Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Clelie
Irene Adler's Secret
avatar

Nombre de messages : 6427
Age : 35
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate   Jeu 8 Fév 2007 - 11:51

A la demande de Cat, j'ouvre ce topic sur le magnifique roman de Nathaniel Hawthorne "La lettre écarlate".

Ce livre retrace l'histoire d'Hester Prynne, une jeune femme vivant dans l'Amérique du 17e siècle, condamnée pour adultère par la société puritaine de Boston, pour avoir eu un enfant avec un homme dont elle refuse de dévoiler l'identité. Elle est contrainte de porter cousue sur sa robe, la lettre "A" écarlate, la marque de l'adultère. Hester doit donc élever sa petite Pearl à l'écart de Boston, refusant toujours de dévoiler le nom du père de son enfant. Cependant, Chillingworth, le mari d'Hester qu'elle croyait mort, refait surface, et celui-ci est bien décidé à se venger...

Personnelement, j'ai beaucoup aimé ce livre, même s'il est cruel, difficile, sans espoir. Le personnage d'Hester est magnifique de dignité et de courage, le vieux Chillingworth détestable à souhait, et le pasteur, Arthur Dimmesdale, d'une passivité intolérable... Comme je l'ai déjà dit dans un autre topic, il m'est arrivé très souvent de vouloir lui mettre des baffes lol! Néanmoins, quelle fin ! Une vrai fin de roman en apothéose comme je les aime !

J'ai vu le film avec Gary Oldman et Demi Moore il y a très longtemps et j'en garde un bon souvenir, même si le personnage du pasteur interprété par Gary Oldman est très éloigné de celui créé par Hawthorne.
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23572
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate   Jeu 8 Fév 2007 - 12:03

Merci d'avoir ouvert ce sujet, Clélie. Comme moi aussi j'avais vu l'adaptation de Roland Joffé avec Oldman et Moore, j'avais envie de connaître l'avis de quelqu'un qui avait lu et aimé le livre car j'avais cru comprendre que le scénario du film s'éloignait pas mal de l'intrigue originale. C'est donc surtout le personnage du pasteur qui est différent, si je comprends bien.

Une question : est-ce que le style de Hawthorne est agréable à lire? Cela fait un bout de temps que je songe à acheter ce livre et j'ai toujours eu un peu peur que le style soit indigeste. Je ne sais pas du tout pourquoi d'ailleurs, un préjugé sans aucun fondement, j'en suis sûre. scratch

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret
avatar

Nombre de messages : 6427
Age : 35
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate   Jeu 8 Fév 2007 - 12:32

En effet, le personnage du pasteur est très différent du film. Mais vu que cela fait de nombreuses années que je l'ai vu, je ne saurais plus très bien jugé sur le reste. J'avais apprécié, mais je ne connaissais pas encore le roman, alors il m'est très difficile de comparer.

J'ai lu Hawthorne en français. La lecture ne m'a parue du tout indigeste. J'ai justement trouvé le style très délicat, très beau, mais emprunt d'un grand pessimisme, d'une grande tristesse. Le personnage d'Hester, très dur, très résolu, m'a beaucoup plu. Je garde un excellent souvenir de cette lecture ! cheers


Dernière édition par le Jeu 8 Fév 2007 - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15737
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate   Jeu 8 Fév 2007 - 13:38

Merci pour cette critique, Clelie Very Happy . Ca me donne bien envie de lire ce roman ... Avrai dire, j'avais déjà vu le bouquin en anglais dans ma librairie, et j'avais bien aimé le titre Rolling Eyes , mais il n'y avait aucun résumé sur la 4e de couverture, alors je n'y ai plus pensé Embarassed
Hop ! un livre à rajouter sur ma PAL Very Happy

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
Laure
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1327
Localisation : Perdue dans la lande
Date d'inscription : 04/02/2006

MessageSujet: Re: Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate   Jeu 8 Fév 2007 - 16:27

J'ai étudié ce roman l'an dernier en littérature comparée (dans le thème des prètres fautifs). Au début, j'ai attendu d'entrer dans l'histoire puis j'ai adoré. Il est plein de symboles et de souffle, parfois très grandiloquent. En revanche, je me souviens d'un prologue un peu long et ennuyeux!
Voilà quelques extraits folio que j'avais postés sur un autre forum. Je les mets en spoiler pour si jamais:

"-Pasteur! murmura la petite Pearl.
-Qu'y a-t-il, enfant? demanda le Révérend Dimmesdale.
-Te tiendras-tu ici avec ma mère et moi demain en plein midi?
-Non, petite Pearl, répondit le pasteur, car avec ce retour momentané d'énergie vitale la terreur de se voir l'objet d'un scandale public se ressaisissait de lui, et, constater en quelle situation il s'était mis déjà, le faisait trembler-tout en lui faisant éprouver cependant une joie singulière.
(...)
-Et quel jour? insista l'enfant.
-Le grand jour du Jugement dernier, murmura le pasteur.

"Je vous pardonne, Hester, répondit enfin le pasteur d'une voix profonde, qui semblait monter d'un abîme de tristesse, mais sans colère. Je vous pardonne de plein grés à présent. Puisse Dieu nous pardonner à tous les deux! Nous ne sommes pas, Hester, les pires pécheurs du monde. Il en est un plus coupable que le prètre profanateur lui-même. La vengeance de ce vieil homme a été plus noire que ma faute. Il a violé de sang froid le sanctuaire qu'est le coeur humain. Ni toi, ni moi, Hester, n'avons fait pareille chose!
"
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5568
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate   Jeu 8 Fév 2007 - 16:51

Clélie, je suis conquise. Je note ce titre tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret
avatar

Nombre de messages : 6427
Age : 35
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate   Ven 9 Fév 2007 - 11:57

Ravie de vous avoir donné envie de lire le livre... cheers

Tu as bien fait de mettre en spoiler, Laure... En rédigant le résumé et mon avis, j'ai essayé de contourner le mystère du livre, ce qui n'a pas été facile... scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
loulilou
Manteau de Darcy
avatar

Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 08/02/2006

MessageSujet: Re: Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate   Jeu 15 Fév 2007 - 14:39

cheers je l'ai fini ... youpiiiii ... ça fait longtemps que je voulais lire ce livre, mais je ne sais pas pourquoi, je n'avais pas le courage ... j'avais peur que ça soit ennuyeux ... et bien c'est loin d'etre le cas , sauf le prologue et là je rejoins ce qu'a écrit Laure je crois ... donc une fois le prologue passé, ne pas hésiter à continuer Very Happy ... j'ai été agréablement surprise...je ne m'attendais pas à ça en fait...

sunny sunny sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
kary
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 32
Localisation : perdue dans ma bibliohèque
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate   Ven 16 Fév 2007 - 23:57

Ce semestre on étudie la Lettre écarlate!! Après les commentaires et le résumé du prof j'ai bien envie de l'entamer!! (de toute façon j'ai pas le choix lol) Je veux dire que pour une fois je vais étudier une oeuvre qui m'intéresse! Very Happy Il faut donc vite que je me le procure! ^^

Laure>> c'est aussi en littérature comparée que je l'étudie mais le thème est le secret cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Doddy
The Lady of Pemberley


Nombre de messages : 7965
Age : 32
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate   Sam 17 Fév 2007 - 0:11

Mon prof de littérature anglaise d'hypokhâgne nous avait vanté les mérites de ce livre et nous avait fortement conseillé de le lire. Je ne l'ai jamais fait (il y a tellement d'oeuvres à lire...) mais ce topic vient de me convaincre de le rajouter à ma PAL, enfin !!!

En plus, ça me revient maintenant, j'ai fait une version d'anglais extraite de ce roman l'an dernier, c'était assez dur à traduire mais très beau.

@kary : j'adore ta bannière... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/s/3052094/1/
Clelie
Irene Adler's Secret
avatar

Nombre de messages : 6427
Age : 35
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate   Mar 20 Fév 2007 - 13:57

C'est très agréable de voir cet engouement pour Hawthorne tout à coup !

Je crois que La lettre écarlate est un livre que je relirais volontiers pour le plaisir... Cette fin, mazette, cette fin ! Je crois que je ne l'oublierai jamais... C'est un livre superbe, mais tellement triste, tellement dénué d'espoir... I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Angealyn
Passionate Heart


Nombre de messages : 6901
Age : 37
Localisation : Lost in Derbyshire
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate   Dim 8 Avr 2007 - 18:42

J'avais beaucoup aimé cette histoire très troublante à l'époque où je l'avais lu pour la première fois, le courage d'Hester et son sacrifice, la noirceur de Chillingworth, la profonde lacheté de Dimmesdale et le côté omniscient de cette toute petite fille... Je trouvais (et trouve encore ) tout cela magnifique, mais je dois dire que mon enthousiasme s'est un peu attenué après avoir étudié l'oeuvre pour le besoin du CAPES d'anglais et ce deux années de suite... Malgré tout je dois dire que je n'ai jamais vu le film, j'aurais d'ailleurs bien aimé le voir (ne serait ce que pour Gary Oldman) mais je n'ai jamais réussi à tomber dessus, et acheter le DVD, je suis pas tellement sure de le vouloir....
Revenir en haut Aller en bas
Laure
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1327
Localisation : Perdue dans la lande
Date d'inscription : 04/02/2006

MessageSujet: Re: Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate   Dim 8 Avr 2007 - 20:33

J'avais vu la toute première version, de W Wenders...eh bien Mad Mad , trop lent! J'aimerais aussi beaucoup voir celle avec Gary Oldman.
Revenir en haut Aller en bas
kary
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 32
Localisation : perdue dans ma bibliohèque
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate   Mar 24 Avr 2007 - 14:53

Normalement notre prof devrait nous faire voir la version muette du film. Je verrai ce que ça donne.

J'ai fini le livre il y a une semaine à peu près. Le début est accrocheur mais la tension baisse au milieu il me semble. Mais la deuxième moitié du livre se lit d'un trait par contre. En fait les chapitres qui m'ont ennuyé sont surtout ceux avec le docteur et le pasteur... Rolling Eyes

J'ai aimé dans l'ensemble mais vraiment je me demande pourquoi avoir fait une fin si "dure" silent
Spoiler:
 

Voilà, sinon j'ai beaucoup aimé la scène de la réconciliation dans les bois, près du ruisseau, et j'aime beaucoup le personnage de Pearl!
Revenir en haut Aller en bas
kary
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 32
Localisation : perdue dans ma bibliohèque
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate   Mar 22 Mai 2007 - 23:19

Je remonte le topic en double post... (désolée... j'ai moi-même horreur des doubles posts)

C'était pour dire qu'on a vu la version muette du film de 1926 et j'ai beaucoup aimé!! L'acteur qui joue Dimmesdale est presque comme je l'avais imaginé. Malheureusement il manque beaucoup de choses (le film ne dure qu'une heure) mais ils ont coupé la partie la plus ennuyante du roman, selon moi (les chapitres avec le médecin...) donc tout va bien! lol

Pour mon partiel j'ai choisi la Lettre écarlate... (au choix avec la Marquise d'O...) et il y a un mois j'écrivais:

kary a écrit:
Voilà, sinon j'ai beaucoup aimé la scène de la réconciliation dans les bois, près du ruisseau, et j'aime beaucoup le personnage de Pearl!

A croire que c'était prémonitoire je suis tombée sur ce passage!! LOL

Au fait, j'ai aussi survolé la version plus récente du film avec Demi Moore et Gary Oldman mais je crois que ça ne va pas me plaire. C'est très hollywoodien, très explicite (alors que justement ce que j'aime bien dans ce roman c'est que tout reste très prude dans la relation entre les deux héros) En plus je ne vois pas trop Hester sous les traits de Demi Moore et encore moins Gary Oldman sous ceux du pasteur... Ne vous méprenez pas, j'aime beaucoup G. Oldman mais là pour ce rôle, je sais pas, y a un truc qui passe pas (en même temps je venais juste de regarder Léon ou il joue le méchant...lol) Ils ont aussi rajouté beaucoup d'éléments qui n'existent pas dans le roman... et la fin est très... hollywoodienne! Mais bon si ça vous tente, regardez-le quand même!
Revenir en haut Aller en bas
Luz
Subtil compliment
avatar

Nombre de messages : 199
Age : 34
Localisation : Evry dans le 91
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate   Ven 25 Mai 2007 - 12:09

Eh bien j'ai fini de lire "The Scarlet Letter" hier soir! J'ai eu du mal vu que l'anglais (vocabulaire et tournures) sont anciens mais j'ai quand même beaucoup apprécié le livre (sauf le trèèèèès long prologue).

Il est absolument triste et montre bien la difficulté sinon l'impossibilité de se libérer des carcans de la société puritaine.

Le personnage d'Hester est très beau : courageuse, forte, digne, assumant ses actes.
La petite Pearl si étrange est la petite note d'espoir du roman...
J'avoue que le pasteur donne envie de le secouer et de lui dire "allez assume tes actes et ce que tu es et trouve la force d'envoyer paître ceux qui t'empêchent de vivre". Il est lâche mais le lecteur le plaint quand même car sa souffrance est authentique.
Chillingworth est diabolique à souhaits mais finalement est aussi pitoyable que les autres.

En somme tous les personnages ne sont jamais "monobloc" et cela les rend terriblement semblables à nous.

En résumé, lisez-le!!! study
Revenir en haut Aller en bas
séli
Countryside Lady
avatar

Nombre de messages : 2237
Age : 61
Localisation : Au pied de la Chaîne de l'Etoile...
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate   Ven 25 Mai 2007 - 15:12

kary a écrit:


Au fait, j'ai aussi survolé la version plus récente du film avec Demi Moore et Gary Oldman mais je crois que ça ne va pas me plaire. C'est très hollywoodien, très explicite (alors que justement ce que j'aime bien dans ce roman c'est que tout reste très prude dans la relation entre les deux héros) En plus je ne vois pas trop Hester sous les traits de Demi Moore et encore moins Gary Oldman sous ceux du pasteur... Ne vous méprenez pas, j'aime beaucoup G. Oldman mais là pour ce rôle, je sais pas, y a un truc qui passe pas (en même temps je venais juste de regarder Léon ou il joue le méchant...lol) Ils ont aussi rajouté beaucoup d'éléments qui n'existent pas dans le roman... et la fin est très... hollywoodienne! Mais bon si ça vous tente, regardez-le quand même!

Voilà qui ne va pas manquer de faire hurler les puristes mais je préfère, et de loin, le film au roman. C'est sans doute une question d'époque mais la fougue, la passion qui existent dans le film entre Hester et Dimmesdale me parle plus que la version plus "édulcorée" du roman que j'ai trouvé, il faut bien le dire, un brin longuet et prêchi-prêcha... Sleep

Séli study !
Revenir en haut Aller en bas
Nettie
British countryside addict
avatar

Nombre de messages : 890
Age : 31
Localisation : Les pieds dans l'eau...
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate   Sam 2 Aoû 2008 - 20:33

J'ai vu récemment la version cinéma en VOST avec Demi Moore et Gary Oldman et j'ai été assez déçue. Je n'ai pas lu le livre, mais peut-être le ferais-je dans quelques temps (il est sur ma PAL). Very Happy

J'ai trouvé que c'était trop hollywoodien
Spoiler:
 
J'aurais plus vu quelque chose dans l'esprit de La Sorcière de Salem d'Elizabeth Gaskell, pour ceux qui l'ont lu. J'ai trouvé les personnages principaux (enfin les deux têtes d'affiches) vraiment en décalage par rapport au contexte, trop moderne (surtout Gary Oldman), un peu cliché sur certains moments.

Seule surprise, celle de voir Jodhi May dans les crédits comme la voix de Pearl, dont je n'avais pas reconnu la voix!
Revenir en haut Aller en bas
http://aupandareveur.blogspot.com/
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15737
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate   Sam 2 Aoû 2008 - 20:46

Nettie a écrit:
J'ai vu récemment la version cinéma en VOST avec Demi Moore et Gary Oldman et j'ai été assez déçue. Je n'ai pas lu le livre, mais peut-être le ferais-je dans quelques temps (il est sur ma PAL). Very Happy

J'ai trouvé que c'était trop hollywoodien

Tout pareil Very Happy . Sauf que j'ai trouvé çà tellement nul que j'ai zappé au milieu du film Sleep . Je suis tout à fait d'accord avec Nettie, les acteurs avaient l'air d'être déguisés, j'avais souvent envie de les baffer secouer, j'ai trouvé l'histoire très convenue et les décors très ... hollywoodiens No

En revanche, çà ne m'en a donné que plus envie de lire le roman, qui d'après ce que j'ai compris est assez différent du film ...

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23572
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate   Mer 5 Aoû 2009 - 19:52

J'ai fini le livre ce matin, je suis presque surprise parce qu'au début, j'ai cru qu'il me faudrait beaucoup plus de temps pour le lire, le style de Hawthorne étant parfois un peu grandiloquent, mais j'avoue avoir dévoré les dix derniers chapitres à toute vitesse, emportée le désir de savoir comment tout cela allait se dénouer (j'ai pourtant vu le film mais dès les premières pages, on se rend bien compte que ces deux histoires n'ont pratiquement rien à voir l'une avec l'autre).

Je dois en premier lieu remercier Clélie, c'est son enthousiasme qui m'a poussée à découvrir ce très beau roman. Ensuite je dois vous avouer que j'ai lu le prologue en diagonale, une fois que je me suis rendu compte qu'il n'avait pratiquement rien à voir avec l'histoire. Embarassed Mais après ces débuts hésitants, j'ai été happée par l'intensité de la première scène, qui rassemble en un même lieu les quatre protagonistes principaux alors que les événements qui vont conditionner les sept années suivantes ont déjà eu lieu et que Hester prend la décision d’assumer seule les conséquences de ses actes. Il ne se passe ensuite pratiquement plus rien, quand on y réfléchit, on assiste simplement à quelques moments clef, soit des rencontres ou des dialogues qui nous font comprendre l’évolution des personnages. Parmi ceux-ci, j’ai eu un coup de cœur pour la petite Pearl, l’enfant-lutin, qui symbolise la faute de ses parents mais aussi la loi de la nature par opposition à la lourde chape des habitudes puritaines et des pressions religieuses. Les autres, Chillingworth, Hester ( sa force et sa dignité en font une héroïne inoubliable) et le pasteur, font également l’objet de portraits saisissants mais Pearl est tout à fait spéciale, elle est le véritable moteur de l’histoire.

Je comprends pourquoi ce livre est un incontournable parmi les classiques américains. En effet, l'histoire a pour cadre l'époque des premiers colons, et deux siècles plus tard, Hawthorne donne une description très vivante de cette période, et met en scène, à côté des quatre personnages principaux une pittoresque galerie de dignitaires directement inspirés de personnages historiques et portant d'ailleurs leur nom. Il en profite pour adresser çà et là quelques piques à ses compatriotes, dans la mesure où l'influence de ces puritains purs et durs a perduré partiellement jusqu'à son époque. Ce qui fait d’ailleurs passer la pilule de la morale austère qui prévôt dans le livre.

Pour en revenir à l’adaptation, je l’ai vue il y a longtemps et j’en ai oublié les détails mais je pense que c’est l’adaptation la plus éloignée du matériel de base qu’il m’ait été donné de voir. scratch Alors que le livre commence avec le châtiment de la faute, il me semble que tous les événements amenant à celle-ci font l’objet principal du film, le réduisant finalement à une banale histoire d’adultère. Le roman s’attarde sur les conséquences, sur la culpabilité et la rédemption, le film joue sur le développement de l’amour et de la jalousie. J’avoue même ne pas me souvenir du tout du personnage de Pearl dans l’adaptation, alors qu’elle joue un rôle fondamental dans l’histoire. Quant à la fin, aucune comparaison. Celle du livre est magnifique, bouclant parfaitement les différents tableaux qui nous ont été offerts auparavant. Celle du film satisfait les âmes romantiques, mais ne parvient pas à reproduire le message de l’auteur, malheureusement. Bref, je me souviens avoir bien aimé le film, mais il faut de toute façon faire totalement abstraction de l’histoire originelle si on veut y prendre le moindre plaisir, je pense. Et puis bon, on peut difficilement bouder le plaisir d’y voir Gary Oldman au meilleur de sa forme.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
kary
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 32
Localisation : perdue dans ma bibliohèque
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate   Jeu 6 Aoû 2009 - 11:16

cat47 a écrit:
j'avoue avoir dévoré les dix derniers chapitres à toute vitesse, emportée le désir de savoir comment tout cela allait se dénouer (j'ai pourtant vu le film mais dès les premières pages, on se rend bien compte que ces deux histoires n'ont pratiquement rien à voir l'une avec l'autre).

Idem, j'ai dévoré la dernière partie du livre.

Aaaah l'adaptation. Si ce n'était que moi je dirais que c'est assez catastrophique pour une adaptation littéraire mais si on prend le film en tant que tel, je pense que ça ferait un bon divertissement pour un dimanche soir ciné. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10428
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate   Sam 29 Jan 2011 - 11:58

J'ai fini la Lettre écarlate et je ne sais pas trop quoi en penser...
J'ai bien aimé ma lecture (même si j'ai sauté le prologue Embarassed ), le livre se lit très vite en plus mais j'ai eu un peu de mal avec le style (il faut dire que je l'ai lu en vo et que c'était du vieil anglais pour les dialogues...il y a plus simple comme lecture! lol! )
Mon principal problème a été de ne pas m'attacher aux personnages (même pas à Pearl que j'ai trouvé trop bizarre à mon goût...), le pasteur n'en parlons pas, il est un peu inutile quand même! Razz

Mais bon, faut pas croire non plus que je n'ai pas aimé, on passe un bon moment quand même! (même si je n'ai pas aimé la fin No )
Revenir en haut Aller en bas
sophinette
Préceptrice
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 48
Localisation : entre Seine et forêt
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate   Lun 28 Fév 2011 - 14:34

j'ai lu le livre il y a quelques années et j'avais beaucoup aimé la noblesse de l'héroïne et le thème du puritanisme. Plus tard, j'ai étudié Les Sorcières de Salem d'Arthur Miller et j'ai appris qu'un des juges de ce procès, Hathorne, était l'ancêtre de notre auteur de la Lettre écarlate, ce qui explique beaucoup de choses!

J'ai vu le film de Roland Joffé et j'ai beaucoup aimé la photo et les paysages que je trouve idylliques, tout à fait le nouvel Eden que les Puritains pensaient trouver en arrivant en Amérique. J'aime beaucoup le personnage de Gary Oldman qui rachète un peu celui du livre. Il paraît qu'il existe aussi un film de 1960 avec Julie Christie dans le rôle d'Esther.
Revenir en haut Aller en bas
Lovelykelly
Pauvre gouvernante


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate   Dim 8 Jan 2012 - 19:01

Je suis assez jeune est ce que ce livre n'est pas trop difficile a comprendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 6535
Age : 52
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate   Mer 11 Jan 2012 - 17:51

La lettre écarlate, je l'ai découvert il y a un bon moment, par le biais du film muet de 1926, celui de Sjöstrom.
Ce film m'a laissé une impression très forte, d'abord parce qu'un film muet réussi, c'est expressif et je trouve que ça laisse une marque plus durable qu'un film parlant ; de même qu'un livre, ça laisse plus de place à l'imagination.
Dans ce film, c'est Lilian Gish qui joue Hester, c'est une très bonne actrice, elle a joué aussi la vieille dame qui recueille les enfants dans la Nuit du Chasseur, avec le terrifiant Robert Mitchum en pasteur assassin.
C'est une très belle histoire, et vos posts m'ont donné envie de lire le livre, à la source.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate
» [Hawthorne, Nathaniel] La Lettre écarlate
» Nathaniel HAWTHORNE (Etats-Unis)
» [Hawthorne, Nathaniel] La fille aux poisons
» lettre liée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XIXème siècle et antérieurs)-
Sauter vers: