Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Contes (Perrault et autres)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
peteandco
Heart in a cage
avatar

Nombre de messages : 2668
Age : 28
Localisation : Nord Pas-de-Calais
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Contes (Perrault et autres)   Sam 14 Mar 2009 - 14:33

Citation :
Je n'avais jamais vu ce topic!

J'aime beaucoup les contes évidemment, ca a bercé on enfance (je les préfère d'ailleurs racontés, parce que c'est souvent comme ca qu'ils se transmettent)

La première fois que j'en ai lu, j'ai été surprise de voir la noirceur de certains, on est bien loin es Disney! Notamment Cendrillon (spoiler au cas où)
Spoiler:
Spoiler:
 

C'est la version des Grimm que tu as la !
Moi j'ai etudié au lycée la version Perrault, et elle est beaucoup plus soft.
Il faudrait que je lise les contes d'Andersen, j'adore la petite sirene et la princesse au pois .
Revenir en haut Aller en bas
whiterose
Coléoptère d'Afrique
avatar

Nombre de messages : 253
Age : 29
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Contes (Perrault et autres)   Mer 26 Aoû 2009 - 15:09

Comme beaucoup, j'ai lu de nombreux contes dans mon enfance, j'ai vu des adaptations, j'ai lu aussi bien Grimm, Perrault que Andersen. J'aime aussi les contes qui viennent d'ailleurs. D'ailleurs, il y a un auteur qui écrit des contes et légendes venant de du monde entier, c'est Henri Gougaud, evidemment ce ne sont pas les grands classiques, ceux que tout le monde connait, mais ce sont plutôt des contes, des petites histoires. J'avais lu quelues histoires dans "L'arbre aux soleils", il y a qelques années, mais il a écrit d'autres recueils de contes, dans le même esprit, est ce que quelqu'un connaît?


Dernière édition par whiterose le Ven 28 Aoû 2009 - 13:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://bookscave.wordpress.com
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 33
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Contes (Perrault et autres)   Mer 26 Aoû 2009 - 18:07

Chevalier Bayard a écrit:
Sinon parmi les titres lus dans les posts précédents, Le Prince Pipo m'a fait un électrochoc. C'est un des livres les plus importants de mon enfance. Le souvenir de l'histoire est assez confus aujourd'hui mais je me rappelle qu'à l'époque il m'avait vraiment marqué et que je l'avais lu et relu...
Je découvre ce topic seulement aujourd'hui, et j'ai la même réaction que Chevalier Bayard devant ce titre : je me souviens l'avoir lu alors que j'avais... six-sept ans ? dans l'édition de la bibliothèque de mon école, qui était trèèèès abîmée... au point que les dernières pages manquaient, et je n'ai jamais su la fin : je peux vous dire que même près de deux décennies plus tard, cela reste extrêmement frustrant ! Le livre s'arrêtait au moment où le prince Pipo s'apprête à combattre un dragon pour sauver la princesse Popi... ces deux noms en miroir me fascinaient, à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
Violette
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1535
Age : 37
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 14/10/2007

MessageSujet: Re: Contes (Perrault et autres)   Mar 22 Sep 2009 - 20:19

Mardi 6 octobre, sur Arte sera diffusée une adaptation de Barbe Bleue par Catherine Breillat.



Citation :
Revisitant le conte de Barbe Bleue, Catherine Breillat révèle les mécanismes de la peur et retrouve l'un de ses thèmes de prédilection : l'initiation d'une jeune fille.

Catherine Breillat déroule l'histoire de Barbe Bleue sur deux niveaux et donc à deux périodes différentes. Le conte est reconstitué dans son contexte historique, comme une illustration de ce qui s'est passé et qui a donné naissance à la légende. Mais sa perversité est accentuée par un parallèle avec deux soeurs des années 50 où l'une prend plaisir à raconter des histoires horribles à l'autre pour manipuler son imagination. Sans que l'on s'en rende compte, le montage provoque la contamination de la réalité par le conte.

Un collège religieux. Anne et Marie-Catherine sont convoquées par la mère supérieure qui leur annonce que leur père est mort, écrasé par une carriole. Les jeunes filles doivent quitter l'établissement sur-le-champ, le paiement des frais de scolarité n'étant plus assuré. Sur le chemin du retour, Marie-Catherine, la cadette, jure qu'elle sera riche un jour et qu'elle se vengera de la mère supérieure. À la maison, leur mère oblige les deux soeurs à porter le deuil et leur déclare qu'elles devront entrer au couvent. Bientôt, les meubles sont saisis par les créanciers. Tandis qu'Anne maudit son père de les avoir mises dans cette situation, Marie-Catherine semble s'y résigner. Un jour, un émissaire de Barbe Bleue vient annoncer que son riche seigneur veut prendre femme. Toutes les jeunes filles sont invitées à se présenter à lui...
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 35
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Contes (Perrault et autres)   Mar 22 Sep 2009 - 20:20

Tiens, ça m'a l'air intéressant... Merci pour l'info Violette !
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 35
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Contes (Perrault et autres)   Mar 6 Oct 2009 - 14:16

Petit rappel : Barbe Bleue sera diffusé ce soir ! J'espère pouvoir le regarder !
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
lady Clare
Lily-white Doe
avatar

Nombre de messages : 9891
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Contes (Perrault et autres)   Ven 30 Oct 2009 - 17:18

J'ai finalement pu voir cette interprétation toute personnelle de ce conte de Perrault.
Dire que j'ai aimé serait exagéré. Cela dit, je comprends les choix de la réalisatrice. Elle a su parfaitement adapter ce conte particulièrement emblématique à son propre univers. Tout d'abord, on sait qu'elle aussi a une soeur Marie-Hélène Breillat, elle en a fait l'objet d'un film A ma soeur, dans Barbe Bleue, deux petites filles lisent le conte et c'est la petite, Catherine, qui fait peur à la grande...(elle ne joue pas particulièrement bien d'ailleurs mais bon...). Cette même petite Catherine se projette d'ailleurs dans le conte dans le personnage de Marie-Catherine, la dernière épouse de la Barbe Bleue...
D'autre part, le film est très austère. Les costumes sont très (trop scratch ) simplistes, je trouve qu'ils enlaidissent les acteurs, de même que les décors, on y croit pas trop...
Dans l'ensemble le film reste quand même une mise en abime des thèmes favoris de la réalisatrice, on y retrouve la fascination pour le sexe et la mort, et pourtant tout est extrêmement soft et symbolique. C'est assez terrifiant aussi, autant on fait l'économie des décors et costumes autant la scène de la chambre interdite regorge de détails vraiment effrayants
Spoiler:
 
Les acteurs sont plutôt bons (à part la petite narratrice) et rendent justice à leur personnage...
En conclusion, une vision intéressante de ce conte, je ne chercherai pas à le revoir, mais je suis contente de l'avoir vu...

Je profite de ce topic pour faire un peu de pub pour ce joli film de Michel Boisrond, Le Petit Poucet, que je préfère largement à la version de Dahan...

Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8968
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Contes (Perrault et autres)   Mar 22 Déc 2009 - 15:03

Remontage de topic pour signaler une émission sur Hans Christian Andersen en ce moment sur France Culture Wink

(émission a priori podcastable)
Revenir en haut Aller en bas
lady Clare
Lily-white Doe
avatar

Nombre de messages : 9891
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Contes (Perrault et autres)   Ven 27 Aoû 2010 - 16:19

Un petit post pour vous signaler que après Barbe Bleue, Catherine Breillat retourne dans l'univers de Perrault avec La Belle endormie (d'après La Belle au bois dormant)
source http://www.cinematheque.fr/fr/projections/hommages-retrospectives/fiche-manifestation/belle-endormie,11701.html
Revenir en haut Aller en bas
lady Clare
Lily-white Doe
avatar

Nombre de messages : 9891
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Contes (Perrault et autres)   Mer 26 Jan 2011 - 18:02

Il ne me semble pas avoir vu passer de topic sur ce film qui sort le 11 mai prochain, je place donc l'info ici...ça s'annonce comme un nouveau film à la mode, style Twilight, d'ailleurs la réalisatrice est justement Catherine Hardwicke, il s'agit de Red Riding Hood



ça a l'air pas mal...
Revenir en haut Aller en bas
Miss Woodrow
Préceptrice
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 29
Date d'inscription : 05/02/2011

MessageSujet: Re: Contes (Perrault et autres)   Lun 7 Fév 2011 - 14:38

Cela me fait penser que j'adorais lire Poucette d'Andersen petite. Il y avait de magnifiques illustrations.

J'ai relu La petite sirène dernièrement et ça m'a encore bouleversé.
Revenir en haut Aller en bas
http://fantasticmisterwoodrow.tumblr.com/
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17341
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Contes (Perrault et autres)   Lun 7 Fév 2011 - 15:06

lady Clare a écrit:
ça a l'air pas mal...
Cette adaptation me fait de l'oeil depuis quelques temps. En fait depuis que je suis tombée dur l'affiche que j'ai trouvé sympa. Par contre je trouve personnellement le trailer un peu confus. J'ai eu beau le regarder plusieurs fois, j'ai du mal à reconnaitre les personnages masculin.

Même s'il n'a pas l'air de casser trois pattes et un canard je pense aller le voir, j'ai toujour aimé voir les contes revisités. Cette adaptation me donne l'impression d'être une version de La Compagnie des loups romancée. En tout les cas le visuel me plait

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Miss Piou Piou
Suffolk's Sweetheart
avatar

Nombre de messages : 8531
Age : 39
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Contes (Perrault et autres)   Lun 7 Fév 2011 - 15:12

Ca me fait penser qu'il y aurait deux Blanche neige en préparation. Le premier avec K Stewart et Viggo Mortensent dans le rôle du chasseur tandis qu'un second, se prépare avec Julia Roberts dans le rôle de la sorcière. Alors j'ai vu ça sur la TV américaine pendant mon insomnie, si ca se trouve, il n'y en a qu'un seul ... lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://wantingsomethingmore.hautetfort.com/
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17341
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Contes (Perrault et autres)   Lun 7 Fév 2011 - 15:34

Il devrait y avoir aussi l'adaptation moderne de la Belle et la Bête qui sort je ne sais plus scratch

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
lady Clare
Lily-white Doe
avatar

Nombre de messages : 9891
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Contes (Perrault et autres)   Lun 7 Fév 2011 - 16:43

ekaterin64 a écrit:
Il devrait y avoir aussi l'adaptation moderne de la Belle et la Bête qui sort je ne sais plus scratch

Sauf que ça c'est pas de Perrault!! lol! je taquine!!

Gaëlle, oui il y en a bien deux en préparation, je me demande bien pourquoi d'ailleurs... scratch ah là là, ces producteurs... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6931
Age : 45
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Contes (Perrault et autres)   Lun 28 Fév 2011 - 21:33

Je viens de trouver Les Contes de la forêt vierge d'Horacio Quiroga dans une bouquinerie. Cet auteur, né en Uruguay en 1878 et mort en Argentine en 1937 a vécu longtemps dans la province de Misiones au nord de l'Argentine, dans la forêt tropicale. Il a écrit pour ses enfants une série de contes animaliers qui sont à la fois drôles et délicieux.

Au programme de ce recueil:

  • La tortue géante
  • Les bas des flamants
  • Le perroquet déplumé
  • la guerre des Caïmans
  • La biche aveugle
  • Histoire de deux petits de coati et de deux petits d'hommes
  • Le passage du Yabebiry
  • L'abeille paresseuse

A titre de petit extrait, pour donner le ton, je vous mets la chute du conte sur les bas des flamants:
Citation :
Il y a bien longtemps de cela, mais les flamants trempent presque toute la journée leurs pattes rouges dans l'eau pour essayer de calmer la brûlure qu'ils éprouvent.
Ils s'écartent parfois de la berge et font quelques pas sur le sol pour voir comment ils se sentent. Mais les douleurs du venin reviennent tout de suite et ils courent se remettre dans l'eau. Parfois la brûlure est si forte qu'ils lèvent une patte en l'air et demeurent ainsi des heures entière sans pouvoir l'étirer.
Voilà l'histoire des flamants, qui avaient autrefois les pattes blanches et les ont maintenant rouges.
Tous les poissons savent bien pourquoi, et ils se moquent d'eux. Mais tout en se soignant dans l'eau, les flamants ne perdent pas une occasion de se venger en mangeant les petits moqueurs qui viennent trop près d'eux.

De cet auteur j'avais beaucoup aimé Contes d'Amour, de folie et de mort, dans un registre tout à fait différent. Enfin, si vous croisez son chemin, n'hésitez pas... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Pr.nadia
Manteau de Darcy
avatar

Nombre de messages : 83
Age : 75
Localisation : Paris - Moscou - Cambodge
Date d'inscription : 21/08/2011

MessageSujet: Ever After - Conte de fées ou Conte philosophique ?   Sam 17 Sep 2011 - 22:22

Dernièrement je me suis beaucoup intéressée à ce film et je n'ai rien vu ici le concernant. J'aimerais pouvoir partager avec vous l'idée que je m'en fait. lol!
Cette version de Cendrillon ne me paraît pas être seulement un conte de fées ou une romance intemporelle, mais aussi un conte "philosophique-initiatique".
Avant d'en arriver à son mariage avec le Prince, Cendrillon (Danielle) passe par toutes les épreuves initiatiques. Déjà orpheline de mère, elle perd son père à l'âge de huit ans. Ce n'est
pas un hasard si son père lui offre, juste avant de mourir "Utopia". Durant une dizaine d'années elle est traitée en servante par sa belle mère et l'une des belles soeurs. Tout au long du
film nous admirons son courage, sa présence d'esprit, sa générosité et ses convictions d'ordre social. (Les pièces d'or qu'elle reçoit du Prince en échange de son silence, elle les utilise pour délivrer
Maurice, son vieux domestique). Et nous voyons la force de caractère que cela exige de sa part. Ce n'est pas un hasard non plus, si Léonard de Vinci remplace la "fée" dans ce film. En effet, dans le
monde ésotérique il est considéré comme un grand initié. La Joconde est auréolée de mystère. Quand Léonard de Vinci vient délivrer Cendrillon, il est le seul à pouvoir lui ouvrir "la porte"
(Gardien du Seuil). Les ailes qu'il construit à Danielle symbolisent l'Ange. Il la considère déjà comme telle. Au bal masqué elle apparaît au Prince en situation élevée, il accourt vers elle, mais il est obligé
de lever la tête. Ensuite elle est vendue par sa belle mère à un homme profondément antipathique qui lui met les fers aux pieds. Cendrillon refuse les avances de cet homme. (Demande en mariage) ?
Elle préfère la mort plutôt que de renoncer à sa dignité. Finalement c'est uniquement grâce à son courage qu'elle retrouve sa liberté. Quand enfin, le Prince vient pour la délivrer, elle s'est déjà "sauvée"
elle-même. Ce qui est intéressant également dans ce conte c'est de voir que Danielle, après que la reine de France ait requis pour sa belle mère et sa fille Marguerite le bagne, demande à les épargner
à condition qu'elles soient traitées exactement comme elle fût traitée. Nous retrouvons la "Loi des équivalences". Pour finir, Léonard de Vinci offre à Danielle, en cadeau de mariage, son portrait sous les traits de l'Ange. Ayant surmonté toutes les épreuves, Danielle connaît enfin la plénitude du parfait amour dans son union au Prince. (Symbolisant l'union à Dieu ou le nirvana chez les orientaux).
Dernier détail intéressant : Sa belle soeur Jacqueline, à un moment précis, ressemble étrangement à la Joconde. Ce film est truffé de signes et de symboles mystiques. Il résume parfaitement tout un enseignement spirituel.
Bien sûr, la mise en scène est belle, de beaux paysages, de beaux costumes. Les acteurs sont tous bien campés dans leur rôle. De l'humour, des sentiments, du romantisme bref, pas de temps morts. Drew Barrymore interprète avec talent et sensibilité le personnage de Cendrillon. Angélica Huston incarne parfaitement la belle mère ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23671
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Contes (Perrault et autres)   Sam 17 Sep 2011 - 22:48

Pr.nadia, nous avons déjà évoqué ce film et les aspects philosophiques des contes dans le topic dédié à Perrault. Arrow . J'y déplacerai donc ton post dès que tu auras lu mon message. Very Happy

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Pr.nadia
Manteau de Darcy
avatar

Nombre de messages : 83
Age : 75
Localisation : Paris - Moscou - Cambodge
Date d'inscription : 21/08/2011

MessageSujet: Ever After - Conte de fées ou Conte philosophique ?   Sam 17 Sep 2011 - 23:45

sunny Merci, Cat, j'ai lu ton message. J'avais pourtant longtemps cherché, même dans les contes ... confused
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17341
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Contes (Perrault et autres)   Ven 30 Déc 2011 - 13:35

Parce que c'est de circonstance en période de Noël santa
Connaissez-vous cette adaptation tchécoslovaque de Cendrillon de 1973 ? Trois Noisettes pour Cendrillon (Tri orísky pro Popelku), était un film régulièrement diffusé à la télévision en période de Fêtes quand j'étais petite.


J'adore I love you


Il y avait aussi le dessin animé russe des Cygnes sauvages de 1962 réalisé par Tsehanovsky



Deux petits bijoux que je vous conseille si vous avez la possibilité de les voir

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6931
Age : 45
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Contes (Perrault et autres)   Ven 6 Jan 2012 - 23:45

Je plussoie sur le fait que les cygnes sauvages est un petit bijou, j'aime beaucoup le style des dessins et l'animation une peu "théatre de marionettes" correspond bien à ce très beau conte.
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17341
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Contes (Perrault et autres)   Lun 27 Jan 2014 - 18:11

Petit up, pensez-vous que ce serait utile d'ouvrir un topic spécifique pour Maleficient, la nouvelle adaptation de La Belle au Bois dormant avec Anglina Jolie qui sort cette année. Idem pour Cendrillon de Kenneth Brannagh qui est encore en préparation et devrait sortir en 2015.
Je viens de tomber sur le 2ème trailer et il me tarde vraiment  drunken 



Les deux options se défendent je pense.
Si on poste ici, on peut éventuellement comparer les différentes versions qui existent. Par contre avec un topic spécifique, il y aura plus de clarté dans les infos et les commentaires. c'est sur. Mais d'un autre côté vu le nombre de pages de ce topic, pour le moment il n'y a pas trop de risques qu'ils se perdent non plus.
Au pire on peut commencer à commenter ici et si le film génère beaucoup de commentaires, je pourrai par la suite cinder pour leur créer un topic à part.



-*-*-


Sinon, j'aime bien les fêtes de fin d'année parce que c'est l'occasion de voir à la tv des téléfilm bien rose, bien guimauves qui fleurent bons l'esprit de Noël. Et si on a de la chance des adaptations de contes et légendes.
Je ne sais pas si certains d'entre vous les ont vu, mais durant ces vacances NT1 a diffusé quelques épisodes de la série allemande 6 Auf einen Streich sur les contes. Cela passait le matin de bonne heure.


Je ne parle pas allemand, je n'ai donc pas pu trouver beaucoup d'informations. Mais il me semble qu'il existe plusieurs saisons. Dans le trailer ci-dessus, il parle de 26 films, mais comme il semble que la série existe depuis plusieurs années, il y en a beaucoup plus pour preuve la liste ci-dessous. J'ai trouvé ces titres par hasard, mais je pense qu'il en manque. J'ai mis en couleur ceux que j'ai pu voir, j'avais programmé mon enregistreur et je pense me graver quelques épisodes.


Il y a du bon et du moins bon en fonction du choix des acteurs, du parti pris de l'adaptation et peut-être du budget, mais dans l'ensemble je trouve que c'est pas mal. La plupart des costumes sont sympas et couvrent plusieurs époques.
J'ai particulièrement aimé Peau d'âne (le charisme de l'acteur y est pour beaucoup  Razz ) et les douze princesses (pour ce dernier c'est parce que j'aime l'histoire à la base). Par contre, j'ai été très déçu par Blanche Neige, Raiponce et La Belle au Bois Dormant

Spoiler:
 

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death


Dernière édition par ekaterin64 le Mar 10 Juin 2014 - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17341
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Contes (Perrault et autres)   Mer 4 Juin 2014 - 11:56

dupuis a écrit:
Bonsoir,

Nous sommes mes soeurs et moi allées voir Maléfique, le film avec Angélina Jolie, nous avons appréciés, car cette fois on s'intéresse aux raisons qui ont poussées la sorcière à devenir méchante.Et pour une fois ,ce n'est pas forcement le gentil qui le reste tout le long du film.Elle a des raisons de se mettre en colère, bien qu'elle le regrette plus tard, et les rencontres entre la "gentille "Aurore et la méchante fée sont pleines de poésie.La fin est bien amenée, et le prince charmant ne l'ai,que parce qu'il doit y en avoir un, je l'ai trouvé" un peu "mou du genoux". Mention spéciale aux 3 fées sensées protéger la princesse, elle sont sympas même celle qui interprète d'habitude Dolorès Ombrage chez Harry Potter.

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Zakath Nath
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 3381
Age : 34
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Contes (Perrault et autres)   Mer 4 Juin 2014 - 13:32

J'ai vu aussi Maléfique. Dans l'ensemble j'ai passé un bon moment mais j'ai trouvé le film assez frustrant, on sent qu'il y avait moyen de faire quelque chose de vraiment intéressant mais qu'ils se sont rabattus sur quelque chose d'un peu plus rassurant et simple.

Il y a pas mal de points communs entre ce film et Blanche-Neige et le Chasseur sorti il n'y a pas si longtemps: premier long-métrage du réalisateur qui faute de se trouver un style, emprunte ici et là, on revisite un conte de fée connu qui a donné naissance à un classique des studios Disney. L'accent est mis sur les personnages féminins, avec un soucis d'expliquer les motivations de la méchante et de rendre l'héroïne moins potiche tandis que le prince fait tapisserie et que le baiser sortant la belle du sommeil est pris à contrepied. On retrouve même James Newton-Howard à la musique. Là où Blanche-Neige et le Chasseur avait le cul entre deux chaises, hésitant sans cesse entre le pur conte et un aspect épique plus réaliste, Maléfique a le bon goût d'embrasser pleinement son cadre merveilleux, ce qui rend le tout plus cohérent bien que non dénué de défauts. Commençons par les défauts.

Esthétiquement le film est plutôt classieux, mais se vautre quand il s'agit de présenter le petit peuple, fées et gnomes rappelant souvent ces horribles figurines kitsch qu'on peut trouver sur certains étals. Le pire étant les trois "bonnes" fées, donc le look est assez perturbant. De plus, si j'aime beaucoup les actrices choisies, il faut bien avouer que les personnages sont ici insupportables et inefficaces, incapable d'élever véritablement Aurore et surtout pas drôles. Autre problème, le méchant. Adoucir Maléfique pour la présenter surtout comme une victime pourquoi pas, rendre Stéphane responsable de la situation, là encore, ce n'est pas une mauvaise idée, mais quitte à en faire un méchant, autant en faire un bon méchant. Son personnage est bien trop chargé, trop pourri d'ambition, sans véritable amour pour sa fille, aucun trait rédempteur. Si la complexité fait défaut, on peut au moins se rabattre sur le charisme et avoir un adversaire vraiment effrayant (n'était-ce pas ce qui rendait mémorable les méchants les plus classiques?), hélas, on ne trouvera rien d'autre ici qu'une brute antipathique. Enfin, le prince est peu présent et d'une grande fadeur, ce qui ne pose pas de problème dans le sens où le baiser d'amour sincère sera donné par un autre et que sa présence visait surtout à démonter le mythe du grand amour au premier regard. le faire revenir à la fin en sous-entendant que maintenant lui et Aurore auront le temps de faire connaissance et de vraiment s'aimer était superflu. On sent également qu'il y a eu des coupes au niveau du scénario (Peter Capaldi et Miranda Richardson devaient notamment jouer les monarques du royaume féérique) et il est possible que le film aurait pu être plus riche et intéressant que le spectacle un peu trop lénifiant proposé. Il reste néanmoins quelques éléments intéressants.

Si l'on accepte le postulat de départ qui fait du personnage du titre un être qui n'a de Maléfique que le nom (on se demande d'ailleurs à quoi pensaient les parents, car ce n'est pas un pseudo qu'elle adopte quand elle devient avide de vengeance, elle est vraiment baptisée comme ça dès le départ) le film est assez plaisant. La relation entre Aurore et Maléfique est ce qui est le plus réussi, la fée veillant au départ à contrecœur sur le bébé officiellement pour qu'elle arrive au moins à atteindre l'âge de se piquer à un fuseau pour finalement s'attacher à elle et regretter de l'avoir condamner à mort par vengeance dans un moment de colère. Le personnage de Diaval, un homme/corbeau au service de Maléfique joué par Sam Riley est aussi attachant et sert de conscience au personnage (j'avoue que ça ne m'aurait pas déplu de le voir finir avec Aurore plutôt que de voir rappliquer Prince de Lu dans la dernière minute du film.

J'ai trouvé Angelina Jolie très bien, mais comme je l'ai dit, son personnage n'a rien de maléfique et il n'y a guère que dans la scène du baptême qu'elle est un peu flippante, là elle rappelle le personnage du dessin animé... Mais voilà, elle n'agit que sur le coup de la colère finalement ce qui atténue fortement le côté glacial, faussement amusé et classe qu'elle a dans cette scène.

Maléfique montre une jolie histoire et est un film sympa et relativement court, mais on discerne au détour d'une scène qu'il aurait pu donner naissance à un film bien meilleur et plus riche si le réalisateur avait pu prendre un peu plus de risques.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://zakath-nath.joueb.com
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17341
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Contes (Perrault et autres)   Mer 4 Juin 2014 - 14:39

Merci Zakath Nath tu donnes envie. Je vais essayer de mon côté d'aller voir le film cette semaine

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Contes (Perrault et autres)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Contes (Perrault et autres)
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Contes (Perrault et autres)
» Le petit Chaperon rouge et autres contes de Charles Perrault
» Barbe bleue/contes de Perrault
» [Autres] Contes à guérir, contes à grandir
» [Andersen, Hans Christian] La petite sirène et autres contes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers)-
Sauter vers: