Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Stephen Frears

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory
avatar

Nombre de messages : 11979
Age : 32
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Stephen Frears   Dim 1 Avr 2007 - 18:00

à l'occasion du cycle Stephen Frears sur arte en avril, j'ai envie d'ouvrir un topic sur le prochain président du jury du festival de Cannes.

J'ai adoré The Queen & Mrs Henderson présente, ses deux derniers films. Et je regrette un peu de ne pas être allée voir Dirty pretty things... quoi qu'à l'époque, ni le casting, ni le sujet ne me disait... c'est toujours la même chose en ce moment...

enfin bon bref...

comme nous l'a déjà dit Toxic: le 5 avril vers 20H40 sur arte : The Snapper( adaptation de Roddy Doyle)

Le 9 avril : les liaisons dangereuses, qu'on ne présente plus...
Le 12 Avril : les arnaqueurs (avec John Cusack...)
Le 19 avril : my beautiful Launderette (son premier film sur l'homosexualité dans le Londres populaire avec Daniel day Lewis. A l'origine produit pour la BBC)
et le 24 avril : Le deal (ça je sais pas du tout ce que c'est encore^^)


Hourra^^ Le deal, c'est son téléfilm sur Tony Blair & Gordon Brown^^
je crois que c'est un téléfilm BBC...

avec Michael Sheen, qui interprète aussi Blair dans The Queen^^

je sens que ça va être bien!!! Very Happy

EDIT Cat47: j'ai rassemblé tes deux messages. N'oubliez pas le bouton Editer lorsque vous souhaitez compléter un post.
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
toxicangel
Snails Huntress
avatar

Nombre de messages : 6230
Age : 40
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Stephen Frears   Lun 2 Avr 2007 - 11:44

J'adore Stephen Frears. J'ai vu beaucoup de ses films et les ai pratiquement tous beaucoup aimés voire adorés pour certains. Dans ceux que j'ai vus, y a que The Hit (avec pourtant Tim Roth et Terence Stamp que j'apprécie particulièrement) auquel je n'ai vraiment pas accroché. No

Je suis vraiment contente qu'arte fasse un cycle sur ce réalisateur. Dedans j'ai forcément déjà vu l'excellentissime Liaisons dangereuses mais aussi My beautiful launderette (que j'ai adoré) et The Snapper. J'attends avec impatience de découvrir The deal par contre je me demande si j'ai pas déjà vu Les arnaqueurs et si c'est bien le cas, je crois que j'avais pas du tout aimé. No

Mais heureuse néanmoins je suis cheers Avec ça, inutile de se demander où je serai tous les jeudis soirs.
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Stephen Frears   Lun 2 Avr 2007 - 23:06

Maintenant que The Snapper est annoncé dans mon magazine tv avec son résumé et une photo de son acteur principal Colm Meaney, je me souviens l'avoir déjà vu et l'avoir beaucoup aimé. Et du coup ça m'a rappelé pourquoi le visage du père Colum O'Hara dans l'inénarrable Scarlett m'était si familier!

Je n'ai par contre jamais vu My beautiful launderette, il ne faut absolument pas que je le râte cette fois-ci.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory
avatar

Nombre de messages : 11979
Age : 32
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Stephen Frears   Ven 20 Avr 2007 - 21:19

j'ai regardé My beautiful launderette hier soir, moi non plus je ne l'avais jamais vu. Je n'ai pas aimé. enfin j'aurrai pu être un peu plus attentive, mais avec l'affreuse vf... la télé de mon père était trop vieille pour qu'on puisse mettre en anglais...

ça faisait vieux...
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
Cécile
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 736
Age : 27
Localisation : Gif sur Yvette région parisienne
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Stephen Frears   Sam 21 Avr 2007 - 11:58

J'adore Stefen Frears, j'avoue que je suis tombée d'abord en admiration devant Les liaisons dangereuses, voir à quel point on retrouve la même atmosphère glaçante du roman ou bien juste le machiavélisme de madame de Merteuil...j'adore.

Dernièrement il y a eu bien sur The Queen, c'était juste délicious, surtout la scène ou la petite fille apporte les fleurs, j'étais limite au bord des larmes Embarassed.
Revenir en haut Aller en bas
http://cecilou.blogs-de-voyage.fr
nephtis
Ethereal Wings on the Nile
avatar

Nombre de messages : 8688
Age : 53
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Stephen Frears   Sam 21 Avr 2007 - 13:30

J'aime beaucoup SF depuis Les liaisons dangereuses car j'y ai retrouvé le côté "vénéneux" de l'oeuvre, il a su avec intelligence, et porter le livre à l'écran même si la trame du livre n'est entièrement respecté, il le fait brillammnent sans dénaturer le livre. Son film est un enchantemnt pour les sens. Pour moi la meilleure adaptation.

J'ai vu The Queen, un peu interloquée par le choix du sujet, je voyais mal SF s'interesser à un événement aussi people, et j 'avoue que j'ai été trés agréablement surprise par la finesse et là aussi l'intelligence de son travail.
En plus de l'incomparable H Mirren, il film une intimité et un moment d'incertitude avec beaucoup de pudeur et même de tendresse, cette femme coincée par son personnage, par l'étiquette, par son entourage qui n'arrive même plus à savoir elle ce qu'elle ressent et ce qu'elle veut.
Une grande réussite, un film pertinent et intelligent ( je me répéte là ,non ?)

PS trés constructifs : Les Arnaqueurs avec J Cusack !!!!!J'adore aussi !
Revenir en haut Aller en bas
toxicangel
Snails Huntress
avatar

Nombre de messages : 6230
Age : 40
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Stephen Frears   Sam 21 Avr 2007 - 16:06

J'ai regardé entièrement le cycle Stephen Frears sur arte. Le seul film que je n'avais pas vu est Les arnaqueurs mais je n'ai pas vraiment aimé.
Par contre j'ai revu My beautiful laundrette avec plaisir. J'avais vu ce film il y a longtemps déjà et je pense qu'à l'époque je n'avais pas saisi toute la richesse et la subtilité du propos sur l'intégration. Pour moi ce film est vraiment très très bien et c'est également l'occasion de voir un Daniel Day Lewis tout jeune. Je suis néanmoins d'accord avec Camille, la VF était atroce mais bon...
Quant à The Snapper, quelle rigolade. Quel dommage qu'ils n'aient pas passé The Van à la suite. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory
avatar

Nombre de messages : 11979
Age : 32
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Stephen Frears   Sam 21 Avr 2007 - 16:11

en vf c'était atroce, la voix de petit roublard de Daniel day lewis, burk...
et puis la télé de mon père est petite et le canapé est super loin, il faut vraiment avoir envie de regarder quelquechose...

mais j'essayerai de revoir le film, promi!

à notter que le cycle n'est pas totalement terminé. Jeudi prochain il y a the deal, première partie de ce qui sera peut être au final une trilogie autour de Tony Blair.
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 7691
Age : 26
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Stephen Frears   Sam 16 Oct 2010 - 14:52

Remontage de topic ! Wink

J'ai vu cette semaine The queen et j'ai beaucoup aimé ce film, c'est vrai que c'est une période passionante et intriguante aussi, et c'était intéressant de voir les "coulisses" de l'évènement. J'avais un peu peur de ce que ça pouvait donner en film (j'aime pas trop les docu fictions^^) mais finalement c'est bien traité, et les acteurs sont impeccables. Le seul moment qui m'a paru un peu "too much" c'est le moment où la reine, seule avec sa voiture en panne est émerveillée et touchée aux larmes par la vue d'un cerf... Rolling Eyes Laughing Mais bon, c'est un détail !

Le seul autre film de Stephen Frears que j'ai vu est Les liaisons dangereuses mais j'avais moyennement aimé, enfin j'ai trouvé les acteurs plutôt bons mais je préfère de loin le livre.
Revenir en haut Aller en bas
Fauvette
Bluebird on a White Cliff
avatar

Nombre de messages : 3538
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/04/2009

MessageSujet: Re: Stephen Frears   Mer 2 Mar 2011 - 10:15

Je remonte ce topic pour poster un petit avis sur My beautiful laundrette, que j'ai regardé hier soir : j'en avais entendu de très bonnes critiques, mais j'avoue avoir été un peu déçue par ce film qui a assez mal vieilli à mon avis Embarassed Entre les coiffures/vêtement des eighties et les allusions à Margaret Thatcher, difficile de ne pas imaginer Gene Hunt débarquant dans un crissement de pneus de Quattro ! Laughing Mais plus que la forme, c'est le fond qui ne m'a pas franchement passionnée : le personnage d'Omar, à la fois naïf et ambitieux, m'a bien plu au début mais je n'ai pas vraiment réussi à m'attacher à lui,
Spoiler:
 
J'ai préféré Johnny, même si je n'ai toujours pas bien compris quand et pourquoi
Spoiler:
 
Leur relation m'a paru non pas artificielle mais pas très bien expliquée
Spoiler:
 
C'est vrai que ce film illustre bien la misère sociale et les difficultés de l'intégration dans les années Thatcher, mais (peut-être parce qu'il s'agissait à l'origine d'un téléfilm ?) j'ai trouvé qu'il lui manquait un petit quelque-chose pour être tout à fait enthousiasmant...

De Stephen Frears (dont je n'ai pas encore vu grand-chose Embarassed), j'ai largement préféré The Queen et son exploration des coulisses de Buckingham et de Downing Street Wink

_________________

Stewardess of Black Corporation | Sherlocked | Blog photo Nature (Fleurs et Bestioles ^^) | Compte Twitter de Lambton
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zygena.canalblog.com/
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 9782
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Stephen Frears   Jeu 9 Jan 2014 - 21:37


Je sors de Philomena, excellent   , un très bon cru pour ce grand réalisateur qui oscille entre hauts et bas.

Entre drame et émotion, c'est un film puissant (basé sur une histoire vraie) sur un sujet sensible, déjà abordé dans The Magdalen Sisters mais avec beaucoup plus d'engagement et de hargne : celui de jeunes Irlandaises rejetées par la société irlandaise très catholique des années 1950 et placées chez des religieuses sans qu'on ne leur ait rien demandé. Ici, Stephen Frears est plus mesuré, et parvient même à ajouter des touches d'humour. Cela tient au superbe duo campé par Judi Dench (une remarquable Philomena, très beau personnage, quelle actrice vraiment   ) et Steve Coogan en ex-journaliste de la BBC, originaires de deux mondes différents. Ils se comprennent, se rejoignent dans l'histoire poignante de Philomena et leur relation d'abord distante se resserre. On est rapidement pris par l'enquête en Irlande puis aux Etats-Unis visant à retrouver le fils qu'elle a été obligée d'abandonner alors que, fille-mère, il a été adopté par de riches Américains. L'émotion est très souvent au rendez-vous (j'ai eu la gorge serrée à plusieurs reprises) en particulier dans les dernières scènes, et si on ne peut que compatir à ce qu'a subi Philomena, je ne suis pas sortie avec la rage au coeur. Certes, les religieuses n'ont pas le beau rôle, et pour cause, mais l'attitude apaisante de Philomena contraste avec l'agressivité du journaliste. J'ai apprécié la dignité et la mesure avec lequel le sujet est traité, ce n'est jamais larmoyant.

Ce qu'il y a de bien dans les films anglais, c'est qu'il y a toujours des têtes familières. Ainsi j'ai eu plaisir à retrouver Anna Maxwell Martin (après l'avoir quittée il y a 2 jours en Lizzie Bennet, ça fait drôle de la voir dans un film contemporain). Sauf erreur, c'est même la première fois où je ne la vois pas jouer dans un téléfilm ou film en costumes. De plus, j'ai cru reconnaître le Harry Gregson de Downton Abbey dans une scène au début : si c'est bien lui, on sait donc où il est enfin passé puisqu'il semble avoir complètement déserté Downton  Razz .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 6414
Age : 52
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Stephen Frears   Ven 10 Jan 2014 - 16:26

Merci Tatiana pour ce compte-rendu qui fait vraiment envie  rendeer 

J'avais noté ce film dans ma liste de films à voir, d'abord parce que j'aime beaucoup S Frears, avec ses excès et ses réussites, et Philomena a l'air de faire partie des réussites  Very Happy . Et puis j'aime beaucoup Judi Dench, qui avait déjà joué dans Mrs Henderson presents que j'avais adoré  Wink .
Revenir en haut Aller en bas
jennie
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 782
Age : 31
Localisation : Chez Moe à lire des romans
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: Stephen Frears   Dim 12 Jan 2014 - 16:13

J'ai beaucoup aimé Philomena également (pour le cinéma, l'année 2014 commence bien pour moi. Deux films vus, deux bonnes pioches). Comme tous les bons films british, le film est émouvant sans donner dans le pathos et il y a ce qu'il faut d'humour pour apaiser l'atmosphère. Je plussoie entièrement le post de Tatiana qui exprime encore mieux que moi dans son post ce que je pense du film qui est vraiment très bien. Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 9782
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Stephen Frears   Dim 12 Jan 2014 - 20:17


J'espère que tu pourras le voir, Petit Faucon.

Ah Mrs Henderson presents, un grand souvenir de cinéma. C'est un petit bijou british alliant humour, émotion et drame. Judi Dench est impayable, je me souviens avoir énormément ri, en particulier dans ses scènes face au très guindé Lord Chancellor  Laughing .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lily of the valley
Sherlock's Blue Scarf
avatar

Nombre de messages : 6237
Age : 47
Localisation : Pile entre Honoré (de B) et George (S)...
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: Stephen Frears   Dim 12 Jan 2014 - 20:54

J'ai vu Philomena et... bof ! Je ne suis pas emballée. Judi Dench joue (forcément) très bien, et Steve Coogan m'a épatée, vraiment ! Je ne le connaissais pas et j'ai aimé son personnage plein d'humanité. Mais le film en lui même, si le sujet est intéressant, n'a rien de transcendant... On m'avait dit qu'il tirait les larmes, mais à aucun moment je n'ai été émue...

Donc, voilà, désolée de faire "critique à part"...

Le jeu est indéniablement parfait...
Mais c'est peut-être l'histoire qui tout simplement ne m'a pas vraiment plu, même si elle est vraie et certes terrible...
Peut-être aussi que je m'attendais à quelque chose de différent de la part de ce réalisateur qui finalement, ici, a travaillé dans la sobriété.
Pas de pathos, non, pas trop par rapport à ce sujet, mais ce qui m'a un peu gênée c'est le trop plein de musique (et pourtant j'aime beaucoup les compositions de Alexandre Desplat ).

Tatiana a écrit:

De plus, j'ai cru reconnaître le Harry Gregson de Downton Abbey dans une scène au début : si c'est bien lui, on sait donc où il est enfin passé puisqu'il semble avoir complètement déserté Downton  Razz .

C'est aussi le Conan Doyle des "Mystères de Sherlock Holmes"...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bravigou.canalblog.com
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10315
Age : 26
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Stephen Frears   Sam 22 Fév 2014 - 21:58

Vu Philomena et ce fut un coup de coeur!
J'ai eu plusieurs fois les larmes aux yeux, c'était très émouvant.

Malgré une mauvaise surprise au début (la séance étant normalement en vo et on a eu le film en vf Sad ), j'ai adoré et été totalement captivée par l'histoire (horrible par ailleurs quand on y pense!)

Et j'ai bien aimé retrouver Judy Dench, Anna Maxwell Martin, l'actrice de Catelyn Stark et aussi le journaliste d'Edith dans Downton Abbey (très petit rôle)
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 13984
Age : 20
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Stephen Frears   Dim 23 Fév 2014 - 17:59

Merci pour ton avis Ju !  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Cats40
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1820
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/06/2012

MessageSujet: Re: Stephen Frears   Mer 23 Sep 2015 - 14:48

J'ai vu The program, qui est un film sur l'affaire Lance Armstrong (septuple vainqueur du Tour de France entre 1999 et 2005, déchu de tous ses titres en 2012 pour dopage).
Ce film est adapté du livre Seven Deadly Sins: My Pursuit of Lance Armstrong du journaliste David Walsh. Il montre des faits avérés de la vie d'Armstrong dans l'ordre chronologique, de ses débuts en compétition sur le Tour de France à sa déchéance.
Le film fait pas mal de raccourcis et d'impasses, notamment concernant certaines étapes des enquêtes sur le dopage, afin de se concentrer sur la personnalité du cycliste. Certes, tout ne pouvait pas tenir en moins de 2 heures. Mais il est vrai qu'au final il manque des explications.
Spoiler:
 
Néanmoins, ce film a le mérite d'exister et est filmé plutôt élégamment.
Bon, Armstrong voulait un film à sa gloire ; il a bien un film sur sa vie, mais trop réaliste sur ses "exploits" Evil or Very Mad pour lui plaire. C'est pourtant tout ce qu'il mérite... Je peux paraître méchante, mais franchement le personnage n'attire pas la sympathie.
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 9782
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Stephen Frears   Mer 16 Mar 2016 - 19:03


La bande-annonce (en VO) de son biopic Florence Foster Jenkins, la "chanteuse" qui chantait faux, laisse apercevoir un film léger et réjouissant, moins sérieux que la Marguerite de Xavier Giannoli sorti il y a quelques mois. En voyant ces premières images j'ai tout de suite pensé à l'excellent (et hilarant) Mme Henderson presents. Sortie française pas encore annoncée, il sera sur les écrans britanniques début mai.

C'est moi où Hugh Grant a pris un coup de vieux ? A moins qu'il n'ait été vieilli pour incarner le mari de Meryl Streep.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 9782
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Stephen Frears   Sam 3 Juin 2017 - 19:22


Je pensais qu'il avait déjà été question de son nouveau film, Victoria and Abdul (Confident royal en français...) mais visiblement non.

Presque 20 ans après avoir joué la reine Victoria dans le film mettant en scène sa relation avec l'écossais John Brown, Judi Dench reprend ce rôle pour dépeindre l'amitié qu'elle a eue pour un de ses domestiques indiens vers la fin de sa vie.

       
   Confident Royal    
   Confident Royal Bande-annonce VO  


On reconnaît des habitués, Michael Gambon, le regretté Tim Pigott-Smith, Olivia Williams, Simon Callow. Il va falloir néanmoins attendre début octobre pour le voir sur les écrans français, mais vivement Smile .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 13984
Age : 20
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Stephen Frears   Sam 3 Juin 2017 - 20:45

Merci pour la bande-annonce, Tatiana cheers Je vais la regarder sunny

HS : Je ne savais pas pour Tim Pigott-Smith Sad pale Mr.Hale... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 6414
Age : 52
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Stephen Frears   Lun 5 Juin 2017 - 14:32

Merci Tatiana !
Judi Dench a l'air au mieux sunny
Revenir en haut Aller en bas
Zakath Nath
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 3224
Age : 34
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Stephen Frears   Lun 5 Juin 2017 - 16:20

Ça a l'air sympa comme tout Smile !

Merci pour ce trailer!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://zakath-nath.joueb.com
Zakath Nath
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 3224
Age : 34
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Stephen Frears   Jeu 5 Oct 2017 - 17:49

Le film est sorti et je sors de ma séance.

Dans l'ensemble, j'ai passé un bon moment mais je suis un tantinet frustrée.
La première partie est une vraie comédie, avec pas mal de séquences amusantes dans la confrontation entre Abdul et la cour, puis cela devient plus grave avec les machinations du prince de Galles, du secrétaire privé et du médecin de la reine pour virer Abdul,
Spoiler:
 

Ce que je regrette, c'est que ce soit un brin simplifié et qu'à la longue c'est un peu répétitif puisque même quand c'est drôle, les séquences reposent toujours un peu sur le même principe, qu'on a compris qui étaient les méchants de l'histoire et leurs motivations.
Ce qui est dommage aussi, c'est que finalement, Victoria passe pour une vieille toupie qui fait tourner son entourage en bourrique, mais on lui pardonne aisément ces travers parce qu'elle est vieille et son entourage mérite bien qu'on les secoue, mais c'est un peu trop idéal, au pire elle pèche par ignorance mais elle n'est jamais réellement mise en cause (alors que par ailleurs, on voit qu'elle ne connait au départ rien d'un pays dont elle s'est elle-même bombardée impératrice, pour ne pas être en dessous des membres de sa famille qui avait le titre d'empereur).
C'est un peu pareil. Évidemment la cour le soupçonne d'être un intrigant, mais lui a toujours l'air sincère dans sa dévotion à Victoria, même si cela lui monte à la tête (sans que ce soit de la provocation gratuite) et qu'il soit indifférent à la différence de traitement entre lui et son collègue Mohamed jusqu'à ce qu'il soit trop tard.
On a bien une scène qui semble ajouter un peu d’ambiguïté
Spoiler:
 

Du coup, on a l'impression qu'il y a un film plus intéressant qui affleure parfois, où un Abdul aurait exploité les gens qui exploitaient son peuple, et que Victoria n'était pas tout à fait dupe mais qu'elle passait outre parce qu'elle avait besoin de compagnie et qu'au fond cela lui était égal que cela mette les autres mal à l'aise. Mais qu'au bout du compte, on a préféré se rabattre sur une belle histoire d'amitié chez deux être que tout oppose parce que c'est plus joli.

(pour ce que j'ai lu d'Abdul dans une biographie sur Victoria, il était indubitablement victime de racisme, et il y avait aussi une part de sexisme parce que si un roi s'était entiché d'une domestique, on n'en aurait pas fait un fromage à moins qu'elle ne se mêle trop de politique ou qu'il décide d'en faire une reine, mais ce n'était pas non plus un ange, et la dernière partie est un peu exagérée (Edward VII n'a effectivement pas trainé pour le renvoyer en Inde et une partie de la correspondance avec la reine a été détruite, mais à Agra il vivait sur une propriété que Victoria lui avait accordé, donc là ils ont un peu forcé le trait, d'autant qu'il est assez improbable qu'Edward se soit déplacé lui-même pour les chasser du cottage).

À part ça le casting est très bon, Judi Dench est en terrain connu, Ali Fazal est un peu trop cantonné dans le registre du candide mais il le fait bien et on a une galerie d'acteurs british en seconds rôles qui sont tous impeccables. J'ai eu la bonne surprise d'ailleurs de voir qu'il y avait Olivia Williams, Fenella Woolgar, Julian Wadham et Paul Higgins dans la distribution (les deux derniers, surtout Higgins, sont d'ailleurs très drôles même si pas très sympathiques).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://zakath-nath.joueb.com
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 9782
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Stephen Frears   Jeu 5 Oct 2017 - 20:01


Je l’ai vu hier soir et l’ai trouvé à la fois très intéressant et bien construit autour d’une histoire assez exceptionnelle, la relation de 14 ans entre une reine Victoria maussade, âgée, marquée par ses décennies de règne et assurant avec ennui ses multiples obligations, survivant dans une cour étouffante, et un jeune Indien, qui progressivement s’impose auprès d’elle. Le récit est, d’après un documentaire visionné après ma séance, proche de la réalité, alors que certaines scènes paraissent à la limite du vraisemblable. Et c'est bien ce qui m'a surprise : l'escalade de l'inimitié entre Abdul et les proches de Victoria
Spoiler:
 
tout cela me semblait sorti peu réaliste alors qu'on est dans de l'authentique.

Zakath Nath a écrit:
Mais qu'au bout du compte, on a préféré se rabattre sur une belle histoire d'amitié chez deux être que tout oppose parce que c'est plus joli.

Oui je regrette que le personnage d’Abdul soit trop lisse, conduit uniquement par son attachement pour la reine. Alors qu'en réalité il était ambitieux et manipulateur, en fait assez antipathique. Son portrait dans le film est trop idéal alors qu'il aurait été plus intéressant de montrer l'homme tel qu'il était, et le profit qu'il a tiré de l'amitié de Victoria. Bref les deux camps ne sont pas assez nuancés : d'un côté le gentil Indien innocent persécuté, et de l'autre de méchants Britanniques d'un autre temps qui refusent d'accepter un homme qu'ils méprisent, pour des raisons raciales.

Très rythmé dans la première partie, les scènes des débuts d'Abdul à la cour sont particulièrement savoureuses, la patte du réalisateur se fait sentir. Le pauvre et le collègue indien qui l’accompagne ont fort à faire pour s’y retrouver dans le cérémonial ultra rigide, et franchement ridicule, appliqué à la cour. Non moins réussies, les premières scènes entre Abdul et Victoria montrent celle-ci intriguée par un jeune homme dont la culture va la fasciner au point d’apprendre sa langue (là encore, je l'ignorais). Elle prend plaisir à converser avec lui, il devient son "Munshi", son professeur. Il y a clairement une différence de ton entre les deux parties, avec un début beaucoup plus léger, mais j'ai apprécié les deux.

Ascension fulgurante et sans précédent dans un milieu régi par le statut social, Abdul, aux origines très modestes, et musulman, gravit tous les échelons dans l’entourage de la reine, accumulant privilèges et honneurs, au point de susciter stupéfaction puis haine. La reine le soutient envers et contre tout, en dépit des multiples manigances de son secrétaire (le regretté Tim Pigott-Smith), son médecin et même son fils aîné. Pas de politique ou très peu (le Premier Ministre apparaît de temps à autre, et c’est heureux puisqu’il est toujours chouette de voir Michael Gambon), c’est du quotidien de la reine et de son entourage immédiat, au portrait peu reluisant, dont il est question. Egalement - et ce n’est pas le moindre intérêt du film - du regard porté par les sujets de sa Majesté en Inde sur leurs "maîtres" par le biais du collègue d’Abdul, Mohammed, qui s’acclimate beaucoup moins bien à leur nouveau cadre de vie. Je suis d'accord, cet aspect aurait mérité d'être plus qu'effleuré.

Citation :
Edward VII n'a effectivement pas trainé pour le renvoyer en Inde et une partie de la correspondance avec la reine a été détruite, mais à Agra il vivait sur une propriété que Victoria lui avait accordé, donc là ils ont un peu forcé le trait, d'autant qu'il est assez improbable qu'Edward se soit déplacé lui-même pour les chasser du cottage.

Cette scène a de l'effet oui, dans le genre vengeance implacable lancée illico par le nouveau roi face à une famille éplorée, mais manque de vraisemblance. D'autant que si j'ai bien compris, une partie des écrits d'Abdul a survécu puisque ses Carnets (ou une partie) ont été publiés en 2010.

Acteurs formidables (nombre de têtes connues ici) menés par une Judi Dench épatante dans un rôle qu’elle joue pour la deuxième fois et histoire aussi instructive que bien écrite et mise en scène, j'ai beaucoup aimé malgré quelques réserves. Et j'en suis sortie avec une envie encore plus vive qu'avant de lire enfin une biographie complète de Victoria.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stephen Frears   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stephen Frears
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» The Queen - Stephen Frears
» The Program (Stephen Frears) - 2015
» Roddy DOYLE : La trilogie de Barrytown et autres romans
» Tamara Drewe - Stephen Frears
» Colette et Stephen Frears.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Cinéma-
Sauter vers: