Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Les papiers d'Aspern (1888).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8322
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Les papiers d'Aspern (1888).   Ven 12 Fév 2016 - 13:26

Lucii_chou.xx a écrit:
Je viens de fini Les Papiers d'Aspern, et j'ai beaucoup aimé.
Le suspens qu'il installe est très prenant, et bien j'ai eu un tout petit peu de mal avec le style par moment (mais vraiment très peu), je l'ai lu d'une traite. Assez vite, car ce n'est pas très long finalement, mais juste de la bonne longueur je pense.
Je m'attendais un peu à une telle fin, mais j'ai tout de même été surprise, et c'est toujours agréable.
Mais ce que j'ai le plus aimé je crois, ce sont les personnages, complexes et particulièrement interessant, surtout le personnage de Tina, qui est je pense le meilleur des trois.
Cette nouvelle à également été adaptée à l'opéra, en 1988 il me semble. Je l'ai trouvé en entier sur internet dans la production de sa création, je ne vais pas tarder à le regarder.


Siofra a écrit:
j'ai lu et ADORE The Aspern Papers ! C'est l'histoire d'un critique littéraire qui est un expert sur Aspern, et qui décide de devenir locataire à Venise, chez une riche Americaine recluse qui était la maîtresse de ce poète, pour obtenir des documents sur lui (des lettres, etc). Il est manipulateur et culotté, comme Townsend dans Washington Square (mais en moins diabolique peut-être ? Il est le narrateur, du coup je m'y suis plus attachée qu'à Townsend), c'est très court et très bien raconté, avec un suspense qui grandit de page en page.


Dernière édition par serendipity le Sam 13 Fév 2016 - 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8322
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Les papiers d'Aspern (1888).   Ven 12 Fév 2016 - 13:57

J'ai lu ce court roman en début de mois et même si je n'ai pas eu de coup de coeur, j'ai trouvé cette lecture très agréable Very Happy .

Henry James y distille un suspense très subtil dans une ambiance vénitienne avant le tourisme de masse (le narrateur prend sa gondole pour aller place St Marc mais rien ne trouble sa tranquillité lol! ). C'est assez étrange comme ambiance en fait, on a l'impression que Venise est vide et livrée à ce trio d'américains narrateur/ Juliana/ Tina (avec quand même quelques serviteurs italiens, nous sommes dans la bonne société  lol! ).

Quant au narrateur
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9240
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Les papiers d'Aspern (1888).   Ven 12 Fév 2016 - 20:13


Ton retour me donne envie de tenter ma chance avec ce roman qui doit être plus mince que Les Bostoniennes (la longueur devient un critère en ce qui me concerne pour HJ  Laughing ). J'ai vu qu'il est à ma bibliothèque, et le note donc pour un prochain emprunt Smile .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8322
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Les papiers d'Aspern (1888).   Sam 13 Fév 2016 - 17:10

Je signale pour celles qui seraient intéressées, la diffusion d'une adaptation des "Papiers d'Aspern" ce soir sur France Culture (pour plus de précisions, voir le topic Henry James dans les medias).
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8322
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Les papiers d'Aspern (1888).   Mer 17 Fév 2016 - 14:11

J'ai écouté l'adaptation diffusée sur France Culture et je l'ai trouvée vraiment très bien Very Happy

L'adaptation est signée de Jean Pavans, le traducteur d'Henry James et les acteurs sont excellents, en particulier l'actrice qui joue Tita, qui parvient à restituer les nuances du personnage de "vieille fille éteinte et tyrannisée" (j'emprunte la formule au site de France Culture  Wink ). Les bruitages sont intéressants, on a des dialogues qui résonnent, cela évoque ce grand palazzo vide qu'occupent les deux femmes ...

Cette adaptation m'a rappelé qu'en cours de lecture, je m'étais demandé si Tita n'était pas
Spoiler:
 

Mon seul regret c'est une simplification dans l'intrigue. L'adaptation occupe le passage où le narrateur
Spoiler:
 
Pas facile, cependant à transposer en fiction radiophonique Wink
Revenir en haut Aller en bas
Aradia
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 971
Age : 42
Localisation : Lille
Date d'inscription : 28/01/2015

MessageSujet: Re: Les papiers d'Aspern (1888).   Jeu 3 Mar 2016 - 1:21

J'ai aussi écouté l'adaptation radiophonique et je l'ai beaucoup aimée. Il y a longtemps que j'ai lu le livre donc je ne me souvenais pas des détails de l'histoire mais j'ai bien retrouvé le narrateur manipulateur, la vieille désagréable et méprisante et la vieille fille Tita, très ambigüe. Et j'aime toujours autant cette fin "Rira bien qui rira le dernier"! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les papiers d'Aspern (1888).   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les papiers d'Aspern (1888).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Henry James
» Tension au séchage de papiers de restauration . (allongement, Bulle, Bolloré, Kraft)
» A vos papiers et documents..._6° BCA_
» Avis de marché - Conseil Général des Pyrénées Atalantiques (64) - Restauration de documents d'archives, papiers, parchemins et plans (3 lots)
» Les sans-papiers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles) :: Henry James-
Sauter vers: