Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le cinéma asiatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
Darcy
Romancière anglaise


Nombre de messages : 5747
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Lun 2 Jan 2012 - 22:04

Excellent. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf


Nombre de messages : 2986
Age : 36
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mar 3 Jan 2012 - 17:28

Hier soir, j'ai regardé le film coréen My girlfriend is an agent avec l'acteur Kang Ji Hwan (que j'avais beaucoup apprécié dans Capital Scandal) et l'actrice Kim Ha-neul (que je ne connaissais pas, mais qui est très bien aussi. Je vois dans sa dramagraphie qu'elle a joué dans On air).
C'est une petite comédie devant laquelle on passe un bon moment. Kang Ji Hwan en espion débutant et maladroit est assez drôle Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Scarlett Unnie
Lost in hangeul melody


Nombre de messages : 35666
Age : 70
Localisation : In the land of the morning calm
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mar 3 Jan 2012 - 19:05

Natacha, je l' ai déjà vu moi aussi et j' avais bien rigolé devant ce film Razz Mimidd aussi il me semble Wink
Revenir en haut Aller en bas
marie21
Lost in RA Sunbae


Nombre de messages : 15330
Age : 37
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mar 3 Jan 2012 - 19:43

ekaterin64 a écrit:

Marie je ne suis pas persuadée que l'on puisse beaucoup rapprocher Virgin Snow et Love You 100000 times. Le 1er est de facture très classique et le second complètement barré lol!

oui, c'est vrai!!! je lui trouvais une certaine ressemblance en ce qui concerne le mélange des cultures mais même si je n'ai pas encore vu Virgin Snow, je m'attends à ce que ce soit bien un film assez "classique" ou assez sobre comparé au film taiwanais! Wink
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars


Nombre de messages : 16722
Age : 43
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mar 3 Jan 2012 - 22:42

Alors je confirme, aucune comparaison possible lol!

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Pandora Black
Lady Gunslinger of Gilead


Nombre de messages : 7166
Age : 35
Localisation : Dans le Tardis, entre Westeros, Arrakis et Giléad
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mar 3 Jan 2012 - 23:26

Alors il est toujours pas doré, mais j'ai découvert ce soir que Kimura Takuya, c'est Jésus Very Happy
J'ai regardé I come with the rain, de Tran Anh Hung, avec Josh Hartnett, Elias Koteas (pas vraiment des crevettes asiatiques), mais aussi avec Kimura Takuya donc, et Lee Byung-Hun (ça se voit que je suis foutue si je fais ça après son nom ) (ouais, j'ai peur d'être démasquée, tant pis Rolling Eyes faites comme si vous n'aviez rien vu merci)


oué je suis trop cool je mets un trailer coréen Very Happy

Le résumé d'allociné, avec du mettage en spoiler au bout d'un moment parce que ça raconte un peu tout Rolling Eyes

Citation :
Kline, un ancien officier de police de Los Angeles, aujourd'hui détective privé, est engagé par un riche industriel d'origine chinoise pour enquêter sur la disparition en Asie de son fils unique, Shitao. Il retrouve sa trace à Mindanao (Philippines) puis poursuit ses investigations à Hong Kong. Il y retrouve un vieil ami officier de police, Meng Zi, qui l'entraîne avec lui sur les traces de Su Dongpo, un des leaders de la mafia locale. Grâce à quelques indices, Kline a l'intuition que l'enquête de Meng Zi peut l'amener à Shitao.
Spoiler:
 

En voyant la BA on a l'impression d'un truc avec plein d'action, mais en fait pas du tout lol! le rythme est plutôt lent, et c'est un peu bizarre à suivre, entre l'enquête de Kline et ses flashbacks qui expliquent pourquoi il n'est plus flic, et puis l'histoire de Shitao.
Y a des moments très glauques - Elias Koteas je l'aime bien mais définitivement j'aimerai pas me retrouver dans la même pièce que lui en fait Laughing - et des moments de violence bien violente et sanglante et assez froide. En fait je suis assez perplexe, je ne sais pas si j'ai vraiment aimé ou pas scratch (sachant que je me suis lancée dedans sans avoir vraiment regardé le résumé, en toute honnêteté, j'ai vu des captures du film sur tumblr de Lee Byung-Hun et j'ai subitement décidé que j'avais trouvé ce que j'allais regarder ce soir... hmmmm)

Bref bref, tout ça pour dire pas grand chose, je n'ai pas l'impression d'être très constructive Laughing

Sinon j'ai (enfin) regardé Le Bon, la Brute et le Cinglé (ah ben m*rde alors, par une coïncidence totalement hasardeuse et accidentelle, y a aussi Lee Byung-Hun dedans scratch ), que j'ai très très beaucoup aimé
La Brute est canon, le Bon a trop la classe, et le Cinglé il sauve des ptits n'enfants (oui je retiens des choses essentielles).

Sinon sinon, j'ai donc aussi il y a quelques jours testé pour vous Ichi the Killer cheers (avec Asano Tadanobu en blonde à grande bouche) (je vous jure que c'est vrai) (bref)


Citation :
Un chef de gang a disparu, ainsi qu'une énorme somme d'argent qu'il avait en sa possession. Ses hommes se mettent à sa recherche, pensant d'abord à un coup d'une bande rivale. Mais ils découvrent rapidement que c'est un tueur professionnel qui se cache derrière toute cette affaire.

Alors... oui, c'est très très gore lol! y a du sang et des boyaux de partout, donc âmes sensibles s'abstenir. J'ai fait yeurk une ou deux fois au début, et puis après c'est quand même tellement énorme et exagéré que j'étais mi Shocked mi Laughing (mais je suis un peu barbare autant vous le préciser donc bon...) (passons).
Malgré tout j'avoue que j'ai fini par passer en accéléré au bout d'un moment parce que je trouvais ça un peu longuet Rolling Eyes ça dure quand même 2 bonnes heures, une petite demi-heure en moins ça n'aurait pas fait de mal Razz parce que le scénario est un peu brouillon, j'avoue que j'ai eu du mal à rentrer dedans et à comprendre un peu ce que faisait Ichi dans tout ça au début scratch
Spoiler:
 
Bon, j'ai quand même passé un moment sympathique hein pour ma part, mais je le conseille pas à tout le monde effectivement Laughing

_________________
Library Thing - Listography - Tumblr - Goodreads

"Captain Cogitation" | CEO of Black Corporation | Commander of the Kraken (and other big bad ass monsters)
N°1 loyal subject of the One and Only Queen Margaret
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mar 3 Jan 2012 - 23:35

Bon je mets Ichi de côté pour le moment (mais je regarderais, mais si y'a des longueurs... ouais, c'est plus ça qui me freine là, que le gore lol! ) (je suis un peu sadique aussi, en fait....)

Par contre, je vais essayer de voir très vite les deux autres... le Bon la Brute et le Cinglé parce que ça fait longtemps que je le dit et que j'ai décidé de me faire tous les avatars des films de Sergio Leone ^^ Et l'autre parce que Hong-kong+enquête+introspection = perdu dans la grande ville, et ça me parle assez souvent ça I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46682
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mer 4 Jan 2012 - 1:07

Comme Kusa je mets de côté le gore, vu que je n'ai pas encore trouvé le courage de voir "I saw the devil" !!! pale Le bon, la brute et le cinglé, c'est vu (et j'aime trèèèèès beaucoup) mais l'autre I come with the rain, celui-là je sens que je vais l'aimer !!!! (Et Kimutaku, quoi !!! ... sans parler de Lee Byung Hun drunken drunken )Merci Pando pour ces avis très constructifs (et pas du tout tordus Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf


Nombre de messages : 2986
Age : 36
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mer 4 Jan 2012 - 9:26

Pandora Black a écrit:
strike]Alors il est toujours pas doré, mais j'ai découvert ce soir que Kimura Takuya, c'est Jésus[/strike] Very Happy
J'ai regardé I come with the rain, de Tran Anh Hung, avec Josh Hartnett, Elias Koteas (pas vraiment des crevettes asiatiques), mais aussi avec Kimura Takuya[...]

clinchamps a écrit:
I come with the rain, celui-là je sens que je vais l'aimer !!!! (Et Kimutaku, quoi !!! [..]


Ahhhh, j'ai ce film dans le colimateur depuis quelque temps, j'ai trèèès envie de le voir
Revenir en haut Aller en bas
Pandora Black
Lady Gunslinger of Gilead


Nombre de messages : 7166
Age : 35
Localisation : Dans le Tardis, entre Westeros, Arrakis et Giléad
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Jeu 5 Jan 2012 - 17:50

Ben du coup j'ai hâte que vous regardiez parce que je veux savoir ce que vous en penserez lol!

Quelques caps que j'ai oublié de mettre dans mon premier message en attendant ^^ (et oui je les ai choisies exprès ^^)

Spoiler:
 

Et sinon donc on ne m'arrête plus, je suis motivée en ce moment (et pas envie de regarder d'autres trucs Rolling Eyes ) donc je viens de voir Kaza-Hana, film japonais de 2000 de Shinji Somai, avec Kyôko Koizumi et Tadanobu Asano ( ) (ah zut, encore grillée par mes smilies)


Avec du mal j'ai réussi à dégoter un trailer, mais l'intégration a été retirée, donc c'est par là

Citation :
Yuriko (Kyôko Koizumi), "hôtesse" dans un bar tokyoïte, vit seule dans la capitale. Partie de son Hokkaido natale cinq ans auparavant, elle a tout laissé de son ancienne vie derrière elle, y compris sa fille qu’elle n’a pas revue depuis. Sawaki (Asano), jeune homme à la carrière prometteuse dans la fonction publique nippone, s’enferme dans l’alcool pour oublier son existence sans intérêt à ses yeux. Ces deux êtres que rien ne semble lier, se retrouvent l’un et l’autre sous un arbre, endormis... Ils se réveillent, mais Sawaki, étonné de voir cette jeune femme à ses côtés, ne parvient pas à se souvenir qui elle est et comment ils sont arrivés là. Après quelques explications, il s’avère que durant la nuit, ils décidèrent de partir ensemble à Hokkaido, afin d’y mourir. Le couple fortuit décide malgré tout de partir. Au fur et à mesure de leur "périple", Sawaki va se remémorer l’origine de son envie de fuir, et Yuriko va se replonger dans sa vie passée ...

Résumé (et chouette article en prime dessus) qui vient de chez sancho-asia.com

C'est vraiment un très très joli film, à la fois mélancolique, drôle, poétique, et finalement plutôt plein d'espoir I love you
J'ai beaucoup aimé découvrir l'histoire de Yuriko à rebours par petites touches, c'est un vrai beau personnage féminin I love you Sawaki en face... disons qu'au départ il est mieux quand il a bu Laughing même si ses emmerdes découlent un peu beaucoup de là Rolling Eyes



Il est assez imbuvable (sic) au départ, et même quand il a picolé, je sais pas si c'est une opinion généralisée au Japon, mais la région d'Hokkaido notamment s'en prend plein la tête lol!
Il y a pas mal de moments plutôt drôles, dans leurs dialogues aussi, et j'ai bien apprécié le moment où il se souvient enfin comment ils se sont rencontrés Laughing (ça tombe un peu comme un cheveu dans la soupe, ça lui revient d'un seul coup ce qui la fait bien rire vu les circonstances Laughing )

J'ai aimé le fait qu'on ne sache pas très bien ce qu'il va se passer ensuite, ça laisse sur sa faim, mais ça laisse la porte ouverte à beaucoup de choses I love you
Spoiler:
 

Quelques caps

Spoiler:
 

Bref, j'ai envie de dire : coup de coeur

En bonus parce que c'est vous, j'ai aussi de la crevette mouillée (attention, crevette sortant du bain donc sans vêtements /!\ peut entraîner une réaction de couinage /!\)(enfin moi j'ai couiné Embarassed Rolling Eyes Laughing )

Spoiler:
 

_________________
Library Thing - Listography - Tumblr - Goodreads

"Captain Cogitation" | CEO of Black Corporation | Commander of the Kraken (and other big bad ass monsters)
N°1 loyal subject of the One and Only Queen Margaret
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Jeu 5 Jan 2012 - 18:02

Oh que voilà un petit film qui me tente bien, en dehors de toute considération hormonale (mais la scène de bain, là.... Shocked I love you I love you I love you )

Sinon Hokkaido c'est le Nord, il fait froid, c'est la campagne, campagne.... y'a rien sauf des champs et de l'élevage... donc ouais, ça doit s'en prendre à peu près autant dans la tête que la province chez nous quand t'es parisien (doit être paumé comme la Champagne, ce truc... ou les Ardennes lol! Wink )
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46682
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Jeu 5 Jan 2012 - 19:24

Aaaaaaarrrgghhhh !!! oui,, couinement majeur !!!! cheers cheers Et ce film me tente bien aussi !! Ta présentation est fort intéressante !! Hop ! sur la PaV !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
marie21
Lost in RA Sunbae


Nombre de messages : 15330
Age : 37
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Jeu 5 Jan 2012 - 19:33

ooouuuh, couinement majeur de mon côté aussi!!! drunken ça, c'est aussi une petite dédicace à une personne dont je ne citerai pas le nom (si elle revient un jour mettre le bout de son pied dans le bassin des films asiatiques !!! lol!
ta crevette mouillée est très jolie, Pandora!!! je n'ai pas vraiment le temps de voir des films et des dramas en ce moment, surtout que j'ai une PAV énorme!!!mais pourquoi pas pour plus tard? Wink merci pour ta présentation! Wink
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46682
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Ven 6 Jan 2012 - 16:22

Je m'étais acheté le DVD du film "Azumi" because Oguri Shun au générique, je commence à le regarder et affraid affraid affraid Shun cause en anglais avec une voix de gamin de 12 ans !!! et Sad Sad Sad il meurt au bout de 5 mn !!! Donc, sans barguigner je remets en vente mon DVD sur Priceminister ... et je re- commande la version originale sous-titrée anglais (on ne sait jamais il y aura peut-être son fantôme !! )
Revenir en haut Aller en bas
norav
Northern Breath


Nombre de messages : 4962
Age : 40
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Ven 6 Jan 2012 - 23:06

En zappant, je viens de me rendre compte qu'il y a Azumi sur RTL9
Revenir en haut Aller en bas
Athéna
Sparkling Spirit !


Nombre de messages : 2298
Age : 23
Localisation : Perdue entre Thornfield Hall et Busan, en route vers l'Acropole.
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Sam 7 Jan 2012 - 0:01

clinchamps a écrit:
Je m'étais acheté le DVD du film "Azumi" because Oguri Shun au générique, je commence à le regarder et affraid affraid affraid Shun cause en anglais avec une voix de gamin de 12 ans !!! et Sad Sad Sad il meurt au bout de 5 mn !!! Donc, sans barguigner je remets en vente mon DVD sur Priceminister ... et je re- commande la version originale sous-titrée anglais (on ne sait jamais il y aura peut-être son fantôme !! )

Laughing Laughing Laughing Clinchamps !!


Je n'ai pour ma part jamais vu de film asiatique je crois... scratch Sauf un, mais c'est un souvenir un peu brumeux, j'avais bu, et puis on avait surtout zapé au bout de 5 minutes parce qu'il était bizarre.
La scène : des japonais dans un dojo entrain de faire du judo je crois. Et là, un type arrive, casse la figure de tout le monde, se stoppe, hurle "les chinois ne sont pas des malades", et s'en va.

Même la vodka n'a pas pu m'empêcher de trouver ça étrange... affraid
Revenir en haut Aller en bas
Pandora Black
Lady Gunslinger of Gilead


Nombre de messages : 7166
Age : 35
Localisation : Dans le Tardis, entre Westeros, Arrakis et Giléad
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Sam 7 Jan 2012 - 0:06

Athéna lol! lol! lol! (j'imagine trop la scène Laughing )

Bon moi j'avais prévenu qu'on ne m'arrêtait plus, j'ai regardé I saw the devil hier soir, et Everybody has secrets ce soir (les deux avec hum... ma nouvelle obsession obsessionnelle, mais je reviendrai demain pour en parler parce que là Sleep ) (et j'ai The taste of tea avec obsession n°2 qui m'attend aussi, je ferai peut-être un tir méga groupé ^^)

_________________
Library Thing - Listography - Tumblr - Goodreads

"Captain Cogitation" | CEO of Black Corporation | Commander of the Kraken (and other big bad ass monsters)
N°1 loyal subject of the One and Only Queen Margaret
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46682
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Sam 7 Jan 2012 - 0:15

Je me suis précipitée voir mon livre de télé, mais je n'ai pas RTL9, suis-je bête !!
À part ça j'ai regardé "I come with the rain" présenté brillamment par Pando. Que dire ??? Je ne peux dire que je n'ai pas aimé, car j'étais quand même accrochée, et jusqu'au bout, mais je ne peux dire que j'ai aimé, car la cruauté froide (et pas forcément nécessaire) de certaines scènes m'a déplu, et par dessus le marché, je ne sais pas si j'ai vraiment compris l'allégorie christique du personnage interprété par Kimutaku (pratiquement un rôle muet, d'ailleurs, juste quelques répliques à la fin) . Lee Byung-hun est glaçant et fascinant à la fois(mais je me demande si il sait faire autre chose que les psychopathes (Le bon, la brute etc) ou les machines à tuer borderline (IRIS) Josh Hartnett, excellent tout en retenue, n'est vraiment pas clair non plus,pas plus que le flic de Hong Kong, pour dire qu'ils ont tous plus ou moins "une fêlure" comme ont dit dans les critiques de film, mais ce serait pour moi plutôt une crevasse. La réalisation est extrêmement étudiée, au bord du maniérisme tant chaque image est réfléchie, et les aller-retour dans le passé sont difficiles à reconnaître, surtout au début, ce qui rend l'histoire encore plus nébuleuse. On reste quand même sur de sacrés points d'interrogation :
Spoiler:
 
La bande son est excellente, mystérieuse mais sans lourdeur. C'est un film dérangeant, qui ne laisse pas indifférent, mais je ne le garderai pas ! Very Happy

Edit : Ah mais c'est vrai que Lee Byung-hun joue aussi dans I saw the devil !! Encore un psychopathe !! Quand je vous le disais !! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Pandora Black
Lady Gunslinger of Gilead


Nombre de messages : 7166
Age : 35
Localisation : Dans le Tardis, entre Westeros, Arrakis et Giléad
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Sam 7 Jan 2012 - 0:34

Je suis rassurée je suis pas la seule à pas avoir tout compris, ni à ne pas savoir ce que j'en pense au final lol!
C'est limite si on a pas deux films en même temps, avec l'histoire de Kline, et puis celle de Shitao scratch

Clinchamps a écrit:
Spoiler:
 

pour le sac ^^

Spoiler:
 

Je pense que j'essaierai de le revoir quand même une fois, histoire de voir si en connaissant l'histoire je pige un peu mieux, mais j'ai des doutes lol!

J'ai trouvé les scènes glauques trèèèèès glauques, et ça m'a fait penser un peu à du Cronenberg 90's (la présence de Koteas jouant aussi certainement, je me souviens bien de lui dans Crash.)

Pour la violence du personnage de Lee Byung hun, c'était bien, ça m'a fait une répétition pour I saw the devil Rolling Eyes Laughing (mais il est encore plus impressionnant dans ce dernier, tant dans la violence de son perso que dans son jeu, il m'a vraiment scotchée Shocked ) (et sinon je t'apporte la preuve quand je posterai sur Everybody has secrets qu'il n'est pas toujours un psychopathe cheers )

_________________
Library Thing - Listography - Tumblr - Goodreads

"Captain Cogitation" | CEO of Black Corporation | Commander of the Kraken (and other big bad ass monsters)
N°1 loyal subject of the One and Only Queen Margaret
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46682
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Sam 7 Jan 2012 - 0:55

Il faut reconnaître qu'il a un physique bien particulier, beau mais avec quelque chose de cruel !! Genre grand fauve ! drunken drunken
Revenir en haut Aller en bas
Pandora Black
Lady Gunslinger of Gilead


Nombre de messages : 7166
Age : 35
Localisation : Dans le Tardis, entre Westeros, Arrakis et Giléad
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Sam 7 Jan 2012 - 22:30

Alors je disais, dans les films déjà présentés - celui là dans les premières pages je crois - j'ai regardé The taste of tea, film japonais de 2003 de Katsuhito Ishii.

Chevalier Bayard a écrit:
L'ambiance Totoro dont tu parles me fait penser à un autre film dont j'ai oublié à ma grande honte de parler: The Taste of Tea d'Ishii Katsuhito, un réalisateur assez reconnu au Japon, au point que Tarantino était venu le chercher pour les séquences animées de Kill Bill...



Ce film est complétement déjanté. Un véritable anti-dépresseur ! Smile

Il nous présente un Japon que l'on a guère l'habitude de voir puisque l'action se déroule dans un petit village au Nord de Tokyo où nous suivons la vie des diffèrents membres de la famille Haruno. Si le grand-père apparaît déjà un poil excentrique sur la photo ci-dessus, ce n'est que la pointe de l'iceberg ! Laughing

Je vous laisse voir la bande-annonce qui donne une idée assez juste de ce film très poétique, très drôle, indispensable !!

Spoiler:
 

Seul hic, que cela soit en France ou en Asie, les dvds que j'ai trouvé étaient toujours assez chers ... mais c'est un achat que vous ne regretterez pas je vous l'assure ! Smile

Je suis 100% d'accord avec tout ce qu'avait dit Chevalier Bayard, c'est un petit bijou I love you J'ai particulièrement aimé la fin
Spoiler:
 

Pis la gamine elle est trop choupette avec ses couettes Very Happy (et sinon la version cheveux longs mit pilosité faciale c'est pas mal non plus)


Par contre y a un effet secondaire atroce, impossible de se sortir cette affreuse chanson de la tête lol! (yama yama yamaaaaaaa)


If you listen to it long enough, it WILL melt your brain.

Dans un genre trèèèèèèèèèèèèès différent j'ai aussi regardé I saw the devil (Galy en a parlé aux alentours de la page 20 je crois)


Je suis restée scotchée, c'est un visionnage assez éprouvant, mais wow Shocked C'est très violent, plutôt glauque, et à la fin je me suis dit noooooon fais pas ça comme çaaaaaa et si il l'a fait pale
Bref, je me suis pris une petite claque, et j'ai vraiment beaucoup beaucoup aimé. Je verrai bien Old Boy j'avoue, parce que Choi Min-shik, il fait peur Laughing mais il est super impressionnant. Lee Byung-hun aussi d'ailleurs, c'est pour ça qu'après, j'avais besoin d'un truc un peu plus gentil, et comme Clinchamps je voulais savoir si il pouvait aussi faire un type normal des fois et pas juste froidement tabasser des gens Laughing
C'est comme ça que j'ai découvert qu'à ses débuts il était un peu spécialisé dans le sirupeux et les trucs d'amour gentillets, comme quoi hein ^^
Ça se fait plus rare depuis quelques années, mais j'ai quand même réussi à dénicher Everybody has a little secret, de 2004, qui est un remake de About Adam, un film irlandais de 2000 avec Stuart Townsend et Kate Hudson.

Comme je ne recule devant rien, j'ai regardé les 2, et je pense que je préfère le remake coréen ^^ Ils sont assez proches, mais j'y ai trouvé les personnages plus attachants et j'ai beauuuucoup plus gloussé devant. Par contre les fins sont différentes... aucune des deux n'est très très morale Laughing mais là encore je crois que je préfère la coréenne (même si la toute dernière minute n'était pas indispensable), le personnage de Lee Byung hun étant au final beaucoup plus sympathique pour moi que celui de Stuart Townsend.


attention !!! il y a du s*xe Laughing

Citation :
Everybody Has Secrets revolves around Soo-hyun (Lee Byun-heon) and three sisters. While he is falling in love with the youngest sister Mi-young (Kim Hyo-jin), he also tries to seduce her two sisters, the "old virgin" Sun-young (Choi Ji-woo) and the married Jin-young (Chu Sang-mi). The three sisters are captivated by Soo-hyun's sweet talk and begin to put morality aside...
Citation :
Le copain de Mi-Young, Soo-Yun, est très charmant et fait intéressant, il est aussi intelligent! Il se retrouve alors entre ses deux soeurs, la mariée Jin-Young et la naïve Sun-Young. Elle ne peuvent s'empêcher toutes trois d'être amoureuses du même homme.

Comme je disais plus haut, moi à partir du moment où je glousse hein, je suis foutue, et je confirme donc que quand il veut, Lee Byung hun a un très fort potentiel gloussant Laughing I love you (mais c'est définitif, c'est un prédateur dangereux )
Bref, une petite comédie romantique pas guimauve et assez surprenante ^^


_________________
Library Thing - Listography - Tumblr - Goodreads

"Captain Cogitation" | CEO of Black Corporation | Commander of the Kraken (and other big bad ass monsters)
N°1 loyal subject of the One and Only Queen Margaret
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Sam 7 Jan 2012 - 22:52

Ah mais on te ressort plus de l'aquarium toi... tu vas explorer tout le cinéma asiatique Shocked cheers cheers I love you I love you

Et euh, je confirme il est très gloussant dès le trailer, Everybody has secrets.... et gentil ou badass, Lee Byung Hun fait toujours prédateur (nan lynx, ça lui convient trèèèèèèès bien .... )

Et il faut que je vois The Taste of tea... depuis le temps que je le dis....
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
Acubens
Ville du Nord...


Nombre de messages : 773
Age : 45
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Dim 8 Jan 2012 - 0:41

C'est rigolo, j'ai justement regardé I saw the devil aujourd'hui. Et je me suis empressée de regarder quelque chose de beaucoup plus léger derrière... lol!

Donc, ce qu'a dit Pandora est très juste, c'est un film terriblement efficace dans le traitement, on ne peut pas en ressortir indemne. Et c'est bigrement bien réalisé. Mais j'ai quand même ressenti une overdose avec le trop-plein d'images violentes filmées au plus près par une caméra très complaisante - de torture essentiellement, et plus rarement de sexe. Je ne suis pas convaincue que de montrer des scènes dans le réalisme le plus cru plutôt que simplement les suggérer les rende plus efficace. Mais c'est le choix et le style du réalisateur, c'est juste que je n'y suis pas vraiment sensible, ni réceptive.

Les acteurs sont tout simplement fabuleux et nous emportent dans leur univers monstrueux. C'est pourquoi c'est un film que je ne reverrais jamais. Laughing



J'ai (très vite Very Happy) enchaîné avec Fortune Salon, une petite romance mignonne et rigolote, à défaut d'être originale, sur le thème du destin par le biais de la divination. Pas inoubliable, mais ça m'a aidé à relâcher la pression. Very Happy Et puis c'était surtout l'occasion de voir un autre film de Lim Chang Jung, que j'avais tellement adoré dans Sisily 2 km et Greatest Expectations.
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Dim 8 Jan 2012 - 1:21

Ahlàlà, c'est terrible mais tout vos avis plus la relecture de celui de Galy et le visionnage de la bande-annonce, ça me donne bigrement envie de le voir....
(ouais, c'est mauvais quand je termine une BA en disant "veux voir!!!" lol! )

Mais je vais d'abord faire un plein de comédie romantique ou pas à voir avant et après, hein... si j'ai bien compris Laughing (je remarque que les coréens et les japonais aiment bien explorer les plus mauvais fonds de l'âme humaine de façon parfois assez.... brutale.... )
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
Pandora Black
Lady Gunslinger of Gilead


Nombre de messages : 7166
Age : 35
Localisation : Dans le Tardis, entre Westeros, Arrakis et Giléad
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Dim 8 Jan 2012 - 9:54

Ben le film est vraiment très très très bien fait, et le scénario très cohérent jusqu'au bout ^^

Comme le souligne Acubens, la réalisation est excellente également, et c'est peut-être paradoxal pour un truc si glauque mais c'est visuellement superbe à regarder (j'étais déjà séduite avec les premiers plans sous la neige - tout en commençant à stresser grave au bout de 10s Laughing )

Au niveau de la violence, c'est aussi beaucoup plus dérangeant qu'un Ichi the Killer par exemple, parce que dans ce dernier, c'est tellement exagéré que ça en devient cartoonesque et fun au final - ou comme dans un Tarantino - que là c'est super froid, et très réaliste, donc c'est impossible de s'en distancier. Après je ne sais pas si ça aurait été mieux de suggérer, des fois ça peut être pire lol! mais là pour le coup je pense que le fait de montrer se justifie bien.

En résumé Kusa, hâte d'avoir ton avis ^^

_________________
Library Thing - Listography - Tumblr - Goodreads

"Captain Cogitation" | CEO of Black Corporation | Commander of the Kraken (and other big bad ass monsters)
N°1 loyal subject of the One and Only Queen Margaret
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Aujourd'hui à 22:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cinéma asiatique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 37 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» [cinema] dictionnaire du cinéma asiatique
» Le cinéma asiatique
» Red Trousers - Anthologie Du Cinéma De Hong Kong:
» The Big Heat:
» Lion Vs Lion:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Télévision :: Prawniverse, an aquarium from Asia-
Sauter vers: