa vie ? Un récit purement intellectuel, abrupt et rugueux ? J'avoue que d'emblée, j'ai peur de tomber dans un livre entier de réflexions sur le sens de la vie, à mi chemin entre la philo et la poésie, c'est vraiment l'impression que me donne le résumé, et ça me fait un peu peur. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 7675
Age : 26
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Marcus Malte, "Le Garçon"   Mer 21 Déc 2016 - 20:45

Tout faux. Evil or Very Mad Razz
Ce n'est pas du tout un livre de réflexions philosophiques, ni un monologue intérieur. On suit la vie du garçon, à travers ses différentes étapes. C'est un roman tout à fait narratif. Laughing
Je dirais que c'est plus l'écriture et le point de vue qui font son originalité. Le garçon a grandi quasiment comme un animal, avec une mère qui ne lui a rien inculqué des règles de la société. Dans la première partie du livre, on le suit dans ses périples à travers la nature, lorsqu'il se retrouve seul après la mort de sa mère (et en fait, la notion même de mère ne lui est pas vraiment familière).  Il est ensuite "adopté" par la population d'un village, puis par un lutteur de foire, et c'est en évoluant dans ces milieux différents, et en observant les gens autour de lui, qu'il assimile le fonctionnement du monde des hommes. De plus, il est muet, ce qui induit un regard particulier sur lui. C'est un roman assez sensuel en fait (la partie dans laquelle il découvre l'amour, physique notamment, avec Emma, est assez époustouflante). La nature, les saisons, les sensations y sont très présentes. Et il y a aussi un côté assez ludique parfois dans l'écriture (le personnage d'Emma est amoureuse de littérature et jongle elle même avec les mots). Certains chapitres sont d'ailleurs assez impressionnants par leur forme : je pense à de longues énumérations de plusieurs pages dans la partie sur la première guerre mondiale. Dans la première, Marcus Malte développe l'enchaînement d'alliances, de mariages, d'échos de la vie de certains souverains européens sur les autres, qui ont conduit au conflit. La deuxième est une liste de soldats disparus au cours d'une bataille.
Je ne supporte pas les livres pseudo philosophiques, le côté "leçons de vie", "regardez comme je suis sage" (je place dans cette catégorie Paulo Coehlo Evil or Very Mad ) et j'admire au contraire des romans comme celui-ci, qui font preuve d'une réelle profondeur, d'un recul, à travers des récits qui n'ont pas besoin d'être enrobés de sentences. Si je devais faire lire à quelqu'un un texte sur l'absurdité profonde de la guerre, de ce qu'est un champ de bataille, je choisirai sûrement les chapitres sur 14-18 de ce livre. C'est un texte qui passe par des tonalités très variées, des univers très différents, mais qui ne s'englue jamais dans les prétentions de l'auteur. En un mot : virtuose, vraiment. Je ne suis pas du tout sûre d'avoir été plus claire. Mais c'est vraiment un livre qui m'a énormément touchée.
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6137
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Marcus Malte, "Le Garçon"   Mer 21 Déc 2016 - 21:29

Ce qui est sûr, c'est que je suis de plus en plus intriguée par ce livre, qui a l'air de sortir complètement des clous ! lol!
Je crois que je fais finir par l'acheter, ça me fera au moins une couverture de Zulma dans ma bibliothèque.
Merci beaucoup pour ta réponse Esperluette !
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marcus Malte, "Le Garçon"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marcus Malte, "Le Garçon"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ô Corbeau, de Marcus Malte et Rémi Saillard
» [Marcus Malte] Garden of love
» [Malte, Marcus] Garden of love
» Marcus Malte, "Le Garçon"
» Garçons fans de Jane Austen: phénomène rare...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: