Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8944
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Lun 12 Fév 2018 - 11:07

J'ai terminé le 3 Wink Comme pour les deux opus précédents, j'ai eu du mal au démarrage... mais je dirais que cela a duré plus longtemps pour celui-ci scratch . Je me suis un peu ennuyée au début avec les états d'âmes d'Elena face aux mouvements étudiants No

Et puis ça repart côté intérêt une fois qu'on entend de nouveau parler de
Spoiler:
 
et j'ai englouti la 2è partie.

La toile de fond politique de ce 3è opus m'attirait et finalement, elle m'a moins captivée que prévu Embarassed Mais dès lors qu'on revient aux personnages principaux, à leurs liens avec le quartier, l'histoire me captive plus Wink

zoju a écrit:
Et puis, au fil du livre, par un mouvement de balancier, les choses s'inversent...Lila remonte la pente, et Elena se perd.
Et tout ça, sur fond de mouvements féministes, ouvriers, étudiants ,  de montée de la mafia, avec nos éternels Solara. Cela donne lieu à une scène extraordinaire en milieu de livre, quand Elena et sa famille sont invités de force  à un repas de famille chez les Solara, au cœur de la famille: le moment le plus étonnant du livre

Oui cette scène est assez marquante Very Happy . Comment montrer sa domination en obligeant les gens à venir dormir chez soi ... je comprends la fureur d'Elena dans cette scène. Il y a une vraie tension tout au long de ces chapitres et des rapports de force sous-jacents. Certains échanges font presque froid dans la dos (je pense au moment où le fils Solara oblige presque Elena à dire que la mère Solara est belle pour son âge).

Par contre, Pietro n'est peut-être pas si bête qu'il n'en a l'air, il semble avoir percé à jour la véritable relation entre Line et Elena qu'en dites vous ?

clinchamps a écrit:
Vous me connaissez, j'ai jeté un œil à la fin, et j'espère vraiment que Léna va enfin arrêter, après ce choix à la fois incroyable et en même temps inévitable, va arrêter, je disais, de  jouer la comédie et se débarrasser de ce personnage qu'elle a créé depuis le début pour à la fois se démarquer de Lila et sortir du Quartier. Je me demande quand elle est vraiment sincère, la plupart du temps elle n'agit qu'en fonction de l'image qu'elle va donner, de sa volonté d'être admirée et reconnue, et je ne sais pas si cette recherche correspond à quoi que ce soit de sincère en elle.

J'admire ta faculté à regarder la fin et à continuer ta lecture clinchamps Very Happy je pense que je ne serais pas capable de finir ma lecture une fois la fin éventée.
C'est drôle car ton analyse ci-dessus me rappelle des discussions avec Petit Faucon et esperluette suite à notre récente lecture du roman "Ceux du Nord-Ouest" de Zadie Smith Wink

Quant à parler d'un oeuvre magistrale, finalement je ne saurais dire scratch je ne sais pas si c'est l'emballement commercial autour de cette série (qui m'agace, tout autant que la traque de l'auteur Rolling Eyes ) mais je crois que j'ai préféré les autres romans d'Elena Ferrante Wink
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 52333
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Lun 12 Fév 2018 - 13:35

J'ai également terminé le tome trois, et je ne vais pas me jeter sur le 4, je vais attendre la sortie en poche, car j'avoue ressentir une sensation de trop plein ! Very Happy J'ai eu du mal aussi avec la période des manifestations et des assassinats, qui en fait ne sont que la toile de fond de l'histoire d'Elena et de Lina, et heureusement que j'avais mes propres souvenirs de ces années de plomb pour comprendre ce qu'il en était ! Voir les familles Airota et celle du professeur de Léna passer à la moulinette des années de libération suivant mai 68 était assez intéressant ! Very Happy
Moi non plus je n'aime pas Nino (en fait je n'aime personne dans ce roman !! Laughing ) mais je suis contente pour Léna
Spoiler:
 
Je regrette que Lila se soit éloignée dans le récit, parce que j'aurais aimé en savoir plus sur sa relation avec Michele et comment elle vivait sa relative richesse, due maintenant à son propre travail et non à l'argent de son mari (là aussi, la libération de la femme est illustrée, sauf que Lila a toujours été libre, même quand c'était l'argent de son mari, elle ne s'en est jamais sentie asservie pour autant ! )
Enfin, je continue à penser que cette plongée dans l'âme, l'esprit, la vie de ces deux femmes est d'une grande richesse ! Quand je reprendrai la fin de l'histoire (profitant d'un passage chez le libraire, j'ai jeté un coup d'œil à la fin, et j'en ai été pour mes frais, car je n'ai rien appris de concluant ! lol! ) j'urais eu le temps d'en sortir et donc d'avoir envie d'y revenir !
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8944
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Lun 12 Fév 2018 - 13:57

clinchamps a écrit:
heureusement que j'avais mes propres souvenirs de ces années de plomb pour comprendre ce qu'il en était !
Entièrement d'accord avec toi, et c'est probablement pour cela que j'ai été déçue par cet aspect du roman, il manque d'explications et de rappels du contexte (en tout cas pour moi).

clinchamps a écrit:
profitant d'un passage chez le libraire, j'ai jeté un coup d'œil à la fin
Tu es incorrigible lol!
Je ne me jette pas sur la suite non plus car je ne suis pas loin de partager ton impression de trop plein, mais j'aimerais bien le lire d'ici un ou deux mois idéalement Wink


Dernière édition par serendipity le Lun 12 Fév 2018 - 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 52333
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Lun 12 Fév 2018 - 14:15

Je sais que je lirai la suite, mai là, il faut que ça décante !! Laughing J'y reviendrai en n'ayant plus en tête que l'essentiel ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8944
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Lun 12 Fév 2018 - 18:11

Léti a écrit:
De mon côté, j'hésite à lire la suite en français (j'ai lu le tome 1 en italien), car je pense que je n'avais pas assez de vocabulaire, et il est possible que je n'ai pas saisi toutes les subtilités du texte (ce qui est un comble, quand on lit en VO), ce qui est dommage.

J'ai fait le lecture du tome 3 en français, mon niveau en italien ne me permettant pas de lire Elena Ferrante en VO.

Mais comme j'étais curieuse de voir ce que cela donnait en VO. Je l'ai empruntée à la médiathèque et je m'y suis référée ponctuellement. Pas si souvent que cela au final car je n'ai pas trouvé que cela "sentait" la traduction (ça c'est pour toi Léti si jamais tu hésites pour la suite de tes lectures Wink ). Je m'y suis cependant référée quand certains termes étaient utilisés en italique et qu'ils faisaient l'objet de commentaires particuliers. En général c'était plutôt du langage familier.

J'ai une question pour toi Léti, si tu repasses par ici. Les tirades de Lina sont souvent retranscrites en français très oral (par exemple : j'veux pas, j'te promets etc.). Quand j'ai jeté un oeil à la VO, je n'ai pas eu l'impression que Lina s'exprimait mal au niveau grammatical ou même en dialecte. Qu'en as-tu pensé ?
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10484
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Ven 23 Fév 2018 - 10:27

J'ai terminé le tome 3. Après un début difficile (j'ai eu du mal à me replonger dans ce cadre et je me perdais un peu dans les personnages^^), je l'ai lu à un rythme très soutenu.

Pourtant, je ne suis pas très fan de l'histoire, et Elena a eu tendance à bien m'énerver (déjà elle subit un peu
Spoiler:
 
et ensuite avec Nino Rolling Eyes Je n'y crois pas une seconde Evil or Very Mad On verra le tome 4 : P). Mais malgré cela, je tournais les pages à un rythme hallucinant, il y a quand même quelque chose dans l'écriture Wink Les chapitres très courts aident bien à avancer également.

Par contre, je ne sais pas trop quand je lirai le tome 4, sûrement pas tout de suite... Heureusement qu'il y a un récap en début de livre pour ne pas trop se perdre lol!
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 52333
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Ven 23 Fév 2018 - 12:11

Ah, moi, je crois qu'il fallait que la relation avec Nino aboutisse, ça fait quand même 20 ans que ça la tient, cette histoire ! Quelle qu'en soit l'évolution, qu'elle s'y enracine ou qu'elle s'en débarrasse enfin, je crois qu'elle pourra avancer ensuite ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Léti
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1284
Age : 36
Localisation : En chemin
Date d'inscription : 09/10/2014

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Ven 23 Fév 2018 - 12:34

Serendipity, je n'avais pas vu ton message Sleep Merci beaucoup !Smile Du coup, je pense que si je continue, je le ferais en français (même si bon, je dois dire que j'ai lu tous vos spoilers, alors, c'est moins drôle:p Enfin, de toute façon, on connait "la fin" dès le début, avec l'introduction du tome1). En fait, ce n'est pas tant que je crains la traduction que le plaisir/l'obligation que je me fais de reprendre l'Italien, langue que j'aime beaucoup, mais que je ne pratique plus du tout depuis des années.
Pour ta question, je ne me souviens plus trop. Il faudra que je regarde dans mon exemplaire,mais le problème, c'est qu'il faut que j'y pense quand je suis chez moi Rolling Eyes Sleep

Merci pour ton avis, Ju Smile
Revenir en haut Aller en bas
Uly
Extensive reading
avatar

Nombre de messages : 230
Date d'inscription : 19/04/2016

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Dim 25 Fév 2018 - 18:51

Et bien je constate que la saga napolitaine a désormais d'autres adeptes Smile
Tant mieux, comme celà, il y aura beaucoup de spoilers et je finirai par connaître toute l'histoire sans avoir lu plus que le T1 lol!


Dernière édition par Uly le Jeu 15 Mar 2018 - 10:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 6828
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Mer 7 Mar 2018 - 20:07

Je passe juste ici signaler le documentaire La prodigieuse Elena Ferrante ce soir à 22h40 sur Arte. sunny

Edit : je vais le voir ce soir, et je viendrais vous faire un petit retour si c'est positif Wink
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 6828
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Mer 14 Mar 2018 - 13:33

Et bien, Elena Ferrante compte une nouvelle fan en ma modeste personne, bien que n'ayant jamais rien lu d'elle encore, je suis déjà conquise grâce à ce documentaire Ferrante Fever diffusé par Arte sous le titre La prodigieuse Elena Ferrante. (disponible en replay jusqu'au 20/03)

Je recopie ici le texte de présentation du documentaire de Giacomo Durzi (2017) :

Citation :
"Les choses les plus difficiles à raconter sont celles que nous n'arrivons pas nous-mêmes à comprendre. Ceci est à la base de chacun de mes livres." Elena Ferrante a choisi l'anonymat depuis son premier roman, L'amour harcelant, paru en 1992, et entend s'y tenir. Mais l'auteur(e) de la tétralogie L'amie prodigieuse, best-seller mondial dont le quatrième tome vient de paraître en français chez Gallimard, n'en assume pas moins une parole publique. Elle répond à des interviews et vient même d'accepter de tenir une chronique pour le Guardian, le quotidien britannique. Surtout, en 2016, dans le livre La frantumaglia, un essai présenté comme autobiographique, celle à qui la presse a prêté diverses identités prend la parole pour livrer sa propre analyse de son œuvre, de son inspiration et de son histoire.
Dit en voix off avec des extraits de ses romans, ce récit permet ainsi à Elena Ferrante de dialoguer dans ce film avec ses éditeurs italiens, le couple formé par Sandra Ozzola et Sandro Ferri (E/O Edizioni) et d'éminents fans comme son compatriote Roberto Saviano (Gomorra) ou les écrivains américains Elizabeth Strout et Jonathan Franzen, mais aussi avec les réalisateurs italiens qui, tour à tour, se sont emparé de son œuvre – Mario Martone, Roberto Faenza et, aujourd'hui, Saverio Costanzo, qui a commencé à tourner la série L'amie prodigieuse pour HBO et la RAI.

Ne pouvant interviewer l'écrivaine, le documentaire choisit de nous lire des extraits de La frantumaglia, recueil de récits et souvenirs autobiographiques, illustrés par de magnifiques dessins au crayon et à l'encre, dessins qui illustrent également des extraits des livres.
On y parle de L'amour harcelant, des Jours de l'abandon, de Poupée volée (dont le scénariste de l'adaptation de l'amie prodigieuse dit que c'est un concentré de l'AP sur 200 pages au lieu de 2000), et des 4 volumes de l'Amie prodigieuse ; les 2 premiers ont été adaptés au cinéma, nous en avons des extraits, ainsi que les interviews des réalisateurs et scénaristes. Les interviews sont très intéressantes, et m'ont donné vraiment envie de découvrir cette auteur.

Je vous le conseille vraiment sunny
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8944
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Mer 14 Mar 2018 - 14:38

Merci pour ce rappel Petit faucon, il faut impérativement que je récupère ce replay pour le visionner ultérieurement. J'avais lu dans Télérama qu'il y avait des extraits de la Frantumaglia et c'est précisément ce qui m'intéresse dans ce doc Very Happy
Je serai très curieuse d'avoir ton avis sur l'oeuvre d'Elena Ferrante. Sachant que pour moi, il y a les romans de la série "L'Amie prodigieuse" et le reste Wink

Petit Faucon a écrit:
Poupée volée (dont le scénariste de l'adaptation de l'amie prodigieuse dit que c'est un concentré de l'AP sur 200 pages au lieu de 2000)

Alors là, je ne vois pas du tout pourquoi il dit cela. Mais il me manque certainement des clés n'ayant pas encore lu le tome 4 de l'AP scratch
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 6828
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Mer 14 Mar 2018 - 14:50

merci serendipity !

Je pense aborder cette écrivaine dans l'ordre chronologique, c'est-à-dire avec L'amour harcelant, dont l'un des intervenants dit que c'est une histoire d'amour/haine entre mère et fille, et qu'on se prend la haine en plein visage comme une gifle (je crois que c'est Roberto Saviano)

Par ailleurs, je viens de voir aussi les 13' du Prodigieux Naples d'Elena Ferrante (dispo jusqu'en 2019 en replay) dans le cadre des Invitation au voyage ; ce documentaire visite les quartiers de Naples à la lumière de l'Amie Prodigieuse ; c'est très intéressant pour moi qui ne connais pas Naples, mais je pense que ça pourrait t'intéresser aussi, même en connaissant déjà Naples.
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8944
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Mer 14 Mar 2018 - 21:46

Oh merci Petit Faucon, je ne connaissais pas ce programme, j'ai lancé son enregistrement pour pouvoir le visionner quand j'aurai un peu de temps Very Happy

Très intéressée par ton avis sur "L'Amour harcelant" le moment venu Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 6828
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Jeu 15 Mar 2018 - 9:03

Je n'y manquerai pas ! et si ça me plait, je continuerai avec les autres.

En tous cas, le documentaire est construit avec beaucoup de témoignages de lecteurs et lectrices, et leurs impressions sur les personnages, les histoires, et la langue, m'ont beaucoup plu.
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
avatar

Nombre de messages : 18723
Age : 56
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Jeu 15 Mar 2018 - 9:23

Merci Petit-Faucon. J'ai reçu l'amie prodigieuse et il est sur ma Pal. Le documentaire est très intéressant. Je vais essayer de le voir Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8944
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Jeu 15 Mar 2018 - 10:35

Petit Faucon a écrit:
Je n'y manquerai pas ! et si ça me plait, je continuerai avec les autres.

Tiens moi au courant de tes projets, une lecture en duo pourrait s'envisager si tu es partante Wink
Revenir en haut Aller en bas
Uly
Extensive reading
avatar

Nombre de messages : 230
Date d'inscription : 19/04/2016

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Jeu 15 Mar 2018 - 10:42

A vous lire ainsi que certaines critiques de lecteurs "à droite et à gauche" j'ai l'impression qu'à partir du T3 l'histoire ne fait plus  l'unanimité ?
Je serais curieuse de connaître votre ressenti général à la fin du T4 Smile
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 52333
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Jeu 15 Mar 2018 - 14:47

Pour moi, il y a le temps ! j'attends la sortie en poche ! Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 6828
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Jeu 15 Mar 2018 - 14:57

Avec plaisir, serendipity !
Mais il me semble que tu as lu d'autres livres d'elle à part l'amie prodigieuse, non ? pour moi je pensais que tu vais lu les 3 précédents : L'amour harcelant, Les jours de l'abandon et Poupée volée.
(je te vois comme The spécialiste de EF)
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 52333
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Jeu 15 Mar 2018 - 15:01

Au fait, j'ai reçu "poupée volée" à Noël, je vais le lire, pour voir si c'est original par rapport à l'amie prodigieuse, dont j'ai déjà lu 3 tomes !
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8944
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Jeu 15 Mar 2018 - 16:32

Petit Faucon a écrit:
Mais il me semble que tu as lu d'autres livres d'elle à part l'amie prodigieuse, non ? pour moi je pensais que tu vais lu les 3 précédents : L'amour harcelant, Les jours de l'abandon et Poupée volée.
(je te vois comme The spécialiste de EF)

Je n'ai lu que les deux derniers que tu cites Wink et je ne suis pas du tout spécialiste de l'auteur, j'ai été curieuse à une époque où on ne parlait pas du tout d'elle en France de constater qu'en revanche, aux USA et en Italie elle constituait un véritable phénomène Very Happy

clinchamps a écrit:
Au fait, j'ai reçu "poupée volée" à Noël, je vais le lire, pour voir si c'est original par rapport à l'amie prodigieuse, dont j'ai déjà lu 3 tomes !

Dans mon souvenir c'est très différent, je trouve dommage de comparer les deux car tu risques de chercher des éléments de similitude plutôt que de te laisser porter Wink
Mais te connaissant un peu tu feras vite abstraction Wink
Je me souviens ne pas avoir aimé du tout ce livre au début. Mais j'ai trouvé qu'il allait crescendo et surtout il ne ressemblait à rien de ce que j'avais lu avant Wink
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 52333
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Jeu 15 Mar 2018 - 18:04

serendipity a écrit:


clinchamps a écrit:
Au fait, j'ai reçu "poupée volée" à Noël, je vais le lire, pour voir si c'est original par rapport à l'amie prodigieuse, dont j'ai déjà lu 3 tomes !

Dans mon souvenir c'est très différent, je trouve dommage de comparer les deux car tu risques de chercher des éléments de similitude plutôt que de te laisser porter Wink
Mais te connaissant un peu tu feras vite abstraction Wink
Je me souviens ne pas avoir aimé du tout ce livre au début. Mais j'ai trouvé qu'il allait crescendo et surtout il ne ressemblait à rien de ce que j'avais lu avant Wink

Surtout que je vais laisser l'AP s'éloigner un peu dans ma mémoire ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8944
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Jeu 15 Mar 2018 - 18:07

Je viens de relire mon avis sur poupée volée en page 1 du topic et je pense que si similitudes il y a, cela doit être avec le tome 4 Wink
Revenir en haut Aller en bas
zoju
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1598
Age : 44
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   Dim 18 Mar 2018 - 8:43

je viens de boucler le 4, et vous livre mes impressions à chaud:
émouvant, bouleversant, voire même éprouvant.... Voila une lecture qui secoue et procure des émotions Shocked . Je vais laisser décanter quelques jours, pour y revenir plus calmement.
En tout cas, une lecture nécessaire pour boucler la boucle, pour celles qui sont hésitantes après le 3.

Ce fut , néanmoins un peu difficile de rentrer dans le livre, tant les personnages sont en crises, et puis la suite, le récit  prend  une autre dimension.
Je suis contente de  connaitre l’évolution de tous ces personnages, même les secondaires: Pietro, Nino, Dede, Elsa, Rino (le fils de lila), les Solara, bien sur ...
Il y a une petite scène dans le livre, déjà vécue il y a qq siècles dans P&P, mais pas gérée de la même manière, non plus.  Razz

Globalement, j'ai adoré cette saga
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elena Ferrante, la mystérieuse napolitaine.
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers)-
Sauter vers: