Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le genre biographique

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Doddy
The Lady of Pemberley


Nombre de messages : 7965
Age : 32
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Le genre biographique   Mar 30 Déc 2008 - 19:05

Mais de rien, Anne Shirley. J'aime énormément cette bio, et tout comme toi je n'ai pas pu m'empêcher de plaindre MA pendant toute la dernière partie.

@Lady_Clare : j'ai dévoré Les femmes dans la vie de Louis XIV Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/s/3052094/1/
KittKat
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1660
Age : 36
Localisation : In the Whoniverse
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Le genre biographique   Mar 30 Déc 2008 - 19:07

Anne Shirley, tu me donnes bien envie de m'y mettre... Je ne suis pas vraiment une adepte des biographies, mais du coup je me dis que si je dois commencer à en lire une, ça sera celel-là Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le genre biographique   Ven 27 Fév 2009 - 16:54

Je viens de terminer la biographie de Georgiana, Duchesse de Devonshire d'Amanda Foreman.
En novembre, je suis allée voir le film mais frustrée par trop d'ellipses j'ai demandé le livre à Noël. C'était peut-être fait exprès, un plan marketing pour vendre plus de livres ? Wink rabbit

La biographie d'Amanda Foreman est très fouillée et extrêmement bien documentée, on voit qu'elle maîtrise son sujet et qu'elle est sous le charme de son personnage, même si elle essaie de rester objective.

En lisant le livre, je me suis rendu compte que le film avait vraiment fait des raccourcis énormes et n'avait pas hésité à évincer certains personnages. Ainsi, Georgiana est très proche de sa sœur Harriet et elles s'épauleront toujours en cas de coups durs. On découvre également comment Georgiana devient aussi célèbre et la vie qu'elle mène entre vie mondaine effrénée, implications politiques et drames personnels. Sa vie privée et la politiques sont intimement liées, ce qui ressort très bien dans ce livre ou dans un même chapitre on nous parle de sa fausse couche et des débats à la Chambre des communes. Georgiana était très douée pour la politique et ses lettres sont un témoignage précieux pour mieux comprendre la crise de la Régence et la Révolution française.

Une autre chose qui m'a frappé, ce sont les mœurs de l'époque. Même si les descendants victoriens sont passés par là pour censurer les lettres de leurs ancêtres, j'ai été surprise d'apprendre que l'adultère et les enfants illégitimes étaient monnaie courante à l'époque, chez les hommes comme chez les femmes. Les femmes n'ayant pas de statut légal, elles peuvent difficilement s'opposer à leur mari si ce dernier apprend que son épouse à un amant. Il peut même divorcer et la pauvre se retrouvera à jamais exclue de la bonne société. En revanche, le mari peu plus facilement imposer sa maîtresse à sa femme, puisque de toute façon, elle n'a rien à dire. Quand Lady Elizabeth Foster, amie de Georgiana, devient la maîtresse du duc, Georgiana n'a pas vraiment son mot à dire. La règle tacite étant d'être discret pour éviter tout scandale et pour une femme, d'attendre d'avoir produit (il n'y a pas d'autre mot) un héritier mâle avant de prendre un amant. C'est ainsi que Georgiana, Harriet et Elizabeth font toutes des séjours en Europe pour cacher leur grossesse et donner naissance à des enfants qu'elles laisseront à des familles d'accueil.

Cette biographie présente un personnage complexe et attachant, terriblement humain avec ses failles et ses doutes mais aussi un témoignage unique sur une époque qui a connu de grands bouleversements culturels et politique. A travers la vie de Georgiana, on découvre une société inspirée par les Lumières qui va peu à peu laisser place à la rigueur victorienne.
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8968
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Le genre biographique   Ven 27 Fév 2009 - 17:32

Ce topic m'avait totalement échappé. Et pourtant, à l'instar de Cat, les biographies sont avec les romans et les récits de voyage mes lectures préférées (avec également les essais politiques, mais depuis que je suis à Lambton, cette catégorie est totalement passée à la trappe No ).

Une des biographies que j'ai pris grand plaisir à lire est la biographie de la Reine Victoria par Philippe Alexandre et Beatrix de l'Aulnoix (à ce jour une de mes bio préférées).

Les biographies de Stefan Zweig font partie de mes "bonnes résolutions en lecture" depuis une bonne dizaine d'années, mais je n'ai toujours pas eu le temps de mettre cette bonne résolution en pratique.

Séli a cité "Le Roman de Sophie Trébuchet" et je ne peux que la rejoindre dans ses éloges. J'ai lu ce livre il y a une quinzaine d'années maintenant mais je me souviens m'être régalée à sa lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10209
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Le genre biographique   Ven 9 Avr 2010 - 13:29

Grosse remontée de topic depuis les caves de l'auberge ! Very Happy
J'ai lu vos posts avec intérêt car comme beaucoup d'entre vous les biographies font partie de mes lectures favorites. Voici celles qui m'ont particulièrement plues :

- Alexandre Dumas d'Henri Troyat
- Verdi de Pierre Milza
- Fersen de Françoise Kermina
- Louise de La Vallière de Jean-Christian Petitfils
- Louis XIV de François Bluche
- Clemenceau de Michel Winock
- Talleyrand d'Emmanuel de Waresquiel
- Marie-Antoinette d'Antonia Fraser
- Becoming Queen et England's mistress, the infamous life of Emma Hamilton de Kate Williams
- Sissi, impératrice d'Autriche et Rodolphe et les secrets de Mayerling de Jean des Cars
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 7844
Age : 26
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Le genre biographique   Ven 9 Avr 2010 - 13:54

Je me rends compte que j'ai lu très peu de biographies alors que j'aime bien ça.

La seule qui me vient en tête (à part une ou deux bio de chanteurs, que j'avais trouvé très intéressantes aussi, mais bon il faut aimer leur musique sinon ça n'a pas grand intérêt^^) est Elizabeth d'Autriche d'Egon Corti (acheté quand j'étais partie en Autriche... drunken ), j'avais bien aimé (ce personnage me fascine depuis toujours, même si ma vision a bien changé depuis les "Sissi" publié dans la collection Idéal Bibliothèque Laughing ). Je l'avais trouvé un peu ardu à ce moment là mais je n'avais que 13 ans je crois donc il faudrait que je le relise. Smile

Beaucoup de titres dont vous me parlez me tentent, notamment les biographies de Zweig ou celle de la duchesse de Devonshire, maintenant que j'ai vu le film.
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8968
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Le genre biographique   Ven 9 Avr 2010 - 14:03

Tatiana a écrit:
Voici celles qui m'ont particulièrement plues :

- Clemenceau de Michel Winock

Tiens c'est curieux, c'est une des rares qui me soit tombée des mains et que je n'ai jamais terminée scratch et pourtant cela faisait une éternité que je voulais lire une biographie du Tigre No

J'en ai conclu que je n'étais pas Winock-compatible Rolling Eyes et du coup, j'ignore la biographie de Mme de Stael publiée cette année, en dépit de toute la publicité et tout le bien que j'en entends dire Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10209
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Le genre biographique   Ven 9 Avr 2010 - 14:22

esperluette a écrit:
ce personnage me fascine depuis toujours

Tout comme moi, et j'avais envie d'en apprendre plus sur cette femme en-dehors de son temps. En général je suis fascinée par ceux aui vivent en-dehors des normes établies Very Happy . Je me suis ainsi achetée récemment une biographie de Sarah Bernhardt après avoir écouté une émission de "2000 ans d'histoire" sur France inter aui était consacrée ou sa biographe expliquait qu'elle dormait dans un cercueil... Shocked
Je ne peux que te conseiller de lire la biographie de la duchesse de Devonshirem elle est superbe et on y apprend des foules de choses sur la vie des femmes aristocratiques qu XVIIIe.

@ serendity : Clemenceau est la seule biographie de Winock que j'ai lue. Je l'ai trouvée un peu ardue mais passionnante. Ce personnage me fascine aussi par la vie extraordinaire qu'il a eu et par sa très forte personnalité. J'ai aussi sa biographie de Jean-Baptiste Duroselle que je compte bien attaquer un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Dulcie
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 753
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Le genre biographique   Ven 9 Avr 2010 - 14:24

J'aime beaucoup les (auto)biographies moi aussi. Very Happy Avec le roman, c'est ce que je préfére.

Adolescente, je lisais un peu n'importe quoi, c'est-à-dire que je pouvais lire des bios sur des 'personnes' que je ne connaissais pas du tout ou presque, car en me promenant dans les allées de la bibliothèque, je me trouvais attirée par la couverture, rien de plus. Rolling Eyes De cette manière, j'ai lu une biographie de Juliette Récamier, de Véra Nabokov... qui étaient probablement de bonnes biographies d'ailleurs.

Depuis quelques années, je cible davantage en fonction de mes intérêts, c'est quand même mieux, même si avec l'autre manière j'ai pu avoir des surprises sympathiques.

Parmi les biographies que j'ai appréciés :
* Anne Frank de Carol Ann Lee
* Virginia Woolf de Hermione Lee
* Raymond Chandler de Frank McShane
* Carson McCullers de Josyane Savigneau
... pour n'en nommer que quelques unes.

A propos (d'auto)biographies sur des réalisateurs du Hollywood classique, je recommande celles éditées par l'Institut Lumière. On y trouve des merveilles, des raretés, sans compter que c'est traduit en français. sunny

Parmi les autobiographies, j'aime beaucoup celle de :
* Agatha Christie, drôle et chaleureuse. Idéal pour apprendre à la connaître mieux et à l'apprécier.
* Elia Kazan, longue et intelligente, qui mélange vie privée et professionnelle, analyses du théâtre et du cinéma à partir des années 1930, quelques potins sur Hollywood, sans oublier sentiments et émotions d'ordre personnel, le tout de manière brillante et assez touchante.

J'aime beaucoup lire des journaux et des lettres aussi, je suis trop curieuse. Razz Dans ce domaine, je retiens les journaux et lettres de Woolf, les mêmes de Sylvia Plath, ou de Franz Kafka.

Il y en aurait beaucoup d'autres... Comme vous pouvez le constater, je lis essentiellement sur des écrivains, des réalisateurs ou des acteurs. Le reste ne m'attire pas (personnalités historiques, politiques, musicales...).
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 7844
Age : 26
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Le genre biographique   Ven 9 Avr 2010 - 14:31

Tatiana a écrit:
Je me suis ainsi achetée récemment une biographie de Sarah Bernhardt après avoir écouté une émission de "2000 ans d'histoire" sur France inter aui était consacrée ou sa biographe expliquait qu'elle dormait dans un cercueil... Shocked

Ah oui quand même ! Shocked J'avais cru comprendre que c'était un personnage hors du commun en effet ! ^^ (Je ne sais pas grand chose sur elle, à part que mon arrière grand père, qui était cordonnier, lui avait fait des chaussures, c'est la petite anecdote people dans ma famille. Laughing )

L'autobiographie d'Agatha Christie me tente depuis un moment, il va falloir que je m'y mette. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Dulcie
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 753
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Le genre biographique   Ven 9 Avr 2010 - 14:58

Est-ce qu'il vous arrive de vous sentir gêné ou d'avoir honte de lire des (auto)biographies ? Je sais, c'est bizarre comme question. Razz (peut-être qu'il y a déjà un topic sur le sujet).

Ca peut être vis-à-vis des autres : dans mon cas lorsque je suis à l'extérieur, je n'aime pas trop qu'on puisse voir que je m'intéresse à telle personnalité. Mais ça ne m'arrive pas souvent, puisque je lis surtout chez moi.

Mais je pense surtout par rapport à la personne sur laquelle on s'informe ainsi. Perso, ça ne me dérange pas, en fait je trouve ça passionnant, et je n'ai aucun problème de conscience. Twisted Evil

- Avec les biographies, on souhaite en apprendre plus sur une personne qui a marqué son époque. Si c'est fait avec le plus de sérieux possible dans la documentation, pourquoi ce serait mal ? Au contraire, on fait preuve de son intérêt.
- Pour les autobios, c'est la personnalité en question qui l'a rédigé, ça fait partie de son oeuvre. Normalement, on peut donc en profiter.
- Donc je pose surtout la question pour les journaux et les lettres. Est-ce que vous en lisez ? (ou comptez-en lire) Aimez-vous ? Est-ce que ça vous pose problème de lire ces documents éminemment personnels ?
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10209
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Le genre biographique   Ven 9 Avr 2010 - 15:42

L'autibiographie d'Agatha Christie me tente bien aussi, je l'avais en main l'autre jour chez WH Smith mais vu la taille de ma pile d'achats je l'ai remise en rayon... provisoirement Very Happy

Je n'ai pas lu beaucoup d'autobiographies jusqu'à présent mais je ne me suis jamais sentie genée. Il faut se dire que le lecteur n'a droit qu'à ce que la personne veut ou peut nous dire. Et j'avoue que je suis toujours un peu dubitative quant à la véracité de certaines informations... Il y cependant deux autobiographies que j'ai adorées, et que je te conseille Dulcie si tu aimes celles d'acteurs : Le ruisseau des singes et J'ai oublié de vous dire de Jean-Claude Brialy, c'est excellent et très drole, j'étais souvent pliée en deux au cours de ma lecture. J'ai vu l'adaptation théatrale il y a quelques années et c'était captivant, il a parlé pendant presque trois heures sans s'arreter avec un vrai talent de conteur. L'autre c'est My wicked wicked ways d'Errol Flynn I love you , aussi très drole et très sympa.

Je ne lis que peu de lettres, en fait je crois que les seules que j'ai lues sont celles de Mme de Sévigné, mais je compte bien me plonger prochainement dans celles d'Alexandre Dumas à son fils et pourquoi pas dans celles de la princesse Palatine. C'est un genre particulier mais que j'aimerais approfondir, meme si je suis plus attirée par les mémoires que les lettres.
Revenir en haut Aller en bas
jennie
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 791
Age : 31
Localisation : Chez Moe à lire des romans
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: Le genre biographique   Ven 9 Avr 2010 - 18:11

Dulcie a écrit:
Est-ce qu'il vous arrive de vous sentir gêné ou d'avoir honte de lire des (auto)biographies ? Je sais, c'est bizarre comme question. Razz (peut-être qu'il y a déjà un topic sur le sujet).


Ca m'est déjà arrivé pour une autobiographie à l'époque où je l'ai acheté.
Maintenant, je ne suis plus gênée quand je la relis mais, en général, je
lis des biographies sur des personnalités qui m'intéressent, parce que si c'est pas le cas, j'ai du mal à lire jusqu'au bout.
J'ai déjà lu:
-Marie Antoinette d'Antonia Fraser
- Sissi de Jean des Cars
- l'autobiographie d'Agatha Christie

Mais la première autobiographie que j'ai lue était beaucoup moins
sérieuse. C'était "The Long Hard Road Out of Hell" de Marilyn
Manson Embarassed Rolling Eyes C'est celle-là qui m'a fait me sentir gênée Laughing


Mais autrement, s'il y a une biographie que j'ai beaucoup aimée aussi,
c'est "Les extravagantes soeurs Mitford" qui est très bien documentée.
Il y a un topic sur cette biographie.

Par contre, je n'ai lu aucune biographie avec des lettres. J'ai un peu de
mal avec le genre épistolaire. Pourtant, j'étais tentée de lire une
biographie (je sais plus le nom de l'auteur) où était regroupé toutes
les lettres écrites par Marie-Antoinette.
Revenir en haut Aller en bas
majeanne
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1115
Age : 57
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: Le genre biographique   Dim 25 Avr 2010 - 11:45

Dulcie a écrit:
Est-ce qu'il vous arrive de vous sentir gêné ou d'avoir honte de lire des (auto)biographies ? Je sais, c'est bizarre comme question. Razz (peut-être qu'il y a déjà un topic sur le sujet).

Ca peut être vis-à-vis des autres : dans mon cas lorsque je suis à l'extérieur, je n'aime pas trop qu'on puisse voir que je m'intéresse à telle personnalité. Mais ça ne m'arrive pas souvent, puisque je lis surtout chez moi.

Mais je pense surtout par rapport à la personne sur laquelle on s'informe ainsi. Perso, ça ne me dérange pas, en fait je trouve ça passionnant, et je n'ai aucun problème de conscience. Twisted Evil

- Avec les biographies, on souhaite en apprendre plus sur une personne qui a marqué son époque. Si c'est fait avec le plus de sérieux possible dans la documentation, pourquoi ce serait mal ? Au contraire, on fait preuve de son intérêt.
- Pour les autobios, c'est la personnalité en question qui l'a rédigé, ça fait partie de son oeuvre. Normalement, on peut donc en profiter.
- Donc je pose surtout la question pour les journaux et les lettres. Est-ce que vous en lisez ? (ou comptez-en lire) Aimez-vous ? Est-ce que ça vous pose problème de lire ces documents éminemment personnels ?


J'adore lire des journaux et des correspondances, plus encore que les biographies et non cela ne me gêne pas. J'ai toujours l'impression d'entrer en communication avec la personne. Je viens de finir le premier tome dans la pleiade du journal de Julien Green et il me manque déjà. J'ai hâte de me procurer le suivant. C'est un témoignage extraordinaire de toute une vie. Personnellement c'est une aide pour moi d'apprendre comment les autres ont mobilisé leurs ressources pour faire face aux difficultés et aux épreuves de la vie.
J'ai lu des lettres de Beauvoir après son journal et on peut constater qu'elle "arrange" parfois son journal avec l'arrière idée de la publication sans doute.
Pour moi c'est une source inépuisable d'enseignement.
Mais je ne vais pas plus loin sur ce sujet qui est plutôt centré sur les biographies.
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23671
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Le genre biographique   Sam 5 Fév 2011 - 22:41

Dans un autre topic, Lysander a écrit:
Je viens de lire la biographie de Max Gallo, Louis XIV, le Roi-Soleil (la première partie).
Ce premier tome couvre la vie du Roi de sa naissance à 1682 où le royaume est à son apogée.
Je l'ai trouvé intéressant, mais je n'ai pas totalement accroché. C'est un roman très psychologique, décrivant les pensées du Roi. Peut être trop psychologique, au détriment d'une analyse historique plus poussée. Le livre est vraiment centré sur la personne du Roi, ses maîtresses (je trouve qu'on insiste trop sur le sujet), ses danses, ses maladies, ses ambitions... et ne présente pas assez la situation du pays, les actions et enjeux politiques.
En somme un style trop romancé et pas assez historique.

On retrouve tout de même un personnage intéressant, complexe, humain et les faits essentiels de sa vie sont relatés efficacement (quoiqu'il y ait de nombreuses répétitions, sur ses maîtresses et ses sentiments envers les femmes au point que ça en devient lassant, et quelques fautes syntaxiques parfois gênantes).

Un bon livre, mais pas indispensable, d'autres biographies, plus complètes existant déjà.
J'achèterais probablement le deuxième tome, mais pas dans l'immédiat.


_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Mary Tudor
Chemise mouillée
avatar

Nombre de messages : 438
Age : 32
Localisation : Placentia Palace, Greenwich
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: Le genre biographique   Dim 6 Fév 2011 - 14:05

Pour ma part, je trouve les biographies géniales et toujours instructives ; j'en ai déjà lu plusieurs et je continue à en lire, concernant tout un tas de gens d'univers variés (cinéma beaucoup), dont ceux-là :

- Les confessions de J.-J. Rousseau : j'ai a-do-ré, avec des passages drôles, très bien écrit, et pas long du tout, malgré le volume de pages.
- François Truffaut, de Serge Toubiana et Antoine de Baecque : très instructif, quoique parfois trop technique.
- Romy, de Catherine Hermary-Vieille, et Romy Schneider de Françoise Arnould.
- Les mystères Delon, de Bernard Violet.
- Charles de Foucauld, de Jean-Jacques Antier : la vie d'un ermite chrétien dans le désert du Hoggar. Long, et trop ponctué de documents qui coupent la trame.
- Je sais pas si on peut ranger Au plaisir de Dieu dans cette catégorie ?

En ce moment, je suis dans une bio très fournie de mon "papa", Henry VIII, par Bernard Cottret. study
Revenir en haut Aller en bas
http://www.nomizein.blogspot.com
mag
Victorian Worshiper
avatar

Nombre de messages : 2543
Age : 37
Date d'inscription : 05/12/2010

MessageSujet: Re: Le genre biographique   Dim 6 Fév 2011 - 14:21

Mary Tudor a écrit:

En ce moment, je suis dans une bio très fournie de mon "papa", Henry VIII, par Bernard Cottret. study

Lire une biographie sur "ton papa" est captivant pourtant je ne suis pas une fan de ce roi là mais c'est très intéressant.

concernant ce topic, j'adore lire les biographies mais je suis plus du tout des biographies historiques sur les rois et reine d'angleterre Very Happy
surtout sur la reine victoria (j'en suis à ma 8ème). maintenant, il faut que je trouve sur une bio sur georges III et edward VII
Revenir en haut Aller en bas
http://histoangleterre.over-blog.com/
Mary Tudor
Chemise mouillée
avatar

Nombre de messages : 438
Age : 32
Localisation : Placentia Palace, Greenwich
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: Le genre biographique   Dim 6 Fév 2011 - 14:45

Dur, parce que même Wikipédia ne donne pas d'ouvrages de référence ; c'est très déséquilibré avec le nombre de bios sur d'autres souverains britanniques... Bon en même temps, Victoria et Elisabeth I, c'est normal. (Mary Tudor n'apprécierait pas cette dernière assertion^^)

Tu lis aussi des bios de personnages contemporains de la monarchie britannique, Mag ? Parce qu'en-dehors de Diana, il y a des personnages intéressants... L'histoire de la monarchie britannique m'intéresse de plus en plus, même si je n'en suis qu'au début avec Henry VIII. study Embarassed

En tout cas, merci les vieux Point de Vue...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.nomizein.blogspot.com
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10209
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Le genre biographique   Dim 6 Fév 2011 - 18:07


Mary Tudor, j'ai aussi lu la biographie de Romy Schneider par Catherine Hermary-Vieille, j'avais bien aimé mais je préfère de loin voir un de ces films pour l'apprécier pleinement. Concernant les acteurs, je lis plutôt leurs autobiographies quand elles existent. Je me suis ainsi régalée avec celles d'Errol Flynn, de Gérard Oury et de Jean-Claude Brialy.

Quant à Au plaisir de Dieu, c'est plutôt un roman autobiographique, ô combien captivant, dont je crois qu'on parle dans le topic de Jean d'Ormesson.

J'ai aussi lu quelques biographies de rois d'Angleterre, dont les deux excellentes d'Alison Weir sur Henry VIII et sur ses héritiers jusqu'à la mort de Mary. Depuis hier, j'ai très envie d'en lire une sur George VI, bizarre, non ? Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lysander
Subtil compliment
avatar

Nombre de messages : 192
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/01/2011

MessageSujet: Re: Le genre biographique   Dim 6 Fév 2011 - 18:17

Quand elles sont complètes et bien écrites, les biographies sont des lectures très intéressantes (malheureusement ce n'est pas toujours le cas...)
J'ai lu pas mal de biographies sur les rois français et les personnage de leur époque(Louis XIV, Henri IV, Lousi XVI, Catherine de Médicis...I love you ) et plusieurs sur des personnages historiques japonais très peu connus en France (alors pour trouver des biographies, il faut vraiment chercher!!) J'ai également lu les confessions de Rousseau (pas dans leur intégralité), mais j'en ai un souvenir assez vague.

Sinon j'ai commencé, et jamais finit, une biographie de Charles de Gaulle (pourtant elle avait l'air bien Embarassed) et je suis actuellement plongée dans la passionnante et mouvementée vie de Richelieu!!
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10209
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Le genre biographique   Dim 6 Fév 2011 - 18:44


Je plussoie sur l'importance de l'écriture dans les biographies, qui fait que je n'ai pas accroché au style de Max Gallo par exemple. Il faut aussi que les événements rendus soient compréhensibles, ce qui n'est toujours facile, en particulier dans des périodes chaotiques comme la Révolution Française ou les Guerres de Religion.

Elles peuvent aussi contribuer à redresser l'image qu'on avait d'un personnage, Catherine de Médicis par exemple. C'est en prépa que j'ai appris que l'image véhiculée par les écrivains romantiques est totalement fausse, et la lecture de la biographie de Jean-François Solnon m'a fait découvrir une femme intelligente et fine politique, proche de ce que nous avait enseigné mon prof de prépa.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mary Tudor
Chemise mouillée
avatar

Nombre de messages : 438
Age : 32
Localisation : Placentia Palace, Greenwich
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: Le genre biographique   Dim 6 Fév 2011 - 18:47

Je ne peux que plussoyer à l'importance de l'écriture pour raconter la vie d'un personnage! Et les écrivains, notamment pour les personnages historiques, tombent dans les travers des universitaires et deviennent trop pointilleux. Mais quand ils manient bien la plume, et c'est le cas dans la plupart que j'ai lu, on lit et on apprend un tas de choses en ayant le sentiment de lire un roman...

Attention cependant à ne pas tomber dans l'attachement facile !! Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.nomizein.blogspot.com
mag
Victorian Worshiper
avatar

Nombre de messages : 2543
Age : 37
Date d'inscription : 05/12/2010

MessageSujet: Re: Le genre biographique   Dim 6 Fév 2011 - 20:18

Mary Tudor a écrit:

Tu lis aussi des bios de personnages contemporains de la monarchie britannique, Mag ? Parce qu'en-dehors de Diana, il y a des personnages intéressants... L'histoire de la monarchie britannique m'intéresse de plus en plus, même si je n'en suis qu'au début avec Henry VIII. study Embarassed

je lis depuis 2005 que des biographies sur la famille royale des hanovre telles que Victoria, Georges III, etc ....

mais il va me falloir à commencer à remonter le temps Very Happy depuis quelques semaines, je lis un livre sur l'histoire de l'angleterre mais il m'arrive de lire une biographie de la reine Elisabeth II Very Happy

mais quelques fois c'est difficile de trouver sur un roi en particulier genre Georges VI
Revenir en haut Aller en bas
http://histoangleterre.over-blog.com/
Mary Tudor
Chemise mouillée
avatar

Nombre de messages : 438
Age : 32
Localisation : Placentia Palace, Greenwich
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: Le genre biographique   Lun 7 Fév 2011 - 11:01

Georges VI, ça ne devrait peut-être pas traîner... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://www.nomizein.blogspot.com
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8968
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Le genre biographique   Lun 14 Fév 2011 - 22:35

Je lirais volontiers une bio sur Aliénor d'Aquitaine, quelqu'un aurait une bonne bio à me conseiller ? ( même question, mais plus subsidiaire, s'agissant de Robespierre...)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le genre biographique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le genre biographique
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le genre biographique
» videos en tout genre
» Quel genre de collectionneur êtes vous? New Débat
» quel genre de timbre est ce?
» Rubrique Collection/Édition/Genre(s)/Lien(s)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: On revient à la réalité^^-
Sauter vers: