Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Scientifiques : des écrits et des hommes

Aller en bas 
AuteurMessage
PapiSido
Coléoptère d'Afrique
avatar

Nombre de messages : 282
Age : 73
Localisation : 69-Ecully
Date d'inscription : 01/09/2011

MessageSujet: Scientifiques : des écrits et des hommes   Jeu 22 Jan 2015 - 15:16

Je lance ici, avec la bénédiction des gardiennes du Temple (.. pardon de l'Auberge) un sujet ouvert sur la science, les hommes qui la font, les textes ou les conférences qu'ils produisent à destination du grand public (plus ou moins averti)
Je commence en évoquant d'abord un scientifique Cédric Villani puis un ouvrage de Jared Diamond
J'aurai sans doute d'autre suggestions, mais j'espère d'autres contributions
______________________________________________

A tout seigneur, tout honneur: j'invite pour couper le ruban
Cédric Villani ( j'avais, avec succès, testé votre réactivité à son sujet dans le sujet sur les MOOC )
Pour qui ne le saurait pas, Cédric Villani est un de nos grands mathématiciens, né en 1973, honoré de la médaille Fields en 2010 et actuellement Professeur à l'Université de Lyon et Directeur de l'Institut Henri Poincaré.
Après avoir obtenu sa médaille Fields, il a fait le choix (comme dans un autre genre l'avait fait avant lui Georges Charpak et dans une moindre mesure Pierre-Gilles de Gennes) de profiter de sa notoriété temporaire pour promouvoir la science en général et sa discipline auprès du grand public, peu sensible en général à ce genre de sirènes. Et comme l'homme à du talent et de la personnalité, ça a bien marché.

Il a écrit un livre Théorème Vivant (Grasset 2012) où il décrit sa vie dans les 2 dernières années avant sa médaille
cédric Villani a écrit:
On me demande souvent à quoi ressemble la vie d’un chercheur, d’un mathématicien, de quoi est fait notre quotidien, comment s’écrit notre œuvre. C’est à cette question que le présent ouvrage tente de répondre.
Et de ce point de vue, c'est réussi. Toutes proportions gardées, et sans avoir la moindre prétention de me comparer à lui, c'est une image fidèle de ce qu'est notre vie.
Tout au long de l'ouvrage apparaissent des portraits écrits et illustrés( par C.Gondard) de grands scientifiques passés ou présents, témoignage qu'un résultat scientifique n'est que le dernier aboutissement d'une longue histoire qui en aura bien d'autres. De ce point de vue c'est aussi bien réussi
Le livre est ensuite un journal en va-et-vient entre sa vie de tous les jours et ses travaux mathématiques, et là, c'est à mon avis un peu décevant: Sa vie de tous les jours est assez banale, Cédric Villani vit comme Monsieur tout le monde, c'est vrai et rassurant, mais on s'attendait peut-être à quelque chose de plus coloré. Quant à ses travaux mathématiques ils passeront bien au dessus de la plupart des lecteurs. Je connais l'équation de Boltzmann, sa construction et ses conséquences, notamment le fameux Théorème H, mais je suis néanmoins très rapidement complètement largué.

Je vois sur Wikipedia qu'il a également contribué à un autre livre Mathématiques en liberté, (2012,Éd. La ville brûle, avec Pierre Cartier, Jean Dhombres, Gerhard Heinzmann) mais je ne le connais pas

Si donc vous voulez rentrer un peu dans son monde il sera peut-être plus simple d'écouter quelques une de ses conférences grand-public
J'en ai sélectionné 3
Les mathématiques de la chauve-souris https://www.youtube.com/watch?v=2Qb9mzqxr3c
Tout est mathématique (HEC) . https://www.youtube.com/watch?v=rLFUnCUyPko J'aime bien le moment où à une question "Faut-il écrire Mathématique(s) au singulier ou au pluriel" il répond simplement "Je n'ai pas d'opinion tranchée, j'utilise les deux)
Quand la terre était trop jeune pour Darwin http://public.weconext.eu/academie-sciences/2014-03-18/video_id_001/index.html
Vous ne comprendrez pas tout: ce n'est pas un cours et dans ce genre de conférence l'objectif n'est pas 100%, mais cela peut ouvrir quelques horizons.

Dans un registre plus léger,
une interview sur FR3 Rhône-Alpes https://www.youtube.com/watch?v=2Qb9mzqxr3c
sa présentation du nombre d'Or https://www.youtube.com/watch?v=6H-t3WwfNcc
ou bien http://cedricvillani.org/wp-content/uploads/2013/03/Cedric-Villani.pdf
__________________________________________________

Pas au même niveau, mais c'est quand même un de mes coups de cœur de 2014 je souhaite évoquer Jared Diamond, Universitaire géographe, fortement engagé sur les problémes d'écologie, biodiversité, etc...
Wikipedia a écrit:
Jared Mason Diamond, né le 10 septembre 1937, est un biologiste évolutionniste, physiologiste et géonomiste américain. Professeur de géographie à l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA), il est surtout connu pour ses ouvrages de vulgarisation scientifique : De l'inégalité parmi les sociétés (qui lui a valu un prix Pulitzer en 1998) et Effondrement (traduit en français en 2006).
ses principaux ouvrages:
- Pourquoi l'amour est un plaisir, l'évolution de la sexualité humaine [« Why is sex fun:The evolution of human sexuality »]
- Le Troisième Chimpanzé, Essai sur l'évolution et l'avenir de l'animal humain [« The Third Chimpanzee:The Evolution and the Future of the Human Animal »]
- De l'inégalité parmi les sociétés, Essai sur l'homme et l'environnement dans l'histoire [« Guns, Germs, and Steel:The Fates of Human Societies »]
- Effondrement. Comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie [« Collapse: How Societies Choose to Fail or Succeed »]

Pas de fantasy, romance ou autres frivolités romanesques donc, mais du solide, sérieux et documenté ( very scholarly diraient nos amis anglophones). Et pourtant !!!!


Je me suis lancé, sur les conseils de ma bibliothècaire, dans Effondrement :
un impressionnant volume, passant en revue l'évolution de nombre de civilisations anciennes ou actuelles, proches ou lointaines dont j'ignorais parfois jusqu'à l'existence.

Très instructif donc, et incitant à la réflexion, c'est bien ce que l'on attend de ce type d'ouvrage
Mais aussi complétement passionnant et prenant comme un roman. J'attends d'un bon roman qu'il m’emmène avec lui dans son univers, qu'il m'immerge - sans la béquille de quelque réalité virtuelle informatique - dans son environnement.
Et bien là, c'est le cas. J'ai vraiment vécu sur l'Ile de Pâques, avec les vikings du Groenland ou sur les hautes terres de Nouvelle-Guinée, et cela, je ne m'y attendais vraiment pas. Le mérite en revient sans doute aussi au traducteur ( je l'ai lu en français) et la qualité de la traduction participe assurément à la magie du livre.

Deux citations qui m'ont marqué et dont il n'est pas besoin de souligner l'actualité !!!
Chapitre 2 a écrit:
On se prend à imaginer ce que put être l’état d’esprit du Pascuan qui abattit le dernier palmier au moment précis où il l’abattait. Comme les forestiers modernes, s’est-il écrié « Du travail, pas des arbres!» Ou : «?La technologie va résoudre nos problèmes, il n’y a rien à craindre, nous trouverons des substituts au bois!»
Chapitre 13 a écrit:
Si le développement des problèmes liés à l’environnement s’accélère de façon exponentielle, on peut espérer qu’il en aille de même pour le souci dont l’opinion fait montre pour l’environnement et les mesures privées et publiques à prendre. Lequel de ces deux coursiers franchira le premier la ligne d’arrivée?
Nombre de lecteurs de ce livre sont assez jeunes pour vivre l’arrivée de la course.
Je n'ai encore rien lu d'autre de cet auteur, mais j'y reviendrai assurément
Revenir en haut Aller en bas
http://sitasido.ec-lyon.fr
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7431
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Scientifiques : des écrits et des hommes   Lun 23 Mar 2015 - 16:42

C'est une très bonne idée de sujet, PapiSido !

Je n'ai pas encore vu tes liens sur Cédric Villani, mais j'ai entendu parler de Jared Diamond et de son engagement pour l'environnement. Tout ce que tu dis ici donne envie de lire son livre, qui a l'air très exhaustif.


Je me demandais si ce sujet était approprié pour parler de 2 livres (pas récents) que j'avais beaucoup aimé, et qui sont (à mon sens) de la bonne vulgarisation scientifique  :

= L'histoire des codes secrets de Simon Singh - publié en 1999

De tout temps, les codes secrets ont été indispensables dans les affaires d'ordre politique, diplomatique, militaire. De l'arrestation de Marie Stuart à l'entrée en guerre des Etats-Unis en 1942, des messages cachés dans la chevelure des émissaires grecs aux salles de calcul de la National Security Agency, ce livre, aussi excitant qu'un roman policier, déploie une véritable fresque historique. Il nous montre comment la guerre continuelle du codage et du décodage a entraîné des découvertes et des progrès multiples en linguistique, en mathématiques et, pour finir, dans la mise au point des ordinateurs. Mais surtout, il attire notre attention sur un enjeu capital de notre civilisation. A l'ère des satellites et de l'Internet, jamais la notion de cryptage n'a été aussi centrale dans la protection de la vie privée...


= L'histoire universelle des chiffres, de Georges Ifrah



Pour tout savoir sur l'origine des chiffres, du calcul, de l'algèbre, je trouve ce livre passionnant, et je le relis régulièrement, avec toujours l'impression de découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 7171
Age : 46
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Scientifiques : des écrits et des hommes   Lun 23 Mar 2015 - 19:58

Merci pour l'ouverture de ce sujet. Les ouvrages de vulgarisation scientifique peuvent intéresser du monde, ce serait chouette en tous les cas.

PapiSido a écrit:
Deux citations qui m'ont marqué et dont il n'est pas besoin de souligner l'actualité !!!
Chapitre 2 a écrit:
On se prend à imaginer ce que put être l’état d’esprit du Pascuan qui abattit le dernier palmier au moment précis où il l’abattait. Comme les forestiers modernes, s’est-il écrié « Du travail, pas des arbres!» Ou : «?La technologie va résoudre nos problèmes, il n’y a rien à craindre, nous trouverons des substituts au bois!»

Désolée mais j'espère que le reste du bouquin est meilleur que cette citation. Parce que j'ai un peu envie de dire que faire cet amalgame c'est ne rien connaître (ou ne rien vouloir connaître) aux forestiers modernes.
En tous les cas, ça ne m'incite pas à le lire.
J'ai lu il n'y a pas longtemps une analyse de la disparition de la civilisation pascuanne, et si la surexploitation des ressources naturelles était mise en avant (comme pour la civilisation maya, d'ailleurs), ou plutôt un déséquilibre entre les ressources et les besoins, il me semble me souvenir que c'était nettement plus complexe. J'essaierai de retrouver la référence.

Sur la biodiversité, je recommanderai le livre de Christian Lévêque, La biodiversité au quotidien, le développement durable à l'épreuve des faits, paru en 2008 aux éditions Quae. Christian Lévêque est directeur de recherches émérite de l'Institut de Recherche pour le Développement et son approche par le questionnement scientifique, joint à une grande variété d'approches de la biodiversité, m'a paru très intéressante sur un sujet où les préjugés et les idées reçues sont hélas légion.

Globalement les éditions Quae sont un terreau fertile Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7431
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Scientifiques : des écrits et des hommes   Mar 24 Mar 2015 - 9:08

MissAcacia a écrit:
(...)
Globalement les éditions Quae sont un terreau fertile Wink .

Entièrement d'accord avec toi !!! pratiquement tous leurs livres sont intéressants (de mon point de vue)  sunny
Revenir en haut Aller en bas
PapiSido
Coléoptère d'Afrique
avatar

Nombre de messages : 282
Age : 73
Localisation : 69-Ecully
Date d'inscription : 01/09/2011

MessageSujet: Re: Scientifiques : des écrits et des hommes   Sam 18 Juil 2015 - 21:08

Un retour sur le sujet

Pour les "Sciences Dures" deux ouvrages remarquables ( très pointus, ne les achetez pas mais si vous pouvez les emprunter .... vous les trouverez je pense en Bibliothèque Universitaire)

Le Cours de physique de Richard Feynmann
https://fr.wikipedia.org/wiki/Cours_de_physique_de_Feynman
Les premiers chapitres sont tout à fait lisibles, je recommande notamment le chapitre 4 sur la Conservation de l'énergie, la LOI première de la physique, présentée ici comme une aventure de salle de bains !!!
Par contre je déconseille fortement la traduction. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi, mais j'ai à plusieurs reprises constaté que la version française m'ennuie alors que la version anglaise est passionnante

The Road to Reality de Roger Penrose
https://en.wikipedia.org/wiki/The_Road_to_Reality
https://fr.wikipedia.org/wiki/Roger_Penrose
Le titre français À la découverte des lois de l'univers. La prodigieuse histoire des mathématiques et de la physique, Paris, Odile Jacob, 2007  (titre angalais complet The Road to Reality: A Complete Guide to the Laws of the Universe)
est tout à fait fidéle. C'est un livre de Physique écrit par quelqu'un qui participe à sa construction mais la Physique n'apparait qu'au chaptre 17 (sur 34) avant ce sont des mathématiques.
Les premiers chapitres sont passionnants, même pour le profane; je vous recommande notamment dans le prologue le débat autour des fractions ou l'angoisse des philosophes grecs devant l'idée de nombre réels J'aurais aussi aimé avoir l'impression de non-scientifiques sur la présentation du §1.4 sur les 3 mondes.
Vous n'irez pas très loin, pour moi j'en suis au chapitre 12 ; mais le début vaut le déplacement

Pour les "Sciences douces" (terminologie bien préférable à l'habituel "Sciences molles")

La géographie, ça sert, d'abord, à faire la guerre d'Yves Lacoste
https://fr.wikipedia.org/wiki/La_g%C3%A9ographie,_%C3%A7a_sert,_d%27abord,_%C3%A0_faire_la_guerre
Un livre que j'avais lu voici bien longtemps et qui m'avait passionné

L'origine des langues : sur les traces de la langue mère de Merrit Ruhlen - celui là par exception je l'avais lu en vf
https://fr.wikipedia.org/wiki/Merritt_Ruhlen
et je l'avais aussi trouvé fascinant

D'accord sur "L'histoire des codes secrets" de Simon Singh. Je l'ai aussi lu récemment, c'était un conseil de lecture du MOOC "Arithmétique et Cryptographie". J'ai lu et j'ai bien aimé.[/i]

Miss Acacia a écrit:
PapiSido a écrit:
Deux citations qui m'ont marqué et dont il n'est pas besoin de souligner l'actualité !!!
Chapitre 2 a écrit:
On se prend à imaginer ce que put être l’état d’esprit du Pascuan qui abattit le dernier palmier au moment précis où il l’abattait. Comme les forestiers modernes, s’est-il écrié « Du travail, pas des arbres!» Ou : «?La technologie va résoudre nos problèmes, il n’y a rien à craindre, nous trouverons des substituts au bois!»
Désolée mais j'espère que le reste du bouquin est meilleur que cette citation. Parce que j'ai un peu envie de dire que faire cet amalgame c'est ne rien connaître (ou ne rien vouloir connaître) aux forestiers modernes.
En tous les cas, ça ne m'incite pas à le lire.
J'ai lu il n'y a pas longtemps une analyse de la disparition de la civilisation pascuanne, et si la surexploitation des ressources naturelles était mise en avant (comme pour la civilisation maya, d'ailleurs), ou plutôt un déséquilibre entre les ressources et les besoins, il me semble me souvenir que c'était nettement plus complexe. J'essaierai de retrouver la référence.
d'accord sur le mauvais procès fait aux  forestiers ( que je connais peu), il faudrait d'ailleurs  voir le texte original, là encore je l'ai lu en français. Par contre l'argumentation reste - malheureusemnt - très prégnante[/i]
Revenir en haut Aller en bas
http://sitasido.ec-lyon.fr
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 7171
Age : 46
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Scientifiques : des écrits et des hommes   Lun 20 Juil 2015 - 23:22

Ben non, justement, l'argumentation est assez mauvaise. Il est invraisemblable que la disparition de la civilisation pascuane soit le fait d'un irresponsable qui aurait parié sur la science. Ceci supposerait que tous les pascuans étaient des irresponsables (ou qu'un seul fou a abattu tous les palmiers de l'île), c'est absurde. C'est réduire à une espèce de fatalité d'autodestruction intrinsèquement humaine un phénomène complexe qui met en jeu la démographie, le climat, la colonisation et ses conséquences... Et si cet argument est employé dans un but de généralisation sur d'autres situations de surconsommation de ressources, c'est encore une fois une simplification outrancière.  Mais bon, je n'ai pas lu le livre (et ce n'est pas demain la veille Smile ).
Les thèses de Diamond ont semble-t-il été très largement contestées.

Merci pour les références sur la physique. Je pense qu'il sont hors de ma portée, surtout en anglais, cette matière ayant toujours été mon point faible, mais c'est intéressant de connaître ces ouvrages de vulgarisation.
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 24078
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Scientifiques : des écrits et des hommes   Ven 25 Mai 2018 - 11:20

PapiSido a écrit:
d'accord sur le mauvais procès fait aux  forestiers ( que je connais peu), il faudrait d'ailleurs  voir le texte original, là encore je l'ai lu en français. Par contre l'argumentation reste - malheureusemnt - très prégnante[/i]

Je n'ai pas encore lu Effondrement mais il est sur ma PAL (ainsi que Le troisième chimpanzé, d'ailleurs), car j'ai pris grand plaisir à lire deux autres de ses bouquins : De l'inégalité parmi les sociétés: Essai sur l'homme et l'environnement dans l'histoire et Pourquoi l'amour est un plaisir: L'évolution de la sexualité humaine.

La thèse de Diamond sur la fin de la civilisation pascuane ont été contestées, oui, MissAcacia, mais elle ne doit sans doute pas être résumée à la phrase citée plus haut par PapiSido, je pense. Jared Diamond ne prétend pas détenir une vérité absolue dans ses livres en général, il a plutôt tendance à respecter l'approche scientifique, qui part d'hypothèses, qui peuvent être envisagées jusqu'à preuve du contraire.  Or sur l'île de Pâque, c'est difficile d'avoir des preuves, dans un sens ou dans l'autre.

Il adopte volontiers un ton un peu provocateur, comme ici sur les forestiers. Après je pense qu'il pense en premier lieu aux exploitations à grande échelle qui peuvent exister en Asie du Sud-Est. La Nouvelle-Guinée semble être relativement préservée de l'exploitation agricole intensive et garde une biodiversité exceptionnelle comparée à certains pays proche. C'est sans doute ce qui a poussé Diamond à ne pas mâcher ses mots.

Ce que j'apprécie chez lui, c'est qu'il présente des faits, des statistiques, des études, et qu'ensuite il leur donne une interprétation personnelle intéressante, influencée, selon moi, par l'originalité de son parcours.

Citation :
Jared Diamond est né à Boston le 10 septembre 1937. Diplômé de l'université Harvard en 1958, il commence une thèse de physiologie sur la vésicule biliaire à l'université de Cambridge, thèse qu'il soutient en 1961. Il est nommé professeur de physiologie à l'UCLA Medical School (École de médecine de l'Université de Californie) en 1966. Il commence alors une seconde carrière de biologiste en étudiant l'écologie et l'évolution des oiseaux de Nouvelle-Guinée. Puis à partir de la fin des années 1980, il s'intéresse à l'histoire de l'environnement et devient professeur de géographie à l'UCLA, poste qu'il occupe toujours actuellement. Auteur de nombreuses publications scientifiques, il a reçu en 1999 la National Medal of Science.

En 2013, il a reçu le prix Wolf en agriculture pour sa contribution sur la compréhension des processus de domestication dans l'évolution des systèmes agricoles et sociaux.

Son expérience en Nouvelle-Guinée l'a non seulement sensibilisé aux problèmes environnementaux  mais aussi aux différentes manières de "gérer" la nature par les sociétés. Cela se ressent dans ses analyses, toujours approfondies et qui font des liens entre des disciplines très variées.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 7171
Age : 46
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Scientifiques : des écrits et des hommes   Lun 28 Mai 2018 - 22:06

cat47 a écrit:
Or sur l'île de Pâque, c'est difficile d'avoir des preuves, dans un sens ou dans l'autre.

Il adopte volontiers un ton un peu provocateur, comme ici sur les forestiers. Après je pense qu'il pense en premier lieu aux exploitations à grande échelle qui peuvent exister en Asie du Sud-Est. La Nouvelle-Guinée semble être relativement préservée de l'exploitation agricole intensive et garde une biodiversité exceptionnelle comparée à certains pays proche. C'est sans doute ce qui a poussé Diamond à ne pas mâcher ses mots.

Même en l'absence de preuve, il est difficile d'envisager sérieusement l'hypothèse que tous les pascuans étaient des irresponsables.

De la provocation à l'amalgame, il n'y a qu'un pas, vite et trop souvent franchi. En plus c'est facile et ça fait vendre, en jouant sur la corde émotionnelle. Je me méfie comme de la peste de ce genre d'auteur. Dans ton exemple tu fais toi même l'amagalme entre les forestiers et les défrichements agricoles, ce qui n'a rien à voir et augure mal du mélange des concepts, mâchage de mots ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 24078
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Scientifiques : des écrits et des hommes   Mar 29 Mai 2018 - 15:47

Je n'ai pas encore lu Effondrements, je ne peux donc pas encore me prononcer sur l'amalgame mais je ne pense pas que Jared Diamond prétend que tous les Pascuans étaient irresponsables. Et surtout, il n'a pas besoin de ça pour vendre ses bouquins, qui sont passionnants, avec ou sans provoc. Razz

Sur mon propre amalgame, j'ai une question : le défrichement auquel je fais allusion est le défrichement pour la plantation de palmiers à huile. Je pense qu'on utilise les compétences des forestiers pour cela mais je peux me tromper. Je crois que dans touts les activités, chez les forestiers comme chez les banquiers, pour citer le premier exemple qui me vient à l'esprit et pour laquelle les gens font facilement des amalgames, il y a des gens biens, qui raisonnent à long terme, et d'autres plus portés sur l'intérêt à court terme et le profit personnel. Tous les forestiers sont-ils des saints?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 7171
Age : 46
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Scientifiques : des écrits et des hommes   Mer 30 Mai 2018 - 22:43

Tu fais toi aussi dans la provocation... Bien sûr que tous les forestiers ne sont pas des saints, de même qu'ils ne sont pas tous beaux, grands, minces, intelligents, riches et en bonne santé (quoique... Rolling Eyes ).

Le défrichement pour planter des palmiers à huile n'est pas une opération de gestion forestière, c'est une opération agricole. Même si des bûcherons coupent les arbres, sont payés pour ça et acceptent cette rémunération, la décision initiale n'est pas une décision forestière mais bien agricole. Bref, on ne peut absolument pas juger de la qualité des gestionnaires forestiers sur une action de défrichement.
C'est bien quand on ne lève pas l’ambiguïté qu'il y a amalgame.

Tu peux trouver ces ouvrages passionnants et je peux les trouver horripilants* (même si en l'occurence je ne les ai pas lus... et vos avis ne me donnent pas envie malgré votre enthousiasme). De même que je trouverais peut-être intéressant un ouvrage sur la banque, que tu trouveras outrancier et simpliste. Les bons ouvrages de vulgarisation ne tombent pas dans la caricature mais il n'y a pas que de bons ouvrages de vulgarisation, malheureusement...

* par exemple je ne me suis absolument pas extasiée devant Walden de Thoreau, pourtant considéré comme un ouvrage fondateur de l'écologie.
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 24078
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Scientifiques : des écrits et des hommes   Mar 12 Juin 2018 - 16:55

MissAcacia a écrit:
Tu fais toi aussi dans la provocation...

Merci! C'est très aimable. Neutral

J'ai hésité, mais finalement non, je préfère ne pas répondre de manière plus détaillée.  Peace, love and Esther!  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 7171
Age : 46
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Scientifiques : des écrits et des hommes   Lun 25 Juin 2018 - 21:42

confused scratch

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Scientifiques : des écrits et des hommes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Scientifiques : des écrits et des hommes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Scientifiques : des écrits et des hommes
» Elfes Noirs vs Hommes-Lézards - 3000/1500 points
» armée type Hommes betes de khornes
» La montre des Grands Hommes [historique]
» Hommes-Lézards vs Morts-Vivants de Khemri - 1000 points

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: On revient à la réalité^^-
Sauter vers: