Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Les Bostoniennes (1886).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8071
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Les Bostoniennes (1886).   Ven 12 Fév 2016 - 13:43

MissAcacia a écrit:
j'ai eu du mal avec les Bostoniennes, même si j'en ai apprécié certains passages. Certains personnages m'ont paru sonner assez faux, je n'ai pas adhéré complètement à la façon dont la relation entre Olive et Verena est traitée et j'ai trouvé Basile insupportable. Mais j'ai apprécié la peinture sociale de Boston, des mouvements réformistes et féministes et le regard aigu que Henry James leur porte.

safira a écrit:
Je viens de terminer « les Bostoniennes ».J’ai déjà lu « portrait de femme » d’Henry James .Je connais donc sa tendance à la misogynie. Mais je trouve que le ton de l’auteur est particulièrement acerbe dans ce livre. Les hommes  ne sont pas épargnés, ce qui équilibre un peu la balance,  bien que je trouve que les personnages féminins sont les plus malmenés.
Henry James tourne en dérision le féminisme, ou plutôt « les extrémistes » du féminisme.
Olive est représentée comme une femme aigrie, aux idées extrêmes, qui pense qu’être féministe signifie détester les hommes.
Les idées du personnage masculin, Basile Ransom, reflètent en quelque sorte celles de l’auteur. Pour lui, les idées véhiculées par le féminisme ne sont que des chimères, elles ne représentent rien de solide,
Spoiler:
 
Basile Ransom est un peu le héros qui la sauve de ce milieu inconsistant, celui qui provoque la désillusion, qui lui ouvre les yeux sur toute cette « mascarade ».
Mais en échange, il ne propose rien de plus reluisant non plus, de plus consistant.
Spoiler:
 
Je n'ai pas aimé le personnage de Basile Ransom dont la seule motivation est, selon moi,la jalousie.  Evil or Very Mad
Il cherche à faire croire qu’il aimerait arracher sa bien aimée à son entourage qui entretient ses illusions, à ce monde factice.
Spoiler:
 


Dernière édition par serendipity le Sam 13 Fév 2016 - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8812
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Les Bostoniennes (1886).   Ven 12 Fév 2016 - 20:32


Courtes impressions après une tentative de lecture infructueuse Rolling Eyes en ce mois Henry James ce n'est pas bien glorieux, d'autant que j'avoue avoir seulement lu une cinquantaine de pages, mais il m'est tombé des mains. Je ne vais donc pas pouvoir donner un avis très constructif sur un aussi bref échantillon.

Ma lecture était en VO, d'où une première difficulté liée au style particulièrement ardu. Alors que je garde un souvenir très fluide de ma lecture précédente, Washington Square. Les dialogues sont peu nombreux (dans les 50 premières pages, cela change peut-être par la suite), et la description des personnages, seuls ou en société, m'a parue très artificielle et distante. Dommage, parce que le thème des féministes à la fin du XIXe siècle m'intéressait sur le papier. Je n'ai fait qu'entrevoir les trois personnages principaux, Verena encore plus brièvement que Basil Ransom et Olive, et n'ai pas du tout accroché.
Bref, je préfère passer à une autre lecture.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8071
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Les Bostoniennes (1886).   Sam 13 Fév 2016 - 15:59

J'avais oublié un avis qui va dans le même sens que le tien Tatiana Wink

clinchamps a écrit:
j'avoue que j'ai commencé "les Bostonniennes" et j'ai abandonné !! Peut-être y retournerai-je !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Bostoniennes (1886).   Aujourd'hui à 7:59

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Bostoniennes (1886).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Landelle, Gustave de (1812-1886)
» Attribut de képi CHASSEUR A CHEVAL modèle 1886 et Attribut de shako CHASSEUR A CHEVAL ou A PIED modèle 1874
» Sandbagger sloop 1886 1/20
» Daimler-Benz 1886
» carte postale du 10 BATAILLON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles) :: Henry James-
Sauter vers: