Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 John Muir (1838 - 1914) naturaliste, écrivain et poète

Aller en bas 
AuteurMessage
Rosalind
Lady of Damerosehay


Nombre de messages : 8349
Age : 68
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: John Muir (1838 - 1914) naturaliste, écrivain et poète   Jeu 21 Avr 2016 - 22:24

Connaissez-vous John Muir ?

Homme d’action,  amoureux  de la nature et observateur enthousiaste, ses écrits sont ceux d’un précurseur de l’écologie.
18751902

Cet  homme fascinant est né en 1838 en Ecosse. Son père émigre aux Etats-Unis en 1849  et s'installe comme pionnier dans la forêt dans le Wisconsin. Le jeune garçon grandit dans la nature, apprend les travaux de la ferme et étudie tous les livres qui lui tombent sous la main. A 22 ans il entre à l'université du Wisconsin et paye ses études en travaillant comme moissonneur tout l'été. Après quatre ans d'études il travaille dans une fabrique de matériel agricole, et invente de nouvelles machines pour améliorer la production. Puis il décide
Citation :
de s'échapper dans la nature fleurie, afin de jouir et faire provision le plus possible de la beauté sauvage de Dieu, avant que ne vienne le temps des ténèbres.

Il entreprend une randonnée d'herborisation, seul et à pied, arrive au golfe du Mexique, s'embarque pour La Havane, d'où il espère poursuivre son chemin vers l'Amérique du sud pour explorer les sources de l'Amazone. Atteint de paludisme il doit renoncer et revient en Californie. Il se met en marche vers la vallée de Yosemite, tout en herborisant, et va de nouveau exercer différents métiers pour survivre : moissonneur, berger, dresseur de mustangs et laboureur… avant d’être embauché dans une scierie grâce à ses dons pour la mécanique. Cet emploi lui rapporte suffisamment pour lui permettre de vivre pendant quelques années, et il va passer dix ans dans la région de Yosemite.

Les textes réunis dans Célébrations de la nature

décrivent la nature dans l’Ouest américain et font apparaître les qualités d’écriture d’un homme qui était à la fois un géologue (sachant reconnaître l’origine glaciaire des formations rocheuses du Yosemite),  un observateur attentif de la flore et de la faune, et un poète.

Dans un même chapitre, il consigne des observations très précises, voire des mesures (par exemple hauteur, diamètre et âge des séquoias), puis passe au récit très alerte d'une randonnée, et entremêle tout ça d'anecdotes de rencontres et de notations poétiques.  Very Happy

Citation :
Encore une de ces magnifiques journées de la Sierra, au cours desquelles on a l’impression de se dissoudre et d’être absorbé, puis envoyé tout palpitant on ne sait trop où. La vie ne semble ni longue ni courte, et nous ne songeons pas plus à gagner du temps ou à nous dépêcher que les arbres et les étoiles. Voilà la véritable liberté, voilà une excellente et pratique sorte d’immortalité.

Citation :
Aussi longtemps que je vivrai, j'entendrai les chutes d'eau, le chant des oiseaux et du vent, j'apprendrai le langage des roches, le grondement des orages et des avalanches et je resterai aussi près que possible du cœur du monde. Et qu'importe la faim, le froid, les travaux difficiles, la pauvreté !


 


Plus tard il fera un voyage d'exploration avec d'autres scientifiques le long des côtes de l' Alaska, qui lui inspirera ces livres

 

Il a contribué à sauver la vallée de Yosemite, et fondé en 1892 le Sierra Club, qui est la première organisation non gouvernementale concernant la protection de l'environnement.





Il est mort en 1914 d'une pneumonie, mais certains pensent qu'il est mort de tristesse après la construction du barrage pour approvisionner en eau la ville de San Francisco, ce qui eut pour conséquence l'inondation de la vallée d'Hetch Hetchy qui selon lui était encore plus belle que la vallée du Yosemite.

Il est extrêmement connu aux Etats-Unis. Le sentier de randonnée qui porte son nom John Muir Trail est considéré comme le plus beau des Etats-Unis.

Avis aux philatélistes, il a également un timbre à son effigie  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 6895
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: John Muir (1838 - 1914) naturaliste, écrivain et poète   Ven 22 Avr 2016 - 9:06

Magnifique présentation Rosalind !!!!

Effectivement, Muir a l'air d'être le fils spirituel de Thoreau.
Je pense que je vais me prendre un de ses livres pour cet été, j'aime ce genre de lecture en été
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
avatar

Nombre de messages : 18940
Age : 56
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: John Muir (1838 - 1914) naturaliste, écrivain et poète   Ven 22 Avr 2016 - 10:33

Belle présentation pour ce Monsieur fascinant. On dirait qu'il sort tout droit d'une légende ou d'une fiction tant sa vie est incroyable!
Merci Rosalind Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Aradia
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 971
Age : 43
Localisation : Lille
Date d'inscription : 28/01/2015

MessageSujet: Re: John Muir (1838 - 1914) naturaliste, écrivain et poète   Ven 22 Avr 2016 - 14:25

Merci pour la présentation Rosalind ! Je ne connaissais pas du tout cet homme. Je vais moi aussi lire avec plaisir l'un de ses livres.
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8968
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: John Muir (1838 - 1914) naturaliste, écrivain et poète   Ven 22 Avr 2016 - 20:26

Merci pour cette superbe présentation Rosalind Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay


Nombre de messages : 8349
Age : 68
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: John Muir (1838 - 1914) naturaliste, écrivain et poète   Dim 24 Avr 2016 - 18:15

Un chapitre est consacré au cincle d'Amérique (pour les connaisseurs, mêmes moeurs que le cincle d'Europe, mais un peu moins coloré).
En voici un petit extrait

John Muir a écrit:
C'est un petit bonhomme singulièrement allègre et sympathique de la taille d'un merle, couvert d'un vêtement imperméable tout simple de couleur gris-bleu, avec une touche de chocolat sur la tête et les épaules. De forme, il a presque l'aspect rebondi et compact d'un galet ayant tourbillonné dans une marmite de géants, le contour fluide de son corps n'étant interrompu que par ses pattes et son bec puissants, le bout de ses ailes nerveuses et sa queue relevée comme celle du troglodyte.
[…]
C'est le petit chéri des ruisseaux de montagne, le colibri des eaux en fleur, amoureux des pentes rocheuses où l'eau se ride et des nappes d'écume, autant que l'abeille aime les fleurs ou que l'alouette aime le soleil et les prés. De tous les oiseaux de montagne, aucun ne m'a réjoui autant au cours de mes vagabondages en solitaire - aucun, aussi régulièrement. Car, en hiver comme en été, il chante gaiement, mélodieusement, indépendamment du soleil comme de l'amour, sans rien demander d'autre pour l'inspirer que la rivière sur laquelle il habite.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: John Muir (1838 - 1914) naturaliste, écrivain et poète   

Revenir en haut Aller en bas
 
John Muir (1838 - 1914) naturaliste, écrivain et poète
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» John Muir (1838 - 1914) naturaliste, écrivain et poète
» Californie (4): Le parc de Yosemite (2004)
» Marie Rouanet, écrivain et poète de langue d'Oc
» John Ellis
» John Irving a perdu son mojo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XIXème siècle et antérieurs)-
Sauter vers: