Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 La Nuit qui ne finit pas (Endless Night)

Aller en bas 
AuteurMessage
Elianor
Eclectic spirit
avatar

Nombre de messages : 4173
Localisation : Ici ou là-bas, un livre dans les mains...
Date d'inscription : 28/05/2011

MessageSujet: La Nuit qui ne finit pas (Endless Night)    Lun 22 Juil 2013 - 21:59

La Nuit qui ne finit pas (Endless Night) a été écrit en 1967. Ce roman pas comme les autres est considéré comme l’un des meilleurs romans de la fin de carrière de Dame Agatha et serait l’un de ses préférés. Very Happy 

Michael Rogers, jeune homme aventureux et séduisant, nous raconte son histoire. Il ne tient pas en place et change de travail chaque fois qu’il en a marre de ce qu’il fait. Un jour, alors qu’il vient de laisser son dernier boulot, il décide de se rendre à la vente aux enchères d’une propriété au nom évocateur : « l’arpent du Gitan ». Une propriété, qui selon les gens du coin, porte malheur. Une vieille gitane lui conseille d’ailleurs de partir au plus vite, s’il veut être heureux. C’est aussi là qu’il rencontre Ellie, dont il tombe amoureux. Ils se marient rapidement. Malgré la malédiction qui tourne autour de l’arpent du Gitan, ils sont tous deux attirés par cette propriété et décident d’y faire construire une merveilleuse maison, créée pour eux par Santonix un architecte de génie. Mick est heureux avec Ellie. Aurait -il enfin trouvé sa raison de vivre ? Malgré tout, un climat de malaise s’installe à l’arpent du Gitan. Est-ce à cause de la malédiction lancé par une vieille gitane ? de la présence de Greta ? ou de quelque chose de plus malfaisant encore ?

Tout semble se passer pour le mieux dans cette histoire, au contexte idyllique, mais Agatha Christie avec tout le génie qu’elle possède, instille habilement une atmosphère de malaise, un petit rien, que l’on n’arrive pas vraiment à identifier clairement, mais qui risque de tout faire basculer ! Twisted Evil 

Ce roman est à part dans la bibliographie d’Agatha. Ce n’est pas une enquête policière au sens traditionnel du terme, ce n’est pas un roman d’espionnage, ce n’est pas un roman où les événements s’enchainent à la vitesse de l’éclair. C’est a priori une banale histoire d’amour, où il ne se passe pas grand-chose pendant des pages, mais les évènements finissent par s’accélérer et le roman se termine de façon magistrale !


J’ai beaucoup aimé cette histoire surprenante, notamment la fin !  J’ai pris plaisir à me faire mener en bateau par Agatha Christie et je ne regrette pas d’avoir lu ce roman qui ne paie pas de mine au départ.
Je ne vous en dit pas plus, mais vous le conseille vraiment ! cheers 

En bonus voici l’épigraphe du roman :

Chaque nuit et chaque matin,
Au malheur naissent certains.
Chaque matin et chaque nuit
Certains naissent au bonheur sans nuages,
Certains naissent au bonheur sans nuages,
Certains naissent à une nuit qui n’en finit pas.


extrait d’un poème de William Blake


Dernière édition par Elianor le Dim 4 Aoû 2013 - 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9267
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: La Nuit qui ne finit pas (Endless Night)    Mar 23 Juil 2013 - 20:17

Merci d'avoir ouvert ce topic Elianor cheers 

Je ne pense pas avoir déjà lu ce roman, donc je l'ajoute dans ma liste (ton avis m'a donné très envie de le lire Embarassed ).

Merci aussi d'avoir cité l'extrait de William Blake (que je trouve très beau), un poète que j'ai pu (re)découvrir et apprécier cette année grâce au CD d'Emily Loizeau (superbe drunken, Emily Loizeau a mis en musique certains poèmes de Blake et c'est juste drunken  ).

J'ai cherché l'extrait en VO et j'en fais profiter celles qui seraient intéressées Wink 
Spoiler:
 

Je ne connaissais pas le poème dont sont extraits ces vers, il s'agit de Auguries of Innocence, dont la première strophe est -d'après mes recherches- très connue.

La voici :

Citation :
Voir le monde en un grain de sable,
Un ciel en une fleur des champs,
Retenir l’infini dans la paume des mains
Et l’éternité dans une heure.

En VO a écrit:
To see a World in a Grain of Sand
And a Heaven in a Wild Flower,
Hold Infinity in the palm of your hand
And Eternity in an hour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Nuit qui ne finit pas (Endless Night)    Mar 30 Juil 2013 - 16:35

Elianor a écrit:
Ce roman est à part dans la bibliographie d’Agatha. Ce n’est pas une enquête policière au sens traditionnel du terme, ce n’est pas un roman d’espionnage, ce n’est pas un roman où les événements s’enchainent à la vitesse de l’éclair. C’est a priori une banale histoire d’amour, où il ne se passe pas grand-chose pendant des pages, mais les évènements finissent par s’accélérer et le roman se termine de façon magistrale !
Merci Elianor. Je partage sans réserve ton avis sur ce livre...
Le roman, dans mon souvenir, est tellement empreint d'étrangeté, de faux-semblants et de malaise qu'il n'est pas loin d'évoquer certaines ambiances propres à Daphné du Maurier.
Dans une moindre (moindre) mesure, Le Vallon m'avait laissé la même impression. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre
Sweet Indian Princess
avatar

Nombre de messages : 31717
Age : 56
Localisation : entre deux livres
Date d'inscription : 22/08/2009

MessageSujet: Re: La Nuit qui ne finit pas (Endless Night)    Mar 30 Juil 2013 - 17:32

Merci d'avoir ouvert ce topic Elianor cheers 

Je ne pense pas avoir lu ce roman et devant ton avis enthousiaste, je le rajoute sur ma PAL  
Revenir en haut Aller en bas
jennie
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 791
Age : 32
Localisation : Chez Moe à lire des romans
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: La Nuit qui ne finit pas (Endless Night)    Mar 30 Juil 2013 - 18:26

Merci de l'ouverture du topic Elianor! La première fois que j'ai voulu lire ce roman, j'ai eu beaucoup de mal avec ce récit pour le moins atypique car on sait pas trop où nous mène l'histoire mais la fin est diabolique Twisted Evil 
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5659
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: La Nuit qui ne finit pas (Endless Night)    Dim 4 Aoû 2013 - 17:22

C'est un roman qui m'a fendu le cœur. Je l'aime beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7378
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: La Nuit qui ne finit pas (Endless Night)    Mer 6 Jan 2016 - 15:14

Je n'ai pas lu le livre, mais j'ai visionné cette semaine l'adaptation de 2013 faite par la BBC dans la collection Miss Marple avec Julia Mackenzie.
Miss Marple est une pièce rajoutée par rapport à l'histoire écrite par Agatha Christie, et ça se sent, car à plusieurs reprises on se demande à quoi elle sert dans le film ; la narration hésite entre le personnage de Mike Rogers (le narrateur du livre), le couple qu'il forme avec Ellie, et le couple Miss Marple-son amie Marjorie.
A part ces maladresses, le téléfilm est bien fait, dans un genre assez sombre, avec la maison du terrain Gypsy Acre, d'abord ruine inquiétante, puis belle maison d'architecte avec splendides baies vitrées, mais située au milieu d'un terrain très boisé et souvent dans la pénombre. La fin est parsemée de nombreux cadavres, je ne sais pas s'il en est de même dans le livre. J'ai globalement plutôt aimé, même si l'acteur qui joue le héros (Tom Hughes) a un physique que j'ai trouvé désagréable bien qu'adapté au personnage.
Revenir en haut Aller en bas
ludi33
Fairest of all elves
avatar

Nombre de messages : 19163
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: La Nuit qui ne finit pas (Endless Night)    Mer 6 Jan 2016 - 15:28

Merci pour ton avis Petit Faucon, j'avais commencé à le regarder il y a quelques mois, mais il passé tard et je suis allée me coucher assez rapidement.

Je n'ai pas non plus lu le roman, mais les avis plus haut me donne envie Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7378
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: La Nuit qui ne finit pas (Endless Night)    Mer 6 Jan 2016 - 15:34

ludi33 a écrit:
Merci pour ton avis Petit Faucon, j'avais commencé à le regarder il y a quelques mois, mais il passé tard et je suis allée me coucher assez rapidement.

Je n'ai pas non plus lu le roman, mais les avis plus haut me donne envie Very Happy  

A vrai dire, je regarde tous ces TVfilms policiers en replay, car leur heure de diffusion est bien trop tardive pour moi Wink

Le livre a l'air bien, effectivement, je le note donc, même si maintenant je connais le nom de l'assassin Razz
Revenir en haut Aller en bas
ludi33
Fairest of all elves
avatar

Nombre de messages : 19163
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: La Nuit qui ne finit pas (Endless Night)    Mer 6 Jan 2016 - 15:39

C'est marrant, parce que je trouve qu'avec les livres d'Agatha Christie, même en connaissant l'assassin, on garde toujours un vrai plaisir à lire ses livres.

Pour le replay, je n'ai pas toujours le réflexe Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Elianor
Eclectic spirit
avatar

Nombre de messages : 4173
Localisation : Ici ou là-bas, un livre dans les mains...
Date d'inscription : 28/05/2011

MessageSujet: Re: La Nuit qui ne finit pas (Endless Night)    Sam 9 Jan 2016 - 18:53

C'est parce qu'ils avaient rajouté Miss Marple que je ne l'avais pas regardé, parce que justement l'intrigue n'a pas besoin d'un enquêteur "connu". Et c'est ce que je n'aime pas avec la série des Marple : il y a plusieurs épisodes où elle a été rajouté et où ça voit vraiment  Rolling Eyes S'il la rajoute, autant que ça soit bien fait! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Nuit qui ne finit pas (Endless Night)    

Revenir en haut Aller en bas
 
La Nuit qui ne finit pas (Endless Night)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Christie, Agatha] La nuit qui ne finit pas
» Strasbourg nuit d'hiver
» Agatha Christie - La nuit qui ne finit pas
» A midsummer night's dream (Le songe d'une nuit d'été) 1999 de Michael Hoffman
» Photos de nuit - Liège By Night

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles) :: Agatha Christie-
Sauter vers: