Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Daisy Miller (adaptations).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8055
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Daisy Miller (adaptations).   Sam 13 Fév 2016 - 16:06

Daisy Miller (adaptation de Peter Bogdanovitch, 1974)

plume a écrit:
A toutes celles qui aiment les belles robes, voici plus bas quelques images provenant du DVD "Daisy Miller" que j'ai vu et revu ces jours derniers .

Ce film de Peter Bogdanovich date de 1978, mais je ne lui trouve pas une ride. Il est lumineux et vivifiant. On ressent via la caméra toute la passion de Bogdanovich pour l'actrice Cybill Shepherd, elle même inspirée et éclairée par l'amour fusionnel pour son mentor.
C'est un film splendide, avec une esthétique victorienne soignée, des robes magnifiques, de superbes chapeaux, des ombrelles adorables. Egalement, les dialogues sont impressionnants, servis par un excellant casting.

D'entrée, la première scène, avec une tirade époustouflante de Daisy Miller, donne le ton de tout le film. Emflammé et passionnel.
A celles qui ne connaissent pas ce film : à voir absolument !!!  (enfin, il me semble).
Dernier détail, le DVD est Zone 1, en langue anglaise + sous-titres anglais (très utiles pour un dialogue qui frôle parfois le vertige)
Revenir en haut Aller en bas
 
Daisy Miller (adaptations).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Daisy Miller, d'Henry James.
» OSCAR WILDE : Le portrait de D.G., pièces, adaptations, citations...
» Adaptations lambtoniennes en streaming
» Votre top des adaptations BBC et autres adaptations
» "The Barchester chronicles" : les livres et leurs adaptations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles) :: Henry James-
Sauter vers: