Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 L'auteur et son double, une réflexion intéressante sur le métier de traducteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6289
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: L'auteur et son double, une réflexion intéressante sur le métier de traducteur   Mar 30 Oct 2012 - 14:01

Merci pour cet article Pandora black.

Il va falloir relire Chandler alors ? Wink

Retranscrire le ton ou l'argot particulier à un milieu, dans un système culturel et de références totalement différent doit être une des choses les plus difficiles qui soient. c'est pour ça que je suis plus choquée par les coupes claires réalisées dans les textes (choix éditorial plus que de traduction comme le souligne l'un des commentaires à l'article de l'express) que par l'emploi d'un vocabulaire argotique "vintage" (années 50 à Pigalle).
Revenir en haut Aller en bas
Fauvette
Bluebird on a White Cliff


Nombre de messages : 3277
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/04/2009

MessageSujet: Re: L'auteur et son double, une réflexion intéressante sur le métier de traducteur   Mar 30 Oct 2012 - 14:24

Article très intéressant en effet, merci Pando ! Very Happy C'est assez effarant de voir les coupes et "traductions libres" réalisées dans les anciennes éditions (et pas seulement côté polars, j'ai trouvé une édition complètement tronquée et réécrite de Jane Eyre datant des années 40 chez mes grands-parents pale), heureusement que les éditeurs commencent à se rendre compte du problème et essaient de corriger tout ça ! Le sujet de la traduction de l'argot, pas toujours évidente, me fait penser à la traduction française de L'Attrape-coeurs de Salinger, qui ne fait pas l'unanimité...

_________________


Stewardess of Black Corporation | Sherlocked | Blog photo Nature (Fleurs et Bestioles ^^) | Compte Twitter de Lambton
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zygena.canalblog.com/
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: L'auteur et son double, une réflexion intéressante sur le métier de traducteur   Dim 4 Nov 2012 - 12:45

Pou revenir sur la traduction de l'argot (je fais défier légèrement le sujet, désolée Embarassed ), j'aimerais raconter une anecdote qui m'a bien fait rire récemment. Dans la série Hornblower, l'action se passe assez souvent sur territoire français et heureusement, les personnages français ne parlent pas en anglais (ok, parfois ils ont un accent assez lametable Laughing - Greg Wise de débrouille d'ailleurs pas mal du tout, à ce niveau ). Le rendu en sous-titres est à un certain moment un peu approximatif. On entend en arrière fond une voix qui crie : "Magnez-vous!" et le sous-titre nous donne du "Baignez-vous!". lol!

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
HussarBlue
Subtil compliment


Nombre de messages : 179
Localisation : On Hadrian's wall, back in the fall of '72
Date d'inscription : 01/12/2012

MessageSujet: Trad....   Mar 4 Déc 2012 - 12:46

J'ai souvenir d'une scène amusante dans un David Lodge (Small World ?) où l'auteur, "jeune homme en colère" vieillissant, est régulièrement interrogé par son traducteur japonais, perdu dans les idiomes du Nord de l'Angleterre. Le Japonais, interpellé par un dialogue où le héros, dans un pub, dit "oh... I wouldn't mind a faggot", se demande alors si le personnage est en train de faire son "coming out" !

Evidemment, le "faggot" du Yorkshire ou du County Durham n'a rien à voir avec l'argot qui vient de valoir quelques ennuis à Dire Straits, et je vous laisse le plaisir de la recherche...

Pour ce qui est de l'argot américain, je pense souvent au traducteur de James Ellroy, car point du gâteau n'est-ce.... notamment la trilogie, avec ce style haché, du deuxième volume, dont je lisais qu'il ne s'agit pas d'une recherche stylistique, mais de la décision de l'auteur pour ramener son ours à des dimensions acceptables pour l'éditeur... en supprimant les verbes... dommage, j'y avais cru, moi, que l'Ellroy avait lu Céline...

Il est vrai que si on connaît bien Chandler, l'argot des années 40 et 50 est plus facile à comprendre en général... Je viens au demeurant de lire sa biographie, à Chandler : curieux personnage, pas du tout ce que j'imaginais sur la foi de son oeuvre écrit...

Hornblower : j'admire le traducteur français, ne serait-ce que pour les termes techniques de la marine à voile. Mais mon admiration est moindre, depuis que j'ai trouvé, très récemment, un Dictionnaire anglais/français sur le sujet, écrit pendant ses loisirs forcés par un marin français, prisonnier sur les terribles pontons anglais.

Un exemple d'une traduction supérieure à l'original ? on parle souvent dans ce registre des Histoires d'Edgar Allan Poe traduites par Baudelaire... soit... mais j'ai la plus extrême admiration pour cette dame, Veillerot, je crois, qui a traduit dans les années 50 les Boswell Papers... En anglais, Boswell est plat : Mme Veillerot a su donner à ces journaux, fort intéressants par leur contenu, l'alacrité et l'élégance du français du XVIII° siècle. Admirable résultat, incontestable....

Et pour terminer, la plus amusante faute de traduction que j'aie jamais identifiée : c'est dans la trad de Blessings in Disguise, l'autobiographie d'Alec Guinness. Le traducteur, dont j'ai oublié le nom, dans une partie du récit où Guinness rencontrait un de ses amis - prêtre anglican - avait froidement traduit par "il était déguisé en Mufti", le texte anglais "he was in mufti" ce qui ne choque pas outre mesure en nos temps de syncrétisme à la façon d'Assise, mais révèle une méconnaissance de l'argot militaire anglais : "to be in mufti", c'est tout simplement être en civil, dépouillé de son uniforme...
Revenir en haut Aller en bas
Lily of the valley
Sherlock's Blue Scarf


Nombre de messages : 5881
Age : 47
Localisation : Pile entre Honoré (de B) et George (S)...
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: L'auteur et son double, une réflexion intéressante sur le métier de traducteur   Mar 4 Déc 2012 - 14:07

C'est amusant.... JE suis en train de lire Parade's end en anglais (j'avoue que certains termes propres au Yorkshire m'échappent)... et hier, il ya un passage que j'ai trouvé vraiment super. Une petite remarque sur le flegme britannique. Je la cite à mon mari qui me dit : "traduis, ça va aller plus vite" et quand j'ai traduit, ça tombait complètement à plat... ça clochait, pourtant le vocabulaire était simple. Donc je me mets à la place du traducteur qui doit non seulement donner le sens mais retranscrire "la mentalité du pays", l'ambiance du livre... C'est un boulot admirable !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bravigou.canalblog.com
HussarBlue
Subtil compliment


Nombre de messages : 179
Localisation : On Hadrian's wall, back in the fall of '72
Date d'inscription : 01/12/2012

MessageSujet: Re: L'auteur et son double, une réflexion intéressante sur le métier de traducteur   Mer 5 Déc 2012 - 17:12

J'entendais que l'on arrive à traduire une dizaine de pages par jour : cela paraît peu, mais pour l'avoir fait, à mes moments perdus, je reconnais qu'il est difficile de faire mieux, si tant est que l'on s'attache à faire autre chose que du mot à mot, en transposant en français, avec un minimum d'élégance, le "feeling" d'une autre langue, l'anglais en l'espèce.

Et l'on est parfois déçu des réactions du lecteur, qui ne perçoit pas forcément ce dont on est parfois assez faraud. J'ai souvenir d'avoir été moqué par ma fille, pour avoir traduit ainsi l'incipit d'une histoire de Capstick :

"As corpses go, this one was a humdinger" = "au rayon cadavres exquis, celui-ci aurait été tête de gondole"...

Évidemment, j'avais ajouté une nuance délibérément surréaliste... mais bon, j'ai été descendu en flammes par ma descendance.... meurtre du père, of course.... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Adèle
Pauvre gouvernante


Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: L'auteur et son double, une réflexion intéressante sur le métier de traducteur   Sam 8 Déc 2012 - 14:02

HussarBlue a écrit:

Et pour terminer, la plus amusante faute de traduction que j'aie jamais identifiée : c'est dans la trad de Blessings in Disguise, l'autobiographie d'Alec Guinness. Le traducteur, dont j'ai oublié le nom, dans une partie du récit où Guinness rencontrait un de ses amis - prêtre anglican - avait froidement traduit par "il était déguisé en Mufti", le texte anglais "he was in mufti" ce qui ne choque pas outre mesure en nos temps de syncrétisme à la façon d'Assise, mais révèle une méconnaissance de l'argot militaire anglais : "to be in mufti", c'est tout simplement être en civil, dépouillé de son uniforme...
Autrement dit, en argot militaire français, "être en pékin".
J'imagine la traduction littérale de cette expression dans une autre langue...
Revenir en haut Aller en bas
HussarBlue
Subtil compliment


Nombre de messages : 179
Localisation : On Hadrian's wall, back in the fall of '72
Date d'inscription : 01/12/2012

MessageSujet: Re: L'auteur et son double, une réflexion intéressante sur le métier de traducteur   Sam 8 Déc 2012 - 14:25


parfaitement exact, mais qui, de nos jours, connaît encore le sens d' "être en pékin", hormis quelques antiques ex-militaires comme moi, et vous, chère Adèle ? dans la traduction du livre, cela n'aurait rajouté qu'une ambiguïté au lieu d'un contresens amusant.... ce qui eût été dommage...
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8071
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: L'auteur et son double, une réflexion intéressante sur le métier de traducteur   Mar 21 Jan 2014 - 16:12

Je signale cet article consacré à la difficulté de traduire Camus en anglais, publié sur le site du Nouvel Observateur Arrow 
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie


Nombre de messages : 5393
Age : 51
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: L'auteur et son double, une réflexion intéressante sur le métier de traducteur   Mar 21 Jan 2014 - 18:07

Merci serendipity, c'est effectivement très intéressant.
Le travail de traduction est un travail passionnant, pour peu qu'on ait du temps à lui consacrer !

(NB : il faut que j'ouvre un sujet sur Camus, chaque fois ça me désole de réaliser qu'il n'est pas présent sur le forum)
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8071
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: L'auteur et son double, une réflexion intéressante sur le métier de traducteur   Mar 28 Jan 2014 - 18:01

Je signale aussi cet article paru récemment toujours sur le site du Nouvel Obs, ainsi que la réponse du SFT, syndicat national des traducteurs professionnels , pour celles que cela intéresse  Wink
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: L'auteur et son double, une réflexion intéressante sur le métier de traducteur   Mer 29 Jan 2014 - 15:02

Un article sur les Rencontres de la traduction et la polémique sur le fait de financer cet évènement par les traducteurs eux-mêmes Arrow ... ce qui a abouti à l'annulation de ces Rencontres ! Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie


Nombre de messages : 5393
Age : 51
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: L'auteur et son double, une réflexion intéressante sur le métier de traducteur   Mer 29 Jan 2014 - 18:04

Merci esperluette et serendipity pour vos contributions.

Le lien du NouvelObs ne fonctionne pas mais j'ai lu la réponse de la société des traducteurs ainsi que l'article de ActuaLitté, très intéressant.
Les traducteurs sont en fait des autoentrepreneurs, freelance, je ne m'en étais jamais rendu compte ...
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8071
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: L'auteur et son double, une réflexion intéressante sur le métier de traducteur   Mer 29 Jan 2014 - 21:53

Merci d'avoir signalé ces articles esperluette  Wink 
@ Petit Faucon, le lien vers l'article du Nouvel Observateur fonctionne bien pour moi  scratch 
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8071
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: L'auteur et son double, une réflexion intéressante sur le métier de traducteur   Mer 7 Mai 2014 - 8:32

Pour celles et ceux qui s'intéressent aux questions de traduction, je signale la participation de Josée Kamoun (traductrice entre autres de Jonathan Coe, John Irving, Philip Roth et Jack Kerouac) à l'émission "Encore Heureux" sur France Inter à réécouter ici Arrow .

Josée Kamoun est agrégée d'anglais et y parle de son métier, de son rapport à la langue anglaise, forcément, de ses rapports aux auteurs (elle explique notamment pourquoi elle ne traduit plus Philip Roth). Une émission légère et agréable à écouter (d'autant que J.Kamoun a une très jolie voix, moi qui l'imaginais en fumeuse de Gitanes  ).
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno


Nombre de messages : 5345
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: L'auteur et son double, une réflexion intéressante sur le métier de traducteur   Mer 7 Mai 2014 - 10:58

Merci, je vais écouter ça. Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Panda
Tardy mate


Nombre de messages : 4573
Age : 30
Localisation : In the Dragon's lands
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: L'auteur et son double, une réflexion intéressante sur le métier de traducteur   Ven 16 Mai 2014 - 22:38

Un article assez bref qui m'a fait penser à ce sujet : Arrow


Dernière édition par Panda le Mar 27 Mai 2014 - 23:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://pandamoufle.hautetfort.com/
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8071
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: L'auteur et son double, une réflexion intéressante sur le métier de traducteur   Mar 27 Mai 2014 - 15:49

Merci pour le lien Panda (j'avais lu cette info auparavant mais où  scratch  ).

Je signale un article du Monde sur la question de la traduction des romans étrangers en France. Cet article aborde notamment des questions très intéressantes comme la spécialisation des traducteurs littéraires - pléthoriques en anglais, mais rares pour d'autres langues- les choix des maisons d'édition, les spécificités du marché français -pourquoi les romans traduits de l'arabe ne "marchent" pas en France...

A lire ici Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie


Nombre de messages : 5393
Age : 51
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: L'auteur et son double, une réflexion intéressante sur le métier de traducteur   Mer 28 Mai 2014 - 13:36

Merci serendipity pour l'article du Monde.
Le journaliste indique aussi que la France publie beaucoup de livres traduits, et c'est plutôt bon signe pour le dynamisme de la lecture.

Moi aussi, j'avais déjà lu le contenu de l'article sur les affres de la traduction de Camus posté par Panda, mais je n'ai pas trouvé où ... à l'Auberge certainement ...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'auteur et son double, une réflexion intéressante sur le métier de traducteur   Aujourd'hui à 13:43

Revenir en haut Aller en bas
 
L'auteur et son double, une réflexion intéressante sur le métier de traducteur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» EPOXY/DOUBLE FACE CUIVREE
» Recherche auteur pour livre éducatif pour enfant
» de l'aide pour identifier un double tournois de louis XIII
» [REQUETE] DOUBLE SIM SUR HD2
» [TEST] Double carte sim HD2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Le plaisir de la lecture-
Sauter vers: