Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Julia Deck - Viviane Elisabeth Fauville / Le triangle d'hiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Petit Faucon
Confiance en soie


Nombre de messages : 5375
Age : 51
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Julia Deck - Viviane Elisabeth Fauville / Le triangle d'hiver   Mer 25 Fév 2015 - 13:06

Julia Deck - écrivaine française née en 1974, 2 livres publiés.

Petite biographie de l'auteur
Citation :
Julia Deck est née en 1974 à Paris, d'un père français, artiste plasticien, et d'une mère britannique, traductrice. Etudes à Henri-IV.
En 1991, après des études de Lettres à la Sorbonne , son mémoire est consacrée à "La princesse de Clèves".

Elle part vivre un an à New York ou elle obtient de petits boulots dans l'édition.

Après avoir été responsable de communications dans plusieurs groupes, elle quitte sa fonction en 2005 pour se consacrer à l'écriture.

En 2012, elle publie son premier «Viviane Elisabeth Fauville» aux Editions de minuit, l'accueil du livre en fait l'une des révélations de la rentrée.
En 2014, elle publie "Le triangle d'hiver" aux Editions de Minuit.




Viviane Elisabeth Fauville est son premier roman, assez court (154 pages). Voici la présentation de l'éditeur sur la 4e de couverture :
Vous êtes Viviane Élisabeth Fauville. Vous avez quarante-deux ans, une enfant, un mari, mais il vient de vous quitter. Et puis hier, vous avez tué votre psychanalyste. Vous auriez sans doute mieux fait de vous abstenir. Heureusement, je suis là pour reprendre la situation en main. 


Et ci-dessous une vidéo de présentation du livre par l'auteure :




Mon avis :
J'ai beaucoup aimé ce livre, qui est d'abord très bien écrit, dans un style subjectif, et qui se déroule dans les rues de Paris sous la neige.
Ensuite l'histoire racontée laisse un certain trouble, car rien n'est objectif, nous sommes dans la tête de cette femme perturbée, et ce qu'elle affirme parfois se révèle faux ensuite. C'est un univers incertain dans lequel elle évolue. De plus elle a l'impression d'être invisible, de ne pas exister, et c'est parfois dérangeant.
Il y a de nombreux thèmes évoqués :
L'oppression et l'enfermement, avec la station de métro, en particulier
Comment exister ? (en temps que mère ? en temps que salariée ? en temps qu'épouse ? en temps que meurtrière ?)
La relation d'une mère à son enfant
La relation entre le patient et son psy



Pour vous donner envie, je vous copie la première page du livre :
L'enfant a douze semaines, et son souffle vous berce au rythme calme et régulier d'un métronome. Vous êtes assises toutes les deux dans un rocking-chair au milieu d'une pièce entièrement vide. Les cartons empilés par les déménageurs bordent le mur de droite. Trois d'entre eux, au-dessus de la pile, ont été ouverts pour extraire les objets de première nécessité, les ustensiles de cuisine, les objets de toilette, quelques vêtements et les affaires du bébé qui sont plus nombreuses que les vôtres. La fenêtre n'a pas de rideau. Elle semble clouée au mur comme une esquisse, une pure étude de perspective, où les rails et les caténaires échappés de la gare de l'Est figureraient les lignes de fuite.
Vous n'êtes par tout à fait sûre, mais il vous semble que, quatre ou cinq heures plus tôt, vous avez fait quelque chose que vous n'auriez pas dû.


Et en plus cet autres extrait, vers le milieu du livre :
Viviane, reprends ta place. Ce n'est pas à cet âge et pourvue d'une descendance que tu vas repartir à zéro, démarrer au bas de l'échelle et gravir les échelons de l'humiliation. De place, il n'y en a pas pour tout le monde, or tu as la tienne et tu vas la défendre. Ta fille ne connaîtra pas sa mère au chômage, faisant le siège des organismes paritaires, comptant les sous jetés au fond d'un gobelet en plastique pendant que les voyageurs fronceront le nez sous les effluves que tu auras laissés derrière toi dans le wagon.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie


Nombre de messages : 5375
Age : 51
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Julia Deck - Viviane Elisabeth Fauville / Le triangle d'hiver   Mar 17 Mar 2015 - 16:53

Je double-poste Very Happy  pour parler du 2e roman de Julia Deck Le triangle d'hiver

La présentation de l'éditeur résume ce livre assez court (170 pages) :
Mademoiselle ne veut plus travailler. Mademoiselle est criblée de dettes.

La vie serait tellement plus simple sous une nouvelle identité.

Qu'à cela ne tienne, elle emprunte celle de la romancière Bérénice Beaurivage, change de ville et rencontre l'Inspecteur, dont elle tombe aussitôt amoureuse.

C'est sans compter la journaliste Blandine Lenoir, éprise du même homme et résolue à la confondre. Bientôt le soupçon gagne sur tous les côtés du triangle que forment ces trois-là, parfaitement équilatéral.

Cette jeune femme, Mademoiselle, n'a pas de nom, pas de passé, pas de souvenirs, pas d'attache familiale ou amicale ; elle est seule, au bord de la clochardisation ou de l'abandon psychologique.
Apparemment elle n'en souffre pas, mais elle est incapable de nouer un attachement sentimental : elle s'accroche à cet homme, l'Inspecteur, pour qu'il l'héberge, la nourrisse, et en échange elle donne son corps. Elle joue un rôle, celui d'une romancière (alors qu'elle n'arrive pas à aligner trois mots sur son carnet d'écrivaine), arrive à donner un peu le change, mais au fond d'elle, il n'y a que du vide, du vent, le néant.

Ce roman donne le vertige, et les dernières pages nous renvoient à cette énigme qu'est Mademoiselle : quel prix faut-il payer pour changer de vie ? peut-on vivre dans la peau d'une autre personne ?
Et sa trajectoire est un triangle entre Le Havre, Saint-Nazaire et Marseille, puis Le Havre à nouveau.

Julia Deck est une romancière du vertige, du mal-être, de la recherche d'identité.
J'aime vraiment son univers, à la fois ancré dans les lignes d'une ville, et perdu dans la brume de ses héroïnes qui vacillent.
Revenir en haut Aller en bas
 
Julia Deck - Viviane Elisabeth Fauville / Le triangle d'hiver
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Deck, Julia] Le triangle d'hiver
» Le triangle de Karpman dit "triangle dramatique"
» Darcy et Elisabeth
» Elisabeth Röhm sur TF1 : dans Mon enfant a disparu
» Le triangle des bermudes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: