Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Ces livres qui sont des phénomènes médiatiques et mondiaux, le débat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Et vous, un livre qui devient aussi célèbre, le lirez-vous?
Je l'ai déjà lu en anglais.
0%
 0% [ 0 ]
Oui, je l'attends avec impatience.
3%
 3% [ 1 ]
Oui, car je me sens obligée de le lire pour me faire une idée sur la question.
21%
 21% [ 7 ]
Pourquoi pas? Tant de gens ne peuvent pas avoir tort.
12%
 12% [ 4 ]
Non, car je ne ferais que gonfler un phénomène de mode qui m'irrite déjà beaucoup.
9%
 9% [ 3 ]
Non, je ne suis pas un mouton de la campagne anglaise qui suit les autres pour se jeter dans la mer du Nord.
30%
 30% [ 10 ]
Pourquoi pas, si la quatrième de couverture me plaît
24%
 24% [ 8 ]
Total des votes : 33
 

AuteurMessage
Panda
Tardy mate


Nombre de messages : 4572
Age : 30
Localisation : In the Dragon's lands
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Ces livres qui sont des phénomènes médiatiques et mondiaux, le débat   Jeu 1 Nov 2012 - 21:10

J'avais loupé beaucoup d'échanges très intéressants ! Merci tout le monde ! Very Happy

Hijo a écrit:
Ce n'est pas "suivre la masse" qui est une mauvaise idée, mais adhérer à un "phénomène de mode" beaucoup trop redondant...


Je ne suis pas sûre que nous « adhérons » à un phénomène de mode. Je pense que la publicité autour d'un livre nous permet de découvrir quelque chose, que nous ne sommes pas obligé d'apprécier après notre lecture. Je trouve simplement dommage de se fermer des portes à cause du succès d'une oeuvre.

Je viens finalement de voter pour le sondage, car une proposition se rapprochant de mon opinion a été rajoutée : j'ai voté pour « Pourquoi pas, si la quatrième de couverture me plaît ».

Valmont : je viens de lire l'interview de E.L. James, elle n'a pas l'air commode avec les journalistes. Je voudrais bien développer mon point de vue, mais je ne sais pas si c'est mieux d'en parler ici ou dans le sujet consacré à Fifty Shades of Grey ? En tout cas, ce que je peux en dire, c'est qu'elle ne défend pas vraiment son histoire (enfin... elle dit bien "c'est une histoire d'amour" et "ce n'est pas du porno", mais je trouve que ça reste très en surface niveau argumentation), et que pourtant, les ventes marchent très très bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://pandamoufle.hautetfort.com/
ekaterin64
Queen of Nanars


Nombre de messages : 16739
Age : 43
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Ces livres qui sont des phénomènes médiatiques et mondiaux, le débat   Jeu 1 Nov 2012 - 21:19

Désolée d'intervenir comme un cheveux sur la soupe au milieu de vos discutions, qui sont entre nous très intéressantes. Effectivement pour développer ceratins sujets propores aux oeuvres je pense qu'il vaut mieux aller commenter dans leurs topic respectifs pour éviter d'éventuels hs Wink


_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ces livres qui sont des phénomènes médiatiques et mondiaux, le débat   Jeu 1 Nov 2012 - 21:24

Panda a écrit:

Je ne suis pas sûre que nous « adhérons » à un phénomène de mode. Je pense que la publicité autour d'un livre nous permet de découvrir quelque chose, que nous ne sommes pas obligé d'apprécier après notre lecture. Je trouve simplement dommage de se fermer des portes à cause du succès d'une oeuvre.

Ou alors on peut s'éviter une grosse déception.
Y a publicité et publicité. Ceux qui partagent une œuvre ok, ceux qui cherchent seulement le profit... bof.
M'enfin ça dépendra toujours des goûts de chacun...
Revenir en haut Aller en bas
valmont
Mal'conciliu di lume


Nombre de messages : 4357
Age : 44
Localisation : Au fin fond de nulle part...
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Re: Ces livres qui sont des phénomènes médiatiques et mondiaux, le débat   Sam 3 Nov 2012 - 20:56

Panda a écrit:
Valmont : je viens de lire l'interview de E.L. James, elle n'a pas l'air commode avec les journalistes. Je voudrais bien développer mon point de vue, mais je ne sais pas si c'est mieux d'en parler ici ou dans le sujet consacré à Fifty Shades of Grey ? En tout cas, ce que je peux en dire, c'est qu'elle ne défend pas vraiment son histoire (enfin... elle dit bien "c'est une histoire d'amour" et "ce n'est pas du porno", mais je trouve que ça reste très en surface niveau argumentation), et que pourtant, les ventes marchent très très bien.
C'est le moins qu'on puisse dire. Elle reste butée sur les mêmes mots et vu le peu de vocabulaire qu'elle emploie, elle ne me donne pas du tout envie de lire son histoire affraid

Je reviens sur le vote. Je n'ai pas voté car je n'ai pas trouvé la réponse qui me convenait. Je pense comme la plupart d'entre vous que le choix d'un livre se fait en fonction de sa sensibilité, l'intérêt qu'on porte au sujet, le moment où cela intervient, l'état d'esprit dans lequel on se trouve. Mais je ne choisis pas un livre à travers les critiques car moi non plus je ne suis pas un mouton. No
Je voudrais vous parler d'un livre que je choisirai comme exemple. Salmon Fishing in The Yemen de Paul Torday. A l'époque, lorsque ce livre est sorti, les critiques étaient dythirambiques, comparant l'auteur à William Boyed ou encore David Lodge Shocked Je me suis dit: "Mets ce livre sur ta PAL et à l'occasion tu l'emprunteras pour le lire".
Et puis le hasard a fait qu'il a été élu n°1 pour la lecture de juillet, cet été sur le forum. Or, il s'avère que je n'ai pas du tout aimé le livre que j'ai trouvé insipide et sans relief (mis à part la forme originale composée de mémos, mails, journaux intimes, compte-rendus, lettres, etc) Les personnages convenus, l'histoire contée sans enthousiasme, rien ne justifie les critiques élogieuses que j'ai pu lire. Par contre, j'ai bien aimé le film (qui prend pourtant des libertés avec l'original)
Cependant, beaucoup de lectrices du forum l'ont apprécié. Et elles avançaient des arguments tout à fait recevables sans pour autant me convaincre. J'en déduis que nous ne cherchions pas la même chose, c'est logique Very Happy
Pour revenir également sur les sagas citées par Christelle:
  • La série Harry Potter: je l'ai dévorée et adorée. JK Rowling est un auteure dont j'apprécie beaucoup le style.
  • Twilight: la sage de Stephenie Meyer ne m'a pas emballée plus que ça. J'ai lu tous les tomes plus par curiosité (je voulais savoir la fin) mais aussi et surtout parce que j'ai écrit une critique 1 livre/1 film pour Film de Lovers. Nécessité fait loi Razz Conclusion: un style maladroit et répétitif, lassant et bourratif (oui, oui, comme un cake trop lourd à digérer Laughing
  • Fifty Shades of Gray Grey: la simple interview de l'auteure ne me donne pas envie de lire son histoire (voir plus haut)

Je note surtout que lorsque les adolescents plébiscitent un livre, le succès devient planétaire. Ce n'est pourtant pas un gage de qualité loin s'en faut. Ce qu'il faut retenir, c'est qu'il faut donner le goût de lire aux ados et aux enfants.
En littérature enfantine, il existe des livres dont l'esprit, le style et l'originalité peuvent créer une dynamique et donner envie de lire. Je citerai en exemple deux d'entre eux. Le premier, c'est le Journal d'un Chat Assassin d'Anne Fine, une merveille d'intelligence alliée à un style décapant qu'adore les gamins. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit du journal intime d'un chat, Tuffy, qui raconte sa semaine en usant d'expressions humaines désopilantes. Ce livre a fait un tabac dans les écoles et certains gamins reprennent goût à la lecture. Ce sont eux qu'il faut éduquer. Lire c'est donner du sens à ce qu'on lit mais pas seulement. C'est aider les jeunes à exprimer leurs goûts, les pousser à la critique, les amener à argumenter afin qu'il expliquent pourquoi ils aiment un livre. C'est les amener à mieux choisir.
Un autre livre, Tirez pas sur le scarabée ! de Paul Shipton dont les références littéraires et cinématographiques sont excellentes. C'est à nous enseignants, de former les lecteurs en leur proposant des œuvres de grandes qualités, en les stimulant, en travaillant par thèmes à lécole et au collège, afin de leur donner les moyens de choisir leurs lectures lorsqu'ils seront adultes sans tomber dans la facilité ou les pièges tendus par la publicité.


Dernière édition par valmont le Mar 6 Nov 2012 - 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.filmsdelover.com
Darcy
Romancière anglaise


Nombre de messages : 5747
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Ces livres qui sont des phénomènes médiatiques et mondiaux, le débat   Sam 3 Nov 2012 - 23:59

Dérinoé a écrit:
[color=darkblue]@ Darcy:

Citation :
Je l'entends comme sa définition, un être ou une abstraction devenue réelle.

D'accord. J'avoue ne toujours pas saisir la phrase en question. (Mais je suis du genre à ne comprendre vite que lorsque l'on m'explique longtemps. Razz)


Mode HS on: Juste pour te répondre, je suis une "petite championne" des raccourcis. Plus je vieillis, moins je m'améliore et je continue à m'exprimer en peu de mots. Wink Mode HS off.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ces livres qui sont des phénomènes médiatiques et mondiaux, le débat   Aujourd'hui à 15:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Ces livres qui sont des phénomènes médiatiques et mondiaux, le débat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Ces livres qui sont des phénomènes médiatiques et mondiaux, le débat
» Des héros à quatre pattes, voire plus...
» GEORGES CHAULET A LA RADIO
» Quelle édition en anglais ???
» La Communauté du Sud [Charlaine Harris]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Le plaisir de la lecture-
Sauter vers: