Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Henry David Thoreau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8804
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Jeu 21 Avr 2016 - 21:22

Aradia a écrit:
Rosalind, je ne connais pas du tout Muir, ce serait l'occasion.

Moi non plus, je ne connais que sa femme lol! Embarassed

Pour ne pas abuser du hors sujet, je profite pour vous dire que j'apprécie beaucoup vos échanges autour de cette lecture Very Happy je vais essayer de finir la BD ce week-end pour vous en reparler Wink
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay
avatar

Nombre de messages : 7957
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Jeu 21 Avr 2016 - 22:28

Serendipity

Oserais-je dire que je ne le connaissais pas non plus avant de tomber sur un de ses livres à la bibliothèque, et que c'est le nom de Muir qui m'a attiré l'oeil Razz

Aradia J'ai ouvert le topic Very Happy  (fin du HS Wink ) et je retourne à Thoreau qui chiffre ses dépenses en bois de construction, clous et vis... Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Aradia
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 971
Age : 43
Localisation : Lille
Date d'inscription : 28/01/2015

MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Mar 26 Avr 2016 - 13:49

J'ai bientôt fini ma lecture et je l'apprécie vraiment beaucoup. Particulièrement, le chapitre "Considérations plus hautes" dans lequel Thoreau évoque le sujet du végétarisme. Étant moi-même végétarienne, ça m'a bêtement fait plaisir. tongue
Revenir en haut Aller en bas
Aradia
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 971
Age : 43
Localisation : Lille
Date d'inscription : 28/01/2015

MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Mer 27 Avr 2016 - 22:27

Voilà, lecture terminée. Je suis un peu triste d'abandonner Thoreau et sa drôle de vie dans les bois. Mais je compte continuer l'exploration de son univers avec un autre livre La vie sans principe qui est un genre de programme pour mener une vie vertueuse.

Je retiens de ma lecture de Walden beaucoup de poésie et une ode à la nature, l'importance de suivre sa propre voie et de fuir les excès (travailler plus pour gagner plus tongue ), l'importance de se cultiver... Beaucoup d'humanisme en définitive.

Seul bémol: une traduction française pas toujours aisée à lire.

Une dernière photo, la maison d'Emerson à qui appartenait le terrain sur lequel Thoreau a construit sa cabane. Thoreau allait y manger parfois pendant qu'il vivait dans les bois (oui parce que bon hein, c'est quand même agréable de manger dans une belle maison tongue ):

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay
avatar

Nombre de messages : 7957
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Lun 2 Mai 2016 - 0:38

Tes photos sont très intéressantes Aradia, je voyais une cabane beaucoup plus rustique. Et avant d'avoir commencé ma lecture, j'imaginais qu'il avait vraiment vécu au fond des bois, loin de toute civilisation Laughing

J'avance doucement, je regrette de ne pas apprécier autant que vous, Aradia et Petit Faucon.

Je ne sais pas si c'est dû à la traduction, mais pour moi c'est loin d'être une lecture fluide. Il m'est arrivé de relire plusieurs fois certaines phrases qui me paraissaient bien obscures scratch

Donc je lis un chapitre de temps en temps, cela passe mieux. Je viens de lire le chapitre sur les bruits et j'ai beaucoup aimé. Je me rends compte que je préfère les descriptions ou anecdotes aux réflexions philosophiques Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 6535
Age : 52
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Lun 2 Mai 2016 - 9:12

Merci pour la maison de Emerson, en effet rien à voir avec la maison du fond des bois.
Je trouve que Thoreau a un côté un peu janséniste, vous ne trouvez pas ?
Ses descriptions et le ressenti de ses émotions face à la nature n'est pas sensuel, mais tendre, je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Aradia
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 971
Age : 43
Localisation : Lille
Date d'inscription : 28/01/2015

MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Lun 2 Mai 2016 - 22:16

Rosalind a écrit:

Je ne sais pas si c'est dû à la traduction, mais pour moi c'est loin d'être une lecture fluide. Il m'est arrivé de relire plusieurs fois certaines phrases qui me paraissaient bien obscures scratch

Oh moi aussi. Je crois que la traduction y est pour beaucoup.

Petit Faucon a écrit:
Je trouve que Thoreau a un côté un peu janséniste, vous ne trouvez pas ?
Ses descriptions et le ressenti de ses émotions face à la nature n'est pas sensuel, mais tendre, je trouve.

Tu entends quoi par janséniste ?
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 6535
Age : 52
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Mar 3 Mai 2016 - 8:52

Et bien : austère, qui aspire à un monde idéal, et en même temps sensible à ses frères humains.
Un disciple de Pascal, de Port Royal des Champs, ... un genre de mystique laïque, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Aradia
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 971
Age : 43
Localisation : Lille
Date d'inscription : 28/01/2015

MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Mar 3 Mai 2016 - 13:18

J'ai souvent entendu ce terme janséniste sans bien savoir ce que ça voulait vraiment dire donc merci Petit Faucon de m'avoir éclairée. Smile

Et je suis d'accord avec toi. Il aspirait à aller à l'essentiel d'un point de vue pratique. Peu de nourriture, peu de vêtements, peu de travail... De la nature et de la culture.
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6784
Age : 45
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Ven 13 Mai 2016 - 13:28

J'avais eu Les Pensées de Pascal au programme du bac de français (il y a de cela bien des années Rolling Eyes Razz ...) et donc fait une overdose de jansénisme à l'époque. Et effectivement Thoreau n'est pas exempt d'une certaine austérité.

Comme promis à Rosalind, voici le début du dernier paragraphe du chapitre "Les Bruits":

Citation :
Je ne suis pas certain d'avoir jamais entendu le chant du coq depuis ma clairière et je songeai qu'il vaudrait peut-être la peine d'acquérir un jeune coq en guise d'oiseau chanteur, simplement pour écouter sa musique. Les notes émises par cet animal, jadis faisan indien sauvage, sont certainement les plus remarquables parmi tous les chants d'oiseau, et si l'on pouvait les rendre à la nature sans les domestiquer, leur chant deviendrait bientôt le plus fameux à résonner dans nos bois, surpassant le cri métallique de l'oie et me hululement du hibou ; et puis imaginez le caquètement des poules qui remplirait les silences dès que seigneur se reposerait ! Rien d'étonant à ce que l'homme ait ajouté ce volatile à son troupeau domestiqué - sans parler des oeufs et des pilons de poulet. Un matin d'hiver, se promener dans un bois où ces oiseaux abonderait, leurs bois natifs, et entendre le cri du jeune coq sauvage dans les arbres, résonnant clair et perçant à des miles à la ronde, noyant les notes plus faibles des autres oiseaux - pensez-y un peu ! Il mettrait les nations en alerte. Qui ne se lèverait pas de bonne heure, voire chaque jour de plus en plus tôt, jusqu'à devenir indiciblement sain, riche et sage ?

Le texte original

Citation :
I am not sure that I ever heard the sound of cock-crowing from my clearing, and I thought that it might be worth the while to keep a cockerel for his music merely, as a singing bird. The note of this once wild Indian pheasant is certainly the most remarkable of any bird's, and if they could be naturalized without being domesticated, it would soon become the most famous sound in our woods, surpassing the clangor of the goose and the hooting of the owl; and then imagine the cackling of the hens to fill the pauses when their lords' clarions rested! No wonder that man added this bird to his tame stock — to say nothing of the eggs and drumsticks. To walk in a winter morning in a wood where these birds abounded, their native woods, and hear the wild cockerels crow on the trees, clear and shrill for miles over the resounding earth, drowning the feebler notes of other birds — think of it! It would put nations on the alert. Who would not be early to rise, and rise earlier and earlier every successive day of his life, till he became unspeakably healthy, wealthy, and wise?

Si vous avez les références d'autres traductions on pourra comparer... d'ici là je continue mon bonhomme de chemin (j'ai hâte d'arriver à l'hiver).
Revenir en haut Aller en bas
Uly
Subtil compliment
avatar

Nombre de messages : 178
Date d'inscription : 19/04/2016

MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Ven 13 Mai 2016 - 18:31

OMG Shocked ! Il existe encore des courageux pour lire Walden !
Il faut dire que pour moi c'est un souvenir d'études et souvent ce que l'on est forcé de commenter " sous la contrainte " passe mal !
Par contre c'est aussi associé à une phrase que le prof répétait avec délectation : " Suck the pap of life ! " Allez savoir pourquoi il déformait la phrase de Thoreau : "suck out the marrow of life" si ce n'est pour faire rire l'auditoire sachant que pap=mamelon ! Laughing  Mais finalement cela a fonctionné puisque je m'en souviens ...

Des années plus tard j'ai eu l'occasion de me rendre sur le site de Walden Pond à côté de Cambridge où se trouve l'Université d'Harvard. Sensation étrange de voir ce lieu...
Je viens d'exumer mon exemplaire, tout annoté, et je vois que le titre complet est " Walden" and "Civil Disobedience".
La désobéissance civile... J'avais oublié qu'il avait inventé le terme et le concept.

HS: MissAcacia , j'adore ta bannière et ton avatar! Emma Peel était la meilleure ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Aradia
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 971
Age : 43
Localisation : Lille
Date d'inscription : 28/01/2015

MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Ven 13 Mai 2016 - 21:23

Heureusement qu'il y en a encore qui lisent et apprécient Walden ! cheers

Maintenant, j'aimerais bien lire La désobéissance civile. Plus petit et beaucoup plus facile à lire que Walden. tongue
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6784
Age : 45
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Jeu 19 Mai 2016 - 13:48

Je vous signale une émission de France Culture sur les forêts, qui fait référence à Thoreau Arrow.

C'est CulturesMonde.
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6784
Age : 45
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Mar 24 Mai 2016 - 13:41

Double post (il y a prescription). Je suis dans le chapitre sur le lac et je suis enchantée par la description du plan d'eau de Walden que nous livre Thoreau. Difficile de ne pas ressentir la fascination que ce plan d'eau a exercée sur lui.
J'apprécie d'autant plus la sincérité qui émane de ce chapitre que j'ai trouvé Thoreau très sentencieux dans le début de l'ouvrage, portant sur ses contemporains et néanmoins voisins des jugements assez catégoriques et durs, alors qu'il ne me paraissait pas toujours très légitime pour le faire (notamment en raison de la faible durée de son "expérience") et parfois à la limite de l'imposture dans son propre exemple.

J'essaierai de poster un extrait de la traduction de Brice Mathieussent pour ce chapitre, si ça intéresse quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 6535
Age : 52
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Mar 24 Mai 2016 - 15:11

Ah oui, le chapitre sur le lac est le sommet du livre, à mon sens, un vrai petit bijou I love you I love you I love you
Si tu as le temps, je lirai avec plaisir la traduction nouvelle sunny

Tu es un peu dure avec Thoreau, mais c'est ton ressenti.
Il a un ton pontifiant, en particulier quand il fait ses comptes, mais je pense que c'est plus en réponse à des attaques au moment de cette "expérience", et qui, quand on lit le livre 150 ans plus tard, est hors contexte.
Je pense aussi que ce côté cassant du personnage est à rapprocher de ce que j'ai appelé son jansénisme, c'est-à-dire une forme d'austérité à la limite de l'intolérance, mais aussi un goût pour le dénuement.
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6784
Age : 45
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Mar 24 Mai 2016 - 19:55

Ce ne sont pas les comptes que je lui reproche, même s'il devrait certainement mesurer un peu mieux la chance qu'il a eue de tomber sur une année propice (et qu'il n'a pas compté certains frais comme le terrain qui lui a été prêté). Si une pluie persistante au printemps avait fait pourrir ses haricots (j'ai été déçue qu'il ne les mange pas mais qu'il les vende pour acheter du riz... c'est finalement une culture spéculative et non vivrière  Wink ), son expérience aurait tourné court. La différence avec le paysan d'à côté, qu'il fustige et c'est là mon reproche, c'est que lui pouvait retrouver l'aisance de sa famille en cas d'échec et n'était pas condamné à la famine.

Je viens de lire sa description du fermier Flint, qui a donné son nom au lac qui "alimente" ou "alimentait" le lac Walden et elle confirme mes réserves. Il n'a pas vraiment l'air de connaître cet homme, si toutefois il était encore vivant à cette époque mais il lui taille un costard XXL. Les plus grosses accusations étant d'être un spéculateur avide et rapace et de ne pas apprécier la beauté de la nature. Je n'ai pas d'éléments pour savoir si ces accusation sont fondées ou pas mais c'est assez violent. Pourtant on peut être fermier, mener une gestion économique et apprécier l'environnement dans lequel on évolue, ce n'est pas incompatible. Il affirme que les seuls paysans qu'il apprécie sont les paysans pauvres... mais quelques lignes plus loin il mentionne qu'il allait chercher des tombereaux de sable dans le lac blanc pour faire du papier de verre. C'est bien une activité économique basée sur une exploitation des ressources naturelles. Je ne sais pas si elle était liée à l'entreprise de sa famille pour laquelle il a travaillé et qui était assez aisée mais, si tel est le cas il est assez mal placé pour assassiner Flint (à vrai dire, quand j'ai lus ce nom, j'ai plutôt pensé au trésor du fameux capitaine du même nom de Stevenson) ; d'autant qu'il a profité de cette opulence (peu de paysans pauvres, si vertueux soient-ils, ont fait leurs études à Harvard) et ne l'a pas vraiment reniée... juste un peu écornée sur certains détails (les vêtements, l'expérience walden...). Bref, je trouve qu'il a globalement tendance à grossir les pailles et minimiser les poutres. Mais ce n'est que mon ressenti Wink .

Mais je suis sensible à son discours sur la frugalité malgré tout Smile .
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6784
Age : 45
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Jeu 30 Juin 2016 - 18:05

Double post pour la bonne cause et confirmation de mes impressions.

J'ai terminé Walden il y a une semaine environ et je confirme: autant j'aime les descriptions de Thoreau et ses anecdotes (notamment le passage sur les anciens habitants de Concord dont les traces disparaissent progressivement ou la description du lac en hiver) autant je ne suis pas convaincue par ses réflexions plus philosophiques ou sur ses contemporains que je trouve un peu trop rudes (l'immigré irlandais qui vit dans son voisinage en prend pour son grade, le pauvre diable*).

Et, même si j'ai mis le temps, je suis contente de l'avoir lu Very Happy .

* j'ai lu dans les notes qu'il avait atténué sa critique sur ce pauvre homme dans un écrit postérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Aradia
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 971
Age : 43
Localisation : Lille
Date d'inscription : 28/01/2015

MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Mar 19 Juil 2016 - 16:13

Je viens de finir de lire La vie sans principe de Thoreau. C'est un livre minuscule qui est un écrit d'une conférence. C'est dans la même veine que Walden alors j'aime tout autant. C'est une critique envers la société qui soumet par l'argent et le travail et empêche les gens de profiter de leur propre vie. Posséder, vendre, calculer, posséder encore plus, revendre et calculer encore. tongue Il y est aussi question d'épanouissement personnel, d'encouragement à vivre sa propre vie sans se laisser étouffer par les contraintes (travail, argent, propriétés...) et les idées des autres, les nouvelles, les infos...

C'est très facile à lire et ça peut être une bonne introduction à qui veut lire Walden.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 6535
Age : 52
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Mar 19 Juil 2016 - 17:10

Merci MissA pour ton avis définitif, qui rejoint partiellement le mien, sur le dogmatisme de Thoreau.

Aradia, je note ce titre (surtout s'il est mince Wink ), et à l'occasion je me laisserai tenter si je le trouve.

Thoreau et Emerson sont quand même à l'origine des premiers courants de pensée contestant la religion du capitalisme effréné !
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay
avatar

Nombre de messages : 7957
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Mar 13 Juin 2017 - 14:23

serendipity a écrit:
Par la BD que je trouve ennuyeuse (et je n'accroche pas aux dessins). Je l'ai mise de côté pour l'instant mais je n'en suis même pas à la moitié Wink

Je viens de lire la BD de A.Dan et Le Roy Thoreau la vie sublime.


Je suis moins critique que toi, j'ai plutôt apprécié ma lecture. Déjà je n'ai pas été rebutée par le graphisme, ça compte !
Ensuite j'ai trouvé la démarche intéressante, la bd retrace toute la vie de Thoreau et évoque ses engagements. C'est une bonne approche pour qui ne le connaît pas bien.
Et ça se lit assez vite, dit la paresseuse qui n'a pas réussi à finir Walden Wink
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8804
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Mer 21 Juin 2017 - 15:12

Merci pour ton retour Rosalind sunny

Contente de voir que tu as apprécié cette lecture. En tout cas, je te rejoins pour dire que la démarche est intéressante Wink

J'ai vraiment eu du mal avec le graphisme et le mode de narration (de mémoire, je l'ai trouvé un peu décousu).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   

Revenir en haut Aller en bas
 
Henry David Thoreau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Henry David Thoreau
» Henry David THOREAU (Etats-Unis)
» Henry David THOREAU
» David Tennant
» Mark Henry

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XIXème siècle et antérieurs)-
Sauter vers: