Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Franck Herbert, le Dormeur doit se réveiller

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
ekaterin64
Queen of Nanars
ekaterin64

Nombre de messages : 17692
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Franck Herbert, le Dormeur doit se réveiller   Dim 26 Fév 2012 - 22:12

"Et l'aube apparut où Arrakis se retrouva au centre de l'univers, dans le noyau de la roue qui allait se mettre à tourner." Dune

[Mode 3615 My Life]Il y a de cela fort longtemps dans une Galaxie lointaine des années 80, vivait une petite fille de 12 ans qui ne connaissait encore rien à la vie. Mais un jour son père fit l'acquisition d'un étrange appareil nommé magnétoscope. Cette boite magique faisait l'envie du reste de la famille qui n'en possédait pas encore. Dans un grand esprit de partage, ce cher homme ouvrit grandes les portes de sa maison. A partir de ce jour une horde de cousins, bande d'ados mal dégrossis, envahit le we la dite maison. Ils fournissaient les vhs (oui en ce temps de l'âge de pierre c'est grâce à ça que l'on regardait les films) pour nourrir la bête.
Bien évidemment il n'est jamais venu à l'esprit du cousin de demander l'avis de la petite fille pour le choix des films, mais ce n'était pas grave... c'était le destin*. Un jour le cousin s'en est venu avec un nouveau film, au bout d'un quart d'heure le cousin s'en est allé jouer dehors dégoûté par le dit film, en oubliant d'éteindre le magnétoscope. Au bout de 20mn, la petite fille toujours devant la tv et complètement subjuguée a posé définitivement sa poupée... et pour elle l'aventure a commencé[/Mode 3615 My Life]


*La petite fille tient à signaler au cousin avec effet rétroactif qu'elle lui voue depuis lors une reconnaissance éternelle. Il ne le sait pas, mais c'est grâce à lui qu'elle a trouvé le chemin des étoiles


Je sais qu'il y a de nombreux fans du cycle à l'Auberge fans qui ne m'ont absolument pas mis la pression, ni le couteau sous la gorge pour que j'arrive à ouvrir ce fichu topic. Il y a longtemps que je voulais ouvrir un topic sur cet auteur grâce à qui j'ai commencé à lire de la sf. Dieu sait combien de fois j'ai lu et relu la saga, une histoire et un univers qui continuent à me faire rêver.
A l'image de Tolkien ou de Star Wars, entre théologie, écologie, politique, philosophie et combats, Frank Herbert a développé toute une mythologie. Avec ses codes, sa religion, sa politique, ses cultures. Un monde qui continue perdurer même après sa mort.

Mais avant toute chose, voici une petit présentation de l'auteur, que j'ai volontairement centré sur le Cycle de Dune. Pour cela utilisé en grande partie la biographie écrite sur l'auteur dans le numéro Spécial de la Revue des mondes imaginaires Biefrost n°63. Et quelques articles trouvés ça et là sur le net.

_______________



Franck Herbert (1920-1986)



Difficile de résumé en quelques phrases une personnalité aussi complexe dont l'œuvre l'était tout autant. Rien n'est simple chez Franck Herbert surtout pas lui même. C'est écrivain incontournable de la littérature sf mondiale, se résume souvent à une seul œuvre : Dune. Ce qui est contradictoire quand on sait qu'à sa sortie Dune a été descendu par la critique. En France par exemple le 1er volet de la saga a mis très longtemps à trouver son public. Mais ensuite son succès a atteint des proportions exceptionnelles de vente pour un livre de sf.
Son parcours est éclectique, d'origine paysanne il aimait cultiver la terre et produire sa propre énergie. Parallèlement il a été : journaliste, photographe, professeur d'université (enseignement des techniques d'écritures), plongeur sou-marin, psychanalyste, participa à la formation des pilotes de la Nasa.. Une chose est sûre, c'était un passionné. Il se passionnait pour tout : géologie sous marine, écologie, littérature, botanique, psychologie ou ethnologie...

Issu d'une famille nombreuse, Frank Herbert est né le 8 octobre 1920. Son père Frank d'origine germanique et  sa mère Eileen Mary d'origine irlandaise sont fermiers. Il passe son enfance dans la ferme familiale, au milieu de ses nombreuses tantes du côté de sa mère. Plus tard il avouera que cette image matriarcale lui inspira la création des Bene Gesserit.
Il passa une grande partie de son enfance à vagabonder dans la nature, à nager et à chasser. A cette période il se lia d'amitié avec un indien Hoh de la tribu des Coast Salish. Cette amitié l'influença dans l'écriture de Preneurs d'âmes. Franck Herbert admirait la vie des natifs américains, et leurs liens profonds avec les cycles de la nature. De là découle l'origine de ses préoccupations écologiques, préoccupations qui seront à la base de nombreux de ses écrits.

Une autre influence importante de son enfance, sa grand-mère dont il était très proche. Bien qu'illettrée, elle était très forte en calcul mental. C'est elle qui lui donna le goût des mathématiques . C'est elle qui lui inspira le schéma des Mentats. Véritable mémoire de la famille, c'est sous son influence encore une fois, qu'il chercha à approfondir l'étude du langage.
Il était précoce dans le goût de la lecture et de la photographie. Très tôt il annonça son désir de devenir écrivain.
A la fin de ses études en 1939, il quitte le domicile familial et se fait embaucher au Glendale star de San Pedro comme journaliste en trichant sur son âge. Pour lui le journalisme était une fenêtre ouverte sur le monde. Quelques années plus tard il obtient un poste de photographe. Il commence à alterner métiers (photographe, journaliste, professeur de judo, commentateur radio, cameraman TV, instructeur de survie, ostréiculteur...) et études (géologie sous-marine, la navigation, la psychologie, la sémantique, la botanique, les religions orientales... ). Il s'initia aussi à la politique, autant de thème qu'il réinvestira par la suite dans ses œuvres et l'aideront à dépeindre et créer des personnages. Il commence à publier ses 1ers écrits dans les années 1940. Pourtant il ne se mettre à écrire de la science fiction qu'à partir de 1952.

Après un bref mariage en 1941 avec Flora Parkinson dont il divorce en 1942, il épouse en 1946 Beverly Ann Forbes. De son 1er mariage il aura une fille, Penny et de son 2ème, Brian et Bruce. Tout comme lui, Beverly aime écrire, elle seconda son mari en de nombreuses occasions en relisant et en corrigeant ses romans. C'est elle qui inspira à son mari la figure de dame Jessica.
En 1949, le couple assiste dans une église presbytérienne à une conférence donnée par Irene Slattery sur la psychologie jungienne. C'est par son intermédiaire que Franck Herbert put étudier les notes de Carl Gustav Jung sur l'ascension d'Adolphe Hitler dans l'Allemagne nazie des années 30. Notes dont il se servira lors de la rédaction de Dune pour décrire la capacité des peuples à suivre aveuglément leur leadeur. Nombreux de ses écrits seront influencés par son expérience jungienne et ses échanges avec Irene Slattery et son mari psychologue.
De 1969 à 1972, il travailla pour le Seattle Post-Intelligencer en tant que rédacteur et comme Maître de conférence à l'université de Washington. En 1972, ayant obtenu la stabilité financière il cessa ses activités pour se consacrer entièrement à ses recherches en écologie et biologie. Il créa une ferme modèle où tout était recyclé pour consommer le moins d'énergie possible.
Franck Herbert meurt en 1986 d'une embolie pulmonaire, quelques mois après la sortie de l'adaptation de Dune réalisée par David Lynch.


A la différence des auteurs de sf de l'époque la production de Franck Herbert est modeste, il n'a écrit qu'une trentaine de roman. Deux œuvres majeures Programme conscience et Dune. Au total 27 romans (pour l'essentiel de la sf), nombreux essais de vulgarisations scientifiques ou philosophiques.
Dans les années 1960, Franck Herbert est envoyé dans l'Oregon pour effectuer un article sur l'avancé des dunes de sables et les moyens scientifiques mis en place pour les arrêter. L'article ne sortira jamais, mais passionné par le sujet Franck Herbert commença à rédiger la saga. Dune nécessitera 6 ans d'écritures, le roman reçu en 1965 le prix Nebula et en 1966 le prix Hugo. Suivront Le Messie de Dune (1972), Les Enfants de Dune (1978), L'Empereur Dieu de Dune (1982), Les Hérétiques de Dune (1985) et La Maison des Mères (1986).
Drame aux accents shakespearien qui se noue autour d'une vengeance entre deux familles rivales, familles qui s'affronteront jusqu'à la destruction pour le pouvoir et l'immortalité sur un monde fait de déserts. Cette œuvre est considérée comme prophétique qui annonce la dissolution de l'homme et de ses structures sociales, économiques et politiques. Angoisses, conflits et violences qui préludent la mise en place d'un nouvel ordre. La saga de Dune aborde des thèmes tels que la survie de la race humaine et son évolution, l'écologie, ou encore les interactions entre la religion, la politique et le pouvoir. Elle est considérée par beaucoup comme un classique dans le domaine de la science-fiction.
Après sa mort son fils aîné Brian a poursuivit la saga en collaboration avec Kevin J. Anderson. Deux nouvelles trilogies, Avant Dune et Dune la genèse, deux volumes censés remplacer le septième tome du cycle originel.

_______________

Parce que Franc Herbert n'est pas QUE le père de Dune Bibliographie sélective :

Citation :
Prélude à Dune
Et l'homme créa un dieu (The Godmakers) 1972

Cycle de Dune
Dune 1965
Le Messie de Dune (Dune Messiah) 1969
Les Enfants de Dune (The Children of Dune) 1976
L'Empereur-Dieu de Dune (God Emperor of Dune) 1981
Les Hérétiques de Dune (Heretics of Dune) 1984
La Maison des Mères (Chapterhouse) 1985

Cycle du Programme conscience
Destination vide (Destination: Void) 1966
L'Incident Jésus (The Jesus Incident) (avec Bill Ransom) 1979
L'Effet Lazare (The Lazarus Effect) (avec Bill Ransom) 1983
Le Facteur ascension (The Ascension Factor) (avec Bill Ransom)1988

Cycle des Saboteurs
L'Étoile et le Fouet (The Whipping Star) 1973
Dosadi (Dosadi experiment) 1977

Champ mental
Le Prophète des sables
Le monstre sous la mer
(The Dragon in the Sea) 1955
Le Cerveau vert (The Green Brain) 1966
Les Yeux d'Heisenberg (The Eyes of Heisenberg) 1966
La Barrière Santaroga (The Santaroga Barrier) 1968
Les Fabricants d'Éden (The Heaven Makers) 1968
Le Preneur d'âmes (Soul Catcher) 1972
La Ruche d'Hellstrom (Hellstrom's Hive) 1973
Les Prêtres du psi (The Priests of Psi) 1980
La Mort blanche (The White Plague) 1982
L'Homme de deux mondes (Man of Two Worlds), avec Brian Herbert 1986
L'une des caractéristiques les plus importantes de l’œuvre d'Herbert est la nécessité de montrer à l'homme à apprendre à vivre avec son environnement. On l'a vu plus haut, tout son parcours est intimement lié à son œuvre. On y retrouve toutes ses passions autour de : la philosophie, la religion, la politique et l'écologie. A toutes les questions qui étaient abordaient dans ses œuvres, Franck Herbert refusait d'y répondre


"Nous sommes éduqués à croire, et non à savoir. La croyance peut être manipulée. Seul le savoir est dangereux." Le Messie de Dune


_______________

Maintenant si vous permettez je m'en vais ouvrir un topic dans Lambton bouge pour vous proposer un petit marathon qui nous permettra je l'espère de bien entamer les discutions    

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death


Dernière édition par ekaterin64 le Sam 31 Aoû 2013 - 9:40, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pando_Kat
Lady Gunslinger of Gilead
Pando_Kat

Nombre de messages : 7167
Age : 37
Localisation : Dans le Tardis, entre Westeros, Arrakis et Giléad
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Franck Herbert, le Dormeur doit se réveiller   Dim 26 Fév 2012 - 22:23

Le couteau sous la gorge, tout de suite, à peine quelques menaces et un léger harcèlement, sans plus Laughing

Merci à ton cousin donc cheers c'est trop meugnon I love you (et les magnétoscopes c'était chouette ^^)

J'ai lu 1 fois et demi le cycle de Dune - ouais je me suis souvenue finalement que j'ai une fois réussi à aller jusqu'au bout de la Maison des Mères, mais je ne me souviens de vraiment pas grand chose Rolling Eyes - par contre je me souviens que la deuxième fois l'Empereur Dieu était mieux passé que la première (cela dit j'ai quand même pas tout compris Laughing ).

Et moi j'aiiiiiimeuh l'adaptation de Lynch que je trouve finalement assez fidèle même si j'attends toujours une nouvelle adaptation qu'on nous annonce depuis des années et qui est toujours repoussée Neutral

Et il faut que je revoie la version télé bounce

Brefeuh, merci Ekat pour l'ouverture du topic cheers et je te seconde avec enthousiasme pour un marathon cheers

_________________
Library Thing - Listography - Tumblr - Goodreads

"Captain Cogitation" | CEO of Black Corporation | Commander of the Kraken (and other big bad ass monsters)
N°1 loyal subject of the One and Only Queen Margaret
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars
ekaterin64

Nombre de messages : 17692
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Franck Herbert, le Dormeur doit se réveiller   Dim 26 Fév 2012 - 22:34

Pandora Black a écrit:
je me suis souvenue finalement que j'ai une fois réussi à aller jusqu'au bout de la Maison des Mères, mais je ne me souviens de vraiment pas grand chose Rolling Eyes - par contre je me souviens que la deuxième fois l'Empereur Dieu était mieux passé que la première (cela dit j'ai quand même pas tout compris Laughing
Je crois bien que l'Empereur est le tome que je déteste le plus Razz et pour les deux derniers moi non plus j'ai rien compris et j'ai pas franchement envie de me rafraichir la mémoire Embarassed


Mais sinon juqu'aux Enfants de Dune c'est très bien. Ce n'est qu'à partir du moment où
Spoiler:
 
Et pourtant je me rapelle encore dans quel état fébrile j'étais lors de la sortie du dernier tome

Le fait que les adaptations s'arrêtent à mon tome préféré, qui est les Enfants de Dune ça me convient tout à fait. Je crois qu'on a compris que j'ai adoré la version de Lynch, pourtant je dois dire que plus ça va et plus j'apprécie la version tv.


Vivement que l'on commence bounce


Edit : et sinon une fois n'est pas coutume, j'ai l'impression qu'on ne fera pas partie de la même team Wink

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei
Kusanagi

Nombre de messages : 8840
Age : 41
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Franck Herbert, le Dormeur doit se réveiller   Dim 26 Fév 2012 - 23:13

Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked

Oh My God!!!

Le topic, enfin.... *non je n'hallucine pas.... sont-ce des effets pervers de la téquila et du kimchi à long terme??? scratch lol! *

Enfin.... je vais pouvoir me lancer... enfin continuer Dune (mais non ce n'était pas une excuse.... (mais alors maintenant que Paul Atréides est arrivé, Paul Bettany aussi? Et Kimutaku??? Wink )

Bref, je n'avais pas de vhs petite, ni de cousin bénéfique... mais y'avait quand même la télé, et j'ai donc découvert le Dune de Lynch comme ça... lol!

Et j'ai lu le premier tome (Dune donc l'an dernier. Et j'ai bien aimé, la façon dont les mondes sont crées, les systèmes politiques, de croyances, etc... donc je relirais bien ^^. cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
Galy
Witty Blossom Indeed!
Galy

Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Franck Herbert, le Dormeur doit se réveiller   Lun 27 Fév 2012 - 7:25

Hiiiiiiiiiii Helloooooow Frankie!!!

Merci Ekat (et je kiffe le récit de ta découverte I love you)

J'avoue que côté livres, je n'ai lu que Dune! bon ok, je l'ai lu trois fois, mais quand même, je ne sais pas pourquoi je n'ai pas lu la suite scratch
Quant à l'adaptation de Lynch, c'est un des tous premiers dvd que j'avais acheté! Je l'adore, même si c'est sûr les effets spéciaux ont vieilli (j'ai essayé de le montrer à ma famille, souffrance, souffrance Rolling Eyes), mais l'ambiance et tout le reste suffisent pour que je ne marche pas, je cours Laughing
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
clinchamps

Nombre de messages : 54644
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Franck Herbert, le Dormeur doit se réveiller   Lun 27 Fév 2012 - 13:14

Le top 10 !!!! Shocked Le topic "Dune"!!!! Shocked Shocked Shocked Tu commences à me faire peur, là !! Very Happy Je n'ose imaginer une suite .... Mars ????
Bon, sérieusement, je suis très fan du film "Dune" (que j'ai vu au cinéma, grand écran et son dolby Wink ) et dont j'aime beucoup le côté steampuck (c'est le mot juste ???)
J'ai lu la saga, il y a fort longtemps, enfin j'ai calé à l'empereur ...mais j'ai relu plusieurs fois les premiers, malheureusement, au fil des déménagements, ils se sont perdus Crying or Very sad Donc si marathon il y a je ne pourrai participer qu'au sujet du film de Lynch !!
Mais ta présentation magnifique donne vraiment envie de revenir sur cette saga !! cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
norav
Northern Breath
norav

Nombre de messages : 4965
Age : 43
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Franck Herbert, le Dormeur doit se réveiller   Lun 27 Fév 2012 - 14:04

cheers un topic sur Franck Herbert.

Comme beaucoup de monde, j'ai découvert Dune grâce au film. J'ai ensuite lu les livres jusqu'à l'empereur (il me semble au vu du commentaire d'Ekat). J'avoue que ce tome m'a un peu bloqué pour lire la suite alors que je l'ai à dispo chez mon oncle.
J'ai encore la mini-série les enfants de Dune à voir.
Si Marathon, il y a, je suis partante
Revenir en haut Aller en bas
Dérinoé
Ready for a strike!
Dérinoé

Nombre de messages : 1084
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: Franck Herbert, le Dormeur doit se réveiller   Lun 27 Fév 2012 - 22:51


Tout d'abord, un grand merci à Ekaterin64 pour l'ouverture de ce topic qui me rend tout , si vous voyez ce que je veux dire. Je suis ravie que Frank Herbert, mon auteur de science-fiction préféré et par ailleurs excellent écrivain tout court - la jonction du genre et du talent de plume étant suffisamment rare pour être soulignée - ait sa chambre à l'Auberge.

@ Ekaterin64:

Ta présentation est vraiment excellente et je crois qu'une bonne partie de Dune tient dans la biographie de l'auteur que tu présentes sur le topic d'ouverture: écologie, botanique, psychanalyse, religions... Tout y est!

J'ai lu plusieurs livres de Frank Herbert:

Citation :
Prélude à Dune

Et l'homme créa un dieu (The Godmakers) 1972

Cycle de Dune

Dune 1965
Le Messie de Dune (Dune Messiah) 1969
Les Enfants de Dune (The Children of Dune) 1976
L'Empereur-Dieu de Dune (God Emperor of Dune) 1981
Les Hérétiques de Dune (Heretics of Dune) 1984
La Maison des Mères (Chapterhouse) 1985

Cycle du Programme conscience

L'Incident Jésus (The Jesus Incident) (avec Bill Ransom) 1979

Cycle des Saboteurs

L'Étoile et le Fouet (The Whipping Star) 1973
Dosadi (Dosadi experiment) 1977

Champ mental

Les Yeux d'Heisenberg (The Eyes of Heisenberg) 1966
La Barrière Santaroga (The Santaroga Barrier) 1968

Mes préférés sont les tomes de Dune, particulièrement les quatre premiers. J'ai également beaucoup aimé Et l'homme créa un dieu et La barrière Santaroga qui sont sans doute les opus que j'ai le plus relus à côté de la grande saga. L'Incident Jésus est très intrigant également, notamment par toute la réflexion qu'il développe sur les thèmes herbertiens de la mémoire, de la foi et de la souffrance morale et physique. Par contre, je n'ai rien compris aux Yeux d'Heisenberg qui m'a par ailleurs laissé assez peu de souvenirs: ce doit être l'un des seuls Herbert que je n'ai lu qu'une seule fois, et rapidement en plus!

@ Pandora Black et Ekaterin64:

Pour l'Empereur-Dieu de Dune, c'est drôle: pour moi, c'est l'un des plus beaux tomes de la série et je le trouve même franchement bouleversant. Par contre, je n'ai pas, moi non plus, tout compris - mais je dirais que le jour où je comprendrai tout aux bouquins de l'Oncle Franckie, je pourrais tranquillement préparer mon départ pour Sirius.

Je voulais donc vous demander ce qui, précisément, vous a laissées perplexes ou déplu.

@ Clinchamps:

Citation :
Bon, sérieusement, je suis très fan du film "Dune" (que j'ai vu au cinéma, grand écran et son dolby ) et dont j'aime beucoup le côté steampuck (c'est le mot juste ???)

Après avoir lu ton message, j'ai cherché ce que signifie "steampuck" et, bien que j'ai une petite idée, je voulais te demander en quoi tu associes ce style aux films de David Lynch?

J'aime par ailleurs beaucoup le film de Lynch, comme une bonne partie d'entre vous d'après ce que je lis. Je trouve qu'il retranscrit précisément l'ambiance du livre et les acteurs sont fort bien choisis, comme je les imaginais à la lecture du livre.

À ce propos et avec la permission de la maîtresse de maison, j'aimerais vous demander quel est votre personnage préféré et pourquoi? Dune est une galerie de personnalités toutes plus complexes et raffinées les unes que les autres, tant du côté des hommes que de celui des femmes.

Longue vie à ce topic! cheers

Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
MissAcacia

Nombre de messages : 7178
Age : 46
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Franck Herbert, le Dormeur doit se réveiller   Lun 27 Fév 2012 - 23:46

Merci Ekat, ça c'est de l'ouverture de topic ! cheers

De la saga, je n'ai lu que Dune quand j'avais 15-16 ans et que j'écumais la bibliothèque SF paternelle. J'avais adoré, notamment la planète Arrakis et l'utilisation de l'épice par la guilde, les épouvantables bene gesserit, les machinations. Mon passage préféré reste la découverte du désert de Dune et des Fremens par Paul Atréide, avant sa transformation en Muad'Dib.
Bizarrement, je n'ai pas continué. Le volume suivant m'est tombé des mains, comme si Paul Atréide devenu empereur (si mes souvenirs sont bons) et les querelles dynastiques n'avaient plus d'intérêt à mes yeux.
J'ai découvert le film après et je l'ai revu plusieurs fois. C'est un de mes films de SF préférés, même si quelques passages peuvent avoir un peu vieilli et qu'il est assez obscur pour qui n'a pas lu le livre. Là aussi, j'aime le passage dans le désert, les fremens et le domptage des vers.
Et puis il y a Sting du temps de Police avec ses cheveux hérissés et peroxydés...

Citation :
Je ne dois pas avoir peur, la peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de glisser sur moi, de me traverser.

Je relirai bien le livre si marathon il y a. C'est par ma seule volonté que mon esprit se meut...

@Clinchamps et Dérinoé: Le mot juste est steampunk et pour la signification il faut voir Kusa, spécialiste du genre.
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei
Kusanagi

Nombre de messages : 8840
Age : 41
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Franck Herbert, le Dormeur doit se réveiller   Mar 28 Fév 2012 - 0:20

MissAcacia a écrit:
@Clinchamps et Dérinoé: Le mot juste est steampunk et pour la signification il faut voir Kusa, spécialiste du genre.

Ah bon? Euh pas vraiment (qu'est-ce que j'ai bien pu raconter encore quelque part, moi??? lol! lol! lol! )

En passant, l'adaptation de Lynch je ne sais pas, mais le livre ne fait pas du tout steampunk, pour moi...

(Et en cherchant sur Lamnton ce que j'avais bien pu sortir, j'ai trouvé ce post en date du... 29 avril...

Ekat a écrit:
Sujet: Re: Les grandes familles de l'imaginaire : science-fiction, fantastique, merveilleux, fantasy, etc (topic récapitulatif) Ven 29 Avr - 13:36
On en parlait avec Pando depuis un petit moment. J'ai tout de prêt, je poste ce soir le topic sur Frank Herbert

Sifflote innocement.... C'est pour dire qu'il était super attendu, ce topic et féliciter encore notre Ekat pour son travail cheers lol! )
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
ekaterin64
Queen of Nanars
ekaterin64

Nombre de messages : 17692
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Franck Herbert, le Dormeur doit se réveiller   Mar 28 Fév 2012 - 0:23

Dérinoé a écrit:
J'ai lu plusieurs livres de Frank Herbert:

Citation :
Prélude à Dune

Et l'homme créa un dieu (The Godmakers) 1972

Cycle de Dune

Dune 1965
Le Messie de Dune (Dune Messiah) 1969
Les Enfants de Dune (The Children of Dune) 1976
L'Empereur-Dieu de Dune (God Emperor of Dune) 1981
Les Hérétiques de Dune (Heretics of Dune) 1984
La Maison des Mères (Chapterhouse) 1985

Cycle du Programme conscience

L'Incident Jésus (The Jesus Incident) (avec Bill Ransom) 1979

Cycle des Saboteurs

L'Étoile et le Fouet (The Whipping Star) 1973
Dosadi (Dosadi experiment) 1977

Champ mental

Les Yeux d'Heisenberg (The Eyes of Heisenberg) 1966
La Barrière Santaroga (The Santaroga Barrier) 1968
Là je m'incline outre la saga lu entier et Avant Dune de Biran Herbert. Je n'ai lu que Champs Mental et un autre titre dont je ne me rappelle plus le nom rendeer

Mais c'était il y a très longtemps, c'est pour cela que je me dis qu'une relecture ne sera pas inutile. Je pense que je suis maintenant trop parasitée par le film et les séries

Dérinoé a écrit:
]@ Pandora Black et Ekaterin64:

Pour l'Empereur-Dieu de Dune, c'est drôle: pour moi, c'est l'un des plus beaux tomes de la série et je le trouve même franchement bouleversant. Par contre, je n'ai pas, moi non plus, tout compris - mais je dirais que le jour où je comprendrai tout aux bouquins de l'Oncle Franckie, je pourrais tranquillement préparer mon départ pour Sirius.

Je voulais donc vous demander ce qui, précisément, vous a laissées perplexes ou déplu.
Cela me fait plaisir de voir qu'on est d'accord sur ce point. Je me suis souvent demandé si Papa Herbert ne fumait pas par moment un peu trop de fumette. Faut s'accrocher pour le suivre^^
Plus sérieusement Déri, pour répondre à ta question, déjà j'avais du mal avec le personnage de Léto à la base dans les Enfants de Dune,
Spoiler:
 
Après comme je l'ai dit, il y avraiemnt longtemps que je l'ai lu, mes souvenirs sont un peu confus.


Pour le côté steampunk, je pense que Clinchamps voulait parler de l'association des tenues et des décors fins XIXème avec l'association des machines au look un peu révolution industrielle... je ne sais pas si je suis très claire^^

wikipedia a écrit:
Le steampunk est au départ un genre littéraire. C'est à l'origine un sous-genre de la science-fiction uchronique, dont l'intitulé a été forgé par allusion au cyberpunk par l'auteur K. W. Jeter à titre de boutade[1]. Pour cette raison, il est parfois plus approprié de parler de « rétrofuturisme » pour désigner le mouvement. L'expression steampunk, qui signifie littéralement punk à vapeur, parfois traduite par futur à vapeur, est un terme inventé pour qualifier un genre de la littérature de science-fiction né à la fin du XXe siècle, dont l'action se déroule dans l'atmosphère de la société industrielle du XIXe siècle. Le terme fait référence à l'utilisation massive des machines à vapeur au début de la révolution industrielle puis à l'époque victorienne

(...)

L'allure vestimentaire est un mélange du siècle victorien et d'accessoires divers. Elle incorpore des éléments d'avant et après les deux guerres mondiales. L'esthétique vestimentaire steampunk se rapproche de la mode gothique, elle aussi d'inspiration victorienne.

Tandis que l'ère de l'électronique tend vers la miniaturisation, l'élément esthétique fondamental du steampunk est son gigantisme. Cette technologie, délibérément bloquée au stade de la machine à vapeur, produit des constructions démesurées, complexes extravagants de tuyauteries actionnées par des leviers et des claviers aussi nombreux que compliqués.

Là encore il faut que je relise le livre pour me remettre en mémoir les descriptions des décors et costumes. Je ne crois pas que tu ais vu les mini séries Clinchamps. Dans leur cas, on est vraiment très loin de l'univers steampunk abordé par David Lynch


Dérinoé a écrit:
À ce propos et avec la permission de la maîtresse de maison, j'aimerais vous demander quel est votre personnage préféré et pourquoi? Dune est une galerie de personnalités toutes plus complexes et raffinées les unes que les autres, tant du côté des hommes que de celui des femmes.
Perfmission accordée
J'en ai plusieurs, de mémoire : Stilgar, Duncan Idaho version Messie et des Enfants de Dune et Farad'n. Et toi ?


Chère Kusa, tu ne savais pas que je vivais sur Mercure ? Là où le temps s'écoule plus lentement qu'ici tongue

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Pando_Kat
Lady Gunslinger of Gilead
Pando_Kat

Nombre de messages : 7167
Age : 37
Localisation : Dans le Tardis, entre Westeros, Arrakis et Giléad
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Franck Herbert, le Dormeur doit se réveiller   Mar 28 Fév 2012 - 10:12

Dérinoé a écrit:



@ Pandora Black et Ekaterin64:

Pour l'Empereur-Dieu de Dune, c'est drôle: pour moi, c'est l'un des plus beaux tomes de la série et je le trouve même franchement bouleversant. Par contre, je n'ai pas, moi non plus, tout compris - mais je dirais que le jour où je comprendrai tout aux bouquins de l'Oncle Franckie, je pourrais tranquillement préparer mon départ pour Sirius.

Je voulais donc vous demander ce qui, précisément, vous a laissées perplexes ou déplu.

Un peu comme Ekat, déjà un peu de mal avec le personnage de Leto. Ensuite le bond temporel, les énormes changements introduits par rapport aux tomes précédents. Et puis les longs passages philosophico-mystique entre Léto et j'ai_oublié_le_nom_de_la_fille Laughing

La première fois que je l'ai lu je me suis vraiment forcée à tourner les pages, avec moult soupirs Rolling Eyes je l'ai relu quelques années après et là par contre je me souviens avoir beaucoup plus apprécié - je devais être d'humeur plus indulgente envers Leto Razz Il doit être temps dans mon calendrier interne d'ailleurs que je me remette à une nouvelle lecture du cycle ^^

A part ça j'avoue que j'en garde finalement assez peu de souvenirs plus précis.


Euh et sinon j'ai un peu de mal à voir le côté Steampunk dans Dune pour ma part Laughing

_________________
Library Thing - Listography - Tumblr - Goodreads

"Captain Cogitation" | CEO of Black Corporation | Commander of the Kraken (and other big bad ass monsters)
N°1 loyal subject of the One and Only Queen Margaret
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
clinchamps

Nombre de messages : 54644
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Franck Herbert, le Dormeur doit se réveiller   Mar 28 Fév 2012 - 13:35

je n'ai pas vu le film depuis longtemps mais il me semble bien me souvenir que Lynch, dans ses décors surtout, avait donné un côté "illustration de J.Vernes dans la collection Hetzel" et je ne parlais QUE du film, mais si j'ai dit une ânerie, je vous prie de bien vouloir n'en pas tenir compte !! Wink
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars
ekaterin64

Nombre de messages : 17692
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Franck Herbert, le Dormeur doit se réveiller   Mar 28 Fév 2012 - 13:45

Je ne pense pas que cela soit si bête que ça Clinchamps. En cherchant une définition du terme, je suis tombée sur des images qui pouraient effectivement rappeller la partie les décors utilisés pour la planète Caladan du film de Lynch.

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Séverine
Ready for a strike!
Séverine

Nombre de messages : 1172
Age : 38
Localisation : Belfort
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Franck Herbert, le Dormeur doit se réveiller   Mar 28 Fév 2012 - 16:03

Ouh, quel beau sujet !!! Merci Ekat de nous rappeler tout ça. Je me souviens comme si c'était hier de ma première lecture de Dune (que j'étais jeune à l'époque, l'une de mes premières incursions dans la SF) de ce que j'ai pu ressentir en découvrant cet univers incroyable et si riche... Une merveille. J'ai souvent caressé l'espoir de le re(re)(re)lire ce cycle (au moins Dune 1 et 2, mes préférés) mais bon... Le manque de temps, toussa... Je suis nostalgique, tiens.
Par contre, je pense que j'arriverais facilement à me caler un revisionnage du film de Lynch, dont je ne garde qu'un vague souvenir et David Bowie. Pas vu les mini-séries mais j'en bien envie aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://leslivresdeseverine.over-blog.com/
Dérinoé
Ready for a strike!
Dérinoé

Nombre de messages : 1084
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: Franck Herbert, le Dormeur doit se réveiller   Mer 29 Fév 2012 - 22:22


@ MissAcacia:

Citation :
Mon passage préféré reste la découverte du désert de Dune et des Fremens par Paul Atréide, avant sa transformation en Muad'Dib. Bizarrement, je n'ai pas continué. Le volume suivant m'est tombé des mains, comme si Paul Atréide devenu empereur (si mes souvenirs sont bons) et les querelles dynastiques n'avaient plus d'intérêt à mes yeux.

Moi aussi, j'aime beaucoup la deuxième partie du tome I - publié en volume indépendant chez Gallimard, si mes souvenirs sont bons - qui décrit l'arrivée de Paul et de Jessica chez les Fremens et, accessoirement, la rencontre avec le belle Chani.

Je vois ce que tu veux dire pour le Messie de Dune mais je l'ai trouvé très attachant par ce noyau dur que constitue le couple Paul-Chani, vestige des deux tomes précédents et couple tragique extrêmement touchant qui donne au livre une dimension de tendresse et de tristesse infinies. Je pense notamment à la fin du livre.


Spoiler:
 


Pour moi, ce livre scelle la tragédie des Atréides (!) et qui, malgré les drames racontés dans les deux premiers tomes, étaient tenus à distance par les remparts de sentiments amoureux ou filiaux indéfectibles.

@ Ekaterin64:

Citation :
Là je m'incline outre la saga lu entier et Avant Dune de Biran Herbert. Je n'ai lu que Champs Mental et un autre titre dont je ne me rappelle plus le nom


Barf! En fait, j'ai eu une période "Herbert" vers l'âge de dix-sept ans, après avoir englouti Dune d'une traite deux ou trois fois de suite et baladé les livres de la Bibliothèque partout où j'allais. Intriguée par cet auteur, j'ai voulu tenter d'autres ouvrages et j'ai été, dans l'ensemble, bien accrochée. Je me souviens que j'écoutais Lemon Tree des Fool's Garden - qui, dans mon esprit, restera éternellement associée à l'image des paysages merveilleux de Caladan - et que je portais un ersatz bon marché de parfum de grande marque qui sentait l'hiver et les agrumes. Aaaah! Jeunesse! Laughing

Citation :
J'en ai plusieurs, de mémoire : Stilgar, Duncan Idaho version Messie et des Enfants de Dune et Farad'n. Et toi ?

Intéressant: des personnages masculins et de seconde importance - pas dans l'absolu de l'histoire mais, en nombre de pages et en informations - pour Stilgar et Farad'n. Je n'aurais jamais pensé à eux, bizarrement, bien qu'ils jouent des rôles très importants dans la trame du récit. Je trouve par contre que le film de Lynch ne rend pas vraiment justice au personnage de Stilgar, un modèle fremen remarquable d'endurance et de pragmatisme.

Farad'n à cause de quoi?


Pour ma part, j'aime beaucoup Jessica, supérieurement intelligente, jusqu'à la sécheresse parfois. Et très émouvante dans son amour toujours retenu pour Leto, Paul, Alia et ses petits-enfants. Sinon, je pense que l'entité formée par le couple Paul-Chani est pour moi l'une des plus fortes de la saga. Si la tragédie existe, c'est parce que les personnages ont quelque chose à perdre: l'amour, l'amitié, la famille, le bonheur.

Spoiler:
 

D'une manière différente bien sûr, le couple formée par les jumeaux Leto II et Ghanima rappelle fortement le binôme parental. Herbert arrive toujours à mettre les personnages les plus honnêtes et les sentiments les plus purs au milieu de la fange politique et religieuse dont il fait ses livres.

@ Pandora Black:

Citation :
Un peu comme Ekat, déjà un peu de mal avec le personnage de Leto. Ensuite le bond temporel, les énormes changements introduits par rapport aux tomes précédents. Et puis les longs passages philosophico-mystique entre Léto et j'ai_oublié_le_nom_de_la_fille


Hwi Noree? Very Happy

Oui, c'est clair, ce tome-là marque un grand changement avec l'univers présenté dans les précédents mais j'ai trouvé le personnage de Leto II vraiment fascinant.


Spoiler:
 

@ Clinchamps:

Citation :
je n'ai pas vu le film depuis longtemps mais il me semble bien me souvenir que Lynch, dans ses décors surtout, avait donné un côté "illustration de J.Vernes dans la collection Hetzel" et je ne parlais QUE du film, mais si j'ai dit une ânerie, je vous prie de bien vouloir n'en pas tenir compte !!


Ah! Non, je vois tout à fait ce que tu veux dire avec le côté steampunk, fort bien reproduit par le film de Lynch par ailleurs. J'imagine que si le terme est flexible, on pourrait dire que Dune est un mélange de science-fiction futuriste et de schémas féodaux. Que ce soit dans l'organisation politique du Landsraad, dans celui des rapports de vassalité entretenus par les personnages au sein des Maisons ou même, dans certains aménagements pratiques décrits dans les quatre premiers tomes
.
Revenir en haut Aller en bas
norav
Northern Breath
norav

Nombre de messages : 4965
Age : 43
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Franck Herbert, le Dormeur doit se réveiller   Mar 18 Sep 2012 - 14:25

J'ai commencé à regarder les enfants de Dune.

Je n'en suis qu'au 1er épisode. Pour l'instant, j'aime beaucoup.

Bon, c'est du Dune alors c'est un peu compliqué à certains moments. Je pense que c'est du au fait que je n'ai pas vu la 1er série donc je pense que certaines choses sont expliquées dans la 1ère série et pas dans le film. (mes souvenirs des livres sont trop anciens pour que je m'en rappelle)
Mais, hormis le fait que je n'arrête pas de confondre Shani et Alia Rolling Eyes , ça va : je suis quand même.

Par contre, je ne sais pas si c'est mon imagination ou pas mais j'imaginais Alia beaucoup plus étrange. Là, hormis à quelques occasions, elle paraît normale. Ca m'a un peu déroutée. Mais bon, ma lecture des livres doit remonter à 20 ans donc .... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Dérinoé
Ready for a strike!
Dérinoé

Nombre de messages : 1084
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: Franck Herbert, le Dormeur doit se réveiller   Mer 19 Sep 2012 - 18:58


@ Norav:

Franck Herbert ramené à la vie en ces lieux? Pas possible ! Tu viens de pratiquer une réanimation post-mortem des plus spectaculaires.


Citation :
Bon, c'est du Dune alors c'est un peu compliqué à certains moments.

Et c'est un euphémisme.

Il est assez étonnant, d'une certaine façon, que des livres à ce point ancrés dans le mysticisme, la psychanalyse et les sciences politiques aient tant inspiré les producteurs. Il est certes des éléments assez spectaculaires que l'on imagine facilement transposables à l'écran – comme par exemple le désert Fremen ou les relations passionnelles entretenues par les personnages principaux – mais, d'une manière générale, la série repose sur des éléments et des réflexions mal ajustables au cinéma ou à la télévision. L'omniprésence de l'introspection en constitue le meilleur exemple: le nombre de monologues ou flux de pensée intérieurs déroulés par la narration, notamment lors d'épisodes à caractère religieux, me semblent se marier assez mal avec les mises en scène très visuelles qu'impliquent petit et grand écrans.


Citation :
Par contre, je ne sais pas si c'est mon imagination ou pas mais j'imaginais Alia beaucoup plus étrange. Là, hormis à quelques occasions, elle paraît normale. Ca m'a un peu déroutée. Mais bon, ma lecture des livres doit remonter à 20 ans donc ....


Étrange dans son comportement ou dans son apparence ?
Revenir en haut Aller en bas
norav
Northern Breath
norav

Nombre de messages : 4965
Age : 43
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Franck Herbert, le Dormeur doit se réveiller   Mer 19 Sep 2012 - 20:23

Dans son comportement. Mais comme je disais, ma lecture remonte à plus de 20 ans donc mon imagination a peut-être joué Laughing .

Et c'est vrai que je n'en suis qu'au 1er épisode. Je savoure et ne regarde qu'un épisode par semaine Razz
Revenir en haut Aller en bas
Sethy
Intendante de Pemberley
Sethy

Nombre de messages : 522
Age : 51
Date d'inscription : 06/11/2011

MessageSujet: Re: Franck Herbert, le Dormeur doit se réveiller   Ven 21 Sep 2012 - 22:35


Aïe ... j'avais loupé ce fil de discussion. Alors Dune, que dire, c'est l'une de mes sagas préférées.

J'ai toujours beaucoup de mal à m'imaginer qu'un seul humain puisse concentrer une telle richesse. Il rend un magnifique éloge à son épouse à la fin de La maison des mères. Indubitablement, l'hommage est amplement mérité.

Je ne m'appesantirai par sur le premier opus, que les contributeurs de ce fil on lu.

Le Messie de Dune : Pour moi il s'agit d'un livre charnière qui fait la jonction entre le premier opus, indépendant, et le reste de la sage. En terme de scénariste je le vois comme une sorte de tome consacré à l'épaississement du background. On y apprend qui sont les Ixiens, le Bene Tleilax, un peu plus (de mémoire) sur le Landsrad, etc. Il est certes assez sombre et ne semble pas dégager la puissance du premier tome, néanmoins il est quand même plaisant.

J'adore le "Avis aux filles ....".

Les enfants de Dune : La on retrouve pleinement la puissance du premier livre.

"Bon sang, femme, ...."

Le messie de Dune : Alors la, c'est pour moi un chef d'oeuvre. J'ai envie d'écrire : Terriblement humain. Toutes nos faiblesses sont la. Son constat sur les hommes (les mâles s'entend) et les femmes est d'une justesse ... à couper le souffle.

Je ne prétends pas avoir tout compris de ce livre (et je peux vous assurer que je l'ai lu de nombreuses fois) mais si vous souhaitez des éclaircissement, n'hésitez pas à poser vos questions, je peux essayer d'y répondre.

"Moi, Siona, Ibn Fuad Al Seyefa ..."

Les hérétiques de Dune : L'histoire se passe 2000 ans après la fin du messie de Dune. C'est seulement à ce moment la qu'on comprend pleinement ce qu'est le Secher Nbiw, le fameux sentier d'or de L. Tout ce qu'il essayait de faire comprendre à la douce Hwi Noree et qu'elle avait réussi à entrevoir, nous apparait alors clairement, lumineusement.

On y retrouve le Bene Gesserit, mais cette fois vue de l'intérieur. Au fait, après tout ce temps, que sont devenus les vers des sables de Dune ?

La maison des mères : Ce tome est peut être plus à mettre au rayon des livres d'actions mais pas seulement. L'éducation du "jeune" Miles par Duncan et Darwi me touche beaucoup.

"Une révérende mère lira ces mots ....". J'espère que vous aussi vous lirez ces mots.

Sethy
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars
ekaterin64

Nombre de messages : 17692
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Franck Herbert, le Dormeur doit se réveiller   Sam 31 Aoû 2013 - 10:59

Je profite de la découverte de cette petite vidéo sur youtube pour déterrer ce topic des abysses où il s'était enfoui lol! 
Non non non, je n'ai pas oublié que j'avais envie de proposer un marathon/challenge sur la saga, et oui oui oui je suis vraiment la reine de la procrastination Rolling Eyes 

Mais 2014 sera la bonne année Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil je finis le sprint Shakespeare et ensuite s'il y a des amateurs on s'y colle.

Pour en revenir à la vidéo, j'ai beaucoup ri sur ce que le Fossoyeur dit au tout début. Je m'y suis parfaitement retrouvé, à une époque j'avais un bon rythme de visionnage  
Je pense que les scientifiques devraient se pencher sur cet étrange phénomène qui provoque cette addiction inconsidérée  


Dérinoé a écrit:
@ Ekaterin64:
Citation :
J'en ai plusieurs, de mémoire : Stilgar, Duncan Idaho version Messie et des Enfants de Dune et Farad'n. Et toi ?
Intéressant: des personnages masculins et de seconde importance - pas dans l'absolu de l'histoire mais, en nombre de pages et en informations - pour Stilgar et Farad'n. Je n'aurais jamais pensé à eux, bizarrement, bien qu'ils jouent des rôles très importants dans la trame du récit. Je trouve par contre que le film de Lynch ne rend pas vraiment justice au personnage de Stilgar, un modèle fremen remarquable d'endurance et de pragmatisme.

Farad'n à cause de quoi?
C'est vrai personnages secondaires, je ne sais pas pourquoi ils m'on toujours marqués. Duncan Idaho moins que Stilgar dans un 1er temps,
Spoiler:
 

Donc pourquoi Farad'n ? Et bien parce que comme Gurney ou Stilger, ce sont justement des personnages secondaires, des personnages de l'ombre mais qui ont une loyauté inconditionnelle. Loyauté qui est essentielle aux personnages principaux. Stilgar et Gurney, d'abord avec Paul et ensuite avec Leto et Ghanima. Farad'n avec Ganhima, son personnage d'ailleurs me fait penser à Irulan, personnage de l'ombre qui soutien son concubin (remarquez l'ironie dans le changement de sexe, ce n'est plus une femme mais un homme). Il accepte de s'effacer au profit de la femme qu'il aime, mais sans perdre pour autant sa personnalité.
Ce n'est pas par peur ou par manque d'ambition qu'il décide de s'affranchir du Bene Gesserit ou de l'influence de sa mère. Farad'n est le parfait exemple des bienfaits apportés par le Jihad de Muad' Dib, il a acquis une indépendance d'esprit qui lui fait voir au delà de sa propre volonté, et comprendre ce qui est le mieux pour l'Empire. C'est une force tranquille.

En fait j'ai toujours aimé ce genre de personnage. Les personnages loyaux aux grands rois ou aux héros, qui soutiennent et qui ne trahissent pas. Qui aiment mais qui sont aussi sans langue de bois. Qui savent remettre à leur place leur chef quand ils estiment qu'il va trop loin. Une intimité, une lucidité qui est indispensable pour que ce dernier garde les pieds sur terre. D'ailleurs Farad'n et Ghanima seront le garde fou de Leto, à leur mort ce dernier s'affranchira des derniers vestiges de son humanité.

Dérinoé a écrit:
Si la tragédie existe, c'est parce que les personnages ont quelque chose à perdre: l'amour, l'amitié, la famille, le bonheur.
C'est ce point qui est une des forces de la Saga, avoir su combiner la dimension politique et idéologique avec une dimension plus intimiste.


Comme personnage, j'avais oublié de citer Irulan. Je viens de parler de loyauté, et bien Irulan est une figure assez triste dans le sens où sa vie est gâchée par la politique. Elle est un pion et donc malheureusement son destin est tragique. Elle déteste Chani, lui envie sa relation avec Paul. Mais bizarrement son amour pour lui fera qu'elle soutiendra comme une mère leur enfants. Comme Farad'n un peu plus tard elle s'affranchit du Bene Gesserit et de sa famille.
C'est un peu pour ça que j'ai une tendresse toute particulière pour les adaptations tv, parce que justement ils ont pris le temps de développer mes personnages préférés Razz

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
clinchamps

Nombre de messages : 54644
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Franck Herbert, le Dormeur doit se réveiller   Sam 31 Aoû 2013 - 11:19

J'ai déjà le film, je n'ai plus qu'à racheter les bouquins ... Very Happy  et je te suis !
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars
ekaterin64

Nombre de messages : 17692
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Franck Herbert, le Dormeur doit se réveiller   Sam 31 Aoû 2013 - 11:49

Toujours prête Clinchamps lol! 

Moi personnellement je ne compte pas aller au delà des Enfants de Dune. D'une part pour coller aux adaptations, vu que les séries tv ont été jusque là, et d'autre part parce que je n'ai pas aimé les suites. Et vu que ma tentative de relecture de Dune il y a quelques années n'a pas été concluante, je voudrais mettre toutes les chances de mon côté.

C'est peut-être pour cette raison qu'inconsciemment je repousse l'échéance, peut-être ai-je peur de casser le mythe et de ne pas retrouver le même plaisir de la 1ère lecture scratch 

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Dérinoé
Ready for a strike!
Dérinoé

Nombre de messages : 1084
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: Franck Herbert, le Dormeur doit se réveiller   Sam 31 Aoû 2013 - 19:07


@ Ekaterin64:

Absolument excellent, la vidéo du Fossoyeur. Je ne connaissais pas du tout François Theurel mais j'ai vraiment adoré son numéro sur Dune: c'est bien écrit, intelligent, drôle et finement argumenté, malgré un emballage ludique et léger. Tout y est au cordeau: le choix des images, le texte de la critique, les sous-titres décalés. Je suis particulièrement impressionnée par le fait que ses chroniques sont sans aucun doute aussi plaisantes pour un fin connaisseur du film présenté que pour un spectateur qui n'en aurait jamais entendu parler: le tour de force est remarquable. Je compte visionner ses autres vidéos dans un avenir proche. Je viens d'ailleurs de regarder ses critiques respectivement consacrées au Suites de trop et au Hobbit: très bon, vraiment.

Spoiler:
 

Merci pour cette belle découverte, Ekaterin.

J'ai relu ton post d'ouverture et, encore une fois, chapeau pour ton excellente présentation de l'auteur et de sa saga culte. J'y ai (re)découvert nombre d'informations intéressantes sur l'inspiration des personnages de Dune Et, comme toi, j'ai découvert la série de livres, à l'adolescence, par le truchement d'un visionnage inopiné du film qui m'avait à la fois interdite et subjuguée. En revanche, je trouve bluffant qu'il t'ait happée si jeune car le mélange de mysticisme et de pensée politique me paraît d'une opacité qui, quoique fascinante, pourrait rebuter plus d'un adulte.

Un grand merci également pour ta réponse sur tes personnages favoris

En ce qui me concerne, je suis toujours partante pour une lecture commune.



Dernière édition par Dérinoé le Sam 31 Aoû 2013 - 21:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
clinchamps

Nombre de messages : 54644
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Franck Herbert, le Dormeur doit se réveiller   Sam 31 Aoû 2013 - 20:27

Ekat, comme toi je m'en tiendrai aux "enfants de Dune" je me souviens que les derniers m'étaient tombés des mains ... lol! 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Franck Herbert, le Dormeur doit se réveiller   

Revenir en haut Aller en bas
 
Franck Herbert, le Dormeur doit se réveiller
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» coup de bol ... ma bonne étoile doit veiller sur moi ...
» Mmmmmmmmmmmm sa doit être bon ^^
» La complainte du dormeur
» [SOFT] WHO'S OWING : Pour savoir qui vous doit quoi [Gratuit]
» [Herbert, James] La trilogie des rats

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles)-
Sauter vers: