Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Lecture de groupe n°18 : La pluie avant qu'elle tombe, 2e partie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 9774
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Lecture de groupe n°18 : La pluie avant qu'elle tombe, 2e partie   Dim 9 Mar 2014 - 10:52


La pluie avant qu'elle tombe de Jonathan Coe, 2e partie

Citation :
Edition Folio :
Deuxième partie, Photos de 6 à 10 : de page 87 à 132

Edition Penguin :
Deuxième partie, Photos 6 à 10 : pages 81 à 129

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10312
Age : 26
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Lecture de groupe n°18 : La pluie avant qu'elle tombe, 2e partie   Lun 10 Mar 2014 - 9:29

J’ai fini cette deuxième partie (commencée et finie pendant mes 40 minutes de train hier soir^^). Pas grand-chose à dire, ça ne me passionne toujours pas ce qui fait que je ne suis pas pressée de lire la suite (sauf que je pense que j’accrocherai mieux si j’avais tout lu d’un coup, mais ce n’est même pas sûr). Je suis détachée de la destinée des personnages et n’ai pas vraiment d’empathie pour eux, j’espère que ça va évoluer…
Sinon j’aime toujours le concept des photos et surtout le fait que Rosamund s’éloigne bien souvent de la photo initiale dans ses descriptions Wink
Revenir en haut Aller en bas
nathy's
Feedle-Dee-Dee!
avatar

Nombre de messages : 8529
Age : 27
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Lecture de groupe n°18 : La pluie avant qu'elle tombe, 2e partie   Lun 10 Mar 2014 - 16:54

Je lis une édition France Loisirs donc je ne sais pas si je suis arrivée au bon moment scratch 
Spoiler:
 
c'est la page 122 chez moi mais s'il faut continuer ça me va^^

En tout cas cette deuxième partie lue dans le bus pour ma part m'a bien interessée car on découvre un peu mieux les personnages, même si ça reste quand même maigre. Au final Rosamond n'est pas le personnage qui m'intrigue le plus, je préfère Beatrix et Rebecca. Ca se lit toujours aussi agréablement mais ça manque un peu de profondeur.
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10312
Age : 26
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Lecture de groupe n°18 : La pluie avant qu'elle tombe, 2e partie   Lun 10 Mar 2014 - 16:59

Tu t'es arrêtée au bon moment nathy's Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5264
Age : 58
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Lecture de groupe n°18 : La pluie avant qu'elle tombe, 2e partie   Lun 10 Mar 2014 - 17:28

nathy's a écrit:
Au final Rosamond n'est pas le personnage qui m'intrigue le plus, je préfère Beatrix et Rebecca. Ca se lit toujours aussi agréablement mais ça manque un peu de profondeur.

Je nuancerais cette idée de «profondeur». Je ne trouve pas que le roman en soi manque de profondeur, soit superficiel. J'ai plutôt le sentiment que nous lecteurs n'irons pas dans la profondeur des personnages, parce que ce récit qui nous les dévoile nous voile dans le même mouvement leur profondeur. Béatrix comme Rebecca resteront pour le lecteur fondées sur les bribes de ce que Rosamond aura vu d'elles, et de ce qu'elle considèrera comme bon à être dit.

De là un aspect un peu déceptif: j'aurais tant voulu mieux connaître Rébecca; et, même si elle m'attire moins, mieux comprendre Béatrix. Et parce que Rosamond est celle qui sait le mieux endurer, si elle raconte sa douleur à Imogen elle n'en restera pas moins au second plan, évasive, pudique, car ce n'est pas elle-même ce qu'elle veut transmettre en priorité.

C'est à dire que sont ainsi justifiés les choix d'informations sur chaque personnage, limités et orientés par le projet de Rosamond. Et ce que dit Rosamond -une Rosamond qui ne SAIT pas tout- n'est que ce qui sert son but: aider Imogen à se réapproprier son identité à partir d'un peu de son passé. Ce point de vue me semble donc un choix de l'auteur pour raconter d'une certaine façon (ce que peut confirmer, vous le verrez plus tard, ce à quoi aboutit ce récit).

En tout cas, dès cette deuxième partie j'ai clairement compris qu'il n'y aurait définitivement pas de personnage principal de ce roman.
Revenir en haut Aller en bas
Miss Trotwood
Extensive reading
avatar

Nombre de messages : 223
Age : 48
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 03/08/2013

MessageSujet: Re: Lecture de groupe n°18 : La pluie avant qu'elle tombe, 2e partie   Lun 10 Mar 2014 - 23:15

Cette deuxième partie ne m'a pas passionnée : tout ce qui arrive à Beatrix était très prévisible, il n'y a pas de surprise. Enfin, si, maintenant on sait pourquoi les hommes sont mis à l'écart, mais cela ne m'a pas surprise. En fait c'était sous-entendu lors des premiers chapitres.

Jusqu'ici, je trouve que ce roman est bien écrit, soigneusement composé, mais il ne suscite pas tellement d'émotions chez moi, il m'ennuie un peu. J'ai moi aussi l'impression d'un roman superficiel. Il ne peut guère en être autrement, puisque Rosamond raconte l'histoire oralement, et qu'elle est censée s'adresser à Imogen, qu'elle ne connaît pas vraiment, puisqu'elle ne l'a connu qu'enfant (d'après ce que j'ai compris). Elle n'est même pas sûre que les cassettes parviendront un jour à Imogen, et elle autorise même Gill à les écouter. Rosamond ne peut donc pas tout dire (par pudeur), ni se livrer à de longs développements, comme elle aurait pu le faire par écrit.

Je pense comme Selenh que c'est un choix de Rosamond, donc de Jonathan Coe, de laisser tant de choses dans l'ombre. Mais cela fait que jusqu'ici, je suis déçue par ce livre, parce que je m'attendais à lire des choses intéressantes sur les relations mère-fille. Pour l'instant je reste sur ma faim...

Je continue à lui trouver une ressemblance avec les romans de Ruth Rendell, même s'il est infiniment mieux ficelé et écrit. Il ne lui manque plus qu'un ingrédient pour que ce soit vraiment une histoire rendellienne... ce sera peut-être dans la 3ème partie.  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
ludi33
Fairest of all elves
avatar

Nombre de messages : 16802
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Lecture de groupe n°18 : La pluie avant qu'elle tombe, 2e partie   Mar 11 Mar 2014 - 14:42

Je n'ai pas non plus été très emballée par cette nouvelle partie. Sans m'ennuyer, je n'arrive pas à me sentir impliquée dans l'histoire. Comme Ju, je n'ai pas d'empathie pour les personnages, et leur destin me laisse assez indifférente. Pourtant, j'ai envie de lire la suite  

En parallèle, je lis le recueil Désaccords imparfaits, dont la première nouvelle Ivy et ses bêtises reprend certains personnages du roman, le tout raconté par le frères de Gill. Un bon complément  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 9774
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Lecture de groupe n°18 : La pluie avant qu'elle tombe, 2e partie   Mer 12 Mar 2014 - 13:29


Eh bien je vais apporter une note discordante  Wink parce que j'ai beaucoup aimé cette partie. Je l'ai lue presque d'une traite, plus rapidement que la précédente. Je suis sous le charme de la narration, de cette fluidité avec laquelle Rosamond raconte son histoire. Elle se dévoile au fur et à mesure des photos et on parvient ainsi à construire son personnage. Avec les éléments qu'elle indique bien sûr, puisqu'elle ne dit effectivement pas tout, que ce qu'elle veut bien dévoiler d'elle-même. Il y a une certaine tendresse à suivre les premiers pas d'une toute jeune fille à laquelle on peut s'identifier (premiers émois, frénésie suscitée par des acteurs de cinéma...). Cette partie m'a évoqué le Brideshead revisited d'Evelyn Waugh, que pourtant je n'ai pas lu. Mais toute l'atmosphère de jeunesse et la fascination de l'héroïne pour un/une amie - en l’occurrence, Rebecca -m'ont rappelé l'adaptation avec Matthew Goode.

Après, je suis plus mesurée sur Beatrix. Elle semble représenter un modèle pour sa cousine puisqu'elle sait saisir sa liberté (enfin, pas toujours, puisque son mariage hâté pour cause de grossesse se révèle une grosse déception) mais n'est pas très nuancée. J'aurais aimé la comprendre davantage. Mais sans un sens Rosamond ne l'a pas beaucoup comprise non plus d'après ce qu'elle en dit.

Ce qui me pose cependant problème, c'est que j'ai du mal à voir où Jonathan Coe veut en venir. Par moments, je suis tellement plongée dans le récit de Rosamond que j'en oublie son but premier, à savoir la révélation d'un secret ou de quelque chose d'approchant en lien avec Imogen. J'imagine qu'on en saura plus dans les deux dernières parties.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5264
Age : 58
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Lecture de groupe n°18 : La pluie avant qu'elle tombe, 2e partie   Mer 12 Mar 2014 - 16:19

Miss Trotwood a écrit:
Enfin, si, maintenant on sait pourquoi les hommes sont mis à l'écart
Tu peux expliciter?
Citation :

je suis déçue par ce livre, parce que je m'attendais à lire des choses intéressantes sur les relations mère-fille. Pour l'instant je reste sur ma faim...
Eh bien oui, je crois bien que l'auteur va où on ne l'attendait pas en ce qui concerne cette relation. Pour le moment il montre combien et comment elle ne va pas de soi, et à quel point est insaisissable, finement, ce qui la détruit ou l'empêche d'exister. Ce qui ne m'a pas déçue, au contraire de toi. Mais j'ai une mère avec laquelle j'ai un peu le même problème (comprendre ce qui subvertit le cliché de la relation mère-fille), ce qui explique peut-être mon intérêt.

Citation :
Je continue à lui trouver une ressemblance avec les romans de Ruth Rendell
Idem!
Citation :
même s'il est infiniment mieux ficelé et écrit.
Oh? Je ne suis pas si sévère que toi avec cet RR!

Tatiana a écrit:
J'aurais aimé la comprendre davantage. Mais sans un sens Rosamond ne l'a pas beaucoup comprise non plus d'après ce qu'elle en dit.
Je crois que c'est la clef même de ce roman
Citation :
Ce qui me pose cependant problème, c'est que j'ai du mal à voir où Jonathan Coe veut en venir.
Pour moi, il veut en venir au constat que tu as fait plus haut: le lecteur est aussi limité dans la compréhension que les personnages. Il en sait forcément un peu plus... mais lui non plus ne peut dépasser, en accumulant et croisant les témoignages un niveau de compréhension seulement relatif.
Citation :
Par moments, je suis tellement plongée dans le récit de Rosamond que j'en oublie son but premier, à savoir la révélation d'un secret ou de quelque chose d'approchant en lien avec Imogen.
Moi à ce stade j'ai commencé à douter qu'il y ait véritablement révélation, justement. Je crois que l'auteur essaie de rendre compte de la façon dont les choses auraient pu se passer «dans la vraie vie», dont les obscurités ne masquent même pas forcément quelque chose. Et si Rosamond ne voulait rien d'autre que ce qu'elle a annoncé au départ, soit donner ce qu'elle peut à Imogen concernant son identité, sachant que ce sera forcément un don borné, limité?
Revenir en haut Aller en bas
Miss Trotwood
Extensive reading
avatar

Nombre de messages : 223
Age : 48
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 03/08/2013

MessageSujet: Re: Lecture de groupe n°18 : La pluie avant qu'elle tombe, 2e partie   Mer 12 Mar 2014 - 21:08

@ Selenh : la mise à l'écart des hommes, je pensais que c'était parce que

Spoiler:
 

Mais je me rends compte que cette explication ne tient pas, puisque les hommes sont mis à l'écart dès le début, dans les scènes avec Gill. Donc en fait je suis toujours perplexe.

Concernant les mérites respectifs de "La pluie avant qu'elle tombe" et des livres de Rendell, je trouve que Jonathan Coe a su trouver un point de vue original, avec les photos et les cassettes de Rosamond, alors que Ruth Rendell, (à ma connaissance, je n'ai pas lu tous ses livres), n'a pas su le faire. Elle l'a un peu fait dans Asta's book, mais je n'ai pas trouvé ça très convaincant, et il y a eu une petite tentative dans Ni chair ni sang, mais c'est tout. Je trouve aussi que Ruth Rendell s'emberlificote souvent dans des invraisemblances et des lourdeurs, le pire étant quand elle aborde des sujets de société en vogue, qu'elle ne me semble pas très bien connaître. "La pluie avant qu'elle tombe" me semble exempt de tous ces défauts.
Mais j'aime bien les livres de Rendell, pour beaucoup de raisons, entre autres parce que je trouve qu'elle a vraiment du génie pour trouver une bonne idée de départ à un roman. J'ai beaucoup aimé Véra va mourir, Jeux de mains, l'Analphabète, Son âme au diable, la Gueule du Loup, et l'Eté de Trapellune.

@ Selenh et Tatiana : c'est marrant comme nous avons des ressentis différents concernant les personnages. Je comprends très bien Beatrix, c'est Rosamond qui m'est totalement étrangère.
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5264
Age : 58
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Lecture de groupe n°18 : La pluie avant qu'elle tombe, 2e partie   Mer 12 Mar 2014 - 21:15

Je comprends... En fait je pensais à l'Oiseau-Crocodile, de RR, où la relation mère-fille justement est très fouillée. Je l'ai moins lue que toi, visiblement.
C'est vrai que Rosamond me paraît la personne la plus compréhensible (et entre parenthèses la plus équilibrée), dans toute la chaîne de femmes que tisse le roman (je mets de côté Gill et ses filles, qui ne sont pas des personnages principaux tout de même.)
Revenir en haut Aller en bas
Nat2a
Lady à la rescousse
avatar

Nombre de messages : 322
Age : 54
Localisation : Corse
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: Lecture de groupe n°18 : La pluie avant qu'elle tombe, 2e partie   Sam 15 Mar 2014 - 18:09

Fin de cette seconde partie, j'ai bien aimé justement parce qu'on ne voit pas où l'auteur veut nous emmener. Finalement comme Imogen n'est pas là pour entendre les cassettes, c'est nous lecteurs (enfin lectrices dans notre cas!) qui écoutons comme Gill et ses filles une histoire qui ne nous est pas destinée. Et on se croirait vraiment en train de feuilleter un album photo et d'écouter un roman familial où rien n'est catastrophique mais où petit à petit se profile une issue difficile pour Imogen.
Et donc les personnages ne peuvent pas beaucoup de profondeur puisqu'ils ne sont vus que par petites touches à travers le souvenir déjà ancien de Rosamond.
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
avatar

Nombre de messages : 16808
Age : 55
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Lecture de groupe n°18 : La pluie avant qu'elle tombe, 2e partie   Sam 15 Mar 2014 - 20:22

J'ai fini cette partie et comme Tatiana, Selenh et Nath2a, je suis toujours aussi prise par l'histoire. J'aime quand tout se joue dans la subtilité et la suggestion pour laisser place au lecteur de se poser des questions, tant il a envie de connaitre l'aboutissement des faits.
Pour moi, cette partie se scinde en deux. L'époque Béatrix et l’époque après Béatrix. C'est quelque part l'affranchissement de Rosamond qui va regarder ailleurs, se découvrir, se construire petit à petit par elle même, loin de l'emprise de sa cousine.
L'époque Beatrix est trouble, sombre. La description de la photo de la cuisine m'a mise un peu mal à l'aise. Suspect  Un landau qui occupe presque tout l'espace comme s'il criait son existence, rappeler à son entourage qu'un petit être est là. Pourtant on a l'impression qu'il est invisible.
Cette partie se termine par la fugue de Beatrix.
Rosamond commence alors sa petite vie, prend conscience de sa différence, commence son petit chemin.

Miss Trotwood, je n'ai pas lu Ruth Rendall mais à moi, le style Jonthan Coe rappelle une certaine Rosamond Lehmann. Du moins dans ce roman, puisque je n'en ai pas lu d'autres. Sa Rebecca me rappelle Jennifer dans "Poussière", Beatrix la fille de Mrs Jardine dans "La Ballade et la source". Les personnages sont énigmatiques, introvertis, tourmentés, comme s'ils évoluent dans une étrange dédale.

Selenh a écrit:
nathy's a écrit:
Au final Rosamond n'est pas le personnage qui m'intrigue le plus, je préfère Beatrix et Rebecca. Ça se lit toujours aussi agréablement mais ça manque un peu de profondeur.

Je nuancerais cette idée de «profondeur». Je ne trouve pas que le roman en soi manque de profondeur, soit superficiel. J'ai plutôt le sentiment que nous lecteurs n'irons pas dans la profondeur des personnages, parce que ce récit qui nous les dévoile nous voile dans le même mouvement leur profondeur. Béatrix comme Rebecca resteront pour le lecteur fondées sur les bribes de ce que Rosamond aura vu d'elles, et de ce qu'elle considèrera comme bon à être dit.

De là un aspect un peu déceptif: j'aurais tant voulu mieux connaître Rébecca; et, même si elle m'attire moins, mieux comprendre Béatrix. Et parce que Rosamond est celle qui sait le mieux endurer, si elle raconte sa douleur à Imogen elle n'en restera pas moins au second plan, évasive, pudique, car ce n'est pas elle-même ce qu'elle veut transmettre en priorité.

  Je rejoins tout à fait Selenh qui a bien résumé la situation  Wink 

Tatiana a écrit:

Eh bien je vais apporter une note discordante  Wink parce que j'ai beaucoup aimé cette partie. Je l'ai lue presque d'une traite, plus rapidement que la précédente. Je suis sous le charme de la narration, de cette fluidité avec laquelle Rosamond raconte son histoire. Elle se dévoile au fur et à mesure des photos et on parvient ainsi à construire son personnage. Avec les éléments qu'elle indique bien sûr, puisqu'elle ne dit effectivement pas tout, que ce qu'elle veut bien dévoiler d'elle-même. Il y a une certaine tendresse à suivre les premiers pas d'une toute jeune fille à laquelle on peut s'identifier (premiers émois, frénésie suscitée par des acteurs de cinéma...). .
.

C'est ce qui me séduit dans ce roman. On a l'impression de voir les personnages se dessiner progressivement, pour prendre forme. C'est comme si on faisait petit à petit leur connaissance

Nat2a a écrit:
Fin de cette seconde partie, j'ai bien aimé justement parce qu'on ne voit pas où l'auteur veut nous emmener. Finalement comme Imogen n'est pas là pour entendre les cassettes, c'est nous lecteurs (enfin lectrices dans notre cas!) qui écoutons comme Gill et ses filles une histoire qui ne nous est pas destinée. Et on se croirait vraiment en train de feuilleter un album photo et d'écouter un roman familial où rien n'est catastrophique mais où petit à petit se profile une issue difficile pour Imogen.
Et donc les personnages ne peuvent pas beaucoup de profondeur puisqu'ils ne sont vus que par petites touches à travers le souvenir déjà ancien de Rosamond.

Le personnage d'Imogen donne du mystère et du suspens au roman, puisque tout en vivant la construction de son histoire, nous ne savons pas si on va la rencontrer à la fin, ou pas. J'avoue que ça m'intrigue beaucoup.  scratch
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 9774
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Lecture de groupe n°18 : La pluie avant qu'elle tombe, 2e partie   Lun 17 Mar 2014 - 18:17


Ysabelle a écrit:
La description de la photo de la cuisine m'a mise un peu mal à l'aise. Suspect  Un landau qui occupe presque tout l'espace comme s'il criait son existence, rappeler à son entourage qu'un petit être est là. Pourtant on a l'impression qu'il est invisible.

Oui, sans connaître la suite de l'histoire à ce stade on devine que l'enfance de la mère d'Imogen n'a pas dû être heureuse. La grossesse non désirée de Beatrix n'a été qu'un moyen de s'affranchir de sa famille, et le bébé n'a pas l'air de l'occuper beaucoup une fois qu'elle est là. Elle semble même être le cadet de ses soucis. Beatrix est un personnage qui refuse d'entrer dans un moule, elle cherche la liberté, mais à quel prix ? Elle croyait peut-être l'avoir trouvé dans le mariage, mais est attirée par l'aventure.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lecture de groupe n°18 : La pluie avant qu'elle tombe, 2e partie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture de groupe n°18 : La pluie avant qu'elle tombe, 2e partie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jonathan COE -La pluie, avant qu'elle tombe
» Lecture de groupe 2012, modalités pratiques (résultats p.6, calendrier p.9)
» Lecture de groupe : Choix des auteurs, des titres et des dates
» Lecture de groupe estivale 2011 ? Anyone interested ?
» Lecture de groupe estivale 2011: choix du livre, règles du jeu et calendrier [Résultats p. 3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Le plaisir de la lecture :: Lectures de groupe :: Anciennes lectures de groupe :: Lecture de groupe n°18 (mars 2014) : La pluie avant qu'elle tombe, Jonathan Coe-
Sauter vers: