Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Nuala O'Faolain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
valmont
Mal'conciliu di lume
avatar

Nombre de messages : 4357
Age : 45
Localisation : Au fin fond de nulle part...
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Mar 19 Fév 2013 - 9:54

J'ai commencé Chimères hier et je suis au chapitre 3. C'est un style simple, dont la fluidité permet de suivre l'histoire sans trop de mal. Par contre, le personnage de Kathlin est loin d'être aussi simple que de le style de l'auteure. Razz
C'est un personnage tourmenté par plusieurs choses No :
- son rapport à l'Irlande à propos de laquelle elle semble éprouver des sentiments ambivalents. De l'amour et du dépit.
Amour sans doute du aux racines, à sa terre. Dépit, par rapport à son père, à l'Histoire de son pays et ses relations avec les anglais, à la manière dont les irlandais sont perçus
Spoiler:
 
- sa vie amoureuse, chaotique d'après ce que j'ai pu saisir dans ces trois chapitres. Un rapport aux hommes superficiel, basé sur la relation charnelle. Pour le moment elle ne parle d'amour qu'avec Hugo (et encore)
- sa vie familiale: relations difficiles avec sa soeur Nora, la disparition de son jeune frère Sean, l'incompréhension de son père.
- sa vie professionnelle: lasse d'être journaliste de voyage, de raconter toujours la même chose, de n'être pas satisfaite de ce qu'elle fait. Elle rêvait peut-être d'un Pulitzer ?
- sa vie amicale: elle adorait Jimmy, mais ils ne se fréquentaient qu'au boulot ou pour un coup dans un bar. Etrange, étrange, pourtant, l'affection qu'elle avait pour lui...

Comme le souligne Nat, on ne sait pas trop ce qu'elle attend de ce retour en Irlande scratch qui est, en vérité, un prétexte pour tout plaquer et changer complètement de vie. C'est peut-être pour ça que l'auteure ne s'appesantit pas sur l'affaire Talbot. Ce n'est qu'un prétexte pour ce réconcilier avec sa patrie et ses fantômes ? Va-t-elle y parvenir ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.filmsdelover.com
Dulcie
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 753
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Mar 19 Fév 2013 - 14:10

Lire vos commentaires ravive un peu mes propres souvenirs de lecture. Smile J'avais apprécié le livre sur le moment, mais au bout du compte je n'en ai pas retenu beaucoup à part la trame principale, l'entrelacement des 2 époques, quelques détails d'évênements.

Le personnage de Kathleen ne m'avait pas étonnée, peut-être parce que dans l'autobiographie on retrouve beaucoup de ce qu'elle a romancé par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
ludi33
Fairest of all elves
avatar

Nombre de messages : 15755
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Mer 20 Fév 2013 - 10:00

Çà y est, j'ai fini Chimères cheers

Bon, globalement, j'ai bien aimé, même si je ne peux empêcher un peu de déception de poindre. Je dois avouer que le résumé et le prologue m'ont emballée, mais la suite ne tient pas ces promesses No

Je commence par les points positifs : Very Happy
Spoiler:
 
Pour les points négatifs : pale
Spoiler:
 

Au final, j'en attendais peut être trop. Je ne me suis pas ennuyée, mais je ne pense pas le relire
Revenir en haut Aller en bas
zoju
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1582
Age : 43
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Mer 20 Fév 2013 - 12:44

J'ai finis Chimères ce matin, et j'ai envie de dire "ouf".

Bilan mitigé, également pour moi.
Comme Cindy , j'ai été emballée sur la première moitié, je trouvais le roman très prometteur, puis l'enthousiasme est bien retombé sur la deuxième moitié. Les deux derniers chapitres ont quand même atténués la déception globale.

J'ai beaucoup aimé l’éclairage sur l'histoire irlandaise: la grande famine et les départs massifs pour les EU qui en a découlé. J'ai appris beaucoup de choses, et ça m'a donné envie d'en connaitre encore plus sur l'histoire irlandaise cheers

Le roman se situe sur 3 niveaux:
-la vie présente de Kathleen, la narratrice
- ses retours dans le passés , dans ses souvenirs familiaux, amicaux, professionnels...
- l'histoire Talbot, sur laquelle elle se penche.

J"ai trouvé Kathleen plutôt attachante et courageuse: une femme de 50ans, pleine de blessures , qui fait un bilan de sa vie et tente une réconciliation avec son pays natal qu'elle a fuit, et qu'elle exècre.

Ce qui m'a le plus ennuyé , ce sont ses retours sur ses souvenirs. C'est là qu'il y avait le plus de longueurs. No
Le principe peut être constructif si chaque souvenir correspond à une pièce de puzzle , qui s'emboite pour nous donner une histoire complète au final.
Mais les morceaux du puzzle restent éparses, ne s'emboitent pas tous et l'histoire reste incomplète.

Ainsi, elle nous clame tout le livre, sa haine pour ses parents.
Spoiler:
 
Son rapport aux hommes,
Spoiler:
 


Même, l'histoire Talbot, reste inachevée,
Spoiler:
 

Bref, le roman est très long, voire trop long, et qui laisse ,pourtant, un gout d'inachevé. Sad



Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay
avatar

Nombre de messages : 7543
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Ven 22 Fév 2013 - 23:56

Je reviens sur ce que j'ai dit précédemment au sujet de l'affaire Talbot. Je n'arrivais pas à m'y intéresser, l'histoire inventée par Kathleen me paraissait totalement artificielle (chapitres 8 et 13)

J'ai poursuivi ma lecture, et j'ai été captivée par sa découverte du pamphlet écrit par John Paget.
Les nouveaux témoignages apportent un éclairage nouveau, et le travail de Kathleen prenant des notes et classant les témoignages est passionnant. (chapitre 15)

Et complètement HS
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay
avatar

Nombre de messages : 7543
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Mer 27 Fév 2013 - 22:08

Double post pour donner mes impressions sur la fin de Chimères.

J'ai beaucoup aimé, après un passage à vide vers la moitié du roman, très exactement les chapitres du "Livre des Talbot". Je n'avais pas aimé ce qu'inventait Kathleen. C'était intéressant dans la mesure où cela correspondait à sa propre histoire, mais je n'arrivais pas à y croire.

Au contraire de toi Zoju ses retours en arrière ne m'ont pas ennuyée. Comme toi j'ai essayé de rassembler les pièces du puzzle. C'est sûr qu'il reste incomplet. Mais ces zones d'ombre font partie de la personnalité de Kathleen, elle n'est pas encore parvenue au bout de son chemin personnel. Déjà elle a fait un grand pas en avant, vers sa famille, vers son patron, vers les autres en général.

J'ai été touchée par le dernier chapitre, quand elle va prendre l'avion et qu'elle pense à sa mère. Et spécialement par ce passage

Citation :
Et je te pardonne. Tu vois, je dois te fausser compagnie maintenant. Je dois vieillir, ce que tu n'as jamais dû faire.
Revenir en haut Aller en bas
Elianor
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 3426
Localisation : Ici ou là-bas, un livre dans les mains...
Date d'inscription : 28/05/2011

MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Jeu 28 Fév 2013 - 17:02

A mon tour de faire le bilan de ma lecture. study

Comme plusieurs d'entre vous j'ai un avis un peu mitigé. J'avoue que vers le milieu (notamment pendant les passages où elle raconte sa vision de l'histoire de Marianne) j'ai failli laisser tomber ma lecture. Heureusement au moment de la découverte du pamphlet, mon intérêt s'est de nouveau éveillé !!!!!
J'ai bien aimé le style, fluide et agréable (même si en fait je l'ai lu en traduction !!!), avec l'entrelacement des souvenirs de Kathleen, sa vie présente et l'histoire de Talbot. J'ai aussi trouvé l'idée de départ originale: une femme qui plaque tout et retourne dans son Irlande natale avec ses souvenirs, ses souffrances et un procès du XIXe sur les bras ! Mais c'était trop long!! On se perd trop dans des petits détails et la fin laisse un goût d'inachevé.

Je n'ai pas non plus énormément accroché au personnage de Kathleen. No

Mon passage préféré est lorsqu'elle se rend sur les lieux où l'affaire a eu lieu (à Ballygall il me semble) et qu'elle rencontre Bertie et Nan !!!! J'ai beaucoup aimé ces deux personnages Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9405
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Ven 1 Mar 2013 - 13:04


Bilan mitigé pour moi également. C'est la première fois que je connais autant de hauts et de bas pendant une lecture. Mon plus gros passage à vide a été vers le milieu, l'histoire de Kathleen avec Hugo et plus largement sa vie sentimentale m'ont profondément ennuyée. Il y a énormément de longueurs, je trouve que le tout aurait pu tenir en 200 pages au lieu de près de 450 (dans la version en langue originale). Mais j'ai bien aimé le fait que son retour en Irlande des décennies après l'avoir quittée brutalement soit l'occasion d'un retour sur elle-même. Toute la partie sur l'accident de sa mère, lorsqu'elle vient la voir à l'hôpital, m'a bouleversée, c'est très poignant. On comprend mieux pourquoi elle n'y est jamais retournée.

L'histoire du procès Talbot est ce qui m'a le plus intéressé, j'ai appris une foule de choses sur la grande famine et la situation de l'Irlande à l'époque
Spoiler:
 

Bertie et Nan Leech sont des personnages très sympathiques que j'ai abandonnés avec regret.

Rosalind a écrit:
Et complètement HS
Spoiler:
 

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Atonement
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1105
Age : 21
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Ven 1 Mar 2013 - 18:03

Ohlàlà, que d'avis mitigés ! J'ai commencé Chimères très motivée et en attendant peut-être un peu trop. Vos avis me font peur... pale
Je n'ai lu qu'une cinquante de pages, mais déjà j'ai du mal avec le personnage principal. Je n'arrive pas à m'identifier à m'elle ou même à m'attacher rien qu'un peu, j'ai l'impression qu'elle passe son temps à se lamenter sur son âge. L'histoire a du mal à démarrer je trouve, vivement que ça commence ! study
Revenir en haut Aller en bas
https://lighthouseletter.wordpress.com/
Nat2a
Lady à la rescousse
avatar

Nombre de messages : 322
Age : 53
Localisation : Corse
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Sam 2 Mar 2013 - 10:32

Bilan pas très positif pour moi aussi. J' ai eu trop de mal à cerner le personnage de Kathleen. Le principal atout de ce livre c' est de montrer les conséquences de la grande famine sur les générations suivantes. Finalement le retour de Kathleen en Irlande lui permet de se réconcilier avec son passé . La fin laisse ouvert son avenir, peut être que ce séjour irlandais marque la fin d' une crise dans sa vie etqu' elle peut redémarrer autre chose en Angleterre maintenant qu' elle a tourné une page.
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 49125
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Sam 2 Mar 2013 - 11:39

Avis très mitigé pour moi aussi, Wink avec en plus une sensation permanente de "déjà vu" car j'ai retrouvé beaucoup de points communs avec le premier d'elle que j'ai lu "best love, Rosie" : la cinquantenaire qui a peur de vieillir, de perdre l'amour (ou le désir qu'elle confond souvent) les retours en arrière, les problèmes avec la famille, avec des amis et une amie, une maison à rechercher, à retrouver ... Bref une trame trop semblable ! L'auteure a certainement un talent d'écriture quant à la description des ambiances, des atmosphères et particulièrement des coups de foudre et et ce qui se rapporte au sexe (qui est quand même un moteur essentiel de son héroïne, et là je parle surtout de Kathleen) La démolition systématique de toute relation amoureuse, l'incapacité à créer un lien affectif dues à son enfance, à la relation de ses parents est plutôt bien vue, bien décrite et il aurait fallu qu'elle s'en contente, l'histoire Talbot m'a parue greffée assez artificiellement sur le bilan que Kathleen fait de sa vie. L'histoire Talbot en elle-même, élément historique sur lequel l'imagination de Kathleen se donne libre cours est assez pauvre si on s'en tient aux éléments de base et je me suis demandée ce qu'il y avait là de si passionnant aux yeux de Kathleen pour qu'elle s'y attache autant.
Cependant à l'intérieur de cette histoire il y a tout ce qui se rapporte à la grande famine, et ça c'est très intéressant, mais l'enchevêtrement de ces histoires crée - à mes yeux - une sensation de décousu, augmentée par la succession de maisons où elle réside, qui m'a gênée a m'a fait trouver le temps long en le lisant ... mais quand même pas au point de l'abandonner !!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 7573
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Dim 3 Mar 2013 - 13:50

Voilà plus d'une semaine que j'ai fini Chimères et je n'ai toujours pas posté mon avis, je vais donc essayer de le faire maintenant. Razz

Comme pour beaucoup d'entre vous, cette lecture m'a parfois désorientée un peu, j'ai souvent décroché (mais pour ma part c'était plutôt dans la première partie). Je ne voyais pas trop où on allait, et mes sentiments envers Kathleen étaient un peu mitigés.

Au départ, j'étais plus intéressée par l'histoire de Kathleen que par celle des Talbot, même si cette affaire m'intriguait. J'ai trouvé habile la manière dont ce sujet est intégré au récit. Et j'ai lu la plupart des passages relatifs à la grande famine avec intérêt, notamment parce que je ne savais rien de cette période. Wink A travers cet épisode et l'expérience personnelle de Kathleen on voit bien les différences culturelles entre Anglais et Irlandais, et ce qu'être irlandais peut encore signifier aujourd'hui.

Par contre je n'ai pas toujours accroché au livre des Talbot. J'ai trouvé cette démarche mi documentée mi fictionnelle intéressante, mais à moment donné j'avais envie de lire autre chose que les scènes entre Marianne et Mullan. Par contre ça ne m'a pas gênée de pas savoir la vérité sur cette affaire, c'est en effet plus crédible ainsi.

Autre bémol pour moi, mais c'est un ressenti très personnel, je n'ai pas trop accroché aux descriptions dans ce livre. Mais le livre m'a malgré tout donné envie d'aller en Irlande. Very Happy

Finalement ce qui m'a le plus intriguée, intéressée, touchée et énervée... c'est le personnage de Kathleen. Au début j'avais beaucoup de mal à la cerner, je la trouvais un peu froide et désincarnée. Et son rapport aux hommes me laissait aussi un peu perplexe, surtout quand elle dit que ces histoires ne lui apportaient aucun plaisir. Mais j'ai bien aimé la voir reprendre un peu goût à la vie, et surtout j'ai aimé découvrir son passé. Dans la deuxième moitié du livre je me suis vraiment attachée à elle, je trouve que Nuala O'Faolain nous dévoile les blessures de son personnage par petites touches, sans pathos mais avec beaucoup d'humanité. Même si parfois j'avais envie de secouer un peu Kathleen pour qu'elle arrête de se laisser balotter à droite à gauche, je pouvais aussi la comprendre. Et certaines de ses réflexions m'ont semblé très justes. Enfin voilà finalement c'est exactement le genre de personnages que j'aime rencontrer dans mes lectures.

Au niveau des personnages secondaires j'ai moi aussi beaucoup aimé Nan et Bertie. I love you

J'ai moi aussi trouvé le livre un peu longuet, on aurait pu élaguer un peu. Ceci dit en lisant vos posts je vois que nous n'avons pas forcément toutes apprécié les mêmes aspects du livre. Wink

Donc pour moi c'est une lecture qui ne m'aura pas toujours passionnée, mais qui m'a quand même beaucoup touchée, et je pense lire d'autres lires de Nuala O'Faolain. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Pandora Black
Lady Gunslinger of Gilead
avatar

Nombre de messages : 7166
Age : 35
Localisation : Dans le Tardis, entre Westeros, Arrakis et Giléad
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Jeu 7 Mar 2013 - 12:59

Comme beaucoup j'ai terminé ma lecture avec un sentiment un peu mitigée, mais dans l'ensemble j'ai tout de même beaucoup aimé. J'ai remonté Best love Rosie sur ma pàl, et je pense que je préférerai, parce qu'après tout, Chimères était le premier roman de Nuala O'Faolain, ça peut expliquer aussi le côté un peu décousu, et le personnage de Kathleen.

J'ai beaucoup aimé l'intrigue autour des Talbot, le fait que finalement,
Spoiler:
 
les rebondissements, et le fait que Kathleen se fasse sa propre histoire, en mettant je pense une part d'elle-même dedans, tout comme je suppose que Nuala O'Faolain a mis une grande part d'elle-même dans le personnage de Kathleen.

Je te rejoins tout à fait Esperluette sur ce que tu dis de la grande famine et un peu plus bas sur Kathleen Very Happy (j'ai particulièrement eu envie de la secouer avec Shay)
Spoiler:
 

Mais ce qui me marquera le plus tout de même je crois, ce sont les rapports anglais/irlandais Neutral (et la mort
Spoiler:
 

_________________
Library Thing - Listography - Tumblr - Goodreads

"Captain Cogitation" | CEO of Black Corporation | Commander of the Kraken (and other big bad ass monsters)
N°1 loyal subject of the One and Only Queen Margaret
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9405
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Jeu 7 Mar 2013 - 18:16


Pandora Black a écrit:
Mais ce qui me marquera le plus tout de même je crois, ce sont les rapports anglais/irlandais Neutral (et la mort
Spoiler:
 

Tout à fait, c'est un passage qui m'a aussi beaucoup marquée. Tout au long du roman, on se demande pourquoi Kathleen est restée loin de son pays pendant si longtemps, ses difficultés familiales ne suffisant pas à expliquer cet éloignement.

pour Shay
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Elianor
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 3426
Localisation : Ici ou là-bas, un livre dans les mains...
Date d'inscription : 28/05/2011

MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Jeu 7 Mar 2013 - 22:46

Je me suis dit la même chose que vous pour Shay !
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 49125
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Jeu 7 Mar 2013 - 23:55

Pandora Black a écrit:

Mais ce qui me marquera le plus tout de même je crois, ce sont les rapports anglais/irlandais Neutral (et la mort
Spoiler:
 
[/justify]

Plus que les rapports anglais/irlandais cet affreux épisodes est la marque de l'omnipotent pouvoir de l'église catholique en Irlande ... et que ce soit à travers Chimères ou Brooklyn on le retrouve toujours ... pale
Revenir en haut Aller en bas
austen94
Victorian Time Lady
avatar

Nombre de messages : 3182
Age : 48
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 22/05/2012

MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Sam 9 Mar 2013 - 22:05

zoju a écrit:
J'ai finis Chimères ce matin, et j'ai envie de dire "ouf".

Bilan mitigé, également pour moi.
Comme Cindy , j'ai été emballée sur la première moitié, je trouvais le roman très prometteur, puis l'enthousiasme est bien retombé sur la deuxième moitié. Les deux derniers chapitres ont quand même atténués la déception globale.
C'est exactement comme cela que je voulais débuter mon post !!
Ouf ... terminé ...enfin ... j'ai vraiment eu du mal à la moitié du livre, j'ai cru que je n'y arriverais pas ... même si la fin m'a, moi aussi, remobilisée.
Impression mitigée donc, car malgré tout, j'ai trouvé le style de l'auteur très agréable, fluide ... J'ai également apprécié la façon de vagabonder d'un souvenir à l'autre. certes, les enchaînements ne sont pas toujours faciles à suivre, cela manque parfois de cohérence, mais cela m'a permis de me sentir plus proche de Kathleen ... comme si nous étions vraiment dans son esprit.
J'ai beaucoup apprécié la découverte de l'Irlande (ah, Bertie et Nan:D), ce pan relatif à la grande famine et l'histoire des Talbot... Je pensais, en démarrant le livre, que l'enquête serait plus conséquente ... mais au final, en savoir si peu ne m'a pas gêné. En revanche, j'ai moyennement apprécié le début de roman que Kathleen se met à rédiger Mad
Mais ce qui m'a le plus perturbé, c'est Kathleen en fait. J'ai vraiment eu du mal à m'attacher à elle. J'avais souvent envie de la secouer, de lui hurler d'arrêter de se comporter comme cela (notamment dans ses rapports aux hommes), de prendre sa vie en main, etc ... Même si à la fin du roman, nous comprenons mieux pourquoi elle est comme cela, pourquoi elle a quitté son pays et sa famille, elle restera un personnage qui m'aura inspiré peu d'empathie. Et comme le livre est écrit à la première personne, je pense que c'est ce qui explique que j'ai eu autant de mal ...
Pour conclure, livre que je ne relirai pas, mais qui m'a donné envie de découvrir davantage cette auteur ...
sur ce, je fais faire une escale en Islande (@Zoju ... pour retrouver Erlendur) et j'enchaînerai ensuite avec Brooklyn.
Revenir en haut Aller en bas
zoju
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1582
Age : 43
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Lun 11 Mar 2013 - 11:44

austen94 a écrit:
[a
sur ce, je fais faire une escale en Islande (@Zoju ... pour retrouver Erlendur) et j'enchaînerai ensuite avec Brooklyn.

pour moi, mais juste pour Brooklyn , hélas
je t'envie l'escale en Islande avec Erlendur , moi aussi j'aimerais y aller
j'espère que tu nous racontera ça, Austen94 cheers
Revenir en haut Aller en bas
austen94
Victorian Time Lady
avatar

Nombre de messages : 3182
Age : 48
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 22/05/2012

MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Lun 11 Mar 2013 - 19:47

zoju a écrit:

j'espère que tu nous racontera ça, Austen94 cheers
of course ! dans le topikadok !
Revenir en haut Aller en bas
Bonnie
Wavering Wanderer
avatar

Nombre de messages : 4021
Age : 35
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Ven 15 Mar 2013 - 11:52

J'ai enfin fini de lire Chimères , j'ai envie de dire "ouf" comme zoju Laughing. J'ai bien aimé mais je n'ai pas réussi à me plonger complètement dedans... au début je pensais que c'était parce que je lisais juste quelques pages le soir avant de dormir - livre trop lourd pour mon sac à main quand je prend le bus ^^ - mais là je suis en vacances et je réalise qu'en fait ce qui m'a le plus freinée, c'est l'héroïne, Kathleen, avec laquelle j'ai peu accroché. Et en lisant vos avis je m'aperçois que je ne suis pas la seule Rolling Eyes Même en apprenant des choses sur son passé au fur et à mesure, je ne comprend pas toujours son comportement ... ni qu'on puisse ne pas se sentir chez soi en Irlande Razz A côté de ça il y avait peut-être une foule de personnages intéressants qu'on aurait aimé connaître un peu plus : Nan Leech, Alex, Danny ... au lieu des épisodes passés sur Shay ( je ne l'ai pas trop aimé ce type ^^ )
Et sinon ce que j'ai apprécié c'est d'apprendre quelque chose sur la condition des irlandais durant la famine ... en voyageant en Irlande je suis tombée à plusieurs reprises sur des monuments dédiés aux morts de cette période, à ceux qui avaient réussi à partir mais sont morts avant l'arrivée, comme à ceux qui sont morts de faim sur place ...on voit que c'est resté très ancré dans la mémoire collective du pays ... Avec les petites routes mal faites,les jolis paysages et les gens sympas prêts à raconter leur vie et à filer des infos sur la région, ce portrait de l'Irlande est plutôt fidèle à ce que j'en avais perçu... Bon par contre - je cite Clinchamps - , j'apprécie déjà moins "l'omnipotent pouvoir de l'église catholique en Irlande ", qu'il s'agisse de l'histoire de Marianne ou de celle de la mère de Kathleen Mad ... mais pour finir sur une note positive : la condition de ces dernières n'est pas forcément celle des irlandaises d'aujourd'hui ... il y a déjà eu deux femmes présidentes de la république en Irlande (a priori, de la génération de l'héroïne ...un peu plus "Girl Power" que leurs aînées ?!) sauf que bon ... l'avortement n'est toujours pas légal là-bas , elles n'ont pas trop fait avancer le schmiliblick ces dames !
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9405
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Ven 15 Mar 2013 - 13:34


Bonnie a écrit:
mais pour finir sur une note positive : la condition de ces dernières n'est pas forcément celle des irlandaises d'aujourd'hui ... il y a déjà eu deux femmes présidentes de la république en Irlande (a priori, de la génération de l'héroïne ...un peu plus "Girl Power" que leurs aînées ?!) sauf que bon ... l'avortement n'est toujours pas légal là-bas , elles n'ont pas trop fait avancer le schmiliblick ces dames !

Oui, c'est un peu la contradiction de ce pays. Sans avoir eu (hélas) encore eu l'occasion d'aller visiter ce pays, je sais grâce aux Irlandaises faisant partie de mon entourage professionnel que l'Eglise catholique y occupe encore une place très importante. Mais comme tu le dis par ailleurs la condition féminine semble plus avancée qu'en France, dans la vie politique du moins. Les femmes y ont eu le droit de vote en 1918... bien avant la France.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Atonement
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1105
Age : 21
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Lun 1 Avr 2013 - 16:23

Bon, ça y est, j'ai craqué. J'ai fait ce que je ne fais presque jamais (une ou deux fois par an au max) : abandonner un roman que j'ai déjà entamé à moitié. L'écriture de Nuala O'Faolain est plaisante, mais je n'y arrive vraiment pas avec le personnage de Kathleen, je ne la supporte pas. Et comme elle est quand même le personnage principal de l'histoire et la narratrice, c'est pas comme si je pouvais passer à côté d'elle. J'ai quand même attendu que le côté historique commence à être plus développé, parce que l'affaire des Talbots sur fond de famine irlandaise m'intéressait, mais finalement je n'ai pas réussi à y prendre beaucoup plus goût que l'histoire de Kathleen. Du coup, il ne reste plus grand chose, et dans les rares moments où j'avais le temps d'ouvrir le livre, je le refermais bien vite, parce que je n'y trouvais aucun plaisir. Sleep
Pour les autres livres du challenge, je continuerai quand même, avec Brooklyn (si je le trouve dans une médiathèque) et surtout avec Toute la famille sur la jetée du paradis, qui me fait vraiment envie (la couverture est magnifique).
Revenir en haut Aller en bas
https://lighthouseletter.wordpress.com/
Miriel
Gleaner of Books
avatar

Nombre de messages : 3092
Age : 58
Localisation : dans les jardins de Lorien
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Lun 1 Avr 2013 - 17:14

Atonement a écrit:
Bon, ça y est, j'ai craqué. J'ai fait ce que je ne fais presque jamais (une ou deux fois par an au max) : abandonner un roman que j'ai déjà entamé à moitié.

Moi, je ne l'ai pas fait..... mais cela a été juste!!!! lol!

Bonnie a écrit:
J'ai enfin fini de lire Chimères , j'ai envie de dire "ouf" comme zoju Laughing.

Lecture laborieuse s'il en fut! Sleep lol!

Bonnie a écrit:
Et sinon ce que j'ai apprécié c'est d'apprendre quelque chose sur la condition des irlandais durant la famine ...


Egalement le seul point positif avec les relations anglo-irlandaises.... ce n'est malheureusement pas suffisant pour que j'apprécie le livre! No

Honnêtement je ne sais pas pourquoi ce livre a été écrit…. scratch ni pour qui…. scratch à part pour l’auteure elle-même… lol! et encore…. Suspect

Ma conclusion toute personnelle : le lecteur ne peut être déçu de ce qu’il n’a pas été en mesure d’espérer…. Twisted Evil

S’il y a un point très fort dans ce livre, c’est son titre si prometteur : « Chimères » ou « Dream of you »…. Oui, c’est bien un rêve de livre que ce bouquin-là ! lol!


Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Dim 7 Avr 2013 - 21:05

J'ai en fin fini ma lecture de My Dream of You et si je dis "enfin", ce n'est pas du tout parce que j'ai eu du mal à avancer dans ma lecture, contrairement à plusieurs d'entre vous, mais que je n'ai pas eu beaucoup de temps pour cette lecture et que j'arrive donc tard avec mes commentaires. Embarassed

Commentaires qui vont dans le sens de ceux de Pando : malgré certains aspects négatifs, j'ai beaucoup apprécié ma lecture. Very Happy

Sûr que ce roman ne prête ni à sourire, ni à rêver, ni même à s'évader. Il y a plutôt de quoi déprimer et s'arracher les cheveux, mais aussi et surtout de quoi réfléchir et méditer. Le personnage de Kathleen est loin d'être séduisant, mais il a le mérite d'être très vrai. Après avoir relu la présentation de On s'est déjà vu quelque part? dans le post d'ouverture, je ne peux pas m'empêcher de me dire qu'on frôle l'autofiction avec Chimères. Que des êtres aussi cabossés par la vie aient envie de s'épancher par l'intermédiaire de la fiction, je comprends et même j'admire le courage et la sincérité. Et si ce n'est pas vraiment de l'autofiction, j'admire quand même la justesse de l'observation d'un certain type de caractère, même si je suis loin d'admirer le personnage lui-même. Rolling Eyes L'auteur est d'ailleurs lucide sur les capacités d'attraction de Kathleen : "You frighten people", lui lance son ami Jimmy. pale

Tout comme Pando, j'ai aimé ce qui concerne les Talbot ,
Spoiler:
 

Et d'ailleurs, en parlant de Henry James, j'ai aimé les nombreuses références : Emma, Jane Eyre, A Farewell to Arms, Brideshead Revisited, Mansfield Park, Shelley, Rilke, Arnold Bennett, l'auteur a des lettres et utilise cette culture a bon escient, sans charger le récit.

J'ai aussi apprécié les diverses considérations sur l'amour. La romancière développe des réflexions sur le sujets dans l'histoire moderne comme dans l'affaire Talbot, et c'est finement observé et rendu.

Pour notre voyage en Irlande, je trouve que c'était un très bon début, car il est difficile de faire plus irlandais! Au niveau des paysages, bien sûr, mais aussi par l'observation du tempérament de ce peuple, rongé par une souffrance "historique", en quelque sorte victime dans l'âme. Et là ressort un aspect de la personnalité de Kathleen que je n'ai pas trop apprécié : face aux violences, physiques ou morales, subies, que ce soit par les Irlandais de la part des Anglais, ou des femmes irlandaises de la part du système, j'aurais préféré un peu plus de révolte et un peu moins de gémissements. Embarassed


Et donc oui, le livre n'est pas sans défauts. Il aurait pu être plus court, clairement, Pas mal de redondances dans la description de l'impact de la famine. Connaître plus d'histoires individuelles m'aurait semblé plus intéressant que les sempiternelles descriptions de paysages vidés de leur habitants. Et puis la gestion du temps, pour le moins chaotique, finit par lasser. Un peu plus de simplicité aurait été la bienvenue. A part ces multiples et parfois pénibles allers et retours dans le temps, et pas seulement entre les deux histoires, le style est très agréable à lire et assez poétique, en tout cas en anglais.

Sinon, très bonne expérience que cette lecture, même si je ne suis pas sûre de retenter d'autres bouquins de l'auteur. J'aurais un peu peur de redites.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
avatar

Nombre de messages : 15146
Age : 55
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Dim 12 Mai 2013 - 19:39

Désolée de poster mon avis aussi tardivement, car je m’aperçois qu'il y a un grand écart dans le temps entre le premier avis et le mien Laughing Embarassed . J'ai lu avec grand intérêt vos avis, souvent "mitigés" concernant Chimères.
Pour ma part, je ne connaissais pas du tout, Nuala O'Faolain. Je remercie donc, Pando pour avoir ouvert ce topic et Esperluette pour cette aventure qui nous fait découvrir des auteurs et des destinations fort intéressantes.
Mon impression concernant Chimères est fort positive. Je dois dire que j'ai beaucoup aimé ce livre et le style de l'auteur, que j’ai aussi trouvé très déstabilisant, pas dans le sens négatif du terme, mais parce que tout est contraste et inattendu et ce, dès les premiers paragraphes. Suspect Elle vous mène sur des chemins tout sombres, oppressants, tortueux et quand vous vous attendez au pire, au détour d'un virage, elle vous sort un mot, d'une grande drôlerie, une situation pleine de douceur et de tendresse et vous voila entre rire et tristesse. Un style que j'ai trouvé semblable au climat de son pays, une lumière que seul le ciel irlandais est capable de produire, après un orage tout aussi inattendu. Atypique, cette façon d'écrire des petites histoires dans une plus grande. Chez certains auteurs, on retrouve cela mais pas aussi fréquemment. C’est un chapitre, puis un autre. Chez Nuala O'Faolain, c’est presque d’un paragraphe à l’autre, voire, d’une phrase à l’autre. Quant on croit tirer les ficelles de la propre histoire de l’héroïne, la voilà qui opère un arrêt sec, pour aussitôt nous sortir l’histoire des Talbot. Et quand nous croyons tout comprendre à propos des Talbot, voilà que l’histoire n’est pas celle qu’on croit être. Tout détruire pour tout reconstruire, ne nous laissant même pas le temps d’être très déçu ou contrarié. Un tempérament irlandais à travers cette fresque qui nous décrit L'irlande, ses paysages, mais aussi un pan sombre de sonHistoire. Un chapitre très douloureux. Un peuple courageux mais très ancré dans la religion.
La recherche de la vérité sur l’affaire Talbot, n’est qu’une exploration de sa propre vie. Un retour vers son passé, une sorte d’auto psychanalyse, une recherche de soi.
Les personnages sont très attachants, de Jimmy partit dès le début de l’histoire mais qui ne cesse de revenir pour lui servir de miroir, de conscience, à celui de Nan, personnage très haut en couleurs, en passant par la famille de son frère et enfin Alex avec lequel le lien n’est pas si tenu qu’on le croyait, puisque au final Alex, c’est le retour vers elle-même, vers la vie qu’elle a choisi consciemment ou inconsciemment et qu’elle retrouve au prix de l’amour laissé derrière elle. Aller de l’avant, est un choix très difficile, finalement. Laughing
Sa vie tumultueuse, ses gaffes cumulés en 50 ans de vie, ne sont qu’une quête d’elle-même, de ce qu’elle était. Ce pan d’elle-même refoulé, cette mère qu’elle rejette, puis qu’elle aime jusqu’à la fuir, fuir la mort l’incapacité de soutenir ou d’alléger les souffrances, fuir un pays ou la religion aveugle jusqu’à la cécité face à la douleur. Kathleen est un personnage que j’ai beaucoup aimé, même si son comportement m’a souvent déconcertée. C’est une personne qui s’est mise à nu, dévoilant tous ses côtés, bons ou mauvais. Ce n’est au final, qu’une enfant à la recherche de l’amour qui lui a fait défaut depuis son enfance, jusqu’à sa rencontre avec Shay. Un vrai cœur d’artichaut. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nuala O'Faolain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [10/18] Best love Rosie de Nuala O'Faolain
» Nuala O'Faolain
» [O'Faolain, Nuala] Best Love Rosie
» Décès de Nuala O'Faolain
» Nuala O'FAOLAIN (Irlande)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles)-
Sauter vers: