Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 18  Suivant
AuteurMessage
Zakath Nath
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 3460
Age : 35
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James   Dim 21 Oct 2012, 21:31

Oui, j'avais également lu un article sur The Guardian au sujet de l'accueil tiède du livre en France. Cela dit, je n'avais pas l'impression que le livre avait été tellement mieux reçu dans les pays anglo-saxons (malgré les ventes, je n'en ai quasiment lu que du mal quand je tombe sur des avis anglophones, comme si tout le monde le lit pour s'assurer que c'est aussi nul qu'on le dit) et ça laissait à penser que si on était aussi blasé c'est qu'on avait été biberonnés à Sade ou à Histoire d'O Laughing sans parler du fait que certain(e)s français(e)s ont déjà lu le livre en anglais, donc pas besoin de se précipiter sur la traduction.

Citation :
It’s as close to literature as Whiskas cat food is to gastronomy

lol!

Je crois que le truc c'est surtout que ça va un peu par vague: un succès se fait par bouche-à-oreille, donc on a une première vague d'avis positif. Puis arrive la deuxième vague, ceux qui ont lu après qu'on le leur ait recommandé ou par curiosité face au foin qu'on fait, sont déçus (voir atterrés) et le font savoir. La traduction arrivant quelques mois après la première vague, ce n'est pas forcément étonnant qu'on se retrouve avec des réactions très tièdes.

Mais c'est toujours sympa de nous faire passer pour les garants du bon goût!

Citation :
En fin de compte, cela ne parle peut-être pas réellement d'amour mais d'un coup de foudre physique, c'est assez différent, enfin j'imagine bien que ça va découler sur une subliiiime histoire d'amour, mais bon...

Oui, pour ce que j'ai compris, il y a de ça. En gros, c'est un poil sulfureux (le SM pour ceux qui n'y connaissent rien) mais pas trop quand même (les limites fixées par le contrat) et l'ingénue va nous humaniser le ténébreux insensible et torturé grâce au pouvoir de l'amour, enfin, si quelqu'un a tout lu et peut confirmer...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://zakath-nath.joueb.com
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23968
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James   Dim 21 Oct 2012, 21:33

Merci pour le lien, Tiadeets. Cela confirme ce que je pense : on en parle dans la presse, mais surtout comme phénomène sociologique, pas comme phénomène littéraire. C'est rassurant, mais ce n'est pas vraiment une surprise. rendeer

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei
avatar

Nombre de messages : 8840
Age : 41
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James   Dim 21 Oct 2012, 21:37

Je remarque qu'une partie du Tumblr anglophone non plus... Laughing

En Italie, j'ai vu les 3 tomes directement publié... et l'accueil critique a été moyen aussi (mais pâreil c'était le best-seller de l'été...)... les Italien sont un peu moins cynique et snob dans leur critique, mais le fond est le même... cela passe plus par un humour désabusé. Et une interrogation en effet sur la typologie des lecteurs

Je vous met deux articles sur le sujet vu d'Italie... j'essaierai de traduire les grandes lignes...
Mais voici déjà l'intro du premier:
Citation :
“Trattengo il fiato. Sono Eva nel paradiso terrestre, lui è il serpente, e io non so resistere”. Questa frase, da sola, autorizza a lanciare il libro oltre la finestra, stando attenti a non colpire un passante.

"Je retiens mon souffle. Je suis Eve au paradis terrestre, il est le serpent, et je ne sais pas résister." cette phrase, en elle-même, autorise à lancer le livre par la fenêtre, en étant attentif à ne pas blesser un passant.
L'article entier: Arrow

Et le second article Arrow pas forcément plus tendre quand il s'agit de parler du livre...
Citation :
La trama del libro nato come fan-fiction di Twilight è questa: Anastasia Steele, studentessa americana media, vergine a 21 anni, conosce per caso Christian Grey, miliardario "davvero molto bello" di 27 anni, che per ragioni non ben specificate va in fissa con lei e decide di dominarla e scoparsela in tutti i modi possibili. Fine. Il tutto è farcito da una serie di luoghi comuni e banalità assortite scritte in modo tale da far sembrare i libri di Carlo Conti spaventosamente vicini a Proust. Gli altri due mappozzi della saga parlano della stessa roba più o meno allo stesso modo.

La trame du livre, né comme une fanfiction de Twilight est cele-ci: Anastasia Steele, étudiante américiane moyenne, vierge à 21 ans, rencontre par hasard Christian Grey, milliardaire "vraiment très beau" de 27 ans, qui pour une raison par bien spécifiée fait une fixation sur elle et décide de la dominer et de se la faire dans toute les positions possible. Bien. Le tout farci d'une série de lieux communs et de banalité écrit dans un style qui ferait passer les livres de Carlo Conti (un présentateur italien de la Rai...) terriblement proche de Proust. Les autres livres de la saga parlent plus ou moins de la même chose plus ou moins de la même façon.

Après une telle entrée dans les deux cas, la suite des deux articles s'intéresse plus au raison du succès, d'un point de vue sociologique (trop de sexe virtuelle pour le premier, étude de la sociologie lectorale pour le second...)
Donc cela rejoint ce que tu penses même en Italie, Cat Very Happy


Dernière édition par Kusanagi le Dim 21 Oct 2012, 21:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
marie21
Lost in RA Sunbae
avatar

Nombre de messages : 18524
Age : 39
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James   Dim 21 Oct 2012, 23:37

Kusanagi a écrit:


Mais je lis aussi des romances Harlequin et même si le style des traducteurs/trices n'est pas transcendant, il y a un effort, et il y a un style quand même (un peu répétitif des fois...).

moi aussi, c'est le style qui me dérange, en plus de l'héroine complètement nunuche et aussi la façon dont la femme est perçue dans ce bouquin!!
J 'ai un peu de mal avec les traductions aussi, mais ça vient aussi du fait que les romances historiques ou/ et contemporaines (que tout le monde appelle communément "style harlequin" alors que selon moi, ce genre -là est tellement vaste qu'il ne peut pas y avoir qu'un seul nom pour le qualifier), je les lis en anglais et franchement elles sont très bien écrites! même si on retrouve souvent les mêmes intrigues, c'est bien le style et la façon dont l'histoire nous est racontée, qui font qu'on va plus aimer tel livre plutôt qu'un autre!!!
je lis des romances pour m'évader...s'il n'y a pas un minimum de style, ça ne me fait pas rêver!! et c 'est bien ce que je reproche à 50 Shades of Grey! ça ne m'a pas fait rêver, les situations et les pensées de l'héroine étaient tellement ridicules que j'avais tout le temps envie de jeter mon livre par la fenêtre!
et je ne comprends pas l'engouement que suscite ce bouquin qui n'était au départ qu'une fanfiction (que n'importe qui aurait pu écrire!!!l scratch et je ne comprends pas que des lectrices puissent s'évader avec ce bouquin parce que pour moi, y a pas de style et ça ne me fait pas rêver!!! scratch
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei
avatar

Nombre de messages : 8840
Age : 41
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James   Lun 22 Oct 2012, 00:15

marie21 a écrit:
les situations et les pensées de l'héroine étaient tellement ridicules que j'avais tout le temps envie de jeter mon livre par la fenêtre!

Faut juste faire attention de pas heurter un passant lol!

Quand je parle d'Harlequin, je parle réellement des livres édités par Harlequin, dont les traductions sont pas mal codifiées aussi, ce qui uniformise un peu le style Very Happy
Mais effectivement si on parle du genre de la romance en général, c'est comme ailleurs, y'a du bon, du moins bon et de l’excellent Very Happy

Rapidement, je vous fait un résumé des articles en italien, quand même:

Le premier a été publié dans les blogs du Corriere della sera. Il tente de comprendre le pourquoi de l'engouement pour un tel livre... une des premières pistes pour lui est le développement de la pornographie accessible à tous, en magasin (je vous parle de l'Italie, là, hein ^^). Bon là, j'avoue j'ai pas trop compris, parce qu'après m'avoir posé ce postulat de recherche, il nous parle de la façon dont c'est raconté dans Fifty Shade... et du style littéraire qui en fait casse l'érotisme... je suppose qu'il fait référence à la façon dont les scènes de sexe sont mise en scène et racontée, parce qu'effectivement, le vocabulaire de Grey est limite celui des film porno...
La deuxième piste est ce qu'il appelle le sexe virtuel... dans nos société, on est très libéré... en parole, vue, etc... mais finalement comme dit l'adage, c'est ceux qui en parle le plus qui en font le moins... (et là, le mâle italine est sommé de lâcher son Iphone, merci... lol! lol! )

Le deuxième article provient de Vice, un site info et culture du net italien (qui a d'ailleurs, un article sur ses groupe punk rock japonais favori, que voilà un truc à noter... fin du HS lol! ) qui va me classifier les lecteurs lectrices de50 Sahdes...
- La jeune fille moderne... qui vit encore dans un conte de fée, (complexe de Cendrillon...) et qui est attiré par les description du cadre de vie de Grey (en haut d'un immeuble ou l'on voie la ligne des grattes ciels...)
- la post-adolescente qui a commencé par Harry Potter, puis continuer sur Twilight (parce que magiiiie) et qui adulte maintenant tente Fifty Shade, aprce que c'est bon, c'est une grande fille, et que le sexe c'est magique...
- les éditrice, écrivaines érotique qui n'ont jamais réussi a avoir du succès... et qui veulent comprend pourquoi EL James elle si...
-le veline... les potiches de la télé italienne... en Italie, on va dire que c'est aussi le synonyme de "cagole" pour le Sud ^^. Parce que pour une fois, elles lisent un livre qui n'est pas le mode d'emploi d'un produit de beauté... pis ça peut donner des idées pour les soirée Bunga-bunga... (grosse référence de politique italienne inside... lol! )
- les femmes au foyer... deux types ici... les classiques, rassurée de voir qu'une femme comme elles écrit et réusie, donc voilà, ça fait s'évader... Les combattantes, qui ont l'impression que les scènes de sexe c'est la vie...
- les gens pas coeur de cible, qui lisent parce que pour critiquer faut lire... et qui finalement, sont p'têt ceux qui ont fait le plus attention a bien tout lire. lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
christelle
The Gathering Storm
avatar

Nombre de messages : 3484
Age : 42
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James   Lun 22 Oct 2012, 11:56

Je rejoins la dernière catégorie, j'avoue que j'ai maintenant envie de le lire pour me marrer surtout (mais une visite ici de temps en temps fait aussi bien l'affaire, lol! )
Revenir en haut Aller en bas
April
Black Leather's Violet
avatar

Nombre de messages : 16499
Age : 44
Localisation : Allongée sur des pétales de violettes, en très bonne compagnie
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James   Lun 22 Oct 2012, 16:07

Christelle, si c'est pour te marrer que tu veux le lire... vas-y ! Pour le moment, c'est la réaction que j'ai.

Parce que bon, Ana... oups pardon, Anastasia Razz , passe à peu près le 95% de son temps à penser "Wouahhhh, Christian, il est trooooooop bôôôô, je veux faire des cochonneries avec lui, etc, etc".

La scène quand il vient acheter du matériel dans le magasin de bricolage dans lequel elle travaille est collector. Elle se demande pourquoi il a besoin d'attaches en plastique, de gros scotch, de corde, etc, à coup de "Vous allez bricoler qwââââ ?" et à la façon dont il lui répond, si elle a pas compris que son truc à lui, c'est les trucs "spéciaux", il faut qu'elle sorte un peu de sa cambrousse la Miss. lol!

Et le coup de la brosse à dents... OMG OMG OMG, je me suis dit "Grow up Anastasia !". Razz


Althea, j'ai lu l'article dont tu as posté le lien. Excellent, trop drôle !


Kusanagi a écrit:
Ah, elle découvre le SM, la Anastasia... ceci dit, elle découvre un peu la vie en général de ce que je lis, surtout... lol!

C'est tout à fait ça. lol!


J'ai (presque) hâte de continuer à pouvoir rigoler ma lecture. Je me suis arrêté au moment où cette chère Anastasia découvre la salle de jeux de Christian.... pardon, Christiiiiiiiiiiiiiiiiiiiian !!!

Autre réplique culte de Miss-Je-Découvre-La-Lifre à son Cri-Cri-D'Amôôôôur : Vous voulez qu'on joue avec votre Xbox ?

C'est cela, vouiiii... lol! lol! lol!


Petite photo trouvée sur le net. "50 shades", c'est pô pour les mauviettes :

Spoiler:
 



Dernière édition par April le Mar 23 Oct 2012, 10:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aprilsviolet.wordpress.com
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei
avatar

Nombre de messages : 8840
Age : 41
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James   Lun 22 Oct 2012, 18:12

il a l'air de vachement apprécier sa lecture, le monsieur lol! lol! lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6491
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James   Lun 22 Oct 2012, 21:27

cat47 a écrit:
Grâce à vous, je viens de m'écarter pour la première fois d'un principe qui m'est cher : ne pas juger un livre avant de l'avoir lu.
Bon, je vais faire largement pire que Cat en plus. Tout mon post est un jugement de ce roman que je n'ai même pas lu. Si vous trouvez que j'exagère trop, dites le moi, parce que je n'ai pas pu m'empêcher de me défouler. Embarassed

Je ne suis pas sûre de lire un jour ce roman, non pas parce qu'il parle pseudo SM et cie, mais parce que je suis affligée par les extraits que j'ai pu lire No, par leur bêtise criante et par le faible niveau de langue. Bref, si je le lis, ce sera pour pouvoir donner mon avis, ou pour fantasmer rire un coup. Very Happy Mais en tout cas, je peux jurer une chose : je ne veux pas acheter ce roman, ni participer en aucune manière au succès d'un truc pareil. Evil or Very Mad

J'ai entendu parler de Fifty shades il y a un petit bout de temps, en me renseignant sur les actualités d'Emma Watson (certaines rumeurs disaient qu'elle allait interpréter le rôle principal du film). Mais je ne savais pas de quoi il s'agissait. J'ai donc lu les premiers extraits sur le net, la semaine dernière, lors de la sortie française. Et là... le choc ! En fait, je vais vous dire, ce que j'ai lu m'a semblé très familier...! Suspect Je précise que je n'ai jamais eu l'occasion de lire de romance, Harlequin ou autres. Et si je suis passée sur ce topic, c'était aussi pour avoir confirmation qu'il existe des romances bien meilleures que Fifty shades... et j'ai eu ma confirmation. Wink

Bref, si vous n'avez jamais lu de fanfiction, vous passez forcément à côté de quelque chose (c'est d'ailleurs le cas de certains journalistes, qui abordent le roman comme une oeuvre à part entière). Je m'explique. Un peu après la publication du dernier Harry Potter, je me suis lancée dans la lecture de fanfictions sur le net. Il y a en a de bonnes voire excellentes (peu) et de très nulles (beaucoup). Mais dans ma quête effrénée de bonnes fanfictions, j'en ai finalement parcouru un très grand nombre de très nulles.

Et quand j'ai appris que Fifty shades était au départ une fanfiction, ç'a été la révélation ! cheers Voilà pourquoi je trouvais ce style pauvre et niais, ces aventures SM-fleurs bleues, si... familières ! Very Happy En fait, la façon dont les scènes de sexe sont racontées, les personnages qui sont tous les mêmes (la fille maladroite-l'homme riche intelligent-Dieu du sexe-et un brin autoritaire), le choix du vocabulaire... c'est strictement et presque mot pour mot la fanfiction-romance de base. Et si je me permets de juger ce roman que je n'ai pas lu, c'est que ça m'a sauté aux yeux avec une force inouïe. Shocked

J'ai lu des tas de fanfictions Drago-Hermione (voire Hermione-Jedusor). La quasi totalité d'entre elles sont sur le même modèle. Mais quand je parle de modèle, c'est bien plus que l'histoire : c'est aussi le style, la façon de raconter, de suggérer (ou de ne rien suggérer d'ailleurs), de tenter des métaphores hasardeuses, de risquer des effets de style en se prenant pour un grand écrivain. Tous ces textes sont identiques, Fifty Shades a l'air d'être un autre exemple... sauf que c'est un livre publié au succès mondial. Shocked Comme un gigantesque plagiat, une uniformisation effrayante de la façon de penser le sexe, la romance, l'amour, les personnages. No On a une uniformisation du vocabulaire, plus largement du style, de la structure du récit... à croire que les gens n'ont plus d'imagination. No Ca fait drôlement peur.
Et concrètement, on a toujours Hermione timide mais attirée par Drago-Dargo le tombeur de tout Poudlard qui désire Hermione et finit par l'aimer (en gros, Hermione pourrait s'appeler Anastasia que ça ne changerait rien, parce que l'Hermione de JK est sauf exception, complètement dénaturée dans les fanfictions).

Fifty Shades, de ce que j'ai pu lire, m'a paru n'être qu'une fanfiction moyenne parmi des milliers d'autres. On dirait bien qu'on peut passer de Harry Potter à Twilight à Fifty Shades rien qu'en changeant le nom des personnes. (Et il faut aussi remplacer "Putain" par "Par Merlin" dans Harry Potter... Razz). Tout ce que je peux dire, c'est qu'il me semble que l'auteur de Fifty a eu drôlement de chance. N'importe quelle fanfiction aurait pu faire l'affaire... enfin, on dirait...

Et en fait, le pire dans tout ça, ce sont les records de vente. affraid Harry Potter avait battu Le journal d'Anne Franck qui avait battu la Bible (enfin, je crois que c'est à peu près ça). Et voilà Fifty Shades qui bat le record. Je ne sais pas quelles conclusions on peut tirer. Rolling Eyes Je suis assez intéressée par les articles que tu as cités Kusa, et qui parlent de ce qui peut motiver les gens dans une telle lecture.

D'ordinaire j'aime que les gens lisent, quel que soit le livre. Ca me rassure et me fait plaisir de voir qu'on n'oublie pas la lecture. Smile Et je n'envisageais pas de penser différemment. En gros, peu importait ce que les gens lisaient, tant qu'ils éprouvaient du plaisir à lire.
Mais là, ah, je crois que je suis prête à faire une exception. Twisted Evil Qu'un roman caricatural et mal écrit ait battu le record du plus grand nombre de ventes, ça me dépasse, ça m'afflige presque, et en tout cas ça me fait peur. J'espère tout de même que les gens qui lisent ce livre le prennent avec humour (et ça me fait beaucoup de bien de lire vos avis, je suis rassurée ! Very Happy) mais quelque chose me dit que ça n'est pas forcément le cas. No

Bref, au final, je peux vous dire que tous vos posts m'ont bien fait rire ! sunny
Et April, la photo que tu as postée est géniale ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
marie21
Lost in RA Sunbae
avatar

Nombre de messages : 18524
Age : 39
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James   Lun 22 Oct 2012, 22:29

Annwvyn a écrit:


Je précise que je n'ai jamais eu l'occasion de lire de romance, Harlequin ou autres. Et si je suis passée sur ce topic, c'était aussi pour avoir confirmation qu'il existe des romances bien meilleures que Fifty shades... et j'ai eu ma confirmation. Wink

effectivement, j'en ai maintenant pas mal dans ma bibliothèque qui sont vraiment très bien écrits et auxquels- pour la plupart (car je ne mets que mes "romances préférées" ) - je tiens beaucoup
bon, faut pas non plus se leurrer, ces livres sont bourrés de pas mal de clichés!! Rolling Eyes mais dans la plupart de ces livres, il y a un style qui fait qu'on s'intéresse aux personnages, même s'ils sont un peu caricaturaux, et qu'on s'évade en lisant leurs aventures!!! Wink

Pour en revenir à Fifty Shades, je suis aussi stupéfaite que cette fanfiction ait été publiée! Shocked j'en ai lues aussi, des suites de North & South, de Robin Hood (des fanfictions sur Guy of Gisbourne) et aussi de Pride & Prejudice mais sur internet et si certaines n'étaient pas trop mauvaises voire assez bonnes (je pense surtout aux fanfics sur Guy), je pense qu'il ne serait jamais venu à l'esprit des auteurs l'idée ni l'audace de publier leurs fanfics! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
April
Black Leather's Violet
avatar

Nombre de messages : 16499
Age : 44
Localisation : Allongée sur des pétales de violettes, en très bonne compagnie
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James   Mar 23 Oct 2012, 11:22

Anwvynn et Marie, je vous plussoie.

J'ai également lu quelques fanfictions basées sur des séries et effectivement, il y a de tout et n'importe quoi, mais il y en a aussi de bonnes, même de très bonnes, qui surpassent de loin "50 shades". Wink

Je suis aussi surprise que cela a été publié... parce que bon, dans ce cas, toute personne maniant en tant soit peu la plume peut devenir écrivain et vendre une tonne de livres. lol!


marie21 a écrit:
je pense qu'il ne serait jamais venu à l'esprit des auteurs l'idée ni l'audace de publier leurs fanfics! Shocked

Tout à fait. Pour ma part, j'en ai écrit quelques unes et bon, jamais, ô grand jamais, l'idée m'aurait traversée ne serait-ce que l'espace d'une seconde d'avoir l'audace de m'adresser à un éditeur. Je ne suis pas folle, je fais ça pour m'amuser et accessoirement, amuser les quelques personnes qui m'ont lues. lol!

C'est là que je me dis que j'ai peut-être fait une bêtise et que j'aurais dû tenter le coup. J'aurais eu une chance de gagner plein de sous. Zuuuuuuuuuut...


Plus sérieusement, je me demande comment cette histoire a engendré un tel buzz et engendré autant de ventes, au point d'en battre "Harry Potter". Car bon, y a pas photos, entre J.K. Rowling et E.L. James, je choisis la maman d'Harry Potter. cheers

En parlant de maman, dans ma lecture ce matin, cela m'a démangé d'aller punir le "rejeton" de Miss James tellement il m'énervait et l'envoyer dans sa chambre faire ses devoirs (oui, il est plein aux as, il a une grosse entreprise, mais pour moi, ce n'est qu'un sale gosse mal élevé pourri gâté ). Mais bon, il aurait été fichu d'aimer ça le Cri-Cri.

Au moins, on peut dire qu'on passe un bon moment sur le forum à en parler... car effectivement, il vaut mieux en rire... Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aprilsviolet.wordpress.com
marie21
Lost in RA Sunbae
avatar

Nombre de messages : 18524
Age : 39
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James   Mar 23 Oct 2012, 12:04

April a écrit:

marie21 a écrit:
je pense qu'il ne serait jamais venu à l'esprit des auteurs l'idée ni l'audace de publier leurs fanfics! Shocked

Tout à fait. Pour ma part, j'en ai écrit quelques unes et bon, jamais, ô grand jamais, l'idée m'aurait traversée ne serait-ce que l'espace d'une seconde d'avoir l'audace de m'adresser à un éditeur. Je ne suis pas folle, je fais ça pour m'amuser et accessoirement, amuser les quelques personnes qui m'ont lues. lol!

pourtant, j'ai bien pensé à ta fanfic quand j'ai écrit ce post hier!!! parce que ta fanfic est 100 fois mieux que 50 shades!!! le but quand on écrit une romance, c'est de faire en sorte que celle qui va la lire va swooner / vibrer grâce à un minimum de style! avec de l'humour, ça peut être encore mieux! et toi, April, tu as su insuffler un style à ta fanfic!!!j'ai swooné quand j'ai lu ta fanfic! bon, c'est vrai que ça aide que ce soit un personnage incarné par un acteur! on sait déjà quel genre de personnage on va avoir!!!
Avec Fifty Shades, on n'est pas aidé de ce point de vue! mais j'ai déjà lue des romances où les personnages n'étaient pas du tout incarnés au préalable à l'écran et qui m'ont fait vraiment swooner (hello Gray Rouillard de After The Night, de Linda Howard ^^ tiens encore un Gray,^^ mais là, on a droit à un vrai mec, décrit comme pas très "beau" physiquement, mais sexy, oui, il l'est à 100 %!!! et je le visualise très bien grâce au style de l'auteur!!!) avec Fity Shades, on ne swoone pas du tout!!
Ana s'extasie devant la beauté de ce Christian mais désolée je n'arrive pas à imaginer comment il peut être physiquement et ce qui le rend séduisant! scratch il ne suffit pas de dire "oh, he's so hot!!!" à plusieurs reprises pour qu'il le soit automatiquement! Suspect scratch Rolling Eyes

pour moi aussi, le but d'écrire une fanfic c'est de s'amuser et d'amuser les personnes qui l'ont lue!!!mais se faire du fric avec ça?!!!
je soutiens Annwvyn dans sa démarche de ne pas participer au succès de ce livre!!!
Revenir en haut Aller en bas
April
Black Leather's Violet
avatar

Nombre de messages : 16499
Age : 44
Localisation : Allongée sur des pétales de violettes, en très bonne compagnie
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James   Mar 23 Oct 2012, 17:09

Merci Marie.

Ah ben zut, si javais su, j'aurais tenté le coup et maintenant, j'aurais peut-être pu m'acheter un manoir en Angleterre, avec un lac pour que Mr Darcy puisse s'y baigner, une salle de jeux pour que je puisse jouer à la Xbox avec Mr Darcy... heu non, là je m'égare complètement.


marie21 a écrit:
Ana s'extasie devant la beauté de ce Christian mais désolée je n'arrive pas à imaginer comment il peut être physiquement et ce qui le rend séduisant! scratch il ne suffit pas de dire "oh, he's so hot!!!" à plusieurs reprises pour qu'il le soit automatiquement! Suspect scratch Rolling Eyes

Pareil pour moi, j'ai dû mal à mettre un visage sur ce personnage, pour moi, il ne ressemble à rien.

Et plus Anastasia s'extasie sur sa beauté, ses pieds parfaits, sans parler du reste, plus cela me fait soupirer genre "Mais oui, on a compris qu'il est troooop bôôôô". En plus, Christian est évidemment trèèèès bien bâti, mais pour ma part, cela me fait plutôt rire que swooner lorsqu'elle s'extasie sur le fait que "Wouahhhh, il est super bien été gâté par la nature". lol! lol! lol!


marie21 a écrit:
pour moi aussi, le but d'écrire une fanfic c'est de s'amuser et d'amuser les personnes qui l'ont lue!!!mais se faire du fric avec ça?!!!
je soutiens Annwvyn dans sa démarche de ne pas participer au succès de ce livre!!!

Ouiiii, je n'aurais pas dû... mais la curiosité était la plus forte. Pas biiiien... Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aprilsviolet.wordpress.com
April
Black Leather's Violet
avatar

Nombre de messages : 16499
Age : 44
Localisation : Allongée sur des pétales de violettes, en très bonne compagnie
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James   Ven 02 Nov 2012, 14:48

J'ai trouvé ceci l'autre jour sur internet :



Ca résume assez bien le livre je trouve... lol!


Voici également une interview que l'auteur a donné au journal "Le Nouvel Observateur" :

http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20121018.OBS6262/e-l-james-les-journalistes-ne-pensent-qu-au-sexe.html

Elle a pas l'air commode la dame.... Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aprilsviolet.wordpress.com
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6491
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James   Ven 02 Nov 2012, 15:11

lol! Trop drôle April ! Une de mes amies va peut être me le prêter, on verra si j'ai le courage de le lire ! Et tu as fini le roman finalement ? (Oooh April qui laisse Au bonheur des dames pour lire Fifty Shades ! )
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
Panda
Un beau geste, j'espère.
avatar

Nombre de messages : 4905
Age : 32
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James   Ven 02 Nov 2012, 15:13

Ah, j'ai lu cette interview hier et, vraiment, je ne comprends pas la démarche de l'auteur. Elle n'est vraiment pas commode avec les journalistes et me donne l'impression de ne pas vouloir répondre aux questions : pourquoi accepter ces interviews ? Je ne sais pas si c'est obligatoire ou non (peut-être est-ce dans les clauses de son contrat d'édition), mais je trouve que ça la dessert plus qu'autre chose, car elle semble fermée, obtus et absolument pas intéressée en ce qui concerne la défense ou l'approfondissement de son livre. Sans doute l'auteur est-elle dépassée (après tout, elle a écrit ce livre pour elle et a peur de voir ses propos déformés), mais elle ne me paraît absolument pas sympathique.

Je n'ai pas compris son petit jeu sur le livre Histoire d'O : je ne l'ai pas lu, donc je ne sais pas à quoi m'en tenir, mais je pense que le journaliste voulait faire un parallèle entre les deux livres et amener l'auteur à expliquer en quoi son livre est une histoire d'amour et en quoi Histoire d'O ne le serait pas. Au lieu de ça, nous avons le droit à des échanges sans aucune argumentation (des deux côtés). Je ne sais toujours pas pourquoi Fifty Shades of Grey serait une histoire d'amour et pas simplement un livre érotique développant un fantasme sado-masochiste.

Ce qui m'étonne le plus, c'est qu'E.L. James semble surprise des questions sur l'aspect sexuel de son livre. Il me semble avoir lu régulièrement qu'il y avait de longs passages crus et amplement détaillés, alors pourquoi ne pas l'admettre et se focaliser uniquement sur « l'histoire d'amour » ? Elle aurait au moins pu expliquer en quoi ces passages approfondissaient l'histoire d'amour ? scratch

Bref, tout ça pour dire que lire ses interviews me donnent encore moins envie de lire ses livres No


Dernière édition par Panda le Ven 02 Nov 2012, 17:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
April
Black Leather's Violet
avatar

Nombre de messages : 16499
Age : 44
Localisation : Allongée sur des pétales de violettes, en très bonne compagnie
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James   Ven 02 Nov 2012, 15:24

Naaaan, je n'ai pas encore fini Annwvyn. (Et même pas honte pour mon "abandon", j'avais de toute façon déjà laissé tombé bien avant. lol! )

Plus j'avance dans ma lecture, et plus je me dis que Christian Grey aurait sérieusement besoin d'aller se soigner chez un psy. Bon, pour sa défense, on peut dire qu'il n'a pô eu une enfance facile le pôv' chéri, mais bon, en ce qui me concerne, c'est hop, chez le psy et que ça saute !

Et Anastasia aussi. Parce que bon, en plus d'être assez folle pour se lancer dans ce genre de relation, alors que Cri-Cri lui a dit plein de fois "Cours Ana, cours ! Razz ", elle a aussi des problèmes de personnalités. Car entre sa "déesse intérieure" qui saute de joie à chaque fois que Christian est dans les parages et sa conscience qui court se planquer derrière le canapé quand Mr Grey arrive, il y a de quoi virer

Et tant qu'on y est, celle qui en aurait le plus besoin, ça serait peut-être bien l'auteur...

Ou alors moi, parce que je lis ce livre, poussée par Miss Curiorisité ??? lol! lol! lol!




EDIT : Je me retiens de ne pas rigoler au sujet de l'interview de E.L. James :


Citation :
Il y a une tradition de romans sulfureux en France, à commencer par ceux de Sade. Pensez-vous que le vôtre s’imposera?

Bien sûr. Si mon livre a rencontré partout ce formidable succès, il n’y a pas de raison qu’il n’en rencontre pas autant en France. Je pense que les récits du marquis de Sade ne sont pas des histoires d’amour. Mon roman est une histoire d’amour.

Une histoire d'amour ??? Ah bon, j'ai dû louper un truc alors... Razz


Citation :
Avez-vous lu «Histoire d’O» de Pauline Réage?

J’ai vu le film. Mais ce n’est pas une histoire d’amour.

C’est une histoire d’amour.

Non, ça n’est pas une histoire d’amour.

Si.

Non. C’est un livre brutal, brutal, sur une femme totalement maltraitée.

Je n'ai pas non plus lu, ni vu "Histoire d'O", mais bon, quand elle dit a dernière phrase, j'ai envie de lui répondre : Et dans "50 shades", il ne la maltraite pas peut-être ?

Parce que bon, pour ce que j'en ai lu, Anastasia n'en retire pas que du bien de ses séances avec Mr Grey. No


Citation :
C’est un livre érotique, à tout le moins…

C’est un livre érotique, voilà. C’est très différent.

Alors là non, je ne suis pas d'accord. J'ai lu quelques livres et fictions dites "érotiques" et ce n'était pas du tout pareil. Pour moi, le vocabulaire cru et vulgaire utilisé dans "50 shades", c'est à classer dans la catégorie "porno", n'en déplaise à Mrs James. Twisted Evil

Je vais arrêter de commenter son interview, elle est beaucoup trop obtue cette dame...

A la place du journaliste, je lui aurais fait manger son livre. lol! lol! lol!

Parce que bon, "Twilight", oui, ça c'était une histoire d'amour tandis que "50 shades", c'est tout simplement une histoire de *BIIIIP".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aprilsviolet.wordpress.com
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6491
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James   Ven 02 Nov 2012, 17:05

J'ai lu l'article que tu as posté April… c'est édifiant. Shocked (et aussi très drôle). D'abord, l'auteur veut nous faire croire qu'elle n'écrit pas vulgairement, ensuite elle jure que c'est une histoire d'amour et enfin elle refuse de répondre aux questions, a un comportement insultant envers le journaliste et répète cinquante fois qu'"elle a écrit pour elle". Shocked Voilà qui ne me donne pas envie de faire un effort. Un écrivain qui écrit pour soi… mais pourquoi elle publie dans ce cas ? scratch
(et pour ABDD April, tu crois que tu pourras le reprendre un moment ? J'attends ton avis, même s'il est très sévère ! )
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
April
Black Leather's Violet
avatar

Nombre de messages : 16499
Age : 44
Localisation : Allongée sur des pétales de violettes, en très bonne compagnie
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James   Ven 02 Nov 2012, 17:10

Moi ce qui m'ennuie après avoir lu cette interview et découvert le caractère de la Miss, ce n'est pas d'avoir dépensé des sous pour le livre (je paie ma curiosité et j'assume Razz ), c'est que lesdits sous aillent en partie dans l'escarcelle de cette "tête-à-claques-et-mal-élevée". Evil or Very Mad

Même Anastasia m'a moins énervée... lol! lol! lol!

Pour ton autre question, je t'envoie un MP, sinon je vais être punie et j'aime pô ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aprilsviolet.wordpress.com
marie21
Lost in RA Sunbae
avatar

Nombre de messages : 18524
Age : 39
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James   Ven 02 Nov 2012, 19:08

merci pour l'interview, April!!! Wink
les réponses de l'auteur me rendent dubitative! Suspect à propos de l'Histoire d'O:
les journalistes du Nouvel Obs et E.L. James ne sont manifestement pas d'accord sur la définition d'une histoire d'amour!!! et moi, je trouve le journaliste du Nouvel Obs très malin en fait d'avoir parlé de Histoire d'O (que je n'ai pas lu...) et d'avoir fait le rapprochement sur le côté SM de Fifty Shades avec "Histoire d'O" parce que Anastasia se fait totalement dominée et quelque part humiliée par Grey, (bon elle le veut bien des fois...*) Suspect donc j'aime bien les réponses du Nouvel Obs que je trouve assez pertinente...

Citation :
C’est une histoire d’amour.

E.L. J: Non, ça n’est pas une histoire d’amour.

N.O: Si.

E.L.J: Non. C’est un livre brutal, brutal, sur une femme totalement maltraitée.

N.O: Mais l’amour est parfois l’acceptation d’une certaine violence et d’une certaine humiliation.

E.L.J : Je pense que c’est totalement différent. Mon roman est une romance classique.
No ah bon "classique"!!! Shocked lol! on aura tout vu!!!

April a écrit:

Citation :
Avez-vous lu «Histoire d’O» de Pauline Réage?

J’ai vu le film. Mais ce n’est pas une histoire d’amour.

C’est une histoire d’amour.

Non, ça n’est pas une histoire d’amour.

Si.

Non. C’est un livre brutal, brutal, sur une femme totalement maltraitée.

Je n'ai pas non plus lu, ni vu "Histoire d'O", mais bon, quand elle dit a dernière phrase, j'ai envie de lui répondre : Et dans "50 shades", il ne la maltraite pas peut-être ?

Parce que bon, pour ce que j'en ai lu, Anastasia n'en retire pas que du bien de ses séances avec Mr Grey. No
* je n'ai pas vraiment lu le bouquin, me suis arrêtée au moment où elle acceptait le contrat...ça m'énervait qu'elle accepte de se faire maltraiter! et puis bon, elle est tellement débile que je ne la supportais plus!!! pour moi non plus Fifty Shades, pour le peu que j'en ai lu n'est pas une histoire d'amour! ils couchent ensemble (tout en la brutalisant et l'humiliant par dessus le marché) mais c'est tout!!! Rolling Eyes
c'est drôle, on dirait qu'elle ne trouve pas d'arguments très pertinents pour défendre son livre! "ce livre, je l'ai écrit pour moi"

l'interview et les réponses laconiques de l'auteur ne m'étonnent pas tant que ça vu le pauvre style de l'auteur! ce qui me surprend un peu, c'est de voir qu'elle n'est pas totalement inculte! scratch
j'ai du mal à la cerner en fait! scratch

il me semble qu'elle n'a pas tord quand elle parle des féministes et quand il faut savoir faire la distinction entre fantasmes et réalité si ce n'est qu'elle n'est pas allée au bout de sa pensée! ce n'est pas du tout mon fantasme d'être fouettée par mon mec mais je peux comprendre que ça puisse l'être pour une Américaine ultra moderne et indépendante qui n'entend pas à vivre un tel fantasme dans la réalité...


Dernière édition par marie21 le Ven 02 Nov 2012, 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Panda
Un beau geste, j'espère.
avatar

Nombre de messages : 4905
Age : 32
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James   Ven 02 Nov 2012, 19:19

Marie, je n'ai pas partagé l'article, je n'ai fait que le commenté ! Le mérite revient à April. Very Happy (et à Valmont, qui l'a partagé également dans un autre sujet)

marie21 a écrit:

je trouve le journaliste du Nouvel Obs très malin en fait d'avoir parlé de Histoire d'O (que je n'ai pas lu...) et d'avoir fait le rapprochement sur le côté SM de Fifty Shades avec "Histoire d'O" parce que Anastasia se fait totalement dominée et quelque part humiliée par Grey, (bon elle le veut bien des fois...*) Suspect donc j'aime bien les réponses du Nouvel Obs que je trouve assez pertinente...


Pendant mon petit tour quotidien des sites d'actualités, je suis tombée sur un article publié sur Slate.fr Arrow (qui apparemment faisait une lecture "live" du livre) qui rejoins ton avis. Après avoir lu cet article, je trouve le comportement de Christian Grey assez alarmant : il contrôle vraiment tous les pans de la vie d'Anastasia, il ne s'agit pas seulement de jeux sexuels ! affraid On me l'avait déjà plus ou moins dit, mais en lisant tous les passages cités, je trouve cela assez effrayant.
Revenir en haut Aller en bas
marie21
Lost in RA Sunbae
avatar

Nombre de messages : 18524
Age : 39
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James   Ven 02 Nov 2012, 19:27

je m'en suis rendue compte après coup, Panda, en relisant vos posts! Embarassed j'ai aussi modifié la fin de mon post car des choses m'ont interpellée dans l'interview!! Wink

Merci Panda pour le lien vers cet article et les passages du livre qui sont cités! No c'est flippant en effet!!! pale
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 22566
Age : 73
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James   Ven 02 Nov 2012, 20:55

marie21 a écrit:
ce n'est pas du tout mon fantasme d'être fouettée par mon mec

lol! bé ! qu'est-ce que je suis déçuuuuue nan.... je rigoleeeee !

J'ai lu les grandes lignes dans mon super marché..... c'est nul, et trop cher.... je n'enrichirai pas la dame.... d'ailleurs elle ne me plaît pas du tout Twisted Evil elle me donne envie de la fouetter Twisted Evil Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
marie21
Lost in RA Sunbae
avatar

Nombre de messages : 18524
Age : 39
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James   Ven 02 Nov 2012, 21:28

Fée clochette a écrit:
marie21 a écrit:
ce n'est pas du tout mon fantasme d'être fouettée par mon mec

lol! bé ! qu'est-ce que je suis déçuuuuue nan.... je rigoleeeee !

lol! c'est ça, moque-toi. lol! ce que je voulais dire c'est que même dans les romances érotiques, le SM ne me branche pas des masses en fait et en plus si c'est mal écrit...je passe mon tour!! Rolling Eyes
j'ai trouvé un article du Figaro qui résume à peu près bien pourquoi Fifty Shades ne m'a pas emballée...les personnages + le style, ça correspond bien à mon ressenti! No

http://www.lefigaro.fr/livres/2012/10/17/03005-20121017ARTFIG00270-les-5-raisons-de-ne-pas-lire-fifty-shades-of-grey.php

là, par contre, c'est méchant :
Citation :
À lire la presse outre-Atlantique, les Américaines auraient découvert le plaisir avec ce livre. Les pauvres! Certains articles ont même fait état d'un «fifty shades baby boom». Ciel! Vont-ils tous s'appeler Christian ou Anastasia?
mais je ne peux pas m’empêcher d'en rire! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 22566
Age : 73
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James   Ven 02 Nov 2012, 21:36

Rolling Eyes déjà le nom de mon futur petit fils commence par D quelle chance, pas par C ! sinon, je ne vous dis pas l'angoisse affraid lol! j'avais lu d'article et il résume bien tout ce que je déteste dans certains livres, si bien que je deviens de plus en plus circonspecte lors de mes achats.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James   

Revenir en haut Aller en bas
 
La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James
Revenir en haut 
Page 4 sur 18Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» La trilogie Fifty Shades of Grey de E.L. James
» Fifty Shades trilogy - E.L James
» FIFTY SHADES (TOME 4) GREY, de E.L. James
» Ré-écritures, fanfictions et droit d'auteur
» Fifty Shades of Grey

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: La Romance et sa grande famille : Bit Lit, Chick Lit & Compagnie-
Sauter vers: