Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Dim 18 Juil 2010 - 19:08

Ça tombe bien, je viens de me refaire les deux il n'y a pas longtemps.

Alors, pour moi, d'abord, il n'y a pas photo : Colin Firth rules ! Il est Mr. Darcy, et comme zlabyab, Matthew MacFadyen "m'a fait a peu près autant d'effet qu'un pot de fleur" (quelle belle expression :lD). Quand Firth regarde Jennifer Ehle... Si un homme me regardait comme çà, je le violerais sur le champ Laughing

Pour les autres personnages, j'ai une préférence aussi pour Ehle en tant que Lizzie. Je n'ai rien contre Kneightley (mais à chaque fois que je vois un film avec elle, je ne peux pas m'empêcher de me dire : "Mais qu'elle est maigre, mon Dieu !"), mais je trouve que J.E. sied mieux au rôle.
Par contre, pour Jane, pas de problème, je préfère celle de 2005. Ce n'est pas pour être méchante, mais Jane est sensée être la beauté de la famille, mais celle de 1995 est presque la plus moche des 5 filles Bennet Shocked Rosamund Pike est par contre tout à fait délicieuse I love you

En ce qui concerne la réalisation et la photographie, la version de 2005 remporte la palme, mais comme l'a dit quelqu'un plus haut, c'est une question de moyens. C'est très très beau, la campagne anglaise est magnifiquement mise en valeur, là où celle de 1995 fait un peu terne.
Pour ce qui est de l'adaptation, victoire de 1995 Laughing Mais 2005 ne démérite pas et a dû faire en 2 heures ce que l'autre a fait en 6 heures. Maintenant, je suis d'accord, la version de 2005 axe plus sur le côté romantique de la chose, et celle de 1995 est plus proche des conventions, on va dire. Ce qui explique le petit baiser de la fin.

Bref, tout ça pour dire... ben, que je ne sais pas laquelle choisir lol!
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6760
Age : 45
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Dim 18 Juil 2010 - 22:34

darcy-lennon a écrit:

Je ne peux critiquer la version de 1995 car je ne l'ai pas vu en entière, mais je pense que je préfères P&P en moderne, avec les beaux paysages et costumes, les acteurs beaucoup plus jeunes,

Juste pour mettre en relief quelques données objectives:

En 2005:
MMF avait 31 ans
KK avait 20 ans

En 1995:
CF avait 35 ans
JE avait 26 ans.

Dans l'histoire, Darcy a entre 28 et 30 ans et Elizabeth Bennet n'a pas encore 21 ans.

Donc, si l'on peut dire que JE est un peu plus âgée que le rôle et qu'il y a une différence certaine avec KK, pour les acteurs en revanche, je doute que 4 ans soit une différence si marquante que ça et l'écart par rapport au personnage est faible dans les deux cas... Wink

Rappel: je préfère 95 mais j'aime bien les deux, même si je trouve la version de 2005 un peu trop sentimentale par endroits (là je rejoins Zlabyab).
Revenir en haut Aller en bas
darcy-lennon
Demande enflammée
avatar

Nombre de messages : 358
Age : 23
Localisation : In Bath.
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Dim 18 Juil 2010 - 23:29

Ah bah merci pour les infos mdr ^^
Je ne critique pas celle de 95, mais je préfère beaucoup plus celle de 2005 donc =/ Enfin bref, je comprends tous les points de vue (encore heureux LOL) Smile
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor
Coléoptère d'Afrique
avatar

Nombre de messages : 276
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Lun 19 Juil 2010 - 10:52

Citation :
Matthew MacFadyen m'a fait a peu près autant d'effet qu'un pot de fleur

ça résume parfaitement mon état d'esprit! lol!
Et en ce qui concerne Keira Knightley, je la trouve très jolie mais je n'aime vraiment pas son jeu...

Le film de 2005 a joué sur la carte histoire d'amour tragique, parce que c'est le genre d'histoires qui marchent et ce au détriment de l'oeuvre de départ...
Réduire Pride and Prejudice à une simple et "banale" histoire d'amour entre une fille pauvre et un homme riche (parce que c'est ce qu'ils ont essayé de mettre en avant) je trouve ça assez triste!
Et surtout où est donc passé tout l'humour et l'ironie de Jane Austen?
Revenir en haut Aller en bas
darcy-lennon
Demande enflammée
avatar

Nombre de messages : 358
Age : 23
Localisation : In Bath.
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Lun 19 Juil 2010 - 11:15

Vrai pour l'humour et l'ironie lol !
Revenir en haut Aller en bas
Lily of Northanger
Héritier de Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 477
Age : 30
Localisation : en Provence
Date d'inscription : 18/12/2009

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Lun 19 Juil 2010 - 23:44

Je suis d'accord avec toi Eleanor, surtout en ce qui concerne Keira Knightley ! No
Même si je trouve que le film de 2005 est magnifique esthétiquement et émotionnellement, et que MMF me plait bien I love you , ce film a totalement "réduit" l'oeuvre d'Austen et n'est en rien comparable à mes yeux à l'unique version de 1995. ()
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23548
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Jeu 22 Juil 2010 - 12:20

Eleanor a écrit:
Réduire Pride and Prejudice à une simple et "banale" histoire d'amour entre une fille pauvre et un homme riche (parce que c'est ce qu'ils ont essayé de mettre en avant) je trouve ça assez triste!
Et surtout où est donc passé tout l'humour et l'ironie de Jane Austen?
Je ne peux malheureusement pas être d'accord avec cette remarque. Je reconnais que la version 2005 met plus l'accent sur Lizzy et Darcy que la version 95, mais je pense que cela est dû uniquement au fait qu'il a fallu concentrer l'histoire sur 2 heures, et donc logiquement on voit moins les personnages secondaires. Mais l'humour et l'ironie ne sont pas du tout absents. Si le Collins de Tom Hollander ne paraît peut-être pas drôle à certains, moi je le trouve génial. Et il me semble que les snobs en prennent pour leur grade, en la personne de Lady Catherine et de Caroline Bingley. Les mauvaises manières de Mrs Bennet et la négligence de son mari sont bien là. Je dirais que parmi les passages qui me font rire dans le livre, manquent peut-être quelques échanges en entre Lizzy et Darcy et surtout les moments où Caroline se fait moucher par Darcy. Mais pour le reste, je trouve qu'avec le temps à disposition, la scénariste s'en est pas mal sortie, d'autant plus qu'elle a réussi à caser un dialogue ironique du livre que la version 95 et la traduction 10/18 ne reprennent même pas! Razz

Pas tout à fait d'accord non plus sur le fait que la différence de moyen explique la différence de qualité des images. Après tout, un directeur de photo ça fonctionne à peu près de la même manière au ciné et à la télé. Le travail sur les lumière effectué par Joe Wright aurait pu aussi être fait à la télé (d'ailleurs dans les série plus modernes, c'est le cas). Je crois qu'il s'agit plus d'une différence d'époque que de moyens. Et encore, quand on pense à Persuasion 1995...

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa


Dernière édition par cat47 le Jeu 22 Juil 2010 - 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Titvan
Pauvre gouvernante


Nombre de messages : 19
Age : 30
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Jeu 22 Juil 2010 - 12:56

Je suis d'accord, je ne dirais pas non plus que l'humour, l'ironie, etc, sont absents de cette version 2005. Mais, à l'instar des personnages "secondaires" (je ne sais même pas si ce sont vraiment des personnages secondaires dans le livre... certes, l'histoire est racontée pour la plus grosse partie du point de vue d'Elizabeth, mais... bref) l'humour et l'ironie font partie du décor. Deux heures c'est un peu court, c'est sûr.

Mais on sent quand même que la romance est mise avant dans cette version. Parti pris? Ou choix dû la limite de temps? C'est la question que je me pose.
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23548
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Jeu 22 Juil 2010 - 14:08

Eh bien disons que je vois un parti pris dans le style (la pluie, la brume, le lever de soleil, le couple Lizzy-Darcy qui se retrouve seul au milieu du bal, etc) mais pas tellement dans le fait qu'on met la romance en avant au détriment de l'ironie. Si on doit faire des coupes dans l'histoire, il me semble que ça doit être nécessairement au détriment de certains éléments secondaires comme les Lucas, Gardiner, Hurst, Phillips, et du coup le couple principal prend proportionnellement plus de place. Maintenant je pense que Joe Wright n'a pas voulu attirer le public en misant sur une comédie romantique, mais qu'il a voulu donner une vision personnelle du roman qui mettait en valeur le personnage de Lizzy et son évolution. Et s'il a quelque peu "bonifié" les relations familiales chez les Bennet, cela ne gomme pas totalement à mon avis l'aspect "comédie de moeurs", que l'on retrouve avec les personnages mentionnés dans mon précédent post.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Lily of Northanger
Héritier de Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 477
Age : 30
Localisation : en Provence
Date d'inscription : 18/12/2009

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Jeu 22 Juil 2010 - 20:12

cat47 a écrit:
le Collins de Tom Hollander ne paraît peut-être pas drôle à certains, moi je le trouve génial. Et il me semble que les snobs en prennent pour leur grade, en la personne de Lady Catherine et de Caroline Bingley. Les mauvaises manières de Mrs Bennet et la négligence de son mari sont bien là.
C'est vrai que tout y est (critique et ironie), mais il me semble que le ton comique a disparu quand même (Jane Austen est parfois quasi burlesque dans sa manière de camper les personnages, et cette dimension ne se retrouve pas dans le film...).

Cat47 a écrit:
d'autant plus qu'elle a réussi à caser un dialogue ironique du livre que la version 95 et la traduction 10/18 ne reprennent même pas! Razz
Lequel ? bounce Je ne me souviens plus du tout !

Cat47 a écrit:
Et encore, quand on pense à Persuasion 1995...
Tu veux dire que Persuasion 1995 a de belles images ? Je le trouve au contraire un peu terne... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23548
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Jeu 22 Juil 2010 - 23:03

Lily of Northanger a écrit:
(Jane Austen est parfois quasi burlesque dans sa manière de camper les personnages, et cette dimension ne se retrouve pas dans le film...).
Je n'ai jamais réussi à voir du burlesque dans les oeuvres de Jane Austen, raison pour laquelle le comique de Mrs Bennet et Mr Collins 1995 ne me parle pas du tout. Wink

Citation :
Cat47 a écrit:
d'autant plus qu'elle a réussi à caser un dialogue ironique du livre que la version 95 et la traduction 10/18 ne reprennent même pas! Razz
Lequel ? bounce Je ne me souviens plus du tout !

Je pensais à la scène dans laquelle Mr Bennet fait ses commentaires sur jeunes filles qui ont des problèmes sentimentaux :
Citation :
So, Lizzy," said he one day, "your sister is crossed in love I find. I congratulate her. Next to being married, a girl likes to be crossed in love a little now and then. It is something to think of, and gives her a sort of distinction among her companions.
Mais maintenant, que j'y réfléchis, je crois que si ce dialogue ne figure pas dans la traduction 10/18, il se trouve dans la version 95. A vérifier. J'ai posté ailleurs (sur ce topic ou dans celui consacré P&P2005, réussite ou gâchis, je ne sais plus trop) d'autres exemple de dialogues du livre repris tels quels dans la version 2005 et ne figurant pas dans la version 95. Si tu le souhaites, j'essaierai de les retrouver.

Citation :
Tu veux dire que Persuasion 1995 a de belles images ? Je le trouve au contraire un peu terne... Embarassed
C'est un peu terne, ce qui illustre la tonalité nostalgique du roman, mais les lumières sont très bien pensées, naturelles, réalistes. J'aime beaucoup ce style.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor
Coléoptère d'Afrique
avatar

Nombre de messages : 276
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Ven 23 Juil 2010 - 19:09

cat47 a écrit:
Si le Collins de Tom Hollander ne paraît peut-être pas drôle à certains, moi je le trouve génial. Et il me semble que les snobs en prennent pour leur grade, en la personne de Lady Catherine et de Caroline Bingley. Les mauvaises manières de Mrs Bennet et la négligence de son mari sont bien là.

Je trouvais que cette scène encore était vu d'un point de vu plus tragique (Elisabeth qui n'arrive pas à se débarrasser de l'importun) pas une seule fois je n'ai ri pendant le visionnage de ce film contrairement à la version 95 qui me fait toujours encore beaucoup rire.

Quant à la lumière elle donne une ambiance plus légère, plus gaie que celle de 2005, il n'y a pas de clair obscur franc mais on à plus de lumières dorées qui donnent une impression de bien être.
C'est pas qu'elle n'est pas travaillée, c'est qu'elle est travaillée différemment, on a plus la même façon de travailler la lumière à notre époque, c'est quelque chose de plus froid et de plus franc et puis la qualité de l'image est, il faut l'admettre, de bien meilleure qualité ce qui joue beaucoup!

En ce qui concerne le dialogue il se trouve bel et bien dans la version 95, le père conseille même à Lizzie de se faire "jilter" par Wickham et sa soeur (Jane) s'enfuie de la pièce tandis que Lizzie foudroie son père du regard... Pauvre Jane lol!
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23548
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Ven 23 Juil 2010 - 19:15

Eleanor a écrit:
Je trouvais que cette scène encore était vu d'un point de vu plus tragique (Elisabeth qui n'arrive pas à se débarrasser de l'importun) pas une seule fois je n'ai ri pendant le visionnage de ce film contrairement à la version 95 qui me fait toujours encore beaucoup rire.
Je suis certainement trop bon public, mais je dois dire que le bouquet de fleur de Tom me fait esclaffer à chaque fois. Embarassed lol! Ce qui suffit à me mettre dans l'ambiance pour que les belles déclarations de Collins fassent exactement le même effet sur moi que lorsque je lis le livre. Ce qui me fait rire dans le livre, ce sont les mots choisis par le personnage, pas ses façons onctueuses.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5269
Age : 58
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Lun 26 Juil 2010 - 11:09

Very Happy
zlabyab a écrit:
MMF m'a fait a peu près autant d'effet qu'un pot de fleur
Dans le même genre, une critique sur internet qui m'a fait beaucoup rire (même si je ne la partage pas) :
"MMF, qui dégage à peu près autant de charisme qu'une palourde..."
Revenir en haut Aller en bas
Titvan
Pauvre gouvernante


Nombre de messages : 19
Age : 30
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Lun 26 Juil 2010 - 14:28

lol!

Bah, je ne peux pas dire le contraire, en ce qui me concerne... il ne m'a pas fait d'effet du tout.

Enfin, le pauvre, quand même, comparé à une palourde Laughing Elle est vache cette critique!
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23548
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Lun 26 Juil 2010 - 23:50

On en a vu de pires, et ma foi, personnellement je n'ai rien contre un délicieux plat de palourdes, donc ravie de le garder pour moi. Razz

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21735
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mar 27 Juil 2010 - 7:47

Very Happy La palourde a un sacré talent son jeu est parfait, je n'ai rien contre déguster sans vous les filles.

Je partage volontiers avec les fans Wink Cat + pour nous cheers drunken
Revenir en haut Aller en bas
jennyDarcy
Free Minded Nimblefly
avatar

Nombre de messages : 1994
Age : 39
Localisation : Waiting for a Kiss from Mr Darcy..
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mar 27 Juil 2010 - 8:00

une palourde... Evil or Very Mad !
je ne savais pas que les palourdes jouaient si bien la comédie...on en apprend tous les jours sur ce forum! lol!
Petite dégustation de palourdes quand vous voulez les filles!!j'en réverais!

ps:j'adore la palourde sur ta bannière Fee Clochette Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Queen Margaret
Knight in white muslin
avatar

Nombre de messages : 6939
Age : 33
Localisation : A la gare avec John Thornton.
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mar 27 Juil 2010 - 9:48

ça doit faire super plaisir d'être comparé à une palourde!! Franchement, il y en a! Je ne sais pas si c'est un journaliste qui a écrit ça mais en tout cas, si s'en est un, il manque d'argument... Question Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5269
Age : 58
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mar 27 Juil 2010 - 11:42

Miss Margaret a écrit:
ça doit faire super plaisir d'être comparé à une palourde!
Attention, la formule exacte c'était "le charisme d'une palourde", ce qui est à la fois moins méchant et plus imagé! En tout cas je note que la palourde vous fait beaucoup plus d'effet que le pot de fleur, pourtant pas plus flatteur, et même moins vivant et comestible; ce qui démontre l'efficacité de la comparaison
Miss Margaret a écrit:
Je ne sais pas si c'est un journaliste qui a écrit ça mais en tout cas, si s'en est un, il manque d'argument...
Non, c'était un internaute; quand aux arguments, on ne peut pas les trouver dans la même phrase, il faudrait le reste du texte.
Personnellement j'ai un embryon d'explication en ce qui concerne les gens peu emballés par MMF dans ce film: outre que tous les goûts sont dans la nature, ils n'ont peut-être vu qu'une version française (il y en a deux avec la québécoise).
Même si ces doublages ne sont pas atroces (comparés par exemple à l'horreur de l'adaptation sonore française de Spooks) aucun ne rend justice à la voix de MMF, tout de même inégalable
HS:
 
et indispensable pour complètement jouir de son Darcy 2005.
Et je précise à nouveau, prudemment, vu les passions déchaînées par mon palourde-post, pour moi:



Dernière édition par Selen le Mar 27 Juil 2010 - 14:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23548
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mar 27 Juil 2010 - 13:27

Tu n'as pas à te faire de souci, Selen, j'avais bien compris qu'il ne s'agissait pas de ton avis. Je trouve que tu as bien fait d'en parler ici, c'est toujours intéressant de voir les perceptions diverses et surtout la diversité dans la manière de les exprimer. lol!


Les notions de charisme ou même de qualité de jeu étant de toute façon très subjectives, la discussion est plus vivante lorsque les avis sont contrastés. Very Happy En postant cette remarque, tu as donc contribué à garder ce sujet animé.

Et pour en revenir à du plus constrauctif, je trouve que MMF a une belle présence même en faisant abstraction de sa voix. sunny

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Titvan
Pauvre gouvernante


Nombre de messages : 19
Age : 30
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mar 27 Juil 2010 - 15:29

Selen a écrit:
Personnellement j'ai un embryon d'explication en ce qui concerne les gens peu emballés par MMF dans ce film: outre que tous les goûts sont dans la nature, ils n'ont peut-être vu qu'une version française (il y en a deux avec la québécoise).
Même si ces doublages ne sont pas atroces (comparés par exemple à l'horreur de l'adaptation sonore française de Spooks) aucun ne rend justice à la voix de MMF, tout de même inégalable
Ah, cette explication ne marche pas, pour moi. Je ne l'ai vu qu'en version originale.
Bof, ça ne s'explique pas, je pense. Bien sûr, on pourra dire qu'objectivement, on doit reconnaitre le talent d'un acteur, tout ça... mais, je ne peux pas vous dire, je ne l'ai vu que dans ce film là. (enfin je crois, ou alors, il ne me fait tellement pas d'effet que je l'ai complètement zappé ailleurs lol! )
C'est peut-être tout simplement l'effet de la comparaison avec le Darcy de Colin Firth, pour celles qui sont dans ma situation, et qui ont vu P&P 1995 avant celle de 2005... Pour un acteur, subir une comparaison comme celle-là, c'est souvent cruel. Je veux dire, si j'avais regardé P&P 2005 sans comparer, peut-être que j'aurais apprécié le Darcy de MMF à sa juste valeur (en oubliant le fait qu'il n'est pas du tout mon genre d'homme, non plus, ce qui n'aide pas Laughing )

Tiens, la bannière de Féé clochette me fait penser à cette fameuse scène de la rencontre dans la prairie où Lizzie avoue ses sentiments à Darcy (et accepte sa demande en mariage).
...

Je l'ai trouvée cliché et légèrement ridicule, je n'ai pas pu m'empêcher de rigoler. Pas taper

D'abord, Lady Catherine a à peine quitté Longbourn que Darcy est déjà au courant de sa visite et se précipite chez les Bennet pour re-demander la main d'Elizabeth. J'ai nettement préféré la réaction et la retenue du Darcy de 95, mais bon... Et puis, là où je trouve que c'est vraiment cliché c'est dans la façon dont c'est filmé. Une jolie prairie, au petit matin, dans la brume, un Darcy débraillé, chemise ouverte, échevelé, à bout de souffle, rencontre une Elizabeth qui n'a pas dormi de la nuit et qui n'en croit pas ses yeux "ooh, quelle est cette apparition divine? suis-je en train de rêver?..." On a même droit à un zoom sur la tronche qu'elle tire, je crois. Là dessus, ils se tombent "presque" dans les bras l'un de l'autre aux premières lueurs de l'aube... et ils vécurent heureux, blablabla. Non, franchement, ça me conforte de plus en plus dans l'idée que le réalisateur avait envie d'en faire une comédie romantique. Je pense aussi à la scène du bal où Lizzie et Darcy dansent ensemble et sont tout à coup seuls dans la grande salle (comprendre : seuls au monde), ou encore la scène de la déclaration d'amour... sous la pluie! (bon celle-là, passe encore)

J'aime la romance, je suis une grande romantique, moi-même, mais... trop c'est trop, parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21735
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mar 27 Juil 2010 - 16:48

Very Happy lol! Certes Colin Firth est un Darcy inoubliable Titvan ! J'ai d'abord vu la version téléfilm mais, elle ne m'a pas assez influencée pour refuser la vision de Joe Wright.

Croire que le téléfilm est plus complet, est une erreur. Le film l'est tout autant en deux heures.

Il y a des similitudes et des divergences car l'univers des réalisateurs sont différents : la rigueur de l'un et le tempérament artiste foisonnant de l'autre se complètent.

J'aime la rectitude du téléfilm et le choix des acteurs.... Twisted Evil ils sont XIXe dans toutes leurs fibres et leurs jeux est sans faute. Mais Joe Wright ajoute une touche de vie débridée et originale chez les Bennet. Il y a du bons sens dans sa peinture : une famille de cinq filles c'est totalement différent d'une famille mixte ou uniquement de garçons. On ne vit pas les mêmes choses et les préoccupations des parents ne sont pas les mêmes. Il n'y a pas les mêmes bruits aussi.

La vie chez les Bennet devait être assez proche de ce que Joe Wright décrit. Simon Langton même s'il nous fait toucher du doigt la vie de famille n'insiste pas trop , sauf pour nous montrer Lydia qui effarouche lol! son mielleux Cousin Collins (je préfère Tom Hollander) en passant en chemise devant lui lol! il est résolument encré dans le convenu de la vie de famille de la gentry avec un zeste d'impertinence pour Lizzie. Il nous dévoilent les histoires d'amour et bien peu les lieux, les paysages, les amis (sauf pour le bal).

Joe Wright abat plus les barrières pour en faire une famille qui bouge dans un cadre élargi ou les filles sont plus libres de leurs mouvements et de leurs paroles, est-ce gênant ? Toutes les familles n'étaient pas raides et solennelles au point d'étouffer les filles.

Matthew MacFadyen a la juste présence face à Keira Knightley. Ils servent leurs rôles avec brio, autant que J.E. et CF.

J'ai affiché la dernière scène en bannière parce que Joe Wright a su terminer sont histoire d'une façon romantique et émouvante (alors que Jane ne l'est pas)... ce que certaines d'entre vous trouvent ridicules peut-être.

Un peu de largeur d'esprit tout de même et laissez aux autres le privilège de recevoir en plein plexus les sentiments que nos deux acteurs savent si bien distiller dans ce paysage de brume où la rencontre imprévue, auréolée par le soleil levant laisse présager un bonheur futur immense... cette fin est absolument géniale, mais je vous l'accorde pas du tout réaliste. Mais quel plaisir !^^

Colin Firth et Jennifer Elhe (claudiquant dans leur chemin caillouteux ne dégagent pas du tout la même chose, une union d'âmes transie de bonheur, oui, de l'espoir, mais pas de fantaisie, que de la bienséance). Le baiser est convenu dans la calèche et pas très élégant ......... le cinéaste sacrifie à l'habitude... le baiser de fin... ils sont heureux, oui, mais MMF et KK, c'est mieux ! l'avenir auréolée de la gloire du soleil : quelle image ! et la réflexion de Mr Bennet drunken drunken drunken merveilleux et l'on rêve.

Je persiste donc et je signe, les deux sont tout aussi bien construits, les acteurs ont changé de génération, le jeu n'est plus le même, mais quel bonheur d'avoir une succession de films et pouvoir comparer, et aimer de plus en plus et attendre la prochaine version avec impatience.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Amazing Needle Spirit
avatar

Nombre de messages : 3742
Age : 46
Localisation : les pieds sur terre et la tête dans les nuages
Date d'inscription : 05/10/2009

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mar 27 Juil 2010 - 17:25

Tout cela est aussi une question de sensibilité personnelle. Comme Fée clochette, je ne peux choisir entre les deux versions. Chacune a ses qualités et ses défauts. Personnellement, j'ai du mal avec l'Elizabeth Bennet de Jennifer Ehle. je ne parle pas de son jeu d'actrice, mais de l'Elizabeth qu'elle incarne: beaucoup trop statique, beaucoup trop sage. J'aime aussi le mouvement, le dynamisme de la version de Joe Wright. Et puis la Mrs Bennet de la version 95 n'est pas assez dans la nuance. Je préfère aussi Tom Hollander dans le rôle de Collins. Malgré tout ça, il y a des jours ou, non, je n'ai pas envie de voir le film de Joe Wright mais plutôt la version de Simon Langton, et d'autres fois, c'est le contraire. Le coeur a ses raisons que la raison ignore.

@ Fée clochette:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://unmondeencouleurs.over-blog.net/
Queen Margaret
Knight in white muslin
avatar

Nombre de messages : 6939
Age : 33
Localisation : A la gare avec John Thornton.
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mar 27 Juil 2010 - 17:57

Moi aussi, j'aime les 2 versions! c'est en fonction de mon huimeur du jour, si je veux "voir" du Jane Austen en version longue ce sera le telefilm, en version courte, le film.
Je suis d'accord avec Fred et Fée Clochette, ce n'est pas tourné à la même époque, 10 ans séparent les versions. Joe Wright, a misé sur le dynamisme et le romantique et Langton sur les bonnes manières de l 'époque et le ryhtme est plus lent. (bref, je répéte ce qui est dit plus haut!)

Les 2 versions se complètent. Je rejoins Fred, concernant Jennifer Ehle. Ce que je reproche surtout au téléfilm, j'ai beaucoup de mal avec l'actrice qui joue Jane, j'ai envie de la secouer (Mais le pire, c'est la doublure française, Impossible à regarder, trop leeeennnntttt!!). Mais j'apprécie aussi cette version.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pride & Prejudice - Version BBC 1995
» Pride and Prejudice 2005 : avis sur la fin US
» Pride and Prejudice 2005 : la musique
» The Making of Pride and Prejudice - Sue Birtwistle & Susan Conklin
» "Pride & Prejudice" film de 1940 (Lizzie en crinoline)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Jane Austen :: Oeuvres et adaptations :: Pride and Prejudice :: P&P de Jane Austen-
Sauter vers: