Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Mary Shelley (et Frankenstein)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
toxicangel
Snails Huntress
avatar

Nombre de messages : 6230
Age : 41
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Mary Shelley (et Frankenstein)   Lun 27 Jan 2014, 22:07

J'ai terminé Frankenstein il n'y a pas très longtemps et même si j'ai bien aimé, j'avoue que je m'attendais tout de même à mieux.

Dans ce que j'ai bien aimé, il y a tout d'abord la préface (ben oui  Razz ) qui m'a appris toutes les circonstances de la création de ce livre mythique. J'ai été fascinée de voir comment Mary Shelley s'est accrochée à son rêve (cauchemar plutôt) et a développé son roman alors que ses compagnons ont lâché très vite leur histoire de fantôme. De même, j'ai beaucoup aimé l'introduction de Mary Shelley elle-même, où elle explique notamment comment elle vivait dans ses rêves étant petite. En fait, je crois que ce qui m'a plu dans toute cette introduction, c'est de découvrir comment à l'époque, une femme a pu écrire une histoire horrifique et comment celle-ci a été reçue (avec bien évidemment les premières réactions de l'époque selon lesquelles une femme n'aurait jamais pu écrire une telle histoire).
Le début du roman en lui-même m'a également beaucoup plu. J'ai aimé le personnage du navigateur qui se lance dans une aventure folle et y découvre un alter ego, ainsi que tout l'apprentissage du jeune Frankenstein.
Et puis bien sûr, ce qu'il y a de fascinant c'est l'interaction entre le professeur et sa créature. Je connaissais l'histoire de Frankenstein pour avoir vu la pièce de Danny Boyle et je suis encore plus admirative maintenant du jeu de miroir qu'il avait créé pour la pièce. Cette relation à la vie / à la mort, est vraiment troublante et la plus grande réussite, c'est bien sûr
Spoiler:
 


Dans ce que j'ai le moins aimé, contrairement à lily, c'est justement le souffle romantique que j'ai trouvé pesant. La description des paysages, des glaciers, du vent dans les arbres... Déjà à la base, ce n'est pas franchement ma tasse de thé, mais là en plus, j'ai trouvé le style de Mary Shelley (tout au moins en traduction) un peu lourd.
Il y a aussi certaines réactions des personnages et certaines transitions qui sont pour le moins expédiées
Spoiler:
 

alors qu'au contraire le fil de l'histoire est très lent et qu'on voit les rebondissements majeurs arriver à des kilomètres comme
Spoiler:
 

Et puis, je ne sais pas mais dans l'ensemble, je m'attendais à être plus émue par le sort des deux personnages. Or là, à l'exception notable de la dernière scène, je n'ai pas réellement ressenti d'empathie ou d'émotion (mais peut être que c'est dû à l'influence de mes souvenirs de la version du National Theatre qui m'avait vraiment beaucoup touchée).

Donc voilà, pas un méga coup de coeur même si je reconnais que le livre est intéressant.

Sinon, comme je cherchais à voir par quelle adaptation je pourrais clore mon périple Frankensteinien (?), je suis allée arpenter allociné et ma foi, on dirait que le professeur et sa créature ont encore de beaux jours devant eux. En plus de Penny Dreadful, on devrait prochainement avoir droit à :
Un nanar pur jus lol!  : I, Frankenstein ! avec quand même un casting pas dégueu (Aaron Eckhart, Bill Nighy, Miranda Otto). La bande annonce est tellement pourrie (et tellement éloignée de l'histoire originelle) que ça me donne limite envie d'aller le voir  Razz 



Nettement plus intéressant et qui méritera à coup sûr qu'on en reparle, une version de Frankenstein avec James McAvoy dans le rôle de Frankenstein, Daniel Radcliffe dans le rôle de son assistant (?) et on ne sait pas encore qui dans le rôle de la créature. Ca sort le 28 janvier 2015... on a le temps d'en reparler  Razz 

Et last but not least, une version de Frankenstein réalisée par Guillermo del Toro. Mais comme le Monsieur a déjà 6 projets en cours pour 2014/2015 et qu'il doit aussi réaliser une adaptation de Drood, je crois qu'on pourra en reparler aux calendes grecques  Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
Darcy
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 5820
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Mary Shelley (et Frankenstein)   Lun 27 Jan 2014, 22:13

Frankenstein en superhéros maintenant! Suspect
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17617
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Mary Shelley (et Frankenstein)   Lun 27 Jan 2014, 22:23

toxicangel a écrit:
Un nanar pur jus lol!  : I, Frankenstein ! avec quand même un casting pas dégueu (Aaron Eckhart, Bill Nighy, Miranda Otto). La bande annonce est tellement pourrie (et tellement éloignée de l'histoire originelle) que ça me donne limite envie d'aller le voir  Razz 
je comprends pourquoi tu as lu le livre en 1er, en fait tu voulais te donner une excuse pour aller voir le film  Twisted Evil 

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Lily of the valley
Sherlock's Blue Scarf
avatar

Nombre de messages : 6474
Age : 49
Localisation : Pile entre Honoré (de B) et George (S)...
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: Mary Shelley (et Frankenstein)   Mar 28 Jan 2014, 07:00

Je pense que la scène finale nous a d'autant plus émue qu'on revoit celle de la pièce qui était parfaite (et qui m'a arrachée des larmes)...

La lenteur dont tu parles, c'est pour les scènes dans la montagne ? Moi ça ne m'a pas choquée. Je ressens un peu ça comme un engourdissement de l'esprit lié à l'engourdissement du corps. Il n'est pas surpris, normal, il sait, il attend...

Enfin, si je me souviens bien. Mais il faudrait que je le relise...

Mais ce film, non merci !!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bravigou.canalblog.com
toxicangel
Snails Huntress
avatar

Nombre de messages : 6230
Age : 41
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Mary Shelley (et Frankenstein)   Mar 28 Jan 2014, 21:30

Lily of the valley a écrit:
Je pense que la scène finale nous a d'autant plus émue qu'on revoit celle de la pièce qui était parfaite (et qui m'a arrachée des larmes)...
En fait non dans mon cas. Personnellement, j'ai trouvé la scène finale  du livre nettement plus émouvante que celle de la pièce.
Spoiler:
 

Lily of the valley a écrit:
La lenteur dont tu parles, c'est pour les scènes dans la montagne ?
En partie oui, mais pas seulement. De façon générale, j'ai trouvé le style de Mary Shelley lourd et trop "lyrique" à mon goût. Et il y a bien des fois où j'aurais souhaité qu'elle s'attarde davantage sur l'action et/ou la psychologie des personnages plutôt que sur les brins d'herbe  Razz 
Un exemple pris au pif en ouvrant le livre : "(...) il manque ici aux vertes collines d'être couronnées, dans la distance, par la blancheur des pics alpestres qui, dans mon pays natal, dominent toujours le moutonnement des collines couvertes de pins."
 Sleep 
Je sais que ça fait partie intégrante de l'histoire, cette opposition de la nature à la science (sans conscience) mais étant moi-même une scientifique barbare  Razz , je n'ai pas été particulièrement sensible à ces descriptions.

ekaterin64 a écrit:
je comprends pourquoi tu as lu le livre en 1er, en fait tu voulais te donner une excuse pour aller voir le film  Twisted Evil 
En fait non. En revoyant la bande annonce, je crois que je vais plutôt me rabattre sur la version de Branagh (que tu n'aimes pas du tout si je ne m'abuse  Razz )
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17617
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Mary Shelley (et Frankenstein)   Mar 28 Jan 2014, 22:44

Effectivement je ne l'aime pas, cette version possède tous les défauts de Kenneth Brannagh. Du grandiloquant, de la mégalomanie et de l'excès  Razz 

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Lily of the valley
Sherlock's Blue Scarf
avatar

Nombre de messages : 6474
Age : 49
Localisation : Pile entre Honoré (de B) et George (S)...
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: Mary Shelley (et Frankenstein)   Mer 29 Jan 2014, 07:56

toxicangel a écrit:
Lily of the valley a écrit:
Je pense que la scène finale nous a d'autant plus émue qu'on revoit celle de la pièce qui était parfaite (et qui m'a arrachée des larmes)...
En fait non dans mon cas. Personnellement, j'ai trouvé la scène finale  du livre nettement plus émouvante que celle de la pièce.
Spoiler:
 


Ah, ben justement je trouve qu'avoir fait passer ça dans la pièce par des gestes et des regards ainsi que par la sortie finale était assez magistral...

[quote="toxicangel"]
Lily of the valley a écrit:
Je pense que la scène finale nous a d'autant plus émue qu'on revoit celle de la pièce qui était parfaite (et qui m'a arrachée des larmes)...
En fait non dans mon cas. Personnellement, j'ai trouvé la scène finale  du livre nettement plus émouvante que celle de la pièce.
Spoiler:
 

Lily of the valley a écrit:

Un exemple pris au pif en ouvrant le livre : "(...) il manque ici aux vertes collines d'être couronnées, dans la distance, par la blancheur des pics alpestres qui, dans mon pays natal, dominent toujours le moutonnement des collines couvertes de pins."
 Sleep 

Justement, j'aime bien ce côté contemplatif et ça crée une sorte de rupture du ton et de l'ambiance très dure. Une sorte de pause pour respirer...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bravigou.canalblog.com
toxicangel
Snails Huntress
avatar

Nombre de messages : 6230
Age : 41
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Mary Shelley (et Frankenstein)   Jeu 06 Fév 2014, 21:29

ekaterin64 a écrit:
Effectivement je ne l'aime pas, cette version possède tous les défauts de Kenneth Brannagh. Du grandiloquant, de la mégalomanie et de l'excès  Razz 
On pourrait dire la même chose des films de Baz Luhrmann   ...               cours pour sa vie    

Plaisanterie mise à part, j'ai regardé ce film le week-end dernier et je comprends ce que tu veux dire. Prévenue comme je l'étais, je n'en attendais pas grand chose et du coup, je serais assez indulgente avec cette version qui si elle a de gros défauts (mais très très gros), reste regardable et offre même quelques moments intéressants.

Dans ce que j'ai le plus aimé, d'abord du hautement constructif : gniiiiii, Aidan Quinn en explorateur du pôle Nord   (et quand on voit cette photo et qu'on regarde ensuite un épisode d'Elementary, on n'a pas du tout l'impression d'avoir pris un coup de vieux. Pas du tout, du tout).


J'ai ensuite trouvé les décors réussis (à l'exception du château de Frankenstein qui fait tout de même très carton pâte) et les scènes de foule bien rendues.
Le casting n'est pas mal du tout dans l'ensemble (même si j'ai quelques bémols aussi à ce sujet) avec notamment un John Cleese qui est à comme à son habitude parfait, et un Robert de Niro qui pour une fois n'en fait pas des caisses et campe une créature très émouvante. C'est d'ailleurs un bon point de cette adaptation je trouve : avoir fait une créature particulièrement laide (non parce que quand on voit la créature d'Aaron Eckhaart avec ses 3 pauvres cicatrices dans la BA de IFrankenstein, on se demande pourquoi les gens en ont peur), assez violente et en même temps très sensible. Vraiment sur ce point là, Kenneth Branagh est très fidèle à la description de la créature de Mary Shelley et j'ai apprécié, notamment dans les scènes dans la cabane avec le vieil homme.
Il y a aussi quelques idées de mises en scène et d'adaptation à sa sauce qui sont intéressantes. J'ai trouvé assez bien vu
Spoiler:
 
et également
Spoiler:
 

Maintenant, je dois quand même bien reconnaître que le film a de sérieux problèmes et après coup, ça n'est pas surprenant qu'il ait été un échec.
Premier problème : Kenneth Branagh lui même. Ah vraiment dans ce film, on sent qu'il s'aime le petit Kenny. Et vas-y que je me filme torse poil, que je joue les playboys, que je fais des gros plans sur moi-même. Mouais, pas étonnant finalement qu'il était casté dans le rôle du professeur Gilderoy Lockhart dans les adaptations d'Harry Potter  Razz 
Deuxième problème mais vraiment vraiment de taille : la mise en scène ! Le nombre de plans en contre-plongée, de vrilles de caméras (sait pas comment ça s'appelle), d'effets inutiles... Un peu de simplicité Kenneth, que diable ! Car malheureusement oui, de la grandiloquence, il y en a. Frankenstein est un écrit qui s'y prête bien mais là il y a des scènes où trop c'est trop comme celles
Spoiler:
 
Et même si elle n'est pas totalement mauvaise dans le rôle, je n'ai pas non plus aimé l'interprétation d'Helena Bonham Carter. Pendant tout le film, je n'ai jamais reconnu l'Elizabeth du roman (qui est tout de même la douceur incarnée) mais ai eu l'impression de voir Helena Bonham Carter telle qu'on la voit depuis maintenant 10 ans dans les films de Tim Burton.

Enfin, il y a les quelques libertés prises avec le roman... J'ai relu les critiques que certains membres ont posté il y a ... quelques années  Razz J'avoue que personnellement, ces libertés ne m'ont pas choquée. Maintenant, je ne peux pas dire non plus qu'elles apportent grand chose, surtout quand on intitule son film Mary Shelley's Frankenstein et qu'on annonce donc clairement son intention d'être fidèle au roman. Du coup, j'avoue être restée perplexe devant le fait
Spoiler:
 
Maintenant, il faut relativiser. Oui, ce n'est pas fidèle mais j'ai déjà vu tellement pire au rayon libertés prises avec des romans  Rolling Eyes 

Donc voilà. Un film très dispensable que ce Frankenstein de Kenneth Branagh mais que malgré tout, je suis contente d'avoir découvert  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
toxicangel
Snails Huntress
avatar

Nombre de messages : 6230
Age : 41
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Mary Shelley (et Frankenstein)   Ven 07 Fév 2014, 20:42

Double post mais c'est pour la bonne cause car je viens de voir le reste du casting de la version de Frankenstein avec James McAvoy et Daniel Radcliffe... Et la vache, on peut difficilement faire plus lambtonien (Sherlockien ?) comme casting, puisque Mark Gatiss, Andrew Scott, Louise Brealey, Jessica Brown Findlay et Freddie Fox (The Mystery of Edwin Drood) sont venus s'ajouter à la liste.
C'est Max Landis, co-scénariste de Sherlock avec Mark Gatiss et Stephen Moffat, qui sera au scénario (ça explique sans doute la très légère ressemblance avec le casting de Sherlock). Le rôle de la créature ne semble pas attribué pour l'instant mais en même temps, on ne sait pas encore le personnage que va interpréter Mark Gatiss  Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
Lily of the valley
Sherlock's Blue Scarf
avatar

Nombre de messages : 6474
Age : 49
Localisation : Pile entre Honoré (de B) et George (S)...
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: Mary Shelley (et Frankenstein)   Sam 08 Fév 2014, 07:52

Tentant !!!

Mais pourquoi pas Daniel Radcliffe dans le rôle de la créature ? ça c'et déjà vu des beaux mecs en créature, non ?(même si je le considère pas spécialement comme un beau mec) lol! 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bravigou.canalblog.com
Lily of the valley
Sherlock's Blue Scarf
avatar

Nombre de messages : 6474
Age : 49
Localisation : Pile entre Honoré (de B) et George (S)...
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: Mary Shelley (et Frankenstein)   Jeu 27 Mar 2014, 16:23

Je viens de voir le film de 1931 avec des élèves et... euh... peut-être qu'avant 2011 (pièce + lecture du roman) j'aurais aimé mais là... Sleep  La créature arrive quand même à créer une certaine émotion par moments. Mais autrement... bof bof...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bravigou.canalblog.com
Zakath Nath
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 3479
Age : 35
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Mary Shelley (et Frankenstein)   Mer 04 Nov 2015, 10:24

Décidément, après Jekyll and Hyde et en attendant Beowulf: Return to the Shieldlands, ITV a l'air décidé cette année à revisiter les classiques de la littérature anglo-saxonne.

Le 11 novembre commence la diffusion de The Frankenstein Chronicles:

Citation :
An evil that almost defies reason”

Incorporating elements from the investigative and horror genres with an extraordinary hero at its centre, Inspector John Marlott, played by multi-awarding winning leading actor Sean Bean (Game of Thrones, The Lord of the Rings Trilogy, Accused), is taken on a terrifying journey in pursuit of a chilling and diabolical foe.

Au casting, on a aussi Anna Maxwell Martin dans le rôle de Mary Shelley, et Elliott Cowan, le Darcy de Lost in Austen. Six épisodes sont prévus. C'est programmé pour 22h donc ça devrait être sans doute plus sombre et violent que Jekyll and Hyde (n'en déplaise au Daily Mail).

La seule bande-annonce que j'ai vu passer est malheureusement impossible à visionner en France, mais bon, au cas où:



Ça reste quand même assez flou quant au contenu puisqu'il ne s'agit pas d'une adaptation à proprement parler.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://zakath-nath.joueb.com
Lily of the valley
Sherlock's Blue Scarf
avatar

Nombre de messages : 6474
Age : 49
Localisation : Pile entre Honoré (de B) et George (S)...
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: Mary Shelley (et Frankenstein)   Mer 04 Nov 2015, 11:15

Wow ! C'est tentant ! Par contre qui dit 22h là-bas, dit 23h chez nous.... Voyons, calculons, je me lève à 6h le lendemain donc, ben, tant pis... Sinon, je l'aurais regardé !

Merci pour l'info !

Sean Bean a vraiment une très belle voix ! Et il y a le charmant Docteur Lemay de The musketeers (Ed Stoppard)... ! Very Happy


Voilà la bande annonce :
https://vk.com/video-691836_171163314?list=faab862635075315f4&z=video-691836_171163314%2Fvideos-691836%2Fpl_-691836
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bravigou.canalblog.com
PapiSido
Coléoptère d'Afrique
avatar

Nombre de messages : 282
Age : 73
Localisation : 69-Ecully
Date d'inscription : 01/09/2011

MessageSujet: Re: Mary Shelley (et Frankenstein)   Mer 04 Nov 2015, 12:05

Pour information et pour qui pourrait être tentée
Mary Shelley et son Frankenstein est le sujet de la semaine dans le MOOC

Fantasy and Science Fiction: The Human Mind, Our Modern World
par Eric Rabkin ( University of Michigan)
https://www.coursera.org/course/fantasysf
auquel je suis inscrit mais que je ne que suis de loin car je n'ai pas le temps: chaque semaine une œuvre à lire, discuter et avec 1 ou deux heures de vidéos que j'imagine assez fouillées, par exemple pour cette semaine

le MOOC a écrit:
04.01 - Mary Shelley: Before You Read (1:59)
04.02 - Mary Shelley: From Romance to Science Fiction (14:23)
04.03 - Mary Shelley: What is Frankenstein About? (13:45)
04.04 - Mary Shelley: Romantic People and Publications (16:48)
04.05 - Mary Shelley: Writing, Structure, and Community (21:07)
04.06 - Mary Shelley: Religion in Frankenstein (10:46)
04.07 - Mary Shelley: Politics in Frankenstein (11:07)
04.08 - Mary Shelley: (Fantasy vs. SF Literature) vs. Monster Movies (10:00)
04.09 - Mary Shelley: Frankenstein as Modern Myth (14:34)  

Je ne suis pas plus que ça motivé par Frankenstein et je me limiterai donc dans cette session à suivre de plus prés la semaine consacrée aux Chroniques Martiennes de Ray Bradbury
Revenir en haut Aller en bas
http://sitasido.ec-lyon.fr
Zakath Nath
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 3479
Age : 35
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Mary Shelley (et Frankenstein)   Mer 04 Nov 2015, 12:38

Lily of the Valley: merci pour le trailer, ça s'annonce bien même si je ne sais pas s'ils vont se lancer dans une approche rationnelle ou si ça va être vraiment du fantastique Very Happy

PapiSido: comme toi je ne suis pas vraiment motivée pour suivre ça mais le programme a néanmoins l'air alléchant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://zakath-nath.joueb.com
Zakath Nath
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 3479
Age : 35
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Mary Shelley (et Frankenstein)   Dim 15 Nov 2015, 09:32

J'ai testé le premier épisode de The Frankenstein Chronicles et ça démarre vraiment très bien Very Happy .

Même si l'histoire se déroule quelques décennies plus tôt, l'ambiance rappelle assez Ripper Street mais avec du surnaturel bien que pour l'instant il soit encore très discret. Les grands noms de la littérature britannique ne se sont pas encore présentés (en fait on en voit un, mais il n'a pas dit son nom) mais les personnages ont l'air intéressants, que ce soit le héros campé par Sean Bean ou les différents partis qui se dessinent.
La reconstitution est aussi vraiment soignée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://zakath-nath.joueb.com
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 16381
Age : 21
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Mary Shelley (et Frankenstein)   Dim 15 Nov 2015, 18:36

Ah, je ne savais pas que ça avait débuté ! Merci pour cette première impression, Zakath Wink
Revenir en haut Aller en bas
Lily of the valley
Sherlock's Blue Scarf
avatar

Nombre de messages : 6474
Age : 49
Localisation : Pile entre Honoré (de B) et George (S)...
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: Mary Shelley (et Frankenstein)   Mar 17 Nov 2015, 12:17

J'ai regardé cet épisode et j'ai beaucoup aimé. Sean Bean est parfait et très émouvant. La reconstitution est excellente. Un petit côté Dickens par moments. C’est angoissant à souhait. Parfaitement interprété par quelques pointures britanniques !
Le suspense est un peu trop haletant à mon goût... moi qui lis toujours la fin d'un livre avant le début !!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bravigou.canalblog.com
Zakath Nath
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 3479
Age : 35
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Mary Shelley (et Frankenstein)   Lun 30 Nov 2015, 20:00

J'en suis à trois épisodes (soit la moitié de la saison) et c'est toujours intrigant, on a quelques pistes (les personnages d'Elliot Cowan et Samuel West sont assez louches, mais justement peut-être trop) mais ça reste flou.
C'est quand même un peu oppressant, il n'y a pas de grandes scènes de violence mais quelques passages graphiques peu ragoûtants comme les effets de la syphilis No .

Sinon, j'ai testé un autre dérivé récent des facéties de ce brave Victor, au cinéma cette fois-ci, avec Docteur Frankenstein.

Il n'y a pas eu beaucoup de promos et d'échos pour ce film malgré les deux têtes d'affiches, donc ça sentait un peu le pâté mais j'ai réussi à trouver une séance (en vost parce que le doubleur de Radcliffe, c'est juste pas possible).
Ce n'est pas une adaptation à proprement parler du livre de Shelley, on est plus dans l'esprit des films de monstres Universal ou Hammer où après un premier volet encore relativement fidèle aux œuvres adaptées, on exploitait le filon de façon de plus en plus libre pour un résultat discutable mais qui avait son charme. D'ailleurs, ici le personnage principal est Igor, création cinématographique à la base. On est loin d'un personnage grotesque à la Marty Feldman (bien qu'il y ait une allusion à Frankenstein Jr quand le personnage de Jessica Brown Findley prononce mal le non de Frankenstein Laughing ) et Radcliffe est assez touchant tandis que James McAvoy cabotine à mort en savant fou (mais c'est assez amusant).
Le film est réalisé par Paul McGuigan qui a énormément contribué à l'identité visuelle de Sherlock et on retrouve des éléments ici (les coupes anatomiques se superposant aux images, l'attitude de Frankenstein lors de sa première encontre avec Igor). On a également des caméos de Louise Brealey et Mark Gatiss et Andrew Scott en inspecteur illuminé. Mais sur certains points ça fait aussi penser aux Sherlock Holmes de Guy Ritchie pour la reconstitution du Londres victorien (assez classe) et les grosses scènes d'action assez incongrues vu l’œuvre de base. L'intérêt du film c'est d'avoir transposé la relation Créateur/créature au duo Frankenstein/Igor (on a bien une Créature à la fin mais on est loin de celle du livre, autant vous prévenir). Le scénario de Max Landis a malheureusement des défauts et c'est dommage parce que du coup ça tempère cet intérêt. On ne peut s'empêcher de donner un traumatisme d'enfance à Frankenstein pour expliquer sa conduite et le rendre sympathique mais en même temps
Spoiler:
 
ce qui rend ça en plus d'être cliché assez maladroit. Il aurait mieux valu qu'ils osent aller jusqu'au bout avec un Igor redevable à un personnage vraiment égocentrique et mégalo qui le manipule plutôt que de se rabattre sur une belle histoire d'amitié. Mais quitte à avoir cet élément on pouvait avoir une opposition intéressante entre Frankenstein et l'inspecteur Turpin (Scott), l'un se réfugiant dans la science après un deuil, l'autre se tournant vers la religion, mais là encore c'est maladroit, avec dans le cas de l'un cet élément juste plaqué là pour dire "non mais le pauvre, il est gentil au fond", l'autre non, juste traité comme un fanatique incurable.
Il y avait aussi une piste à creuser avec les ambitions du Drago Malefoy local mais finalement il ne fait que fournir un joli château pour l'expérience
Spoiler:
 
On a l'impression d'ailleurs que lui et Turpin sont juste là pour que l'expérience ait lieu loin de Londres, ce qui donne un sentiment de tout ça pour ça vis-à-vis de leurs personnages. On aura au moins pu admirer les moustaches de Mark Gatiss à cette occasion.
Mais malgré tout, le résultat est plutôt attachant, de la série B sympathique mais qui amène trop d'idées sans vraiment les traiter toutes correctement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://zakath-nath.joueb.com
Lily of the valley
Sherlock's Blue Scarf
avatar

Nombre de messages : 6474
Age : 49
Localisation : Pile entre Honoré (de B) et George (S)...
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: Mary Shelley (et Frankenstein)   Lun 30 Nov 2015, 20:25

Tentant ! Merci !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bravigou.canalblog.com
Poiesis
Coléoptère d'Afrique
avatar

Nombre de messages : 268
Age : 25
Date d'inscription : 27/02/2018

MessageSujet: Re: Mary Shelley (et Frankenstein)   Jeu 07 Juin 2018, 15:38

Je n'en avais jamais entendu parler mais les éditions du Félin rééditent une biographie sur Mary Shelley (précédemment intitulée Mary Shelley : Le Monstre et la jeune fille). Elle sera disponible le 21 juin Wink  

Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9268
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Mary Shelley (et Frankenstein)   Jeu 07 Juin 2018, 20:44

Merci pour l'info Poiesis ! Le bicentenaire de Frankenstein a remis Mary Shelley sur le devant de la scène Wink

J'en profite pour rebondir sur l'avis ci-dessous de Zakath Nath sur le film de McGuigan avec Daniel Radcliffe et James McAvoy. Je n'ai rien à aouter à ton analyse magistrale Zakath Nath, tu as tout dit
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 8085
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Mary Shelley (et Frankenstein)   Mer 22 Aoû 2018, 16:28

Je suis allée voir hier le biopic de Mary Shelley, et après une première moitié un peu trop classique peut-être, j'ai trouvé que le film avait plus de souffle dans la deuxième partie. Je connaissais les très grandes lignes de son histoire et j'ai découvert avec un réel intérêt la vie pour le moins atypique de cette auteure. J'ai trouvé Elle Fanning convaincante et émouvante dans ce rôle. Mon gros bémol est l'acteur qui interprète Percy Shelley (Douglas Booth, avec qui j'avais déjà eu du mal dans une adaptation des Grandes espérances), je ne sais pas si c'est un a priori physique (je le trouve très bellâtre) mais je n'accroche pas à son jeu. Voilà qui me rappelle en tout cas que Frankenstein est sur ma PAL virtuelle depuis une éternité.
Pour les adeptes de GoT, on croise dans ce film Arya et Stannis. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 16381
Age : 21
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Mary Shelley (et Frankenstein)   Mer 22 Aoû 2018, 18:09

Merci pour ton avis, Esperluette ! I love you J'avais prévu d'aller le voir, mais je ne sais pas si je trouverai le temps Rolling Eyes

Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 16381
Age : 21
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Mary Shelley (et Frankenstein)   Sam 25 Aoû 2018, 18:07

Double post car j'ai enfin pu aller voir Mary Shelley au cinéma, et ce film est un petit bijou !
Ayant adoré Frankenstein, j'étais impatiente de découvrir la vie (fascinante) de cette romancière, et j'ai passé un excellent moment Je n'ai rien à reprocher à ce film : la musique, les décors, costumes étaient magnifiques ; quant aux acteurs / actrices, je les ai tous trouvés excellents, à commencer par Elle Fanning, parfaite en Mary Shelley ; mais aussi Douglas Booth (acteur que j'aime beaucoup et qui ne cesse de me charmer à chacune de ses apparitions I love you ), Bel Powley, Stephen Dillane, Tom Sturridge ou encore Ben Hardy
Le film est passionnant, de l'enfance de Mary (fille de la célèbre Mary Wollstonecraft et du non moins célèbre William Godwin) à sa rencontre avec Percy Shelley (leur relation fût plus que mouvementée et souvent malheureuse affraid ), et bien évidemment le séjour chez Lord Byron en Suisse, durant lequel fût lancé un défi d'écriture. J'avoue que j'ignorais les évènements qui ont poussé Mary Shelley à rédiger Frankenstein pale
Enfin, Mary Shelley nous dépeint aussi les conditions de vie des femmes de cette époque, et le courage de bon nombre d'entre elles pour être libres, tout simplement I love you
Ainsi, j'ai eu un coup de cœur pour ce film, que je reverrai avec plaisir, et qui me donne envie de me plonger dans la biographie de cette romancière talentueuse, et femme libre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mary Shelley (et Frankenstein)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mary Shelley (et Frankenstein)
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mary Shelley (et Frankenstein)
» Shelley, Mary - Frankenstein ou le moderne Prométhée
» Mary SHELLEY - Frankenstein ou le prométhée moderne
» Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres
» Mary Shelley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XIXème siècle et antérieurs)-
Sauter vers: