Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le cinéma asiatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
Scarlett Unnie
Lost in hangeul melody


Nombre de messages : 35666
Age : 70
Localisation : In the land of the morning calm
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mer 15 Oct 2014 - 12:52

Ah le potentiel, il en a , c' est sûr cheers dans le trailer, on a encore un combat dans la boue^^ ce qui me fait penser à celui de City Hunter lol! wait and see...
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books


Nombre de messages : 9825
Age : 26
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Ven 17 Oct 2014 - 14:59

Lors de mon long vol d'avion, j'ai regardé le seul film japonais proposé (et en plus je connaissais l'actrice principale donc ça me disait bien!): All-Round Appraiser Q: The Eyes of Mona Lisa
Je l'ai trouvé fort sympathique (et ça m'a fait plaisir de me remettre un peu dans le bain de la langue japonaise, même si l'action se déroulant à Paris, plusieurs passages sont en français) et si je n'ai pas adoré, c'est à mon avis uniquement parce que j'étais bien fatiguée.

Voici le résumé:
Citation :

Riko Rinda (Haruka Ayase) is an appraiser with her own store "All-Around Appraiser Q". She is hired as a temporary employee by The Louvre for a Mona Lisa exhibition to be held in Japan. Yuto Ogasawara (Tori Matsuzaka) is a magazine editor and follows Riko Rinda for a story. The two soon discover a hidden puzzle of the Mona Lisa.

J'ai trouvé l'intrigue intéressante (j'avais peur d'un nouveau Da Vinci code, car ça y ressemblait un peu, mais en fait non Wink) et les acteurs convaincants. J'étais bien contente de revoir Haruka Ayase, que j'avais beaucoup aimé dans Tatta Hitotsu no koi et que j'ai hâte de voir dans Hotaru no Hikari et son partenaire Tori Matsuzaka m'a bien plu aussi Smile
Et j'ai trouvé qu'elle se débrouillait bien en français!

En résumé, petit film fort sympathique qui fait passer un bon moment Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46686
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Ven 17 Oct 2014 - 16:56

Merci Ju !! je le note !! cheers J'avais vu un très chouette film en avion, moi aussi : Library wars !! avec okada Junichi. On en parle quelque part ici mais je te le recommande !!
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books


Nombre de messages : 9825
Age : 26
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Ven 17 Oct 2014 - 17:38

Je note aussi Clinchamps Wink
Surtout que ça a l'air bien (ça me fait penser à Fahrenheit 451)
Revenir en haut Aller en bas
MyleneS
Woodalchi lady


Nombre de messages : 10790
Age : 26
Localisation : In a k-drama*
Date d'inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Jeu 30 Oct 2014 - 23:24

Je viens de voir le film coréen Two weddings and a funeral et, wow, j'en suis encore toute retournée! Shocked

Il s'agit d'un film sorti en 2012 qui raconte l'histoire d'un jeune docteur qui, pour cacher son homosexualité, se marie avec une amie de longue date, qui est lesbienne. Ce film aborde donc un sujet assez sensible et pointe aussi les difficultés que cela génère vis-à-vis de la société, du travail, de la famille, de l'entourage. Ce que j'ai bien aimé, c'est que malgré le sérieux du sujet, celui-ci était traité avec une certaine touche de légèreté et beaucoup d'humour. Mais bon... comme on peut s'en douter avec un film coréen, on a aussi des moments très émouvants et j'ai bien entendu versé ma petite larme.

L'histoire m'a beaucoup plu ; j'ai ri, j'ai pleuré, j'ai été en colère, j'ai été heureuse. Elle est certes remplie de clichés, mais sans jamais virer dans la vulgarité. Le sujet est traité de manière vraiment réaliste. Les personnages sont vraiment très attachants et bien interprétés. L'ost est jolie aussi. C'est donc un film drôle et touchant devant lequel j'ai passé un excellent moment. Même si j'ai usé quelques mouchoirs Rolling Eyes

Est-ce que quelqu'un ici l'a vu? Je ne me souviens pas en avoir déjà entendu parlé à l'aquarium...
Et pourtant, c'est un film que je recommande vraiment à celles qui aiment ce genre d'histoires. Perso, je trouve qu'on n'a pas assez de films asiatiques touchant à ce thème.

Revenir en haut Aller en bas
Lilieärendil
Sungkyunkwan Sung Ballad


Nombre de messages : 8033
Age : 21
Localisation : Sungkyunkwan University, Seoul
Date d'inscription : 18/06/2012

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Ven 31 Oct 2014 - 15:08

J'étais complètement passée à côté de ce topic Shocked

Du coup, je viens de voir le trailer de Gangnam style et... j'ai trop hâte ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Camomille
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2023
Age : 37
Date d'inscription : 27/07/2013

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Ven 31 Oct 2014 - 15:33

Merci pour ton avis sur Two weddings and a funeral, Mylène Very Happy C'est vrai qu'il n'y a pas beaucoup de films coréens sur ce thème mais il me semble qu'il y a quelques films japonais qui traitent de l'homosexualité.
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46686
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Sam 1 Nov 2014 - 12:36

Je suis allée hier voir l'île de Giovanni,de Mizuho Nishikubo, film qui serait plutôt dans la veine du "Tombeau des lucioles" que dans celle de Totoro. Ce n'est pas un film Ghibli, et au niveau graphisme, pour moi c'est un peu en dessous. Mais il n'y a pas grand chose au niveau Ghibli ! lol!
Le film est touchant, émouvant dans la seconde partie, et dévoile une part ignorée de la guerre : l'occupation russe d'îles japonaises.

Le commentaire de Télérama, avec lequel je suis d'accord :
Citation :
Vieux routier de l'animation japonaise et bras droit de Mamoru Oshii (Ghost in the shell), Mizuho Nishikubo est loin, ici, du registre SF de ses débuts. Un virage réussi tant il excelle à peindre, par petites touches, les amours débutantes. Rouge aux joues, coeur qui bat la chamade, timidité, euphorie, désespoir, colère : ces tout jeunes gens qui font l'apprentissage de sentiments qui les dépassent sont particulièrement réussis. Dommage que le film n'approfondisse pas les relations qui se tissent entre deux communautés si différentes. Au lieu de cela, il s'engage sur la voie hasardeuse du ­mélo historique : camp de prisonniers et rigueur de l'hiver russe. Que la population japonaise, particulièrement les enfants, ait beaucoup souffert pendant la guerre, qui, depuis Le Tombeau des lucioles, peut encore l'ignorer ? Reste la façon d'en parler. Là où le chef-d'oeuvre de Takahata garde la bonne distance, L'Ile de Giovanni verse parfois dans le pathos et le sentiment national. — Stéphane Jarno
En savoir plus sur http://www.telerama.fr/cinema/films/l-ile-de-giovanni,491151.php#B5LFpheARMjAAD5D.99

L'auteur a mêlé l'adaptation du roman "le train de la voie lactée" de Kenji Miyazawa à ses propres souvenirs d'enfance. Je pense aussi que l'enfance triomphant des problèmes d'occupation et allant au delà des données adultes aurait mérité d'être plus privilégiée, et la lumière divine sur le drapeau à la fin... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46686
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Lun 3 Nov 2014 - 13:18

Oh mo Diiieeuuuu !! cheers cheers cheers Je viens de tomber sur un film avec Okada Junichi + Haruma Miura + Inoue maou ... Eien no zéro... je ne sais pas ce que c'est ni de qupi il est question,, mais avec une distribution pareille je fonce !!

Bon en fait le synopsis est à la hauteur de la distribution :
Citation :
Kentaro, un jeune étudiant et sa soeur aînée Keiko se décident à faire des recherches sur leur grand-père Kyuzo Miyabe, tué alors qu'il était dans les Forces Spéciales lors de la seconde guerre mondiale.

Leur grand-père Kyuzo Miyabe était terrifié par la mort et obsédé par la vie. Pourquoi a-t-il rejoint les forces spéciales ? Selon ses compatriotes, des soldats marines, Kyuzo Miyabe était un génie et aussi un lâche. Kentaro et Keiko découvrent alors la vérité choquante qui est restée scellée pendant 60 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Lun 3 Nov 2014 - 18:13

Ben Clinchamps, Eien no Zero c'est l'adaptation du manga Zero pour l'éternité ^^(je ne sais plus si Mimidd l'avait évoqué ) (et en passant mon frère le lit le manga et en dit le plus grand bien ^^)

Et Mylène, je note ton film Two weddings et a funeral sur un coin de ma liste à voir ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46686
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Lun 3 Nov 2014 - 18:42

Kusanagi a écrit:
Ben Clinchamps, Eien no Zero c'est l'adaptation du manga Zero pour l'éternité ^^(je ne sais plus si Mimidd l'avait évoqué ) (et en passant mon frère le lit le manga et en dit le plus grand bien ^^)

Et Mylène, je note ton film Two weddings et a funeral sur un coin de ma liste à voir ^^

Oh ! Elle a dû en parler, sûrement, mais sauf le fait que "zéro" m'évoquait quelque chose, je ne m'en souvenais pas... En tous cas je vais le voir incessamment sous peu... lol!
Revenir en haut Aller en bas
MyleneS
Woodalchi lady


Nombre de messages : 10790
Age : 26
Localisation : In a k-drama*
Date d'inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Lun 3 Nov 2014 - 23:35

Il y a quelques jours, j'ai vu le film coréen Castaway on the moon, film sorti en 2009, avec Jung Jae-Young (Confession of murder, The plan man) et Jung Ryeo-Won (My name is Kim Sam-Soon, Never ending story) dans les rôles principaux. J'en fais une rapide présentation, vu que je ne sais pas si ça a déjà été fait.

Castaway on the moon raconte l'histoire d'un homme qui, suite à une tentative de suicide ratée, se retrouve sur une petite île sur le Han river, en plein Séoul. Coupé de la civilisation et ne sachant pas nagé, il va devoir y vivre tel un naufragé. Un jour, une jeune femme voit un de ses messages... Cette femme vit cloitrée dans sa chambre depuis 3 ans, à s'inventer une vie sur Internet toute la journée et à observer la lune la nuit. C'est ainsi que commence une relation atypique entre eux, à distance.

D'abord, j'ai trouvé l'histoire très originale et vraiment bien recherchée. Malgré un début un peu lent, je suis vite rentrée dans l'histoire et ne me suis pas ennuyée un seul instant. Il y a de l'émotion, beaucoup d'émotions, mais aussi de la tendresse, de l'espoir, et beaucoup de réflexion. C'est vraiment un film qui pousse à réfléchir, à se poser des questions. Les deux acteurs principaux sont vraiment bons et comme tout le film repose sur eux, ils font vraiment bien leur travail. L'acteur est très talentueux et touchant. L'actrice, que j'avais déjà beaucoup aimé dans le film "Never ending story", m'a ici beaucoup plu. Ils ont tous les deux des rôles difficiles à jouer, mais s'en sortent remarquablement. L'ost est pas mal et les décors sans bien jolis (j'ignorais totalement l'existence de cette petite île au coeur de Séoul!). Et ce qui m'a le plus plu dans ce film, c'est le moyen qu'on trouvé les protagonistes pour communiquer! J'ai trouvé l'idée très bonne, originale et puis elle a un côté romantique, je trouve. Ce film est quand même bien poétique et plein de tendresse.

Bref. J'ai eu un énorme coup de coeur!

Par contre, il y a un petit truc que je n'ai pas bien compris, si quelqu'un a vu le film et sait m'éclairer...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Camomille
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2023
Age : 37
Date d'inscription : 27/07/2013

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mar 4 Nov 2014 - 19:26

Merci pour ton commentaire Mylène Very Happy

MyleneS a écrit:
Par contre, il y a un petit truc que je n'ai pas bien compris, si quelqu'un a vu le film et sait m'éclairer...
Spoiler:
 
Mes souvenirs du film datent un peu mais d'après ce dont je me rappelle
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MyleneS
Woodalchi lady


Nombre de messages : 10790
Age : 26
Localisation : In a k-drama*
Date d'inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mar 4 Nov 2014 - 22:45

Merci pour ton commentaire, Camomille,
Spoiler:
 

En tout cas, je t'encourage à revoir ce film! I love you
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46686
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Jeu 6 Nov 2014 - 12:49

J'ai regardé hier "enien no zero" (le zéro éternel)de 2013, de Takashi Yamazaki, avec Okada Junichi, Haruma Miura et Inoue Maou, d'après le roman de Naoki Hyakuta.
J'ai beaucoup aimé ce film, même en dehors de sa distribution de rêve... lol!
Citation :
Un étudiant plutôt bon à rien se retrouve à enquêter (avec sa sœur aînée qui cherche un sujet de livre ) sur son grand-père biologique, mort en 1945 dans les Forces spéciales japonaises, et dont il ignorait jusqu'à l'existence.
Il va rencontrer des vétérans qui l'ont connu, et va découvrir peu à peu le personnage qu'il était, réputé par certain comme un lâche et révéré par d'autres... Les différents témoignages donnent lieu à des flash backs successifs à travers lesquels le personnage se dessine, et aussi le contexte très particuleir du Japon des années de guerre, son ultra nationalisme, son culte de la mort pour la patrie... Le jeune homme d'aujourd'hui commence par s'y sentir tout à fait étranger, puis il va s'y intéresser et ses découvertes le feront prendre conscience de ce qu'il est lui-même.
Haruma Miura dans le rôle du jeune homme est assez insignifiant, on va dire, mais après tout le personnage essentiel, ce n'est pas lui, mais l'homme dont il recherche l'histoire, et là, Okada Junichi est égal à lui-même, parfait, excellent, habité par son personnage, ainsi qu'Inoue Maou, remarquable de retenue et d'émotion digne dans le rôle de son épouse. C'est un film ambitieux, avec de très belles scènes de combat aérien, qui ne craint pas de montrer la dureté impitoyable du régime de l'époque, ainsi que le décalage avec le temps présent. Il y a juste deux bémol : les scènes de combat aérien sont excellentes tant que ce ne sont pas des gros plans des pilotes dans leur carlingue, parce que là, il est visible qu'ils ne sont pas en l'air !! Very Happy et le second, c'est la toute dernière scène, le passage en rase-motte au dessus du petit-fils du grand-père dans son zéron qui ajoute une note de mélo bien inutile à mes yeux, le sujet se suffisant entièrement à lui-même ! C'est une très belle histoire d'amour, d'amitié, avec la peinture d'un homme au grand cœur. En bref, je l'ai beaucoup aimé, et je le recommande chaudement.
Le trailer :

En 2015 un drama de trois épisodes va sortir sur cette histoire, avec Osamu Mukai dans le rôle principal et Aoi Nakamura (le Sano de HanaKimi 2011)
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books


Nombre de messages : 9825
Age : 26
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Jeu 6 Nov 2014 - 14:31

Merci de ton avis Clinchamps, il faudrait que je le note car ça m’intéresserait de voir Inoue Maou dans un autre rôle que celui de Makino Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
MyleneS
Woodalchi lady


Nombre de messages : 10790
Age : 26
Localisation : In a k-drama*
Date d'inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Lun 10 Nov 2014 - 0:49

Le 13 novembre sortira un film coréen, Cart, avec les actrices Yum Jung-Ah, Moon Jeong-Hee et Kim Young-Ae, ainsi que l'acteur DO (Do Gyung-Soo), qui a récemment joué dans "It's okay that's love".

Je vous en parle parce que ce film semble vraiment très beau et je me suis dit qu'il devrait peut-être en intéresser certaines. Voici un résumé (de dramagaru) :

Maman de deux enfants, Sun-Hee (Yum Jung-Ah) travaille comme caisière dans un grand magasin discount. Hye-Mi (Moon Jung-Hee), une mère célibataire, est une collègue de Sun-Hee et Soon-Rye (Kim Young-Ae) est portière, dans la même magasin. Quant à Dong-Joon (Kim Kang-Woo), c'est le seul membre masculin du syndicat du magasin. Puis, un jour, soudainement, plusieurs travailleurs sont licenciés. Sun-Hee se dresse alors contre la compagnie pour prouver qu'elle a été victime d'un licenciement abusif.

Il semblerait que ce film soit basé sur une histoire vraie. Voici la bande-annonce :



Et j'ai posté dans le topic des musiques de films et dramas la première chanson de l'ost qui a été dévoilée, chantée par DO.
Revenir en haut Aller en bas
Camomille
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2023
Age : 37
Date d'inscription : 27/07/2013

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Lun 10 Nov 2014 - 11:16

Clinchamps, je n'avais pas vu ton post sur "enien no zero", merci pour ton très joli commentaire qui donne envie de se pencher sur ce film Very Happy

Mylène, vu le sujet assez original et le fait que ce soit inspiré d'une histoire vraie, Cart me tente bien bounce Sans oublier le fait qu'il y ait Kim Kang Woo dans un des rôles principaux cheers Merci pour la présentation et le trailer !
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46686
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Lun 10 Nov 2014 - 12:44

Il y a un film coréen qui sort en ce moment : "A girl at my door", de July Jung, un film policier avec Kim Sae-ron et Doona Bae, et comme il s'agit d'un commissaire de police femme et lesbienne de surcroît mutée dans un bourg de campagne, ça pourrait être intéressant !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Lun 10 Nov 2014 - 22:25

Oh vous présentez des films coréens qui semblent vachement intéressant.... lutte sociale d'un côté (et pour en avoir vu des images à la télé, quand ils font grève et protestent ils plaisantent pas les Coréens....) .... policier et évolution sociale et sociologique de l'autre.... I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
marie21
Lost in RA Sunbae


Nombre de messages : 15331
Age : 37
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Lun 10 Nov 2014 - 22:57

Kusanagi a écrit:
Oh vous présentez des films coréens qui semblent vachement intéressant.... lutte sociale d'un côté (et pour en avoir vu des images à la télé, quand ils font grève et protestent ils plaisantent pas les Coréens....) .... policier et évolution sociale et sociologique de l'autre.... I love you

C'est clair! Cart m'intéresse aussi beaucoup!!! Merci d'avoir posté ces infos à toutes les 2!
Revenir en haut Aller en bas
Camomille
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2023
Age : 37
Date d'inscription : 27/07/2013

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mar 11 Nov 2014 - 15:29

J'ai vu pas mal de films ces dernières semaines, et comme j'ai été un peu flemmarde je n'ai pas laissé de commentaire tongue  Je vais faire un petit récap très rapide pour certains, histoire de ne pas faire trop long, mais d'autres méritent quand même un peu plus ! Donc désolée par avance, ça risque d'être un peu long ! affraid


Je vais commencer par The Client Very Happy

    Synopsis : Han Chul Min rentre chez lui le soir de son anniversaire de mariage pour trouver son appartement transformé en scène de crime et envahi de policiers. Le corps de la victime et l'arme du crime restent introuvables et alors que l'enquête commence, Chul Min devient rapidement le principal suspect du meurtre de sa femme.


C'est un film que j'ai beaucoup aimé ! Il y a une très bonne distribution que ce soit Jang Hyuk dans le rôle de l'accusé, Ha Jeong Woo dans le rôle de l'avocat ou Park Hee Soon dans celui du procureur, sans oublier Sung Dong Il (Chuno encore Very Happy). Mention toute particulière à Ha Jeong Woo que j'ai trouvé excellent dans son rôle !!  cheers (en même temps, c'est un acteur qui ne m'a jamais déçue peu importe les rôles qu'il joue !). Le film permet de se pencher sur le fonctionnement du système judiciaire coréen et l'intrigue est vraiment prenante que ce soit pendant l'enquête ou le procès. Je n'en dirai pas plus pour ne pas spoiler, mais c'est pour moi un film à voir !


The perfect number est un film difficile à classer, mélange de suspense, thriller psychologique, romance... J'aurais bien mis le trailer mais je trouve qu'il contient beaucoup trop de spoilers Twisted Evil C'est apparemment un remake (ou en tout cas très largement inspiré) du film japonais Galiléo, mais n'ayant pas vu l'original, je ne peux pas faire de comparaison.

    Synopsis : Suk-Go, brillant mathématicien, mène une vie terne et solitaire. Sa seule joie est sa rencontre quotidienne avec sa voisine Hwa-Sun, qui travaille dans une boutique où il va acheter tous les jours sans faute son déjeuner. Quand Hwa-Sun tue accidentellement son ex-mari, il lui propose de la couvrir.

Là aussi pas grand chose à dire au niveau de la distribution, c'est du bon ! Ryoo Seung Bum (surtout) dans le rôle principal et Jo Jing Woong dans celui du policier sont très convaincants, j'ai par contre été un peu moins emballée par Lee Yo Won (49 days). L'intérêt du film repose en grande partie sur le personnage de Suk-Go, un homme très complexe et difficile à cerner mais aussi assez fascinant. L'histoire est très bien faite et vraiment prenante jusqu'à la révélation finale. J'ai beaucoup aimé ce film ! cheers


Poongsan est un film réalisé par Jeon Jae Hong et produit et écrit par Kim Ki Duk.

    Synopsis : Poongsan (surnom qui vient d'un chien que l'on ne trouve apparemment qu'en Corée du Nord) est connu pour son habileté à traverser la zone démilitarisée entre Corée du Nord et Corée du Sud et joue le rôle de messager pour les familles divisées entre les deux pays. Un jour, il est engagé pour faire passer en Corée du Sud la femme d'un dissident nord-coréen, lui-même placé sous la protection d'agents sud-coréens.

On reconnaît bien l'influence de Kim Ki Duk, sur certains points ce film n'a pas été sans me rappeler 3-iron, le côté poétique en moins ! Par contre, je dois avouer que le côté misogyne dans ses portraits féminins me dérange un peu...Rolling Eyes
Le point de départ était intéressant et je suis rentrée dans l'histoire dès les premières minutes. C'est un film qui aurait pu être très bien s'il n'avait pas perdu de vue en cours de route son thème de départ pour se concentrer sur les affrontements entre agents sud coréens et nord coréens, avec violence gratuite à la clé. C'est dommage parce qu'il y avait vraiment du potentiel !
Ce que je retiens du film est avant tout la prestation de Yun Kye Sang que j'ai trouvé excellent dans le rôle principal cheers Personnage qui ne dit pas un mot de tout le film, dont on ne connait finalement même pas le nom mais il arrive à donner une vraie profondeur au personnage et à faire passer simplement par ses expressions toutes les émotions qu'il ressent.


Pour les autres films, je vais faire plus rapide !  Laughing

A better tomorrow : C'est un film d'action et comme beaucoup de films de ce genre ça se laisse regarder mais ça ne laisse pas de grands souvenirs !  Cool Je l'ai surtout vu pour sa distribution plutôt sympa : Joo Jin Mo, Kim Kang Woo, Song Seung Hun (heuu lui par contre j'aime pas trop ! Laughing ) et Jo Han Sun.

Le grand chef : Comme le nom l'indique, le sujet c'est la cuisine et plus exactement une compétition culinaire, avec Kim Kang Woo dans le rôle principal. C'est mignon, plein de bons sentiments mais pas exceptionnel non plus, par contre à certains moments ça donne vraiment faim !  tongue

Spin Kick : On pourrait le définir comme un espèce de Karaté kid à la coréenne sauf que ça tourne autour du Taekwondo (bon ok ça n'a plus grand chose à voir !! Razz ). Film centré sur le sport et l'amitié, c'est un film qui ne prend pas la tête et le petit plus c'est Hyun Bin vers ses débuts ! Very Happy

Take off : Autre film sur le sport, mais cette fois on suit la première équipe coréenne de saut à ski créée en 1997 spécialement dans le but d'accueillir les JO en 2002 (qui ont finalement eu lieu aux Etats-Unis Suspect ). Petit film sympa avec entre autre Ha Jeong Woo et Kim Ji Suk.

L-DK : C'est le seul film japonais de la liste ! C'est une « high school romance » adaptée d'un manga (il y en a beaucoup en ce moment), c'est plein de clichés (entre autre le fameux festival d'été Rolling Eyes ), un peu niais  Razz et franchement pas très bien joué mais j'ai trouvé ça quand même assez mignon. Entre deux films plus sérieux, ça fait du bien !

Les deux derniers sont destinés à un public plus averti  study

5 senses of Eros : Très honnêtement, c'est la distribution qui m'a intriguée : Jang Hyuk, Kim Kang Woo et Song Joong Ki entre autres, il fallait que je jette un coup d'oeil ! Very Happy Ce n'est pas un film en tant que tel, mais cinq histoires différentes autour d'un même thème. Il y a deux histoires que je n'ai pas aimées du tout, deux autres moyennement, une seule m'a plue I love you (celle avec Kim Kang Woo qui est très touchante). Mais dans l'ensemble, je ne le recommanderais pas Neutral  

Thorn (Innocent thing) : Dernier film sorti avec Jang Hyuk, le point de départ ne me tentait pas plus que ça mais pourquoi pas ! scratch Je n'ai rien à dire au niveau des acteurs, que ce soit Jang Hyuk ou la jeune Jo Bo Ah, ils font plutôt du bon boulot. L'histoire et les personnages par contre c'est autre chose ! affraid Dans la deuxième partie, j'ai trouvé que ça partait complètement en vrille et les personnages sont trop caricaturaux, difficile d'avoir de l'empathie pour l'un ou l'autre (surtout les deux personnages féminins). Et autant prévenir, il y a des scènes assez explicites Shocked  Laughing  Donc pareil, un film que je ne recommanderais pas...

Ouf ! Je crois que j'ai fait le tour ! lol!


Dernière édition par Camomille le Mar 11 Nov 2014 - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Scarlett Unnie
Lost in hangeul melody


Nombre de messages : 35666
Age : 70
Localisation : In the land of the morning calm
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mar 11 Nov 2014 - 18:10

Shocked Tu as fait une cure de films lol! Moi, je crois que je ne suis pas trop films finalement scratch je préfère nettement les dramas Very Happy
A part The Client, je n' ai vu aucun de ta liste et peut-être que je jetterai un oeil sur celui avec Hyun Bin jeune Razz  mais je ferai l' impasse sur les 2 pour public averti lol!
J' ai toujours sur ma table de salon le dvd du film The Thieves ( en français Les Braqueurs Suspect  Rolling Eyes  ) acheté à cause du casting aprés les avoir vu dans "You came from the stars" Laughing  Jeon Ji-hyeon et Kim Soo-hyun et même en cameo Shin Ha-Kyun cheers il faudrait quand même que je bloque 2h pour le regarder lol!
Revenir en haut Aller en bas
Camomille
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2023
Age : 37
Date d'inscription : 27/07/2013

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mar 11 Nov 2014 - 19:32

Scarlett Unnie a écrit:
Shocked Tu as fait une cure de films  lol!  Moi, je crois que je ne suis pas trop films finalement  scratch  je préfère nettement les dramas  Very Happy  
A part The Client, je n' ai vu aucun de ta liste et peut-être que je jetterai un oeil sur celui avec Hyun Bin jeune  Razz   mais je ferai l' impasse sur les 2 pour public averti  lol!  
lol! Je comprends, si j'avais su pour Thorn, j'aurais fait l'impasse aussi
Je te rassure, je n'ai pas regardé tout ça en quelques jours, c'est le récap du dernier mois  Laughing Au niveau de l'intrigue et du développement des personnages, je suis comme toi, je préfère les dramas  Wink Mais l'avantage avec les films, c'est que ça demande moins de temps ! Et des fois, après avoir vu un très bon drama, j'ai du mal à me lancer dans un autre, c'est souvent dans ces moments là que je préfère regarder un film Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46686
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mar 11 Nov 2014 - 19:41

J'ai vu aussi "the client" et aucun autre de ta liste. Je reconnais que le seul qui me tente c'est "the perfect number" les autres, malgré Jang Hyuk, resteront où ils sont !! lol!
Pour les films, je suis encore plus difficile que pour les dramas, il faut que ce soit du cinéma, et pas du mini-drama, je ne sais pas si c'est bien clair ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Aujourd'hui à 7:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cinéma asiatique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 38 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» [cinema] dictionnaire du cinéma asiatique
» Le cinéma asiatique
» Red Trousers - Anthologie Du Cinéma De Hong Kong:
» The Big Heat:
» Lion Vs Lion:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Télévision :: Prawniverse, an aquarium from Asia-
Sauter vers: