Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le cinéma asiatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Scarlett Unnie
Lost in hangeul melody


Nombre de messages : 35742
Age : 70
Localisation : In the land of the morning calm
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Ven 3 Fév 2012 - 13:52

clinchamps a écrit:
Je commencerai par Windstruck, qui a lieu avant bien qu'étant tourné après !! Very Happy
C' est plus logique en effet! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6287
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mer 15 Fév 2012 - 21:49

Je viens de voir un beau film de samouraï: Goyokin (l'or du Shôgun).
J'espère qu'il n'a pas été présenté.

C'est un film de 1969, de Gosha Hideo.
L'histoire se situe en 1831, plutôt dans le nord du Japon à ce que j'ai compris. En tous les cas il y a beaucoup de neige. Magobei est un samourai attaché au clan des Sabai. Son beau-frère, le chambellan - ou fonction équivalente - du clan se démène pour trouver de l'argent et éviter la faillite. En effet, on sent que le système "féodal" est sur le déclin. Il a recours à des méthodes fort peu digne d'un guerrier honorable et massacre sans scrupule les témoins. Magobei accepte de se taire mais quitte le clan pour une vie d'errance et de misère. Il se verra cependant obligé de retourner au clan des Sabai pour retrouver son honneur perdu.

Un article documenté sur la mise en scène, la technique et tout et tout: Arrow

La photo est superbe (la neige et les paysages de côte), l'histoire est assez triste, désenchantée sur la fin d'un monde. Il y a bien évidemment des combats de sabre très bien insérés dans la trame. Je me retrouve assez dans les comparaisons avec certains western faite dans l'article ci-dessus.
Bref, j'ai beaucoup apprécié ce film.

Je mettrai une ou deux photos plus tard. Voilà le trailer, que je n'avais pas trouvé hier soir:


J'en profite pour vous parler rapidement d'un petit film que j'ai regardé en début de semaine: Tada Kimi wo aishiteru (Just loving you ou Heavenly forest) sur les références duquel je suis tombée en m'informant sur les deux films de Nodame Cantabile. Le lien Tamaki Hiroshi, bien sûr.
Ce film est de Takehiko Shinjo et date de 2006. Vu le titre vous vous doutez qu'il ne s'agit pas d'un film de Samourai.

Comme je suis fainéante, je repique le résumé du site sarang-azn.com:
Citation :
Le film débute par le voyage de Makoto à New York à la recherche de son amie Shizuru. Makoto se plonge alors dans le passé et nous raconte sa rencontre avec la jeune fille. Makoto est un jeune homme passioné de photographie et qui n'aime pas être physiquement proche des gens, ce problème l'éloigne des jeunes étudiants universitaires de son âge. Il rencontre par hasard Shizuru une jeune fille à l'allure gamine et décalée. Makoto, sans véritablement s'en rendre compte, se sent très à l'aise avec la jeune fille et décide de lui apprendre la photographie. Peu à peu il réussit à se faire des amis à l'université dont la jeune Miyuki dont il est
secrètement amoureux.
Vous voyez vers où on va... sauf que la fin n'est pas tout à fait celle qu'on attendrait.
C'est évidemment assez sentimental, avec cette retenue caractéristique des films japonais, assez émouvant aussi. La photo est très belle, notamment de très jolies scènes de forêt. Les acteurs sont bons.
J'ai trouvé des invraisemblances, suivant le dictionnaire de Clinchamps, mais je ne peux pas vous en parler sans dévoiler l'intrigue.
Un petit moment de calme et de photographie*, avec de vrais morceaux de Tamaki Hiroshi pour les adeptes.

*ça faisait longtemps que je n'avais pas vu une chambre noire avec agrandisseurs, bacs de révélateur et fixateur, etc.

Le trailer pour que vous puissiez vous faire une idée:

Tada Kimi Wo Aishiteru Trailer (Heavenly forest) par hinatapucca

Voilà...
Revenir en haut Aller en bas
Saatiya
Jellyfish in a Ceylan Tea


Nombre de messages : 2413
Age : 34
Date d'inscription : 24/11/2011

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Lun 20 Fév 2012 - 0:28

J'ai vu ce soir le film coréen The Crucible, avec Gong Yoo dans son premier rôle dramatique, et je dois avouer que j'en suis ressortie pas mal chamboulée No


The crucible est l’adaptation d’un best-seller de la romancière Gong Ji Young, et nous raconte une histoire de viol dans une école pour sourds-muets. Le film a beaucoup fait parler de lui a sa sortie, ca a été un assez gros succès je crois, en partie car tout ca est tiré d'une histoire vraie, et si on a déjà tous vu des films sur le sujet, la façon dont il est traité ici, sachant que tout cela est réel... je ne sais pas trop quoi dire à part que j'en suis ressortie... écoeurée xD
Le film est très bien fait hein, les faits ne sont pas édulcorés, et on ne verse pas non plus dans le sensationnalisme, le principal du récit est basé sur les témoignages des enfants, mais quelque part c'est ca qui rend le tout encore plus difficile à encaisser, sans compter qu'il y a aussi des scènes très dures visuellement (le film s'ouvre sur un enfant qui attend l'arrivée d'un train sur les rails...^^' ), et surtout psychologiquement (surtout vers la fin xD )
Sinon les acteurs sont parfaits, et je ne regrette pas de l'avoir vu, au contraire, mais de part mon travail j'ai toujours été hyper sensible à tout ce qui touche aux enfants et ce genre d'histoire me donne des envies de meurtres ^^'
Bref, voilà le trailer :



Malgré tout ce que j'ai pu dire, j'espère vraiment que certains le verront , car je pense qu'il en vaut la peine xD
Revenir en haut Aller en bas
Athéna
Sparkling Spirit !


Nombre de messages : 2298
Age : 23
Localisation : Perdue entre Thornfield Hall et Busan, en route vers l'Acropole.
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Lun 20 Fév 2012 - 0:35

Bon alors d'abord, parce qu'il le faut bien : Aaaaaaaaaaah gniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii Gong Yoo !

Maintenant je passe à plus constructif. ^^
Je comprends que tu ais été chamboulée Saatiya pale Mais franchement (même si les histoires de ce genre avec des gamins ne me donnent pas trop envie) j'aime les drames. Beaucoup, et aussi les films qui font réfléchir un peu. En plus, je trouve la bande annonce géniale (même si j'ai pas compris tout ce qu'il se disait... Rolling Eyes mais bon, y'avait Gong Yoo alors c'est okay).

J'ai trop trop envie de le voir ! Merci beaucoup pour cette présentation ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46763
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Lun 20 Fév 2012 - 0:38

Je suis intéressée aussi, d'ailleurs j'ai tout un stock de films à voir, je rajoute celui-là sur ma PàV illico !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46763
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mar 21 Fév 2012 - 1:05

Je viens de regarder Windstruck, film coréen, qui me faisait de l'œil sur ma PàV depuis un petit moment.
Le réalisateur est Kwak Jae-yong, avec dans les rôles principaux Jun Ji Hyun et Jang Hyuk (vous devinez pourquoi ce film m'intéressait !! Wink

le film se joue en deux parties, la première sur un ton de comédie, entre la fliquette hardie et risque-tout et le prof pas vraiment aventureux, mais entre eux ça marche, et cela donne lieu à des scènes assez drôles et tendres. Mais le destin frappe et la seconde partie est plus dramatique, avec une touche de fantastique par moment. Je ne peux pas en raconter plus dans déflorer l'histoire, mais la fin est extrêmement touchante (j'ai écrasé ma larme, mais Jang Hyuk me fait souvent cet effet-là, quoiqu'il soit vraiment très bien dans le côté comique du personnage). La fille, bien, c'est une fille, mignonne, elle joue bien, il paraît que c'est une star !! Moi je veux bien !! C'est elle qui joue dans My sassy girl, film relié à celui-ci, qui a été tourné avant mais se passe après Very Happy Vous suivez ?
Le film, tourné en 2003, n'a pas été très apprécié en Corée mais a connu un gros succès au Japon, d'après mon ami Wiki.
J'ajoute que la bande son est top, avec l'ouverture sur une jolie version de Knocking to the heaven's door et surtout, soit en chanson (mais juste une fois, on n'abuse pas) soit en version symphonique "Tears de X-Japaaaaaan !!!!!! cheers
Honnêtement, ce n'est pas un chef d'œuvre, le réalisateur est un peu mollasson et il abuse de la caméra tournoyant autour de l'actrice, mais quand même ce film se laisse tout à fait bien regarder !!! Very Happy

Le prochain sera my sassy girl !!


Dernière édition par clinchamps le Mer 22 Fév 2012 - 12:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marian
Sherwoodian Dreamy Quill


Nombre de messages : 3076
Age : 26
Localisation : Bordeaux, un café à la main, un livre dans l'autre...
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mar 21 Fév 2012 - 23:20

Il Mare, My Sassy Girl, Windstruck et Daisy (si on oublie dans le top A Moment To Remember qui est aussi trop génial), ce sont mes préférés !! \o/ Et bizarrement tous avec Jun Ji Hyun. J'adore trop cette actrice, je vais lui vouer un culte... ♥♥♥ Sinon il faudra aussi que je me fasse la filmo de Rain. Pour l'instant je n'ai vu que A Man From Nowhere et je ne suis pas super fan. ^^"

Sinon, hier soir j'ai regardé 200 Pounds Beauty. Je ferais un récap plus tard car là je vais regarder A Tale of Two Sisters.
Revenir en haut Aller en bas
Scarlett Unnie
Lost in hangeul melody


Nombre de messages : 35742
Age : 70
Localisation : In the land of the morning calm
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mer 22 Fév 2012 - 10:42

Clinchamps, merci pour tes commentaires sur Windstruck! cheers La chanson est trés belle I love you
Revenir en haut Aller en bas
Acubens
Ville du Nord...


Nombre de messages : 773
Age : 45
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mer 22 Fév 2012 - 11:16

Marian a écrit:
Sinon il faudra aussi que je me fasse la filmo de Rain. Pour l'instant je n'ai vu que A Man From Nowhere et je ne suis pas super fan. ^^".
Je ne l'ai pas vu celui-là, mais par contre je te conseille, que dis-je, je te pousse à voir I'm a cyborg but that's ok Very Happy. C'est complétement décalé, dérangé même (logique vu le contexte) et en même temps poétique et très touchant. J'ai adoré la "couleur" de l'image, je ne sais pas comment le dire autrement. Et justement, Rain y est totalement surprenant (et je ne parle pas de ses deux épis en forme de coeur... Very Happy), il habite complétement son personnage et forme un duo fabuleux avec Lim Soo-Jung.

Bref, à voir ab-so-lu-ment, à revoir, et à revoir encore !
Revenir en haut Aller en bas
Pandora Black
Lady Gunslinger of Gilead


Nombre de messages : 7166
Age : 35
Localisation : Dans le Tardis, entre Westeros, Arrakis et Giléad
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mer 22 Fév 2012 - 21:48

MissAcacia, il me tente bien Tada Kimi wo aishiteru bounce

L'inconvénient de ne pas poster de suite c'est qu'ensuite on a du rattrapage à faire Razz (j'ai dit que j'explorerais la filmo d'Asano Tadanobu, je le fais ^^) (pour une fois que je fais ce que je dis Laughing )

Je vais grouper les 2 premiers parce qu'ils ont le même réalisateur, Katsuhito Ishii, à qui l'on doit également The taste of tea. On va dire sobrement que ses deux premiers films sont assez différent de ce dernier Laughing

Shark Skin Man & Peach Hip Girl (1998)


Citation :
Partie à la banque vérifier ses économies, Toshiko se retrouve nez à nez avec un braqueur cagoulé... Plus tard, accidentellement, elle percute la voiture de deux hommes qui poursuivaient un des deux braqueurs. Celui-ci se nomme Samehada. Il vient en effet de braquer la banque mais a décidé de ne pas rendre le magot à son patron et s'enfuit au grand désarroi de son complice, Yamada. Samehada se retrouve poursuivi par son ancien complice et ses hommes de main, en compagnie de Toshiko qui elle aussi fuit, non pas des yakuzas mais son oncle obsédé.

Party 7 (2000)


Citation :
Le lieu : un hôtel assez miteux perdu dans la campagne.

Les personnages : deux hommes, Mister Yellow et Captain Banana, épient avec attention une chambre de leur hôtel depuis une salle secrète aménagée spécialement à cet effet. Dans la chambre, un yakuza qui s'est enfui avec une mallette d'argent, son ex petite amie, l'ami de la fille, un yakuza venu retrouver son argent et un tueur.

Si les trailers et les résumés ne vous en ont pas persuadé, je vous le précise, c'est spécial lol! Je ne conseille que si vous aimez réellement les trucs totalement barges - surtout pour Party 7.

J'ai beaucoup aimé pour ma part - en préférant Shark Skin Man & Peach Hip Girl - sans aller toutefois jusqu'à un vrai coup de coeur, je trouve qu'il manque un petit quelque chose pour que la sauce prenne réellement totalement. Ça me fait penser un peu à du Tarantino, en encore plus wtf et avec moins de sang Laughing

Un petit extrait quand même pour le fun Laughing Rolling Eyes



Survive Style 5+ (2004)


Citation :
Les destins croisés d'un homme aux prises avec sa femme immortelle, un hypnotiseur à succès, une publicitaire, un homme convaincu d'être un oiseau, un gang de trois voleurs et un tueur à gages. Le film marque par sa narration hachée et volontairement décousue. L'ambiance visuelle est très travaillée, notamment par une accumulation de décors rocco jusqu'au burlesque.

C'est marrant parce que ce n'est pas le même réal que les films précédents (ici Gen Sekiguchi) mais il m'a plus fait penser à The taste of tea que les autres films que j'ai vus de Katsuhito Ishii ^^

Pas vraiment pour l'histoire ni le visuel, mais plutôt par ses côtés poétiques un peu décalés et au final pourtant touchants. Pour le côté très coloré et multitude de perso, ça m'a plutôt rappelé The Seaside Motel (tout en ayant non plus rien à voir avec l'histoire Razz j'adoooore mes comparaisons foireuses).

Celui-là je le classe en petit bijou bizarre, moi j'ai adoré, mais je conçois que ça ne plaise pas Laughing c'est très TRES coloré, excessif (surtout au niveau de l'histoire qui se passe entre le personnage de Tadanobu et sa femme) et vraiment pas très normal Laughing

Mais si on se laisse prendre en plus de moments très fun et jouissifs, il y a aussi de très jolis moments I love you

Gohatto (Tabou) (1999)


Citation :
Un magnifique androgyne (incarné par Ryūhei Matsuda) fait son entrée dans une milice de samouraïs Shinsen Gumi. Cette arrivée suscite un tel engouement chez les autres hommes qu'elle donne lieu à des crimes, des suspicions et des meurtres.

Celui-là il faudra que je le revoir, parce que ce n'est pas vraiment ce à quoi je m'attendais donc j'ai été surprise et je pense que je ne l'ai pas apprécié autant que j'aurais pu.

Je pensais que ça tournait autour du fait d'avoir une relation homosexuelle dans ce cadre, mais en fait c'est plutôt les conséquences de la relation sur tous les gens autour que la relation en elle-même. Et la personnalité compliquée à cerner du personnage de Sozaburo Kano (Matsuda Ryuhei).

J'ai eu un petit peu de mal aussi à me faire à la narration assez particulière : en fait assez souvent au début du film, plutôt que de filmer l'évolution de l'histoire et des relations entre les personnages, on a des panneaux qui expliquent ce qui se passe en l'espace de quelques mois, ce que j'ai eu tendance à trouver un peu frustrant puisque c'est ce que je m'attendais à voir au départ lol!

A revoir donc, pour mieux apprécier.

Gojoe (2000)



Citation :
Kyoto, XIIIe siècle : quiconque tente de franchir le pont de Gojoe durant la nuit est systématiquement décapité par ce qui semble être des fantômes, jusqu'aux patrouilles dépêchées par les autorités, tout autant décimées. Ignorant les avertissements de son maître, Benkei, un ancien guerrier légendaire aujourd'hui reconverti en un pacifiste moine, s'est juré d'apprivoiser les démons de Gojoe.
Spoiler:
 

Triste je suis car je me suis rendue compte en fouinant un peu après que la version DVD que j'ai est la version internationale, aka amputée d'une bonne quarantaine de minutes. Maintenant c'est malin, j'ai envie de voir la version longue - la question étant de savoir si c'est trouvable par chez nous Question

Comme je suis une inculte, en fouinant j'ai aussi découvert que c'est basé sur une légende un peu connue, et la rencontre de Benkei et de Yoshitsune, avec une vision assez particulière et personnelle puisque dans le film
Spoiler:
 

C'est super joli à regarder, avec du sang qui gicle un peu par gros jets par moment, certes, mais bon, quand on se bourrine avec des sabres hein, y a forcément des petits accidents de temps en temps Rolling Eyes I love you

Voilà voilà, je vous refiche la paix pour quelques temps maintenant lol!

_________________
Library Thing - Listography - Tumblr - Goodreads

"Captain Cogitation" | CEO of Black Corporation | Commander of the Kraken (and other big bad ass monsters)
N°1 loyal subject of the One and Only Queen Margaret
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars


Nombre de messages : 16738
Age : 43
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mer 22 Fév 2012 - 21:52

et tu respire quand Pando ? Shocked lol!

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Pandora Black
Lady Gunslinger of Gilead


Nombre de messages : 7166
Age : 35
Localisation : Dans le Tardis, entre Westeros, Arrakis et Giléad
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mer 22 Fév 2012 - 21:55

Nan mais j'ai regardé ça sur ces dernières semaines hein lol! c'est juste que j'ai traîné à en parler (et que j'ai un peu totalement zappé de faire des captures Laughing )

_________________
Library Thing - Listography - Tumblr - Goodreads

"Captain Cogitation" | CEO of Black Corporation | Commander of the Kraken (and other big bad ass monsters)
N°1 loyal subject of the One and Only Queen Margaret
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars


Nombre de messages : 16738
Age : 43
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mer 22 Fév 2012 - 21:56

ca me rassure un peu Razz

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46763
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mer 22 Fév 2012 - 21:59

Merci Pando !!! cheers Survive style+5 et Gojoe m'intéresse bien mais j'avoue pas trop les deux premiers !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mer 22 Fév 2012 - 22:21

Ah vouais... je me disais aussi.... Shocked

Sinon, moi, tout me tente... le barré, le samourai, les fantômes.... cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46763
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Jeu 23 Fév 2012 - 8:47

[quote="Pandora Black"]MissAcacia, il me tente bien Tada Kimi wo aishiteru bounce

Un très joli film, et j'avoue que la fin m'a passablement émue, pour ne pas dure plus !!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6287
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Jeu 23 Fév 2012 - 13:14

Oui, la fin est émouvante. La construction de l'histoire est intéressante aussi, elle ménage bien la surprise.

Sinon, je te plussoie Clinchamps pour Survive style 5+ (l'avis de Pando me donne envie de lui redonner sa chance) et Gojoe (parce que les histoires de fantômes et les légendes, c'est bien Very Happy).
Merci pour toutes ces présentations.

Je viens de tomber sur une référence d'un film avec Matsuda Shota: Ikigami, the ultimate limit. film sorti en 2008 et basé sur le manga éponyme de Motoro Mase (en cours depuis 2005, actuellement au tome 9). Si le film est aussi bien que le manga (dont j'ai lu les deux premiers tomes) il doit valoir le détour mais il faut prévoir les mouchoirs (j'ai pleuré comme une madeleine sur chacun des deux tomes).
Je ne sais pas si quelqu'un en a déjà parlé.
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora


Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Jeu 23 Fév 2012 - 23:26

Saatiya a écrit:
J'ai vu ce soir le film coréen The Crucible, avec Gong Yoo dans son premier rôle dramatique, et je dois avouer que j'en suis ressortie pas mal chamboulée No
[...]
je ne sais pas trop quoi dire à part que j'en suis ressortie... écoeurée xD
Le film est très bien fait hein, les faits ne sont pas édulcorés, et on ne verse pas non plus dans le sensationnalisme, le principal du récit est basé sur les témoignages des enfants, mais quelque part c'est ca qui rend le tout encore plus difficile à encaisser, sans compter qu'il y a aussi des scènes très dures visuellement (le film s'ouvre sur un enfant qui attend l'arrivée d'un train sur les rails...^^' ), et surtout psychologiquement (surtout vers la fin xD )
Sinon les acteurs sont parfaits, et je ne regrette pas de l'avoir vu, au contraire, mais de part mon travail j'ai toujours été hyper sensible à tout ce qui touche aux enfants et ce genre d'histoire me donne des envies de meurtres ^^'
Je vais me contenter de plussoyer tes commentaires, Saatiya Wink . Je viens de terminer le film, et tout pareil, je n'ai qu'une envie, c'est d'aller vomir en trucidant au passage quelques personnes à coup de plantes vertes Neutral
C'est très très dur psychologiquement, j'avoue que j'ai zappé pas mal de scènes pale . Le "simple" témoignage des enfants m'aurait amplement suffi, mais j'imagine que les gens derrière le film voulaient frapper un grand coup et marquer les esprits, histoire que leur message soit entendu. On peut dire que c'est réussi ...
Moi non plus je ne regrette pas d'avoir vu le film, mais je crois pouvoir affirmer sans me tromper que je ne le reverrai jamais.


Sinon, je plussoie également les avis sur Tada Kimi wo Aishiteru sunny , et les derniers films présentés donnent très envie (même si je sens que je vais faire une petite pause concernant les films glauques/bizarres Laughing )

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
ekaterin64
Queen of Nanars


Nombre de messages : 16738
Age : 43
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Lun 27 Fév 2012 - 16:30

Ton look donne envie Saatiya, je viens d'aller voir la ba de Gabi, les images sont superbes. Et tu as raison de dire que dans Flowers Frozen, il était superbe drunken

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
jennie
Ville du Nord...


Nombre de messages : 763
Age : 30
Localisation : Chez Moe à lire des romans
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mar 28 Fév 2012 - 11:04

Hello fans de crevettes Very Happy Je viens piquer une tête dans l'aquarium en espérant que j'ai plongé dans le bon bassin pour vous signaler qu'Arte a décidé de gâter les Asiaphiles le

LUNDI 5 MARS

en diffusant 2 films japonais:

Nobody Knows à 20h35

Citation :
Livrés à eux-mêmes depuis que leur mère est partie avec un amant, 4 gamins cloîtrés dans leur appartement s'organisent pour survivre


L'été de Kikujiro à 23h00

Citation :
L'escapade rocambolesque à travers le Japon d'un dur à cuire gauche et bourru et d'un gamin parti à la recherche de sa mère.
Revenir en haut Aller en bas
marie21
Lost in RA Sunbae


Nombre de messages : 15350
Age : 37
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mar 28 Fév 2012 - 11:10

Merci Jennie!!! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mar 28 Fév 2012 - 12:24

Merci Jennie

Je regarderais p'têt enfin Nobody Knows parce que Kore-Eda, et j'aime ce qu'il fait... ^^

Et l'Eté de Kikujiro.... mais pourquoi taaaaaaaaaaaaaaaaaard... je bosse moi, le lendemain Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
jennie
Ville du Nord...


Nombre de messages : 763
Age : 30
Localisation : Chez Moe à lire des romans
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mar 28 Fév 2012 - 13:06

Arte rediffuse souvent les films une semaine après leur passage parfois, mais les rediffusions se font surtout l'après-midi donc avec un peu de chance si tu surveilles ton programme TV et si t'as un enregistreur tu pourras peut-être voir l'été de Kikujiro Wink
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46763
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mar 28 Fév 2012 - 13:38

je pense que je vais enregistrer le premier (l'été de Kikujiro orne déjà mon étagère-à-DVD-asiatiques ! Merci Jennie, plongeon de haut vol parfaitement réussi !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Mer 29 Fév 2012 - 14:29

Alors, sur les conseils avisés de notre Modératrice Vénérée Reine de Corée Master of the Weirdo.... aka Mimidd, j'ai visionné hier soir 8uppers, le film-music-vidéo bonus des Kanjani8 Arrow

Et ma foi, c'était un bon petit film. cheers


le pitch:
Citation :
Le Club "THE EIGHT" est géré par un groupe de 7 amis, ayant tous grandi dans le même orphelinat, créant ainsi des liens très puissants entre eux. Lorsqu'ils ne s'occupent pas du Club, ils agissent en tant que "nettoyeurs" sur des contrats qu'on leur a passés et ils doivent se débarrasser d'objets ou de personnes encombrantes. Leurs cibles sont toujours de mauvaises personnes. De plus, leurs actions sont illégales et ils peuvent être assez violents.
Un jour, l'objectif est de se débarrasser d'un carton mais celui-ci contient un bébé.
Un dilemme va alors se poser : vont-ils le garder ou l'abandonner dans un orphelinat ?

Who's who?:
Nishikido Ryo : Ace
Yokoyama Yu : Mac
Shibutani Subaru : Arsenal
Tadayoshi Okura : Johnny
Yasuda Shota : Toppo
Murakami Shingo : Jacky
Maruyama Ryuhei : Gum

Mon avis:
Attention ce n'est pas un film destiné au cinéma... c'est un music-film-bonus sur un de leur DVD, donc à la base c'est pour la promo.
Et ma foi, c'est un film plutôt réussi dans cette optique, parce qu'il y a réellement un scénario, et que le travail y est bien effectué.
J'ai bien éimé, on y sent dans l'intro des petits clins d'oeil tarantinesque (vu le sujet), les acteurs, la photos, les scènes de combats sont bien!!
Petit bémol, une baisse de rythme vers le milieu (bébé est choupi, mais la scène du parc avec la musique, ça vire un peu à l'ami Ricoré...)

Les moins:
- la baisse de rythme, et la musique au milieu... euh, les Kanjani8 des fois (souvent? lol! )

les plus:
- la photo, avec de très belles ambiances.
- le jeu des acteurs, assez sobres. Ryo est aussi flippant que Subaru sans rien dire... voir même plus, et c'est peu dire...
- l'intro, musique comprise ^^
Oriental Surfer by 関ジャニ∞ on Grooveshark

Un peu d'image ^^
Les héros...
Spoiler:
 
La scène du supermarché, excellente... où Ryo tente de communiquer avec l'espèce enfantine...
Spoiler:
 
et Subaru supporte l'excitation baby-modesque des deux autres... lol! lol!
Spoiler:
 

Ryo en mode fan service...
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cinéma asiatique   Aujourd'hui à 21:18

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cinéma asiatique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 40Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» [cinema] dictionnaire du cinéma asiatique
» Le cinéma asiatique
» Red Trousers - Anthologie Du Cinéma De Hong Kong:
» The Big Heat:
» Lion Vs Lion:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Télévision :: Prawniverse, an aquarium from Asia-
Sauter vers: