Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Joël Dicker - La vérité sur l'affaire Harry Quebert (et plus si affinité)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Cassandre
Sweet Indian Princess
avatar

Nombre de messages : 31723
Age : 56
Localisation : entre deux livres
Date d'inscription : 22/08/2009

MessageSujet: Re: Joël Dicker - La vérité sur l'affaire Harry Quebert (et plus si affinité)    Lun 18 Déc 2017 - 18:34

clinchamps a écrit:
10 heures ?? Wouah !! Laughing
Bon, il y a de quoi faire un truc à suspens pas mal, du moment que l'écriture cinématographique remplace le style inénarrable de l'écriture de l'auteur !! Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
papotea
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1432
Age : 42
Localisation : quelque part dans la verte Normandie
Date d'inscription : 11/07/2012

MessageSujet: Re: Joël Dicker - La vérité sur l'affaire Harry Quebert (et plus si affinité)    Ven 9 Nov 2018 - 11:26

Hop...une petite remontée de ce topic à l'occasion de l'arrivée dès le 21 novembre de la série (10 épisodes) inspirée par le roman "la vérité sur l'affaire Harry Quebert". Jean-Jacques Annaud à la réalisation, Patrick Dempsey (docteur Mamour) dans le rôle d'Harry Quebert.

Allez-vous regarder ?

Moi, je pense que oui. Le livre m'avait laissé une impression mitigée, j'avais beaucoup aimé l'intrigue et l'ambiance, la réflexion sur l'écriture et les écrivains, en revanche j'avais détesté les dialogues plus cruche tu meurs entre Harry et Nola.

Donc j'espère que JJA aura gommé ce côté sirupeux et guimauve qui m'avait tant gêné dans ma lecture !
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 54010
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Joël Dicker - La vérité sur l'affaire Harry Quebert (et plus si affinité)    Ven 9 Nov 2018 - 11:44

C'est sûr qu'un roman médiocre peut faire une excellente série si on réécrit tous les dialogues ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
papotea
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1432
Age : 42
Localisation : quelque part dans la verte Normandie
Date d'inscription : 11/07/2012

MessageSujet: Re: Joël Dicker - La vérité sur l'affaire Harry Quebert (et plus si affinité)    Ven 9 Nov 2018 - 11:52

Je suis moins dure que toi, je ne trouve pas ce roman médiocre, parce que j'ai vraiment été embarquée par l'intrigue et par l'ambiance, mais c'est vrai que les dialogues sont affraid .

C'est un peu le problème avec Joël Dicker: j'ai lu aussi la disparition de Stéphanie Mailer, et j'ai retrouvé les mêmes qualités et défauts que dans "Harry Quebert": une bonne intrigue, mais des dialogues indigents, une volonté de faire à l'américaine qui finit par lasser, et du too much.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre
Sweet Indian Princess
avatar

Nombre de messages : 31723
Age : 56
Localisation : entre deux livres
Date d'inscription : 22/08/2009

MessageSujet: Re: Joël Dicker - La vérité sur l'affaire Harry Quebert (et plus si affinité)    Ven 9 Nov 2018 - 14:19

clinchamps a écrit:
C'est sûr qu'un roman médiocre peut faire une excellente série si on réécrit tous les dialogues !
 lol!  lol!

papotea a écrit:
C'est un peu le problème avec Joël Dicker: j'ai lu aussi la disparition de Stéphanie Mailer, et j'ai retrouvé les mêmes qualités et défauts que dans "Harry Quebert": une bonne intrigue, mais des dialogues indigents, une volonté de faire à l'américaine qui finit par lasser, et du too much.
Je n'ai lu qu'Harry Québert et c'est vrai que l'auteur veut trop faire un roman "américain" mais la sauce ne prend pas No

Je ne pense pas regarder la série à moins de critiques ultra élogieuses lol!
Revenir en haut Aller en bas
Rose Bleue
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2491
Age : 33
Date d'inscription : 27/06/2010

MessageSujet: Re: Joël Dicker - La vérité sur l'affaire Harry Quebert (et plus si affinité)    Sam 10 Nov 2018 - 0:05

A force d'entendre des critiques élogieuses de la part de mon entourage, j'ai voulu lire ce roman mais au final je l'ai trouvé assez mal écrit. Du coup, je ne sais pas trop si je verrais la série. lol!
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 24028
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Joël Dicker - La vérité sur l'affaire Harry Quebert (et plus si affinité)    Jeu 15 Nov 2018 - 16:29

Moi je vais sûrement regarder la série car je n'ai toujours pas pris le temps de lire le roman (que j'ai offert à l'époque à mon mari et qu'il avait beaucoup aimé) et ça me permettra d'enfin connaître cette histoire. rendeer

Jean-Jacques Annaud parle de la série dans l'article ci-dessous :

https://www.letemps.ch/culture/verite-laffaire-harry-quebert-lodyssee-jeanjacques-annaud

Dans l'article, il y a un lien vers un autre article écrit à l'époque de la sortie du livre. On y apprend pourquoi Dicker le Genevois a choisi d'écrire un thriller à l'américaine... ce qui explique peut-être les nombreux "Nora chérie" qui semblent avoir dérangé pas mal d'entre vous. Laughing

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.
[/url]
Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa [url=https://servimg.com/view/20001968/9]
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10681
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Joël Dicker - La vérité sur l'affaire Harry Quebert (et plus si affinité)    Ven 16 Nov 2018 - 7:45


Rose Bleue a écrit:
A force d'entendre des critiques élogieuses de la part de mon entourage, j'ai voulu lire ce roman mais au final je l'ai trouvé assez mal écrit. Du coup, je ne sais pas trop si je verrais la série. lol!

Tu m'ôtes les mots du clavier Rose Bleue lol! .
J'attendrai de lire des avis avant de regarder l'adaptation, parce que s'agissant en plus d'une diffusion sur TF1 j'ai quelques réticences supplémentaires Rolling Eyes .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Joël Dicker - La vérité sur l'affaire Harry Quebert (et plus si affinité)    Dim 18 Nov 2018 - 21:13

@Rose bleue:

Même expérience que toi: j'ai plongé dans le livre pleine d'enthousiasme en découvrant le résumé de l'intrigue et il m'est littéralement tombé des mains - à plusieurs reprises. Je n'ai pas pu dépasser les premières pages, tant je l'ai trouvé laborieux sur lu plan du style. Lourd et disgracieux, au point de ne pouvoir avancer dans la lecture: cela ne m'est pas arrivé souvent, quel que soit le talent de l'auteur.

Mais comme le synopsis m'intrigue beaucoup, je suis ravie de pouvoir découvrir cette semaine les premiers épisodes de l'adaptation. (J'aimerais bien la connaître, moi, la vérité sur l'affaire Harry Quebert!)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Joël Dicker - La vérité sur l'affaire Harry Quebert (et plus si affinité)    Mar 20 Nov 2018 - 23:43

Alors je passe immédiatement laisser mon avis sur les 2 premiers épisodes de l'adaptation du livre de Joël Dicker par Jean-Jacques Annaud, pendant que c'est encore bien présent dans mon esprit. sunny

Juste une petite remarque préliminaire: comme écrit plus haut, je n'ai pas réussi à lire le livre, raison pour laquelle j'ai regardé l'adaptation d'un œil totalement neutre, sans préjugé quant aux personnages ou à l'histoire. Ma critique portera donc seulement sur ces 2 premiers épisodes, et pas sur l'aspect "adaptation" ou sur les différences entre les deux œuvres.

Donc, comme je le pressentais à l'époque où je m'étais lancée dans le bouquin, l'intrigue est super bien fichue: on file à travers l'enquête menée par Marcus (le héros) très agréablement, en voyant les pièces éparses d'un puzzle encore mystérieux émerger à travers des détails bien amenés par le scénario. Il y a aussi le côté "enquête dans une petite ville" (du Maine) qui est très attirant (du moins pour moi): le héros passe d'un personnage à l'autre pour faire sa petite enquête et on découvre à travers lui des personnalités intéressantes, dont on se demande à chaque fois si, oui ou non, elles disent la vérité et jusqu'à quel point elles cachent un secret dont tout le monde serait un peu complice.

Les acteurs sont biens, aussi. Je les ai trouvés crédibles dans leurs rôles.

Par contre, et là excusez-moi d'être sévère, il y a aussi des facettes de l'histoire qui m'ont horripilée. Je ne vais rien révéler de fondamental sur l'intrigue et je pense que les indications que je vais donner ici sont accessibles dans pas mal de résumés du livre ou de l'adaptation, mais je mets néanmoins ces passages sous spoiler, pour ceux qui ne veulent surtout rien gâcher du suspens.

Spoiler:
 

Par contre, il y a une scène inattendue que j'ai adorée.

Spoiler:
 

Bref, j'ai hâte de voir la suite. Je ne peux pas m'empêcher d'échafauder des hypothèses sur le rôle joué par les différents habitants dans les meurtres. Vivement la semaine prochaine!

J'ai hâte de lire d'autres feed-back. I love you
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 54010
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Joël Dicker - La vérité sur l'affaire Harry Quebert (et plus si affinité)    Mar 20 Nov 2018 - 23:54

Ho la la !! la critique de Télérama est assassine, et se conclut par les mots " la série est (malheureusement) très fidèle au livre" ! Very Happy Bon, je vais passer mon tour ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre
Sweet Indian Princess
avatar

Nombre de messages : 31723
Age : 56
Localisation : entre deux livres
Date d'inscription : 22/08/2009

MessageSujet: Re: Joël Dicker - La vérité sur l'affaire Harry Quebert (et plus si affinité)    Mer 21 Nov 2018 - 7:11

Je l'ai lue, Clinchamps lol!  je passe mon tour aussi cheers
Revenir en haut Aller en bas
Vavyala
Extensive reading
avatar

Nombre de messages : 221
Age : 35
Localisation : Entre une forêt francilienne et celle des pages des livres de ma bibliothèque
Date d'inscription : 27/08/2018

MessageSujet: Re: Joël Dicker - La vérité sur l'affaire Harry Quebert (et plus si affinité)    Mer 21 Nov 2018 - 9:57

Je ne connaissais pas le livre et n'en ai entendu parler qu'au moment de l'adaptation (avec la campagne promotionnelle qui l'annonçait dans les journaux).  Embarassed
Sans télé et avec une pile d'émissions radios/TV à écouter/voir en replay que je n'arrive pas à dépiler, je vais aussi zapper cette série...  Razz

Merci FleurdeLune pour ton retour sur les 2 premiers épisodes (cela permet de suivre des ressentis de spectateurs/trices par procuration Wink ).
En ce qui concerne les sujets que tu abordes dans ton spoiler:

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre
Sweet Indian Princess
avatar

Nombre de messages : 31723
Age : 56
Localisation : entre deux livres
Date d'inscription : 22/08/2009

MessageSujet: Re: Joël Dicker - La vérité sur l'affaire Harry Quebert (et plus si affinité)    Mer 21 Nov 2018 - 9:59

HS je ne sais pas pourquoi cet auteur bénéficie d'autant de campagne promotionnelle Shocked Déjà, ses livres étaient en vitrine ou en tête de colonne Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Joël Dicker - La vérité sur l'affaire Harry Quebert (et plus si affinité)    Mer 21 Nov 2018 - 11:41

@Vavyala:

Merci d'avoir répondu à mon message! I love you

Citation :
Avec du recul, ce n'est pas tant le coup de foudre d'un homme mûr pour le physique d'une jeunette qui m'agace, mais surtout comme tu le soulignes que les variables du coup de foudre soient rarement inversées/différentes dans les œuvres mainstream... Un peu de diversité dans ces histoires ferait du bien, pour l'effet de surprise, pour explorer la diversité des relations amoureuses... Je n'en dirai pas plus dans ce topic, pour développer, il faudrait que je migre dans un topic ad hoc.

C'est tout à fait ça, oui.

Le "jeune" Harry Québert a environs l'âge que j'ai aujourd'hui. Je m'imagine tomber raide amoureuse d'un garçon de 15 ans (qui pourrait être mon fils au passage, même si dans l'absolu ce n'est pas un problème) et entamer une relation passionnelle avec lui, le présenter à mes amis, ma famille, faire des plans d'avenir nous concernant alors que lui-même n'a encore que peu entamé sa propre vie. Cela paraît culturellement impensable, même si cela arrive aussi. (Je ne parle même pas de ce que dit la loi, donc.)

Et quand c'est représenté dans les films, ce n'est jamais de la romance qui fait rêver comme pour Harry et Nola, mais quelque chose de dysfonctionnel et de destructeur: je pense par exemple à Chronique d'un scandale (film que j'adore) où il n'y a vraisemblablement pas d'amour romantique entre les 2 personnages qui s'aimantent et où l'histoire finit à peu près mal pour tout le monde, du moins dans l'immédiat.

Mais il y a en plus autre chose dans les 2 scènes de rencontre entre Harry et Nola qui m'a dérangée et qui n'a rien à voir avec l'âge des personnages. Tu as tout à fait raison quand tu dis que le coup de foudre ne se commande pas. Par contre, culturellement, dans les livres et les films, les femmes sont toujours attirantes par des qualités de fantaisie un peu écervelée qui ne les mettent pas au niveau du personnage masculin, qui est lui présenté comme solide, expérimenté, développé, profond, brillant, parfois aussi riche et puissant (ce qui n'est pas le cas d'Harry, qui est Prof de lycée et rame pour se faire publier). Comme si les femmes n'étaient attirantes que par cette grande juvénilité. Et ça, ce n'est pas lié à l'âge, mais à la manière dont on projette hommes et femmes dans les romances.

La scène de la plage était teeeeeeeeellement cliché que je me suis demandé si c'était sérieux (ou si on voyait Harry en train de rêver).

Citation :
(Bon après j'avoue apprécier regarder des comédies romantiques en sachant pertinemment dès la première altercation entre l'héroïne et le héros qu'ils termineront ensemble à la fin du film  Razz )

Moi aussi. Et j'adore Titanic, par exemple. (Mais justement, je trouve les 2 personnages intéressants dans ce film, bien développés dans les 2 cas. Et ils ont le même âge.)

Citation :
Par expérience, le coup de foudre après avoir peu échangé avec autrui peut arriver. En revanche, sans se connaitre et complicité intellectuelle, je doute qu'il soit viable sur du long terme... (Et là on peut boucler à l'auberge lambtonienne sur les réflexions/variations de Jane Austen sur le sentiment amoureux et les différents types de mariage)

Tellement! Tu as raison. D'ailleurs, ce qui est génial, dans les romances de Jane Austen, c'est que ses personnages féminins sont certes jeunes et séduisantes, mais aussi intelligentes, vives, ironiques, combattives, pleines d'esprit, perspicaces. Je trouve Jane Austen beaucoup, beaucoup plus modernes sur ce point que bien des écrivains/scénaristes contemporains.

Et dans Orgueil et préjugés, par exemple, Darcy n'est pas attiré que par les beaux yeux de Lizzie, mais aussi par son intelligence, son indépendance d'esprit et sa vivacité. Idem dans Persuasion où le Capitaine Wentworth a une grande confiance dans la sagesse et la pondération d'Anne, qui est présentée comme une personne de bon conseil capable de prendre des décisions éclairées. Et dans Raison et sentiments, Elinor est dépeinte comme profonde et très avisée et sa sœur Marianne comme une excellente pianiste amateur de poésie: elles ont toutes les deux du relief et ne sont pas là que pour valoriser la virilité des héros.

Conclusion: Dicker n'est pas encore au niveau d'Austen. lol!

@Cassandre:

Citation :
HS je ne sais pas pourquoi cet auteur bénéficie d'autant de campagne promotionnelle Shocked Déjà, ses livres étaient en vitrine ou en tête de colonne Shocked

Je ne sais pas si c'est la bonne réponse, mais je pense qu'outre l'intrigue qui est prenante (mais je suis d'accord pour dire que ce n'est pas le seul), il y a aussi:

*la jeunesse de Dicker qui en fait un talent précoce.
*sa beauté et sa photogénie, qui fait qu'il passe très bien à la télé. (Et en plus il est sympa en interview.)
*le fait qu'il a eu le Grand Prix de l'Académie Française (avant 30 ans).

Ce sont des raisons "annexes" au livre, mais je pense qu'elles comptent aussi.


Dernière édition par FleurdeLune le Mer 21 Nov 2018 - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vavyala
Extensive reading
avatar

Nombre de messages : 221
Age : 35
Localisation : Entre une forêt francilienne et celle des pages des livres de ma bibliothèque
Date d'inscription : 27/08/2018

MessageSujet: Re: Joël Dicker - La vérité sur l'affaire Harry Quebert (et plus si affinité)    Mer 21 Nov 2018 - 13:34

FleurdeLune a écrit:
Et quand c'est représenté dans les films, ce n'est jamais de la romance qui fait rêver comme pour Harry et Nola, mais quelque chose de dysfonctionnel et de destructeur: je pense par exemple à Chronique d'un scandale (film que j'adore) où il n'y a vraisemblablement pas d'amour romantique entre les 2 personnages qui s'aimantent et où l'histoire finit à peu près mal pour tout le monde, du moins dans l'immédiat.

Mais il y a en plus autre chose dans les 2 scènes de rencontre entre Harry et Nola qui m'a dérangée et qui n'a rien à voir avec l'âge des personnages. Tu as tout à fait raison quand tu dis que le coup de foudre ne se commande pas. Par contre, culturellement, dans les livres et les films, les femmes sont toujours attirantes par des qualités de fantaisie un peu écervelée qui ne les mettent pas au niveau du personnage masculin, qui est lui présenté comme solide, expérimenté, développé, profond, brillant, parfois aussi riche et puissant (ce qui n'est pas le cas d'Harry, qui est Prof de lycée et rame pour se faire publier). Comme si les femmes n'étaient attirantes que par cette grande juvénilité. Et ça, ce n'est pas lié à l'âge, mais à la manière dont on projette hommes et femmes dans les romances.

Je ne suis pas sociologue, mais le scénario de livres/films/séries de certaines œuvres qui ciblent le grand public représente peut-être soit les valeurs socialement acceptées, soit les valeurs qu'une soit-disant "élite" cherche à inculquer au peuple (dont on fait partie)?
C'est là où certaines œuvres alternatives (comme par exemple celles issues du cinéma indépendant, de la musique indie... etc), en proposant un éclairage différent, d'autres questionnements, peuvent parfois bousculer et marquer plus durablement nos expériences de spectateurs/auditeurs/lecteurs. Dans ma semaine fictive, je n'ai pas choisi des films qui m'aient marqué de cette façon, parce que cela peut parfois être dérangeant de côtoyer ses doutes, ses incertitudes, ses démons intérieurs...
Si tu continues à suivre la série, tu pourras nous dire comment évolue le personnage de Nola, s'il prend de l'épaisseur et si cette épaisseur/densité en devient un atout de séduction plus fort pour ses partenaires (ou pas?).

FleurdeLune a écrit:
Conclusion: Dicker n'est pas encore au niveau d'Austen. lol!

De tes posts et ceux des premières Lambtonniennes intervenues, j'imagine qu'il faut prendre cette série comme un divertissement, sans attendre le chef d’œuvre. A voir si d'autres spectateurs/trices modulent cet avis?
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 54010
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Joël Dicker - La vérité sur l'affaire Harry Quebert (et plus si affinité)    Mer 21 Nov 2018 - 13:56

FleurdeLune a écrit:


*le fait qu'il a eu le Grand Prix de l'Académie Française (avant 30 ans).


.

je me suis d'ailleurs demandé qu'est-ce qui avait bien pu motiver ce choix !!
Revenir en haut Aller en bas
Uly
Coléoptère d'Afrique
avatar

Nombre de messages : 273
Date d'inscription : 19/04/2016

MessageSujet: Re: Joël Dicker - La vérité sur l'affaire Harry Quebert (et plus si affinité)    Mer 21 Nov 2018 - 14:45

clinchamps a écrit:
Ho la la !! la critique de Télérama est assassine, et se conclut par les mots " la série est (malheureusement) très fidèle au livre" ! Very Happy Bon, je vais passer mon tour ! Very Happy

Laughing Même si les critiques de Télérama (dont je suis d'ailleurs "revenue" depuis longtemps...) avaient été dithyrambiques j'aurais passé mon tour tant j'ai trouvé ce roman niais ! Quant à l'ambiance américaine Question  C'est à se demander si l'auteur connaît un peu les USA...

"Niais" est malheureusement l'impression globale ressentie à cause du style...niais !


Dernière édition par Uly le Mer 21 Nov 2018 - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Joël Dicker - La vérité sur l'affaire Harry Quebert (et plus si affinité)    Mer 21 Nov 2018 - 15:01

@Vavyala:

Citation :
Je ne suis pas sociologue, mais le scénario de livres/films/séries de certaines œuvres qui ciblent le grand public représente peut-être soit les valeurs socialement acceptées, soit les valeurs qu'une soit-disant "élite" cherche à inculquer au peuple (dont on fait partie)?

Totalement, oui. C'est sûr. Je pense que, dans ce cas, les livres ou les films confirment une image des genres considérée comme acceptable: l'homme doit représenter une forme de pouvoir (physique, intellectuel, artistique, économique, politique ou autre) et la femme une séduction "légère" ne se mettant pas en concurrence avec lui (beauté, grâce, fantaisie, juvénilité, sociabilité).

Aujourd'hui, je suis une femme adulte avec une petite expérience de la vie et des valeurs politiques acquises à travers mes expériences et mes lectures. Et j'ai de plus en plus de peine à supporter ces romances dorées où l'homme - qui est toujours d'une certaine complexité - semble complètement fasciné par une petite fille sans profondeur (telle qu'elle est représentée, je veux dire) qui harponne avec trois répliques un peu niaises saupoudrées d'un rire mutin.

Je crois que c'est pour ça que j'ai accroché très vite aux livres de Jane Austen: j'ai commencé par Orgueil et préjugés et à l'époque, j'ai tout de suite été frappée par "l'égalité" dont l'auteur fait preuve à l'égard de ses 2 personnages.

Citation :
C'est là où certaines œuvres alternatives (comme par exemple celles issues du cinéma indépendant, de la musique indie... etc), en proposant un éclairage différent, d'autres questionnements, peuvent parfois bousculer et marquer plus durablement nos expériences de spectateurs/auditeurs/lecteurs. Dans ma semaine fictive, je n'ai pas choisi des films qui m'aient marqué de cette façon, parce que cela peut parfois être dérangeant de côtoyer ses doutes, ses incertitudes, ses démons intérieurs...

Je comprends tout à fait et je suis d'accord avec toi.

Peut-on imaginer une romance réelle (sans drame à la fin, sans déchirure, sans malheur sous-jacent, sans milieu marginal) entre une femme de 40 ans et un homme de 18 ans, avec tous les attributs de l'histoire d'amour qui vont bien y compris le gentil happy end? Je dirais non, pas aujourd'hui en tous cas. L'inverse, c'est monnaie courante (avec des variables d'âge évidemment), sinon la norme.

Citation :
Si tu continues à suivre la série, tu pourras nous dire comment évolue le personnage de Nola, s'il prend de l'épaisseur et si cette épaisseur/densité en devient un atout de séduction plus fort pour ses partenaires (ou pas?).

Oui, avec grand plaisir. I love you

Et tu as raison, je me suis aussi dit que je jugeais sans doute trop vite et que la suite révèlerait peut-être un personnage plus complexe et plus intéressant.

Spoiler:
 

Citation :
De tes posts et ceux des premières Lambtonniennes intervenues, j'imagine qu'il faut prendre cette série comme un divertissement, sans attendre le chef d’œuvre. A voir si d'autres spectateurs/trices modulent cet avis?

Oui, tout à fait: je trouve l'enquête bien faite, pleine de suspens, les dialogues plutôt pas mal et l'ambiance très bien rendue. Et je suis aussi très intéressée par d'autres avis, si certains se sont laissés tentés par les 2 épisodes d'hier.

@Clinchamps:

Citation :
je me suis d'ailleurs demandé qu'est-ce qui avait bien pu motiver ce choix !!

C'est vrai que, de mon point de vue aussi, le style n'y est pas. Et pourtant, j'étais super motivée par l'intrigue et par les personnages.


Dernière édition par FleurdeLune le Mer 21 Nov 2018 - 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre
Sweet Indian Princess
avatar

Nombre de messages : 31723
Age : 56
Localisation : entre deux livres
Date d'inscription : 22/08/2009

MessageSujet: Re: Joël Dicker - La vérité sur l'affaire Harry Quebert (et plus si affinité)    Mer 21 Nov 2018 - 17:24

clinchamps a écrit:
FleurdeLune a écrit:
le fait qu'il a eu le Grand Prix de l'Académie Française (avant 30 ans).
je me suis d'ailleurs demandé qu'est-ce qui avait bien pu motiver ce choix !!
ils avaient dû trop boire au déjeuner

J'espère que ce n'est pas parce qu'il est beau et sympa comme j'ai pu le lire affraid
Revenir en haut Aller en bas
Marganne
Lioness of Brittany
avatar

Nombre de messages : 2696
Age : 49
Localisation : Aboard the Charlotte Rhodes
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Joël Dicker - La vérité sur l'affaire Harry Quebert (et plus si affinité)    Mer 21 Nov 2018 - 17:31

Cassandre a écrit:
clinchamps a écrit:
FleurdeLune a écrit:
le fait qu'il a eu le Grand Prix de l'Académie Française (avant 30 ans).
je me suis d'ailleurs demandé qu'est-ce qui avait bien pu motiver ce choix !!
 ils avaient dû trop boire au déjeuner

lol! Tout à fait d'accord avec vous, ce n'est vraiment pas le livre de l'année

Perso, je ne pense pas regarder la série Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre
Sweet Indian Princess
avatar

Nombre de messages : 31723
Age : 56
Localisation : entre deux livres
Date d'inscription : 22/08/2009

MessageSujet: Re: Joël Dicker - La vérité sur l'affaire Harry Quebert (et plus si affinité)    Mer 21 Nov 2018 - 17:35

Dans quelques années, nous aurons l'explication, enfin j'espère car pour l'instant, cela sent l'arnaque Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Joël Dicker - La vérité sur l'affaire Harry Quebert (et plus si affinité)    Mer 21 Nov 2018 - 17:50

@Cassandre:

Citation :
J'espère que ce n'est pas parce qu'il est beau et sympa comme j'ai pu le lire affraid

Heu... Je n'ai pas du tout écrit qu'il avait eu ce Prix parce qu'il était beau et sympa, mais que sa mise en avant par l'ensemble des acteurs de promotion des livres (maison d'édition, librairies, presse, journalistes etc...) reposait peut-être aussi sur ces éléments non-littéraires, dont la précocité et la télégénie. Et franchement, si c'est le cas, ce n'est pas une découverte!

D'ailleurs, je ne sais pas si le fait d'être beau et sympa permet d'obtenir des Prix, mais en revanche, on sait quand même que ceux-ci s'attribuent assez souvent sur des critères non-littéraires: réseau de soutien, négociations souterraines, amitiés bien placées, renvoi d'ascenseur, thèmes porteurs parce qu'à la mode (comme l'inceste, l'infanticide, le viol)...

Sinon, j'aimerais quand même ajouter que même si je n'ai pas réussi à avaler le style de l'auteur, il y a des trucs très bons dans l'adaptation, et donc dans le livre: l'intrigue, l'ambiance, certains aspects anti-clichés concernant les personnages.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre
Sweet Indian Princess
avatar

Nombre de messages : 31723
Age : 56
Localisation : entre deux livres
Date d'inscription : 22/08/2009

MessageSujet: Re: Joël Dicker - La vérité sur l'affaire Harry Quebert (et plus si affinité)    Jeu 22 Nov 2018 - 9:35

Je connais ce phénomène de société, Fleurdelune, mais je préfère garder, comme dit l'autre, ma liberté de penser et ne pas y adhérer No Mais après, chacun ses goûts cheers

Revenir en haut Aller en bas
Léti
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1369
Age : 36
Localisation : En chemin
Date d'inscription : 09/10/2014

MessageSujet: Re: Joël Dicker - La vérité sur l'affaire Harry Quebert (et plus si affinité)    Jeu 22 Nov 2018 - 13:01

Merci, FleurdeLune pour ton avis détaillé sur ces deux premiers épisodes cheers Que je n'ai pas regardé (mais j'ai lu le livre, par contre). Mon avis sur le bouquin rejoint complètement le tien sur la série : une intrigue que j'ai trouvé intéressante (c'est un page-turner, et je m'y suis laissée prendre), mais une histoire d'amour culcul, et effectivement, des dialogues indigents.

Concernant l'histoire entre un homme de trente ans et une fille de 15, et que l'inverse soit très rare : je confirme évidemment, puisque je ne trouve qu'un seul contre-exemple (et que cela ne suffit pas, donc, à contredire qui que ce soit), et il n'a pas lieu dans la littérature mais dans la "réalité" (une réalité lointaine pour nous tout de même) : regardez l'histoire d'un certain E.M. qui a rencontré son épouse alors qu'il avait 15 ans et elle était professeure ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joël Dicker - La vérité sur l'affaire Harry Quebert (et plus si affinité)    

Revenir en haut Aller en bas
 
Joël Dicker - La vérité sur l'affaire Harry Quebert (et plus si affinité)
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Joël DICKER (Suisse)
» [Dicker, Joel] La vérité sur l'affaire Harry Quebert
» La vérité sur L'affaire Harry Quebert de Joël Dicker
» Dicker, Joël - La vérité sur l'Affaire Harry Quebert
» Dicker max

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: