Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le pianiste, de Wladyslaw Szpilman

Aller en bas 
AuteurMessage
cléopatre
gypsy acid cat
avatar

Nombre de messages : 7505
Age : 25
Localisation : Behind the doors of perception
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: Le pianiste, de Wladyslaw Szpilman   Dim 16 Nov 2014 - 12:53

Aujourd'hui je veux ouvrir un topic pour un livre qui m'a fait pas mal d'effet, j'ai nommé Le Pianiste, de Władysław Szpilman (Pour celles que ça intéresse, ça se prononce Vouadesouaf Chilpman lol! , et j'ai laissé volontairement l'orthographe polonaise du prénom Embarassed )

                                         

Je pense que tout le monde connait l'histoire grâce au très bon film de Polanski  (que personnellement je n'irais pas regarder souvent, mais que je considère comme un chef d'oeuvre du cinéaste) mais je la rappelle tout de même, c'est tout simplement le destin (et surtout la survie) d'un pianiste juif polonais pendant la seconde guerre mondiale.

Il faut savoir que ce livre a été édité pour la 1ère fois en 1946, ça veut donc dire qu'il a été écrit en 1945, carrément pile à la fin de la guerre, et je trouve que ceci est très très intéressant, parce que les autres livres du genre ont été écrit une ou plusieurs décennies après. Celui-ci a été écrit "à chaud" et bien sur ça apporte un intéret supplémentaire.

J'ai trouvé le livre bien écrit, personnellement (ou en tout cas le traducteur a fait du bon boulot). L'auteur est très pudique, il ne communique pas trop ses émotions, mais on les ressent à travers l'écriture, et j'ai énormément apprécié ça. C'est un livre qui m'a touchée. J'ai trouvé ça très intéressant de découvrir comment la seconde guerre mondiale s'est passée en Pologne, dont ma famille est originaire (avant de voir le film, je ne savais même pas qu'ils avaient enfermé les juifs polonais dans des ghettos, et avant le livre, je ne savais pas que les Polonais avaient fait une insurrection à la fin de la guerre). Ce qui m'a aussi énormément intéressée, c'est comment il a survécu, tout simplement. Finalement on se rend compte que c'est non seulement grâce à sa petite notoriété, mais aussi grâce à la chance, et aussi parce qu'il a toujours suivi son instinct. Il est toujours bon de se rappeller de ceci je trouve, toujours suivre son instinct lol!
Certains moments du livres m'ont beaucoup touchée, notamment l'histoire de cet auteur de contes pour enfants qui s'occuppait des orphelins du ghetto. On y voit l'humanité dans son état brut, des altruistes à ceux qui en ont profité pour s'enrichir (je parle de juifs là), c'est très intéressant aussi. On y voit des horreurs, et c'est important de se rappeller de toutes ces choses dégueulasses que les humains sont capables de faire. Mais on y voit aussi les gens qui l'ont aidé, et c'est tout aussi important de se rappeller que tout le monde n'est pas égoiste (j'ai parfois tendance à l'oublier perso lol! )

Un gros point fort de l'édition, c'est qu'après le récit de Szpilman, nous avons des extraits du journal de Wilm Hosenfeld, l'allemand qui l'a aidé à la fin de la guerre. Son journal m'a énormément touchée. Vraiment il m'a fait beaucoup d'effet. Déjà il parle de certaines horreurs faites aux juifs dont le livre ne parle pas, et qui sont vraiment pale Mais ce qui m'a le plus touchée c'est de lire l'horreur et la honte de ce que fait une partie de son peuple, par un homme qui ne comprend pas qu'on puisse faire des choses pareilles. De voir son malaise par rapport à ça m'a beaucoup touchée.
Il faut aussi savoir qu'Hosenfeld a envoyé son journal à sa famille par la poste militaire, c'était très courageux! Si jamais on avait fouillé son courrier (ce qui arrive bien souvent en tant de guerre), il aurait été fusillé sur place.


Je ne peux que vous conseiller de lire ce livre, qui est un témoignage édifiant pale No
Revenir en haut Aller en bas
http://www.senscritique.com/CarolineKrzys
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10813
Age : 28
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Le pianiste, de Wladyslaw Szpilman   Dim 16 Nov 2014 - 13:51

Merci pour cette belle ouverture de topic cléopatre Very Happy
J'ai justement revu le film il n'y a pas très longtemps, car je l'avais vu à sa sortie mais avais oublié plein de choses... Histoire très dure, mais en même temps sur ce sujet, c'est prévisible...
Je ne sais pas si je lirai le roman un jour, mais merci pour ta critique, et contente qu'il t'ait autant plu! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6527
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Le pianiste, de Wladyslaw Szpilman   Dim 16 Nov 2014 - 18:10

Je suis contente que tu aies ouvert ce topic Cléopâtre. sunny Le film faisait parler dans la rubrique "Bons films à la télé" l'autre jour, mais je n'ai pas voulu intervenir de peur d'être hors sujet. Peut-être faudrait-il rapporter ici les critiques des uns et des autres ?

Personnellement, je n'ai pas lu le livre, et je ne sais pas si le ferai, mais j'ai vu le film. Ca fait un certain temps, et je me souviens que je n'avais pas été aussi transportée que par La liste de Schindler. Je crois que j'avais trouvé beaucoup de longueurs au film, et si je me souviens bien il y a pas mal de scènes assez violentes. Mais, et c'est un grand mais, j'avais totalement accroché à la musique de Chopin (après Le Pianiste j'ai pas mal écouté ses nocturnes, les seuls disques de Chopin que nous ayons à la maison) et surtout, j'ai découvert Adrien Brody.

Depuis Le Pianiste, il me semble qu'Adrien Brody est mon acteur préféré. Je ne me souviens pas des détails en particulier, sinon que j'étais totalement tombée sous son charme. Quelle classe ! Dans tous ses rôles d'ailleurs. Ce doit être son nez ! (ne riez pas, j'ai quelque chose avec les grands nez Razz). C'est le plus jeune acteur à avoir obtenu un Oscar (lors de la remise des récompenses il a d'ailleurs embrassé Halle Berry Laughing) et le seul je crois à avoir obtenu César et Oscar. Bref, un sacré artiste que j'admire beaucoup. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
cléopatre
gypsy acid cat
avatar

Nombre de messages : 7505
Age : 25
Localisation : Behind the doors of perception
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: Re: Le pianiste, de Wladyslaw Szpilman   Dim 16 Nov 2014 - 18:35

Annwvyn a écrit:
Je suis contente que tu aies ouvert ce topic Cléopâtre. sunny Le film faisait parler dans la rubrique "Bons films à la télé" l'autre jour, mais je n'ai pas voulu intervenir de peur d'être hors sujet. Peut-être faudrait-il rapporter ici les critiques des uns et des autres ?

Merci! sunny Je me posais justement la question  scratch

Citation :
et surtout, j'ai découvert Adrien Brody.
Depuis Le Pianiste, il me semble qu'Adrien Brody est mon acteur préféré. Je ne me souviens pas des détails en particulier, sinon que j'étais totalement tombée sous son charme. Quelle classe ! Dans tous ses rôles d'ailleurs. Ce doit être son nez ! (ne riez pas, j'ai quelque chose avec les grands nez Razz).

J'ai l'impression de me lire franchement Shocked (mis à part que ce n'est pas mon acteur préféré, mais je l'adore!) C'est le pianiste qui m'a fait découvrir Adrien Brody et j'étais aussi tombée sous le charme    Je l'ai aussi trouvé très classe drunken , et quelle interprétation Du coup je m'étais renseignée sur sa filmo, et tant mieux, grâce à ça j'ai découvert un de mes films doudou (A bord du Darjeeling Limited), où, comme d'hab il est top, et aussi Wes Anderson, que j'adore.
(Et moi aussi j'ai un truc avec les grands nez donc je ne risque pas de rire lol! Et en plus il est grand et maigre, surtout dans ce film, et c'est exactement le genre de silhouette que j'aime Razz ) Et comme tu dis, un sacré artiste
Et le film m'a aussi fait découvrir Polanski.

Merci Ju et Annwvyn de vos réponses! cheers  
Je vous conseille quand même le livre, je trouve que Szpilman est classe aussi, à sa manière... C'est sa pudeur je crois scratch  Et la chose qui est belle dans ce livre, c'est que malgré ce qu'il a subi à cause des nazis, il n'y a pas de recherche de vengeance de sa part, et je trouve ça assez beau. Et classe.

Edit : Du coup Annwvyn, tu m'as donné envie de me changer lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.senscritique.com/CarolineKrzys
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7378
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Le pianiste, de Wladyslaw Szpilman   Lun 17 Nov 2014 - 18:04

Voilà une belle présentation cléopatre  

Comme beaucoup ici, je pense, j'ai beaucoup aimé le film, et je ne savais pas qu'il était tiré d'un livre ...
Je ne sais pas si j'aurai l'occasion de le lire, mais c'est bien si tu as pu apprendre des choses sur l'histoire récente de la POlogne, qui te touche personnellement. Tu as raison de souligner que les livres écrits sur les évenements de la guerre en 1945-46 sont plutôt rares, pour beaucoup la parole s'est libérée des dizaines d'années plus tard, et beaucoup de survivants aussi souhaitaient oublier et aller de l'avant.
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 53995
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le pianiste, de Wladyslaw Szpilman   Lun 17 Nov 2014 - 18:17

Merci pour ce topic, Cléopatre !! J'avais beaucoup aimé ce très beau film et admiré l'acteur que je ne connaissais pas mais qui, depuis, est resté dans ma mémoire (pourtant de poisson rouge, comme on sait !! Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
Miss Bennet
Héritier de Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 471
Age : 60
Localisation : Dans la lande....
Date d'inscription : 29/11/2012

MessageSujet: Re: Le pianiste, de Wladyslaw Szpilman   Mer 10 Déc 2014 - 15:44

Moi aussi je remercie Cléopatre de l'ouverture du topic. J'ai défendu ce film, injustement attaqué sur un autre topic...Wink
Je le considère comme un des plus grands films du genre (à savoir traitant de la Shoah).
Assez curieusement, alors que je ne peux dépasser la première moitié de la liste de Schindler en raison de l'horreur de certaines scènes qui m'atteint de manière insoutenable, le Pianiste est un film qui, malgré la dureté des scènes, contient à mon avis un message d'espoir. Peut-être cela vient-il de l'énergie incroyable du héro, de cet instinct de survie qui lui fait tout surmonter, du comportement de l'officier allemand qui le sauve, je ne sais pas, mais ce film me dynamise. C'est la vie qui l'importe !
Ceci étant, je ne suis pas sûre d'avoir envie de lire le livre. J'ai peur d'être déçue.
Revenir en haut Aller en bas
cléopatre
gypsy acid cat
avatar

Nombre de messages : 7505
Age : 25
Localisation : Behind the doors of perception
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: Re: Le pianiste, de Wladyslaw Szpilman   Mer 10 Déc 2014 - 16:31

Miss Bennet a écrit:

Ceci étant, je ne suis pas sûre d'avoir envie de lire le livre. J'ai peur d'être déçue.

Pourquoi as-tu peur d'être déçue? A quoi t'attends-tu?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.senscritique.com/CarolineKrzys
Miss Bennet
Héritier de Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 471
Age : 60
Localisation : Dans la lande....
Date d'inscription : 29/11/2012

MessageSujet: Re: Le pianiste, de Wladyslaw Szpilman   Mer 10 Déc 2014 - 23:28

Tout bêtement à quelque chose de moins abouti que le film. J'ai déjà connu plusieurs fois cette déception : un film superbe et un livre très quelconque. Exemple qui me vient en tête : un long dimanche de fiançailles; le livre de Japrisot est très en dessous du film de Jeunet.
Revenir en haut Aller en bas
cléopatre
gypsy acid cat
avatar

Nombre de messages : 7505
Age : 25
Localisation : Behind the doors of perception
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: Re: Le pianiste, de Wladyslaw Szpilman   Mer 10 Déc 2014 - 23:48

Après, il ne faut pas oublier que c'est une autobiographie finalement. Le livre m'a vraiment touchée, je ne l'ai pas trouvé moins abouti que le film
Spoiler:
 
Il y a beaucoup plus de détails, on apprend des petites histoires parallèles parfois touchantes sur certains de ces compagnons. On sent l'artiste derrière l'écriture, moi ça m'a touchée. Ce qui est impressionnant dans ce livre c'est qu'il te donne vraiment l'impression que Szpilman était destiné à survivre. Et d'avoir des extraits du journal de Hosenfeld, l'allemand qui l'a aidé à la fin, est un plus. Ces extraits m'ont touchée aussi. Ce que j'aime dans ce livre aussi, c'est que comme c'est une histoire vraie, les gens n'y sont pas tous manichéens.
Je m'arrête là, sinon je pourrais écrite des pages sur ce livre lol!

Je te le conseille tout de même. Après, moi il m'a touchée, peut-être que toi il te laisserait indifférente... Tu peux toujours le tenter pour voir (en sachant que le début est assez long à se mettre en place...). Ma maman a aussi été touchée par le livre, alors qu'elle n'est pas d'origine polonaise Laughing  Elle arrêtait pas d'en parler quand elle le lisait, comme moi.

Le film, si on enlève ce que j'ai mis en spoiler et quelques détails, est fidèle au livre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.senscritique.com/CarolineKrzys
Miss Bennet
Héritier de Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 471
Age : 60
Localisation : Dans la lande....
Date d'inscription : 29/11/2012

MessageSujet: Re: Le pianiste, de Wladyslaw Szpilman   Jeu 11 Déc 2014 - 13:42

Tu m'as convaincue !Smile Je vais le lire.
Revenir en haut Aller en bas
cléopatre
gypsy acid cat
avatar

Nombre de messages : 7505
Age : 25
Localisation : Behind the doors of perception
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: Re: Le pianiste, de Wladyslaw Szpilman   Jeu 11 Déc 2014 - 13:53

Super! cheers J'espère qu'il te plaira pale sinon tu vas me maudire pale
Revenir en haut Aller en bas
http://www.senscritique.com/CarolineKrzys
Miss Bennet
Héritier de Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 471
Age : 60
Localisation : Dans la lande....
Date d'inscription : 29/11/2012

MessageSujet: Re: Le pianiste, de Wladyslaw Szpilman   Dim 14 Déc 2014 - 12:25

Non surement pas. Le témoignage de l'officier allemand m'intéresse beaucoup. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le pianiste, de Wladyslaw Szpilman   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le pianiste, de Wladyslaw Szpilman
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Février 2005: Le pianiste de Wladyslaw Szpilman
» Wladyslaw SZPILMAN (Pologne)
» Le pianiste, de Wladyslaw Szpilman
» [Jelinek, Elfriede] La pianiste
» Pitié, ne tirez pas sur le pianiste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers)-
Sauter vers: