Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 George Sand

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46763
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: George Sand   Mer 17 Fév 2016 - 0:22

Bon, je le reprends de suite, j'ai fini "sang royal" ça tombe bien ! Very Happy

Et merci PapiSido pour tous ces liens !! c'est tout à fait passionnant... et j'aime beaucoup le dernier groupe, même si, effectivement, nous somme assez loin des campagnes berrichonnes !! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay


Nombre de messages : 7171
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: George Sand   Mer 17 Fév 2016 - 20:20

Je m'y remets aussi, j'ai fini la biographie study
Revenir en haut Aller en bas
PapiSido
Coléoptère d'Afrique


Nombre de messages : 261
Age : 71
Localisation : 69-Ecully
Date d'inscription : 01/09/2011

MessageSujet: Re: George Sand   Jeu 18 Fév 2016 - 8:52

J'ai moi aussi commencé: la préface - utile pour comprendre l'écriture - et les deux premières veillées.
Comme je m'y attendais voilà - après le malencontreuse expérience Indiana - qui pour moi ramène George Sand à son statut de grande écrivaine et conteuse émérite.
- L'écriture facile, naturelle et cohérente - mais chacun sait ce que cette apparente facilité et ce naturel réclament de travail et de maîtrise - Tout à l'opposé d'Indiana, où le premier chapitre et la description du cadre de la première scène m'avait dès le départ indisposé par ce que j'avais ressenti comme de l'affèterie -
- L'histoire n'est pas encore commencée, mais les personnages sont en place déjà bien typés mais au devenir ouvert. J'ai une petite idée, par ce que j'ai lu résumé ou évoquè de ci de là, de ce qui se passera dans la suite, mais sinon je serais bien incapable de savoir comment ils vont évoluer. J'aime dans un roman ce moment où tout est possible

Cette lecture évoque aussi pour moi deux ambiances littéraires - un peu incongrues dans ce contexte -

Fortune de France
de Robert Merle avec son écriture volontairement archaïque et son évocation de la vie dans nos campagnes voici quelques siècles - Ce sont d'ailleurs ces passages que je préfère.

Le début de la Belgariade et la vie de Garion à la ferme de Faldor avant l'arrivée du Vieux Loup. Finalement c'est encore un roman d'apprentissage
Revenir en haut Aller en bas
http://sitasido.ec-lyon.fr
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46763
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: George Sand   Jeu 18 Fév 2016 - 12:34

C'est absolument un roman d'apprentissage, j'en suis bien d'accord ! Very Happy
Quant à l'écriture, comme je le dis ailleurs c'est le mariage du parler campagnard et de l'imparfait du subjonctif, heureux mais parfois quand même un peu en grand écart ! Laughing j'ai pensé aussi à Fortune de France, que je préfère, au niveau seul du langage, parce que plus cohérent.
Mais le point fort pour moi est le rapport à la musique, mais là je n'en dis pas plus !! Wink Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Aradia
Ready for a strike!


Nombre de messages : 971
Age : 42
Localisation : Lille
Date d'inscription : 28/01/2015

MessageSujet: Re: George Sand   Ven 26 Fév 2016 - 17:35

Je viens juste de finir Pauline. J'ai bien aimé. C'est un roman vraiment très très court sur une amitié entre deux femmes. Ça commence donc plutôt bien, les deux amies se retrouvent, beaucoup de bonheur (et de larmes !).
Spoiler:
 
En fait, c'est une histoire triste, bien amère.

J'aime toujours l'écriture de George Sand. Mais il y a un petit bémol, dans les deux livres que je viens de lire, je trouve qu'il y a par moment un peu trop d'emphase, un peu trop de théâtralité dans l'expression des sentiments. C'est un peu énervant, voire gnangnan.

Je pense que je lirai Les maîtres sonneurs mais plus tard dans l'année.
Revenir en haut Aller en bas
PapiSido
Coléoptère d'Afrique


Nombre de messages : 261
Age : 71
Localisation : 69-Ecully
Date d'inscription : 01/09/2011

MessageSujet: Re: George Sand   Sam 27 Fév 2016 - 11:32

gnangnan, le terme que je cherchais pour caractériser "Indiana".
Les Maîtres Sonneurs sont, comme prévu, d'une toute autre trempe.
J'avance à pas mesurés dans ma lecture (j"en suis à la veillée10) et George Sand justifie ici son statut.
Les personnages prennent de l'épaisseur, le cadre -thématique comme géographique - s'élargit et pour l'instant l'ensemble tient ses promesses
Un petit aparté à propos du prénom "Tiennet" qui je pense trouve ici son origine et que je n'avais jusqu'à présent rencontré qu'une fois: Tiennet Simonnin
http://www.tiennetsimonnin.fr/
folkeux de grand talent; plus accordéoniste que cornemuseux, encore qu'il joue aussi, et très bien de l"Uillean Pipes" (la cornemuse irlandaise) et que j'avais eu pendant un an comme Professeur lorsque j'ai démarré le whistle
Revenir en haut Aller en bas
http://sitasido.ec-lyon.fr
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46763
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: George Sand   Sam 27 Fév 2016 - 11:44

Je suis ravie que tu aimes et déguste "les maîtres sonneurs", que pour ma part, je viens de finir. Very Happy
Pour Tiennet, c'est un diminutif d'Etienne, le personnage s'appelant "Etienne Depardieu".
Donc tu en es à la rencontre de la belle Brulette et du muletier Jean Huriel.
Spoiler:
 
Oui, c'est vraiment autre chose qu'Indiana, mais George Sand avait déjà pas mal écrit quand elle a publié "les maîtres sonneurs" qui est son der roman paysan.
D'ailleurs, en passant, François le champi n'est pas mal non plus ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay


Nombre de messages : 7171
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: George Sand   Dim 28 Fév 2016 - 18:17

Je savoure aussi Les maîtres sonneurs Very Happy

J'en suis à la septième veillée, je viens de lire la rencontre entre Tiennet et Huriel.
Spoiler:
 

J'ai aimé l'opposition des deux, le paysan berrichon attaché à sa terre et le muletier libre et fier. George Sand a écrit quelques belles lignes, qui m'ont touchée bien plus que les envolées lyrico-gnangnan d'Indiana.

Citation :
Le Berrichon, je le sais, est une pierre qui roule d'un sillon sur l'autre, revenant toujours sur celui de droite quand la charrue l'a poussé pour une saison sur celui de gauche.
[…]
Vous êtes gens de bêche et de pioche, et faiseurs de grandes tâches qui se voient au soleil ; mais il vous faut ensuite la couette de fin duvet pour vous reposer.
Nous autres, gens de la forêt, nous serions malades s'il fallait nous ensevelir vivants dans des draps et des couvertures. Une hutte de branchage, un lit de fougère, voilà notre mobilier, et même ceux d'entre nous qui voyagent sans cesse et qui ne se soucient pas de payer dans les auberges, ne supportent pas le toit d'une maison sur leurs têtes ; au coeur des hivers, ils dorment à la franche étoile sur la bâtine  de leurs mulets, et la neige leur sert de linge blanc.
[…]
Pour trop chérir vos aises, vous vous faites trop de besoins, et pour trop bien vivre, vous ne vivez pas.
[…]
Pour nous autres, ce n'est pas de même ; nous volons comme les hirondelles, et on nous rencontre quasiment partout.

Et cette magnifique déclaration  

Citation :
L’homme amoureux de liberté et de bonheur vrai ne se marie pas pour de l’argent. Je n’aimerai jamais qu’une fille blanche et mince comme nos jeunes bouleaux, une de ces mignonnes alertes comme il en pousse sous nos ombrages et qui chantent mieux que vos rossignols.

Tiennet pressent bien que
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46763
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: George Sand   Dim 28 Fév 2016 - 18:20

Rosalind a écrit:
Je savoure aussi Les maîtres sonneurs Very Happy


Tiennet pressent bien que
Spoiler:
 

Nous aussi on le pressent !! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay


Nombre de messages : 7171
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: George Sand   Sam 5 Mar 2016 - 0:21

Je viens de terminer Les maîtres sonneurs et j'ai adoré
A l'opposé d'Indiana, tout m'a paru juste, les personnages bien campés, avec de belles figures comme celles d'Huriel et de son père le grand bûcheux, mais aussi Brulette et Tiennet qui gagnent en épaisseur au fil de l'histoire.
J'aurais aimé avoir une carte sous les yeux pour suivre pas à pas leurs déplacements, et je me suis contentée des notes en fin d'ouvrage, très documentées. George Sand a bien situé son roman, et l'opposition entre la plaine et la montagne, le Berry et le Bourbonnais, qui influe sur le caractère des habitants, et aussi sur leur goût et leurs dons pour la musique, ne fait pas la part belle aux paysans du Berry ! mais m'a donné envie d'aller visiter ces deux régions.
D'ailleurs j'ai vu qu'il y a un site qui organise des randonnées sur les pas des maîtres sonneurs Wink
Revenir en haut Aller en bas
Lily of the valley
Sherlock's Blue Scarf


Nombre de messages : 5877
Age : 47
Localisation : Pile entre Honoré (de B) et George (S)...
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: George Sand   Sam 5 Mar 2016 - 7:35

C'est mon roman préféré de George Sand et habitant dans le coin, j'ai fait il y a .... au moins.... oh là là.... longtemps !! lol! une balade (voiture et à pied) sur les sites cités dans le roman... C'est une région sublime qui a gardé son côté mystérieux, un peu sauvage et hors du temps... Je vais souvent à Nohant et quelle que soit la saison, on retrouve ce qui fait l'âme des romans de George Sand
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bravigou.canalblog.com
Ysabelle
Stardust Reveries


Nombre de messages : 13052
Age : 54
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: George Sand   Sam 5 Mar 2016 - 14:28

Merci Rosalind pour tes commentaires, que j'ai survolé de peur d'être spoilée. Je le finis bientôt et je rejoins la discussion. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay


Nombre de messages : 7171
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: George Sand   Sam 5 Mar 2016 - 19:14

Ysabelle pas de risque d'être spoilée, je suis restée dans les généralités. Je t'attends pour qu'on en discute plus en détail Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6287
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: George Sand   Sam 23 Avr 2016 - 21:51

Je regardé (en partie en diagonale) l'adaptation de la Petite Fadette de 2004 (téléfilm de Michaëla Watteaux), avec Jéremie Rénier dans le rôle de Landry Barbeau et Mélanie Bernier dans le rôle de Fadette et la présence remarquée de Richard Borhinger dans le rôle du Père Barbeau et Annie Girardot dans celui de la mère Fadet).
J'ai été assez déçue des libertés prises avec l'histoire original, surtout après le bal de la St Andoche. Jeremie Rénier campe pourtant un Landry fort acceptable (quoiqu'un peu âgé pour le rôle). Mélanie Bernier est très jolie, un peu trop et beaucoup trop au début (elle ne se transforme pas assez).
La Madelon ressemble plus à une demoiselle qu'à une riche paysanne, le père Barbeau est beaucoup trop irascible. Mais le pire c'est ce qui arrive à l'histoire après la St Andoche. Une banale amourette champêtre avec force cavalcades. Où est passé le fin esprit de la Fadette ? Je cherche encore parmi les follets... Fadet, Fadet, gentil fadet, toute follette a son follet...
Dommage Evil or Very Mad ça partait bien.
Revenir en haut Aller en bas
PapiSido
Coléoptère d'Afrique


Nombre de messages : 261
Age : 71
Localisation : 69-Ecully
Date d'inscription : 01/09/2011

MessageSujet: Re: George Sand   Dim 24 Avr 2016 - 12:18

J'ai fini les Maitres Sonneurs et je reste sur ma très bonne impression.
Une histoire prenante et bien racontée, des personnages forts - quel contraste avec Indiana - un rendu évocateur des deux différentes ambiances. Je me suis  vraiment senti complètement immergé dans ces paysages.

Une interrogation, un peu pointue, mais j'ai cru comprendre que l'aspect musical intéressait aussi Clinchamps
J'ai été surpris dans l'explication "théorique" du Grand Bucheux , vers le milieu du livre lorsqu'il explique à Joset les deux modes majeurs et mineurs. Il me semblait au contraire que - contrairement à la musique "savante" qui ne garde que les deux modes majeur-éolien et mineur-ionien - la musique traditionnelle avait justement conservé les modes anciens, notamment le mode dorien ( ou mode de ré )
Revenir en haut Aller en bas
http://sitasido.ec-lyon.fr
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46763
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: George Sand   Dim 24 Avr 2016 - 14:14

Hou la la ! Laughing papisido, tu es trop savant pour moi !! Embarassed
Mais il est vrai qu'un des aspects du roman qui m'a le plus plu est le rapport à la musique dans la vie d'un artiste : Joset est un artiste, interprète et surtout compositeur complètement possédé par son art, il y brûle sa vie, et je n'ai pas pu m'empêcher de penser à la relation Sand-Chopin en lisant ce roman. Chopin, comme Joset, ne vivait que par la musique, et n'était pas toujours facile. La relation était souvent plus maternelle qu'amoureuse entre les deux, en plus il était malade et elle le soignait. On retrouve tout à fait cela entre Brûlette  (qui parle de lui souvent comme d'un enfant) et Joset. Ce qui m'a intéressée, c'est l'incursion d'un tempérament purement artistique dans un univers paysan, où, malgré les confréries de maîtres-sonneurs, la musique n'est pas vécue comme l'entend Joset, mais au contraire bridée par de sévères règles et conventions. Cela m'a aussi fait penser à l'apparition des impressionnistes dans le monde académique de la peinture du XIXème siècle. Et j'ai eu le même regret arrivant à la fin que celui éprouvé dans "Ruth" : pas de salut hors des normes ! Gaskelle fait mourir Ruth, car elle ne peut vivre "normalement" après avoir "péché", et Joset meurt lui aussi comme si l'art ne pouvait cohabiter avec la vie, et surtout, le narrateur (j'ai oublié son nom) se range sagement "des voitures", et s'embourgeoise avec bonheur, dommage pour la liberté des muletiers !! lol!
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8059
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: George Sand   Dim 12 Juin 2016 - 21:20

L'émission La Compagnie des Auteurs de France Culture sera consacrée à George Sand cette semaine Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: George Sand   Aujourd'hui à 21:17

Revenir en haut Aller en bas
 
George Sand
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» George Sand et Musset (film, romans, théâtre et lettres)
» Romans de George Sand : recherche
» George Sand.
» GEORGE SAND A NOHANT - DRAMES ET MIMODRAMES de Ella Balaert
» MAUPRAT de George Sand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: