Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le cinéma asiatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40
AuteurMessage
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46691
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mar 17 Jan 2012 - 13:51

Voilà !! voilà !!
Bien sûr vous vous doutez qu'un film de notre Niveau Supérieur de Conscience, ça allait m'interpeler grave !!! lol!
Je l'ai donc vu hier soir, et tout de suite je peux dire que j'ai beaucoup aimé !! et que ce n'est pas aussi déjanté qu'on pouvair s'y attendre, même si il y a des moments où ça l'est quand même ! Wink

La distribution (les acteurs ont surtout touné dans des films, bien moins que dans les dramas, en général):
Keisuke Koide(vu dans Nodame, heavenly forest)
Spoiler:
 
Ryo Katsuji (Stand up !Tokyo dogs)
Spoiler:
 
Gou Ayano (Gantz , Tajomaru, Crows zero II( le psychopathe ))
Spoiler:
 
Tsyoshi Muro (Freeter .; Boss sais 2)
Spoiler:
 
Ryohey Suzuki ((Tokyo dogs, Hana Kimi, Regatta)
Spoiler:
 
b]Manami Konishi [/b](Waterboys)
Spoiler:
 
Et en plus pas mal de clin d'œil aux amis : Inoue Maou : 30 s, Naoto Takenaka (Stresemann) 10 mn,Shun que je n'ai pas reconnu tant il passe vite !! Tsuyoshi Abe, lui aussi un tout petit passage avec en plus Shinobu Otake la mère extraordinaire de Soredemo, 5 mn.

L'histoire : 5 copains ont monté un groupe de musique, mais le festival culturel du lycée où ils devaient se produire est supprimé, à la suite de quoi ils font une énorme c....e (faire sauter le lycée affraid )pour manifester leur mécontentement. Cet événement, dû surtout à leur maladresse, va naturellement bouleverser leurs vies mais aussi par ricochet modifier celles d'autres personnes dont les destins vont alors croiser les leurs. Trois ans après , (le film est construit sur une série de flash backs plus ou moins longs)ils se retrouvent un peu par hasard et vont décider de sortir de l'influence néfaste que cette explosion a imprimé à leur vie et de se reprendre en main. Cela va les amener à diverses rencontres, en particulier avec un groupe de Yakusa, et ils ne sont pas vraiment gentils pale !!
Je m'attendais à une joyeuse gaudriole d'une bande copains, bien barrée, mais c'est bien autre chose en fait ! On sent bien que le réalisateur avait plus d'ambition. Il y a de la profondeur, une façon de montrer la difficulté qu'il y a à faire face à la réalité, à l'affronter pour essayer de la dominer qui retient tout de suite l'attention.
Le film dure deux heures, je pense qu'il se serait bien trouvé de 10 ou 15 minutes de moins, mais on sent tout à fait que Shun Oguri a trouvé là une voie qu'il aime et devrait continuer à suivre !! Il y a déjà une belle maîtrise, un bon équilibre entre l'humour, l'émotion, et le tragique. Il y a de la drôlerie mais on ne se roule pas par terre, même si la pirouette de la fin redonne un ton de comédie dont le film s'était peu à peu éloigné. Il y a des moments très forts, et même durs, des passages d'émotion, et des scènes d'action. J'aime beaucoup la façon dont il se sort de la fin, en général pierre d'achoppement, sans tomber dans le ridicule du happy end, et en évitant adroitement une trop grande noirceur ! J'ai eu l'impression qu'il y avait une volonté de la part de Shun de franchir une étape et de laisser un peu derrière lui Sano et Rui !! Après tout il aura 30 ans cette année !! Wink
Il est sûr que le nombre incroyable de films et de dramas dans lesquels Shun Oguri s'est trouvé depuis ses 13 ans lui ont appris quelque chose, qu'il n'a pas seulement promené sa nonchalance et sa félinitude sur les plateaux, mais qu'il en a profité pour observer les autres, d'ailleurs on sent bien qu'il s'en est inspiré, mais je suis persuadée qu'il fera d'autres films et qu'ils seront de plus en plus personnels.
En bref, ce film m'a surprise par sa force, et pour un coup d'essai , c'est vraiment bien !!

La fameuse chanson, intitulée "Surely someday"

Et le trailer, présenté par Shun himself malheureusement sans sous-titres !

Revenir en haut Aller en bas
Pandora Black
Lady Gunslinger of Gilead


Nombre de messages : 7166
Age : 35
Localisation : Dans le Tardis, entre Westeros, Arrakis et Giléad
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mar 17 Jan 2012 - 18:50

Oooooooh ça a l'air bien bounce Et puis j'avais pas fait attention quand tu en avais parlé avant ta présentation qu'il était réalisé par Oguri Shun, ça donne encore plus envie, j'aime bien les crevettes acteurs multifonctions ^^
Je me le note dans ma pàv !!

_________________
Library Thing - Listography - Tumblr - Goodreads

"Captain Cogitation" | CEO of Black Corporation | Commander of the Kraken (and other big bad ass monsters)
N°1 loyal subject of the One and Only Queen Margaret
Revenir en haut Aller en bas
marie21
Lost in RA Sunbae


Nombre de messages : 15334
Age : 37
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mar 17 Jan 2012 - 20:40

Merci Clinchamps pour cette belle présentation! cheers tu es précise lorsque tu donnes ton avis!!! Wink ça donne une bonne idée du film que c'est! Wink Gniii Oguri Shun!!! drunken drunken
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46691
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Jeu 19 Jan 2012 - 10:57

Hier journée des extrêmes : le Japon du côté de the taste of tea et la Corée avec Petty romance !!
Le premier est un bijou de délicatesse et de finesse à l'égal de son titre : le goût du thé, dont ceertains disent qu'il n'en a pas mais dont les amateurs savent que sa saveur délicate demande le temps de s'épanouir. Il faut se laisser tranquillement entrer dans cette histoire au premier abord banale d'une famille mais qui se révèle de moins en moins banale au fur et à mesure que l'histoire se déroule. L'histoire ? Mais il n'y en a pas vraiment, seulement une séquence de vie, les premiers émois d'un adolescent, le regard perspicace et profond d'une fillette, l'originalité du grand-père (la séquence de l'enregistrement un régal de minimalisme et d'humour !)et de son fils mangaka(le règlement de compte de sa collaboratrice !!! )sans oublier le médecin hypnotiseur. C'est une série de vignettes qui les unes à la suite des autres tissent peu à peu, sans effet de narration, la trame de l'existence de ces personnes et finissent par nous envoûter ... comme le goût du thé !! Very Happy
Le second, alors là rien à voir !! C'est une comédie drôlatique et assez olé olé (ça fait du bien de sortir de la guimauve et quant moi je n'ai jamais boudé le côté scato des coréens !! Laughing )emmenée de main de maître par des acteurs qui ont l'air de s'amuser autant que nous !! On retrouve l'idée des "little secrets" : l'initiation à la vie sexuelle d'une fille qui prétend tout savoir mais qui en fait n'en a qu'une connaissance livresque et c'est fort drôle ! Le fait d'intégrer les séquences les plus hot en dessin fait très bien tout passer, d'ailleurs ça va si vite qu'on en voit pas grand chose et cela ajoute au comique. La fin malheureusement retombe dans le convenu mais dans l'ensemble c'est un divertissement tout à fait agréable !!! Et The Voice, quoi !!! drunken drunken drunken
Revenir en haut Aller en bas
Pandora Black
Lady Gunslinger of Gilead


Nombre de messages : 7166
Age : 35
Localisation : Dans le Tardis, entre Westeros, Arrakis et Giléad
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Jeu 19 Jan 2012 - 12:57

Alors pour me paraphraser dans mon avant dernier message ici lol! "hiiiiiiiiiiiiiiii Clinchamps" cheers ça fait super plaisir de voir que tu as aimé ces deux films, surtout pour The Taste of Tea pour qui j'ai eu un coup de cœur I love you (même si je ne me remets toujours pas de la chanson de la montagne Laughing )(j'ai commencé à me faire le reste de la filmo du réal, c'est bien barré Laughing et double effet kiss-cool puisque Tadanobu doit être dans tous ^^, je devrai continuer ce weekend j'en reparlerai à ce moment là ^^)

Et oui Petty Romance lol! Première rencontre avec The Voice pour ma part, qui m'a totalement convaincue de faire plus ample connaissance drunken Razz

_________________
Library Thing - Listography - Tumblr - Goodreads

"Captain Cogitation" | CEO of Black Corporation | Commander of the Kraken (and other big bad ass monsters)
N°1 loyal subject of the One and Only Queen Margaret
Revenir en haut Aller en bas
Scarlett Unnie
Lost in hangeul melody


Nombre de messages : 35670
Age : 70
Localisation : In the land of the morning calm
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Lun 30 Jan 2012 - 17:06

clinchamps a écrit:
Inutile de te dire que ce film m'intéresse, Kusa, surtout par l'allusion à Crazy kung Fu que j'ai adoré !!! Pour la distrib, je dirai que Kim Myeong Min est dans beethoven virus, le chef d'orchestre (excellent) et caractériel.
Han Ji Min est l'héroïne de "Capital Scandal", Ho Dal su apparaît dans le Bon, la brute et le Cinglé, Lee jae Yong est le père de Jan Di dans BoF et se retrouve dans au moins une douzaine d'autres dramas, de Chuno à Capital Scandal en passant par painter of the wind, et Hyeon Woo se retrouve aussi dans "tree with deep roots" donc on peut dire que ce sont des têtes connues !! Laughing

Je viens de me précommander le dvd de ce film "Detective K" qui sort sur Amazon.fr le 8 février! cheers Avec une telle distribution, je vais me retrouver en famille Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Scarlett Unnie
Lost in hangeul melody


Nombre de messages : 35670
Age : 70
Localisation : In the land of the morning calm
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Jeu 2 Fév 2012 - 17:09

Remoi lol! je me sens un peu seule lol!

Je viens de regarder Sector7, vous savez le film trillerépouvantehorreur Laughing dont j' avais parlé avec Oh Ji Ho et Ji-won Ha avec une grosse méchante bêbête et ben même pas peur Razz J' ai rigolé tout le long lol! ça se passe sur une plate-forme pétrolière et 30 ans auparavant à la suite d' une erreur Suspect des chercheurs ont fabriqué un monstre lol! et voilà qu' il se réveille et commençe une course poursuite de la mort sur la plateforme lol! Je ne sais pas comment les coréens ont fabriqué la bêbête en question mais elle n' est pas terrible Rolling Eyes Les acteurs s' en sortent pas trop mal... enfin, c' est vite dit Razz mais shut...je vais laisser un peu de suspens quand même. En fait, le personnage joué par Oh Ji Ho, je ne sais pas trop à quoi il sert sauf
Spoiler:
 
sinon il ne fait pas grand chose Shocked Rolling Eyes C' est pas avec ce rôle qu' il pourra prétendre à être sacré Golden Shrimp lol! Il n' y a que le personnage joué par Ji-won Ha qui a une certaine présence dans ce film...c' est une vraie Kamicase affraid mais point de féminité dans ce film lol! Ils sont tous la plupart du temps recouverts de cambuis lol! Pendant le tiers du film, on est un peu dans l' attente... et il y a un certain suspense mais qui retombe comme un soufflet dés que la bestiole arrive Twisted Evil Voilà, vous pouvez le regarder pour rigoler une peu sinon c' est nul Heureusement que je n' ai pas acheté le dvd Rolling Eyes


Dernière édition par Scarlett le Jeu 2 Fév 2012 - 17:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46691
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Jeu 2 Fév 2012 - 17:18

Eh bien, Scarlett voilà un avis rondement mené et un film qui sort illico de ma PàV !!! lol! lol! J'ai reçu Windstruck et sassy girl, il faut maintenant que je trouve le temps .... Mais je vais faire un effort pour Jang Hyuk!! Very Happy Mais je ne sais pas si le second est le remake du premier ou la suite du premier ?? Wink
Edit : de plus j'ai Détective K dans ma PàV, tu me l'a remis en mémoire !! Quand j'aurai fini de revoir SKKS je vais me faire une série de films !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Scarlett Unnie
Lost in hangeul melody


Nombre de messages : 35670
Age : 70
Localisation : In the land of the morning calm
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Jeu 2 Fév 2012 - 17:26

Tu me diras ce que vaut Windstruck ! Je l' ai annulé car il n' était dispo qu' aux calanques grecques et aussi car par la suite, j' ai lu que ce n' était pas une suite de My Sassy Girl contrairement à ce qui est dit dans le dvd de My Sassy Girl ! scratch Un remake, je n 'en vois pas l' utilité Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46691
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Jeu 2 Fév 2012 - 18:36

voilà ce que nous dit Wiki :
Citation :
Windstruck shares the same leading actress and director as an earlier popular South Korean film, My Sassy Girl. As a result, Windstruck contains several subtle references to the previous film. For example, a photo of Jun Ji-hyun from My Sassy Girl is visible on Kyung-jin's piano (while playing the piano).
Spoiler:
 

Jun Ji-hyun plays the piano in both movies.

However, "Windstruck" is not a full 'prequel' to "My Sassy Girl" in the literal sense of the term.
[edit]

Revenir en haut Aller en bas
Scarlett Unnie
Lost in hangeul melody


Nombre de messages : 35670
Age : 70
Localisation : In the land of the morning calm
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Jeu 2 Fév 2012 - 18:40

Ah oui, je vois! Merci clinchamps! Tu le regardes et tu me dis si ça vaut le coup surtout pour Jang Hyuk Laughing
Edit: Les commentaires sur Amazon sont assez décevants
Citation :
En fait l'action est sensé se passez avant "My sassy girl", on y retrouve la même actrice, mais hélas on a plus l'impression de regarder une suite de sketch qu'autre chose, les info données sur le vecu du perso de "my sassy girl" sont complétement differentes.
!!! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46691
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Jeu 2 Fév 2012 - 20:23

La citation ne m'étonne pas trop, vu que le film s'inspire d'une suite d'anecdotes racontées par quelqu'un !! Very Happy Je commencerai par Windstruck, qui a lieu avant bien qu'étant tourné après !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6282
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Jeu 2 Fév 2012 - 21:58

Je viens de voir Space Battleship, de Yamazaki Takashi (2010), avec Kimura Takuya et ses cheveux, Kuroki Meisa (la petite amie d'Oguri Shun dans Crows Zero), Ikeushi Hiroyuki (vu dans Ganbatte Ikemasshoi, et dont j'aime bien la tête), Yamazaki Tsutomu (inoubliable Goro de Tampopo), pour ceux que j'ai reconnus ou retracés.

Ekat a déjà largement présenté ce film donc je vais faire court.
J'ai un faible pour Kimutaku les gros vaisseaux spatiaux donc j'ai passé un bon moment, même s'il y a deux-trois longueurs par ci par là. Parce que le cuirassé Yamato (aka le vaisseau d'Albator), c'est un beau vaisseau avec ses allures de sous-marin nucléaire de l'espace.
Il n'y a pas le souffle épique de Star Wars "vraie" trilogie, on tend plutôt vers du Star Trek* (voire du Starship troopers dans quelques scènes qui méritent une lecture au second degré), le scénario n'est pas d'une originalité folle** mais je ne me suis pas ennuyée.
Visuellement il est chouette, avec des effets spéciaux qui en jettent pas mal. Du bon spectacle de ce point de vue.
Faudra tout de même que je jette un oeil à la VO parce que la VF est assez affraid . Là, j'ai eu l'impression que les acteurs en faisaient quand même des caisses (même avec l'habitude d'un certain surjeu "à la japonaise").

* la permanente de Kimu remplace avec panache les oreilles et la coupe carrée de Mr Spock: elle est assez hallucinante. La preuve en image:

OK, je n'ai pas pris la vue la plus seyante, mais il s'est quand même lâché.
** seule la fin n'est pas entièrement prévisible.

J'ai regardé les moyennes: Allociné 2,3/5 pour 287 votes. Imdb: 6,1/10 pour 2075 votes. Effet VF ?
Je signale aussi aux intéressées qui doivent déjà le savoir, que le film a été présenté en Australie à la fin de l'année 2011 au Japanese Film Festival et qu'il est sorti en Russie et dans toute l'Asie. Sait-on jamais, des fois qu'il y aurait quelqu'un qu'on voudrait adouber... Wink


EDIT: j'ai noté plein de titres dans les pages précédentes. The taste of tea me fait bien de l'oeil, de même que Kaza-hana (malheureusement à peu près introuvable, à des coûts raisonnables).
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Jeu 2 Fév 2012 - 22:57

MissAcacia a écrit:

Je signale aussi aux intéressées qui doivent déjà le savoir, que le film a été présenté en Australie à la fin de l'année 2011 au Japanese Film Festival et qu'il est sorti en Russie et dans toute l'Asie. Sait-on jamais, des fois qu'il y aurait quelqu'un qu'on voudrait adouber... Wink

Je ne vois pas du tout qui doit être adoubé depuis... pfiu... on compte plus lol! lol!

M%ais sinon, il est sur ma PàL et je pense que ce sera VO obligatoire, là Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46691
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Ven 3 Fév 2012 - 0:45

Pour une fois MissA je ne partage pas ton avis : je l'ai vu en VO, puisque j'ai le DVD mais je l'ai trouvé fort décevant, comme je l'explique dans mon post plus haut, et d'une grande faiblesse de scénario, mais c'est vrai que les effets spéciaux sont superbes !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6282
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Ven 3 Fév 2012 - 12:41

En fait, je pense que nos avis ne sont pas si divergents Clinchamps Very Happy , notamment sur le scenario qui est très prévisible et un peu longuet.
Je ne l'ai pas vu en VO mais en VF et je me demandais si c'était la VF (qui n'est pas terrible) qui le plombait ou si c'était constitutionnel. Ton message ne me laisse pas beaucoup d'espoir quant à la première hypothèse lol! .
Je l'ai vu avec un projecteur en 2m x 3,5m et visuellement, il en jette quand même.

@Kusa: n'oublie pas ton scaphandre lol!

-------

http://the-inn-at-lambton.cultureforum.net/viewtopic.forum?t=5971
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Aujourd'hui à 15:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cinéma asiatique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 40 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40
 Sujets similaires
-
» [cinema] dictionnaire du cinéma asiatique
» Le cinéma asiatique
» Red Trousers - Anthologie Du Cinéma De Hong Kong:
» The Big Heat:
» Lion Vs Lion:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Télévision :: Prawniverse, an aquarium from Asia-
Sauter vers: