Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le cinéma asiatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 18  Suivant
AuteurMessage
marie21
Lost in RA Sunbae
avatar

Nombre de messages : 17196
Age : 38
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Jeu 22 Sep 2016 - 20:07

pour les remakes! Rolling Eyes on sait bien ce que ça vaut!! (sauf pour les dramas!!lol! )

Pour la suite, pourquoi pas?
Revenir en haut Aller en bas
MyleneS
Woodalchi lady
avatar

Nombre de messages : 13141
Age : 27
Localisation : In a k-drama*
Date d'inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Jeu 29 Sep 2016 - 13:45

Gong Yoo a annoncé qu'il y aurait bien une suite à Train to busan Arrow
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50183
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Jeu 29 Sep 2016 - 16:13

Ben l'aller-retour Pusan/Séoul, quoi !! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
marie21
Lost in RA Sunbae
avatar

Nombre de messages : 17196
Age : 38
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Jeu 29 Sep 2016 - 19:35

Super!!! cheers Laughing
Revenir en haut Aller en bas
MyleneS
Woodalchi lady
avatar

Nombre de messages : 13141
Age : 27
Localisation : In a k-drama*
Date d'inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Ven 30 Sep 2016 - 1:29

Et je me suis lancée dans la grande aventure de Train to Busan. Je dois dire que je ne m'attendais pas à ça! Shocked Au vu des commentaires ici ou ailleurs, je m'attendais à un film glauque mais pas non plus effrayant, avec des passages drôles et d'autres plus émouvants, comme les coréens savent si bien le faire. Et je n'ai pas vu le film de cette manière! scratch Moi j'ai carrément flippé et pleuré quoi Laughing Laughing Et je cherche tjrs l'humour et les passages second-degré Laughing

Bon, histoire relativement classique je crois (j'ai vu très très peu de films du genre, donc je ne peux pas réellement juger) et personnages un peu clichés et pas très approfondis. Certes. Mais j'ai trouvé le casting impressionnant! Shocked Gong Yoo, bien sur, mais j'ai aussi vu quasi tous les autres acteurs ailleurs :

- La femme enceinte est jouée par Jung Yoo-Mi, que j'ai vue dans "Discovery of love", "Dating agency" et dans "I need romance 2"
- Son mari est joué par Ma Dong-Seok, vu dans les films "Love 911" et "Rockin' on heaven's door"
- Le Président de la compagnie Evil or Very Mad Evil or Very Mad est joué par Kim Eui-Sung, qui fait le papa de l'héroïne de "W - Two worlds", et créateur de l'univers parallèle particulier à ce drama.
- Mon chouchou Choi Woo-Sik, of course, qui joue le joueur de baseball I love you
- Sa copine est jouée par Ahn So-Hee, vue dans "Heart to heart"
- Le conducteur du train est joué par Jung Suk-Yong, vu dans un nombre incalculable de films et de dramas.

J'ai donc été super impressionnée par le casting, composé de quasi que des têtes connues Smile Et sinon, j'ai aussi été impressionnée par le nombre de figurants qu'ils ont dû embaucher pour ce tournage Laughing Outre le casting, j'ai aimé la plupart des personnages, auxquels il est facile de s'attacher alors qu'au final, on ne connait quasi rien d'eux. J'ai adoré la réalisation du film, avec des effets spéciaux super réalistes et effrayants à souhait. Parce que oui, j'ai eu peur, super peur. Au point où je ne prendrai certainement plus jamais le train de ma vie Rolling Eyes Le suspense y est (je devais avoir 30 de tension du début à la fin), le côté glauque et sanglant y est, mais surtout, l'émotion y est. J'ai eu les larmes aux yeux à de nombreuses reprises :

Spoiler:
 

Mais ce qui m'a étonné, c'est ma réaction face à ce film. Très émotive, je pleure facilement derrière mon écran mais généralement, je pleure directement lors des scènes tristes. Ici, j'ai eu les larmes aux yeux de nombreuses fois, mais ce n'est qu'une fois le film terminé, une fois le générique terminé, que j'ai craqué et me suis mise à pleurer. Comme s'il y avait un contre-coup. Et là, je me suis rendue compte que le film m'avait beaucoup plus touché que ce que je pensais d'abord. Pour ça, je lui tire mon chapeau

Alors je suis carrément partante pour un "Train to Busan 2", même si ...

Spoiler:
 

Par contre, j'ai une petite question concernant la fin...

Spoiler:
 


Dernière édition par MyleneS le Ven 30 Sep 2016 - 1:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50183
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Ven 30 Sep 2016 - 1:57

Oui, eh bien, non !!! lol! lol! lol! Pas de suite les filles ! lol!
http://www.soompi.com/2016/09/19/gong-yoos-agency-warns-against-fake-social-media-accounts/

Faut se méfier des bruits de couloir sur le web ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
MyleneS
Woodalchi lady
avatar

Nombre de messages : 13141
Age : 27
Localisation : In a k-drama*
Date d'inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Ven 30 Sep 2016 - 2:04

Déception du jour No No L'article que j'ai posté avait l'air de dire que c'était Gong Yoo lui-même qui avait annoncé ça sur son Twitter. Apparemment, le Twitter ne serait pas officiel, donc pas réellement de lui No Dommage...
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6139
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Ven 30 Sep 2016 - 7:44

Bien sûr, ce n'était pas tout à fait confirmé. C'est pour ça que quand j'avais mentionné la possibilité d'une suite (page précédente Wink ) j'avais dit que Gong Yoo avait «a priori» annoncé la suite. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
marie21
Lost in RA Sunbae
avatar

Nombre de messages : 17196
Age : 38
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Ven 30 Sep 2016 - 16:00

Comme quoi, les réactions à ce genre de film peuvent être très diverses, Mylène!!! Wink Mais au moins il t 'a marquée!!
Moi aussi d'ailleurs, j'ai pris beaucoup de plaisir à cette séance de ciné! (par contre, il y a eu des moments où j'ai eu peur pour les personnages et un moment donné, j'ai même dit tout haut "attention, derrière toi"!!! lol! et ma copine m'a dit "chut"!!  lol!   forcément, on n'était pas seules dans le ciné)

Et j'ai bien pensé à toi quand j'ai vu ton chouchou!!! drunken ça m'a fait quelque chose de voir ces acteurs de dramas qu'on connait bien, parce qu'on regarde des dramas, dans un film de cette envergure, qui est passé à Cannes!!
Surtout que c'est le genre de film qui plait à plus de gens, je pense... Wink  

MyleneS a écrit:


Par contre, j'ai une petite question concernant la fin...

Spoiler:
 
ce n'est pas bête comme question!!!
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MyleneS
Woodalchi lady
avatar

Nombre de messages : 13141
Age : 27
Localisation : In a k-drama*
Date d'inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Ven 30 Sep 2016 - 16:11

Marie, j'aurais adoré le voir sur grand écran  cyclops Mais comme je m'y attendais, il ne passait pas dans les cinémas de ma ville... Je crois que si je l'avais vu au cinéma, j'aurais fait des bons sur ma chaise  bounce Mais j'aurais adoré pouvoir voir Choi Woo-Shik en version xxl  Rolling Eyes

Concernant ma question...
Spoiler:
 

J'ai trouvé quelques incohérences, malgré tout...

Spoiler:
 

Mais pas grave, j'ai adoré malgré ces petits détails lol!
Revenir en haut Aller en bas
Lilieärendil
Sungkyunkwan Sung Ballad
avatar

Nombre de messages : 8240
Age : 22
Localisation : Sungkyunkwan University, Seoul
Date d'inscription : 18/06/2012

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Lun 3 Oct 2016 - 8:27

Je n'ai toujours pas vu Dernier train pour Busan comme ici il est en coréen sans sous-titres... quoique maintenant je ne suis plus sûre qu'il soit à l'affiche Laughing donc je patiente un peu pour m'en trouver une bonne version sous-titrée... (si quelqu'un a des tuyaux à me donner par Mp, je ne suis pas contre Razz )


Hier soir, comme je n'avais pas de nouvel épisode de drama et que je ne voulais pas poursuivre Iljimae mais que j'ai déjà trop de dramas en cours pour en commencer un autre, j'ai regardé le film chinois Never said Goodbye sorti cet été. Oui, film chinois, vous avez bien lu Laughing Mon tout premier film chinois Very Happy
Mais ce qui m'a fait opter pour ce film, c'est le monsieur à droit de l'affiche :

Bon, je ne suis pas sûre que la photo de l'affiche que j'ai postée sois super claire Razz  alors je vous mets des petites photos supplémentaires Rolling Eyes Laughing Very Happy
Spoiler:
 
Oui, vous avez bien vu, c'est mon nouvel amoureux J'ai d'ailleurs découvert qu'il portait très bien les pulls (critère obligatoire pour moi )
Un petit synopsis à ma sauce parce que je n'ai rien trouvé de bien à copier/coller :
C'est l'histoire d'un étudiant en échange coréen (mais qui vit en Italie), Park Jun-Ho, qui tombe amoureux d'une chinoise, Xia You. Ils finissent par vivre ensemble et leur petite histoire toute mignonne continue. Mais un jour, Park Jun-Ho annonce à Xia You qu'il retourne en Italie. Sans elle. Et elle ne le reverra plus...

Alors, honnêtement, c'est pas un film très drôle Mais je m'y attendais en le commençant donc ça va Very Happy C'est la première fois que je vois LJK dans quelque chose d'autre qu'un sageuk... je suis encore plus amoureuuuuuuuuuuuuse
C'est un film émouvant et bien joli malgré tout Very Happy On a une belle photographie... on a même des scènes tournées en Italie drunken
J'avoue que le meilleur argument que j'ai pour ce film c'est que LJK a un des rôles principaux
Ca n'est clairement pas le film du siècle mais je suis tout de même contente d'avoir pu découvrir LJK en pull :drunken
Revenir en haut Aller en bas
Scarlett Unnie
Lost in hangeul melody
avatar

Nombre de messages : 38735
Age : 71
Localisation : In the land of the morning calm
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Lun 3 Oct 2016 - 10:29

Lilie, le scénario de ce film me fait penser à un autre film coréen/japonais de 2007 avec LJK que j' ai vu au début de mon addiction à LJK  Laughing et on en parle dans ce topic d' ailleurs  Wink Virgin Snow une jolie romance entre une japonaise et un coréen avec de belles images du japon  Very Happy  http://asianwiki.com/Virgin_Snow j' ai comme l' impression que les chinois en ont fait un remake Razz


J' ai bien envie de le revoir surtout que je l' ai en dvd Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50183
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Lun 3 Oct 2016 - 11:04

Je me suis jetée dessus après Iljimae parce que j'aurais vu n'importe quoi pour avoir encore LJK !!! Embarassed Laughing Il ne m'a pas enthousiasmée, mais vous savez mon peu de goût pour la romance pure, et d'autre part aussitôt après Iljimae, il ne pouvait que souffrir de la comparaison ! Wink peut-être qu'une revision lui rendrait justice, surtout s'il y a des images du Japon !! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Lilieärendil
Sungkyunkwan Sung Ballad
avatar

Nombre de messages : 8240
Age : 22
Localisation : Sungkyunkwan University, Seoul
Date d'inscription : 18/06/2012

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Lun 3 Oct 2016 - 12:31

Oh mais oui ! Shocked Moi aussi j'ai vu ce film japonais avec LJK Shocked J'avais complètement oublié ! Je crois que j'avais bien aimé mais... pas suffisamment pour que ça m'en laisse un souvenir impérissable Laughing
C'est donc mon deuxième film avec lui sans costume d'époque
Revenir en haut Aller en bas
MyleneS
Woodalchi lady
avatar

Nombre de messages : 13141
Age : 27
Localisation : In a k-drama*
Date d'inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Lun 3 Oct 2016 - 12:57

Lilie, ça tombe bien que tu parles de ce film, Never said Goodbye, il est justement dans ma PàV !! Very Happy Il a l'air mignon tout plein et je trouve l'affiche super jolie. Par contre, je n'avais pas remarqué qu'il s'agissait de votre chouchou sur l'affiche Laughing Sinon, je t'ai envoyé un mp
Revenir en haut Aller en bas
Lilieärendil
Sungkyunkwan Sung Ballad
avatar

Nombre de messages : 8240
Age : 22
Localisation : Sungkyunkwan University, Seoul
Date d'inscription : 18/06/2012

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Lun 3 Oct 2016 - 13:20

Aaaaah, j'ai bien fait de mettre des photo supplémentaires alors Razz
Moi aussi j'avais a priori cette idée sur le film jusqu'à ce que je regarde la bande-annonce... cela dit, je pense que ce film va te plaire Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50183
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mer 12 Oct 2016 - 1:39

je viens de trouver le DVD d'un film de 2001 (ou un très petit drama, 160 mn) qui s'appelle "Chûshingura 1/47" (l'histoire des 47 ronin)avec une distrib d'enfer :
Kimura Takuya, Okada Junichi et Satoshi Tsumabuki, plus Eri Fukatsu . Je le cherchais depuis que j'ai lu le roman et que j'ai entrepris le marathon Kimutaku, et en plus sur ce site je peux aussi avoir le DVD du film de Mizoguchi "les 47 ronin" introuvable ou a des prix totalement prohibitifs ainsi qu'une foule de vieux films japonais ! Je me demande si ce n'est pas trop beau pour être vrai! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10227
Age : 26
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mer 12 Oct 2016 - 7:48

Oula ça donne bien envie ça Clinchamps !
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17275
Age : 44
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mer 12 Oct 2016 - 10:29

Clinchamps

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6139
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mer 26 Oct 2016 - 18:23

Grâce à Christelle sur facebook, j'ai appris que c'était le Festival du Cinéma Coréen à Paris du 25 octobre au 1er novembre. cheers

Ni une ni deux, je regarde le programme, je lis le synopsis d'un film qui m'attire Dong-ju... et je réalise que c'est le nouveau film du réalisateur Lee Joon-Ik (qui a réalisé Le roi et le clown, que je n'ai pas encore vu mais que Clinchamps m'a conseillé, et dans lequel nous avons Lee Jun Ki). Et qu'en plus, l'acteur principal du film est Kang Ha Neul bounce  bounce (bientôt mort dans Moon Lovers si je ne m'abuse Laughing mais que j'aime bien dans le drama). C'est une coïncidence géniale que le film qui me tente ait Kang Ha Neul en rôle titre !



Donc voilà, j'ai réservé et j'y vais dimanche en fin d'après-midi. cheers C'est un film en noir et blanc, sorti en début d'année en Corée, et dont le sujet m'a d'emblée attirée, parce qu'il parle de l'occupation japonaise en Corée et de la résistance coréenne. Il semble que c'est un biopic consacré au poète Dong-ju, que je ne demande qu'à connaître. Smile

Citation :
Dongju : the portrait of a poet 동주 de LEE Joon-ik - 2015 - 110 min

SYNOPSIS
La colonisation de la Corée par le Japon représente une époque d’interdits. Deux jeunes cousins, Dong-ju et Mong-kyu, grandissent ensemble à la campagne. Tandis que Mong-kyu s’engage dans le mouvement indépendantiste qui prend de l’ampleur, Dong-ju compose des poèmes même dans les moments les plus désespérés, s’attachant à décrire la souffrance et la tragédie que connaît son pays.

Plus d'infos par ici Arrow , ça fait très très envie.

EDIT : apparemment, toujours dans le cadre du festival, ils diffusent un classique du cinéma coréen un dimanche par mois jusqu'en août 2017. Je sens que je vais me laisser tenter par d'autres films ! Very Happy
EDIT 2 : Le Roi et le clown passe justement le dimanche 12 mars !
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
Elianor
Eclectic spirit
avatar

Nombre de messages : 3579
Localisation : Ici ou là-bas, un livre dans les mains...
Date d'inscription : 28/05/2011

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mer 26 Oct 2016 - 19:26

ça donne envie ! cheers dommage que je sois un peu loin et pas trop dispo ce week-end.... No
j'attends donc ton avis avec impatience Annwvyn Wink
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50183
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mer 26 Oct 2016 - 21:21

Profite et fais-nous profiter !! cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6139
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mer 26 Oct 2016 - 22:07

Comptez sur moi ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
marie21
Lost in RA Sunbae
avatar

Nombre de messages : 17196
Age : 38
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mer 26 Oct 2016 - 22:11

oh purée, ça a l'air trop bien comme film!!! drunken je suis verte d'habiter si loin de Paris maintenant!!!Rolling Eyes
et voir Kang Ha Neul sur grand écran drunken tout comme Lee Jun Ki!!! drunken

tu en as de la chance, Annwvyn!!! drunken
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6139
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Lun 31 Oct 2016 - 11:12

Je reviens du cinéma. Je donnerai mon ressenti plus tard (le film était très intéressant mais difficile, très intellectuel). Un pan de l'histoire japonaise que je ne connaissais pas, et qui évidemment n'est pas à leur honneur. Horreurs encore apportées par la deuxième guerre mondiale... Rolling Eyes

Je me contente juste de dire que Kang Ha Neul est bilingue japonais. Razz En fait, quasiment tout le film se passe au Japon, et du coup, au moins la moitié du film est en japonais, bien que les acteurs soient tous coréens (bel effort de fidélité à l'histoire ). Kang Ha Neul en particulier a plus de texte en japonais qu'en coréen ! Bref, il reste très sobre cet acteur, comme dans le rôle de Wang Wook, mais j'apprécie toujours sa grande présence toute silencieuse (et son visage, a priori, sans chirurgie esthétique).

Autre remarque constructive : j'aurais pu passer autant de temps à regarder le public que le film. Certains n'auraient pas démérité dans un drama, si vous voyez ce que je veux dire ! Laughing La moitié de la salle devait être coréenne, c'était cool.



EDIT : et donc, mon avis sur le film. sunny C'est un film très sobre, et trop intellectuel, pour que j'y bascule les yeux fermés. En revanche, je l'ai trouvé très intéressant. C'est un film de grande qualité, avec une très belle photographie. Les images en noir et blanc sont très belles, et même si le rythme est lent, on peut apprécier son caractère contemplatif. Les acteurs sont convaincants, même s'ils sont peut-être parfois trop sobres pour qu'on y croie vraiment. Wink Je dirais donc que le film est avant tout un bel objet. Il soulève des questions de manière sans doute un peu artificielle. Smile

Le film évoque la Corée et le Japon à la veille de la deuxième guerre mondiale, puis pendant la guerre. Il raconte l'histoire des deux cousins, le célèbre (en Corée en tout cas) poète Dong Ju, et Mong-kyu, activiste indépendantiste. On raconte un peu l'histoire de Dong Ju, et de nombreux extraits de ses poèmes sont cités (très très beaux poèmes d'ailleurs simples, mais superbes). Mais j'ai eu l'impression que le film était surtout un prétexte pour aborder certains sujets.

Les deux héros sont aux prises avec les Japonais qui s'imposent progressivement en Corée : prise de contrôle des universités, enrôlement de force des coréens dans l'armée (pour y servir de chair à canon en première ligne), obligation de dispenser les cours en japonais, obligation de prendre un nom japonais. Puis dans un contexte de guerre : emprisonnement et torture des coréens qui ne veulent pas soutenir l'effort de guerre japonais et qui envisagent de miner le Japon de l'intérieur (injections et expériences scientifiques diverses, en particulier injections d'eau de mer...pale pale), défense à tout prix d'une "grande Asie" en opposition à l'occident, lutte contre les chrétiens coréens dont l'individualisme ne colle pas avec la mentalité japonaise, en particulier sous un régime totalitaire. Le contexte historique est donc très bien raconté. Mais est-ce pour cette raison qu'aucun acteur japonais (à une exception près) n'est crédité ? Je pense que ce sont encore des choses que le Japon n'a pas reconnues.

C'est aussi l'identité de la Corée qui est questionnée. Comment trouver sa place entre la Chine et la Russie communistes, et le Japon totalitaire ? Mong Kyu refuse l'un puis l'autre. Mais quand on voit comment la fin de la guerre a sonné la division de la Corée, on se dit que c'était un combat perdu d'avance. No

Et puis, question plus personnelle au réalisateur (enfin j'ai l'impression) et qui sert de fil conducteur au film. Qu'est ce que l'engagement ou la résistance ? Faut-il tuer l'occupant, ou organiser la rébellion (la révolution française est citée à plusieurs reprises... Razz) ? Et écrire des poésies, est-ce résister ? Etre artiste n'est-ce pas adopter une position passive ? Le réalisateur a son point de vue sur la question. Mais sa manière de faire le parallèle entre les deux personnages est très artificielle à mon avis, et fait que le film paraît quand même un peu longuet.

Voilà voilà. En tout cas, un film très intéressant qui nous fait voyager d'un petit village de Corée vers Kyoto, puis Tokyo (les deux héros vont étudier au Japon) et enfin vers une prison de Fukuoka. Intéressant pour qui s'intéresse à l'histoire de la Corée et/ou du Japon. Mais un peu trop abrupt quand on n'y connaît rien du tout. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cinéma asiatique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» [cinema] dictionnaire du cinéma asiatique
» Le cinéma asiatique
» Red Trousers - Anthologie Du Cinéma De Hong Kong:
» The Big Heat:
» Lion Vs Lion:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Télévision :: Prawniverse, an aquarium from Asia-
Sauter vers: