Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Eli Esseriam : Le cycle Apocalypsis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gaelle
Suffolk's Sweetheart


Nombre de messages : 8446
Age : 37
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Eli Esseriam : Le cycle Apocalypsis   Lun 27 Fév 2012 - 15:28

J'ai dernièrement eu l'occasion de lire le premier tome de la série Apocalypsis d'Eli Esseriam.
Cette série composée de 5 tomes présente les cavaliers de l'Apocalypse et dans le tome 5 ... la fin du monde. Le sujet m'intriguait puisqu'il s'agit d'une série Young adult donc let's go Gaëlle ...
Et là je me suis retrouvée sur les fesses! Le premier tome est excellent et lorsqu'on sait qu'il s'agit d'un premier roman, on est ... je crois l'avoir dit sur les fesses lol!

Apocalypsis : Cavalier blanc : Alice

La fin du monde est proche. Ils sont quatre jeunes de 17 ans : Alice, Edo, Maximilian et Elias. Ils sont les Cavaliers de l’Apocalypse. Ils n’épargneront que 144 000 âmes. En ferez-vous partie ?

"Cela doit être très reposant, parfois, d’être une personne lambda, destituée de toute responsabilité, lovée dans l’ignorance de tout ce qui se joue dans des sphères plus élevées. Pour la première fois, je les regarde avec une sorte de jalousie contenue. La fin du monde, pour eux, se définit par une mauvaise note en latin, déchirer son pantalon au niveau des fesses ou se faire larguer devant tout le monde dans la cour du lycée" - Alice Naulin, Cavalier Blanc.



« Je suis une ado singulière devenue soudain une jeune adulte porteuse de la mission la plus déterminante de l’Histoire : celle d’y mettre fin »

2012 est l’année de toutes les peurs, celle annoncée comme la fin du monde. C’est alors qu’apparaitront les cavaliers de l’apocalypse qui, ici, prennent l’apparence de quatre adolescents destinés à détruire notre monde.

Les cavaliers de l’apocalypse sont apparus, pour la première fois, dans la Bible, sous la plume de Jean. Ils sont quatre, chacun chargé d’un quart du monde et ont pour objectif « d’assujettir les Hommes puis de les occire par le glaive, la famine et la peste, et par les fauves. » Seuls 144 000 élus seront sauvés.

Le premier cavalier est « le cavalier blanc ». Juché sur une monture immaculée, il porte une couronne -symbole de noblesse et élévation-, un arc -arme de la précision et du calme intérieur-. Ici le cavalier blanc est Alice.

Jeune prodige de 17 ans, Alice est pour le moins antipathique. Et c’est là le point fort du récit : parvenir à faire entrer le lecteur dans une sorte de fascination vis-à-vis de cette anti-héroïne. Alice est un personnage cynique qui jette un regard désabusé, désintéressé sur le monde qui l’entoure. Comme beaucoup de génie, elle est solitaire. Elle jauge et juge son entourage qu’elle considère comme inférieur. Elle se découvre un jour un don : par l’hypnose, elle est capable de soumettre quiconque à sa volonté. Nul besoin de violence, elle use des mots. Avec ce don, la jeune fille prend conscience de son destin, celui de cavalier de l’apocalypse. Comme toujours, elle reste très froide face à ce fait et pourtant …

Le livre est alors une sorte de parcours initiatique, un apprentissage. Alice apprend à maîtriser ses capacités mais découvre aussi son humanité. Peu à peu des fêlures se révèlent.

Noir, jetant un regard cynique sur l’adolescence et pas du tout complaisant, ce roman est à mille lieues de l’atmosphère un peu mièvre de bien des histoires dites « young adulte ». On grimace à sa lecture mais on reste fasciné par le destin de cette jeune fille. Le style de l’auteur qui utilise le présent aide particulièrement à cette sensation tout en nous gardant pourtant dans une atmosphère froide, sans aucune empathie ou presque …

La fin, pas du tout formatée, ne nous donne qu’une envie : lire le tome consacré au cavalier rouge, Edo.
Revenir en haut Aller en bas
http://wantingsomethingmore.hautetfort.com/
Gaelle
Suffolk's Sweetheart


Nombre de messages : 8446
Age : 37
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Eli Esseriam : Le cycle Apocalypsis   Jeu 8 Mar 2012 - 11:02

Je m'auto-réponds ... J'ai lu le second tome consacré à Edo le cavalier rouge. L'effet de surpris est passé mais j'aime toujours ce côté très "noir" et pas du tout rose bonbon comme beaucoup de Young adult en ce moment. Par contre, pour des raisons particulières j'ai enchainé les deux et je n'aurais pas du ... Un certain délai de lecture est bien mieux pour le moral lol!

Donc mon avis ...

Après Alice, le cavalier blanc, place à Edo le cavalier rouge … Dans la bible, le cavalier rouge est présenté comme le « porteur de l’épée ». Il est la Guerre et la Force, il bannit la paix.

Edo est ce cavalier. Adolescent violent, immigré bosniaque, il vit dans la misère. Doué d’empathie, il est capable de ressentir les émotions de ceux qui l’entourent. Le cœur empli de colère, il est pourtant capable de tendresse lorsqu’il s’agit de son petit frère.

Si le maître mot du précédent roman était "froideur", ici tout n’est que "fureur", tant dans le caractère du personnage que le style et le vocabulaire utilisé par l’auteur. Les mots sont crus, le « parlé » est celui de la rue et l’on note un certain manque de négation qui, s’il pourrait déranger certains, permet de suite de cerner le personnage d’Edo. Nous apprécions, par ailleurs, les touches d’humour grinçant au cours de la lecture.

Pourtant malgré ce déchainement autour du cavalier, nous découvrons une bulle soit de pureté, soit de tendre naïveté par le biais de personnages secondaire que sont Noémie et Anel, le petit frère d’Edo.

Les pièces de l’échiquier se mettent en place et la fin du monde approche. Le cavalier blanc réapparait alors que le cavalier noir se laisse entrapercevoir.

On en redemande ! Et si cet opus parait un peu en deçà du précédent du fait du manque de surprise (le schéma est sensiblement le même), nous restons très enthousiastes et en attente … évidemment !
Revenir en haut Aller en bas
http://wantingsomethingmore.hautetfort.com/
ekaterin64
Queen of Nanars


Nombre de messages : 16722
Age : 43
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Eli Esseriam : Le cycle Apocalypsis   Jeu 8 Mar 2012 - 11:17

Je ne suis pas très young adult, mais tous les sujets bibliques ont tendance à m'intéresser. J'attendrais que la série finisse pour me laisser tenter.


Merci pour l'info Gaëlle

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eli Esseriam : Le cycle Apocalypsis   Aujourd'hui à 7:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Eli Esseriam : Le cycle Apocalypsis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eli Esseriam : Le cycle Apocalypsis
» APOCALYPSIS (Tome 2) CAVALIER ROUGE : EDO d'Eli Esseriam
» [Eli Esseriam] Apocalypsis, tome 5 : Oméga
» APOCALYPSIS (Tome 5) OMEGA de Eli Esseriam
» Le cycle arthurien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: