Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8856
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Lun 12 Fév 2018, 11:07

J'ai terminé le 3 Wink Comme pour les deux opus précédents, j'ai eu du mal au démarrage... mais je dirais que cela a duré plus longtemps pour celui-ci scratch . Je me suis un peu ennuyée au début avec les états d'âmes d'Elena face aux mouvements étudiants No

Et puis ça repart côté intérêt une fois qu'on entend de nouveau parler de
Spoiler:
 
et j'ai englouti la 2è partie.

La toile de fond politique de ce 3è opus m'attirait et finalement, elle m'a moins captivée que prévu Embarassed Mais dès lors qu'on revient aux personnages principaux, à leurs liens avec le quartier, l'histoire me captive plus Wink

zoju a écrit:
Et puis, au fil du livre, par un mouvement de balancier, les choses s'inversent...Lila remonte la pente, et Elena se perd.
Et tout ça, sur fond de mouvements féministes, ouvriers, étudiants ,  de montée de la mafia, avec nos éternels Solara. Cela donne lieu à une scène extraordinaire en milieu de livre, quand Elena et sa famille sont invités de force  à un repas de famille chez les Solara, au cœur de la famille: le moment le plus étonnant du livre

Oui cette scène est assez marquante Very Happy . Comment montrer sa domination en obligeant les gens à venir dormir chez soi ... je comprends la fureur d'Elena dans cette scène. Il y a une vraie tension tout au long de ces chapitres et des rapports de force sous-jacents. Certains échanges font presque froid dans la dos (je pense au moment où le fils Solara oblige presque Elena à dire que la mère Solara est belle pour son âge).

Par contre, Pietro n'est peut-être pas si bête qu'il n'en a l'air, il semble avoir percé à jour la véritable relation entre Line et Elena qu'en dites vous ?

clinchamps a écrit:
Vous me connaissez, j'ai jeté un œil à la fin, et j'espère vraiment que Léna va enfin arrêter, après ce choix à la fois incroyable et en même temps inévitable, va arrêter, je disais, de  jouer la comédie et se débarrasser de ce personnage qu'elle a créé depuis le début pour à la fois se démarquer de Lila et sortir du Quartier. Je me demande quand elle est vraiment sincère, la plupart du temps elle n'agit qu'en fonction de l'image qu'elle va donner, de sa volonté d'être admirée et reconnue, et je ne sais pas si cette recherche correspond à quoi que ce soit de sincère en elle.

J'admire ta faculté à regarder la fin et à continuer ta lecture clinchamps Very Happy je pense que je ne serais pas capable de finir ma lecture une fois la fin éventée.
C'est drôle car ton analyse ci-dessus me rappelle des discussions avec Petit Faucon et esperluette suite à notre récente lecture du roman "Ceux du Nord-Ouest" de Zadie Smith Wink

Quant à parler d'un oeuvre magistrale, finalement je ne saurais dire scratch je ne sais pas si c'est l'emballement commercial autour de cette série (qui m'agace, tout autant que la traque de l'auteur Rolling Eyes ) mais je crois que j'ai préféré les autres romans d'Elena Ferrante Wink
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 51518
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Lun 12 Fév 2018, 13:35

J'ai également terminé le tome trois, et je ne vais pas me jeter sur le 4, je vais attendre la sortie en poche, car j'avoue ressentir une sensation de trop plein ! Very Happy J'ai eu du mal aussi avec la période des manifestations et des assassinats, qui en fait ne sont que la toile de fond de l'histoire d'Elena et de Lina, et heureusement que j'avais mes propres souvenirs de ces années de plomb pour comprendre ce qu'il en était ! Voir les familles Airota et celle du professeur de Léna passer à la moulinette des années de libération suivant mai 68 était assez intéressant ! Very Happy
Moi non plus je n'aime pas Nino (en fait je n'aime personne dans ce roman !! Laughing ) mais je suis contente pour Léna
Spoiler:
 
Je regrette que Lila se soit éloignée dans le récit, parce que j'aurais aimé en savoir plus sur sa relation avec Michele et comment elle vivait sa relative richesse, due maintenant à son propre travail et non à l'argent de son mari (là aussi, la libération de la femme est illustrée, sauf que Lila a toujours été libre, même quand c'était l'argent de son mari, elle ne s'en est jamais sentie asservie pour autant ! )
Enfin, je continue à penser que cette plongée dans l'âme, l'esprit, la vie de ces deux femmes est d'une grande richesse ! Quand je reprendrai la fin de l'histoire (profitant d'un passage chez le libraire, j'ai jeté un coup d'œil à la fin, et j'en ai été pour mes frais, car je n'ai rien appris de concluant ! lol! ) j'urais eu le temps d'en sortir et donc d'avoir envie d'y revenir !
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8856
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Lun 12 Fév 2018, 13:57

clinchamps a écrit:
heureusement que j'avais mes propres souvenirs de ces années de plomb pour comprendre ce qu'il en était !
Entièrement d'accord avec toi, et c'est probablement pour cela que j'ai été déçue par cet aspect du roman, il manque d'explications et de rappels du contexte (en tout cas pour moi).

clinchamps a écrit:
profitant d'un passage chez le libraire, j'ai jeté un coup d'œil à la fin
Tu es incorrigible lol!
Je ne me jette pas sur la suite non plus car je ne suis pas loin de partager ton impression de trop plein, mais j'aimerais bien le lire d'ici un ou deux mois idéalement Wink


Dernière édition par serendipity le Lun 12 Fév 2018, 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 51518
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Lun 12 Fév 2018, 14:15

Je sais que je lirai la suite, mai là, il faut que ça décante !! Laughing J'y reviendrai en n'ayant plus en tête que l'essentiel ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8856
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Lun 12 Fév 2018, 18:11

Léti a écrit:
De mon côté, j'hésite à lire la suite en français (j'ai lu le tome 1 en italien), car je pense que je n'avais pas assez de vocabulaire, et il est possible que je n'ai pas saisi toutes les subtilités du texte (ce qui est un comble, quand on lit en VO), ce qui est dommage.

J'ai fait le lecture du tome 3 en français, mon niveau en italien ne me permettant pas de lire Elena Ferrante en VO.

Mais comme j'étais curieuse de voir ce que cela donnait en VO. Je l'ai empruntée à la médiathèque et je m'y suis référée ponctuellement. Pas si souvent que cela au final car je n'ai pas trouvé que cela "sentait" la traduction (ça c'est pour toi Léti si jamais tu hésites pour la suite de tes lectures Wink ). Je m'y suis cependant référée quand certains termes étaient utilisés en italique et qu'ils faisaient l'objet de commentaires particuliers. En général c'était plutôt du langage familier.

J'ai une question pour toi Léti, si tu repasses par ici. Les tirades de Lina sont souvent retranscrites en français très oral (par exemple : j'veux pas, j'te promets etc.). Quand j'ai jeté un oeil à la VO, je n'ai pas eu l'impression que Lina s'exprimait mal au niveau grammatical ou même en dialecte. Qu'en as-tu pensé ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.
» La mystérieuse affaire de Styles
» Réapparition mystérieuse 20 ans après le naufrage
» La fleur mystérieuse
» Vingt mille lieues sous les mers et L'île mystérieuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers)-
Sauter vers: