Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
breizh
Lady à la rescousse
avatar

Nombre de messages : 305
Localisation : perdue dans la lande
Date d'inscription : 23/08/2011

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mer 7 Mar 2012 - 13:34

tout a fait d'accord avec toi Fée Clochette en ce qui concerne David Rintoul, je n'aime pas du tout, en revanche je trouve qu' Elisabeth Garvie avec ses grands yeux, son petit nez retroussé, a tout a fait l'air mutin et représente bien Lizzie décrit dans le livre, Jennifer Ehle est une excellente actrice, mais trop vieille pour ce rôle
Revenir en haut Aller en bas
valmont
Mal'conciliu di lume
avatar

Nombre de messages : 4357
Age : 45
Localisation : Au fin fond de nulle part...
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mer 7 Mar 2012 - 14:16

MarianneJustineBrandon a écrit:

Ah ! J'ai détesté cette scène à cause de ce presque baiser !! Pour moi c'était totalement à côté de l'esprit du roman : à ce moment-là, Lizzie déteste Darcy !! Et puis, j'aime la pluie dans les films, ça apporte un côté romantique qui me touche particulièrement mais là c'était trop gros pour que ça me transporte !

Bon, bon c'est vrai, c'est totalement à côté de l'esprit du roman, je ne le nie pas. Tout comme la fin américaine de 2005 où Darcy répète à qui veut l'entendre "Mrs Darcy" au moins une dizaine de fois !!!! ça aussi c'est totalement à côté de l'esprit du roman. Pfff, mais voilà: je suis une incorrigible romantique et ben...j'ai apprécié ces moments (même je reste tout à fait d'accord avec toi MarianneJustineBrandon ) Que veux-tu, on se refait pas... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://www.filmsdelover.com
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23548
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mer 7 Mar 2012 - 14:48

Cool, ce topic est à nouveau animé, merci pour tous ces derniers commentaires et avis. cheers Lorsqu'on n'est pas toujours d'accord sur tout, c'est tellement plus intéressant. bounce


MarianneJustineBrandon a écrit:
valmont a écrit:

Une scène qui m'a particulièrement plu: sous la pluie, la demande en mariage et le presque baiser de Darcy qui finalement se ressaisit. Waouhhh !!!

Ah ! J'ai détesté cette scène à cause de ce presque baiser !! Pour moi c'était totalement à côté de l'esprit du roman : à ce moment-là, Lizzie déteste Darcy !!


Je suis d'accord, Lizzie déteste Darcy à ce moment, mais c'est également l'étincelle, le moment qui lui fait prendre conscience que Darcy ne lui est pas indifférent. Non pas qu'elle tombe amoureuse de lui à cet instant, mais elle ne peut qu'être flattée de la proposition. Car même si elle le trouve détestable, imbu de sa personne et snob, recevoir une proposition de mariage de quelqu'un comme lui est inattendu. Dès ce moment, le doute s'instille en elle : si elle n'a pas détecté que Darcy s'intéressait à elle, il se pourrait bien qu'elle se soit trompée sur d'autres points.

Et puis pour moi il y a un autre point très important. Dans les deux adaptations, il y a quelque chose qui n'est pas conforme au roman, c'est le fait que l'on suggère le désir. Eh oui, l'amour n'est pas qu'échange verbal et petites fleurs bleues, c'est aussi quelque chose qu'on ne peut pas maîtriser entièrement.

Dans la version 95, Andrew Davies avait suggéré à Colin Firth de penser qu'il avait
Spoiler:
 
au moment où il regarde Lizzie jouer avec le chien. Depuis que je sais cela, chaque fois que je vois The Look, je pense à ce détail, même si ce n'est pas la même scène. Et ça casse un peu le mythe, du coup. Le presque baiser de la version 2005 est un peu du même acabit, et je dois dire que pour exprimer ce genre de sentiments (enfin, ce ne sont plus vraiment des sentiments ), le style de Wright me convient mieux.



_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
breizh
Lady à la rescousse
avatar

Nombre de messages : 305
Localisation : perdue dans la lande
Date d'inscription : 23/08/2011

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mer 7 Mar 2012 - 15:45

je crois avoir lu que c'est au moment où Lizzie va voir sa soeur malade à netherfield et qu'elle rencontre Darcy inopinément que andrew davis a suggéré à colin firth de jouer ce que Cat47 a mis en spoiler
Revenir en haut Aller en bas
valmont
Mal'conciliu di lume
avatar

Nombre de messages : 4357
Age : 45
Localisation : Au fin fond de nulle part...
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mer 7 Mar 2012 - 15:52

breizh a écrit:
je crois avoir lu que c'est au moment où Lizzie va voir sa soeur malade à netherfield et qu'elle rencontre Darcy inopinément que andrew davis a suggéré à colin firth de jouer ce que Cat47 a mis en spoiler

Ah bon ?? Ce n'est pas ce qu'on ressent lorsqu'on voit la scène pourtant. J'ai plus l'impression qu'il se moque gentiment, avec ce sourire ironique qu'il affiche. D'ailleurs, la réaction de Lizzie/Jennifer est celle qu'une femme qui affiche du dédain face à ce sourire, je me trompe ou... ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.filmsdelover.com
Fred
Amazing Needle Spirit
avatar

Nombre de messages : 3742
Age : 46
Localisation : les pieds sur terre et la tête dans les nuages
Date d'inscription : 05/10/2009

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mer 7 Mar 2012 - 16:21

cat47 a écrit:
Dès ce moment, le doute s'instille en elle : si elle n'a pas détecté que Darcy s'intéressait à elle, il se pourrait bien qu'elle se soit trompée sur d'autres points.

Dans le roman, le doute s'installe légèrement avant. Elle s'interroge sur l'attitude de Darcy pendant les visites au presbytère et leurs rencontres fortuites dans le parc. Mais voilà, ces passages ne sont pas dans le film de Joe Wright par manque de temps. Et je trouve que ce "presque baiser" résume bien le rapprochement qui s'opère entre les deux protagonistes.
Parce que oui, dans le roman, rien n'est dit. Mais Elizabeth est une fille intelligente. Elle sait que Darcy et le colonel n'auraient pas rendu visite à Mme Collins aussi souvent et aussi promptement après leur arrivée à Rosings si elle n'était pas là. Elle sait aussi que le colonel Fitzwilliam n'est pas intéressée par elle. Si on additionne 1 + 1...
Revenir en haut Aller en bas
http://unmondeencouleurs.over-blog.net/
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5269
Age : 58
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mer 7 Mar 2012 - 17:11

breizh a écrit:
je crois avoir lu que c'est au moment où Lizzie va voir sa soeur malade à netherfield et qu'elle rencontre Darcy inopinément que andrew davis a suggéré à colin firth de jouer ce que Cat47 a mis en spoiler

Comme Breizh...
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23548
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mer 7 Mar 2012 - 17:31

La meilleure chose à faire est de vérifier. Je prévois un n-ième visionnage de P&P95 dans peu de temps, j'essaierai de regarder les bonus et de vérifier, car je crois que c'est de là que vient cette "information". Very Happy

Fred, je plussoye à 100% à ton analyse. Mais on est d'accord, la déclaration fait un peu "coup de tonnerre". Ce que Joe Wright a parfaitement illustré avec sa pluie diluvienne. lol!

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Amazing Needle Spirit
avatar

Nombre de messages : 3742
Age : 46
Localisation : les pieds sur terre et la tête dans les nuages
Date d'inscription : 05/10/2009

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mer 7 Mar 2012 - 17:37

cat47 a écrit:
Mais on est d'accord, la déclaration fait un peu "coup de tonnerre". Ce que Joe Wright a parfaitement illustré avec sa pluie diluvienne. lol!

On est d'accord! lol! Le fait que Darcy s'intéresse à elle n'est pas une surprise, qu'il la demande en mariage, oui!
Revenir en haut Aller en bas
http://unmondeencouleurs.over-blog.net/
breizh
Lady à la rescousse
avatar

Nombre de messages : 305
Localisation : perdue dans la lande
Date d'inscription : 23/08/2011

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mer 7 Mar 2012 - 17:41

en fait je me souviens c'est un interview de colin firth par renee zellweger (bridget jones)
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 9857
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mer 7 Mar 2012 - 18:24


MissAcacia a écrit:
... dans la scène dite "du pianoforte", même si personnellement je n'aurais pas choisi voi che sapete à mon sens un peu trop ambitieux pour le modeste talent de Lizzie qui n'aime pas se produire en public

Je me suis fait la même réflexion. Cet air d'opéra n'est pas facile, et ne correspond guère à ce que Lizzie veut bien révéler de ses talents musicaux. Si je me souviens bien, elle dit qu'elle joue "very ill indeed", et même si c'est sans doute exagéré, elle n'est pas censée être très bonne musicienne. Ce cher M. Rochester qui connaît son monde n'a sans doute pas tort quand il dit "A little, that's what they all say" Smile en parlant des talents musicaux des jeunes filles bien nées. En plus, elle s'accompagne elle-même au piano-forte, ce qui n'est pas rien.

Et puis oui, The Look .

cat47 a écrit:
Et puis pour moi il y a un autre point très important. Dans les deux adaptations, il y a quelque chose qui n'est pas conforme au roman, c'est le fait que l'on suggère le désir. Eh oui, l'amour n'est pas qu'échange verbal et petites fleurs bleues, c'est aussi quelque chose qu'on ne peut pas maîtriser entièrement.

d'où l'importance capitale de l'alchimie entre les deux acteurs principaux, aspect très réussi dans les deux adaptations.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21721
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mer 7 Mar 2012 - 18:36

D'accord avec Breiz... ce que signale Cat est dans l'interview coquine de Colin Firth par Renée Zellweger voir ci-dessous : Vous pouvez lire et voir Wink



http://www.firth.com/teor_gal9.html
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6750
Age : 45
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mer 7 Mar 2012 - 18:53

Fée clochette a écrit:
regarde-donc des photos de toi adolescente MissAcacia, tu a certainement comme nous toutes, l'air d'un vrai bébé, la mode aidant ! Elle forme le contraste exact avec son frère, l'écart d'âge est bien respecté pour une fois. (Emilia Fox pour faire la soeur de CF en Darcy avait 21 ans.)

Ben justement ma chère fée, je ressemblait à cette Georgiana quand j'avais plutôt 13-14 ans lol! . A 16, j'étais bien plus raisonnable et posée (hum... Rolling Eyes ). Elle avait peut-être 18 ans mais attifée et coiffée comme elle l'était et sautillante, je trouve qu'elle fait très jeune. Mais c'est plutôt l'envol de sa timidité qui rend moins crédible l'histoire de Ramsgate, la lettre, Wickham, l'apparente hauteur toussa. Mais c'est un détail mineur du film, sans grande conséquence (je suis juste un brin puriste quand il s'agit de ce passage).

Pour ce qui est du désir, ça ne me dérange pas au contraire, ça valorise les efforts que font les deux Darcy pour garder leur self-control alors qu'ils sont, de l'aveu même de l'auteur (qui n'avait peut-être pas une connaissance très précise de l'artefact utilisé par CF et mentionné dans le spoiler de Cat), violently in love. Darcy n'est pas de bois et ce n'est pas un pur esprit, il est capable de passion, le feu sous le vernis glacé Eton-Oxbridge lol! . Et Lizzie est diablement à croquer.
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23548
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mer 7 Mar 2012 - 18:57

Oh, moi non plus cela ne me dérange pas. Mais je tenais à souligner ce fait car le presque baiser a fait tellement de bruit, comme si montrer une certaine attirance physique incontrôlable était totalement exclue pour une scène qui sort d'un roman d'Austen. Or celle-ci n'était peut-être pas aussi innocente qu'on pourrait le penser. Mais à son époque, c'est clairement quelque chose qu'une femme ne pouvait pas se permettre de suggérer dans un roman, et encore moins une fille de pasteur. Laughing

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21721
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mer 7 Mar 2012 - 19:00

MissAcacia a écrit:
Darcy n'est pas de bois et ce n'est pas un pur esprit, il est capable de passion, le feu sous le vernis glacé Eton-Oxbridge


Est-ce que Jane Austen pouvait soupçonner que son héros était si séduit au point de... trala la la la lol! une pure demoiselle du début du XIXe silent lol!
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6750
Age : 45
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mer 7 Mar 2012 - 19:05

Oui, je comprends. En 2005, le self control a failli en prendre un coup car c'est plutôt de Darcy que vient l'impulsion. J'ai toujours eu l'impression que Lizzie ne l'attendait pas (même inconsciemment) et le regardait plutôt avec surprise en se demandant à quoi rimait ce soudain rapprochement (il ne va pas oser quand même ? Shocked ).
On a sans doute une vision un peu trop "salon de thé" de l'époque de JA et de JA elle-même (après tout c'était une fine observatrice de l'âme humaine et elle avait cinq frères + vécu dans une école de garçons + à la campagne), non ? lol!
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21721
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mer 7 Mar 2012 - 19:41

Very Happy J'ai tout de même un petit problème par rapport à ce que tu exposes MissAcacia.

Certes Jane est à la campagne, mais ce n'est pas la fille d'un paysan, elle voit de loin les animaux elle éduque ses neveux mais reste bien entre femmes Very Happy , certes, elle a des frères qui amènent des amis, seulement dans tous ses romans elle ne fait intervenir les hommes que très peu. Pendant que les femmes bavardent entre elles sur les jeunes gens donc d'éventuelles fiançailles qui pourraient se terminer par des mariages, les hommes s'occupent entre eux dehors. Le mélange se fait uniquement lors de parties de société : cartes, échec, rami, lectures, chants, saynètes etc... et BALS et sous surveillance des adultes.

Jane décrit très bien les personnes, mais ne met jamais d'émoi dans les sentiments des jeunes filles, alors qu'elle aurait pu dans notre siècle, mais le XIXe est très prude, même si certain et certaine mènent souvent des vies parallèles à la famille, cela se cache fort bien. La façade est importante. L'équilibre familial est très important et il est du devoir des Dames d'ignorer ou de faire semblant certaines choses trop peu délicates au sujet de ces messieurs.

Ce n'est pas avoir une vision "salon de thé", des "Lydia" il y en avait dans toutes les familles, mais elles étaient étroitement surveillées malgré tout ce que dit le roman et oui, il y avait des enlèvements puisque Gretna Green existe, oui il y avait des filles perdues, mais l'on n'en parlait plus, elles n'existaient plus, elles étaient mortes pour la famille.

Je remarque tout de même, que Jane dans ses livres les fait secourir... ce sont donc vraiment des romans.
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23548
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mer 7 Mar 2012 - 19:55

Il est clair que les hommes et les femmes avaient moins de contact que maintenant. Et je n'ai aucun doute sur le fait que les jeunes filles de la gentry ne discutaient pas entre elles de "ces choses-là". Mais je pense que quelqu'un d'éduqué comme Jane Austen n'était pas une oie blanche, qui ne connaissait rien à rien, non? Alors, oui, faire semblant d'ignorer, c'était cela qu'on attendait de toute jeune fille bien élevée. Ce qui ne veut pas dire ne rien connaître sur le sujet. Very Happy

EDIT : et puis n'oublions pas qu'on est au tout début du XIXè siècle, Victoria n'est pas encore passée par là. Laughing

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21721
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mer 7 Mar 2012 - 20:35

Very Happy tout à fait Cat, et n'oublions pas le XVIIIe était bien plus olé olé de ce point de vue. C'est le siècle des lumières : Jane nait en 1775 meurt en 1817, son appartenance au siècle qu'elle quitte l'a moins fortement influencée que celui ou elle naît. Elle fait partie d'une famille instruite et son père lorsqu'elle est de retour de pension l'autorise à lire sa bibliothèque plus de 500 livres il devait bien y avoir des livres de médecine même sommaires.

Sa mère Cassandra, est une femme d'esprit, instruite aussi, la famille éloignée attend avec impatience ses lettres, elle était la nièce d'un homme bien connu d'Oxford : le Docteur Theophilus Leigh, Master of Balliol College pendant un presque 50 ans et qui était un homme original à l'esprit vif et ironique. Donc dans cette famille, les femmes étaient certainement plus informées que d'autres, mais nous sommes dans un monde où les hommes sont les dominants

Ce qui m'interpelle le plus au début du XIXe c'est la mode très "découverte" très transparente, très moulante, ensuite il y évolution vers plus de couvrant, donc les gens étaient certainement pas aussi guindés que ses livres en témoignent. scratch
Revenir en haut Aller en bas
MarianneJustineBrandon
Brandon's Belle
avatar

Nombre de messages : 7964
Age : 25
Localisation : In the arms of my husband Brandon... or waltzing in a castel of France with the Beast
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mer 7 Mar 2012 - 22:17

valmont a écrit:

Bon, bon c'est vrai, c'est totalement à côté de l'esprit du roman, je ne le nie pas. Tout comme la fin américaine de 2005 où Darcy répète à qui veut l'entendre "Mrs Darcy" au moins une dizaine de fois !!!! ça aussi c'est totalement à côté de l'esprit du roman.
affraid Heureusement que je n'ai pas vu cette fin !!

cat47 a écrit:

Et puis pour moi il y a un autre point très important. Dans les deux adaptations, il y a quelque chose qui n'est pas conforme au roman, c'est le fait que l'on suggère le désir. Eh oui, l'amour n'est pas qu'échange verbal et petites fleurs bleues, c'est aussi quelque chose qu'on ne peut pas maîtriser entièrement.

Je suis d'accord avec toi mais je préfère la manière dont le désir est suggéré dans la version 95, qui est plus subtile ( The Look par exemple ) que la version 2005 qui suggère cette attirance entre Darcy et Lizzie de façon trop grosse pour moi Neutral
Par contre, ton spoiler casse le mythe en effet lol! , mais l'essentiel c'est que ça ne transparaît pas lorsqu'on regarde la scène Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/s/6995714/1/Vivre-l-amour-%C3%A0-nouve
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21721
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mer 7 Mar 2012 - 22:30

MarianneJustineBrandon a écrit:
Heureusement que je n'ai pas vu cette fin !!

Comme c'est dommage, cette scène est si ............................ euh Neutral lol! je n'arrive pas à formuler l'impression ressentie. C'est ébahissant tout simplement. Pas du tout l'esprit du livre, c'est ébahissant Wink


Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23548
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Jeu 8 Mar 2012 - 12:29

Ebahissant est le bon mot, Fée Clochette. Shocked affraid affraid affraid lol!

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
April
Black Leather's Violet
avatar

Nombre de messages : 16367
Age : 43
Localisation : Allongée sur des pétales de violettes, en très bonne compagnie
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Jeu 8 Mar 2012 - 13:42

Avec ma mémoire de je ne me souviens plus si j'ai déjà donné mon avis. lol!

Pour ma part, je préfère la version de Joe Wright, bien que j’apprécie beaucoup la version de 1995 avec Colin. Very Happy

Il n’est pas aisé de comparer une mini-série de plus de 5 heures avec un film qui en fait tout juste 2 heures et qui de plus est, son tournés avec 10 ans d’écart. Et pour moi, le fait que l’une ou l’autre version comporte des "erreurs" en n'étant pas totalement fidèle au roman n'est forcément une chose essentielle, c’est la propre vision du réalisateur qui compte. Mais bon, cela ne veut pas dire qu'il faut faire n'importe quoi non plus, hein ??? lol! lol! lol! Il faut tout de même respecter la base de l'histoire... ou alors, cela s'appelle une parodie. Razz

Ce n’est donc pas pour une question de durée, de fidélité au roman etc qui me font choisir le film avec Matthew... ni Matthew non plus... ou alors, juste un peu. Razz . Quoique pas vraiment, je ne le connaissais pas à l'époque et que j'ai vraiment commencé à beaucoup apprécier le film après 2-3 visionnages. cheers

C’est juste que j’ai eu un plus gros coup de devant l’adaptation de Joe Wright, même si ledit coup de je l'ai eu en quelque sorte aussi pour la version de 1995, notamment pour très jolie "sortie de lac" de Colin.


Fred a écrit:
Et je trouve que ce "presque baiser" résume bien le rapprochement qui s'opère entre les deux protagonistes.

Pour ma part, c’est une de mes scènes préférées, avec la scène de la rencontre entre Lizze et Darcy à la fin, à l’aube. cheers


cat47 a écrit:
Fred, je plussoye à 100% à ton analyse. Mais on est d'accord, la déclaration fait un peu "coup de tonnerre". Ce que Joe Wright a parfaitement illustré avec sa pluie diluvienne. lol!

Je ne peux que plussoyer.


Fred a écrit:
On est d'accord! lol! Le fait que Darcy s'intéresse à elle n'est pas une surprise, qu'il la demande en mariage, oui!

Il est vrai que cela est quelque peu surprenant… mais peut-être pas tant que cela. Le pauvre Mr Darcy est si "troublé" par Lizzie qu’à mon avis, il fallait que cela sorte et que, prit dans l’émotion, il s’est emballé en lui proposant le mariage… même si la suite est une totale catastrophe. Non, Mr Darcy, on ne dit pas à une demoiselle à qui on propose le mariage que les membres de sa famille sont des "ploucs" et que le montant de son compte en banque avoisine le zéro.

MarianneJustineBrandon a écrit:
Heureusement que je n'ai pas vu cette fin !!

Elle est dans les bonus du dvd. Je l’ai regardé 1-2 fois… et cela suffit. C’est vraiment une fin "à l'américaine", si je peux me permettre. Wink


Fée clochette a écrit:
MarianneJustineBrandon a écrit:
Heureusement que je n'ai pas vu cette fin !!

Comme c'est dommage, cette scène est si ............................ euh Neutral lol! je n'arrive pas à formuler l'impression ressentie. C'est ébahissant tout simplement. Pas du tout l'esprit du livre, c'est ébahissant Wink

Je dirais même que c'est en quelque sorte "collector". Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aprilsviolet.wordpress.com
valmont
Mal'conciliu di lume
avatar

Nombre de messages : 4357
Age : 45
Localisation : Au fin fond de nulle part...
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Jeu 8 Mar 2012 - 19:46

April on a compris tu es "in love" de MMF !!! lol! Ce que je peux tout à fait comprendre. Tiens au fait je viens de le voir dans le rôle d'Athos dans l'adaptation américaine des Trois Mousquetaires et poufff !!! quel changement, ça fait bizzare...

Désolé pour le HS ! tongue

Tu as tout à fait raison: on ne peut comparer une mini-série où on peut s'étendre davantage et un film de 2 heures dont le réalisateur aura nécessairement fait des choix.

Dans cette scène où il se déclare et demande la main de Lizzie, Darcy/MMF est moins arrogant que CF ? Qu'en pensez-vous ? En 1995, il ne s'attend pas au rejet et en reste blessé (y a qu'à voir la scène où il tourne en rond dans sa chambre pendant qu'il écrit sa lettre) Cette réaction est plus nuancée en 2005, non ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.filmsdelover.com
Fred
Amazing Needle Spirit
avatar

Nombre de messages : 3742
Age : 46
Localisation : les pieds sur terre et la tête dans les nuages
Date d'inscription : 05/10/2009

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Jeu 8 Mar 2012 - 20:28

Fée clochette a écrit:
MarianneJustineBrandon a écrit:
Heureusement que je n'ai pas vu cette fin !!

Comme c'est dommage, cette scène est si ............................ euh Neutral lol! je n'arrive pas à formuler l'impression ressentie. C'est ébahissant tout simplement. Pas du tout l'esprit du livre, c'est ébahissant Wink



Vous êtes dures... lol! Ce qui m'a frappé dans cette scène, c'est le texte qu'on fait dire à Lizzie. Et, à chaque fois que je l'ai vue, (même si elles ne sont pas nombreuses) ça a fait résonner dans ma tête ce paragraphe du tout dernier chapitre où Georgiana s'étonne de la façon dont Elizabeth parle à son frère. Je vous le retrouve en VO si besoin, dans la VF que j'ai sous la main ça dit "Alors qu'il lui avait toujours inspiré un respect qui l'emportait presque sur son affection, elle avait du mal à le voir faire l'objet de franches plaisanteries (...) elle commença à comprendre qu'une femme pouvait se permettre avec son époux des libertés qu'un frère ne tolèrerait pas toujours chez une soeur de dix ans sa cadette."


Dernière édition par Fred le Jeu 8 Mar 2012 - 21:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://unmondeencouleurs.over-blog.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pride & Prejudice - Version BBC 1995
» Pride and Prejudice 2005 : avis sur la fin US
» Pride and Prejudice 2005 : la musique
» The Making of Pride and Prejudice - Sue Birtwistle & Susan Conklin
» "Pride & Prejudice" film de 1940 (Lizzie en crinoline)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Jane Austen :: Oeuvres et adaptations :: Pride and Prejudice :: P&P de Jane Austen-
Sauter vers: