Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Twelve years a slave, l'esclavage raconté par Solomon Northup

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Lily of the valley
Sherlock's Blue Scarf
avatar

Nombre de messages : 6490
Age : 49
Localisation : Pile entre Honoré (de B) et George (S)...
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: Twelve years a slave, l'esclavage raconté par Solomon Northup   Mar 28 Jan 2014 - 19:55

Cléopâtre, je te reconnais avant même de savoir que c'est toi... Même si à mon âge tes petites lettres sont difficilement lisibles, je devine ce qu'elles disent avant de les déchiffrer! lol! 

En ce qui concerne l'adaptation, j'ai été étonnée qu'elle soit à ce point fidèle. Le film est presque une illustration du livre. Où d'ailleurs il ne me semble pas que les efforts pour récupérer Salomon soient développés, mais je l'ai lu l'année dernière.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bravigou.canalblog.com
cléopatre
gypsy acid cat
avatar

Nombre de messages : 7548
Age : 25
Localisation : Behind the doors of perception
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: Re: Twelve years a slave, l'esclavage raconté par Solomon Northup   Mar 28 Jan 2014 - 20:04

Lily of the valley a écrit:
Cléopâtre, je te reconnais avant même de savoir que c'est toi... Même si à mon âge tes petites lettres sont difficilement lisibles, je devine ce qu'elles disent avant de les déchiffrer! lol!

 lol! lol!  En même temps, qu'est-ce-que j'y peux, moi, si les chemises bouffantes lui vont si bien  drunken   lol! 

Maintenant j'ai bien envie de lire le livre, même si je me doute que ça doit pas être une lecture facile  pale 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.senscritique.com/CarolineKrzys
Lily of the valley
Sherlock's Blue Scarf
avatar

Nombre de messages : 6490
Age : 49
Localisation : Pile entre Honoré (de B) et George (S)...
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: Twelve years a slave, l'esclavage raconté par Solomon Northup   Mar 28 Jan 2014 - 20:13

cléopatre a écrit:
Lily of the valley a écrit:
Cléopâtre, je te reconnais avant même de savoir que c'est toi... Même si à mon âge tes petites lettres sont difficilement lisibles, je devine ce qu'elles disent avant de les déchiffrer! lol!

 lol! lol!  En même temps, qu'est-ce-que j'y peux, moi, si les chemises bouffantes lui vont si bien  drunken   lol! 

Maintenant j'ai bien envie de lire le livre, même si je me doute que ça doit pas être une lecture facile  pale 

Ce que j'ai trouvé long dans le livre ce sont les détails techniques sur la culture du coton, la fabrication de nasses ou même le projet qu'il soumet à Forde. Autant le début est rapide et rythmé autant la seconde moitié est lente et difficile à lire...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bravigou.canalblog.com
cléopatre
gypsy acid cat
avatar

Nombre de messages : 7548
Age : 25
Localisation : Behind the doors of perception
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: Re: Twelve years a slave, l'esclavage raconté par Solomon Northup   Mar 28 Jan 2014 - 20:21

Un peu comme le film en fait...

Ce qui me fait peur ce sont les détails sordides... Il y en a beaucoup dans le livre?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.senscritique.com/CarolineKrzys
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10714
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Twelve years a slave, l'esclavage raconté par Solomon Northup   Mer 29 Jan 2014 - 21:16


Queen Margaret a écrit:
Evidemment, comme tout le monde, je savais ce que les esclaves sudistes avaient enduré  mais le voir est tjrs difficile.

Oui, d'autant que le monument qu'est Autant en Emporte le Vent a donné une vision idéalisée du Sud esclavagiste, à l'opposé des atroces conditions de vie des esclaves qu'on voit ici. Les esclaves y sont bien traités et ont même de très fortes relations avec leurs maîtres. Après avoir vu ce film, je me demande maintenant quel est le statut de Mamma au sein de la famille O'Hara. Elle a travaillé pour la mère de Scarlett avant son mariage, et occupe une place importante dans la domesticité. Mais elle doit être néanmoins une esclave, ce qui n'apparaît pas clairement. J'imagine qu'à la fin des années 1930 quand le livre puis le film sont sortis, la guerre de Sécession et l'abolition de l'esclavage n'étant pas si loin, il a fallu faire attention aux termes employés et passer sous silence certains aspects.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lily of the valley
Sherlock's Blue Scarf
avatar

Nombre de messages : 6490
Age : 49
Localisation : Pile entre Honoré (de B) et George (S)...
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: Twelve years a slave, l'esclavage raconté par Solomon Northup   Mer 29 Jan 2014 - 21:20

Sans compter que la ségrégation raciale était encore inscrite dans la loi et/ou la tradition dans une partie des états du sud (et même encore de nos jours, ça a laissé des traces pas toujours sympas !).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bravigou.canalblog.com
Zakath Nath
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 3481
Age : 35
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Twelve years a slave, l'esclavage raconté par Solomon Northup   Jeu 30 Jan 2014 - 20:18

J'attendais beaucoup de ce film et je n'ai pas été déçue. J'avais pu lire ici et là que c'était trop froid et clinique mais je n'ai pas trouvé l'émotion absente, par exemple quand
Spoiler:
 
. C'est vrai qu'il y a un côté assez sec, avec une musique presque absente, mais j'ai apprécié, souvent dans les films abordant un sujet grave j'ai l'impression qu'on en rajoute pour être sûr que le spectateur est bien ému et ça provoque l'effet inverse chez moi.
Même s'il n'y a pas vraiment de crescendo, que les scènes donnent un peu l'impression de se suivre comme ça, la tension est toujours présente, je ne sais pas si ce sont des trucs de mise en scène (comme les plans sur les pales de la roue à aube et le travail sur le son lors du trajet en bateau, ou les plans sur la nature paisibles et belles alors qu'on sait qu'il s'y passe des horreurs) mais j'ai trouvé que c'était tout le temps oppressant, que même dans les moments de calme le personnage était toujours à la merci d'un coup du sort ou de la malfaisance de quelqu'un d'autre.
Les personnages sont très bien interprétés, Chiwetel Ejiofor porte bien le film, Lupita Nyong'o n'a pas beaucoup de dialogues mais elle dégage vraiment quelque chose, Cumberbatch, Fassbender et Paulson sont également très bons même si le premier n'apparait pas beaucoup. En deux heures on ne peut pas tout développer mais on aborde quand même pas mal de chose. J'ai aimé qu'on montre que le personnage principal, à la base, se trouve surtout victime d'une injustice parce que d'un point de vue légal il a été enlevé, il n'est pas spécialement concerné par l'esclavage jusqu'à ce que ça tombe sur lui.
Les maîtres aussi sont intéressants, les Ford peuvent paraître gentils en surface mais c'est surtout du paternalisme, entre le personnage de Cumberbatch qui n'insiste que mollement pour acheter la fille d'une des esclaves et même s'il comprend que Solomon est extrêmement instruit pour un esclave, ne creuse pas davantage parce qu'il lui est bien utile, et sa femme qui montre de la compassion pour la mère séparée de ses enfants mais pense qu'elle va vite les oublier et quand ce n'est pas le cas, s'en débarrasse parce que toutes ces jérémiades l'agacent, ils participent au système sans trop se poser de question.
Les Epps pourraient tomber dans la caricature de gros sadiques mais ils y échappent, ils sont aussi malsain entre eux qu'avec leurs esclaves.
On a aussi l'occasion de voir un peu les Noirs qui trouvent moyen de s'arranger de leur situation de départ (Mrs Shaw, les contremaitres même si on les voit de loin).

C'est assez dur mais on ne tombe pas dans la surenchère, à part quelques plans sur le dos de Patsey à un moment les coups sont surtout hors-champs et la violence est principalement psychologique.

Mon seul bémol est le personnage de Brad Pitt, on le voit trop peu pour voir autre chose que l'acteur et en plus on a l'impression qu'en tant que producteur on lui a réservé le beau rôle, ensuite c'est peut-être comme ça dans le bouquin (et il fallait un moyen pour que Solomon décide de lui faire confiance) mais je trouve que son discours à Epps sur le thème de c'est pas bien l'esclavage était un peu lourd.

Mais à part cette réserve, c'est vraiment une réussite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://zakath-nath.joueb.com
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10714
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Twelve years a slave, l'esclavage raconté par Solomon Northup   Jeu 30 Jan 2014 - 21:36


Zakath Nath a écrit:
On a aussi l'occasion de voir un peu les Noirs qui trouvent moyen de s'arranger de leur situation de départ (Mrs Shaw, les contremaitres même si on les voit de loin).

Cet aspect bien que peu développé est très intéressant   . D'un côté on a des hommes traités pire que des animaux et qui s'épuisent à la tâche, de l'autre une ex-esclave (encore que si j'ai bien suivi elle l'est toujours, pouvant toujours théoriquement être fouettée par son "maître") qui occupe quasiment la position d'une épouse. Mrs Shaw pour son "propriétaire", c'est un peu comme Patsey pour Mr Epps, sauf que lui avec tout son sadisme préfère lui faire du mal que de la faire profiter de l'intérêt qu'il lui porte en lui évitant des travaux pénibles. C'est comme s'il s'en voulait d'adorer une esclave, et il lui fait payer sa condition. De toute façon, sa conception de l'amour est vraiment très spéciale  pale .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lady A
The Lady of Shalott
avatar

Nombre de messages : 2079
Localisation : France
Date d'inscription : 05/05/2012

MessageSujet: Re: Twelve years a slave, l'esclavage raconté par Solomon Northup   Mer 5 Fév 2014 - 18:00

Zakath Nath a écrit:
Mon seul bémol est le personnage de Brad Pitt, on le voit trop peu pour voir autre chose que l'acteur et en plus on a l'impression qu'en tant que producteur on lui a réservé le beau rôle, ensuite c'est peut-être comme ça dans le bouquin (et il fallait un moyen pour que Solomon décide de lui faire confiance) mais je trouve que son discours à Epps sur le thème de c'est pas bien l'esclavage était un peu lourd.

Tout à fait d'accord pour le rôle de Brad Pitt. Mais pour ce qui est du discours : je dirais qu'il nous paraît lourd, mais dans le contexte, il fallait un peu enfoncer le clou. Ce qui nous semble enfoncer des portes ouvertes aujourd'hui était vraiment nécessaire à ce moment là je crois.

Encore une fois Steve McQueen nous livre un très bon film sur un thème pas "agréable", et son chouchou (Michael Fassbender) est toujours aussi bon acteur. J'ai hâte de trouver un moment pour lire le livre !
Revenir en haut Aller en bas
http://lesreinventions.wix.com/lesreinventions
Lily of the valley
Sherlock's Blue Scarf
avatar

Nombre de messages : 6490
Age : 49
Localisation : Pile entre Honoré (de B) et George (S)...
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: Twelve years a slave, l'esclavage raconté par Solomon Northup   Mer 5 Fév 2014 - 19:19

Voilà l'extrait du livre (il y a des erreurs car c'est un texte scanné) :

Il me semble, si ma mémoire est bonne, que le film est fidèle à ce texte.
Moi ce n'est pas ce que Brad Pitt dit qui me gêne, c'est sa façon de jouer... Je le trouve lourd et fade... Mais c'est tout personnel.

" I tell you wliat it is Epps," said Bass, " it's all wrong—all wrong, sir — there's no justice nor righteousness in it. I wouldn't own a slave if I was rich as Croesus, which I am not, as is perfectly well understood, more particularly among my creditors. There's another humbug — the credit system — humbug, sir; no credit — no debt. Credit leads a man into temptation. Cash down is the only thing that will deliver him from evil. But this question of Slavery j what right have you to your niggers when you come down to the point?" " What right!" said Epps, laughing; " why, 1 bought 'em, and paid for 'em." Of course you did ; the law says you have the right to hold a nigger, but begging the law's pardon, it lies. Yes, Epps, when the law says that it's a liar^ and the truth is not in it. Is every thing right because the law allows it ? Suppose they'd pass a law taking away your liberty and making you a slave ?" " Oh, that ain't a supposable case," said Epps, still laughing; " hope you don't compare me to a nigger, Bass.
" Well," Bass answered gravely, " no, not exactly. But I have seen niggers before now as good as I am, and I have no acquaintance with any white man in these parts that I consider a whit better than myself. Now, in the sight of God, what is the difference, Epps, between a white man and a black one ?" " All tlie difference in t]ie world," replied Epps. " You xniglit as well ask what the difference is be- tween a white man and a baboon. Kow, I've seen ^ne of tbem critters in Orleans that knowed just as nucli as any nigger I've got. You'd call them feller citizens, I s'pose ? " — and Epps indulged in a loud laugh at his own wit.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bravigou.canalblog.com
Lady A
The Lady of Shalott
avatar

Nombre de messages : 2079
Localisation : France
Date d'inscription : 05/05/2012

MessageSujet: Re: Twelve years a slave, l'esclavage raconté par Solomon Northup   Jeu 6 Fév 2014 - 10:48

Merci Lily ! Je confirme c'est pratiquement mot pour mot les dialogues du film. Peut-être qu'à l'écrit ça semble moins "facile", mais je trouve ça toujours aussi juste étant donné le contexte.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesreinventions.wix.com/lesreinventions
Miss Maureen
Regency Gown in the Wind
avatar

Nombre de messages : 3568
Age : 27
Localisation : Belgique, au pays de Tintin
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Twelve years a slave, l'esclavage raconté par Solomon Northup   Lun 10 Fév 2014 - 12:33

J'ai vu le film hier! Et j'ai envie de résumer mon avis par un seul mot: magnifique!  cheers 

Je n'ai rien trouvé à redire à ce film mis à part peut-être Brad Pitt qui arrive comme un poil dans la soupe et la rapidité avec laquelle Salomon lui fait confiance surtout après ce qui lui est arrivé lors de son essai précédent.
Les acteurs sont parfaits et l'atrocité est bien proportionnée: ce n’est pas trop exagéré ("regardez ce qu'on fait les vilains sudistes aux esclaves... on va ajouter du fouet par ci, par là, un ou deux viols,"...) La vision offerte me semble assez réaliste.
Revenir en haut Aller en bas
http://lheureanglobelge.canalblog.com/
Lily of the valley
Sherlock's Blue Scarf
avatar

Nombre de messages : 6490
Age : 49
Localisation : Pile entre Honoré (de B) et George (S)...
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: Twelve years a slave, l'esclavage raconté par Solomon Northup   Mer 12 Fév 2014 - 13:42

Je viens d'entendre sur France Inter dans la marche de l'histoire que le livre est sorti en français ! Effectivement, je viens de vérifier. Il est en pré-commande à la FNAC et coûte 16 euros ! Sortie février.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bravigou.canalblog.com
Fauvette
Bluebird on a White Cliff
avatar

Nombre de messages : 3825
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/04/2009

MessageSujet: Re: Twelve years a slave, l'esclavage raconté par Solomon Northup   Mer 12 Fév 2014 - 16:23

Ça c'est bizarre, je l'ai acheté en VF la semaine dernière dans une librairie à côté de chez moi  Shocked (il était d'ailleurs bien mis en valeur suite à la sortie du film Wink) Je soupçonne mon libraire d'avoir des réseaux parallèles lol!
En tout cas c'est vraiment chouette que ce livre soit édité en France, j'espère qu'il aura du succès !  cheers 

_________________

Stewardess of Black Corporation | Sherlocked | Blog photo Nature (Fleurs et Bestioles ^^) | Compte Twitter de Lambton
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zygena.canalblog.com/
Lily of the valley
Sherlock's Blue Scarf
avatar

Nombre de messages : 6490
Age : 49
Localisation : Pile entre Honoré (de B) et George (S)...
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: Twelve years a slave, l'esclavage raconté par Solomon Northup   Mer 12 Fév 2014 - 17:03

Je crois que je vais me l'acheter même si je l'ai déjà lu !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bravigou.canalblog.com
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 16381
Age : 21
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Twelve years a slave, l'esclavage raconté par Solomon Northup   Ven 14 Fév 2014 - 18:48

Merci pour ton avis Maureen ! C'est étrange, il n'est même pas sorti à Ajaccio  No 
Revenir en haut Aller en bas
Miss Maureen
Regency Gown in the Wind
avatar

Nombre de messages : 3568
Age : 27
Localisation : Belgique, au pays de Tintin
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Twelve years a slave, l'esclavage raconté par Solomon Northup   Lun 17 Fév 2014 - 10:22

Le film a obtenu le Bafta du meilleur film!  Smile 
Mais ce n'est pas le seul que le film a obtenu!  cheers 
Revenir en haut Aller en bas
http://lheureanglobelge.canalblog.com/
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10834
Age : 28
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Twelve years a slave, l'esclavage raconté par Solomon Northup   Dim 16 Mar 2014 - 12:53

Je n'ai pas lu tous vos posts pour ne pas me spoilier, mais j'ai enfin eu l'occasion d'aller voir le film hier soir!
J'ai beaucoup aimé, sans que ce soit néanmoins un coup de coeur (mais il faut que j'arrête d'attendre des coups de coeur de chacun de mes passages au cinéma^^)
Les acteurs sont vraiment excellents et malgré quelques longueurs, le film est passionnant à suivre!
Certaines scènes sont très dures à voir, et le personnage de Michael Fassbender est juste  affraid affraid 
Heureusement qu'il y a quand même quelques personnes qui sont encore du bon côté (je pense particulièrement à Brad Pitt que j'ai trouvé très bon, et à Benedict Cumberbatch!)
N'empêche, cette histoire est assez hallucinante, je ne savais pas que ce type de choses était arriv...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Twelve years a slave, l'esclavage raconté par Solomon Northup   

Revenir en haut Aller en bas
 
Twelve years a slave, l'esclavage raconté par Solomon Northup
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Les merveilleuses histoires racontées par l'image
» Solomon Kane
» SOLOMON KANE "Faux Bronze" [statue]
» [Collection) Nos grands films racontés / Editions Diderot
» La Religion racontée à mes petits-enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XIXème siècle et antérieurs)-
Sauter vers: