Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Evelyn WAUGH (1903-1966)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Evelyn WAUGH (1903-1966)   Jeu 25 Jan 2007 - 19:41

Très british et très déconcertante, voilà ce que je peux dire de l’adaptation de A Handful of Dust, un roman d’un auteur dont nous n’avons pas encore parlé, Evelyn Waugh. Tout d’abord une rapide présentation de l’auteur, adaptée de wikepedia :

Citation :
Second fils du critique littéraire arthur Waugh et frère de l’auteur de livres de voyages Alec Waugh, Evelyn reçoit son éducation à Oxford, qu'il quitte néanmoins au bout de trois ans en 1924 après une scolarité peu brillante. Il devient professeur dans une école au Pays de Galles et, en 1925, tente de se suicider s'éloignant des côtes à la nage (tiens, ça me rappelle quelqu‘un!); il est cependant contraint de faire demi-tour par une piqûre de méduse.Il exerce ensuite divers métiers (apprenti menuisier, journaliste), jusqu'à la publication de Decline and Fall (Grandeur et décadence), son premier roman, partiellement autobiographique, empreint d'une rare verve satirique et d'un sens aigu du nonsense. Le succès immédiat de ce roman le propulse immédiatement au devant de la scène littéraire britannique et le réintroduit auprès des cercles de la haute société londonienne. Il prendra cependant ses distances avec ce milieu qui l'avait oublié après sa disgrâce scolaire, et le dépeindra avec une ironie sauvage dans ses romans suivants.

En 1930 il se convertit au catholicisme et ses idées religieuses se manifesteront de manière plus visible au fur et à mesure de sa carrière, jusqu'à constituer le principal élément thématique de ses dernières œuvres, coexistant avec un profond pessimisme. Il passe la décennie à voyager en Asie et en Amérique latine.

Sa brève carrière dans l'armée britannique pendant la Seconde Guerre mondiale et son retour à la vie civile ajouteront à son désenchantement. Il obtient un poste d'officier dans les services de renseignement . Cependant, il trouve la vie dans les Marines ennuyeuse, et décide de s'engager dans les British Commandos. Il se distingue lors de l’évacuation de la Crète en 1941, mais il est mis en congé durant trois ans en raison de son âge. L'expérience de la guerre de Waugh est abordée dans sa trilogie Sword of Honor.

Waugh a été marié deux fois. Son union avec Evelyn Gardner s'est terminée en 1936 par une annulation. En 1937 il s'est marié avec Laura Herbert, avec qui il a eu sept enfants.

Et maintenant, le film. Tourné en 1988 avec une Kristin Scott Thomas d’avant 4 mariages et un enterrement et un Rupert Graves pas bien plus âgé que dans A Room with a View, cette adaptation raconte la lassitude d’une riche aristocrate anglaise qui a tout pour être heureuse (un mari charmant et fortuné, un adorable garçon de 5 ans, une splendide demeure -à côté, Pemberley paraît presque petit) mais que l’ennui a gagnée après plusieurs années de vie campagnarde. Elle s’amourache d’un jeune oisif désargenté et s’organise des escapades à Londres pour le rencontrer. Un événement dramatique décidera finalement l’épouse infidèle à demander le divorce mais tout ne se passe pas comme prévu.

Ambiance très anglaise donc, un peu à la Gosford Park, avec nuées de domestiques, belles voitures, invités de marque et hypocrisie ambiante. Images et costumes magnifiques, décors à l’avenant. Rien à dire sur les acteurs non plus, la distribution est d’ailleurs tout à fait prestigieuse avec en plus des des acteurs précités, Judy Dench, Alec Guiness, Anjelica Huston (qui ne sert pas à grand-chose) et James Wilby, ce dernier impeccable en mari gardant la tête haute jusqu’au bout. Je suis tout de même restée sur ma faim pour diverses raisons : les personnages se devraient d’être détestables, mais ils sont traités de manière trop superficielle pour qu’on sache vraiment quoi penser d’eux. On ne comprend pas vraiment ce qui pousse Brenda à subitement prendre un amant (ou alors c’est parce que je n’ai pas tout compris, mon édition étant sans sous-titres), les sentiments de son mari, une fois la trahison révélée, sont difficilement cernables, il y a dans l’ensemble très peu de transitions entre des situations qui changent pourtant énormément. Déconcertant donc, comme la fin, qui semble comme déconnectée du reste (avec cependant une charmante surprise lambtonienne liée à Dickens, je ne vous en dis pas plus). D’autre part, le film est plutôt lent et les dialogues sans relief particulier.

J’en sors pas très enthousiasmée mais suffisamment intriguée pour avoir envie de lire le bouquin et savoir si l’histoire y est traitée aussi bizarrement. J’avais déjà envie de mieux connaître cet auteur en ayant lu d’excellentes critiques sur une minisérie (avec Jeremy Irons) de la BBC de 1981 tirée d’un autre de ses livres, Brideshead revisited, dont d’ailleurs une nouvelle adaptation, scénarisée par Andrew Davies, est prévue pour 2008.

Pour finir, quelques caps, d'abord pour Toxic, on ne va tout de même pas se priver de Ruru en smoking, non?

La belle Kristin

Et Alec Guiness dans un look relativement peu conventionnel pour lui!

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
toxicangel
Snails Huntress
avatar

Nombre de messages : 6230
Age : 40
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Evelyn WAUGH (1903-1966)   Jeu 25 Jan 2007 - 21:19

J'ai regardé A handful of dust il y a un petit moment déjà et mes souvenirs ne sont plus très frais. Je l'avais vu en tout cas comme une satire extrêmement cynique, voire méchante, d'un certain establishment anglais qui en prend plein son grade.

D'un côté il y a l'épouse bourgeoise trop gâtée (Kristin Scott Thomas, que j'ai déjà vu nettement meilleure), qui cherche l'aventure et les sensations fortes dans les bras d'un play boy sans le sous (Rupert Graves, trop jeune pour le rôle je trouve).
De l'autre, le mari gentleman farmer naïf et ennuyeux (James Wilby, excellent acteur, qui a aussi interprété le Maurice de Forster/Ivory), totalement dépassé par les événements.
Et la conclusion de ce film est sans doute l'une des plus ironiques et cruelles que j'ai jamais vue (par contre Alec Guiness et Dickens vraiment excellents Laughing )


J'avais plutôt bien aimé (sans trouver celà merveilleux) mais le problème majeur est la réalisation de Charles Sturridge. No
C'est moins pire que ce qu'il a fait de Where angels fear to tread mais c'est trop académique, comme tu le dis beaucoup trop décousu (on passe franchement du coq à l'âne sans prévenir) et tout est filmé dans une lumière brumeuse vieillotte pas gégène. pale
Sans le conseiller, je trouve que c'est néanmoins intéressant à regarder et puis
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Evelyn WAUGH (1903-1966)   Mar 17 Avr 2007 - 23:16

Quelques nouvelles de l'adaptation de Brideshead revisited projetée pour 2008. Il s'agira d'un film d'un peu moins de deux heures, scénarisé par Andrew Davies et Jeremy Brock (The Last King of Scottland, Charlotte Gray), le réalisateur pressenti est Julian Jarrod (Becoming Jane). Pour le casting, Matthew Goode (Match Point) reprendra le rôle de Charles Ryder (joué par Jeremy Irons dans l'adaptation BBC 1981) et Ben Wishow (Le Parfum) celui de Sebastian Flyte (joué en 81 par Anthony Andrews). Le rôle de Julia Flyte sera repris par Hayley Atwell (Mary Crawford dans Mansfield Park 2007, que nous sommes nombreux à avoir appréciée).
Arrow

Notons par ailleurs qu'Emma Thompson et Michael Gambon feront également partie du projet, jouant les rôles de Lady et Lord Marchmain (joués en 1981 par Laurence Olivier et Claire Bloom).
Arrow
Lambtonien, isn't it?

Vous comprendrez pourquoi j'ai acheté le livre. Et j'ai eu également en mains le dvd de l'adaptation 1981 mais il était hors de prix. J'attendrai qu'il soit dispo à nouveau sur play.com, qui fait un prix bien plus attractif, même si c'est encore très cher (mais à quel sacrifice ne serait-on pas prêt pour admirer Jeremy Irons dans une minisérie de 11 épisodes et 659 minutes, surtout que le dvd comporte pas mal de bonus).

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory
avatar

Nombre de messages : 11979
Age : 32
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Evelyn WAUGH (1903-1966)   Mer 18 Avr 2007 - 8:24

le dvd est super cher en angleterre, c'est vrai, et moi aussi je lorgne dessus à chaque fois que je vais à Leicester...

rrr...

j'avais lu que James Mc Avoy était préssenti...
enfin bon, il y a Matthew Goode & Emma Thompson...

...mais bon avec Julian Jarrod, je commence à craindre une réalisation un peu classique... mais enfin ce n'est que mon avis!

wait & see^^
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
Galy
Witty Blossom Indeed!
avatar

Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Evelyn WAUGH (1903-1966)   Dim 13 Mai 2007 - 18:12

Camille a écrit:


il y a Matthew Goode





post supra constructif!!! lol

Ma cybercopine Suzette doit le rencontrer à la fin du mois et elle a normalement prévu de lui poser des questions sur le film... dc je vous tiendrais au courant...
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Evelyn WAUGH (1903-1966)   Dim 5 Aoû 2007 - 18:24

Alors, Galy, des nouvelles?

J'ai trouvé ces photos, j'imagine que c'est le site de ta cybercopine Suzette.

http://www.suzikane.smugmug.com/gallery/3212584#177261980

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 34
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Evelyn WAUGH (1903-1966)   Dim 5 Aoû 2007 - 18:55

Je voudrais me mettre à cette auteure. A votre avis, par lequel de ses romans devrais-je commencer ? confused scratch

merci d'avance pour vos conseils éclairés! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Evelyn WAUGH (1903-1966)   Dim 5 Aoû 2007 - 19:39

Attention, contrairement à ce que son nom peut faire penser, Evelyn Waugh est un homme. Voici le lien vers sa bio sur wikipedia dont je me suis servie dans mon premier post:
http://en.wikipedia.org/wiki/Evelyn_Waugh

Quant à savoir par quelle oeuvre commencer, difficile pour moi de te donner des indications. Je n'ai lu de lui que The Loved One , dont je ne me souviens pas vraiment. J'ai trouvé l'intrigue de The Handful of Dust très intéressante mais je n'ai pour le moment vu que l'adaptation. Quant à Brideshead revisited, il semble que ce soit son chef-d'oeuvre, en tout cas c'est ce qui ressort des discussions sur imdb au sujet de la future adaptation. Le livre est sur ma PAL et l'adaptation TV de 1981 avec Jeremy Irons sur ma pile de dvd à voir.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 34
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Evelyn WAUGH (1903-1966)   Dim 5 Aoû 2007 - 19:52

Un homme! Et bien, merci Cat pour la précision. Je ne m'en serais jamais doutée Surprised !
Je pensais moi aussi commencer par son oeuvre la plus connue, Brideshead revisited mais j'espère trouver une traduction française...
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Evelyn WAUGH (1903-1966)   Mer 8 Aoû 2007 - 11:10

Héhé, encore une bonne nouvelle de casting pour Brideshead revisited. Felicity Jones sera aussi de la partie, ce qui fait que nous avons une Mary Crawford et une Catherine Morland. Toutélié!

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8429
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Evelyn WAUGH (1903-1966)   Mer 8 Aoû 2007 - 11:37

Totalement HS (je n'ai pas encore lu de livres de Waugh mais cela fait partie de mes résolutions depuis fort longtemps Embarassed ) mais j'adore ce smiley Razz
Revenir en haut Aller en bas
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory
avatar

Nombre de messages : 11979
Age : 32
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Evelyn WAUGH (1903-1966)   Dim 28 Oct 2007 - 22:14

des photos de la future adaptation de Briteshead revisited

http://community.livejournal.com/ohnotheydidnt/16893087.html?mode=reply
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Evelyn WAUGH (1903-1966)   Dim 28 Oct 2007 - 22:18

Pas nouvelles malheureusement, Camille, tu m'as fait une fausse joie. Le lien vers le site source (tenu par une cyber-copine de Galy, quelle surprise) est un peu plus haut sur le topic.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory
avatar

Nombre de messages : 11979
Age : 32
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Evelyn WAUGH (1903-1966)   Dim 28 Oct 2007 - 22:23

Oh je suis désolée! l'article datait d'aujourd'hui ou hier sur le site! j'ai cru que c'était des nouvelles^^ toutes mes excuses pour la fausse joie, en plus j'ai pensé à toi en les postant! sorry sorry!
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
Sibylle
Coléoptère d'Afrique
avatar

Nombre de messages : 260
Age : 29
Localisation : In the Room of Requirement
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Evelyn WAUGH (1903-1966)   Lun 29 Oct 2007 - 8:58

J'avais vu ces photos en août : les fans se sont complètement déchaînés dessus ( cf IMDB ). Je n'ai pas encore vu le livre et je n'ai pas vu l'adaptation de 1985 donc je ne peux rien dire ( excepté que j'espère que le poster blanc est une blague ).
Revenir en haut Aller en bas
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory
avatar

Nombre de messages : 11979
Age : 32
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Evelyn WAUGH (1903-1966)   Lun 29 Oct 2007 - 9:04

Emjy a écrit:
Un homme! Et bien, merci Cat pour la précision. Je ne m'en serais jamais doutée Surprised !
Je pensais moi aussi commencer par son oeuvre la plus connue, Brideshead revisited mais j'espère trouver une traduction française...

j'ai découvert que c'était un homme en regardant Lost in translation!:doddy:
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Evelyn WAUGH (1903-1966)   Jeu 29 Nov 2007 - 23:22

Une nouvelle photo de la future adaptation



ainsi qu'un lien vers la page du site d'Ecosse films consacrée à Brideshead revisited nouvelle mouture.

http://www.ecossefilms.com/film_brideshead.aspx

Selon imdb, il y aurait eu une preview ces derniers jours et cela s'annoncerait plutôt bien.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Evelyn WAUGH (1903-1966)   Mer 2 Avr 2008 - 18:58

Je continue à occuper de manière bien solitaire le topic de Waugh pour vous parler d'un film que j'ai regardé hier soir, Bright Young Things, adapté du roman Vile bodies.

Alors si je vous dit que la réalisateur est Stephen Fry, vous avez envie d'en savoir plus? Si j'ajoute que la distribution comprend David Tennant et un bigame célébre dans notre auberge, ai-je réussi à capter votre attention? Et si en plus je précise qu'on y trouve d'autres lambtoniens tels que Imelda Staunton, Jim Broadbent (Bridget Jones, Moulin Rouge), Bill Paterson (le papa de Molly dans W&D), Simon Callow (Quatre mariage et un enterrement, Richard E. Grant (Gosford Park, The Scarlett Pimpernel 1999, Twelfth Night, The Portrait of a Lady), Harriet Walter (qui en plus d'avoir joué dans Atonement et Spooks a fait tellement d'adaptations lambtoniennes que ce serait indécent de les nommer toutes), Julia McKenzie (Cranford) ainsi qu'Emily Mortimer (Match Point), Peter O'Toole, Dan Ackroyd, Michael Sheen (parfait dans The Queen), Stockard Shanning (The West Wings), et par ailleurs, dans le rôle du héros, un acteur pas encore lambtonien, Stephen Campbell Moore, mais qui pourrait le devenir car en plus de son incroyable ressemblance avec Toby Stephens, il a joué dans Ashes to Ashes, The Rising Lark of Candleford et Amazing Grace , vous me suivez toujours?

Vous l'aurez compris, il s'agit avant tout d'un film d'acteurs. Et ils s'en donnent à coeur joie dans une galerie de personnages loufoques pour la plupart, car cette fois-ci nous avons à faire au côté caustique de Waugh et donc à une histoire où l'humour grinçant tient le haut du pavé.

L'intrigue, assez légère, tourne autour du personnage d'Adam Fenwick Symes (Campbell Moore), un jeune anglais de retour au pays après un séjour en France pendant lequel il a composé un roman, Bright Young Things, dont le manuscrit lui est confisqué par un douanier trop zélé et qui se retrouve donc dans une situation financière délicate, lui interdisant de proposer le mariage à Nina (Mortimer), son flirt officiel. Ce contretemps ne l'empêche pas de participer activement à la folle vie sociale menée par une certaine frange de la haute société anglaise. Le film raconte donc les aléas de sa relation avec Nina mais c'est surtout un prétexte pour faire une peinture un peu caricaturale d'une certaine Angleterre d'avant-guerre. La bande d'amis fréquentée par les deux jeunes gens ainsi que leurs fréquentations diverses font l'objet d'une série de portraits certes pas très appronfondis mais souvent drôles et la touche de sensibilité qui agrémente certaines scènes n'est pas déplaisante. Je pense en particulier à un scène avec James McAvoy (quel surprise!) et une autre avec Michael Sheen dans lesquelles la satire laisse place à une part d'humanité, tout ceci traité avec finesse par Fry. Ce n'était pas évident de trouver le ton juste pour dévoiler certaines félures dans cette atmosphère de folie généralisée. D'autres scènes, frisant l'absurde, sont vraiment très amusantes.

Bref, un film que je conseille pour son originalité, mais attention, l'ambiance générale est assez spéciale. J'ai en tout cas été assez intéressée pour avoir envie de lire le livre, et ce d'autant plus que le thème traité est assez semblable à celui de Bridesdeshead revisited, mais vu sous un angle diamétralement opposé. C'est vraiment le côté satiriste de Waugh qui ressort, celui pour lequel il est le plus connu.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa


Dernière édition par cat47 le Mer 2 Avr 2008 - 23:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Evelyn WAUGH (1903-1966)   Mer 2 Avr 2008 - 21:36

cat47 a écrit:
Si j'ajoute que la distribution comprend David Tennant et un bigame célébre dans notre auberge, ai-je réussi à capter votre attention?
Je me disais bien que j'avais déjà lu le titre de ce film quelque part


Citation :
dans le rôle du héros, un acteur pas encore lambtonien, Stephen Campbell Moore, mais qui pourrait le devenir car en plus de son incroyable ressemblance avec Toby Stephens, il a joué dans Ashes to Ashes, The Rising Lark of Candleford et Amazing Grace , vous me suivez toujours?
Pas bien, Cat ! Tu as oublié son rôle dans He knew he was right Wink. Je n'ai pas vu The Rising Lark of Crandelford, mais je l'ai beaucoup aimé dans les autres films/série cités sunny

Je vais sûrement me laisser tenter, le casting et l'intrigue m'ont l'air très interessants, mais je vais attendre que ma pile de dvd à voir baisse un peu, et surtout que le porte monnaie se remplisse. Quoique ... je viens de jeter un oeil sur Play, le dvd est à 5,49 € Rolling Eyes . Est ce que c'est la même édition que la tienne, Cat ? Y a t'il des sous titres ?

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Evelyn WAUGH (1903-1966)   Mer 2 Avr 2008 - 21:54

Contente de t'avoir mis la puce à l'oreille. Very Happy Oui, on dirait que c'est la même édition (je pense d'ailleurs avoir commandé mon exemplaire sur play.com) et il y a bien des sous-titres. Nécessaires d'ailleurs car les acteurs parlent vite et il y a pas mal de musique (d'époque, fort agréable en plus). Or les dialogues sont très importants, mieux vaut capter les détails si on veut en profiter au maximum.

Je te mets toutefois en garde sur le look très particulier de David Tennant. lol! Je vais poster quelques caps de suite, un peu de patience.


EDIT: voici d'abord Mr Camille en smocking

le Dr Who en moustache (MMF n'a qu'à bien se tenir)


Imelda


Peter O'Toole (dans une scène hilarante)


Stephen Campbell Moore


Michael Sheen


Bill Paterson


Simon Callow


Tu as tout à fait raison, Mimidd, j'ai oublié He knew he was right dans la filmo de Stephen Campbell Moore (j'ai une excuse, je ne l'ai pasencore vu même si je viens de recevoir le dvd). J'ai oublié également de dire que l'agent des douanes était Jim Carter, le capitaine Brown de Cranford. et je suis presque sûre que son adjoint était le type qui tourne le film porno dans Love Actually. Bref, Bright Youg Things, question casting, est presque dans la même ligue que Gosford Park, c'est tout dire. En plus l'époque est la même, toutélié.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa


Dernière édition par cat47 le Mer 2 Avr 2008 - 22:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Evelyn WAUGH (1903-1966)   Mer 2 Avr 2008 - 22:39

Merci pour la précision au sujet des sous titres, Cat. Plus rien ne m'empêche de commander cette adaptation ... sauf peut être le fameux look de David scratch . J'ai hâte de savoir de quoi il retourne ^^

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Evelyn WAUGH (1903-1966)   Mer 2 Avr 2008 - 22:41

Voilà, c'est fait, j'ai édité mon message.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Evelyn WAUGH (1903-1966)   Mer 2 Avr 2008 - 22:54

Merci pour toutes ces caps, Cat Very Happy . Ca me donne encore plus envie de voir cette adaptation


Citation :
le Dr Who en moustache (MMF n'a qu'à bien se tenir)
en moustache, et avec les cheveux bien coiffés affraid ... Ceci explique le look "chevelure folle" qu'il arbore aujourd'hui lol!
Et faudrait penser à faire un concours sur les plus "belles" moustaches Razz

Pour revenir au sujet, ma pile de dvd à voir vient d'augmenter d'un cran

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
KittKat
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1660
Age : 35
Localisation : In the Whoniverse
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Evelyn WAUGH (1903-1966)   Mer 2 Avr 2008 - 23:31

cat47 a écrit:
Si j'ajoute que la distribution comprend David Tennant

"David Tennant", ai-je bien ouïe?
J'accours, malgré ce look moustacheux !

Quel casting dites-moi! Encore un futur investissement en perspective !
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Evelyn WAUGH (1903-1966)   Mer 2 Avr 2008 - 23:35

Héhé, KittKat! Premiers pas sur le topic de Waugh? Le docteur a décidément un pouvoir d'attraction supérieur à la moyenne.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Evelyn WAUGH (1903-1966)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Evelyn WAUGH (1903-1966)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Evelyn WAUGH (1903-1966)
» Evelyn Waugh
» Semaine 5: Livre 1er, chapitre 8 et livre 2e, chapitre 1
» Brideshead Revisited, juste le livre
» Première lecture de groupe 2010 (résultat en page 6)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles) :: Evelyn Waugh-
Sauter vers: