Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Barnabe Rudge

Aller en bas 
AuteurMessage
majeanne
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1115
Age : 57
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Barnabe Rudge   Mar 10 Avr 2012 - 19:30

"Barnabe Rudge" est, je crois, le seul roman historique de Dickens. Il se passe pendant les émeutes de 1780 à Londres contre les Catholiques, à la suite de l'assouplissement des contraintes qui leur étaient imposées.

Je trouve que dans ce roman Dickens s'intéresse davatange aux émeutes qu'à ses personnages.
Nous trouvons comme d'habitude des personnages hauts en couleurs, à la limite de la caricature mais dans une moindre mesure.
Je suppose que Dickens avait été frappé par ce fait historique qu'il voulait abondamment décrire et commenter à travers les prises de position de ses personnages.
Nous retrouvons des histoires d'amour et des aventures romanesques mais l'accent est clairement mis sur l'horreur de ces émeutes, sur les atrocités que peuvent commettre des foules quand elles sont déchainées, sur l'assouvissement d'intérêts particuliers et de vengeances qu'elles permettent, malheureusement. Cela m'a frappé de constater que quasiment personne, si ce n'est le "chef" des émeutiers, habilement manipulé, n'agit par idéologie. Chacun utilise l'occasion pour régler ses propres problèmes.

Ceci dit je me suis laissé porter par l'histoire, j'ai apprécié les descriptions de nature, les beaux sentiments, l'humour.

Le personnage du serrurier est très beau et nous laisse voir ce que peut être l'être humain quand il agit avec justesse, compassion et empathie avec les autres.

En revanche le personnage de Chester est noir, révoltant, d'autant plus qu'il est le summum de l'hypocrisie, qu'il se présente sous le masque de la douceur et de la bienveillance et qu'il n'est qu'indifférence et froideur et profondément égoïste, même en ce qui concerne son fils. Pour lui les autres ne sont que des pions à manipuler pour le servir au mieux.

Et puis des personnages moins affirmés, avec des qualités mais aussi des défauts, qui pour certains, apprennent et se bonifient à travers les épreuves de la vie.

Bref, une lecture sans surprise, toujours aussi savoureuse et que je conseille. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10220
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Barnabe Rudge   Mer 11 Avr 2012 - 19:05


Je ne sais pas si je dois te remercier majeanne, parce que je n'arrête pas d'être tentée par des romans dickensiens dont je n'avais jamais entendu parler, et celui-ci en fait partie Laughing .

Je rigole bien sûr, en plus du foisonnement habituel de personnages et du romanesque, la dimension sociale m'intéresse beaucoup.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5448
Age : 58
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Barnabe Rudge   Sam 11 Aoû 2012 - 22:18

Je viens de l'attaquer, et je suis favorablement emballée par la vivacité du récit et la caractérisation déjà très enlevée des premiers personnages. Pour le moment pas de dissertation satirique du narrateur donc on entre vite dedans.

Une petite correction: ce n'est pas le seul roman historique de Dickens, il y a aussi le Conte de deux cités qui commence au même moment mais se centre sur la Révolution Française.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Barnabe Rudge   

Revenir en haut Aller en bas
 
Barnabe Rudge
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Barnabe Rudge
» NOBLESSE OBLIGE (Tome 1) LE DUC MIS A NU de Sally MacKenzie
» Barnabe Googe
» outil pour démonter les vis de moyeux rudge à ergots
» Le voyage de Barnabé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XIXème siècle et antérieurs) :: Charles Dickens-
Sauter vers: