Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Portrait de femme (film de Jane Campion, 1996).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8055
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Portrait de femme (film de Jane Campion, 1996).   Sam 13 Fév 2016 - 16:08

cat47 a écrit:
J’ai vu récemment The Portrait of a Lady, de Jane Campion, qui, malgré sa distribution assez époustouflante (entre autres Nicole Kidman, John Malkovitch, Christian Bale, Viggo Morthensen), m'a laissé un souvenir mitigé. L’histoire est bien sûre assez déprimante à la base (une jeune américaine, rendue soudain riche par un héritage, décide de voyager à travers l’Europe afin de mieux « connaître la vie », se retrouve confrontée rapidement des choix, particulièrement sentimentaux, qu’elle affronte avec une certaine absence de lucidité, donnant ainsi à sa vie un tour pas très enviable), mais le film dégage en plus une atmosphère particulièrement oppressante, et sa lenteur ne le rend pas très digeste.  A voir pour les acteurs (John Malkovitch joue avec brio un personnage d’un cynisme répugnant ; à côté, son  Valmont est un ange ; Viggo Morthensen et Christian Bale dans des rôles relativement peu habituels pour eux) et les costumes (magnifiques), mais certainement pas pour passer un moment de détente.  A déconseiller aux romantiques!

Nougatine a écrit:
J'ai vu ce film il y a quelques années: j'avais été très impressionnée par la composition de Nicole Kidman qui n'est pas vraiment une de mes actrices préférées. Les décors, costumes étaient remarquables et rendaient bien l'impression du roman. Dans son post Cat parle d'oppression et c'est tout à fait celà puisque Isabel Archer se retrouve piégée malgré elle. Et je suis encore d'accord avec elle quand elle dit que le film est à déconseiller aux romantiques, mais je ne crois pas que Henry James et Jane Campion aient voulu faire quelque chose de romantique, au contraire. Je me souviens que les critiques à la sortie (1996-1997?) étaient assez mitigées mais j'avais vraiment aimé.
Je ne l'ai pas revu depuis plusieurs années et en parler me donne envie, d'autant que dedans il y a Martin Donovan -un des acteurs fétiches de Hal Hartley- qui joue un Ralph Touchett absolument merveilleux.

Bon visionnage, j'attends tes impressions!



toxicangel a écrit:
Je me rappelle avoir vraiment beaucoup aimé le film de Jane Campion, que j'ai vu il y a de cela pas mal d'années maintenant. Contrairement à vous, je ne le qualifierais pas de "à déconseiller aux romantiques" car pour moi, romantisme il y a bien, même s'il est sombre et pessimiste.
Comme toujours, j'avais vraiment été très impressionnée par Nicole Kidman et j'avais également beaucoup aimé John Malkovich. En revanche, je ne me rappelle plus du tout de Viggo Mortensen et de Christian Bale dans le film.
Par contre Nougatine tu as frappé un point sensible en parlant de Martin Donovan, qui est un acteur que j'ai également découvert dans Trust d'Hal Hartley Wink , et qui est malheureusement trop peu présent sur les écrans (ou alors pas dans les bons films ni les bonnes séries Rolling Eyes ). Son rôle m'avait également touchée (sans avoir lu le livre pourtant) et il m'avait même donné les larmes aux yeux.
J'ai acheté le DVD en même temps que le livre (ça fait donc presque 2 ans) et j'ai vraiment hâte de finir le livre pour revisionner ce film, en espérant que les souvenirs de mon enthousiasme ne soient pas contredits.

Satine a écrit:
J'ai par la suite enchaîné avec l'adaptation. J'avais adoré "The Piano"     mais je me suis quasiment ennuyée à mourir devant ce film  Sleep Pour tout dire, je l'ai aussi trouvé interminable pale Les costumes, les décors, l'ambiance sont magnifiques. La BO est splendide    Mais meme si j'avais aimé le roman, je n'aurais pas pu aimer le film No parce que ça ne respecte pas du tout l'esprit du roman et l'esprit des personnages  No
Désolé mais le personnage que joue Nicole Kidman n'est pas Isabel Archer. Nicole joue merveilleusement bien, mais c'est le scénario, l'esprit du personnage n'est pas respecté ...

C'est quoi toute cette scène ???  affraid  affraid  affraid
Spoiler:
 

Désolé mais ce n'est pas Isabel Archer Evil or Very Mad

Et je crois que
Spoiler:
 

Pour terminer mon avis sur une bonne note: Viggo Mortensen avec ses boucles est
Et Christian Bale était bien plus mignon avant lol!
Revenir en haut Aller en bas
 
Portrait de femme (film de Jane Campion, 1996).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Top of the Lake, de Jane Campion (BBC 2013)
» Jane Eyre , film de F. Zefirelli , 1996
» Hamlet (était une femme), film muet (1920).
» Portrait femme Hiver par Bullerougie
» portrait femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles) :: Henry James-
Sauter vers: