Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Du concept de fanfiction, paradis des fans, terrain de jeu des écrivains en herbe... ou solution de facilité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Annwvyn
Subtle scent of rain


Nombre de messages : 5847
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Du concept de fanfiction, paradis des fans, terrain de jeu des écrivains en herbe... ou solution de facilité ?   Ven 18 Sep 2015 - 9:34

Ca me fait plaisir que le sujet suscite des réactions différentes. Very Happy

Ce que je voudrais dire c'est que l'écriture de quelque chose d'original, ou de fanfiction, pose des difficultés différentes. Personnellement, je trouve qu'écrire un truc original est un casse-tête, qui demande de l'imagination, des recherches, puis encore de l'imagination, et enfin un minimum de tenue de ses personnages et de son univers pour que le tout reste cohérent. La fanfiction a le mérite de poser un cadre et des personnages, laissant "juste" les recherches et la tenue des personnage.

Personnellement, je trouve que c'est plus facile (mais c'est mon point de vue personnel, et je vois que Claire-de-Plume a ressenti les choses différemment Wink ). Après c'est vrai qu'écrire de la fanfiction, à mes yeux, c'est essayer autant que possible de conserver l'esprit de l'œuvre originale (à défaut d'avoir le style de l'auteur). Alors que, comme Zakath le dit, ça peut aller bien au-delà, dans la forme de ce qu'on écrit notamment.

Je ne connais rien au domaine des fanarts, donc je ne peux pas comparer. Et je trouve que tout le monde écrive sur ce qu'il aime, ça ne peut pas faire de mal, et j'aime lire des fanfictions. Je ne crois donc pas que l'écriture soit réservée à une élite (même si clairement sur fanfiction.net, certains feraient bien, à mon avis, de s'abstenir Rolling Eyes). Simplement, je trouve qu'il est important, dès qu'on entre dans le domaine des choses publiées, qu'une grande place soit faite à des travaux originaux. Je ne sais pas, mais je trouve que faire preuve d'imagination, parler de choses nouvelles, ouvrir de lecteurs à de nouveaux horizons, c'est le plus important. Wink

Enfin je voudrais dire à Zakath : merci ! cheers Je n'avais jamais pensé à lire de fanfictions sur Pirates des caraïbes. Et à mon grand désespoir, le commodore Norrington n'était pas assez développé dans les films ! Donc je vais me faire un plaisir de lire ce que tu as écrit !
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
Zakath Nath
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2982
Age : 33
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Du concept de fanfiction, paradis des fans, terrain de jeu des écrivains en herbe... ou solution de facilité ?   Ven 18 Sep 2015 - 10:08

Citation :
Ce que je voudrais dire c'est que l'écriture de quelque chose d'original, ou de fanfiction, pose des difficultés différentes. Personnellement, je trouve qu'écrire un truc original est un casse-tête, qui demande de l'imagination, des recherches, puis encore de l'imagination, et enfin un minimum de tenue de ses personnages et de son univers pour que le tout reste cohérent. La fanfiction a le mérite de poser un cadre et des personnages, laissant "juste" les recherches et la tenue des personnage.

C'est vrai que ce n'est pas pareil et c'est pour cela que je pense que ce n'est pas le même exercice avec à chaque fois des difficultés. Dans un cas, on doit créer un univers cohérent et des personnages solides, dans l'autre on doit le respecter (donc même si plusieurs interprétations d'une œuvre sont possibles, il faut un minimum le comprendre) avant de se lancer. Comme dit Clair-de-Plume, dans les écrits originaux, on peut avoir plus de liberté, on peut donner à un personnage le caractère de son choix et ensuite il faut que ses actions soit un minimum logique, que sa psychologie ne soit pas aberrante. Pour une fanfic, on doit broder dans un cadre déjà existant et du coup on doit faire attention à ne pas faire n'importe quoi (les fanfictions du style "et si Hermione avait été envoyé à Serpentard, ne se souciait pas de ses études et était une grosse rebelle", là je trouve que c'est de la paresse car on n'essaie ni de respecter le personnage, quitte à le faire évoluer, ni à en créer un). Personnellement, je trouve en effet qu'avoir déjà de bonnes bases posées et devoir retenir les règles est plus rassurant que devoir les inventer et les faire comprendre au lecteur.

Citation :
Simplement, je trouve qu'il est important, dès qu'on entre dans le domaine des choses publiées, qu'une grande place soit faite à des travaux originaux. Je ne sais pas, mais je trouve que faire preuve d'imagination, parler de choses nouvelles, ouvrir de lecteurs à de nouveaux horizons, c'est le plus important.

C'est vrai même si ça ne s'arrête pas au domaine de la publication, on a aussi le phénomène des remakes, des suites, des préquelles au cinéma et à la télé. D'un côté ça ne veut rien dire (un remake peut apporter un nouveau point de vue très frais et en reflétant son époque, a aussi un intérêt pour illustrer l'évolution des goûts des spectateurs ou ce que les producteurs en pensent, et un film avec un scénario original peut enfiler les poncifs), de l'autre il y a un côté recyclage qui peut être agaçant, même en partant du principe qu'il y a un nombre limité d'histoires de base.

Citation :
Donc je vais me faire un plaisir de lire ce que tu as écrit !

Oulah Laughing .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://zakath-nath.joueb.com
Virginie1215
Préceptrice


Nombre de messages : 44
Age : 29
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 12/11/2015

MessageSujet: Re: Du concept de fanfiction, paradis des fans, terrain de jeu des écrivains en herbe... ou solution de facilité ?   Sam 21 Nov 2015 - 18:41

MarianneJustineBrandon : sans parler des fics dites austeniennes mais qui basculent dans l'érotisme et dénaturent complètement les personnages - La conquête de Mr Darcy, d'Abigail Reynolds.

Ah je l'ai dans ma bibliothèque ! Je n'ai pas eu le temps - ni l'envie faut dire ce qui est - de me plonger encore dedans. C'est à ce point ? Après, beaucoup diront que ce qui manque à Jane Austen, c'est ce côté charnel, même esquissé - une de mes profs de lycée le déplorait dans Orgueil et Préjugés, si si - Ces gens ne replacent pas dans le contexte historique. J'imagine ce qu'on aurait pu dire de Miss Austen si elle avait écrit un truc osé dans les années 1810. Et puis, elle ne s'est jamais mariée - donc est restée vierge - malgré, me semble-t-il, une ou deux propositions. Comment pouvait-elle donc parler de sexe en " pratique " ?

Quand tu te places dans notre contexte actuel où plus rien n'est tabou, je comprends que des " fans " frustrées ont voulu pousser la relation entre Elizabeth et Monsieur Darcy.

Quand tu vois Fifty Shades of Grey - désolée par avance pour les fans - c'est de base une fanfic basée sur Twilight - très mal écrite - qui ne sert à rien et qui s'est vendue parce qu'elle est criblée de scènes érotiques - pas du tout originales et répétitives -. Le sexe fait vendre.

Pour en revenir à la fanfic, j'écris personnellement depuis... Mes 15 ans environ.

Je me suis attelée à la fanfic parce que oui, c'est plus facile pour s'exercer. Tu n'as pas besoin de créer tes personnages, tu peux changer les critères de caractère des persos que tu n'as pas aimés ou pas aimés plus que ça, c'est un chouette terrain de jeu. Et tu peux voir si tu es capable d'écrire quelque chose de concret. J'ai écrit des fanfics sur Harry Potter et même sur Twilight - pour me moquer de base. J'ai rencontré sur le site une de mes meilleures amies et on a fait du quatre mains. On a eu notre succès et j'ai eu le mien personnellement. C'était pour m'exercer. Voir si j'étais capable de tenter ma propre aventure parce que écrire est pour moi un très grand rêve. J'ai commencé à m'atteler à ma propre histoire en début d'année et j'avoue que sans la fanfiction, je ne sais pas si j'aurais su m'organiser de la même façon.

Parce qu'après, il y a fanfic et fanfic, comme on dit.

Celles qui essaient de construire quelque chose de solide, celles qui pastichent ou carrément caricaturent et celles qui n'ont - désolée de le dire comme ça - aucun talent.

J'ai une amie qui a commencé avec des fanfics et qui maintenant publie. Je pense donc qu'il faut vraiment tenter le coup. Tu as l'avis d'anonymes qui ne te connaissent pas et qui sont souvent très objectifs, je trouve ça bien - plutôt que de faire lire à ta mère ou ta meilleure amie qui n'oseront peut-être pas te dire les choses de peur de te blesser ou te vexer.
Revenir en haut Aller en bas
Léti
British countryside addict


Nombre de messages : 826
Age : 34
Localisation : En chemin
Date d'inscription : 09/10/2014

MessageSujet: Re: Du concept de fanfiction, paradis des fans, terrain de jeu des écrivains en herbe... ou solution de facilité ?   Sam 21 Nov 2015 - 20:54

Virginie 1215, est-ce qu'il y a moyen de lire tes fanfics sur Harry Potter ? Smile

J'admire toujours ceux et celles qui se lancent dans des projets d'écriture de moyenne ou grande ampleur. J'en suis tellement incapable et j'aime pourtant tant vous lire, que ferais-je sans vous
Revenir en haut Aller en bas
Virginie1215
Préceptrice


Nombre de messages : 44
Age : 29
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 12/11/2015

MessageSujet: Re: Du concept de fanfiction, paradis des fans, terrain de jeu des écrivains en herbe... ou solution de facilité ?   Mar 24 Nov 2015 - 12:25

Léti : Ahah ! Non, désolée... C'est pas que je veux pas mais j'ai supprimé mes archives il y a pas mal d'années et pour être honnête, ce que j'ai fait en fanfiction, je n'en suis pas vraiment satisfaite. Même celles qui ont été le plus appréciées Smile J'espère l'être plus avec ma propre histoire Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du concept de fanfiction, paradis des fans, terrain de jeu des écrivains en herbe... ou solution de facilité ?   Aujourd'hui à 12:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Du concept de fanfiction, paradis des fans, terrain de jeu des écrivains en herbe... ou solution de facilité ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Garçons fans de Jane Austen: phénomène rare...
» La 1re fanfiction: Gravitation : le numéro d'hypnose
» Le paradis
» Lieux insolites d'éclosion (fans d'omelette dans D/P/Pt)
» terrain de cross saint hippolyte du fort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Autres passions-
Sauter vers: