Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le cinéma asiatique

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
rosetyler
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 963
Age : 37
Localisation : à bord du coeur en or avec marvin le robot dépressif
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mar 17 Mar 2009 - 22:36

Je suis allée voir sur ton forum et apparement celui qui a vu le film a beaucoup aimé. J'ai bien envie de me l'acheter d'autant qu'il fait partie des rares élus en dvd qui ne coutent pas trop chère, je verrais.
Par contre toujours hors de question d'acheter taste of tea, 30 euros affraid c'est pas possible un prix pareil pour un film, c'est bien dommage No
Et demain c'est mercredi et je comptent bien allée voir the chaser Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://leschoixdetrillianabordducoeurenor.hautetfort.com
rosetyler
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 963
Age : 37
Localisation : à bord du coeur en or avec marvin le robot dépressif
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mer 18 Mar 2009 - 23:21

Je suis allée voir the chaser aujourd'hui, le film est incroyable y'a rien a dire, comme souvent dans les films coréens il y a un mélange d'humour et d'horreur, le monde de la police coréenne est très bien dépeint et très intéressant et les acteurs jouent tous très bien et puis y' a un de ces suspens de fou, on est concentrer durant toute la durée du film et la tension et l'intérêt ne se relâche pas une seule de tout le film.
Revenir en haut Aller en bas
http://leschoixdetrillianabordducoeurenor.hautetfort.com
christelle
The Gathering Storm
avatar

Nombre de messages : 3484
Age : 42
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Jeu 19 Mar 2009 - 9:02

Rhâââ, ça fait envie!!!
il ne passe pas dans beaucoup de cinéma, il faut absolument que j'y aille!!!
Revenir en haut Aller en bas
rosetyler
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 963
Age : 37
Localisation : à bord du coeur en or avec marvin le robot dépressif
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Dim 22 Mar 2009 - 17:26

En tout cas je te le conseille il est vraiment fort ce film, un suspense de fou, j'ai adoré!!! Cool
Revenir en haut Aller en bas
http://leschoixdetrillianabordducoeurenor.hautetfort.com
christelle
The Gathering Storm
avatar

Nombre de messages : 3484
Age : 42
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Dim 22 Mar 2009 - 17:53

Rhâââ, oui, je dois absolument aller le voir, ça va être dur à caser d'ici jeudi mais il le faut! les critiques sont excellentes, et ton avis me donne vraiment très envie...
Revenir en haut Aller en bas
Félicité
Velvet Voice Addict
avatar

Nombre de messages : 4763
Age : 52
Localisation : Lausanne, face à la France!
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Lun 23 Mar 2009 - 3:58

Je viens mettre mon petit grain de sel dans ce topic et, au risque de passer pour une rétrograde (j'assume Wink ) je voulais vous parler d'un film de 1961 du réalisateur japonais Kaneto Sindô: L'île nue (Hadaka no shima)
Citation :
Sur une île quasiment désertique de l’archipel de Setonaikai (au sud-est du Japon), une famille travaille sans interruption pour faire pousser graminées et légumes. La difficulté de leur tâche vient essentiellement du manque d’eau, qu’il faut aller chercher sur l’île voisine au prix d’efforts ininterrompus. Parmi les deux enfants, l’aîné va à l’école jusqu’au jour où survient un drame …

Ce film a reçu le prix du festival international du film de Moscou en 1961 et a eu une nomination pour le prix du meilleur film aux BAFTA awards de 1962.

Il a la particularité de ne posséder aucun dialogue, mais une musique lancinante qui accompagne le quotidien rude de ces paysans.Je suis vraiment tombée sous le charme de ce cinéma dépouillé et expressif . Les images sont de toute beauté et malgré le rythme lent, je n'ai ressenti aucun ennui.
C'est pour moi, un film à découvrir ou à redécouvrir.

http://www.dvdclassik.com/Critiques/dvd_ilenue.htm

Revenir en haut Aller en bas
rosetyler
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 963
Age : 37
Localisation : à bord du coeur en or avec marvin le robot dépressif
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Lun 23 Mar 2009 - 10:44

Un film asiatique sans dialogue ou presque? ça me rappelle Locataires de Kim ki duk, film coréen, avec une sublime musique quasiment pas de dialogues tout ce passe dans les regards que se lancent les personnages et c'est très bien filmé, c'est très beau à voir, le genre de film hypnotisant, et l'histoire est très jolie.

Sinon dernièrement, j'ai ressortit tout les dvd de films asiatiques que je m'étais acheter sans jamais trouvé le temps de les voir et j"ai commencé par le village de mes rêves de Yoichi Higashi. L'histoire est celle de deux hommes, des jumeaux qui se remémorent leurs souvenirs d'enfance dans les années 50 dans un petit village de la campagne japonaise. On suit les aventures de ces deux petits garçons qui vivent avec leur grande soeur et leur mère, institutrice de l'école du village, ainsi qu'avec leur père de manière moins régulière puisqu'il travaille en ville et ne peut pas être là tout les soirs. c'est tout mignon, jolie chronique du quotidien à la campagne, et on prend plaisir à voir ces deux enfants à battre la campagne, à pêcher, à subir la chaleur écrasante de l'été, tout ça sous les yeux de trois vieilles femmes (sorcières?) étranges.
J'ai trouvé que l'ambiance ressemble à celle de mon voisin totoro sans le côté fantastique quand même.
Revenir en haut Aller en bas
http://leschoixdetrillianabordducoeurenor.hautetfort.com
christelle
The Gathering Storm
avatar

Nombre de messages : 3484
Age : 42
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Lun 23 Mar 2009 - 11:46

Il y a ausi Eureka, un film japonais de Shinji Aoyama, avec le génial Kôji Yakusho, mon acteur japonais préféré, un film de 3h30, avec un jeune frère et sa sœur, un conducteur de bus, et un jeune un peu à côté de ses pompes. C'est une errance, qui parle d'un traumatisme après qu'ils aient tous survécu à une tuerie.
C'est beau, lent, existentiel, et sublime.
Revenir en haut Aller en bas
rosetyler
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 963
Age : 37
Localisation : à bord du coeur en or avec marvin le robot dépressif
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Lun 23 Mar 2009 - 12:02

ce film fait partie de ceux que j'ai mais que j'ai pas encore vu, il est très long faut trouver le temps de le caser.
Revenir en haut Aller en bas
http://leschoixdetrillianabordducoeurenor.hautetfort.com
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 34
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mer 25 Mar 2009 - 17:17

Un film que j'ai beaucoup aimé au moment de sa sortie : Madadayo d'Akira Kurosawa.

Citation :
En 1943, après trente années d'enseignement de l'allemand, le professeur Uchida décide de prendre sa retraite et de se consacrer à l'écriture de livres. Ses élèves, qui vouent une admiration sans borne à leur ancien professeur, décide d'organiser chaque année, à l'occasion de son anniversaire, une grande fête regroupant tous ses anciens élèves. Le rituel de cette fête est immuable: le professeur doit prononcer un discours puis boire une grande chope de bière, à la fin de laquelle il doit prononcer sans faiblesse l'expression "Maadadayo" ("pas encore prêt"). Il suit ainsi les paroles d'une comptine japonaise: il signifie qu'il n'est toujours pas prêt à mourir. Entre ces cérémonies, qui sont une sorte de fil rouge dans le film et qui ponctuent la vie de l'ancien professeur, on le voit évoluer au quotidien, entre petits bonheurs (le thé avec ses anciens étudiants), et ses malheurs (la perte de sa maison, la fuite de son chat...).
Le sujet du film est tout simple, mais traité avec beaucoup de tendresse par le réalisateur : loin de nous dépeindre la chute d'un homme vers la vieillesse et la mort, Kurosawa réalise au contraire un portrait d'une incroyable jeunesse, la vieillesse étant principalement vue comme un retour à l'enfance.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
rosetyler
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 963
Age : 37
Localisation : à bord du coeur en or avec marvin le robot dépressif
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mer 25 Mar 2009 - 19:32

Je suis allée voir Tokyo sonata aujourd'hui, l'un des plus beau film que j'ai vu cette année peut être même le plus beau. La mise en scène est sobre mais sublime et les acteurs incroyables. Cette histoire d'une famille dont les membres vont tous faire leur crises, est vraiment captivante, j'ai adoré! I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://leschoixdetrillianabordducoeurenor.hautetfort.com
Félicité
Velvet Voice Addict
avatar

Nombre de messages : 4763
Age : 52
Localisation : Lausanne, face à la France!
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Jeu 26 Mar 2009 - 3:38

Rosetyler, tes commentaires ici et sur ton blog m'ont donnée envie de découvrir ce film. I love you

Je voudrais vous parler d'un cinéaste japonais que j'ai découvert il y a seulement une année, grâce à la maison de production "MK2" qui a sorti quelques uns de ses films avec sous titres français. Very Happy

Citation :
Keisuke Kinoshita est un des maîtres du cinéma japonais d'après-guerre, appartenant à une génération de cinéastes dont la renommée internationale fut largement occultée par la présence écrasante d'Akira Kurosawa. Si les films de Kinoshita ont rencontré une large audience au Japon, ils n'ont été que très peu montrés à l'étranger. Après des études de photographie, Kinoshita intègre les studios de la Shochiku en 1933 comme cameraman. Assistant de Yasujiro Shimazu et de Kozaburo Yoshimura, il réalise son premier film en 1943. Très prolifique dans les années 50, il officie dans la plupart des genres du cinéma japonais mais s’illustrera plus particulièrement dans des comédies et mélodrames populaires. En 1951, il réalise Carmen revient au pays, premier film japonais en couleurs et obtient un gros succès populaire et critique avec La Tragédie du Japon (1953) et Vingt quatre prunelles (1954). Elle était comme un chrysanthème sauvage (1955) et La Ballade de Narayama (1958) témoignent de la fascination du cinéaste pour les thèmes de l’innocence et de la pureté, et imposent un style visuel flamboyant. En 1991, le gouvernement japonais distingue Kinoshita pour sa contribution à la culture nationale. En 1999, les critiques japonais classent La Tragédie du Japon parmi les 10 meilleurs films japonais de tous les temps. Keisuke Kinoshita est mort en décembre 1998.

Mes préférés:
Un amour éternel 1961



Les 24 prunelles 1954



Carmen revient au pays 1951



Les enfants de Nagasaki 1983

Revenir en haut Aller en bas
christelle
The Gathering Storm
avatar

Nombre de messages : 3484
Age : 42
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Jeu 26 Mar 2009 - 6:36

Ok, rosetyler, je rajoute Tokyo Sonata sur ma liste, ça tombe bien, j'étais déjà fan de Kyushi Kurosawa!!
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17483
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Dim 29 Mar 2009 - 15:18

Attention grand moment de cinéma. Excusez-moi si cette BA n'a pas sa place ici. On en a déjà parlé dans d'autres topic mais je ne savais pas où la placer. Même si ce n'est pas du cinéma asiatique, mais quand même c'est tiré d'un manga.
Voici donc le temps attendu Dragon ball que j'irai voir rien que pour Spike Pikolo rendeer