Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Duel du bicentenaire N°4 : la scène de la déclaration dans les adaptations

Aller en bas 

Quelle version préférez-vous ?
1995
65%
 65% [ 13 ]
2005
35%
 35% [ 7 ]
Total des votes : 20
 

AuteurMessage
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10448
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Duel du bicentenaire N°4 : la scène de la déclaration dans les adaptations   Lun 5 Aoû 2013 - 20:36


C'est parti pour un autre duel, interne à P&P cette fois Smile . J'espère qu'un même affrontement n'avait pas déjà été créé.

A vous de décider entre deux scènes devenues quasi cultes, celles de la fameuse déclaration de Darcy à Lizzie lorsque le pauvre se prend une véritable douche froide en pleine figure Laughing .

Alors qui l'emportera, le duo Colin Firth/Jennifer Ehle (BBC, 1995) ou MMF/Keira Knightley (film de Joe Wright, 2005) Question 

  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 22512
Age : 73
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Duel du bicentenaire N°4 : la scène de la déclaration dans les adaptations   Lun 5 Aoû 2013 - 21:07

Alors sans aucun problème, je vote Colin/Jennifer, ils sont les héros.... même si MMF et Keira n'ont pas démérités.

J'ai toujours préféré l'allure sévère, bourrue et les yeux noirs et les cheveux bouclés Embarassed ..... lol!  ainsi que la malice fine de Jennifer.

Les fans de MMF et Keira vont hurler : attention je les aime beaucoup dans les rôles, mais j'aurais aimé plus de longueur au film afin que les héros rivalisent vraiment dans la même arêne.
Revenir en haut Aller en bas
marie21
Lost in RA Sunbae
avatar

Nombre de messages : 18431
Age : 39
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Duel du bicentenaire N°4 : la scène de la déclaration dans les adaptations   Lun 5 Aoû 2013 - 21:12

Wink J'ai voté pour la scène dans P&P 2005! elle a toujours eu ma préférence et ce depuis que j'ai vu et revu et revu le film.   même maintenant, alors que ça fait un bail que je ne l'ai pas vu, je me rappelle très bien mot pour mot, l'échange verbal entre Darcy et Lizzie, la tension monter entre eux, la palette d'émotions sur le visage de chacun et puis, surtout c'est parce que la scène se déroule à l'extérieur avec une pluie torrentielle qui miroite le tumulte des sentiments des héros!  

J'aime beaucoup la scène dans la version 95 mais son côté théâtral m'empêche de vibrer complètement avec les personnages contrairement à celle de 2005. je suis davantage plus consciente que les acteurs jouent un rôle dans la version 95, par conséquent, je ne ressens pas la même connexion pour leur personnage. Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Jess Swann
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1545
Age : 39
Date d'inscription : 07/01/2013

MessageSujet: Re: Duel du bicentenaire N°4 : la scène de la déclaration dans les adaptations   Lun 5 Aoû 2013 - 21:27

2005. Sans doute moins de fidélité au roman de Jane, mais tellement plus d'émotion que dans la version 1995.
Revenir en haut Aller en bas
http://leslecturesdejessswann.overblog.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 53062
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Duel du bicentenaire N°4 : la scène de la déclaration dans les adaptations   Lun 5 Aoû 2013 - 21:29

Cela ne surprendra personne (enfin de ceux qui me connaissent depuis que j'ai participé aux échanges de comparaison entre les deux œuvres Wink ) si je dis que je n'aime absolument pas la scène dans le temple de l'Amour sous la pluie !! Chaque fois que je revois la scène 95 je suis frappée par la force, la précision, la pertinence des échanges verbaux, il n'était nul besoin d'en rajouter dans le décorum avec cette course, cette pluie et le "presque baiser" ... ça fait "genre" comme dirait mon petit-fils (celui de 16 ans, pas Ulysse lol! )
la simplicité d'une réalisation classique laisse toute la place à la parole, et ici elle est primordiale !! Chaque mot compte et fait mouche ... et ça me suffit tout à fait !! Very Happy


Dernière édition par clinchamps le Mar 6 Aoû 2013 - 0:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 22512
Age : 73
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Duel du bicentenaire N°4 : la scène de la déclaration dans les adaptations   Lun 5 Aoû 2013 - 21:50

Clinchamps a écrit:
cette pluie et le "presque baiser" ... ça fait "genre"

C'est un effet de cinéma trop souvent employé...  ah les scène sous la pluie Anglaise.

Par contre, les colères froides qui montent jusqu'à nous empêcher de respirer... oh la la ! ça c'est de la dispute tout à fait réelle.

Le temple de l'amour, ne me gène pas, ce qui me gène c'est surtout la pluie qui fait que le héro a l'air d'un chien mouillé... élégant et racé, le chien, mais tout de même  lol!  cela me fait rire à chaque fois.   affraid
Revenir en haut Aller en bas
Bonnie
Wavering Wanderer
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 36
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Duel du bicentenaire N°4 : la scène de la déclaration dans les adaptations   Lun 5 Aoû 2013 - 22:02

J'ai voté pour 1995 ...pour des raisons que Fée Clochette a énoncés plus haut, qui traduisent encore mieux ma pensée que je ne l'aurais fait Laughing 
Avec Colin et Jennifer, on oublie complètement le décor qui les entoure, tout se passe dans les paroles et les intonations, les regards etc ...  
Revenir en haut Aller en bas
MarianneJustineBrandon
Brandon's Belle
avatar

Nombre de messages : 8023
Age : 26
Localisation : In the arms of my husband Brandon... or waltzing in a castel of France with the Beast
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Duel du bicentenaire N°4 : la scène de la déclaration dans les adaptations   Lun 5 Aoû 2013 - 22:48

J'ai voté sans l'ombre d'une hésitation pour la version de 95 : Colin Firth et Jennifer Ehle demeurant LES Darcy et Lizzie Very Happy

Je plussoie intégralement les posts de Clinchamps , Bonnie et de Fée Clochette

Avec la version 2005, j'étais comme ça durant tout le passage : affraid Shocked Evil or Very Mad  Et ce presque baiser... on touche le fond Rolling Eyes
La version 1995 n'a pas tous ces ajouts romantiques comme la pluie, la nature, le tonnerre... mais on ressent clairement et plus vivement la colère rentrée que Lizzie a ensuite de la difficulté à retenir après le départ de Darcy et que Jennifer Ehle joue à la perfection ! :clapclap:On ressent davantage dans le téléfilm les émotions que Jane Austen nous décrit dans son roman plutôt que cette dispute où, dans la version 2005, les héros se rapprochent l'un de l'autre pour ensuite faire genre ( oui je reprends l'expression de ton petit-fils, Clinchamps lol!) de s'embrasser parce que oui, ben finalement ils sont attirés l'un vers l'autre, mais leur colère semble de suite moins crédible Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/s/6995714/1/Vivre-l-amour-%C3%A0-nouve
Tiadeets
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2183
Age : 22
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: Re: Duel du bicentenaire N°4 : la scène de la déclaration dans les adaptations   Lun 5 Aoû 2013 - 23:52

J'ai voté pour la version de 1995. J'ai vu la version de 2005 il y a un bail, mais j'aime tellement la version de 1995. Les filles l'ont déjà dit, mais le moment est tellement fort. Les scénaristes, réalisateur et acteurs ont fait un travail génial. Les mots qui résonnent. Ce moment est (presque) mon moment préféré et il n'y a pas photo.
Revenir en haut Aller en bas
http://flavors.me/tiadeets
Elisabeth Hale
Subtil compliment
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 22
Localisation : Quelque part entre Spock, Sherlock Holmes et John Thornton
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Duel du bicentenaire N°4 : la scène de la déclaration dans les adaptations   Mar 6 Aoû 2013 - 1:42

Sans la moindre hésitation, Je vote pour la version 1995, bien plus fidèle et plus parlante à mes yeux que la version 2005 (que j'apprécie toujours)

Mais pour la 2005, le fait est qu'on voit trop les codes de la romance moderne hollywoodienne, et puis Keira Knightley, même si elle fait une très bonne Lizzie, n'arrive pas au même niveau que Jennifer Ehle, qui rentre tellement dans le rôle de Lizzie,qu'elle en devient une personnification. Keira Knightley a presque les mêmes mimiques, le même jeu dans O&P 2005 que dans Anna Karénine (je trouve).

Quant aux Mr Darcy, le choix est plus difficile, et bien plus subjectif encore, le côté doux, à fleur de peau de MMF est un très bel apport au personnage ( ), mais le côté so british, sombre, énigmatique, du séduisant Colin Firth (Mon acteur british favori EVER!), avec ses yeux noirs superbes et son adorable sourire à la fois réservé et communicatif, a fait des dégâts sur mon pauvre petit coeur ( )


Bref, ces versions restent tout de même d'excellentes versions toutes les deux avec de très bons acteurs et des visions différentes de la même intrigue.
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10448
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Duel du bicentenaire N°4 : la scène de la déclaration dans les adaptations   Mar 6 Aoû 2013 - 12:28


Je vote également pour la scène de 1995, et plussoie intégralement le commentaire de Clinchamps. En huis-clos, chaque mot est pesé et juste, tout comme chaque intonation. On retrouve la colère et la déception de Darcy, le regard de feu de Lizzie qui peut enfin lui jeter à la face ce qu'elle pense de lui, du moins en ce moment, la tension entre les deux personnages. Quel talent de part du duo  et du scénariste  .

Dans le film de 2005, je ne mets pas en cause le talent des acteurs mais le décor (la pluie est de trop) et le parti-pris du "presque baiser" qui me hérisse : Lizzie n'est pas du tout censée être attirée par Darcy à ce moment précis, clairement elle ne l'aime pas du tout puisqu'il est "le dernier homme qu'elle épouserait", alors dans cette scène pour un peu elle l'aurait embrassé alors qu'elle vient de rejeter sa demande avec hauteur et dégoût Shocked .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MarianneJustineBrandon
Brandon's Belle
avatar

Nombre de messages : 8023
Age : 26
Localisation : In the arms of my husband Brandon... or waltzing in a castel of France with the Beast
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Duel du bicentenaire N°4 : la scène de la déclaration dans les adaptations   Mar 6 Aoû 2013 - 13:13

Je plussoie totalement ton post, Tatiana ! On est nombreuses à avoir détesté ce parti-pris totalement à côté de l'esprit des personnages à ce moment de la scène ! Rolling Eyes 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/s/6995714/1/Vivre-l-amour-%C3%A0-nouve
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 16011
Age : 21
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Duel du bicentenaire N°4 : la scène de la déclaration dans les adaptations   Mar 6 Aoû 2013 - 15:04

J'ai voté pour O&P 2005  Les deux versions sont merveilleuses à mes yeux, même si celle de 1995 est beaucoup plus fidèle au roman de Jane...
Toutefois, en tant que grande romantique, j'ai été charmée par la déclaration de MMF/Darcy sous la pluie  La scène est très intense, avec le bruit des orages en fond qui rappelle la colère des deux protagonistes. Petit bémol : le moment où MMF s'avance vers Lizzie et fait semblant de vouloir l'embrasser alors que cette dernière vient de lui refuser sa main...Shocked 
Revenir en haut Aller en bas
marie21
Lost in RA Sunbae
avatar

Nombre de messages : 18431
Age : 39
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Duel du bicentenaire N°4 : la scène de la déclaration dans les adaptations   Mar 6 Aoû 2013 - 15:31

Je fais partie des rares lectrices à penser qu' il y a quand même une attirance non voulue entre Lizzie et Darcy dans le livre et même s'ils refusent de l'admettre, ils sont déjà plus ou moins attirés l'un vers l'autre. Si Lizzie ne ressentait vraiment rien à l'égard de Darcy, je ne parle pas de sentiment amoureux mais d'autre chose, quelque chose qu'on ne pouvait avouer à l'époque, elle ne se serait pas autant emportée. Bien sûr, c'est la façon dont il fait sa demande qui la rend furieuse mais j'y vois moi autre chose en plus. C'est comme ça que je l'ai ressenti à la lecture du roman et c'est pour ça que le presque baiser ne me choque pas...au contraire. On interprète comme on veut les scènes dans le roman.
et la scène de Darcy sortant du lac en chemise mouillée dans la version 95 n'est pas non plus dans le livre. Pourquoi est-ce que vous n'êtes pas plus choquée que ça?
Pourtant, le résultat implicite est le même que le presque baiser! Andrew Davies voulait justement montrer que de son point de vue, il y a une attirance sexuelle entre Lizzie et Darcy! Ce n'est pas parce que Lizzie vient de lui dire qu'il était le dernier homme qu'elle pourrait épouser, sous le coup de la colère, qu'elle ne peut pas ressentir autre chose pour lui à ce moment-là.
donc pas de bémol pour moi dans la scène de 2005 et tant pis si je suis la seule à le penser! lol! 
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 22512
Age : 73
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Duel du bicentenaire N°4 : la scène de la déclaration dans les adaptations   Mar 6 Aoû 2013 - 17:18

Marie a écrit:
pas de bémol pour moi dans la scène de 2005 et tant pis si je suis la seule à le penser!

Tu n'es pas la seule à le penser. Ce que je réprouve, c'est la pluie qui abîme le héros.

Je préfère donc la scène de 1995 parce que suivre une jeune fille sous la pluie ou se rencontrer, c'est pour moi "romantique rose bonbon" et "cliché". Les films et les téléfilms reprennent sans cesse ce genre, ... Mais évidemment déclarer son amour sous la pluie et se faire "jeter" dégoulinant... tout de suite notre petit coeur fait boum boum, ou bien l'on trouve ça trop ridicule (donc moi hélas).

J'aime énormément ce film, il a de nombreuses qualités et je le visionne toujours avec plaisir, il ne suit d'ailleurs pas plus justement le livre de Jane Austen, et heureusement que le téléfilm de 1995, si l'on a lu les dialogues des scenarii perdus dans les profondeurs des archives de l'Inn at Lambton, l'on s'en rend bien compte. Ils suivent le livre, créent des scènes.... l'étang ou le temple de l'amour etc... mais chez Jane, rien de tout ça.

Donc j'aime bien le film mais certaines scènes cultes de 1995 me plaisent davantage à cause de la justesse du ton et les termes choisis pour que l'on voit en Darcy, un parfait goujat, cela fait monter vivement le ton. J'ajoute que Lizzie, si elle était indifférente au jeune homme, elle ne serait pas autant en colère.

Le presque baiser sans la pluie et le temple de l'amour... J'aurais préféré   
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth Hale
Subtil compliment
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 22
Localisation : Quelque part entre Spock, Sherlock Holmes et John Thornton
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Duel du bicentenaire N°4 : la scène de la déclaration dans les adaptations   Mar 6 Aoû 2013 - 20:59

Fée clochette a écrit:


Tu n'es pas la seule à le penser. Ce que je réprouve, c'est la pluie qui abîme le héros.

Je préfère donc la scène de 1995 parce que suivre une jeune fille sous la pluie ou se rencontrer,  c'est pour moi "romantique rose bonbon" et "cliché". Les films et les téléfilms reprennent sans cesse ce genre, ... Mais évidemment déclarer son amour sous la pluie et se faire "jeter" dégoulinant... tout de suite notre petit coeur fait boum boum, ou bien l'on trouve ça trop ridicule (donc moi hélas).

J'aime énormément ce film, il a de nombreuses qualités et je le visionne toujours avec plaisir, il ne suit d'ailleurs pas plus justement le livre de Jane Austen, et heureusement que le téléfilm de 1995, si l'on a lu les dialogues des scenarii perdus dans les profondeurs des archives de l'Inn at Lambton, l'on s'en rend bien compte. Ils suivent le livre, créent des scènes.... l'étang ou le temple de l'amour etc... mais chez Jane, rien de tout ça.

Donc j'aime bien le film mais certaines scènes cultes de 1995 me plaisent davantage à cause de la justesse du ton et les termes choisis pour que l'on voit en Darcy, un parfait goujat, cela fait monter vivement le ton. J'ajoute que Lizzie, si elle était indifférente au jeune homme, elle ne serait pas autant en colère.

Le presque baiser sans la pluie et le temple de l'amour... J'aurais préféré   

Je plussoie, ce n'était pas très austenien ce déchaînement de passion explicite.

Quant à la scène de 1995 dans le Lac (un moment d'anthologie <3). Certes elle n'est pas dans le livre, mais elle a le mérite d'ajouter une interprétation supplémentaire au personnage. En rentrant à Pemberley, Darcy se "purifie" se débarasse de sa carapace de gentleman qui a des obligations mondaines à Londres. En plongeant dans le lac, il redevient lui-mêmen, il met à nu, émotionnellement. C'est pour ça que je trouve que cet ajout n'est pas injustifié, contrairement à la volonté de Joe Wright de donner une intensité dramatique à la déclaration, alors que la scène d'origine avait déjà assez de tension et d'intensité dramatique =)
Revenir en haut Aller en bas
Dérinoé
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1084
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: Duel du bicentenaire N°4 : la scène de la déclaration dans les adaptations   Mar 6 Aoû 2013 - 21:06

@ Marie21:


Citation :
Je fais partie des rares lectrices à penser qu' il y a quand même une attirance non voulue entre Lizzie et Darcy dans le livre et même s'ils refusent de l'admettre, ils sont déjà plus ou moins attirés l'un vers l'autre. Si Lizzie ne ressentait vraiment rien à l'égard de Darcy, je ne parle pas de sentiment amoureux mais d'autre chose, quelque chose qu'on ne pouvait avouer à l'époque, elle ne se serait pas autant emportée. Bien sûr, c'est la façon dont il fait sa demande qui la rend furieuse mais j'y vois moi autre chose en plus. C'est comme ça que je l'ai ressenti à la lecture du roman et c'est pour ça que le presque baiser ne me choque pas...au contraire. On interprète comme on veut les scènes dans le roman. et la scène de Darcy sortant du lac en chemise mouillée dans la version 95 n'est pas non plus dans le livre. Pourquoi est-ce que vous n'êtes pas plus choquée que ça?


Ce que tu écris là est très intéressant. J'ai récemment discuté de la psychologie des deux personnages principaux d'Orgueil et Préjugés avec un copain ayant lu le livre il y a déjà un certain temps et visionné l'adaptation de Joe Wright tout récemment encore.

Lui aussi, tout comme toi, pense que le revirement de sentiments - certes progressif mais néanmoins inexorable - qui intervient entre le deux protagonistes ne peut s'expliquer que par une attirance physique initiale, discrètement présente dès la première rencontre. Selon lui, en l'absence d'une telle attirance, il serait impossible de justifier de manière crédible l'intérêt qu'Elizabeth porte à Darcy dès le début de l'histoire, ce en dépit d'une arrogance brandie en drapeau et de ses paroles maladroites. De la même façon, il ne peut imaginer qu'un sentiment amoureux ait crû en secret dans le cœur de Darcy malgré son orgueil et ses préjugés s'il n'avait été harponné dès le début par la beauté et les charme physiques de la jeune femme.

Nous avons du reste résolu de relire prochainement chacun de notre côté le roman afin de déterminer si cette thèse est invalidée par le roman et si le récit de Jane Austen offre d'autres explications à ce brasier apparemment tardif. Vous me direz que l'on a vu souvent rejaillir le feu de l'ancien volcan qu'on croyait trop vieux. Il est, paraît-il...

Voilà. Fin du hors-sujet: c'était juste pour signaler que ton interprétation compte au moins un autre adepte - et non des moindres car mon camarade est fin lecteur. Wink


Revenir en haut Aller en bas
MyleneS
Woodalchi lady
avatar

Nombre de messages : 14352
Age : 28
Localisation : In a k-drama*
Date d'inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: Duel du bicentenaire N°4 : la scène de la déclaration dans les adaptations   Mar 6 Aoû 2013 - 21:12

Globalement, j'ai une préférence pour la version de 1995. Le format me plait beaucoup plus et je la trouve bien plus fidèle au roman de Jane Austen. J'aime aussi beaucoup la bande-son et, selon moi, le casting de cette version est parfait!   Cependant, la scène de la déclaration est l'exception... Si elle m'a beaucoup plus dans la version de 1995, celle de 2005 m'a beaucoup plus fait rêver, avec la pluie, le magnifique paysage, la petite musique... je trouve la déclaration de 2005 bien plus romantique, émouvante, belle   
Revenir en haut Aller en bas
https://www.instagram.com/smetsmyl
MarianneJustineBrandon
Brandon's Belle
avatar

Nombre de messages : 8023
Age : 26
Localisation : In the arms of my husband Brandon... or waltzing in a castel of France with the Beast
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Duel du bicentenaire N°4 : la scène de la déclaration dans les adaptations   Mar 6 Aoû 2013 - 21:27

Ton interprétation est intéressante, Marie ;)Mais... la manière dont elle est amenée dans le film me semble très maladroite pour moi.

MyleneS a écrit:
Globalement, j'ai une préférence pour la version de 1995. Le format me plait beaucoup plus et je la trouve bien plus fidèle au roman de Jane Austen. J'aime aussi beaucoup la bande-son et, selon moi, le casting de cette version est parfait!   Cependant, la scène de la déclaration est l'exception... Si elle m'a beaucoup plus dans la version de 1995, celle de 2005 m'a beaucoup plus fait rêver, avec la pluie, le magnifique paysage, la petite musique... je trouve la déclaration de 2005 bien plus romantique, émouvante, belle   

En temps normal, je suis une grande romantique qui adore les films avec des déclarations d'amour sous la pluie et tout et tout, mais là pour le coup, je trouve que ce romantisme dénature totalement l'esprit du roman, spécialement à ce passage. La déclaration de Darcy est tout sauf romantique ! Un homme qui dit qu'il lutte pour réprimer ses sentiments parce que la condition de celle qu'il convoite lui est inférieure, que sa famille est ridicule et manque de savoir vivre... euh... Suspect J'appelle pas ça romantique ^^ C'est même l'antithèse du romantisme :lol!:Du coup, le temple de l'amour et tout l'aspect romantique de la chose me semble artificiel et ne me fais pas y croire une seconde Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/s/6995714/1/Vivre-l-amour-%C3%A0-nouve
MyleneS
Woodalchi lady
avatar

Nombre de messages : 14352
Age : 28
Localisation : In a k-drama*
Date d'inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: Duel du bicentenaire N°4 : la scène de la déclaration dans les adaptations   Mar 6 Aoû 2013 - 22:12

MarianneJustineBrandon a écrit:
Un homme qui dit qu'il lutte pour réprimer ses sentiments parce que la condition de celle qu'il convoite lui est inférieure, que sa famille est ridicule et manque de savoir vivre... euh... Suspect J'appelle pas ça romantique ^^ C'est même l'antithèse du romantisme :lol!:Du coup, le temple de l'amour et tout l'aspect romantique de la chose me semble artificiel et ne me fais pas y croire une seconde Smile
Tu as raison... Mais personnellement, dès qu'une scène de romance a lieu sous la pluie, je la trouve romantique. Et je vais jusqu'à en oublier ce qui est dit à ce moment-là car je ne vois plus que la pluie Rolling Eyes Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.instagram.com/smetsmyl
MarianneJustineBrandon
Brandon's Belle
avatar

Nombre de messages : 8023
Age : 26
Localisation : In the arms of my husband Brandon... or waltzing in a castel of France with the Beast
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Duel du bicentenaire N°4 : la scène de la déclaration dans les adaptations   Mar 6 Aoû 2013 - 22:23

Laughing Je comprends Wink
En parlant de pluie et d'orage, chez moi c'est la fête Rolling Eyes Mais pas un seul Darcy (ou plutôt Brandon, pour moi! ) à l'horizon! Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/s/6995714/1/Vivre-l-amour-%C3%A0-nouve
marie21
Lost in RA Sunbae
avatar

Nombre de messages : 18431
Age : 39
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Duel du bicentenaire N°4 : la scène de la déclaration dans les adaptations   Mer 7 Aoû 2013 - 13:23

Dérinoé a écrit:




Lui aussi, tout comme toi, pense que le revirement de sentiments - certes progressif mais néanmoins inexorable - qui intervient entre le deux protagonistes ne peut s'expliquer que par une attirance physique initiale, discrètement présente dès la première rencontre. Selon lui, en l'absence d'une telle attirance, il serait impossible de justifier de manière crédible l'intérêt qu'Elizabeth porte à Darcy dès le début de l'histoire, ce en dépit d'une arrogance brandie en drapeau et de ses paroles maladroites. De la même façon, il ne peut imaginer qu'un sentiment amoureux ait crû en secret dans le cœur de Darcy malgré son orgueil et ses préjugés s'il n'avait été harponné dès le début par la beauté et les charme physiques de la jeune femme.



oui, c'est exactement ce que je pense! Je perçois une attirance physique dans la 1ère scène de rencontre dans le roman, du moins pour Elizabeth. Pour moi, elle est attirée par Darcy dès qu'elle le voit (certes ce n'est pas clairement dit que l'on a aussi le point de vue d' Elizabeth dans cette phrase -désolée, je cite en anglais, car je n'ai pas le livre en français - : "Mr Darcy soon drew the attention of the room by his fine, tall person, handsome features, noble mein..." mais je choisis de penser qu'elle fait partie des dames qui sont sous le charme de Darcy). Mais lorsqu'elle entend ses paroles condescendantes à son sujet, elle en est terriblement blessée. Elle prétend ne pas en être aussi affectée et décide d'en rire mais elle est quand même bien affectée par les remarques de Darcy. Et quand il fait sa demande, implicitement, elle le lui reproche encore!
Par contre, pour Darcy, je ne suis pas sure qu'il ait été séduit par elle dès le début. Le roman nous montre bien que c'est en la revoyant petit à petit qu'il commence à la voir sous un autre jour et de mon point de vue, à être attirée par elle! Chapitre VI: il est d'abord attiré par ses yeux, "he began to find that [her face] was rendered uncommonly intelligent by the beautiful expression of her dark eyes " et ensuite, par sa silhouette "he was forced to acknowledge her figure to be light and pleasing" et par ses manières "caught by their easy playfulness"
encore une fois, désolée de relever les citations en anglais. Embarassed pour moi, ça fait sens mais peut-être pas pour vous autres.
La traduction étant une autre interprétation du roman, je préfère en général me contenter de la version originale. seulement si c'est de l'anglais! lol! 
Revenir en haut Aller en bas
Camomille
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2232
Age : 38
Date d'inscription : 27/07/2013

MessageSujet: Re: Duel du bicentenaire N°4 : la scène de la déclaration dans les adaptations   Mer 7 Aoû 2013 - 16:05

J'ai voté pour la version 1995. C'est une de mes scènes préférées dans le livre et l'adaptation de la BBC l'a parfaitement bien rendue.

MarianneJustineBrandon a écrit:
Avec la version 2005, j'étais comme ça durant tout le passage affraidShockedEvil or Very Mad  Et ce presque baiser... on touche le fond Rolling Eyes 
C'est un peu le genre de réaction que j'ai eu en regardant la version 2005 Very Happy. Cette scène n'est absolument pas romantique à l'origine, c'est avant tout la confrontation entre Elizabeth et Darcy où dominent la colère et le ressentiment, c'est une sorte d'apogée dans leurs relations conflictuelles qui marque un tournant dans l'histoire. J'ai donc un peu de mal avec la version trèèèès romantique de cette scène dans le film de 2005 (bon pour être honnête, j'ai un peu de mal avec l'adaptation 2005 tout court  ).

Par contre, je suis assez d'accord avec marie21 en ce qui concerne l'attirance d'Elizabeth au début pour M. Darcy. C'est ce qui explique son aversion marquée pour lui dès le départ avant même que d'autres raisons ne viennent s'ajouter (si M. Collins avait tenu les mêmes propos, elle n'en aurait certainement pas été aussi affectée Wink ). Cependant, au moment de la première déclaration, ses ressentiments ont, à mon avis, largement pris le pas sur une quelconque inclination qu'elle a pu avoir au départ.
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth Hale
Subtil compliment
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 22
Localisation : Quelque part entre Spock, Sherlock Holmes et John Thornton
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Duel du bicentenaire N°4 : la scène de la déclaration dans les adaptations   Lun 19 Aoû 2013 - 13:47

Tout à fait d'accord avec Camomille ! Vu le rythme auquel ont évolué les événements entre la première rencontre Darcy/Lizzie et la demande en mariage ratée, il est certain que l'admiration, l'attirance physique (hypothétique) éprouvée par Lizzie, se soit vite changée en aversion profonde...

Et puis, je soupçonne Joe Wright d'avoir voulu attirer les amateurs de films romantiques plus que les Janeite, et les fidèles de la romancière anglaise. Que ce soit au niveau des choix scénaristiques, des acteurs (qui correspondent plus aux canons de beauté de notre époque qu'à ceux de la période Austenienne), ou encore la dernière scène du film, sur le bateau à Pemberley très "gnan gnan".

Mais bon ça reste quand même un bon divertissement, malgré le fait qu'ils ne retransmettent pas les sentiments, et le ressenti voulu par JA.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Duel du bicentenaire N°4 : la scène de la déclaration dans les adaptations   

Revenir en haut Aller en bas
 
Duel du bicentenaire N°4 : la scène de la déclaration dans les adaptations
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Duel du bicentenaire N°4 : la scène de la déclaration dans les adaptations
» Duel du bicentenaire N°2 : Charles Bingley contre Edward Ferrars
» Duel du bicentenaire N° 1 : Lady Catherine contre Mrs Ferrars
» Duel WW2
» Jeu : Duel Jane Austen n°5 - Knightley vs Tilney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Jane Austen :: Let's play ! :: Les duels du bicentenaire-
Sauter vers: