Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Two on a Tower (A la lumière des étoiles)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 34
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Two on a Tower (A la lumière des étoiles)   Jeu 3 Mai 2007 - 17:29

J'ouvre un topic sur ce qui semble être considéré comme l'un des romans mineurs de Thomas Hardy (si on peut parler ainsi... Wink ).
Je l'ai lu rapidement et beaucoup aimé. Il constitue pour moi une entrée en matière dans l'univers de cet auteur, je n'ai encore jamais rien lu de lui. J'ai dû commencer par ce roman, moins célèbre que les autres, car c'était le seul disponible dans la bibliothèque de ma ville.
Je n'ai pas regretté de l'avoir emprunté, j'ai été transportée du début à la fin.
Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un récit d'une grande originalité, on y retrouve bon nombre de ressorts (mélo?) dramatiques sans doute lus et relus. Mais Thomas Hardy a un tel talent d'écriture dans la peinture des sentiments que ce roman mérite qu'on lui accorde un peu plus d'attention Smile

Je vous mets le synopsis:
La Belle Lady Viviette et Swithin, un jeune astronome sont follement amoureux. Mais s'il y a des unions écrites dans les étoiles, celle-ci est contrecarrée par les déterminismes humains dont Hardy s'est toujours montré le sarcastique et l'ardent détracteur : les inégalités sociales ; les “ironies” de la vie (ici, un vieil oncle misogyne qui fait de sa fortune un objet de chantage) ; la séparation inévitable due aux années, car Swithin est plus jeune que Viviette. La toile de fond n'est pas la lande si chère à Hardy, mais le contraste entre la pure voie lactée et le cheminement tourmenté des hommes. Toutes les vexations à l'œuvre contre l'épanouissement des sentiments sont ici impitoyablement captées mais aussi le défi, l'obstinantion, la générosité courageuse propres aux héroïnes féminines de Hardy, telles Tess.



J'ai trouvé cette oeuvre incroyablement juste et cohérente. Les sentiments amoureux, la souffrance que peut inspirer la passion, l'étouffement inspirée par la conscience et le respect des bienséances, le respect de la religion et de la spiritualité, l'amour véritable en tant que générosité et oubli de soi au profit de l'être aimé sont autant de forces et de thèmes prédominants de cette oeuvre.
Comme je l'ai dit un peu plus haut, je ne connais pour l'instant presque rien de l'oeuvre de Thomas Hardy mais j'ai tout de même l'impression que ce roman s'inscrit tout de même bel et bien dans une continuité romanesque. L'auteur y traite de la mélancolie, du sacrifice et de la fatalité avec beaucoup de talent, sans jamais tomber dans la caricature. Le pire quand on lit cette histoire, c'est qu'on sait à quoi s'attendre, on devine l'issue que prendra l'histoire de ce couple maudit...
Les évènements fâcheux se multiplieront pour contrecarrer les projets d'union et de bonheur du couple, à tel point qu'on ne peut que s'indigner contre l'ironie du sort qui ne cesse de se manifester ....

Spoiler:
 

Il y a franchement de quoi s'arracher les cheveux devant un tel acharnement du sort silent affraid . Mais ce sont aussi ces nombreux ressorts dramatiques qui insufflent un souffle romanesque à l'oeuvre de Thomas Hardy. On tremble, on s'insurge, on compâtit, on vit au rythme des turpidudes de ce couple qui a tout de l'archétype du couple romanesque...
L'astronomie tient aussi une place primordiale dans ce livre, sans doute encore pplus pour montrer à quel point les peines terrestres sont insignifiantes... Déprimant n'est ce pas? Wink Mais je vous rassure, c'est aussi très beau Smile Sad

J'ai fait des recherches pour savoir s'il existait une éventuelle adaptation de ce roman et à ma plus grande surprise, il n'y en a apparemment AUCUNE! scratch Suspect No
Je suis vraiment déçue...
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15736
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Two on a Tower (A la lumière des étoiles)   Jeu 3 Mai 2007 - 21:27

Merci d'avoir ouvert ce sujet cheers !
Je suis en train de lire le roman, je te rejoindrai bientôt pour un post plus constructif Wink

Citation :
J'ai fait des recherches pour savoir s'il existait une éventuelle adaptation de ce roman et à ma plus grande surprise, il n'y en a apparemment AUCUNE!
Hum ... effectivement, Thomas Hardy n'est pas beaucoup adapté, contrairement à d'autres auteurs. Je trouve çà dommage, car il a un style très visuel. Pour être honnête, c'est le seul auteur que je lis lentement (ce qui explique pourquoi je n'ai toujours pas fini ma relecture des Forestiers et ma lecture de Jude L'obscur Rolling Eyes - non, non, je ne suis pas du tout obsédée par Thomas Hardy en ce moment Razz ). Ses romans sont tellement vivants, on peut véritablement voir, entendre, sentir et toucher ce qu'il décrit, que ce soit la nature, la ville, les personnages, les sentiments ...
Malheureusement, je crois que le côté obscur de la force effraie quelque peu les réalisateurs No , alors que c'est tellement beau ...

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 34
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Two on a Tower (A la lumière des étoiles)   Dim 1 Juil 2007 - 20:45

up!!

Je me permets de remonter ce topic car je me demande si d'autres personnes ont fini de lire ce roman depuis mon post (mimidd, notamment^^ Razz )
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15736
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Two on a Tower (A la lumière des étoiles)   Dim 1 Juil 2007 - 21:15

heu ... Embarassed non ... depuis mon dernier post, je n'ai pas avancé, car j'alterne révisions et lectures plus légères (donc moins stressantes), comme HP . Mais promis, après mes oraux, je me fais une cure hardyesque, je dois finir Jude (je crois d'ailleurs que je vais l'emporter avec moi pour le lire dans le TGV), A la lumière des étoiles, commencer Far from the madding crowd et relire The woodlanders.
Je suis à demi pardonnée ?

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 34
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Two on a Tower (A la lumière des étoiles)   Dim 1 Juil 2007 - 21:29

mimidd a écrit:

Je suis à demi pardonnée ?

Bien sûr Razz Surtout si tu lis HP lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
C de Villemer
Intendante de Pemberley
avatar

Nombre de messages : 525
Age : 59
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Re: Two on a Tower (A la lumière des étoiles)   Ven 14 Sep 2007 - 22:59

Mimidd,

Si ta cure d'Hardy n'est pas terminée Laughing , j'ai vu que tu avais de quoi lire je te conseillerai d'y ajouter "Remèdes désespérés".

Je l'ai emprunté à la biblio de Versailles, l'ai pris en vacances (j'ai bien écouté Muezza...sur Hardy Wink et ... j'ai trouvé ça très bien. Point. Un peu court comme analyse littéraire ? Comment ça, pas la moyenne ?
lol!

Je développe : oeuvre de jeunesse (la sde), un sens marqué du paysage, des lumières , des couleurs et surtout un beau visiteur des âmes. Et sherry on the cake... lecture qui donne la pêche, le sourire malgré un crime et PAS BESOIN DE KLEENEX (non No je n'ai pas dit que ça se terminait bien).

Conclusion : je l'ai rendu début septembre et je viens d'acheter mes miens (Loin de la foule... et Remèdes) que je pourrai lire et relire !

Je ne sais pas si je t'ai convaincue mais Hardy l'essayer, c'est l'adopter Laughing
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15736
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Two on a Tower (A la lumière des étoiles)   Sam 15 Sep 2007 - 9:57

merci du conseil C de villemer Very Happy


Citation :
Je ne sais pas si je t'ai convaincue mais Hardy l'essayer, c'est l'adopter
Mais je n'en doute pas un instant, ca fait déjà quelques temps que je suis à fond dans le "Hardy power" lol!

Bon, en fait, je me rends compte que j'ai fait la moitié de ce que j'avais prévu : j'ai seulement fini Jude, regardé l'adaptation, et relu The Woodlanders Embarassed .
Par contre, j'ai commencé la bio d'Hardy écrite par Claire Tomalin.


Désolée pour le HS

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
kary
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 32
Localisation : perdue dans ma bibliohèque
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Two on a Tower (A la lumière des étoiles)   Sam 21 Nov 2009 - 18:42

J'ai fini A la lumière des étoiles et même si ma lecture a été assez hachée (parce que je lis toujours 1000 choses à la fois), j'ai beaucoup aimé.

Rah, le personnage de Lady Viviette m'a insupportée à un point ! Elle pense tellement égoïstement ! (Je pense qu'elle préfigure le personnage de Sue Bridehead de Jude, mais de façon moins extrême tout de même il me semble.)

J'ai trouvé le héros Swithin St Cleeve plutôt passif à côté finalement. J'ai l'impression que ce sont souvent les femmes qui tiennent les rênes chez Hardy !

En tout cas, pour une fois, le roman m'a fait rire à certains moments (toujours un rire ironique ou cynique bien sûr, avec Hardy) : la lettre de l'oncle de St Cleeve et ses conditions, les malentendus installés entre les personnages (avec Louis et avec l'évêque en particulier qui se méprennent sur l'attitude de Swithin à l'église) et à d'autres moments encore.

Par contre je trouve la fin légèrement précipitée Suspect Comme si l'auteur avait finalement hâte de mettre le point final à son oeuvre. Dommage. Enfin dans l'ensemble j'ai beaucoup aimé ! Very Happy Encore une fois on retrouve plein d'ingrédients qui feront le style de Hardy (retournement de situation, mauvaises rencontres, etc) et je pense que ce roman est une bonne entrée en matière dans le monde de cet auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Two on a Tower (A la lumière des étoiles)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Two on a Tower (A la lumière des étoiles)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Two on a Tower (A la lumière des étoiles)
» [Calmel, Mireille] La reine de Lumière - Tome 1: Elora
» Les 10 meilleurs reflex numériques en basse lumière selon DxO
» Lumière continue ou flash
» [roman]Au bout, la lumière E. Torres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XIXème siècle et antérieurs) :: Thomas Hardy-
Sauter vers: