Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Eugène SUE - Les mystères de Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Petit Faucon
Confiance en soie


Nombre de messages : 5393
Age : 51
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Eugène SUE - Les mystères de Paris   Ven 21 Nov 2014 - 15:29

J'ouvre un topic à Eugène SUE (1804-1857) et à son ouvrage le plus connu : Les mystères de Paris


Quelques éléments biographiques, tirés de wiki et de cet article de Esprits nomades :
Marie-Joseph Sue dit Eugène Sue a été chirurgien dans la marine jusqu'à ses 26 ans, et voyage aux Antilles, en Asie, en Grèce
Sa marraine dont il porte une partie du prénom est Joséphine de Beauharnais.
Il vient d'une famille de chirurgiens et de professeurs d'anatomie.
A 26 ans il mène  à Paris une vie de dandy, on l'appelle le "beau Sue" :
Citation :
« Des yeux admirables, dit son ami Legouvé ; une forêt de cheveux noirs comme le jais, des sourcils pleins de caractère, des dents charmantes dans une bouche très fine. » Eugène le savait. « Dommage, j’ai le nez canaille… » ajoutait-il.
A 34 ans, il a dilapidé entièrement sa fortune et se met à écrire.
Il écrit et publie de nombreux romans, dont Les mystères de Paris en 1842-43, qui parait en feuilleton quotidien sur 15 mois, dans le Journal des Débats.
En 1851 à l'avènement de Napoléon III (le petit-fils de sa marraine Joséphine), il doit s'exiler à Annecy, qui fait partie alors du royaume de Sardaigne, et il y meurt en 1857.

Citation :
Et c’est vraiment le génie de cet homme, égoïste, orgueilleux, écrivain vulgaire et médiocre politicien, que d’avoir su mener jusqu’au bout, avec une déroutante virtuosité, cette triple existence.
D’un côté, il s’encanaille, apprend l’argot, se fait passer pour peintre en décors et fréquente les bas quartiers de Montparnasse.
De l’autre, il fait de la politique : du socialisme, il évolue peu à peu vers le fouriérisme absolu et Le Juif errant, qui paraît en 1847, est un tableau idyllique de la société communautaire. Le succès égale celui des Mystères.


Les mystères de Paris (1843)


Ce roman fleuve de 1350 pages a marqué profondément son époque.
Citation :
Le feuilleton est un genre nouveau, inventé par Eugène Sue lui-même, semble-t-il, pour la parution, en 1838, dans Le Siècle, de son Journal d’un inconnu. La publication des Mystères durera jusqu’en octobre de l’année suivante. Ce n’est plus du succès, c’est du délire. De Louis-Philippe aux ouvriers, tout le monde lit les Mystères. L’ouvrage devait avoir la valeur de deux volumes : publié en librairie, il en occupera dix. Le Journal des débats décuple son tirage. Une pluie d’or tombe sur l’auteur, qui depuis 1838 ne vivait plus que de sa plume.
Balzac s’indigne d’une telle richesse, « moi qui en aurait tant besoin… » soupire-t-il.
Citation :
Théophile Gautier en dira : « Tout le monde a dévoré les Mystères de Paris même les gens qui ne savent pas lire : ceux-là se les font réciter par quelque portier érudit et de bonne volonté ».

Citation :
Alexandre Dumas raconte que, jusqu’à sa mort, Sue recevra des lettres anonymes accompagnées d’argent qu’on lui demandait de confier à quelque bonne œuvre. Il reçoit aussi de temps en temps des requêtes qu’on le charge de transmettre à Rodolphe, le héros du roman, car beaucoup sont convaincus que ce prénom cache en fait une personnalité existante, quelque grand prince…
Le mot de "pipelette" qui veut dire concierge ou bavarde vient du couple de concierges M. et Mme Pipelet.


Je suis en pleine lecture du livre, si vous souhaitez faire un résumé ou donner votre avis ... sunny
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books


Nombre de messages : 9845
Age : 26
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Eugène SUE - Les mystères de Paris   Ven 21 Nov 2014 - 16:26

Merci pour l'ouverture de ce topic Petit Faucon, mon père m'en avait parlé un jour (il ne les a pas lu mais ça le tentait), donc je serai intéressée pour avoir ton avis à la fin de ta lecture Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie


Nombre de messages : 5393
Age : 51
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Eugène SUE - Les mystères de Paris   Ven 21 Nov 2014 - 16:40

Merci Ju.
En fait on peut le lire à 2 niveaux :
au premier degré, c'est pathétique ; c'est plein de jeunes filles exposées aux vices de la misère et aux noirs desseins des méchants ; de ce point de vue, c'est assez daté, mais aussi parfois surprenant.
au deuxième degré, il y a toute une peinture de Paris, de la société des années 1830, encore très rurale, et très loin des luttes sociales, proche des Misérables ; en revanche, le style de Sue n'a pas le souffle épique de Victor Hugo, à mon sens, on est au niveau de l'émotionnel pur.
Mais l'esprit est le même : "venez, vous qui vivez dans un confort relatif, je vais vous montrer où et comment vivent les petits artisans, les ouvriers à façon, les prostituées, les voleurs, les prêteurs sur gages ; je vais vous emmener dans des endroits tellement sales que vous n'en avez pas idée, etc ..."
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre
Sweet Indian Princess


Nombre de messages : 17800
Age : 54
Localisation : entre deux livres
Date d'inscription : 22/08/2009

MessageSujet: Re: Eugène SUE - Les mystères de Paris   Ven 21 Nov 2014 - 18:18

Merci pour l'ouverture de ce topic Petit Faucon, sur cet auteur que j'ai beaucoup aimé, il y a fort longtemps Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8072
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Eugène SUE - Les mystères de Paris   Ven 21 Nov 2014 - 19:52

Merci pour cette ouverture de topic Petit Faucon. Comme beaucoup de monde, j'ai entendu parler de cette oeuvre sans jamais la lire Wink

HS : J'ignorais totalement que Napoleon III était le petit-fils de Joséphine Wink
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8818
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Eugène SUE - Les mystères de Paris   Ven 21 Nov 2014 - 21:29


Je plussoie serendipity, c'est un roman-fleuve dont j'ai entendu parler sans jamais encore m'y être plongée. La phrase de Théophile Gautier est éloquente sur le succès incroyable qu'il a connu à sa publication, y compris chez les illettrés.

Merci pour les informations biographiques sur l'auteur. Il a eu l'occasion de voyager étant jeune, ce qui n'était pas donné à tout le monde à cette époque. Il est intéressant qu'il était le filleul de l'impératrice Joséphine : sa famille devait avoir des relations haut placées.

Sur le côté daté des propos, c'est le cas dans pas mal de romans du XIXe siècle, y compris chez Dumas Dickens, ou, plus tard, Michel Zévaco. Il importe de les remettre dans leur contexte, faute de quoi tout cela peut paraître quelque peu ridicule... dans ce type de romans, c'est surtout la peinture de la société qui m'intéresse. Et il paraît qu'il y a aussi une dose de suspense et de tension ce qui n'est pas pour me déplaire Smile .

J'ignorais l'origine du mot "pipelette", ce roman a donc laissé des traces dans le langage de tous les jours

(HS suite : oui, la fille de Joséphine ayant épousé un frère de Napoléon, leurs enfants étaient à la fois les petits-enfants de la première et les neveux et nièces du second Wink ).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6290
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Eugène SUE - Les mystères de Paris   Lun 24 Nov 2014 - 17:46

J'ai lu ce roman fleuve l'été dernier pendant les vacances.

J'en profite pour donner une autre citation attribuée à Théophile Gautier:
Citation :
“Des malades ont attendu pour mourir la fin des Mystères de Paris.” (Théophile Gautier).

Et pour vous donner le lien vers un excellent article de télérama sur cet ouvrage: Arrow

Je me retrouve dans l'avis partiel de PetitFaucon: la trame de l'histoire est datée, pleine d'héroïnes (enfin au moins d'une héroïne) palissante, défaillante, à la vertu attaquée*... mais d'autres personnages féminins s'en sortent nettement mieux, comme Rigolette, qui est un vibrant hommage à la débrouillardise et au bon sens pratique de la grisette parisienne (excellent scène de rhabillage de rodolphe sur les marchés de fripes des quartiers populaires et excellent cours d'économie domestique avec trois fifrelins gagnés à coudre des chemises). Et effectivement, le grand intérêt du roman est son approche détaillée du petit peuple parisien, sa misère mais aussi sa gouaille. Et au final, c'est assez vrai qu'on ne peut pas le lâcher (si on ne fait pas d'allergie fulgurante aux personnages un peu datés), tant on veut connaître le fin mot des aventures de Rodolphe et de Fleur-de-Marie.

* l'héroïne m'a rappelé, toutes proportions gardées, Evelina, l'héroïne de Fanny Burney dans le roman éponyme. Référence de Jane Austen, elle campait toutefois une héroïne victime des évènement défaillante et palissante, bien loin de la dynamique Elizabeth Bennet. Evelina s'en sortait tout de même mieux que Fleur de Marie (mais vous ne saurez pas pourquoi si vous ne lisez pas les romans... hin hin hin.)

Et pour ceux ou celles qui ne sauraient toujours pas lire et qui ont été abandonné(s) par leur portier érudit, voici le lien vers un audio-livre collectif et gratuit: Arrow. Et en prime il y a des notes pour comprendre les mots d'argot pour ceux qui n'auraient pas encore de dictionnaire haddock.
Vous n'avez décidément plus d'excuses  lol!
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8818
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Eugène SUE - Les mystères de Paris   Lun 24 Nov 2014 - 18:30


Quelle superbe citation, encore plus forte que la précédente .

Merci pour le lien vers l'article de Télérama, il semble passionnant. Je vais le garder sous le coude pour le jour où j'aurai lu cette oeuvre fleuve, non que je redoute les spoilers mais comme en général j'ai envie de creuser mes lectures une fois finies, ce sera l'occasion de m'y plonger. Je viens de penser que ce roman est situé dans le Paris d'avant les gigantesques travaux haussmanniens qui ont complètement changé Paris, d'où son intérêt sur le plan de la capitale des bas-fonds.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie


Nombre de messages : 5393
Age : 51
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Eugène SUE - Les mystères de Paris   Mar 25 Nov 2014 - 9:57

Merci MissAcacia pour l'article de Télérama, qui est très bien fait sunny 

J'ai révisé favorablement mon jugement sur ce bon Eugène Sue après avoir avancé dans ma lecture, et lu en particulier certaines pages qu'il a écrites, avec lyrisme et aussi courage, sur les abus des maîtres sur les servantes, et sur la justice humaine qui fait 2 poids 2 mesures.

Si vous êtes motivés, lisez ce morceau un peu long, mais qui vous donnera une idée du style et du ton de notre ami

Spoiler:
 


Edit : pour compléter l'offre de MissA sur l'écoute audio, il existe également ce lien du livre audio en version intégrale , plus de 62 heures, quand même !!!
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6290
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Eugène SUE - Les mystères de Paris   Mar 25 Nov 2014 - 21:48

Les illettrés n'ont vraiment plus aucune excuses... Razz

Merci de souligner cet aspect social de l'oeuvre Petit Faucon, ça me rappelle qu'il y a aussi un passage très fort sur les prisons, l'adéquation plus ou moins bonne entre le délit et la peine infligée ainsi que la réinsertion des anciens prisonniers (à peu près impossible on s'en doute).

Comme j'ai indignement parasité ce topic que tu as pris la peine d'ouvrir, je ferai un ou plusieurs petits résumés de l'histoire comme tu l'as demandé dans ton premier post (en évitant les spoilers puisqu'il ne faut surtout pas dévoiler les "mystères" ni couper l'élan des nombreux rebondissements de ce monument du roman feuilleton), dès que j'aurai un peu de temps c'est à dire certainement ce week-end.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie


Nombre de messages : 5393
Age : 51
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Eugène SUE - Les mystères de Paris   Mer 26 Nov 2014 - 9:19

Parasite indignement,  MissAcacia  !!!! sunny 
Au contraire, c'est toujours intéressant d'avoir plusieurs points de vue sur un livre ...

J'en suis aux 2/3 du livre, et autant j'ai eu du mal au début avec le ton trop pathétique et les situations des personnages que je trouvais outrées, autant maintenant  j'ai du mal à lâcher le livre, chaque fois qu'un nouveau personnage apparait, j'attends de voir comment il va être lié aux autres ...

Et pour l'instant mon préféré c'est Cabrion Razz  et le couple Pipelet est merveilleux I love you Cool
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eugène SUE - Les mystères de Paris   Aujourd'hui à 14:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Eugène SUE - Les mystères de Paris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Scans Mystères de Paris bonne qualité.
» Les Mystères de Paris - Félix Gandéra 1935
» (Coll) Les nouveaux mystères de Paris(ed.Modernes)
» [réédition] Eugène Sue, Les Mystères de Paris
» Les Mystères de Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: