Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Portrait de femme (1881), le livre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Portrait de femme (1881), le livre.   Sam 13 Fév 2016 - 16:07

Smo a écrit:
J'ai lu "Portrait de femmes" il y a deux ans et je suis tombée sous le charme de l'écriture d'Henry James et sur l'histoire de cette jeune femme.
C'est un de mes livres préférés!!!! Very Happy

laura p a écrit:
cheers Ca y est, j'ai fini Portrait d'une femme . Yes ! Et si j'ai beaucoup aimé l'écriture nette et spirituelle d'Henry James, je n'ai pas accroché à l'histoire Embarassed Tout m'a paru terriblement artificiel : les prétendants qui se déclarent au bout de quelques heures et qui restent éternellement fidèles (même si Lord Warburton -pardon pour l'orthographe-se marie finalement), l'héroïne qui se dit observatrice de la vie et qui épouse un parfait étranger. Quant à la fin, elle est, pour ma part, une énigme
Spoiler:
 
J'ai été aussi assez surprise du traitement de la maternité de l'héroïne. Elle perd un enfant de six mois et cela fait l'objet de trois lignes. On ne sait pas si elle désirait cet enfant, comment son mari envisageait-il cet évènement, s'il en était heureux, s'il a été touché par cette disparition, car après tout, il s'agissait de son héritier. Même s'il entretient des rapports très malsains avec sa fille (non, pas d'inceste, mais de la possession morale), il y attache beaucoup d'importance. Et rien dans l'esprit d'Isabel se rattachant à cet enfant. Or, à cette époque, la mortalité infantile n'empêchait pas d'aimer son enfant, même en bas âge. En 1857, l'Impératrice Elisabeth d'Autriche a perdu une petite fille de deux ans, et ne s'en est jamais remise. On a beaucoup parlé de ses névroses, mais la première cause est la disparition de son bébé.
Et dans le livre, rien. Cela m'a laissée pantoise. Il y a sûrement une explication, et si l'un des   très honorables membres de ce forum peut m'expliquer, ce sera avec plaisir que je l'écouterais.
Je m'excuse de m'être laissée emporter ainsi, mais ce livre a provoqué chez moi certaines réactions, qui m'ont peut-être fait passer à côté de l'essentiel. Il est vrai que j'ai mis quatre mois à le lire (contre une semaine pour North and South Very Happy ).


toxicangel a écrit:
Juste un petit post pour dire que j'ai commencé Portrait de femme samedi dernier et pour l'instant, J'A-DO-RE ! Cela faisait longtemps qu'un livre ne m'avait pas emballé à ce point et j'ai hâte de retrouver mon petit lit ce soir pour me plonger à nouveau dans ces pages.
Chaque détail, chaque sentiment est ciselé à la perfection sans pour autant que ça ne devienne pompeux et vraiment, ça se savoure. Rien que le chapitre où Ralph et Isabel sont dans l'escalier à contempler les tableaux, simplement éclairés par la lueur de leurs chandelles est d'une beauté saisissante.

toxicangel a écrit:
Je suis peut être une des seules mais j'ai beaucoup aimé Portrait de femme  Embarassed . J'avais d'abord vu le film à la télévision et de suite adoré. J'ai ensuite lu le roman et même constat.
Plusieurs ont mis en avant un style un peu trop "esthétisant" d'Henry James mais en ce qui me concerne, j'ai trouvé que cela coulait tout seul. Un passage en particulier m'avait séduite, quand dans le livre Ralph Touchett montrait la galerie de portraits à sa cousine. C'était comme voir un long plan séquence se dérouler sous les yeux, avec les détails sur les jeux de lumière, les mouvements des personnages. Je ne suis pas une adepte des longues descriptions ou des effets de style mais là j'avais vraiment trouvé ça très beau et en tout cas en VF, c'était très agréable à lire.

Après, je ne sais pas si je conseillerais Portrait de femme comme introduction à Henry James. scratch
Le personnage d'Isabella a des côtés franchement désagréables (mais moi j'aime bien ce genre de personnages féminins Razz ) et sa destinée est tout sauf joyeuse.
Moi en tout cas pour mon premier Henry James ça a été une révélation et le fait que je n'ai pas poursuivi est plus lié à mon rythme de lecture (ou plutôt mon absence de rythme Rolling Eyes ) qu'à un manque d'intérêt.

safira a écrit:
Je viens de finir portrait de femme ou « portrait of a lady » (je préfère le titre original).
Dès le début, j’ai apprécié le caractère de l’héroïne : une jeune fille intelligente, vive d’esprit, ouverte au monde qui l’entoure, honnête,…
Quant aux autres personnages : Mrs Touchett , une femme très à part, Henrietta Stackpole, une femme très moderne, Mme Merle, qui me fait un peu penser à  la marquise de Merteuil des Liaisons dangereuses ( et Mr. Osmond à Valmont). Dès le début je me méfiais d’elle !  Suspect
On dirait qu’elle vit dans la hantise d’être trahie par ses paroles ou ses gestes.
Elle est tellement obnubilée par l’image qu’elle renvoie aux autres, tellement soucieuse de ne pas révéler sa véritable nature, que même Isabel reconnaissait « son manque de naturel ».

Les personnages masculins sont très divers : j’ai tout de suite ressenti de la sympathie pour Ralph, ainsi que pour Lord Warburton, un parfait gentleman.
Spoiler:
 
Mais d’un côté je la comprenais lorsqu’elle refusait les demandes en mariage .Elle voulait voir le monde, profiter de la liberté que lui conférait sa fortune.
Spoiler:
 
Je me suis dite «  tout ça pour ça ?? ».
Spoiler:
 
Elle a été d’une naïveté !!Pourtant, tout le monde autour d’elle essayait de lui ouvrir les yeux, mais comme on dit, l’amour rend aveugle.

Malgré tout, j’ai été peinée d’assister à ses désillusions, jusqu’à l’apothéose lorsqu’elle découvre tout sur les véritables  relations qu’entretiennent les personnes de son entourage !
La fin avec Madame Merle m’a fait pensé à celle des Liaisons dangereuses : le masque est tombé !
Mais j’ai été déçue par le choix final d’Isabel !!
Spoiler:
 

Dulcie a écrit:
J'ai lu Portrait de femme au début de l'été (donc impossible pour moi d'être très précise aujourd'hui... Neutral  Razz ).

J'ai apprécié. En fait, je l'ai même beaucoup aimé. drunken  
C'est le second livre d'Henry James que je découvre, après Ce que savait Maisie il y a un an - ouvrage qui m'avait déstabilisée plutôt négativement.
Dans Portrait de femme, j'ai trouvé la personnalité d'Isabel Archer énigmatique, je l'ai souvent admirée, et sa trajectoire, la manière dont se déroule sa vie reste toujours passionnante.
L'épaisseur du livre est un atout, je ne me suis jamais ennuyée.
James décrit et décrypte les relations sociales, les montre sous un jour aussi effrayant qu'intéressant. Pour tout dire, j'ai eu une sorte de coup de coeur pour ce roman, donc même si James m'apparaît comme un écrivain à double tranchant, j'ai maintenant très envie de poursuivre avec lui d'ici quelques temps. study

Lady A a écrit:
J'ai fini A Portrait of a Lady il y a quelques jours et je viens partager mon avis, comme cela m'avait été demandé par Siofra et zoju entre autres sur le topic "Que lisez-vous en ce moment ?" Smile

J'ai aimé. Tout bonnement ! Je connaissais déjà l'histoire pour avoir vu l'adaptation de Jane Campion (qui est très bonne !) mais j'ai apprécié les détails qui n'apparaissent pas dans le film et surtout la narration et la plume d'Henry James.

Un rapide synopsis : Isabel Archer, jeune américaine belle et intelligente, arrive en Angleterre sous l'aile de sa tante Mrs Touchett. Elle devient rapidement proche de son oncle et de son cousin Ralph, à tel point qu'à la mort du père de ce dernier, la moitié de la fortune de Ralph est léguée à Isabel. Cela lui permet de vivre aisément et librement puisque c'est une jeune fille très ambitieuse qui souhaite vivre pour elle-même plutôt que de s'épanouir en tant qu'épouse. Mais tout ne se passe (évidemment) pas comme prévu...

C'est écrit d'un point de vue omniscient et l'auteur maîtrise très bien son art, ce qui donne très souvent l'impression d'observer des fourmis à la loupe, j'ai beaucoup aimé ! Les personnages sont très intéressants et riches, les descriptions sont également très bonnes et le récit ne m'a jamais ennuyé. J'ai particulièrement apprécié les personnages de Mrs Touchett, Ralph Touchett et Caspar Goodwood. Il n'y a aucun personnage que je n'ai pas aimé. Gilbert Osmond est également très intéressant ! Il me paraît difficile d'en dire plus sans évoquer l'histoire en soi mais en tous cas, sachez que la fin est particulièrement frustrante !

Satine a écrit:
[justify]Je l'ai terminé !!!!! J'ai réussi !!!! Je l'ai vaincu !!!!            

Alors voici en résumé, mon avis: study Sleep Sleep study study Sleep Sleep study pale  Et au final, une lecture qui me laisse un goût de Rolling Eyes (déception)
Par moment, la lecture était captivante study mais par moment il y avais des passages, des chapitres très ennuyants Sleep et la fin pale.

Et puis, un personnage principal détestable n'aide pas vraiment à apprécier le roman non plus ... On ne pouvait imaginer une héroïne plus détestable que ça je crois    Orgueilleuse, sans coeur, qui se croit très intelligente mais qui est tout le contraire Mad Je ne supportais plus Isabel, elle m'agaçait trop avec son orgueil Mad J'ai trouvé ce roman interminable, c'est comme si je le lisais mais que j'avançais pas affraid.
Le personnage que j'ai aimais le plus c'est Ralph. J'avais vraiment pitié de Lord Warburton, de Goodwood et Mr Rosier Rolling Eyes
J'ai aussi bien aimé la comptesse Gemini, qui était un personnage intéressant Smile

Vers la fin, environs les 150 dernières pages étaient vraiment bien, ces dernières pages étaient faciles et agréables à lire mais la fin je n'en parle même pas affraid

Je suis tellement contente de l'avoir enfin fini  cheers  Un pavé, quand on l'aime c'est bien mais quand on ne l'aime pas ça fait souffrir pale Je suis très fière de moi, je suis allée jusqu'au bout cheers cheers cheers C'est quand même un classique de la littérature américaine  Razz
Revenir en haut Aller en bas
 
Portrait de femme (1881), le livre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heinrich BOLL "Portrait de groupe avec dame"
» Portrait femme Hiver par Bullerougie
» portrait femme
» [R, Sabrina] La gifle, ma vie de femme battue
» Portrait de femme des 20's

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles) :: Henry James-
Sauter vers: